Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

"Constitution Bolivarienne"

Posted by L'Agitateur sur 28 mai, 2007

Un camarade nous a fait parvenir son avis sur la fermeture de la RCTV au Vénézuéla tout en ayant rapport avec le gouvernement Chavez. Voici son article :

Simon Bolivar—Unité et participation active du peuple a la démocratisation

Simon Rodriguez—Éducation pour participation active a la démocratisation du systeme, décentralisation des pouvoirs.

Ezequiel Zamora—Le bien commun

Voici quelques valeurs prônées par le gouvernement Chavez. Vous ne trouverez aucune ambition impérialiste, colonialiste ou répressive, donc la droite n’y portera certe aucun intérêt!

Radio-Canada nous informe aujourd’hui que des milliers de manifestants, ont marché contre la fermeture de RCTV, Reporters sans frontière, un organisme paravan de la C.I.A., qui a oeuvré dans le coup d’état de 2002 visant à renverser par un putch, un président élu démocratiquement. Ce que Radio-Canada ne dit pas sur son site, c’est que RCTV a encouragé le peuple à prendre les armes afin d’assassiner Chavez, un président élu démocratiquement. La maison blanche est derrière le coup et Radio-Canada sous le bras de Harper, soutient le complot. Depuis 7 années consécutives, cette station encourage le meurtre, chose qui ne saurait durer plus d’une journée, ici, au Québec! RCTV a multiplié les accusations faussées, allant jusqu’à encourager l’iréparable, le péché, l’assassinat. Comme le pasteur Pat Robertson l’avait fait en onde et ce en direct, RCTV a défié le peuple en encourageant ce dernier à agir contre ses propres intérêts, en demandant rien de moins qu’une prise d’armes, allant jusqu’à demander un soulèvement populaire armé contre Chavez, démocratiquement élu plus d’une fois! Radio-Canada, par ce geste, vient confirmer les soupçons qu’ont plusieurs d’entre nous, qu’elle est impartiale, donc indigne du nom de journalisme, car le journalisme, c’est le rapport de fait, sans parti pris! Radio-Canada nous prouve ainsi qu’elle n’est qu’un instrument de propagande du premier ministre Harper.

Pendant ce coup d’état, des civils ont été assassinés par cette opposition qui refuse les faits, qui refuse que le peuple puisse enfin se partager les ressources, que ce peuple puisse avoir accès à la santé et l’éducation gratuite. Durant le règne précédent de l’opposition, car c’est ainsi que nous pouvons décrire leur gouvernement, elle a multiplié les répressions, inexistantes sous Chavez, contre un peuple affâmé! Cette opposition s’étant présentée contre Chavez en décembre 2006, avait même été jusqu’à menacer les militants chavistes. Deux années de suite, des complots de son oeuvre, ont été déjoués! Il y a deux ans, des para-militaires colombiens avaient été apréhendés sur le territoire vénézuélien et tout semblait confirmer qu’il s’agissait de mercenaires, ayant pour but l’assassinat de Chavez. RCTV soutenait cette opposition criminelle et détestée de la majorité du peuple, en inventant toutes sortes d’histoires, allant même jusqu’à inventer des aventures sexuelles du président. Tout est bon pour une opposition ooportuniste qui perd tout ses droits d’exploiter un peuple!

Chavez aura donc attendu 7 ans, chose que le peuple québécois n’aurait jamais soutenu, avant de ne pas renouveler le contrat de RCTV, donc ce n’est pas une fermeture, mais un non-renouvellement de contrat! Il est important de regarder les manifestants blêmes de paraisse, qui ne sont pas issus du peuple pauvre qui est majoritaire et qui soutient Chavez. Ils sont en fait des millions à soutenir le président contre quelques milliers de non-contents, car ces derniers ont perdu leur plein pouvoir sur des pétrolières et d’autres secteurs commela communication, contrôllés à majorité par le secteur privé au Vénézuéla. Radio-Canada soutient que le peuple est contre cette fermeture, alors qu’il en est totatlement faux! La joie dans les rues, les fêtes prouvent le contraire!

Il s’agit tout simplement de sortir hors des quartiers riches! Pendant ce coup d’état, Chavez avait été amené au loin par les putchistes, mais avait été libéré par une manifestation monstre qui montrait sans aucun doute, le soutiens du peuyple envers Chavez! Depuis que Chavez est arrivé au pouvoir, le pétrole sert désormais à financer d’abord la santé et l’éducation universelle. Comment peut-on accuser quelqu’un de ça Chavez est détesté des américains, qui veulent l’assassiner, comme ils ont tenté plus d’une fois avec Castro, parce qu’il a nationalisé des secteurs comme l’énergie et la communication, bientôt la nourriture. L’oligarchie minoritaire et parasitaire du Vénézuéla, immigrant d’ailleurs ici au Canada, a même été jusqu’à grimper les prix de denrées indispensables de 200%, comme la viande et le lait, les céréales, les fruits et les légumes et j’en passe…à seule fin de mettre des bâtons dans la roue du progrès, que l’on peut nommer socialisme! Ils ont tout essayé, sauf l’invasion, mais ce n’est pas fini! Les américains ont même été jusqu’à mettre le Vénézuéla de Chavez, sur la liste de l’axe du mal, avec Cuba. Ils ont même été jusqu’à dire que Chavez entretenait des liens avec Al-Qeada! Les américains sont prêts à tout pour préserver leur privilèges, même à tuer! Ils l’ont d’ailleurs fait plus d’une fois, rappellez-vous les Contras! Ses complices en font autant, j’inclue ici RCTV et Radio-Canada, qui n’ont à mes yeux, aucune crédibilité médiatique.

Cuba peut envoyer 15 000 médecins à l’étranger (Vénézuéla), ce même sous embargo ilégal, alors que nous parlons de privatiser de notre côté, nos cerveaux lavés par les médias tels que Radio-Canada et ses accolytes. Le Vénézuéla pourra en faire autant, dans quelques années, car il suit la même ligne! RCTV se contente de commander des assassinats, commandités par la C.I.A., elle-même commanditée par Bush, et soutenue par nos médias nationaux, Radio-Canada! Il est important de comprendre que la bourgeoisie vénézuélienne ne représente même pas 7% du peuple et que cette dernière, possède presque entièrement le pays. 65% des terres agricoles leur appartiennent, ils vivent dans des palaces, pendant que le peuple vit dans le plus gros bidon ville du monde, à Carracas. Cette misère installée par la même opposition, est l’héritage qu’ils ont laissé et veulent renouveler, avec le support de RCTV et de Radio-Canada!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :