Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 11 octobre 2008

Une manifestation pacifique

Publié par Libertad ! le 11 octobre, 2008

La manifestation en hommage à Fredy Villanueva qui se déroulait aujourd’hui dans Montréal-Nord fut pacifique, comme l’avait annoncé les organisateurs. Les médias, de concert avec la police, ont fait une campagne de peur contre les manifestants, pour tenter de leur coller une image de "casseur" et de "voyou".  Ils disaient qu’il y allait y avoir des vitres brisées, des extrémistes masqués… Mais rien, il y a eu aucun bris. Quand on y pense bien, ce sont les flics les voyous. Ce sont quand même eux qui ont foutus le bordel au sommet de Montebello (agents provocateurs), et ils ont été les premiers à faire des provocations à la dernière manifestation du premier mai.

Pendant que l’heure serait à l’autocritique du côté du SPVM, la police préfère à la place augmenter la répression dans ce quartier opprimé. Comment voulez-vous régler les tensions à Montréal-Nord en donnant encore plus de contraventions pour des niaiseries et à harceler les jeunes ? Tout ça, en plus de menacer et d’intimider les manifestants. Cette marche était en hommage à un jeune homme ordinaire qui avait la vie devant lui. Mais malheureusement, il est mort assassiné par des policiers qui vont s’en tirer avec rien. Mais ces flics ont peur, car la population n’accepte plus de voir un de ses enfants se faire tuer pour rien par des policiers. Nous ne devons pas accepter cette situation où les flics s’en tireraient avec rien.

Toutes nos félicitations au COBP, à Montréal-Nord Républik, au PCR et aux autres groupes présents pour cette marche ! À bas la brutalité policière et non à l’impunité ! Une enquête publique pour Fredy, pas des rapports pour et par la police !

Publié dans Brutalité policière, Manifestation | Tagué: | 12 Comments »

Lettre d’un juif aux sionistes et leurs suiveux

Publié par quebecsocialiste le 11 octobre, 2008

Voici un texte d’Alain Benajam, un juif communiste de France, portant sur Israël. J’aimerais que nos chères néo-cons "Israel lovers" locaux puissent lire ce texte, qui montre à quel point les "valeurs" d’Israël sont déconnectées du reste des juifs à travers le monde et qui nous apprend également que les mass médias atlantistes nuisent plus qu’autre chose aux juifs en les assimilant sans arrêt aux crimes d’Israël et ses guerres "défensives" terroristes. Donc, à tous ceux qui utilisent le terme "anti-sémites" de façon totalement démagogue pour désigner les critiques d’Israël, ce texte est pour vous:

Pour que mes ancêtres dorment en paix !
par Alain Benajam

L’amalgame, établi par la puissance dominante et les médias, entre juifs et sionistes conduit à rendre les juifs du monde entier responsables des crimes de Tsahal. Par un cruel retournement de l’Histoire, les juifs qui s’étaient battus contre le racisme hitlérien se trouvent aujourd’hui assimilés à l’apartheid israélien. Pour Alain Benajam, il est urgent qu’ils se débarrassent des sionistes comme les Allemands se sont débarrassés des nazis.

Je suis juif, mon épouse également et par conséquent mes enfants et petits enfants le sont. Je suis juif et à 63 ans, pour la première fois de ma vie je suis inquiet d’être juif.

Je suis inquiet car de nouveau dans l’histoire des juifs, il leur est attribué, dans leur ensemble des intentions de malfaisance. Intentions qui encore une fois dans leur pénible histoire les rendront responsables des pires maux pouvant accabler l’humanité.

Je suis juif, mais athée ce qui ne rend pas moins juif aux yeux des croyants. Ta mère est juive donc tu es juif me disent-ils. Je suis également juif aux yeux de beaucoup de non-juifs pour qui souvent être juif est appartenir à une race, ce qui est faux mais admis par le commun, il n’y a pas de races humaines. Je pourrais être juif malgré moi, mais j’assume. Il m’arrive d’aller à la synagogue faire le 10ème pour la prière quand mes amis me le demandent ; athée, je ne respecte pas moins la religion de mes ancêtres.

Je me souviens de ma grand mère née dans un « schtetel » du côté de Vilna en Lituanie qui me racontait comment les cosaques de Nicolas II traversaient le village au galop en sabrant ça et la hommes, femmes et enfants, comment elle devait courir se cacher dans les bois à leur approche. Dans son village on vénérait la France on disait « Heureux comme Dieu en France » dans son village on aimait les idées républicaines et révolutionnaires, on chantait La Marseillaise et L’Internationale en yiddish. Ma grand mère fut envoyée en France pendant que de nombreux membres de sa famille s’engageaient dans la révolution bolchevique. À Paris ma grand mère connu mon grand père, lui venait de Vilna également, il avait fait son service militaire en 1905 dans l’armée du tzar à Minsk, il en était devenu communiste.

C’est la raison pour laquelle j’ai coutume de dire que ma famille provient de la 8ème tribu d’Israël, les judéo-bolchéviques, tribu ayant fait beaucoup parler d’elle.

Pour moi donc être juif, c’était très tôt s’engager dans le combat contre les persécutions, le racisme, l’injustice.

Etre juif, c’était également suivre l’exemple de nombreux juifs qui en France, en Russie et dans le monde s’étaient engagés pour l’égalité des droits entre les hommes et par conséquent pour la République et la laïcité de l’État leur permettant ainsi de pratiquer librement leur religion.

J’ai toujours pensé que ma judaïté m’obligeait à m’engager pour le droit et la justice.

À 18 ans, j’ai naturellement adhéré au Parti Communiste Français ; à l’époque, parti prestigieux dont la plus part des cadres étaient issus de la Résistance. C’étaient de durs combattants ayant connu la terreur fasciste, le nazisme et l’antisémitisme. C’est le colonel Rol-Tanguy qui fit mon adhésion valeureux combattant en Espagne dans les Brigades Internationales, chef FTP sous l’occupation nazie puis chef des FFI parisiens ayant déclenchés l’insurrection victorieuse du peuple de Paris. Il n’a pas eu de mal à me faire adhérer.

À Paris au début des années 60, dans le 10ème arrondissement beaucoup de militants communistes étaient juifs, venus dans ce parti naturellement car il avait combattu leur persécuteur nazi. À cette époque, seul le PCF parlait de la solution finale, on y diffusait souvent le film d’Alain Resnais Nuit et Brouillard, on y écoutait Jean Ferrat qui chantait :
« Ils étaient vingt et cent ils étaient des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
. »

J’y ai connu mon épouse, juive également, venant d’une famille de combattants communistes d’origine polonaise. Dans sa familles on a laissé un lourd tribu au fascisme, massacrés, déportés, fusillés, on ne compte plus les médaillés pour fait de guerre contre l’occupant.

Dans ma famille, nous avons une longue tradition de combat contre l’oppression, des traditions que nous ont légués nos parents et que nous avons légué naturellement à nos enfants.

Dans ma famille, on ne parlait pas ou très peu d’Israël, c’était pour nous un pays étrange et étranger, nous étions Français, fier de l’être et surtout d’avoir combattu pour que vive la France. Personne n’a jamais eu la moindre idée d’aller s’installer dans ce pays. Dans ma famille, on a jamais aimé les théories sionistes, qui pour nous s’apparentaient au racisme honni. Naturellement et conformément à nos traditions nous avons pris fait et cause pour le peuple palestinien persécuté, par des juifs certes, mais des Israéliens qui nous étaient parfaitement étrangers. Etre juif pour nous n’est certainement pas constitutif d’appartenir à une nation. Laïques nous sommes et l’appartenance religieuse ou ethnique ne peut engendrer une appartenance nationale.

Français, nous avons pris le parti de l’opprimé contre l’oppresseur tout simplement.

L’esprit de la Résistance oublié avec la paresse du temps, le Parti Communiste est mort de sa belle mort, dans son lit, je l’ai donc quitté et j’ai rejoint Thierry Meyssan qui venait de fonder le Réseau Voltaire. J’ai apporté au Réseau Voltaire ma sensibilité et mon expérience du Parti Communiste fait de lutte contre l’impérialisme.

Le 11 septembre 2001 après midi, pour moi comme pour Thierry Meyssan, ce que nous voyions et entendions à propos des attentats nous avaient mis sérieusement dans le doute quand à une action de terroristes islamistes. Visiblement tout avaient été concocté pour faire accuser les musulmans dans le but de déclencher une guerre de civilisation. Le Réseau Voltaire a pris rapidement la position que tout le monde connaît et qui est maintenant partagée par une bonne partie de la planète. Face aux premiers éléments de notre contestation de la version officielle, incroyable, imputant comme responsable de ces attentats un homme connu pour avoir été un agent de la CIA, Oussama Ben Laden, le département d’état des USA, puis lui emboîtant le pas comme toujours, le monde politico-médiatique, nous accusa de négationnisme, révisionnisme et antisémitisme.

Ces terribles accusations se référaient à l’holocauste des juifs et semblaient nous dire que si nous contestions une version officielle, nous étions complices de ceux qui contestaient l’existence des camps de la mort, sombre rhétorique, clouant d’avance au pilori toutes critiques portées contre toutes versions officialisées de crimes.

La plus terrible des accusations ne pouvait être que rapidement lancée face à la stupéfaction d’avoir été aussi rapidement démasqué. Il fallait pour les auteurs de ces criminels attentats frapper très fort, le plus fort possible, c’était le « Frapper et terrifier » de leur doctrine de guerre asymétriques. Quoi de plus abject que de nier l’holocauste des juifs d’Europe. Le monde politico-médiatique s’est engouffré dans cette voie montrée par Donald Rumsfeld lui-même dans une intervention à la télévision.

La suite des événements nous donna raison, prenant prétexte de ces attentats les Anglo-saxons et leurs alliés sionistes se sont lancés dans une suite de guerres ayant déjà fait plusieurs centaines de milliers de morts sur plusieurs théâtres, Afghanistan, Irak, Liban et récemment Caucase, ils auraient bien voulu attaquer l’Iran, mais là les militaires états-uniens on dit stop, on arrête les frais, les militaires sont des gens sérieux qui savent ce que la guerre veut dire.

Les Anglo-saxons avaient pourtant prévenu dans un texte paru en 1996, Project for a New American Century qu’ils prendraient toutes dispositions pour s’accaparer la planète, ils suivent ou plutôt ils essayent de suivre leur plan de route, ou plutôt de déroute.

Afin de geler toutes critiques de leurs terribles méfaits, les Anglo-saxons crurent intelligent d’engager Israël et pourquoi pas tous les juifs dans leur nouvelle aventure impérialiste en se dissimulant derrière le tabou absolu de l’holocauste. Ils ont ainsi déployé la rhétorique simpliste et sinistre suivante : critiquer l’un des protagonistes de cette aventure, c’est être forcément antisémite, négationniste et révisionniste.

En 2006 ils ont engagé le respectable Centre Simon Wiesenthal pour accuser Hugo Chavez d’antisémitisme, j’ai pris la plume à l’époque pour fustiger ce massacre d’image. Les sionistes sont sans vergognes et particulièrement irresponsables.

Comme cette rhétorique fonctionne parfaitement bien et ayant réussi à faire taire durablement même les simples critiques de leurs crimes, les Anglo-saxons avec leurs marionnettes et affidés ont étendu l’accusation jusqu’à ceux qui critiquent leurs alliés périphériques.

C’est ainsi que l’on retrouve ce type de rhétorique alambiquée à l’encontre d’un article écrit par Thierry Meyssan accusant Nicolas Sarkosy d’avoir été porté au pouvoir en France avec l’aide soutenue des Anglo-saxons !

Cette même rhétorique court dans la blogosphère à un nombre étonnant d’exemplaires

Une autre accusation de négationnisme a été également récemment portée par la nomenklatura politico-médiatique à l’encontre de Jean-Marie Bigard qui avait osé émettre publiquement des doutes sur la version officielle états-unienne des attentats du 11 septembre 2001.

La généralisation de ces accusations galvaudées, émises hors du propos initial à l’encontre de tout le monde et de n’importe qui, pour de simples buts de polémique politique, porte un grave préjudice aux juifs.

Cette généralisation, banalisée, édulcore la gravité de l’accusation et tend à la rendre inopérante. Déjà les négationnistes véritables tentent de se présenter comme des victimes et s’engouffrent dans la brèche. C’est bien ce qui était recherché, créer ce type d’amalgame pour anesthésier toutes critiques à l’encontre des criminels.

Et bien ceci est inquiétant et va à l’encontre de l’intérêt des juifs qui se doivent de garder ce tabou net et intacte afin que cet holocauste ne puisse un jour se reproduire.

Déjà les juifs se doivent de supporter les exactions israéliennes. Quand Tsahal envoie des bombes et des obus contre le peuple libanais tuant femmes et enfants avec inscrit sur les engins de morts : « De la part des juifs », c’est terriblement choquant pour moi et ma famille. Quand les sionistes tentent de créer un amalgame entre juifs et Israéliens, ceci ne peut qu’introduire une suspicion dans l’attachement des juifs de France à leur seule et unique patrie, la France.

Quand les sionistes israéliens se livrent à tous les crimes possibles, ayant soutenu par le passé l’apartheid en Afrique du Sud, puis les pires dictatures sud-américaines et encore récemment ont apporté leur aide au criminel géorgien Saakashvilli qui a donné l’ordre, nuitamment, d’écraser sous les tirs de roquettes GRAD (orgues de Staline) la capitale d’Ossétie de Sud faisant des centaines de morts. Quand les sionistes israéliens ont organisé chez eux un apartheid encore plus terrible que celui d’Afrique du sud, il est bien évident que les juifs ne peuvent être qu’inquièts.

Tous ces crimes perpétrés en leur nom !

Au moment ou la référence à l’holocauste est instrumentée d’une irresponsable manière pour faire taire tout opposant politique, au moment ou les Anglo-saxons et leurs alliés sionistes profitent de ce silence pour commettre plus de crimes encore, il y aura forcément un temps ou la réaction des opprimés finira par s’en prendre aux juifs et là je suis inquiet.

Le peuple allemand s’est débarrassé du nazisme.

Que les juifs du monde se débarrassent enfin du sionisme, ils retrouveront ainsi leur âme et leur vocation qui est de lutter contre l’oppression et mes ancêtres dormiront en paix.

 Alain Benajam
Chef d’entreprise. Membre fondateur et administrateur du Réseau Voltaire.

Publié dans Article | 60 Comments »

Adieu Jörg Haider!

Publié par sylvainguillemette le 11 octobre, 2008

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f3/JoergHaider_Sep07.JPG

Comment est-ce que cette belle et longue fin de semaine de trois jours aurait-elle pu mieux démarrer? Le chef du parti d’extrême-droite autrichien est mort la nuit dernière dans un accident de voiture, possiblement dû à une vitesse excessive*.

Ce populiste nazi avait dans les années ‘’80, poussé la limite jusqu’à faire l’éloge du 3e Reich. Quelques années plus tard, il récidivait en attribuant le plus gros des mérites du 3e Reich à la Waffen-SS.

30% pour l’extrême-droite

Récemment, le 28 septembre dernier, son parti avait obtenu un bon score aux législatives, signe que l’idée nazie n’est pas morte avec son créateur. D’ailleurs, les États-Unis tolèrent toujours les manifestations haineuses des nazis sur leur sol, eux qui pourtant, ont donné énormément en chair humaine à la deuxième guerre mondiale.

Bref, c’est un bon débarras! Et je suis certain que mes ennemis boiront autant de bière que moi lorsque Fidel Castro mourra. Néanmoins, Fidel, lui, aura accompli quelque chose!

Le socialisme, ou la mort!

*La limite de vitesse permise était de 70km/h. Il semble donc également que cet homme d’un charisme époustouflant, aux yeux de la droite, était également un criminel sur la route.

Publié dans Article | 31 Comments »

Le racisme de Richard Martineau

Publié par quebecsocialiste le 11 octobre, 2008

Nous savons tous que Richard Martineau est un islamophobe chronique doublé d’un journaliste nul. Ils nous en a fait l’exemple suprême cette semaine. Alors que nous sommes en pleine campagne électorale (aussi bien canadienne qu’états-unienne), il y a une foule de sujets sur lesquelles un vrai journaliste pourrait écrire: L’état du système de santé, l’affaire du pont Champlain (avec Har-PEUR qui menace de ne rien faire si son candidat n’est pas élu dans le conté… une vrai honte), les déboires du "ticket" Palin-McCain (l’ordre selon Palin), les problèmes sociaux (gangs de rues, pauvreté et chômage) et surtout, la crise économique (les experts disent "financière", mais la classe moyenne sait que c’est faux, parce que son "pouvoir d’achat" diminue). Voyons voir ce qu’il avait à dire "d’instructif" à la population cette semaine, plus précisément depuis mercredi le 8 octobre dernier:

Au Maroc, un cheikh autorise le mariage d’une fillette de neuf ans.

"Le corps d’une fillette de neuf ans lui permet d’avoir des rapports sexuels et de s’unir à un homme.

D’ailleurs, le prophète Mahomet a montré l’exemple, a ajouté le théologien marocain. Aïcha, sa troisième épouse, avait six ans quand il s’est marié avec elle et neuf ans quand il a eu des relations sexuelles avec elle."

Mais il n’y a aucun problème avec l’Islam, noooooooooon…..

Le problème de cette histoire, c’est que le "théologien" en question, un sheik auto-proclamé, a été poursuivi en justice au Maroc et une vaste vague de contestation a pris forme parmis la population marocaine, à large majorité musulmane pourtant. Son "association" d’obscurantistes a aussi été fermée. Cette histoire, vieille d’un mois en plus, est donc incomplète et laisse croire que l’islam, la religion d’un milliard de personnes, c’est juste une gang de terroristes barbares. Il n’a même pas pensé à dire que le Maroc est un bon allié des USA… tout simplement minable. Un vulgaire fait divers se passant dans un pays à l’autre bout du monde et maladroitement altérer (rien qu’une moitié de l’histoire) afin de servir la cause de la haine et de la méfiance entre les races. En passant, beaucoup plus près de chez nous, soit à Montréal, une autre affaire de prêtre pédophile a été identifiée, mais ça ne devait pas être assez "sensationaliste" (ou comprometant pour "le grand Satan" Islam) pour notre cher Riri le clown! Racisme: 1, travail journalistique: 0.

Après avoir pris une raclée dans les commentaires, grâce à des blogueurs qui connaissaient assez bien la situation là-bas pour pouvoir remettre les pendules à l’heure et ridiculiser cette farce minable de propagande haineuse comme elle le méritait, voici ce qu’il avait à écrire le 9 octobre:

Dimanche dernier, au Soudan, plus de 35 femmes ont été arrêtées et battues par des policiers pour avoir porté des pantalons jugés trop moulants par les autorités.

"Elles portaient des pantalons trop serrés et perturbaient ainsi la paix", a affirmé le chef-adjoint de la police de Juba, une région jugée "libérale" (sic).

Mais il n’y a aucun problème avec l’Islam, noooooooon….

Celle-là défonce les limites du ridicule! Vous savez pourquoi? Parce que Juba est située dans la moitié sud du Soudan, à 90% chrétienne… vous avez bien lu. Effectivement, c’est au terme de 21 ans de guerre civile entre le nord (musulman) et le sud (chrétien) qu’un cessez-le-feu a été atteint: "Le 9 janvier 2005, un accord de paix a été signé à Nairobi entre John Garang (APLS) et le vice-président Ali Osmane Taha, représentant le gouvernement soudanais. Il met fin à 21 ans de guerre civile entre l’État, dominé par les musulmans et les miliciens chrétiens de Garang. Cet accord prévoit un régime d’autonomie de 6 ans au Sud-Soudan, période à l’issue de laquelle un référendum d’autodétermination sera organisé." Même dans l’article qu’il cite, il n’y a absolument aucune référence à l’islam. En fait, ces filles sortaient d’une église, avant d’avoir été agressées par des policiers chrétiens fanatiques. La ministre des affaires religieuses du Sud-Soudan est elle-même une chrétienne: Mary Kiden Kambo. Le gouvernement est aussi chrétien. Ce crime odieux pourrait donc, selon sa logique tordue, être associé au christianisme tout entier. Comme toujours, la démagogie mensongère et le racisme constituent une paire gagnante pour ce propagandiste populiste sans talent. Racisme: 2, travail journalistique: 0.

Après avoir été humilié une seconde fois (ça commence à ressembler au fameux duel Dieudonné-Martineau… ça fait environ un an de ça en plus) à l’aide de la RÉALITÉ, il nous est arriver avec du réchauffé de sa "chronique journalistique" anti-islam de cette semaine. Voyons voir de quoi il traite cette fois:

Trois jeunes femmes de 16 à 18 ans (plus leur mère et une de leurs tantes) ont été ensevelies vivantes au Pakistan cet été car elles ont contrevenu au Coran.

En 2007, de 600 à 1000 femmes ont été exécutées au Pakistan pour avoir commis des crimes d’honneur…

Mais il n’y a aucun problème avec l’Islam, noooooooon….

Ces faits horribles ont pris place dans le nord du Pakistan, le bastion régional d’Al-Quaëda et des théologiens les plus obscurantistes du globe! Pas étonnant que des choses aussi affreuses se produisent à un tel ratio. Par contre, pour un démagogue fini comme Martineau, ces faits sont assimilables à l’islam tout entier! Cette affaire date d’un bon bout de temps en plus. Bien-sûr, en tant que laïque opposé à la religion sous toute ses formes, je suis contre toutes les religions, y compris l’islam. Le problème avec Martineau, c’est que son acharnement contre cette seule religion et ses "arguments" incitant à la haine sont tellement biaisés qu’il est évident qu’il est islamophobe. En fait, on dirait presque qu’il ne s’en cache même pas. Après ça, il a le culot de traîter Dieudonné "d’anti-sémite stupide" parce qu’il parle contre Israël et les médias atlantistes…  Racisme: 3, travail journalistique: ZÉRO. Retiré! Dehors le parasite nuisible!

De plus, en y portant bien attention, on dirait aussi que Martineau essait, tout comme ses ti-sbires pro-Bush dénués de crédibilité, de mettre tout le tort sur "la gaugauche" parce que nous osons dire que toutes les religions sont aussi problématiques pour l’humanité les unes que les autres! C’est notre droit d’affirmer haut et fort qu’en 2008, les religions constituent toutes des menaces pour la société! Le problème n’est pas l’affaire d’UNE religion, mais de TOUTES les religions! Ce qu’il faut retenir, par-dessus tout, c’est que les incitations à la haine ne règleront jamais le problème… bien au contraire! La haine mène à la persécution et aux guerres, soit exactement ce que ce sale populiste reproche à la seule religion musulmane! Il est intolérable que de tels crétins aient encore droit à une tribune publique de masse (et payé pour le faire en plus) dans une société dite "juste, équitable et démocratique" sans avoir de comptes à rendre à personne sauf à son sale patron parasitaire! Est-ce une guerre que cet illuminé veut à tout prix? Il devrait réfléchir à ceci: Un monde forgé dans le sang et les conquêtes ne peut que mener à plus de guerres.

Publié dans Article | 46 Comments »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.