Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for juillet 2008

W, le nouveau film d’Oliver Stone

Posted by Libertad ! le 31 juillet, 2008

Ce nouveau film du réalisateur américain Oliver Stone met en vedette Josh Brolin dans le rôle du président Georges W. Bush. Le film, qui avait été annoncé il y a quelques années sortira enfin le 17 octobre. Selon certaines personnes, ce film risque de mettre le dernier clou dans le cercueil de Bush, qui compte un taux d’impopularité historique de plus de 75%. Vous pouvez désormais voir la bande-annonce de ce film qui s’annonce déjà controversé en ligne.

Dans cette bande-annonce, on y voit un étudiant (Bush) qui joue aux cartes, qui perd le contrôle de sa voiture et qui a du mal à se contrôler. Le film raconte l’ascension improbable de cet étudiant médiocre et alcoolique, pour finalement devenir l’homme le plus puissant de la planète.

Oliver Stone est connu pour ses films politiques. En 1986, cet ancien militaire qui a fait la guerre du Vietnam à réalisé Platoon, reconnu comme étant l’un des meilleurs films de guerres de tout les temps. En 1991, il réalisa cette fois-ci film controversé autour de l’assassinat de John F. Kennedy, JFK. En 1994 sortit le film Natural Born Killers, un film assez étrange qui montre la cavale d’un couple de meurtriers qui souhaite se servir des caméras de télévision pour devenir célèbre. Le film fit scandale à l’époque à cause de sa violence, mais la violence de ce film est là pour critiquer comment les médias peuvent traiter l’information et par le fait même transformer des meurtriers en véritables vedettes. Il réalisera par la suite des films qui portent directement sur l’actualité, comme en témoigne son documentaire Comandante, qui porte sur Fidel Castro. Oliver Stone l’a par ailleurs interviewé durant 3 jours à La Havane durant l’été 2002.

Posted in Bush, Cinéma, Culture | 9 Comments »

Échec à l’OMC: HOURRA!

Posted by quebecsocialiste le 30 juillet, 2008

Hourra! Les pourparlers de l’OMC sur la question du commerce international ont échoué! Les 3/4 des agriculteurs québécois, ainsi que ceux de beaucoup d’autres pays, n’auront pas à déclarer faillites devant la surproduction des grandes puissances impérialistes.

Sans doute que les droitistes de ce monde se plaindront qu’il y a eu « atteinte au libre-échange » et critiqueront l’UPA pour un échec capitaliste sur lequel ils n’ont eu aucune influence, mais nous sommes tout de même bien moins « interventionnistes » que le gouvernement U.S. (par exemple) qui subventionne son agriculture à coups de milliards. Bien-sûr, les États-Unis étant censée représenter la perfection du capitalisme, ils prennent ces mesures uniquement pour « aider l’économie » (pourquoi a-t-elle besoin d’aide si elle est si parfaite?), alors que si le Québec le fait, c’est parce qu’il est « un gauchistan »…

De toute façon, je ne m’attendais pas à mieux de la part de l’OMC, une mafia internationale ultra-corrompue à l’organisation défficiente et aux décideurs complètement déconnectés de la réalité… une parfaite représentation de la droite dans le fond.

Pour finir, je ferai remarquer aux lecteurs le profond manque de respect dont a fait preuve RDI ce matin. « L’experte » en économie a comparé le Québec à un « village de gaullois » pour une décision à laquelle il n’a pas pris part et a condamné les agriculteurs québécois pour leur incapacité à rivaliser avec la « concurence » ultra-financée des USA. Aussi, la dernière fois que je suis allé voir aujourd’hui, le site internet de RDI brillait par son silence total sur l’échec de l’évènement. Sans doute qu’ils ne sont pas très très heureux des résultats et qu’ils boudent la nouvelle en bons « journalistes neutres » qu’ils sont…

Posted in Agriculture, Article, Économie, Impérialisme, OMC | 1 Comment »

L’impérialisme de l’OMC

Posted by quebecsocialiste le 30 juillet, 2008

Un article très intéressant sur l’OMC que j’ai trouvé sur le très bon site de http://www.legrandsoir.info/

« Mondialisation : tout le blé du monde pour les riches, Michael Parenti.

Mondialisation et démocratie : quelques notions de base, par Michael Parenti.

Countercurrents.org, 26 mai 2007.

L’objectif des grands groupes transnationaux est de réellement devenir transnationaux, c’est à dire de se positionner au-dessus du pouvoir souverain d’une nation, tout en étant servis par les pouvoirs souverains de tous les pays. (…)

Ces commissions – dont l’OMC en est un exemple typique – regroupent un panel de « spécialistes du commerce » qui s’érigent en juges des questions économiques, et qui se placent au-dessus du pouvoir et du contrôle populaire de tous les pays, s’assurant par là même la suprématie du capital financier international. Ce fonctionnement, appelé mondialisation, est considéré comme l’inévitable vecteur de croissance naturel profitable à tous. C’est en fait, un coup d’état mondial orchestré par les intérêts économiques du big business mondial. (…)

Agissant comme juge suprême au niveau mondial, l’OMC a rejeté des lois qui constituaient, selon elle, « un obstacle au libre-échange ».

Elle a imposé au Japon des teneurs plus élevées en résidus de pesticides dans les produits alimentaires importés.

Elle a empêché le Guatemala de légiférer contre une publicité mensongère pour des aliments pour bébés.

Elle a fait lever dans divers pays l’interdiction de l’amiante, et fait changer la réglementation sur les économies de carburants et sur les normes d’émissions de polluants atmosphériques pour les véhicules à moteur. Elle s’est prononcée également contre les lois de protection de la vie aquatique et contre l’interdiction de fabrication de produits à partir d’espèces menacées.

L’interdiction dans l’Union Européenne de l’importation de bœuf américain bourré d’hormones, était massivement approuvé par les populations dans toute l’Europe, mais un panel de l’OMC composé de 3 membres a décidé que cette interdiction était contraire aux lois sur la liberté du commerce. (…)

L’OMC a rejeté la partie de la loi sur l’Air Pur aux US qui interdisait certains additifs dans l’essence parce cette mesure empêchait les importations en provenance de raffineries à l’étranger.

L’OMC a rejeté également la partie de la loi sur les Espèces en Voie de Disparition qui interdisait l’importation de crevettes capturées avec des filets sans dispositif de protection pour les tortues de mer.

Le libre échange, ce n’est pas le commerce équitable ; il profite à des pays puissants au détriment des faibles, et il sert les intérêts des riches au détriment de nous tous. La mondialisation, c’est revenir sur beaucoup de réformes du XX° siècle : pas de liberté de boycotter des produits, pas d’interdiction contre le travail des enfants, pas de salaire minimum vital ou d’avantages sociaux, pas de services publics qui puissent entrer en compétition avec les services privés, pas de protections sociales qui viennent réduire la marge des entreprises. (…)

Dans la même veine, l’OMC a décidé que le groupe américain RiceTec détiendrait les droits de propriété intellectuelle de toutes les nombreuses variétés de riz basmati, cultivé par les agriculteurs indiens depuis des siècles. Elle a également accordé à un groupe japonais les droits exclusifs au niveau mondial de la production de la poudre de curry. (…)

Ce qui est réduit à néant ici, c’est non seulement un certain nombre de bonnes lois qui traitent de l’environnement, des services publics, du droit du travail, et de la protection du consommateur, mais également le droit même de les promulguer. La souveraineté du peuple elle-même est cédée au profit d’une organisation du commerce ploutocrate et secrète qui prétend exercer un pouvoir plus important que celui du peuple, de ses tribunaux et de sa législation. Nous avons affaire ici à un coup d’état mondial perpétré par le grand capital sur les nations du monde. (…)

La lutte contre le libre échange c’est donc la lutte pour le droit à la démocratie politico-économique, aux services publics, et à un revenu social – c’est à dire le droit de ne pas être pieds et poings liés au grand capital.(…)

Incarnée par les accords de libre-échange, la mondialisation n’a pas grand-chose à voir avec le commerce et est tout sauf libre. Elle profite aux pays riches au détriment des pays pauvres, et aux classes riches d’un pays au détriment des citoyens ordinaires. C’est le nouveau spectre qui hante le même vieux monde. »

- Lire + + l’ article http://blog.emceebeulogue.fr

Posted in Article, Impérialisme, OMC | 8 Comments »

Les Cadets Royaux de l’armée canadienne

Posted by Libertad ! le 29 juillet, 2008

Nous avons reçus par courriel un texte très intéressants qui porte sur le mouvement des cadets. Vous-même ou vos enfants ont déjà sûrement été dans les cadets. Cette institution, vantée comme une opportunité de se faire de l’argent l’été ou de connaître de nouveaux amis est en réalité assez différente de l’image que l’Armée canadienne tente de faire miroiter autant entre les murs des écoles secondaires que dans les centres commerciaux. C’est pour ces raisons que nous vous proposons un texte de la campagne d’opposition au recrutement militaire qui explique les buts réels de cette organisation. Nous vons invitons également à consulter leur site web et de faire imprimer des affiches et tracts (parce qu’on est qu’à quelques semaines de la rentrée…).

Les Cadets Royaux de l’armée canadienne

Le Bureau des cadets refuse obstinément de reconnaître son mouvement comme un organe de recrutement des Forces canadiennes. Il souligne que ce « Mouvement jeunesse VOLONTAIRE » n’est pas un mécanisme de recrutement, mais un outil CIVIL permettant aux jeunes « de se familiariser avec les Forces Canadiennes », et qu’il y a là une importante nuance. A ce jour, les informations recueillies par notre équipe de travail ne permettent pas de reconnaître cette nuance:

- L’armée finance ce « Mouvement d’intéressement à l’armée » à coup de près de 200 millions de $ par année. Pour peu dire que l’intérêt des Forces pour ce « mécanisme d’intéressement » est manifeste.

- L’armée finance les diverses Ligues de cadets, ces fondations qui rendent prétendument le mouvement civil. Revenu Canada considère les Ligues de cadets comme étant des organismes de charité, et les autorise à émettre de reçus pour exemption d’impôts. Cette réalité permet aux Corps de cadets de ramasser des fonds qui servent souvent à financer des activités de sensibilisation aux Forces Canadiennes (participation à des spectacles aériens, événements naval, visite de musés militaires, parades militaires, compétitions de fanfares, compétitions de tir, etc….).

- L’armée fournit et finance toute une gamme d’infrastructures et d’équipements, tant pour l’entraînement régulier des cadets dans les écoles pendant l’année scolaire, que pour les camps d’été.

- L’armée fournit les infrastructures administratives pour les « Bureaux des cadets », qui gèrent souvent le mouvement à partir de bases militaires. Les commandants régionaux des cadets sont des militaires de carrière qui relèvent de l’autorité du Quartier Général de la Défense Nationale.

- Les activités de plusieurs Corps de cadets dépendent d’un soutien et d’un lien étroit avec leur unité de réserve régionale et en porte aussi leurs couleurs, badges et nom de régiment.

- L’armée fournit les uniformes, calqués sur chacune des uniformes des trois forces: Cadets de l’air, de la Marine et de l’armée de terre.

- La structure hiérarchique des cadets provient de celle de l’armée, tant pour les cadets eux même, que pour leurs instructeurs.

- Les forces de réserve de l’armée inspirent le fonctionnement des Corps de cadet au cours de l’année scolaire: l’horaire et le contenu des formation sont similaires, à l’exception des notions de combat.

- Les forces régulières de l’armée inspirent le fonctionnement des camps estivaux des cadets qui se font sur des bases militaires. On reproduit le quotidien des  » vrais de vrais militaires » grâce aux infrastructures et à une gamme d’équipements mis à la disponibilité des jeunes. Les jeunes en camp de vacance, s’acclimatent au quotidien de la vie sur une base.

- Comme pour les militaires, le cadet se familiarisent avec les armes à feu, apprennent à en prendre soin, à la monter, à la démonter, il y a même des compétitions du genre. Certains cadets participent à des compétitions de tir et, deviennent « tireurs d’élite », comme c’est le cas pour les « snipers » de l’armée. Ultimement, comme le militaire, l’enfant intègre l’idée que sa vie peut dépendre de son arme.

- Les entraîneurs des cadets, qui font parti du Cadres des instructeurs cadets, étaient considérés comme membres de la réserve jusqu’en 2006. Dorénavant, ils sont considérés comme faisant partie de « la cinquième branche des Forces Canadiennes ». C’est une question de sémantique, ils sont toujours rémunérés par les Forces Canadiennes, en fonction d’échelles salariales similaires, bénéficient des mêmes gammes de bénéfices et on réfère aux mêmes mécanismes d’ancienneté et de hiérarchie que dans l’armée régulière.

En somme, tout comme les militaires, les cadets portent l’uniforme militaire, sont soumis à la hiérarchie militaire en étant conditionnés à obéir au doigt et à l’œil (drill), simulent les missions armées que mènent les véritables soldats (scheme), sont en contact avec une panoplie d’équipements de combat (TTB, Tanks, fusils d’assaut) et apprennent même de façon limité, le maniement des armes. Plusieurs cadets soulignent l’importance de cette discipline prétendument volontaire.

Pour la majorité de la population, tout comme pour nous, malgré les centaines de protestations reçues, il est très difficile de voir en quoi cet organisme jeunesse peut être indépendant de l’armée. Pour ce qui est de la différence, qui selon les membres du mouvement est ÉNORME entre un « mécanisme d’intéressement » et un « mécanisme de recrutement » de l’armée, nous vous laissons le soin de porter vos propres conclusions.

Les prétendues nuances relèvent beaucoup plus de la novlangue Orwellienne utilisée par l’armée, que d’une réalité factuelle.

Campagne d’opposition au recrutement militaire

www.antirecrutement.info

Posted in Armée canadienne, Jeunes, Militarisme, Propagande, Société | 4 Comments »

Peut-on envoyer des soldats canadiens à Guantanamo pour meurtre?

Posted by sylvainguillemette le 28 juillet, 2008

http://www.garth.ca/weblog/wp-content/uploads/2008/05/afghanistan.jpg

Deux enfants afghans viennent de payer le lourd prix de l’occupation capitaliste otanienne.

C’est que deux enfants, frères et soeurs, qui étaient à bord d’un véhicule se dirigeant tout droit vers un point de contrôle canadien, sont décédés suite à des tirs de l’occupant pris de panique.

Certes, les militaires ne désiraient probablement pas (C’est parfois volontaire.) abattre deux enfants âgés de 2 et 4 ans, parfois parents eux-même, mais les soldats canadiens devront toutefois vivre avec le choix qu’ils ont fait, dont celui d’occuper volontairement l’Afghanistan en vue d’y protéger une dictature pro-occidentale, capitaliste bien entendu.

Je comprends très bien la crainte que peuvent avoir les soldats des kamikazes adverses et des bombes artisanales dites « IED », mais ils doivent également se rappeler qu’ils occupent une terre qui n’est pas leur. Je ne doute pas de leur désir, peut-être noble, de vouloir « sauver le monde » à la Rambo, mais bien l’autorité morale des dirigeants qui les envoient faire ce sale boulot au péril de leur vie.

Les médias capitalistes abrutissant comme LCN disent eux « que les militaires n’ont eu d’autre choix que d’ouvrir le feu sur le véhicule qui arrivait d’une façon menaçante et qui a ignoré les avertissements. ». On a toujours le choix et si Omar Kadhr doit assumer « criminellement » (Il est accusé de meurtre.) ses actes en règle* contre un occupant impérialiste devant une cour de justice militaire bidon, j’exige qu’il en soit de même pour les occupants de l’Afghanistan. Sinon, double-mesure.

Stephen Harper ne traitera probablement jamais les tueurs de bambins « militaires canadiens » comme il traite actuellement l’enfant-soldat canadien Omar Kadhr. De toute façon, c’est le même Stephen Harper qui condamnait pratiquement les civils libanais de pas avoir su éviter les ADM israéliennes en 2006! 1100 civils libanais trop lent pour éviter des armes de destruction massive!

47 afghans dans un mariage la semaine dernière, 4 autres civils par les britanniques juste avant et là, 2 bambins. Qu’on se le dise, les victimes d’un conflit sont toujours les civils à plus de 60%. Les soldats pleurent leurs morts, je comprends, mais le peuple afghan pleure aussi les siens et endure toujours une dictature misogynes et des seigneurs de guerre en prime. Tout ça, pour au fond, enrichir les riches, comme dans les autres conflits.

*Où dans les règles de guerre, est-il interdit de lancer des grenade au soldat adverse? Et ce serait du terrorisme en plus? Bref, comme dans « Civilisation », le jeu, on peut envahir quelqu’un avec des avocats véreux ne représentant aucunement la justice!? On en est là?

Posted in Article | 23 Comments »

Quelques citations humoristiques…

Posted by Libertad ! le 25 juillet, 2008

Vous vous souvenez de nos billets de citations humouristiques ? Nous reprenions certaines citations de droitistes et nous les mettions ici pour que nous puissions en rire. Encore une fois, la droite accuse les écologistes de terrorisme et se proclame comme la combattante de la liberté. Nous pouvons aussi remarquer leur amour pour la dictature totalitaire mondiale du gouvernement américain et de la guerre…

Si vous en avez des bonnes, vous pouvez toujours nous les envoyer par courriel ou encore les écrires dans le présent billet. Merci.

Ces citations, et bien d’autres, peuvent être trouvées dans les commentaires sur Reactionism Watch, Antagoniste et les autres sites du blogroll droitiste.

Terroristes islamiques: Veulent détruire l’Occident car ils sont en profond désaccord avec notre mode de vie.

Écologistes de tout acabit: Veulent détruire l’Occident car ils sont en profond désaccord avec notre mode de vie. – Galadriel

Les États-Unis défendent les droits et libertés sur cette planète. Il est évident qu’eux aussi en profiteront, mais leur but n’est pas national, il est mondial. Essayez de parfaire un peu votre jugement… par contre, il a un hic… si vous y parvenez un jour, vous rejoindrez la droite. – Galadriel

Personnellement, je souhaite une nouvelle guerre contre le Hezbollah, et cette fois-ci, j’espère qu’Israël mettra le paquet. Pas des frappes chirurgicales ni des tracts pour prévenir des lieux de bombardements comme ils ont fait à l’été 2006… NON, une vraie guerre cette fois pour que l’on se débarrasse une bonne fois pour toute de ces minables terroristes du Hezbollah. Voilà mon souhait le plus cher. La Terre entière ne s’en portera que mieux et le Liban et Israël pourront enfin respirer. – Galadriel

(En référence à la guerre en Irak)

C’est vrai que pour la gogauche, se débarrasser d’un dictateur, d’un type qui menaçait la sécurité de l’occident et de construire une démocratie c’est idiot. – David

Ne vous inquiétez pas Bathya, McCain sera Président, il ne peut en être autrement, sinon c’est l’effondrement de la Première puissance mondiale avec ce déconnecté d’Obama et ça, les Américains ne le permettront pas. – Galadriel

(En référence à Omar Khadr, l’enfant soldat)

Je suis tellement dégoutée du sondage ci-contre: 39% des blogueurs veulent que ce p’tit con de terroriste revienne au Canada. Si je savais le nom de ces blogueurs, je les maudirais ouvertement, bande d’imbéciles inconséquents et irresponsables. Vous me dégoutez littéralement.

Quand je pense aux extraits que nos chers médias gogauchistes ont passés à la télé pour attendrir les pauvres québécois ignares, gogauches et criminellement pacifistes, je rage. – Galadriel

Les gogauches séparatistes québécois haïssent Bush passionnément et c’est incurable. Que Bush agissent ou s’abstienne, il sera critiqué par ces déconnectés de la réalité. Rien à faire avec ces cas perdus d’avance.

Et OUI cher Dr Rock, Bush sera reconnu dans l’Histoire comme ayant été un de plus grands Présidents des États-Unis. – Galadriel

Posted in Citations, Humour, Violence | 157 Comments »

Les non-sens de Barack Obama

Posted by Libertad ! le 25 juillet, 2008

Est-ce que vous avez vus la tournée internationale de Barack Obama ? Plus de 200 000 personnes se sont déplacés à Berlin pour le voir faire un discours sur ses idées et sa campagne électorale. Dans un précédent billet, nous affirmions que Obama n’est finalement pas le messie tant attendue, compte tenue de ses nouvelles prises de positions militaristes. Il n’a fait que confirmer devant le reste du monde qu’il est un partisans de la guerre par ce discours.

Il exhorte entre autre l’Europe d’envoyer davantages de soldats en Afghanistan mais les allemands qui assistaient à son discours n’ont pas semblés y prêter attention. Pourquoi lorsque c’est Georges W. Bush, tout le monde hue, mais quand Obama dit vouloir continuer la guerre sale en Afghanistan, les gens n’y voient rien et applaudissent ?

Malgré quelques belles phrases, entre autres celles où il dit que les murs entre les nations riches et pauvres doivent tomber, ainsi que ceux entre les juifs, chrétiens et musulmans, nous ne pouvons rester que perplexe vis-à-vis d’un tel non-sens, surtout venant de celui qui est vu par le monde entier comme un homme pour la paix…

Après avoir visité plusieurs pays, dont l’Irak et l’Afghanistan, Obama continuait sa tournée internationale du côté de la France, où il a rencontrer le président Nicolas Sarkozy. Le candidat à la présidence à dit partager des points de vues similaires avec Nicolas Sarkozy, l’un des plus à droite des dirigeants européens…

Obama essaie de nous faire croire qu’il est contre la guerre en Irak, mais il refuse un retrait immédiat des troupes. Et il demande aux pays européens d’envoyer plus de soldats en Afghanistan. Comme si la guerre d’Afghanistan était plus  »propre » que celle d’Irak…

Ce qu’est Obama finalement ? Une tempête dans un verre d’eau qui se prend pour un messie des temps modernes…

Posted in Afghanistan, Article, Campagne électorale américaine 2008, Impérialisme, Obama | 11 Comments »

La tension monte entre deux Empires

Posted by sylvainguillemette le 25 juillet, 2008

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/ba/Tu-95_Bear_J.jpg

Des soupçons ont été déposés en Russie par un quotidien (Izvestia) pourtant proche du Kremlin, quant à l’envoi de bombardiers stratégiques russes (de type « Bear » ) à Cuba, afin de démontrer l’inconfort que procurent le bouclier anti-missile en Pologne et le radar en République Tchèque à l’oligarchie russe.

Cependant, le Kremlin dément cette information et parle de « désinformation ». Mais ne serait-il pas naturel qu’un empire étant lui même cerné par un autre empire, désire rendre la pareille à ce dernier? Ne s’agit-il pas sinon, de double-mesure?

Comme par exemple dans le cas des traités en rapport aux courses aux armements du passé, comme le START-II qui abolissait cette course folle aux armements (ADM intercontinentales) et aux contre-mesures (bouclier anti-missile). Or, START-II est violé par les États-Unis d’Amérique, puis l’a été récemment par la Russie (FOAB+armes nucléaires intercontinentales capables de passer outre le bouclier anti-missile).

Il n’est donc pas exagéré de continuer de parler de guerre froide, mais elle n’a rien à avoir avec le socialisme, encore moins le communisme, elle constitue plutôt un affront entre deux puissances impérialistes aujourd’hui de taille semblable au plan militaire.

Ceux qui croient encore que la Russie n’a plus d’armée n’ont qu’à bien se tenir, car depuis la chute du mur de Berlin, passant par les deux mandats de Putin, l’Empire s’est reconstruit. Cela dit, le communisme est tout aussi absent que sous le règne de Staline et pourtant, les « marteau-faucille » flottent à nouveau sur les drapeaux, l’hymne nationale « soviétique » est de retour, et le « stalinisme » a été restauré (Les familles russes arborant l’effigie de Putin dans la salle à manger ne sont plus rares.).

Sommes-nous à la veille d’un conflit ou n’est-ce qu’un mal entendu?

Posted in Article | 11 Comments »

L’autre versant

Posted by sylvainguillemette le 23 juillet, 2008

http://www.aporrea.org/imagenes/2008/05/marcha-por-la-vida-de-g.jpg

Alors qu’Uribe et ses alliés se partagent les honneurs de la libération de Bétancourt, l’État colombien se retrouve une fois de plus mêlé à des histoires d’assassinats politiques.

Guillermo Rivera, un travailleur du secteur public (syndicaliste renommé) et chevronné militant du parti communiste colombien, a été détenu illégalement par la police il y a 4 mois, puis enterré il y a tout juste un mois. Mais son cadavre ne fut découvert que mardi dernier (15 juillet) et suite aux pressions faites par les organisations des Droits de l’Homme. Guillermo Rivera a été enterré comme « non-identifié » à Ibaque sans même avoir été signalé comme « arrêté » d’abord.

Selon le Directeur du comité Permanent des Droits humains Jairo Ramirez, la récente campagne médiatique quant à la libération d’Ingrid Bétancourt floue le prolétaire moyen et l’ensemble de la communauté internationale. Cette campagne ne vise qu’à camoufler la réalité de la Colombie d’Alvaro Uribe le narco-traficant-terroriste. Cette demande faite la fin de semaine dernière, durant la fête nationale de la Colombie, quant à la libération des otages (la majorité est constituée de soldats colombiens ayant été faits prisonniers) des F.A.R.C., camoufle les massacres nombreux contre les communautés paysannes et les assassinats politiques de tout acabit envers le mouvement populaire qu’est celui de la gauche en Amérique du sud et centrale.

Jaime Caycedo, Secrétaire Général du Parti Communiste de Colombie, accuse l’État colombien d’avoir fermé les yeux sur un crime qui dès le début, pointait en direction de la caserne de police où était détenu illégalement Guillermo Rivera.

Ses proches, les organisations des Droits de l’Homme, le Parti Communiste Colombien et le Pole Démocratique Alternatif s’unissent pour dénoncer son assassinat comme un nouveau crime d’état parmi tant d’autres. J’en profite pour joindre ma voix à la contestation.

En Colombie, plus de 15 000 cas de disparitions sont répertoriés. Ce terrorisme d’État permet aux bourgeois de consolider leur emprise sur le peuple et à freiner le mouvement populaire du même coup. Le genre de paradis qui plaît à notre droite québécoise militariste.

Signez la pétition : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=51798#sp51798

Posted in Article | 4 Comments »

Y a t-il un lien entre l’indépendantisme et l’ultra-nationalisme?

Posted by sylvainguillemette le 18 juillet, 2008

Par Antho et Sylvain

http://www.navy.gc.ca/project_pride/all_images/photo_archive_images/Large/C-004501.jpg

Des ultra-nationalistes dénoncent le spectacle de Paul McCartney qui aura lieu à Québec, sur les plaines d’Abraham. Mais pourquoi donc?

Parce qu’il s’agit d’un «maudit anglais», bien évidemment!

Ces ultra-nationalistes affirment que Paul McCartney est un britannique, donc qu’il n’aurait pas l’autorité morale pour se produire sur les plaines d’Abraham. Et qu’ont-ils en guise d’argumentaire, désuet soit-il?

Son anoblissement par la reine d’Angleterre, ce qui ferait de lui, selon les ultra-nationalistes, un symbole du colonialisme britannique des temps modernes. McCartney le colonisateur! Et quoi encore? Céline la colonisatrice? Car, pour y avoir assisté, Céline chantait bel et bien quelques chansons en français, à Las Vegas! Elle ne s’est pas pour autant fait lancer des tomates!

Ces hystériques et paranoïaques ultra-nationalistes, dits «souverainistes», font passer l’ensemble des indépendantistes québécois pour des attardés et des réactionnaires de pacotille aux yeux du monde entier. Le spectacle n’ayant pas encore eu lieu, il est impossible de prétendre, tel un médium, ce qui ressortira du discours de McCartney, s’il en fait un, car là n’est pas le but de son invitation!

Et d’abord, ne s’agit-il pas de la fête de la fondation d’une ville? Alors où est le problème? S’il y a problème, je crois qu’il se trouve surtout dans l’esprit paranoïaque de nos ultra-nationalistes! Est-ce que McCartney s’empêche d’aller chanter en Allemagne sous prétexte qu’ils ont été en guerre le siècle passé? Est-ce que les artistes français, de France, s’empêchent de faire des tournées en Allemagne ou en sol britannique de par les historiques conflits du passé?

Est-ce que Québec, les plaines d’Abraham en l’occurrence, seraient trop prestigieuses pour y laisser chanter un «anglais»? Certains à Québec diront que les remparts anglais sont moches et que les remparts français étaient beaucoup plus beaux, mais qu’est-ce que ça change et où est le rapport? Un rempart est un rempart! Et j’y vois là, dans la réaction précoce des ultra-nationalistes, un rempart raciste.

Sommes-nous, au Québec, à ce point maladif des conflits du passé? Et quand, exactement, le temps aura t-il effacé les centenaires cicatrices pour permettre à des gens de chanter en anglais, en chinois ou en espagnol à Québec?

Également, il serait naïf de croire, avant d’en avoir la preuve, que le spectacle de l’ex-Beatle ait quelque dessein politique que ce soit. Ce n’est certainement pas la chanson «Let it be» qui va contribuer à notre assimilation! Même Falardeau devrait en convenir!

Ce qui est ironique dans tout ça, c’est que ces Falardeau et Curzi écoutent peut-être, secrètement, la musique des Beatles dans leur sous-sol… Plus d’un milliard d’album des Beatles ont été vendus à travers la planète, donc les chances sont très probables pour que ces ultra-nationalistes ou leur entourage en aient quelques-uns chez eux, que ce soit sur vynil, sur CD, ou en MP3 (volés sur internet)!

Pourquoi acceptent-ils qu’une chanteuse, qui se produit en anglais à travers le monde (et qui vit en anglais dans un autre monde) fasse un spectacle dans la vieille capitale, mais n’acceptent-ils pas qu’un britannique originaire de Liverpool puisse en faire autant? Deux-poids, deux mesures?

Chers ultra-nationalistes, si vous aimez à ce point le Québec, vous devriez être contents que Paul McCartney vienne se produire ici, étant donné la visibilité internationale qu’il vous apportera. Et puisque certains d’entres vous faites partie du Parti Québécois (un parti bourgeois), ne serait-il pas naturel de laisser aller votre opportunisme inné? Vous faites d’habitude n’importe quoi pour attirer l’attention sur notre cause qu’est l’indépendance, jusqu’à prôner la conciliation de classes! L’auto-détermination passe par l’indépendance certes, mais pas nécessairement par le nationalisme…

Antho et moi désirons nous dissocier de ces ultra-nationalistes dits «souverainistes» et nous appelons les indépendantistes de toute part à ne pas plier à ce nationalisme étroit. La paranoïa et l’ultra-nationalisme ne font que nous diviser, ce qui fait bien sûr le bonheur des bourgeois minoritaires et parasitaires qui ne peuvent que mieux régner sur nous, les majoritaires prolétaires.

OUI à l’indépendance du Québec, NON au nationalisme!

(On accusera les artificiers du 400e de colonisateurs quand on aura des preuves!)

Posted in Réactionnaire | 69 Comments »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.