Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Les «M-L» Québécois des années 70

Posted by Libertad ! sur 7 août, 2007

Les années 70 ont été marquées au Québec par l’empreinte de la révolution, sur laquelle les universitaires, semi-repentis ou renégats posent maintenant leurs griffes. Ici en ligne ces contributions académiques bourgeoises au sujet des 10 années de la période « ML » au Québec.

Au Québec, les principaux groupes marxistes-léninistes sont la Ligue communiste marxiste-léniniste du Canada créée en 1975, qui deviendra le Parti communiste ouvrier (PCO) en 1979, et l’organisation marxiste-léniniste du Canada En Lutte! créée en 1972. À côté de ces deux groupes, la Ligue ouvrière révolutionnaire, d’obédience trotskiste, bien implantée dans le milieu enseignant, compte plus de sympathisants en dehors du Québec.

C’est en 1975 que naît la Ligue communiste marxiste-léniniste du Canada, issue de la fusion de trois groupuscules montréalais : le Mouvement révolutionnaire des étudiants du Québec (MREQ), la Cellule militante ouvrière (CMO) et la Cellule ouvrière révolutionnaire (COR). Son journal La Forge paraît en décembre de la même année. Sur la scène québécoise, la ligue veut se démarquer du Parti libéral et du PQ, qu’elle considère comme des partis bourgeois. En outre, sur la scène internationale, elle entretient des liens avec la République populaire de Chine et l’Albanie mais s’opposaient aux soviétiques.

Ces groupes se défirent au courant des années 1980, les principales raisons étant la question nationale, les divisions internes et les chicanes idéologiques. Aujourd’hui, les communistes au Québec tentent de se réorganiser et de pouvoir enfin, faire la révolution.

==> Histoire du mouvement marxiste-léniniste au Québec 1973-1983
==> Ancien documentaire d’époque
==> Le Parti communiste révolutionnaire, organisation marxiste-léniniste-maoïste

Publicités

13 Réponses to “Les «M-L» Québécois des années 70”

  1. Anonymous512 said

    À se rouler par terre…

  2. Camarade Antho said

    Anonymous512 et ses petits commentaires stupides et inutiles.

  3. Collectif anarchiste La Nuit (NEFAC-Québec) said

    Quand c’est sorti, on avait écrit une critique du Bulletin d’histoire politique (et de quelques autres travaux de moindre importance) dans Ruptures. Les intéressés peuvent la lire sur cette page de Voix de faits.

  4. Camarade Antho said

    Nous disions que cette analyse du mouvement M-L est très bourgeoise mais il y a peu de documents sur le sujet en ce moment. Peut-être que ça va venir avec le PCR, qu’ils fassent un article dans le drapeau rouge ou dans Arsenal.

  5. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Anonymous512 a dit…

    À se rouler par terre… »

    -Tu es à se rouler par terre, raciste.

  6. Nicolas said

    Dans le temps, il y a le Groupe communiste ouvrier (GCO) qui avait publié une série de trois articles dans la Nouvelle Forge. Ça avait été repris en brochure (titre: Le bilan du PCO (1975-1983)). Je ne sais pas si ça existe sur le web. C’était intéressant même si c’était un peu hagiographique.

    Le camarade Sylvain pourrait peut-être demander aux vieux de son groupe si c’est disponible en format électronique quelque part.

  7. Camarade Antho said

    Parizeau est un ancien membre du PCO, il était aussi membre de Action Socialiste, mais a quitter quand ils ont adoptés une ligne maoiste.

  8. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Le camarade Sylvain pourrait peut-être demander aux vieux de son groupe si c’est disponible en format électronique quelque part. »

    -Je vérifie auprès d’André Parizeau, on ne sait jamais.

  9. Anonymous512 said

    Est-il possible d’être membre du Parti communiste si on est pas sur l’aide sociale?

  10. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Anonymous512 a dit…

    Est-il possible d’être membre du Parti communiste si on est pas sur l’aide sociale? « 

    -Mais de quoi tu parles? Certains membres sont certes plus riches que toi… Tes commentaires ne servent à rien. Comme toujours, tu es pertinent!

    Est-ce qu’il faut avoir le crâne rasé pour con comme toi? Dois-je absolument avoir des tatoos de sémites se faisant passer à la baillonette pour faire partie de ton groupe? Est-ce que je devrai commenter aussi pertinemment que toi sur les blogs?

  11. Anonymous said

    Rien sur le PCC-ML? Pourtant ils étaient bien présent dans le milieu étudiant et ouvrier dans les années 70.

  12. Sylvain Guillemette PCQ said

    Non, dsl…

  13. Anonymous said

    Le Groupe socialiste des travailleurs du Québec (GSTQ), un groupe trotskyste, avait acquis une certaine influence au sein des syndicats et du mouvement étudiant dans les années 70 et 80.

    Le professeur d’économie de l’UQAM à la retraite Louis Gill a écrit un excellent bilan de cette organisation dans le Bulletion d’histoire politique et c’est aussi disponible sur Internet.

    Alex

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :