Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

De nouvelles citations humoristiques !

Posted by L'Agitateur sur 14 juillet, 2007

Nous voici dans la deuxième partie de ces fameuses citations. Elles sont fraîches et méritent d’être lu ! Pour ceux et celles qui ne sont pas au courant de cette affaire, le Reactionism Watch a décidé de sauvegarder en mémoire tout les écris les plus comiques de la Droite Québécoise. Pour comprendre ces phrases, vous devrez à la base connaître la personne qui écris ! Autrement, ce ne sera pas tâche facile. Certes, sans plus attendre, voici les citations choisies !

Être anti-« Palestine » et cracher sur l’Islam, c’est être du bon côté de l’Histoire… – GGW

n’importe qui se déclarant communiste en 2007 a un criant besoin d’aide. – socialismkills

Pour un gauchiste, seul est un véritable terroriste celui qui parvient à tuer des gens. – anonymous512

Ils en ont rien à foutre… La gauche appuie grosso modo n’importe quel groupuscule parasitaire tant qu’il s’attaque à l’ordre établi. Quand on est trop incapable pour faire partie de l’élite, on s’attaque à elle. C’est tout simple… – GGW

je suis en visite au quebec dans votre pays d’apparrence libre…. mais qui en faites est un pays communiste. – freedom trucking

Est raciste toute personne niant le droit a un état d’exister. – David

Cuba est un système communiste (que vous ne devez pas reconnaître j’imagine…) et il est classé encore moins bien que les États-Unis côté santé. – Dominique Dumas

C’est drôle, hein ? À y penser, non, c’est ridicule. Ridicule car ces droitistes pensent vraiment ce qu’ils écrivent, ce qui est plutôt grotesque. Non seulement ils le pensent, mais soutiennent ce qu’ils écrivent et se disent être convaincus d’avoir raison. Même dans l’erreur, même avec les preuves en pleine face, ces droitistes persistent à dire qu’ils ont raison par orgueuil. C’est bien leur stratégie.

Vous avez trouvé des citations droitistes comique ? Absurde ? Ridicule ? Envoyez-nous tout cela !

Publicités

24 Réponses to “De nouvelles citations humoristiques !”

  1. Camarades du Québec said

    Tu en a oublié une camarade :

    Reactionism Watch: la pire merde que j’ai jamais vu sur la blogosphère.

    Les bras m’en tombent… – Alexandre Vallee

  2. RW - United against Right-wing said

    Ça les choque ces petits droitistes ! « OH MON DIEU, DES GENS EN DÉSACCORD AVEC NOS IDÉES ! SCANDALE, APPELEZ TVA ! »

    Telle est leur réaction, et c’en est comique.

  3. Camarades du Québec said

    Tu a regardé sur le site du cave de Anti-souverain ?

  4. Sylvain Guillemette PCQ said

    Mouahahahaha! Génial camarades, elles sont tordantes, faudrait peut-être ajouter Dominique Dumas qui dit que nous sommes des communo-fascistes qui dit aussi que nous soutenons les terroristes, quand lui-même soutient 2 gros états terroristes, Israël et les U.S.A..

  5. RW - United against Right-wing said

    Lien

    Lisez les commentaires ! ALLER !

  6. Dominique Dumas said

    « Cuba est un système communiste (que vous ne devez pas reconnaître j’imagine…) et il est classé encore moins bien que les États-Unis côté santé. – Dominique Dumas »

    Prove me wrong.

    Ben non, c’est un des très nombreux mensonges de ce site… Sans explication parce qu’on n’a pas besoin d’expliquer la parole de l’évengile et on ne doit surtout pas la questionner.

  7. Sylvain Guillemette PCQ said

    De quoi tu parles Dumussolini?

    Cuba ne peut profiter de tous les bébelles qui existent entre autre car les trucs (radiologies etc…comportent de la médecine nucléaire), il y a embargo au cas où tu ne le saurais pas et cet embargo est illégal et constitue encore une fois la preuve que vous avez peur du partage et du bien commun. L’embargo contre Cuba, tu peux nous dire pourquoi? On le sait, mais on voudrait voir la version Dumussolini, question de savoir comment tu laveras la cervelle de tes enfants! J’imagine que toi aussi tu dis que Christophe Colomb a découvert l’Amérique?

    Le système de santé de Cuba, en proportion, est de loin bien meilleurs que celui des américains. Cuba a russi à créer des mère Théresa pendant que les médecins américains et canadiens suivent la paie, comme vous les opportunistes! Un médecin vénézuélien soigne contre un bout de sandwich, c’est ce que j’appelle une réussite! Les files d’attente sont pratiquement inexistantes, peux-tu en dire autant de tes services américains et canadiens, j’en doute! Mais tu peux toujours changer les statistiques, vous êtes bon dans le mensonge, c’est comme un film de science fiction vous lire! Dans les deux pays cités, soit le Canada et les États-Unis roi d’Amérique, les plus aisés, minoritaires, n’attendent pas aussi longtemps, car ce sont des élites méritantes! Ils n’ont qu’à sortir la carte de crédit ou le petit change dans des cliniques privées, privilèges aux riches qui ne veulent pas s’asseoir sur des banquettes inconfortables près des pauvres.

    Sérieusement, on regarde tout ça, on fait un petit recul et c’est facile de comprendre que vous comparez des pommes avec des oranges! La fine pointe de la technologie de tes systèmes nord-américains ne remplacera jamais les soins de santé universels! Tu sais qu’au Vénézuéla ils ont même les dentistes compris dans tout ça? Alors on ne pourra plus différencier les pauvres des riches par leurs dents comme en Amérique du nord!

    Vraiment, Dumussolini, tu ne fais rien pour arranger ton cas! Embargo illégal sur Cuba+ajout de Cuba sur la liste des pays « AXE du MAL », ensuite comparaison entre le pays qui exerce cet embargo et le pays touché! Méchante comparaison!

    Vive la révolution et mort aux envahisseurs!

  8. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Un médecin vénézuélien soigne contre un bout de sandwich, c’est ce que j’appelle une réussite! « 

    -Un médecin cubain je voulais dire…

  9. Simon said

     » Être anti-Palestine et cracher sur l’Islam, c’est être du bon côté de l’Histoire… – GGW »

    C’est ça qui arrive lorsque l’État subventionne les écoles confessionnelles privées et l’enseignement qui vient avec. Endoctrinement total et avec notre argent.

  10. Dominique Dumas said

    « De quoi tu parles Dumussolini? « 

    Yéééééééééééééééééééééééé! Un nouveau surnom par le connard de service. héhéhéhéhé

    « Cuba ne peut profiter de tous les bébelles qui existent entre autre car les trucs (radiologies etc… »

    Bla-bla-bla, c’est de la faute des États-Unis, leur embargot justifié est « illégal »… Comme il serait illégal d’avoir un embargot avec un pays nazi j’imagine. VIVE LA DICTATURE!!!

    « Le système de santé de Cuba, en proportion, est de loin bien meilleurs que celui des américains. « 

    C’est encore une fois très faux. Une autre chose sur laquelle tu ments parce que tu n’as pas les capacités de comprendre. Pas étonnant qu’un esprit si faible se fasse prendre dans une secte.

  11. Camarades du Québec said

    Dominique, même nos médecins au Québec trouve très bon le système de santé socialisé de Cuba, il s’agit effectivement d’un très bon système.

    En général, dans les pays qui se disent ou qui se sont dit « communistes » possèdent de très bon systèmes de santé: URSS (pas la Russie par contre, après 1991), Chine, Cuba.

  12. Dominique Dumas said

    « Dominique, même nos médecins au Québec trouve très bon le système de santé socialisé de Cuba, il s’agit effectivement d’un très bon système. « 

    Ils trouvent aussi en bien grand nombre le système américain très bon. Ce sont pourtant 2 systèmes inférieurs, Cuba encore plus que les USA.

  13. RW - United against Right-wing said

    Ils trouvent que le système de santé canadien est meilleur que celui des États-Unis.

    Faudrait que t’arrêtes de dire n’importe quoi, Dominique.

  14. Camarades du Québec said

    Tu a des preuves tangibles que le système de santé cubain est mauvais ?

  15. Anonymous said

    Disons que c’est pas fort de ton bord, Dominique. C’est toi le sectaire.

    – Un anar de Québec

  16. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Dominique Dumas a dit…

    « Dominique, même nos médecins au Québec trouve très bon le système de santé socialisé de Cuba, il s’agit effectivement d’un très bon système. « 

    Ils trouvent aussi en bien grand nombre le système américain très bon. Ce sont pourtant 2 systèmes inférieurs, Cuba encore plus que les USA.

    -Tu demandes à des médecins s’ils préfèreraient être payés comme aux États-Unis ou comme à Cuba, c’est crédible rare! Toton!

    Pour ton nouveau surnom, relis en arrière, ça vient pas de moi, mais je persiste et signe! Toton!

    L’embargo EST illégale et tu as pas répondu à une de mes questions, selon toi, depuis quand et pourquoi l’embargo? Toton!

    Rapport entre le nazisme et Cuba? Toton!

    Le toton Dumussolini n’est qu’un démago frustré! Laissons-le patauger dans son imbécilité, il va finir par se noyer! Il fonctionne ce noeud dis-moi pauvre toton?

    J’en ai marre de le lire, il est harcelant et raconte n’importe quoi, le système du Cuba est bien meilleurs que celui du Canada, mais des totons comme toi s’empressent de tomber dans la négation quand quelque chose vient sapper les plans de privatisation!

  17. Sylvain Guillemette PCQ said

    « La bonne santé des Cubains

    Caroline GRÉGOIRE – 25 avril 2005
    Invité à Montréal au mois de mars par les Professionnels de la santé pour la survie mondiale, le Dr Carlos Pazos a présenté différentes conférences dont une portant sur le système de santé cubain.

    Alors jeune médecin, le Dr Carlos Pazos s’est joint à l’Armée révolutionnaire cubaine, sous le commandement de Fidel Castro et de Che Guevara. C’était en 1959. Plusieurs années plus tard, il est devenu président de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire – récipiendaire du prix Nobel de la paix en 1985. Lui-même lauréat du prix de la paix Albert Schweitzer de 1991, il est présentement professeur de médecine et conseiller du ministre de la Santé publique pour les questions de santé et de mondialisation. Il vit toujours à Cuba.

    Qu’on se le dise, les 11 millions de Cubains sont généralement en très bonne santé. Avec une espérance de vie de 77 ans (Canada, 78, 4) et un taux de mortalité infantile de 5, 8 par 1000 naissances vivantes (Canada, 5, 4), ce pays pauvre se démarque radicalement des autres. Les paramètres reflétant le niveau de santé à Cuba se comparent à ceux des pays riches et développés. On dit que les Cubains vivent comme des pauvres, mais meurent comme des riches, puisque les causes principales de mortalité sont les mêmes que celles prévalant dans les pays développés, soit les maladies cardio-vasculaires et les cancers.

    Mais, les temps n’ont pas toujours été aussi faciles. À la suite de la révolution, l’île a perdu la moitié de ses 6 000 médecins, la plupart s’étant exilés aux États-Unis. Aujourd’hui, on en compte près de 70 000, soit 60, 4 par 10 000 habitants (Canada, 18, 7), l’un des ratios d’habitants par médecin les plus élevés au monde. Pour y arriver, Cuba a dû reconstruire son système de santé de toutes pièces, tout comme celui de l’éducation. Trois principes ont alors servi de fondations au système de santé post-révolutionnaire : universalité, accès équitable et contrôle gouvernemental. D’ailleurs, on dit qu’il y a deux ministres de la santé à Cuba : le ministre de la Santé et… Fidel Castro.

    Période spéciale

    Fort de l’aide financière apportée par l’ex-URSS et d’autres pays socialistes lors de la période post-révolutionnaire, Cuba a vu la donne changer brusquement en 1991 avec la chute du Bloc soviétique. Du coup, les États-Unis ont décidé de resserrer l’embargo sur Cuba : l’entrée d’argent diminua considérablement. Durant cette période dite « spéciale », Cuba a dû faire preuve d’imagination quant à l’inaccessibilité de certains médicaments de base et équipements médicaux. Ils ont ainsi créé leurs propres industries pharmaceutiques et de technologie médicale. La médecine traditionnelle et alternative a aussi été intégrée à la médecine moderne, qui utilise l’acupuncture en salle d’opération lors de pénurie d’anesthésiants. De plus, afin d’offrir des manuels scolaires gratuits aux étudiants en médecine, le Dr Pazos a déjà écrit à des éditeurs de livres médicaux de référence leur demandant la permission d’imprimer leurs propres exemplaires cubains. Devant le refus de certains éditeurs, il répondit tout simplement par un avis l’excusant de surseoir à leur refus. En marge de la mondialisation, Cuba s’est ainsi bâti un solide système de santé, bien ancré dans sa population. Les principes de la Déclaration d’Alma Ata – la santé pour tous en se concentrant sur les soins de santé primaire – ont guidé leurs choix. La promotion de la santé s’est décentralisée. Chaque médecin de famille, accompagné d’un infirmier, est responsable d’environ 120 familles. Il réside au sein de la communauté, ce qui le rend disponible pour toute urgence. Il relève en outre de l’Assemblée populaire municipale et travaille conjointement avec cette dernière à faire participer la communauté au plan de la promotion de la santé. Par exemple, l’implication de la population dans les démarches décisionnelles en santé tend à renforcer sa propre prise en charge par rapport aux conditions sanitaires.

    Fier de ses accomplissements en santé, Cuba sait en faire profiter les autres pays du tiers-monde. En effet, sur les 70 000 médecins cubains, environ 20 000 travaillent présentement à améliorer les conditions de santé dans plus de 45 pays à travers le monde. De plus, Cuba reçoit régulièrement des étudiants étrangers afin de leur offrir une éducation médicale complètement gratuite. Des étudiants américains venant de milieux économiquement défavorisés ont d’ailleurs pu bénéficier de ce programme jusqu’à ce que le gouvernement américain les empêche de retourner à Cuba après leurs vacances d’été.

    Cuba a bâti un système de santé très performant. Reste à voir si elle sera capable de le maintenir, malgré l’embargo américain qui prévaut toujours. Mais, il demeure que l’exemple cubain ébranle sans conteste le courant de pensée voulant que la richesse soit la condition fondamentale à l’amélioration des niveaux de santé au sein d’un pays. »

    http://www.alternatives.ca/article1865.html

    « Des Cubains révèlent au NHS (sécurité sociale anglaise – Ndt) le secret d’un système de santé à £7 par personne
    Paru dans le Guardian – 2 Octobre 2000 – par Sarah Boseley
    traduit par nos soins. Nota : £7 valent environ 70 francs français.

    C’est vers Cuba que le NHS est en train de se tourner à la recherche d’idées pour améliorer ses propres services. Des officiels du Ministère de la Santé (britannique – Ndt) ainsi que 100 médecins généralistes ont visité l’île des Caraïbes qui, malgré la pénurie de médicaments et d’argent après des décennies d’un embargo économique mené par les Etats-Unis, réussit à fournir d’excellentes prestations de santé pour un coût extrêmement bas.

    Dans le courant du mois (d’octobre 2000 – Ndt) une délégation de médecins cubains, conduite pas le ministre cubain de la santé, viendront en Grande Bretagne pour partager les secrets de leur succès.

    L’intérêt pour Cuba intervient à un moment où le gouvernement travailliste est décidé à mener une série de réformes radicales autour du NHS pour le rendre plus économique et plus proche des malades. Cuba détient des records sur ces deux aspects, par une réprésentation des malades à tous les niveaux, ce qui contribue à améliorer la gestion du service de santé.

    Le secrétaire à la Santé (Health Secretary), Alan Milburn, a déclaré à plusieurs reprises qu’il désirait voir les médecins généralistes prendre un rôle prépondérant dans la réforme du NHS, et que c’était la qualité, le dévouement et le grand nombre de médecins de famille à Cuba qui avaient contribué le plus à ces résultats impressionants.

    Quand Fidel Castro accéda au pouvoir, les taux de mortalité à Cuba étaient comparables à ceux de nombreux pays en voie de développement, avec une espérance de vie de 48 ans pour les hommes et de 54 pour les femmes. Aujourd’hui, ces taux peuvent se comparer à ceux de l’Europe ou des Etats-Unis.

    L’espérance de vie des hommes est de 74 ans – le même qu’en Grande Bretagne. Celle des femmes est de 76 ans (79 en Grande-Bretagne) et la mortalité infantile est de 7.1 pour 100.000 – légèrement supérieure à la notre.

    Cependant, une différence majeure entre les statistiques cubaines et britanniques a attiré l’attention des autorités : ici, le système de santé coûte £750 par personne par an. A Cuba il ne coûte que £7.

    Parmi ceux qui ont participé au voyage à Cuba cette année se trouvaient Phillip Leach, médecin chef du département de la santé (principal medical officer of the Department of Health), Sir Brian Jarman de l’académie (academic) et le président du Royal College of GP’s, Sir Dennis Pereira Gray.

    Patrick Pietroni, un doyen l’Université de Londres, qui dirigeait la visite, déclara : « Ce que nous pouvons apprendre est comment ils ont pu de tels statistiques qui sont parfois meilleurs que les notres pour seulement 1% du coût. Ils ont plus de médecins de famille, qui qont mieux formés que nos médecins généralistes.

    « Quand nous sommes allés à Cuba, le plus impressionant était ces petits bâtiments de 3 étages appellés consultarios. Au rez-de-chaussée se trouve le cabinet médical, au premier étage l’appartment du médecin et au deuxième celui de l’infirmière. Aucun cubain ne vit à plus de 20 minutes d’un consultario. »

    Il y a aussi moins de patients par médecin. Cuba possède 30.000 généralistes, autant que la Grande-Bretagne, mais pour seulement 1/5ème de la population. Il y a un médecin de famille pour 500 ou 700 personnes à Cuba, comparé à 1 pour 1.800 ou 2.000 ici.

    Il y a 21 écoles de médecine à Cuba, et seulement 12 en Grande-Bretagne. Il y a 37.000 infirmières (practice nurses) à Cuba pour 10.300 en Grande-Bretagne.

    Une autre raison de la bonne santé des cubains est, paradoxalement, le résultat des pénuries. La nourriture est rationnée et la viande rare, alors la majorité du régime alimentaire est composé de fruits et légumes. A cause aussi de la rareté des transports publics, la plupart des gens marchent à pied ou roulent en bicyclette.

    Les vaccinations sont obligatoires et grace à l’intérêt et aux investissments consentis par l’état cubain dans le domaine de la santé, Cuba détient un vaccin pour le méningite B, alors qu’il fait toujours l’objet de recherches en Grande-Bretagne – les souches virales à Cuba ne sont pas les mêmes qu’ici.

    Mais malgé ces succès, certains disent que de nombreux médecins cubains pofitent de leurs voyages pour des conférences pour nouer des contacts et quitter Cuba pour de meilleurs salaires et perspectives professionelles à l’étranger. »

    http://vdedaj.club.fr/cuba/revue_presse.html

    « De notre envoyée spéciale à La Havane

    Ils sont plusieurs milliers, une foule disciplinée, remplissant les gradins du stade couvert de la Cité des Sports de La Havane. Tous vêtus de leur blouse blanche de médecin ou d’infirmière, certains équipés d’un sac à dos kaki flambant neuf, rempli de médicaments de première urgence. Ces jeunes docteurs, dont une partie est là pour recevoir leur diplôme de fin d’études, sont réunis autour de Fidel Castro pour un discours radio télévisé du dirigeant cubain.

    Ce lundi 19 septembre, Fidel Castro annonce la création d’un « Contingent International de médecins spécialisés en situations de désastres et de graves épidémies », destiné à intervenir en cas de catastrophes naturelles à l’étranger. Le nom est déjà trouvé: ce sera le contingent « Henry Reeve », du nom d’un jeune nord-américain qui avait participé aux luttes indépendantistes cubaines à la fin du XIXe siècle.

    Ce contingent, qui comprendra plus de 3 000 personnes, reprend en l’agrandissant, la formation initiale de 1 586 médecins que Cuba a proposé comme aide aux Etats-Unis, le 4 septembre dernier. Au lendemain du passage de Katrina, qui a dévasté la Nouvelle-Orléans, Cuba avait proposé d’envoyer immédiatement sur place d’abord 1 100 puis 1586 médecins, accompagnés de 34 tonnes de médicaments.

    « Ceci est une offre sincère de paix, sans conditions, nous prenons tous les frais à notre charge, même le transport » avait répété Fidel Castro lors de plusieurs apparitions à la télévision cubaine.
    Un médecin cubain sur quatre

    Le fait d’envoyer des médecins à l’étranger n’a rien d’exceptionnel à Cuba, malgré la déstabilisation que cela entraîne, mathématiquement, pour le système de santé national. Actuellement, plus d’un médecin cubain sur quatre (17 000 médecins sur 66 000 en tout) exerce à l’étranger, que ce soit massivement comme au Venezuela —où plus de 14 000 médecins pratiquent leur spécialité dans des zones marginales—, ou de façon plus ponctuelle, comme lorsque l’ouragan Mitch avait dévasté l’Amérique centrale en 1998. Cuba avait alors envoyé dans l’urgence des centaines de médecins, face à la pénurie de praticiens sur place. Des accords avaient ensuite été signés avec le gouvernement cubain, à travers lesquels des missions continuaient à fonctionner dans ces pays.

    Ainsi, début septembre, la décision du gouvernement du Honduras de mettre un terme à l’un de ces accords a entraîné une protestation massive de tous les maires du pays, devant laquelle le gouvernement a dû reculer. Les 300 médecins cubains, qui travaillent en majorité dans des zones rurales sans autres accès aux soins, resteront donc au Honduras un an de plus.

    De même, à Haïti, les 550 médecins cubains en mission sur place ont continué leur travail sans interruption dans tout le pays, malgré la situation politique chaotique des deux dernières années.

    Guerre froide

    Cet internationalisme médical, de première importance pour les pays pauvres auxquels il s’adresse d’habitude, est plus surprenant quand il se tourne vers les Etats-Unis. Fidel Castro a largement répété que son offre généreuse était dépolitisée et répondait à une préoccupation humanitaire. « Personne ne penserait qu’une telle aide puisse être considérée comme une offense ou une humiliation » s’est étonné le dirigeant cubain lundi.

    Mais quand il s’agit des relations entre Cuba et les Etats-Unis, il est difficile de passer outre la politique, d’un côté comme de l’autre. C’est d’ailleurs ce qu’a montré La Havane en refusant l’aide financière des Etats-Unis (ainsi que celle de l’Union européenne, avec laquelle elle est en froid) après le passage du cyclone Dennis, en juillet.

    La guerre froide qui persiste entre La Havane et Washington depuis 46 ans, faite de déclarations et de gestes symboliques, s’incarne étrangement dans ce nouvel épisode : d’un côté, un beau geste, en apparence absolument généreux, auquel répond un silence, en apparence absolument indifférent, de l’autre.
    Car les Etats-Unis n’ont toujours pas répondu directement à la proposition de Cuba. Seul le porte-parole de la Maison blanche, Scott McClellan, a commenté qu’en ce qui concernait l’offre cubaine, il espérait plutôt « que Castro offre la liberté à son peuple ». Une réponse indirecte, qui n’a pas été reprise par les médias cubains.

    par Sara Roumette »

    http://rfi.fr/actufr/articles/069/article_38734.asp

    Dumussolini n’a que la négation! Méchant toton!

  18. Dominique Dumas said

    Totons, boules, poil, plotte… C’est le genre de contenu qu’on peut s’attendre avec Guillemette.

    Sérieusement, médicaments ou une vie?

    Mais quand même, je dois dire que je n’ai jamais parlé de salaire pour le système de santé américain. Les médecins y préfèrent très souvent les conditions. Pourtant, c’est un système au global moins bon que le Canada, mais meilleur que Cuba.

    D’ailleurs bravo pour tes informations triées. Michael Moore aussi fait ça. Y’a pas grande gloire à ça.

  19. Anonymous said

    C’est facile raconter n’importe quoi sans aucunes preuves et ensuite le répéter comme un perroquet. C’est ce que fait continuellement Dominique Dumas sur ce blogue.

    Garde Rouge

  20. Anonymous said

    J’ai une citation humoristique pour vous camarades:

    « Je ne sais pas si je détiens la vérité mais mes sources sont plus fiables que les tiennes ».

    David Gagnon sur le blogue de Richard Hétu sur le site http://www.cyberpresse.ca

    Bravo quelle humilité et surtout quel raisonnement percutant David!

    Garde Rouge

  21. RW - United against Right-wing said

    Hahahahaha, excellente citation ! Bonne trouvaille !

  22. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Dominique Dumas a dit…

    Totons, boules, poil, plotte… C’est le genre de contenu qu’on peut s’attendre avec Guillemette. »

    -T’es vraiment le roi des menteurs, je te mets au défi de soutirer une seule phrase où je dis ça. C’est parcontre ce que tu dis toi, non seulement tu ments, mais tu mets sur le dos des autres tes propres phrases? T’es un perdant Dumussolini! Un perdant! Question réussite, ce sera pas le cas ici! Les gens sont habitués de lire mes propos et savent que tu viens tout juste d’inventer tout ça! Tu n’es qu’un menteur frustré par les faits ou une merde qui travaille pour le gouvernement. Un petit perdant de la GRC qui rêve de voir la reine? Bref, trouves une seule phrase où je dis ces mots ou ce genre de mots sans même argumenter…tu vas chercher tout le restant de ta vie minable petit menteur, démagogue…avec tes affirmations on savait déjà, mais là!

    -Quelqu’un m’a vu utiliser ces mots?

    Dumussolini, rendu à ce point, tu devrais vraiment t’y remettre au noeud, attends je vais t’aider! Voici quelques images, ensuite, esais-le!

    http://images.google.ca/images?hl=fr&q=noeud+coulant&btnG=Recherche+d%27images&gbv=2

  23. Anonymous said

    Dumas quand ont veut argumenter avec intelligence il faut dire des choses intelligente sinon on se ferme la geule et on écoute . Mais tes parents ton surement pas apris a écouter . Je suis sur que dans ton entourage tes un dieux qui baragouine n’omportequoi et qui vote ADQ et Conservateur j’me trompe????

    Vez

  24. benmercier said

    Doom Dumas, STOP THIS.

    Tu perds ton temps, ce monde la ont eu idéologie bien implanté au plus profond de leur esprit. Ils n’ont aucun argument, ils ne font que t’insulter et te discréditer.
    Ils disent des énormités : système médicale de cuba supérieure au états-unis… Venezuela aussi… canada bien supérieure au états-unis.
    Mais en faites ils n’ont aucun arguments pour appuyer ces théories. Les arguments qu’ils vont te donner sont souvent basé sur des donnés mal interprétés .

    Perds pas ton temps ça ne donne absolument rien.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :