Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Une catastrophe humanitaire se pointe à l’horizon

Posted by L'Agitateur sur 13 juillet, 2007

Nous reçevons à chaque semaine le pamphlet de PAJU (Palestinians and Jews United) par courriel, mais nous ne les affichons pas à chaque fois car nous les jugeons plus ou moins pertinants. Par contre, nous pensons les mettre sur le blogue à chaque semaine à l’avenir car cela peut toujours intéressé les lecteurs curieux et lectrices curieuses du conflit israélo-palestinien. Voici le pamphlet en question :
FERMETURE DES FRONTIÈRES ISRAÉLIENNES – GAZA AU BORD DE LA FAMINE

Depuis des décennies, Israël étouffe la croissance et le développement économiques de Gaza. En outre, il prive de plus en plus les résidents de Gaza de leur liberté de mouvement. De ce fait, les Palestiniens ne sont pas en mesure de produire ou d’investir et ils sont devenus dépendants des importations d’Israël — tout comme l’État juif le planifiait.

Israël n’occupe plus Gaza, mais il cerne le territoire de tous côtés et contrôle l’intégralité des importations et des exportations de Gaza. Il ne cesse de fermer les points de passage qui permettent d’entrer à Gaza et d’en sortir durant de longues périodes.

L’ex-directeur de la Banque mondiale a déclaré que la fermeture systématique des frontières d’Israël avait causé d’énormes dommages à l’économie du Gaza. Par exemple, les fermetures ont provoqué la détérioration ou la perte de plus de 30 millions de dollars US de produits agricoles palestiniens, qui n’ont pu être exportés.

Pire, les fermetures des frontières acculent la population du Gaza à la famine. Israël refuse de permettre l’entrée à Gaza de quantités suffisantes de denrées alimentaires de base, en dépit du fait qu’il se soit pleinement engagé à le faire. À l’heure actuelle, Israël autorise seulement l’ONU à faire entrer 15 camions d’aide alimentaire par jour à Gaza. Cela est loin de pouvoir combler les besoins d’une population de 1,4 million d’habitants. En fait, l’ONU calcule qu’au moins 100 camions par jour seraient nécessaires pour combler les besoins fondamentaux de Gaza.

Les pénuries d’aliments, d’eau, de fourniture, de carburant et de médicaments sont également si alarmantes que des organismes comme OXFAM réclament la réouverture immédiate des frontières de Gaza. Cette semaine, l’UNRWA (l’organisme de secours de l’ONU) a déclaré que 90 % de la population de Gaza figurait sur sa liste du programme d’aide alimentaire, en raison des fermetures des frontières par Israël. Le directeur d’Oxfam International, Jeremy Hobbs, a déclaré : « L’encerclement de Gaza est tout à fait inacceptable. Le blocage de l’aide en tant qu’arme politique impose des souffrances incalculables à toute une population ». Le manque d’aliments est compliqué par la pénurie de fournitures médicales, qui est aujourd’hui si grave, que les hôpitaux et les cliniques fonctionnent à peine.

Gaza a souffert de décennies d’occupation et de siège sans merci de l’État israélien. Aujourd’hui, en violation odieuse des droits de la personne, les Palestiniens de Gaza sont de plus en plus acculés au dénuement par les fermetures de frontières. Pendant ce temps, les pays occidentaux refusent toute forme d’aide à Gaza et permettent le maintien de cette fermeture des frontières de Gaza pour défendre les intérêts politiques d’Israël. Ces décisions sont des crimes contre l’humanité. Les frontières de Gaza doivent être réouvertes aujourd’hui et ce de manière durable.

Adapté de « Gaza: From Economic To Humanitarian Disaster » par Sonja Karkar, publié sur le site Web de défense des droits de la personne Znet le 28 juin 2007.Texte intégral à l’adresse : http://www.zmag.org/content/showarticle.cfm?SectionID=107&ItemID=13176

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

Publicités

Une Réponse to “Une catastrophe humanitaire se pointe à l’horizon”

  1. prof said

    hello
    vous pouvez mettre vos infos et discuter sur le forum de jewisheritage.fr
    shalom

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :