Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Des températures records dès 2009

Posted by L'Agitateur sur 13 août, 2007

Après 2009, au moins la moitié des années seront plus chaudes que les records annuels de chaleur actuellement enregistrés.

==> La nouvelle sur Radio-Canada

41 Réponses to “Des températures records dès 2009”

  1. Jacques Saint-Pierre said

    Et alors? Y a-t-il une opinion derrière ce fait divers? Que doit-on en conclure exactement?

    Est-ce que Reactionism Watch a une opinion à ce sujet? Est-ce que puisque vous êtes affairés à faire disparaître la droit, vous voyez dans ce réchauffement un quelconque rapport avec les actions de cette droite?

    Ce billet est incomplet…

  2. Camarade Tova said

    Les changements climatiques EXISTENT ; la Droite les nies.

  3. Jacques Saint-Pierre said

    @Camarade Tova:

    Faux. Personne ne nie les changements climatiques. C’est la cause qui est questionnée. Par des scientifiques, d’ailleurs.

    Mais, surtout, ce que la Droite rejette (et ce n’est pas uniforme, il y a plusieurs mouvements), c’est cette attitude alarmiste irrationnelle d’une certaine gauche caviar. La droite (pour regrouper des idéologies bien variées) préfère le pragmatisme et l’action réelle aux discours enflammés et hystériques.

  4. Camarade Tova said

    Si je comprends bien, le Reactionism Watch est une gauche caviar ?

  5. Jacques Saint-Pierre said

    @ Camarade Tova

    Ce n’est pas ce que j’ai dit. Mais il vous arrive de tenir un discours similaire à ce genre d’individus.

    Le discours alarmiste, « fin-du-mondiste » des ultra-environnementalistes finit par tomber dans l’oreille de sourds.

    Comme je dis souvent: la récupération des bouteilles en verre a été instaurée avec succès parce que tout le monde y a trouvé un avantage (les embouteilleurs économisent, les consommateurs croient récupérer de l’argent, les démunis y trouvent une source de revenu).

    Tenter de convaincre les gens de cesser de se laver ne fonctionnera jamais. Tenter de convaincre les gens de cesser de boire de l’eau embouteillée ne fonctionnera jamais.

    Installer des éoliennes pourrait fonctionner si les écologistes cessent d’être contre tout et son contraire. Valoriser les voitures hybrides ou électriques fonctionnera si les prix et la performance sont comparables, pas avant.

    Il faut juste voir cet enjeu pour ce qu’il est: un défi économique et social comme tant d’autres. Il ne peut être traité aussi idéologiquement et « religieusement » qu’il l’est maintenant.

    Une preuve? Tous les hystériques qui nous chantaient « We are the world » il y a vingt ans ne chantent plus que « We are going to die because we take showers ». Où sont le pragmatisme et le sérieux là-dedans?

  6. Camarade Hugo said

    « Tenter de convaincre les gens de cesser de se laver ne fonctionnera jamais. Tenter de convaincre les gens de cesser de boire de l’eau embouteillée ne fonctionnera jamais. »

    Tu vois, c’est justement cette attitude défaitiste qui fait que des gens ne bougent pas. Ils se disent « les autres ne le feront pas, pourquoi MOI je le ferais ». Si tout le monde pensait plus collectivement ce serait très facilement réalisable.

    La preuve, plusieurs Cégep ont fait des campagnes pour inciter les gens à utiliser des bouteilles réutilisables plutôt que d’acheter l’eau embouteillé à prix d’or. Résultat, Une majorité de gens (90% et plus) utilise une bouteille qu’il remplisse lorsqu’ils en ont besoin…

    Il faut cesser de penser simplement pour soi et s’ouvrir aux autres. Il y a 6 milliards d’autres personnes appart vous, un peu de respect s’impose!

  7. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Et alors? Y a-t-il une opinion derrière ce fait divers? Que doit-on en conclure exactement?

    Est-ce que Reactionism Watch a une opinion à ce sujet? Est-ce que puisque vous êtes affairés à faire disparaître la droit, vous voyez dans ce réchauffement un quelconque rapport avec les actions de cette droite?

    Ce billet est incomplet… « 

    -Ce billet n’est pas incomplet, il laisse le doute…
    Libre à chacun de l’interpréter à sa manière, mais je me rappelle que Harper disait du réchauffement climatique qu’il était un complot socialiste et que certains d’entre vous l’appuyaient sur ses dires. Harper est le troisième ignorant à affirmer ça, après Bush et Howard. Le trio de contestataires quoi. Le consensus scientifique attribue à l’action humaine l’accélération très rapide du réchauffement climatique. Tu sais que le Pinatubo avait ralenti le processus en recouvrant le ciel de toute la planète d’une fine couche de poussière volcanique? En fait, c’est en marche depuis longtemps, ça accélère très rapidement à partir de la 2e guerre mondiale.

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    @Camarade Tova:

    Faux. Personne ne nie les changements climatiques. C’est la cause qui est questionnée. Par des scientifiques, d’ailleurs. »

    -Faux. Certains d’entre vous le nient et les scientifiques qui se questionnent sur les causes, sont justement un groupe mandaté et financé par ExxonMobile. Bush a même offert et ce, publiquement, une récompense de 10 000$US si un scientifique arrivait à une conclusion contraire. Mais pour en arriver à une conclusion contraire, il faut tricher. Exemple: Marcel Leroux cité par Durandal, nie les liens étroits qui existent entre le CO2 et la température, hors, vas fouiller partout où tu peux et « veux », les liens sont formellement prouvés par la majorité des scientifiques qui ont tenté l’expérience. dire que l’être humain n’a rien fait pour en arriver là, c’est jouer à l’autruche et ne pas savoir compter. Dans les années « 40 », nous étions environ 3 milliards. Nous allons maintenant dépasser les 7 milliards avec tout ce que ça implique comme consommation, faut être dupe ou carrément criminel pour affirmer le contraire.

    « Mais, surtout, ce que la Droite rejette (et ce n’est pas uniforme, il y a plusieurs mouvements), c’est cette attitude alarmiste irrationnelle d’une certaine gauche caviar. La droite (pour regrouper des idéologies bien variées) préfère le pragmatisme et l’action réelle aux discours enflammés et hystériques. »

    -Et elle agit justement toujours trop tard pour préserver ses privilèges pourtrant très égoïstes au dépend non seulement de toute l’humanité, mais de toute espèce vivante sur cette planète nommée Terre. Je crois pas que la droite aie quelque conseil que ce soit à donner aux scientifiques majoritaires sur la question, plus 85% des scientifiques appuient la thèse de la responsabilité humaine, le seul groupe qui fait réellement obstacle est vraiment financé et mandaté par ExxonMobile et leurs conclusions sont tirées par les cheveux d’après le 85%.

    -Et pour ce qui est du recyclage, il a été démontré que la consommation n’a fait qu’augmenter et qu’il ne s’agissait en fait que d,un moyen pour se donner bonne conscience. Notre consommation est excessive et tu en es un bon exemple (Ballades en VUS 8 cylindres sans réel but sauf admirer les pauvres dans les quartiers défavorisés.) La consommation est iréaliste selon la communauté scientifique, merci.

    « Installer des éoliennes pourrait fonctionner si les écologistes cessent d’être contre tout et son contraire. Valoriser les voitures hybrides ou électriques fonctionnera si les prix et la performance sont comparables, pas avant. »

    -On ne s’oppose qu’au privé dans ce domaine et rien d’autre.

    « Il faut juste voir cet enjeu pour ce qu’il est: un défi économique et social comme tant d’autres. Il ne peut être traité aussi idéologiquement et « religieusement » qu’il l’est maintenant.

    Où sont le pragmatisme et le sérieux là-dedans? »

    -Bien au contraire, la planète Terre est la seule que nous avons. La considérer comme un objet rapporteur de profit serait complètement tordu. Se retenir à la préserver pour préserver les privilèges d’une minorité parasitaire, ouf! Le sérieux ne se trouve en tout cas pas de ton côté de la clôture, le pétrole en Alberta etc…et là-dessus, je serais d’accord pour dire que même Chavez pollue avec son pétrole, mais je crois que le peuple a sérieusement besoin de se remettre sur pied avant de laisser tomber cette option. De ton côté de la clôture, on attaque la communauté scientifique et on accuse la gauche de prétendre. On ne prétend rien, on copie/colle leur conclusion. Donc la gauche ne fait qu’informer au sujet de l’environnement et réagir aux mensonges proférés par ce groupe finanacé et mandaté par ExxonMobile.

    Et pour finir, certains des problèmes décriés comme la crise de l’eau s’en viennent à grand pas. Dans quelques années, près d’un tiers des humains n’auront pas accès à l’eau potable, c’est pas mal de monde ça… Alors qu’on se bats contre les coupes abusives dans nos forêts, les pays étrangers nous copient pour faire partie de ce grand jeu suicidaire qu’est le libre-marché. Et de notre côté, Béchard vient de donner au privé le soins de gérer nos forêts. Alors qu’on s’inquiète pour tout ce qui touche Kyoto, ce que les gouvernements ne disent pas, c’est que Kyoto ne représente en fait que le soixantième des réels problèmes. Exemple, le CO2 nous inquiète, mais le méthane sera bien pire. En ce moment même alors que le pergélisol fond, des centaines de milliards de tonnes de méthane s’évaporent dans notre atmosphère et le méthane est 22 fois l’effet de serre du CO2. Les avions de ligne ont aussi été exclues de ces recherches, il n’était pas question de toucher cette industrie qui a souffert à cause du 11 septembre 2001. Bref, ça va plus mal que la télévision le dit et c’est très choquant de voir la droite inventer des mensonges pour préserver leurs privilèges, alors que même dans cette droite, il y a un tas d’aliénés sans privilège. Ironique.

  8. Jacques Saint-Pierre said

    Le but n’est pas la négation, mais une analyse pragmatique de la situation et des actions en harmonie avec des constats sérieux.

    Lorsque l’installation d’éoliennes (souhaitable, oui ou non?) provoque un tollé de groupes qui disent vouloir s’opposer à la « pollution visuelle du paysage », n’importe quel sceptique va se dire que les environnementalistes sont des hystériques inconséquents avec leurs propres choix. Que ces éoliennes soient gérées de façon privée ou publique, l’important n’est-il pas qu’ils contribuent à modifier nos dépendances énergétiques?

    Lorsque quelqu’un calcule, scientifiquement et sérieusement, l’effet réel sur l’environnement de l’acquisition d’un véhicule hybride et qu’on se rend compte qu’il est meilleur pour l’environnement d’acheter un Hummer qu’une prius (www.caranddriver.com/dailyautoinsider/10871/doubts-cast-on-hybrid-efficiency.htm), on devient encore un peu plus sceptique sur les actions privilégiées par les gourous de cette religion.

    Lorsque l’eau embouteillée devient une source d’ostracisme, il y a lieu de s’inquiéter par rapport au rationnel qui entoure une telle frénésie. Embouteiller une eau courante, renouvellée et naturelle pour ensuite recycler ces bouteilles est donc répréhensible? Le cycle naturel de consommation de l’eau, de la digestion et du rejet de cette eau dans l’environnement pour qu’elle revienne dans le cycle d’évaporation et de pluies est donc une hérésie?

    Lorsque la « solution ultime » à la « crise environnementale » est de déplacer des milliers d’artistes en avion, de faire suivre leur équipements dans des centaines de camions pour faire un concert planétaire, on ne peut faire autre chose que de soulever un soucil avec dédain.

    Non, il me faudra autre chose que des crises et des pleurs pour m’impliquer dans une telle cause.

    En attendant, je suis un consommateur responsable, comme je l’ai toujours été, et ne me laisse pas envahir par ces discours de fin du monde.

    Incidemment, monsieur Guillemette, décrochez de cette histoire de ballades en VUS. Si vous ne pouvez saisir un sarcasme ou une boutade, sachez au moins les répéter moins de 50 fois.

  9. Sylvain Guillemette PCQ said

    Cette analyse a lieu depuis longtemps, plus de 30 ans en fait. Le constat est plus que sérieux, mais pas pris au sérieux par vous à droite. Quand une réalité ne vous plaît pas, vous en cherchez une autre.

    Pour les éoliennes, c’est ne malheureusment plus une questionde choix, c’est ça ou le ravin et même là, le ravin est pas loin.
    Le privé enrichit une minorité, alors que le public retombe dans nos poches. Je ne vois pas l’intérêt de permettre à quelqu’un d’aller faire du « Speedboat » parce qu’il le « mérite », tout en s’auto-pardonnant avec les éoliennes.
    L’énergie éolienne doit être nationalisée.
    Dirais-tu en fait que Hydro-Québec était une erreur? Tu sais que Tony Snow a dit exactement ceci à propos du pétrole vénézuélien? Alors que le pétrole permet la gratuité scolaire pour un peuple qui n’a même jamais goûté l’éducation, qu,il permet la santé à un peuple qui n’y a jamais eu droit, le porte-parole de la maison blanche a affirmé que la nationalisation du pétrole était une « triste journée » pour les vénézuéliens. Mais tout comme toi, Tony Snow s’inquiète pour le droit des bourgeois d’exploiter son pauvre peuple, la majorité.

    « Lorsque quelqu’un calcule, scientifiquement et sérieusement, l’effet réel sur l’environnement de l’acquisition d’un véhicule hybride et qu’on se rend compte qu’il est meilleur pour l’environnement d’acheter un Hummer qu’une prius (www.caranddriver.com/dailyautoinsider/10871/doubts-cast-on-hybrid-efficiency.htm), on devient encore un peu plus sceptique sur les actions privilégiées par les gourous de cette religion. »

    -Premièrement, ton débat, tu le fais dans le vide. Tu t’obstines sur un constat qui implique des scientifiques non-membres d’une quelconque religion. La gauche ne prétend pas, elle cite les scientifiques. Toi, tu t’obstines avec nous, mais tu n’as aucune crédibilité scientifique. Pour ce qui est des hybrides, j’ai lu les mêmes choses que toi, mais je me suis aussi intéressé à la voiture électrique. Celle-ci existe depuis plus de 100 ans… Elle ne pollue pas. Alors pourquoi attendre que les voitures hybrides soient accessibles par toutes et tous ou même, attendre que la voiture à hydrogène arrive (Selon les experts, pas avant une trentaine d’années, hors, on les a pas ces 30 ans.)? Mais la continuité de l’utilisation du pétrole est un suicide collectif enrichissant une minorité, toujours selon la communauté scientifique.

    « Lorsque l’eau embouteillée devient une source d’ostracisme, il y a lieu de s’inquiéter par rapport au rationnel qui entoure une telle frénésie. Embouteiller une eau courante, renouvellée et naturelle pour ensuite recycler ces bouteilles est donc répréhensible? Le cycle naturel de consommation de l’eau, de la digestion et du rejet de cette eau dans l’environnement pour qu’elle revienne dans le cycle d’évaporation et de pluies est donc une hérésie? »

    -Les nappes s’épuisent plus vite qu’elles se remplissent. La démographie humaine ne cesse de s’accroître et la gestion devient tout simplement impossible. Les nappes se vident et l’accès facile à l’eau est temporaire.
    Voici ce qui se passa dans le monde concernant l’eau:

    http://www.lama.ouvaton.org/blog/index.php?2006/08/20/16-nappes-phreatiques-et-agriculture-biologique

    http://www.planete-mag.fr/Deficit-historique-pour-l-une-des-plus-importantes-nappes-phreatiques-d-Ile-de-France_a132.html

    http://lecitoyenabitibiouest.canoe.ca/2007/08/02/il_manque_d_eau_potable

    http://www.cskamloup.qc.ca/enseigne/portage/manque.htm

    http://www.coordinationsud.org/spip.php?article2591

    http://www2.irc.nl/source/lgfr/item.php/7178

    http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/08/20070801-163227.html

    http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/08/20070806-053500.html?828fcb547e2645ecbddab4db2c78650f

    Il y a une centaine d’autres liens, mais je vais arrêter là. Bref, la nappe phréatique à travers le monde se réduit plus vite qu’elle augmente, ça va donc plus mal que tu le dis encore. Et la crise de l’eau qui s’annonce est un autre constat « scientifique » et bien réel. D’ici une quinzaine d’années, 2/3 de la population mondiale
    sera touchée.

    « Lorsque la « solution ultime » à la « crise environnementale » est de déplacer des milliers d’artistes en avion, de faire suivre leur équipements dans des centaines de camions pour faire un concert planétaire, on ne peut faire autre chose que de soulever un soucil avec dédain. »

    -C’est rare que je dis ça, mais entièrement d’accord sur ce point.

    « En attendant, je suis un consommateur responsable, comme je l’ai toujours été, et ne me laisse pas envahir par ces discours de fin du monde. »

    -Ça ne pouvait pas durer, je savais bien. C’est faux, tu ments encore. Tu te promènes pour te divertir en VUS 8 cylindres dans les quartiers défavorisés, ne te rappelles-tu pas? Je dois être rendu à 40, m’en reste donc 9 avant 49, ce qui te fera plaisir.

  10. Jacques Saint-Pierre said

    @monsieur Guillemette:

    Je ne veux pas paraître intransigeant, mais j’ai visité tous les liens fournis et aucun ne fait mention d’un épuisement de nappe phréatique dû à quoi que ce soit qui ne soit pas naturel. On y parle de pollution des nappes phréatiques, phénonème vieux comme l’agriculture qui peut être réglé. On y parle aussi d’une baisse de niveau en Île de France à cause d’un manque de pluie (ce qui prouve mon point concernant le renouvellement naturel de cette ressource). Mais nulle part, on ne parle d’un épuisement irréversible de la nappe phréatique. Dans d’autres sites qui n’ont aucun rapport avec notre conversation, on parle de la nécessité de rendre l’accès à l’eau gratuit (ce que je considère comme une ineptie: si les gens paient pour l’eau, ils y feront plus attention, justement. Comparez les habitudes d’un pays comme le nôtre avec un pays aux prises avec des pénuries fréquentes, vous verrez que les gens sont beaucoup plus responsables là-bas. Ici, les gens arrosent l’asphalte).

    En gros, vous n’avez rien prouvé sur ce point. Peut-être vous êtes-vous trompé lorsque vous avez copié les liens? Peut-être, au contraire, que la nappe phréatique n’est pas en danger?

    Pour ce qui est de la voiture électrique qui existe depuis plus de 100 ans, me permettez-vous un scepticisme sain? Il y a 100 ans, l’électricité était un luxe réservé à très peu de gens, alors je doute qu’un illuminé puisse avoir eu l’idée de vendre une voiture électrique à une masse qui n’avait pas accès à l’électricité. De plus, on l’oublie souvent, l’électricité représente 17% de l’énergie mondiale. Le charbon est loin devant avec 39% (et le pétrole? un gros 8%). Qu’on commence donc par s’attaquer à ce réel problème.

    Enfin, bloquer le développement de l’énergie éolienne au nom d’un étatisme est d’une inconséquence hallucinante. Empêcher le progrès parce qu’il est de nature privée ne fait certes pas de vous un progressiste. Auriez-vous empêché Edison d’améliorer notre monde parce qu’il n’était pas fonctionnaire? Je présume, à ce titre, que lorsque Bombardier construit des trains pour le transport en commun, contribuant ainsi à abaisser le niveau de pollution, vous êtes indigné et préféreriez qu’ils fassent faillite?

  11. Anonymous said

    Bien oui St-Pierre on veut bloquer le progrès! Si le progrès veut dire proférer des stupidités et détruire l’environnement comme toi eh bien j’en veux pas.

  12. Jacques Saint-Pierre said

    Anonyme,

    Vous n’aimez pas être confronté aux paradoxes de la gauche?

    Moi, je ne détruis pas l’environnement. Au contraire. Chaque fois que je prend l’avion, je demande la section « non pollueur ».

  13. Anonymous said

    Quand tu parles est-ce que tu fais attention de ne pas polluer ton environnement?

  14. Jacques Saint-Pierre said

    Anonyme,

    Bof, jeter un bout de gomme à mâcher dans ce vaste dépotoir ne fait pas de moi un pollueur. L’environnement dans lequel je suis présentement n’est pas vraiment exempt de pollution.

  15. Anonymous said

    C’est bien beau tout ça ti-pit mais ta mauvaise haleine est un facteur de pollution.

    Isabelle la danseuse qui t’a fait une pipe hier soir.

  16. Jacques Saint-Pierre said

    Isabelle! C’est toi?

    Me semble que c’est toi qui doit avoir mauvaise haleine, je venais de « visiter » ta soeur.

  17. Anonymous said

    Disons qu’on aime mieux te voir la bouche fermée.

  18. Jacques Saint-Pierre said

    Pas de problème. Lorsque j’écris mes messages ici, je n’ouvre jamais la bouche (sauf pour rire, des fois)…

  19. Anonymous said

    Nous aussi St-Piere on rit quant on lit tes stupidités.

    Alex

  20. Jacques Saint-Pierre said

    Tant mieux! Alors, pourquoi vous fâchez-vous autant?

    Moi, je ne vous en veut jamais. Je m’amuse bien ici. Votre petit côté « innofensif-menacant » fait que je ne m’ennuie jamais.

  21. Anonymous said

    On se fâche pas. On te remet à ta place tout simplement. On n’a pas peur de toi, malgré tes prétentions.

    Alex

  22. Anonymous said

    On s’amuse beaucoup avec ton style pseudo-professoral St-Pierre.

    Alex

  23. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    @monsieur Guillemette:

    Je ne veux pas paraître intransigeant, mais j’ai visité tous les liens fournis et aucun ne fait mention d’un épuisement de nappe phréatique dû à quoi que ce soit qui ne soit pas naturel. »

    -Je n’ai jamais affirmé que c’était surnaturel. Seulement, ton système n’en tient pas compte même si ce phénomène est naturel. Merci Saint-Pierre l’opprimé.

    « On y parle de pollution des nappes phréatiques, phénonème vieux comme l’agriculture qui peut être réglé. On y parle aussi d’une baisse de niveau en Île de France à cause d’un manque de pluie (ce qui prouve mon point concernant le renouvellement naturel de cette ressource). Mais nulle part, on ne parle d’un épuisement irréversible de la nappe phréatique. »

    -Le Bangladesh sous la menace de l’arsenic

    http://www.fao.org/AG/fr/
    magazine/0605sp1.htm

    -Patrimoine mondial 29 COM

    whc.unesco.org/download.cfm?id_
    document=5898

    Et un truc pour les trouver toi-même, malgré que la communauté scientifique l’aie répété à maintes reprises, écris nappe phréatique en péril et nom du pays. Tu seras étonné.

    Et non, tu n’as pas prouvé ton point et il serait alors démenti ici:

    « La crise de l’eau

    Alors que la population mondiale a plus que triplé depuis le début du siècle, l’utilisation des ressources en eau douce a été multipliée par six. Dans les cinquante années à venir, la population mondiale aura encore augmenté de 40 à 50%. Avec la croissance de la population, conjuguée à l’industrialisation et à l’urbanisation, les besoins en eau seront considérables et les répercussions sur l’environnement multiples. »

    « Il existe aujourd’hui une crise de l’eau, mais cette crise n’est pas due à son insuffisance à satisfaire nos besoins ; elle résulte plutôt d’une si mauvaise gestion de cette ressource que des milliards de personnes – et l’environnement – en souffrent gravement. » Rapport sur la Vision mondiale pour l’eau »

    http://www.worldwatercouncil.org
    /index.php?id=25&L=1

    Ce qui est très bien expliqué, c’est que le mode de vie actuel est carréement dans le champs et ne reflète pas la réalité. Là, tu piges? Ton capitalisme est un nuage de bonheur imaginaire qui ne tient pas compte de la réalité, bye bye calinours!

    « Dans d’autres sites qui n’ont aucun rapport avec notre conversation, on parle de la nécessité de rendre l’accès à l’eau gratuit (ce que je considère comme une ineptie: si les gens paient pour l’eau, ils y feront plus attention, justement. »

    -Pour que justement les types comme toi qui polluent, qui consomment abusivement, qui encouragent ce système de consommation abusif, soient encore plus méritants, mais cette fois méritants de vivre?

    « Comparez les habitudes d’un pays comme le nôtre avec un pays aux prises avec des pénuries fréquentes, vous verrez que les gens sont beaucoup plus responsables là-bas. Ici, les gens arrosent l’asphalte). »

    -Ah! Mettre une taxe sur la mauvaise gestion, là je serais d’accord. Mais aucunement je ne serais d’accord avec l’eau payante tout court, même pas un mini-prix de base. On parle du droit à la vie là! À la limite, comme tu et je le dis, les types qui gaspillent. Par exemple, les pauvres de Détroit ne peuvent se payer l’eau, ils sont alors coupés. On ne parle pas de gens qui volent des banques ou qui arrosent leur asphalte.

    « En gros, vous n’avez rien prouvé sur ce point. Peut-être vous êtes-vous trompé lorsque vous avez copié les liens? Peut-être, au contraire, que la nappe phréatique n’est pas en danger? »

    -Si. Je crois que j’ai mal lu et que j’ai surtout oublié le dernier lien qui tait en fait au sommet de ma liste et j’en ai passé qui auraient pu être plus crédibles en effet. Sauf que le dernier ajouté dit clairement que ton système capitaliste ne sait pas gérer cette eau et que les solutions seront dramatiques pour les pauvres qui sont en fait majoritaires sur cette planète. Surtout si on prend la tienne citée un peu plus haut, taxer l’eau.

    « Pour ce qui est de la voiture électrique qui existe depuis plus de 100 ans, me permettez-vous un scepticisme sain? Il y a 100 ans, l’électricité était un luxe réservé à très peu de gens, alors je doute qu’un illuminé puisse avoir eu l’idée de vendre une voiture électrique à une masse qui n’avait pas accès à l’électricité. De plus, on l’oublie souvent, l’électricité représente 17% de l’énergie mondiale. Le charbon est loin devant avec 39% (et le pétrole? un gros 8%). Qu’on commence donc par s’attaquer à ce réel problème. »

    -Comme la voiture à pétrole fût aussi accessible. L’illuminé se nomme Thomas Edison. Si nous avions attaqué le problème (la lutte des classes, donc l’accessibilité de l’lectricité aux plus pauvres aussi) il y a 100 ans, nous n’en serions pas à « réparer » les erreurs du passé. Et forcément, ces erreurs sont d’ordre capitaliste. Le profit l’a emporté sur la logique. En même temps, le pétrole est en effet un très grand problème, les États-Unis et la Chine en font partie.

    « Enfin, bloquer le développement de l’énergie éolienne au nom d’un étatisme est d’une inconséquence hallucinante. Empêcher le progrès parce qu’il est de nature privée ne fait certes pas de vous un progressiste. »

    -Bien au contraire, l’argent redistribué à travers le peuple québécois plutôt que dans les poches d’une minorité soit-disant méritante, je trouve
    ça plutôt songé. Je ne mets pas un terme à la technologie en prônant la nationalisation de cette énergie, je dégonfle simplement la bulle du propriétaire (du golf du coin, du resto branché en ville, de la mine d’or, du puit de pétrole, etc…) qui prévoyait s’enrichir encore quelques années de plus sur le dos des maux de dos des employés et le « besoin » du peuple. Rien ne permets de revendiquer le droit d’exploiter les autres et le privé exploite justement la majorité au plaisir de la minorité parasitaire.

    « Auriez-vous empêché Edison d’améliorer notre monde parce qu’il n’était pas fonctionnaire? Je présume, à ce titre, que lorsque Bombardier construit des trains pour le transport en commun, contribuant ainsi à abaisser le niveau de pollution, vous êtes indigné et préféreriez qu’ils fassent faillite? »

    -Absolument pas. Mais j’apprécierais sincèrement qu’il soit nationalisé avant de passer d’une main à une autre, donnant à chacun de ses bourgeois la chance de s’enrichir sur le dos des employés qui travaillent très fort eux aussi. Bien désolé, mais aucunement un être humain peut se dire plus méritant qu’un autre et pourtant… dès que quelqu’un fait sa part dans la société, je ne vois pas pourquoi il serait l’esclave de qui que ce soit. Je nationaliserais le tout, et « NOUS » en aurions le contrôle. (« NOUS »=PEUPLE)

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Anonyme,

    Vous n’aimez pas être confronté aux paradoxes de la gauche?

    Moi, je ne détruis pas l’environnement. Au contraire. Chaque fois que je prend l’avion, je demande la section « non pollueur ». « 

    -? Il n’y a pas d’avion non-polluant sauf peut-être un planeur, mais celui-ci doit être apporté par un avion. Oui, tu es comme moi et les autres complices de ce système, un pollueur. Acceptes-le…

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Anonyme,

    Bof, jeter un bout de gomme à mâcher dans ce vaste dépotoir ne fait pas de moi un pollueur. L’environnement dans lequel je suis présentement n’est pas vraiment exempt de pollution. « 

    -7 milliards d’humains jetant un bout de gomme à mâcher, pourrait-on comparer avec l’effet boule de neige?

    Comme tu peux le voir, je ne t’insulte pas quand tu en fais autant. En gros, je dirais quand même que tu es contradictoire quelques fois. Je te conseille cette page, très intéressant:

    http://terresacree.org/etaplane.htm

    « Vous abordez l’alimentation dans votre ouvrage. Comment nourrir 9 milliards d’êtres humains en 2050 ?

    On assiste à une diminution globale de la quantité de nourriture alors que la population continue d’augmenter. La révolution verte a été bénéfique mais a un prix que l’on va payer maintenant: l’utilisation massive d’engrais, de pesticides et la stérilisation de terres posent d’énormes problèmes environnementaux. D’autre part, la quantité de terres arables pour les moissons et les pêcheries sont en décroissance. Les biotechnologies ne seront sans doute pas la panacée. C’est d’abord un problème d’eau. Une grande partie de l’Afrique n’est toujours pas irriguée… »

    Hubert Reeves 2003 – « L’espèce humaine est menacée »

    http://www.jardinature.net/page_info_
    2003_1.htm

    J’apprécie ton retour au dialogue, j’aimerais qu’on puisse continuer sur la même voie.

  24. Jacques Saint-Pierre said

    @Monsieur Guillemette:

    Quelques commentaires:

    Lorsque vous parler de nationalisation des éoliennes (par exemple), vous semblez occulter le fait qu’il faut qu’elles soient inventées avant d’être nationalisées. Le fonctionnariat, ou l’état, innove rarement dans les domaines de pointe comme celui-ci. L’innovation arrive le plus souvent du privé pour des raisons simples: ils doivent être compétitifs. Alors il est normal, je crois, que ceux qui innovent la technologie (bénéfique, en plus) paricipent au moins aux profits qui arrivent. Je crois donc que si les éoliennes arrivent, ce sera un bien, qu’elles soient gérées par le privé ou non.

    Pour l’eau, je crois qu’il y a confusion. Vous vous plaignez de la gestion de l’eau. Je remettais plutôt en cause la croisade contre l’eau embouteillée. Nos commentaires sont sur deux chemins de fer différents. Je trouve, moi aussi, que nous gaspillons l’eau de façon éhontée (et pas juste la droite ou les entreprises, mais tout le monde), mais je ne vois pas l’embouteillage de l’eau comme étant un vrai problème. C’est plutôt la gestion qui est déficiente. Ma vision des solutions est toutefois opposée à la vôtre, mais pas forcément incompatible. Par exemple: une eau payante pourrait être achetée par l’état pour être donnée aux moins nantis et vendue aux autres. Nous reprendrons une autre fois.

    Vos répliques à mes commentaires s’adressant à anonyme étaient inutiles, j’étais en « bataille » avec lui et n’étais pas sérieux. Je faisais un jeu de mot avec les sections « non fumeur ». Il faut bien alléger le débat qui est bien « heavy » ici parfois.

  25. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    @Monsieur Guillemette:

    Quelques commentaires:

    Lorsque vous parler de nationalisation des éoliennes (par exemple), vous semblez occulter le fait qu’il faut qu’elles soient inventées avant d’être nationalisées. »

    -Elles sont inventées.

    « Le fonctionnariat, ou l’état, innove rarement dans les domaines de pointe comme celui-ci. »

    -Question de gestion et elle est très mauvaise en ce moment entre les mains de partis de droite qui sont justement contre, en majeur partie, la nationalisation.

    « L’innovation arrive le plus souvent du privé pour des raisons simples: ils doivent être compétitifs. « 

    -Faux, la compétition peut exister dans le public aussi. Pas tout le monde qui a besoin de récompense, nous sommes éduqués de cette façon et les choses peuvent changer si tu ne prends jamais le pouvoir.

    « Alors il est normal, je crois, que ceux qui innovent la technologie (bénéfique, en plus) paricipent au moins aux profits qui arrivent. Je crois donc que si les éoliennes arrivent, ce sera un bien, qu’elles soient gérées par le privé ou non. »

    -Pas du tout, on appelle ça le statu-quo Jacques. Innovons justement et nationalisons le tout pour que toutes et tous en bénéficient. Je ne prône pas la paresse Jacques, le mérite se gagne sans nécessairement y mettre un gros moton de fric. Chacun ses priorités!

    -L’eau est un bien commun que personne n’a vraiment le droit de s’attribuer sauf dans le capitalisme. C’est une farce. Faire du profit avec la source de vie, c’est écoeurant.

  26. Jacques Saint-Pierre said

    @monsieur Guillemette:

    « Lorsque vous parler de nationalisation des éoliennes (par exemple), vous semblez occulter le fait qu’il faut qu’elles soient inventées avant d’être nationalisées. »

    -Elles sont inventées. »

    Vous préconisez donc la méthode du charognard? Aussitôt que quelque chose de bon existera, l’état doit se l’approprier? Comme au Venezuela?

    « Question de gestion et elle est très mauvaise en ce moment entre les mains de partis de droite qui sont justement contre, en majeur partie, la nationalisation »

    Me dites-vous sérieusement que lorsqu’un gouvernement prendra en charge le déploiement et la gestion de l’énergie éolienne, tout ira mieux?

    « Faire du profit avec la source de vie, c’est écoeurant »

    Je présume donc que vous êtes contre l’avortement?

  27. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    @monsieur Guillemette:

    « Lorsque vous parler de nationalisation des éoliennes (par exemple), vous semblez occulter le fait qu’il faut qu’elles soient inventées avant d’être nationalisées. »

    -Elles sont inventées. »

    Vous préconisez donc la méthode du charognard? Aussitôt que quelque chose de bon existera, l’état doit se l’approprier? Comme au Venezuela? »

    -Faux, cesse d’inventer des histoires. Les technologies qu’elles soient conçues au privé ou au public, sont de confection humaine. Maintenant, pour ce qui est de la compétition, je te rappelle que l’Union Soviétique, même si je ne la considère pas comme socialiste ou communiste, surtout sous Staline, a envoyé un animal et un homme dans l’espace avant les États-Unis capitalistes. Les inventions sont humaines Jacques, il n’y a que les pressions faites qui changent et je répète que ton modèle ne tient pas compte de la réalité, alors cessons de vanter les soit-disant mérites qui nous ont aussi amené au bord du désastre environnementalement parlant. C’est jouer à l’autruche… Le Vénézuéla ne s’est approprié que les richesse naturelles pour l’instant et les moyens de production énergétique. Alors, lâches le vénézuéla, ce qui s’y passe ne te concerne pas vraiment et tout est démocratique. Si je suis ta logique, quelque chose de bon devrait seulement profiter à la minorité qui exploite le peuple. Et quand tu pointes le Vénézuéla, tu ne pointes vraiment pas la moindre mesure, c’est extrême là-bas l’exploitation du peuple par la bourgeoisie oligarchique. Si tu ne connais pas l’histoire du Vénézuéla, je te conseille fortement d’y remédier. Avant Chavez, le peuple était analphabète à près de 70%. Il a éliminé ce problème que la droite persistait à maintenir on sait pourquoi. même chose pour la santé, l’éducation et mieux que nous, les dentistes. Le pétrole est un bien commun que seuls les riches peuvent exploiter, alors jamais un paysan n’a eu la chance d’y parvenir, c’est tordu comme philosophie, pardonnes-moi. Et je dirais en plus, si le type qui a inventé l’ampoule est pas content qu’on l’utilise sans lui donner du fric démesurément comme dans nos pays, on pourrait alors cesser de travailler pour lui, exemple: le vidangeur pourrait cesser la cueillette de ses ordures. Le laveur de vaisselle pourrait cesser de laver sa vaisselle quand il viendrait au restaurant bon marché où les employés suent pour des miettes. Celui qui fait l’asphalte sur la rue, pourrait ne pas en mettre devant son entrée, etc… C’est n’importe quoi!

    « Me dites-vous sérieusement que lorsqu’un gouvernement prendra en charge le déploiement et la gestion de l’énergie éolienne, tout ira mieux? »

    -Je dis que lorsque un gouvernement qui en a l' »intérêt » pour son peuple, prendra cette technologie en main, oui, elle ira bien mieux qu’au privé qui ne se souciera que du profit. Certainement que je l’affirme, mais n’oubliez pas de préciser un « gouvernement responsable et qui favorise la nationalisation ». Donc impossible de voir ces évènements se produirent sous Dumont, Charest ou Marois. Le privé occuppe une grande place dans leur coeur, comme dans le tiens et c’est explicable quand on regarde vos salaires et vos privilèges au dépend du « besoin » de la masse.

    « Je présume donc que vous êtes contre l’avortement? »

    -Je ne suis pas contre l’avortement et je le mettrais, dépendant de la situation, au public aussi. ce n’est pas toujours une question d’iresponsabilité. Et tu sais bien que je mettrais la santé qu’au public seulement, le privé n’existerait jamais.

    L’exploitation de l’homme par l’homme a assez duré.

  28. Étienne Hallé said

    « Jacques Saint-Pierre a dit: Isabelle! C’est toi?

    Me semble que c’est toi qui doit avoir mauvaise haleine, je venais de « visiter » ta soeur. »

    -Isabelle semble avoir été gloutonne à souhait et sa soeur plutôt bonne compagne si j’en juge à votre humeur plus conviviale qu’à l’habitude… Pour ce qui est de vos arguments, plus ça change, plus c’est pareil! Toujours la croyance que seul le privé peut innover. Vous êtes vous déjà demandé qui développe les projets? Des salariés, bien sûr. Ce qui les motivent, c’est d’abord la reconnaîssance et le sentiment du devoir accompli. Privé ou public?
    Individuellement, les travailleurs n’en ont rien à cirer (sauf pour les avantages pécuniers ou sociaux) et collectivement, ils ont tout à gagner avec le public!

  29. Jacques Saint-Pierre said

    @Étienne Hallé.

    Mais, gros mais, l’innovation doit être appuyée par une orientation de compagnie. Si le pain quotidien d’une entreprise est de, disons, balayer les trottoirs (un ministère, ou un département de la Ville), l’innovation ne fera pas partie de sa mission.

    Mais ce département ou ce ministère va magasiner, au privé, pour trouver un balai mécanique et enfin remplacer ses syndiqués. L’innovation vient du privé en notre époque, c’est un fait.

  30. Sylvain Guillemette PCQ said

    Des innovations sans solide base, encore moins de réalisme. quand on innove une voiture à pétrole, on ne fait que faire brûler la « cigarette » plus longtemps. Toute une innovation digne du privé et il y en a un tas comme ça!

    « Mais ce département ou ce ministère va magasiner, au privé, pour trouver un balai mécanique et enfin remplacer ses syndiqués. L’innovation vient du privé en notre époque, c’est un fait. »

    -Faux. Tu ne regardes que ce que tu aimes.
    Il existe un tas d’innovations publiques et tu n’as qu’à aller sur Google, ben oui, encore Google, pour les voir. Il y a plus d’une centaine de liens…
    notre système est aussi privé dans les mains de partis politiques qui se foutent du « public ». Charest, Marois et surtout Dumont, vont tout faire pour faire chuter le public dans les prochaines années, d’ailleurs, le PLQ a commencé depuis longtemps à attaquer le « public ». Ils sont juste plus hypocrites et y vont molo, tandis que des merdes comme Dumont propose la pédale dans le fond, mais encore là, pas assez dans le fond pour toi.

    L’innovation n’est pas juste un terme pour signifier le technique Jacques. Innover, ça peut être de fournir les dentistes pour toute la population au lieu de les fournir à ceux qui peuvent payer, une minorité. Comme ça, on ne pourra peut-être plus identifier un pauvre par ses dents…

  31. Jacques Saint-Pierre said

    @Sylvain Guillemette:

    « fournir les dentistes pour toute la population » n’est certes pas une innovation, mais simplement un transfert de coûts de l’individu vers l’État. L’État ne peut fonctionner qu’avec notre argent, et en particulier le mien puisque c’est proportionnel.

    Innover pour vrai, c’est trouver des solutions à des problèmes, pas les transférer d’une place à une autre en pensant qu’on innove.

    Et il faut juger les innovations à l’aulne du progrès mondial. Lorsque la bulle communiste a éclatée, les technologies de l’URSS faisaient bien piètre figure au palmarès mondial. Alors les innovations issues du fonctionnariat, on repassera.

    En passant, je n’identifie jamais un pauvre par ses dents, mais plutôt par ses commentaires sur les blogues, on se trompe moins.

  32. Anonymous said

    En passant, je n’identifie jamais un pauvre par ses dents, mais plutôt par ses commentaires sur les blogues, on se trompe moins.

    Wow quelle réflexion Sieur St-Pierre! Tu dis n’importe quoi. C’est pathétique! Au moins ça montre encore une fois ton mépris total des pauvres comme des travailleurs en général.

    On pourrait te décerner le Prix Nobel de l’imbécilité.

    Alex

  33. Jacques Saint-Pierre said

    @Alex

    Je l’accepterais avec plaisir, mais il y a peu de chances que je remporte un tel prix. Disons que tu es un candidat extraordinaire pour ce prix. Le problème, c’est que tu ne pourrais l’accepter puisqu’un prix Nobel est assorti d’une bourse importante et que le capitalisme va contre tes principes.

    Ça doit être problématique d’être contre l’argent, mais d’être si maladivement jaloux de ceux qui en ont.

    J’espère que tu en as au moins assez pour prendre soin de tes dents, c’est si bon de croquer dans une bonne pomme bien dure…

  34. Anonymous said

    Bla bla bla. Toujours les mêmes sornettes. Tu mérites bien ton Prix Nobel de l’imbécilité pauvre idiot.

    J’espère que ton dentier te permet de croquer une pomme. Quant à moi, mes dents sont dans un excellent état.

    Alex

  35. Jacques Saint-Pierre said

    Je suis content d’entendre cette bonne nouvelle Alex. Mais elle m’intrigue aussi.

    Monsieur Guillemette nous expliquait qu’au Québec, contrairement à Cuba, les pauvres n’ont pas accès aux soins dentaires gratuits.

    Ça doit être difficile pour toi, non? Car tu m’expliquais aussi que ton patron t’exploitait pendant qu’il joue au golf et que toi tu dois l’enrichir à faire des heures supp.

    Serait-ce donc que notre système permet à tous, même à toi, de se payer des soins dentaires de base? Il faudrait que tu corriges la perception de monsieur Guillemette à propos des terribles inégalités sociales québécoises.

  36. Anonymous said

    Cher Sieur St-Pierre, les gens comme moi peuvent s’offrir des soins de base en économisant beaucoup. Mais bien sûr ceci échappe à ton entendement comme la question de la précarité et des heures supplémentaires!

    En passant je ne fais pas partie des pauvres comme tu dis dans la profondeur de ton ignorance. Malgré la précarité de mon travail, qui permet à mon employeur d’augmenter son taux de profit, je ne fais pas partie des plus pauvres de la société.

    Maintenant arrête avec tes propos stupides à l’effet que si on dénonce le capitalisme c’est qu’on est jaloux des riches ou qu’on est pauvre, car ça ne tient pas la route comme le reste de ton argumentation.

    Alex

  37. Sylvain Guillemette PCQ said

    «  »fournir les dentistes pour toute la population » n’est certes pas une innovation, mais simplement un transfert de coûts de l’individu vers l’État. »

    -Ce qui est une innovation. Merci encore de définir clairement cette innovation dans une « société ».

    « Innover pour vrai, c’est trouver des solutions à des problèmes, pas les transférer d’une place à une autre en pensant qu’on innove. »

    -Qu’est-ce qui est un problème? Soigner toute une population au lieu des privilégiés? Instruire toute une population au lieu d’une minorité qui en a les moyens? Tu sais que tu serais tordant dans un débat public? Surtout sur la question irakienne, ayoye!

    En passant, ce sont les humains qui innovent, pas le privé ou le public, les humains. Cesses de vanter l’intelligence de l’humanité, mais surtout d’attribuer les mérites à un système économique. Carrément ridicule! T’es absurde Jacques.

    « Et il faut juger les innovations à l’aulne du progrès mondial. Lorsque la bulle communiste a éclatée, les technologies de l’URSS faisaient bien piètre figure au palmarès mondial. Alors les innovations issues du fonctionnariat, on repassera. »

    -Comme je te disais, l’humanité a créé des trucs, cesses d’attribuer les mérites de cette intelligence à un système archaïque et très primitif. Ton système, s’il a donné du progrès quelconque a aussi tenu à l’écart et dans le besoin une grande partie de la population mondiale qui ne finit plus de grossir. Les injustices sont inombrables et les crimes perpétrés par ton système sont atroces et aussi inombrables. On repassera pour la justice dans le système capitaliste (donc privé). Et aussi, l’U.R.S.S. a envoyé un cosmonaute dans l’espace avant les États-Unis. Un tas de trucs a été fait du côté russe, mais tu n’en parles pas. Les têtes nucléaires multiples des missiles intercontinentaux, un tas de technologies furtives et militaires… Les premiers avions à réacteur de combat en « ordre », car je sais que les allemands en avaient aussi avant. Les hélicoptères 2 rotors, les sous-marins nucléaires très perfectionnés, les chasseurs MIG ont longtemps trôné aussi… Vas te réinformer Jacques, les trouvailles sont universelles et humaines, pas capitalistes ou communistes. T’es absurde…

    « En passant, je n’identifie jamais un pauvre par ses dents, mais plutôt par ses commentaires sur les blogues, on se trompe moins. »

    -Tu t’es pourtant trompé ici sur le blogue, mais ça c’était ta capacité à réfléchir qui était sûrement bousillée.

    « Il faudrait que tu corriges la perception de monsieur Guillemette à propos des terribles inégalités sociales québécoises. »

    -Sors de ton VUS 8 cylindres quand tu te promènes pour rien dans les quartiers défavorisés. Tu polluerais un peu moins en même temps.

    « Maintenant arrête avec tes propos stupides à l’effet que si on dénonce le capitalisme c’est qu’on est jaloux des riches ou qu’on est pauvre, car ça ne tient pas la route comme le reste de ton argumentation.

    Alex »

    -Quelle argumentation?

  38. Durandal said

    Ah enfin, de la chaleur, il fait hyper frette en ce jour du mois d’AOÛT !

  39. Camarade Tova said

    Hé, bouffon, c’est pas une affaire à court terme.

  40. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Durandal a dit…

    Ah enfin, de la chaleur, il fait hyper frette en ce jour du mois d’AOÛT ! « 

    -Le réchauffement climatique est un fait et il fait concensus chez la communauté scientifique. Ensuite, ton clown de Marcel Leroux est démasqué. Le réchauffement est globale et il n’est pas envisageable que demain il fasse 45 degrés…

    Vas lire un peu (autre chose que ta propagande, fais changement)…

  41. Sylvain Guillemette PCQ said

    Et Marcel Leroux est relié au groupe financé par Exxonmobile, alors tu t’es sauvé sur ton autre blogue dire à tout le monde que tu avais bouché un panier de communistes pour rien, tu avais menti! Menteur, menteur!

    😛

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :