Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Après 12 ans, nous ignorons toujours les faits du référendum 95

Posted by L'Agitateur sur 31 mai, 2007

Cela semble triste à dire, mais reste vrai. En effet, le dernier scandale vient d’être rendu publique : Option Canada, qui était une campagne pour le NON lors du référendum de 1995, aurait dépensé plus d’un demi-million de dollars illégalement. C’était là un « bonus » pour le Parti Libéral du Québec qui n’a rien fait pour contrer une telle « tricherie ».

Le juge Grenier a identifié 540 000 $ dépensés illégalement pendant la campagne référendaire par deux organismes fédéralistes, Option Canada et le Conseil de l’unité canadienne (CUC). La loi prévoit que toute dépense électorale doit être autorisée par l’agent officiel du Comité du non, ce qui n’a pas été le cas pour ces dépenses d’un demi-million de dollars.

Ces bandits de libéraux, principalement René Lemaire, Jocelyn Beaudoin et Réjean Roy savaient que ces dépensens étaient non-conformes à la Loi, mais le juge les couvre un peu en affirmant qu’« il faudrait une preuve suffisante que l’un ou l’autre a péché par omission ou par commission. La preuve n’est pas suffisante (pour) que je doive tirer à leur endroit une conclusion défavorable. » Ainsi donc, ils sont blanchis ! Leur culpabilité est réduite puisque les preuves « manquent » et que le juge n’a pas les mandats nécessaires pour approfondir l’enquête.

Est-ce qu’il y a vraiment un manque ? Absolument pas. Toutes les preuves sont là pour dire qu’il y a bel et bien eu des manoeuvres illégales, qu’Ottawa et les partis libérals étaient au courant et dans l’affaire, mais on préfère ne pas chercher trop loin pour éviter tout nouveau scandale. Déjà que celle des commandites a fait fureur, imaginez la campagne du NON lors du référendum 95.

Nous nous souvenons du fameux « love-in » qu’avait eu lieu à Montréal où des dizaines de millers de personnes ont été transportées là-bas, tout à fait gratuitement. Cela a coûté une fortune : combien ? On l’ignore encore aujourd’hui, alors que nous pouvons chercher à savoir ! Après tout, il est plus facile de défendre et de se soumettre à l’Élite déjà bien en place que de la combattre.

Pour Charest, l’affaire ne serait qu’un pétard mouillé. C’est ce qu’il a affirmé lorsque Mario Dumont a demandé des excuses et des remboursements de ces dépenses. Eh bien, M. Charest, pour un pétard mouillé, ça risque d’exploser pas mal fort puisque les derniers sondages (même si l’échantillon est faible) donnent un large retard pour le Parti Libéral du Québec et de nouvelles élections seraient fatales. Mais ce le sera puisque l’ADQ et le PQ s’entendent bien sur une chose : le refus du budget. Bizarrement, même l’ADQ… elle qui était très favorable à une baisse d’impôt depuis fort longtemps.

Va-t-on réellement savoir ce qui s’est passé en 1995 ? Le Bloc demande enquête, mais ce ne sera pas tâche facile avec son si faible pouvoir à Ottawa.

==> Option Canada et ses dépenses
==> Mario Dumont veut des excuses
==> Le Bloc exige une enquête sur cette affaire

4 Réponses to “Après 12 ans, nous ignorons toujours les faits du référendum 95”

  1. Camarades du Québec said

    Yeah, certains du RW le sont.

  2. Sylvain Guillemette PCQ said

    La souveraineté est un outils indispensable, à court terme…

  3. RW - United against Right-wing said

    Bien, souverainiste ou pas, lorsqu’un parti triche pour gagner, c’est de l’injustice et nous combattons cela.

  4. Sylvain Guillemette PCQ said

    Effectivement, sauf qu’il faudrait alors remonter bien plus loin que « 95 ». Le Québec a été annexé de force, un point c’est tout!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :