Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Communiqué du Centre d’appui aux Philippines

Posted by Libertad ! sur 31 août, 2007

Exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de Jose Maria Sison!

Le Centre d’appui aux Philippines (CAP-CPC) condamne avec véhémence l’arrestation du professeur Jose Maria Sison par la police néerlandaise sous de fausses accusations d’« assassinats multiples ». Âgé de 68 ans, le professeur Sison vit aux Pays-Bas depuis près de 20 ans avec le statut de réfugié politique, qui lui a été reconnu en vertu de la Convention relative au statut des réfugiés et la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Composé de CanadienNEs et de PhilippinEs vivant outre-mer éprisES de paix et de liberté, le CAP-CPC exige la libération immédiate et inconditionnelle de Jose Maria Sison.

Le professeur Sison a été arrêté le 28 août 2007. Les policiers ont défoncé la porte de son domicile et saisi papiers, dossiers, ordinateurs et CD-ROM. Au cours de la même opération, la police a perquisitionné sans mandat les domiciles d’autres réfugiéEs philippinEs vivant aux Pays-Bas, ainsi que les bureaux du Front national démocratique situés à Utrecht, s’emparant de boîtes entières de documents, de dossiers et des ordinateurs. Les témoins rapportent que toute l’opération fut conduite dans le plus pur style de la Gestapo. Le professeur Sison est accusé des meurtres de Romulo Kintanar et Arturo Tabara. La police néerlandaise prétend qu’il aurait ordonné que ces meurtres soient commis en 2003, depuis les Pays-Bas. Le procès où il devra répondre de ces accusations inventées de toutes pièces se déroulera aux Pays-Bas, et non aux Philippines.

Nous sommes convaincuEs que les vrais motifs de l’arrestation du professeur Sison sont d’ordre politique et non criminel. Depuis près de 40 ans, Jose Maria Sison est une figure de proue du mouvement révolutionnaire national et démocratique aux Philippines. Dès le début des années 1960, il fut l’un des pionniers ayant relancé le mouvement anti-impérialiste aux Philippines; il a également joué un rôle-clé dans la remise sur pied du Parti communiste des Philippines (PCP). Par la suite, pendant neuf ans, il fut le plus célèbre prisonnier politique du régime du dictateur Ferdinand Marcos.

Cela fait plusieurs années que le gouvernement philippin trame toutes sortes de complots dans le but de le faire taire. Encore récemment, Sison a pu mettre la main sur des documents qui faisaient état d’une intervention du conseiller à la sécurité nationale, Norberto Gonzales, devant le conseil des ministres, dans laquelle ce dernier se disait d’avis que l’assassinat de Sison contribuerait à résoudre l’actuel soulèvement armé aux Philippines. Un tel dénouement n’aurait rien de surprenant quand on sait que plus de 850 assassinats politiques extrajudiciaires ont été perpétrés impunément sous le règne de l’actuelle présidente Gloria Macapagal-Arroyo.

Jose Maria Sison a également été la cible de nombreuses campagnes de diffamation. Après que l’administration Bush eut déclenché sa soi-disant « guerre globale contre la terreur » en 2001, les États-Unis, l’Union européenne, le Canada et d’autres États lui ont accolé l’étiquette de « terroriste », tout comme ils l’ont fait à l’endroit de la Nouvelle armée populaire et du Parti communiste des Philippines. Cette attaque directe contre Sison et sa famille était aussi une attaque à l’ensemble des anti-impérialistes, et à toutes les personnes éprises de paix et de liberté à travers le monde. Au Canada, nous ne connaissons que trop bien les effets pernicieux des mesures anti-terroristes répressives et réactionnaires qui entraînent la persécution injustifiée de civils innocents, comme on l’a vu dans le cas de Maher Arar. Il semble maintenant que le gouvernement philippin ait conclu un marché du même genre avec les autorités néerlandaises, avec l’intention de criminaliser et de réduire au silence l’un des critiques les plus bruyants et influents du gouvernement Arroyo.

Le gouvernement philippin veut se débarrasser du professeur Sison parce qu’à titre de principal consultant politique du Front national démocratique des Philippines (le NDF), il incarne les aspirations et les luttes que le peuple philippin mène depuis plus de 30 ans dans le cadre de la guerre révolutionnaire pour la libération nationale et sociale qui se déroule dans ce pays. Reconnu comme un militant anti-impérialiste inébranlable, Jose Maria Sison incarne également l’esprit de la solidarité internationale authentique, nécessaire à l’établissement d’une paix juste et durable.

Cette arrestation survient à la suite d’une série d’événements impliquant Sison. Plus tôt cette année, le Tribunal de première instance des Communautés européennes annulait la décision du Conseil de l’Union européenne qui avait ajouté le nom de Jose Maria Sison sur sa liste noire des individus et organisations « terroristes ». Fait à noter, le gouvernement néerlandais a refusé de se conformer à cette décision en prétendant que le verdict ne s’appliquait qu’à l’ancienne liste sur laquelle le nom de Sison apparaissait, et non à la nouvelle que l’Union européenne a confectionnée le 29 juin dernier – un point de vue que partage le gouvernement philippin.

En outre, le professeur Sison est l’un des principaux intervenants ayant poussé à la reprise des pourparlers de paix entre le NDF et le gouvernement philippin. Sous les auspices de la guerre états-unienne contre la terreur, l’administration de la présidente Arroyo a récemment choisi d’intensifier ses opérations de guerre totale, en particulier dans l’île de Mindanao située dans le sud des Philippines, où la minorité musulmane est concentrée. Par cette décision, le régime Arroyo souhaite amener le gouvernement des États-Unis à augmenter l’aide militaire qu’il lui accorde bon an, mal an.

Ajoutons que le professeur Sison a largement contribué à attirer l’attention de l’opinion mondiale sur l’actuelle vague d’assassinats politiques qui se déroule aux Philippines; suite à cela, le gouvernement philippin se retrouve d’ailleurs dans la mire des organisations de défense des droits de la personne telles le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, Amnistie internationale, Human Rights Watch et même le Sénat américain, dont l’audience qu’il a tenue à ce sujet pourrait même conduire à la réduction de l’aide militaire états-unienne aux Philippines.

Concernant les prétendues accusations criminelles portées contre Sison, précisons que la Nouvelle armée populaire (New People’s Army, NPA) a déjà revendiqué la responsabilité de l’exécution de Kintanar et Tabara. Jose Maria Sison admet avoir participé à la fondation du Parti communiste des Philippines et en avoir été le premier président, de 1968 jusqu’à son arrestation par le régime Marcos en 1977. Toutefois, il affirme très clairement ne plus faire partie de la direction du parti, ni de la NPA, sa seule responsabilité étant désormais celle de consultant politique principal du Front national démocratique.

Sison explique : « Mes ennemis sont extraordinairement menteurs et stupides lorsqu’ils jettent le blâme sur moi pour les actions révolutionnaires réalisées par la NPA, sachant que cela fait plus de 20 ans que je vis en-dehors des Philippines. À plusieurs reprises déjà, des procureurs et des juges ont écarté ces accusations portées contre moi, étant donné leur fausseté patente et le fait que je ne suis plus sous leur juridiction. »

« En juillet 2007, la Cour suprême des Philippines – rien de moins! – a ordonné l’arrêt des procédures suite à l’accusation de rébellion qui avait été portée contre moi et contre une cinquantaine d’autres militantes et militants, écartant les centaines de soi-disant “preuves” que le régime disait avoir à notre sujet. Cette fausse accusation et ces “preuves” couvraient toute la période allant de la fondation du Parti communiste des Philippines en 1968 jusqu’au moment où les accusations ont été portées en 2006. Ces “preuves” ayant été écartées, elles ne peuvent plus être utilisées pour porter quelque nouvelle accusation que ce soit. » Sauf qu’une fois de plus, il semble bien que le gouvernement Arroyo et ses homologues néerlandais soient prêts à se livrer à toutes les bassesses pour mettre la main sur Sison.

Le Parti communiste des Philippines, la NPA et le NDF dirigent une lutte populaire exemplaire pour la libération nationale et la démocratie, contre la domination étrangère et contre toute forme d’oppression et d’exploitation. Nous rejetons l’idée que les luttes de libération nationale, y compris lorsqu’elles prennent la forme d’une lutte armée, équivalent au « terrorisme ». Nous sommes préoccupéEs par le fait que des organisations politiques légitimes et les individuEs qui les soutiennent, incluant des revendicateurs légitimes du statut de réfugiéE et des réfugiéEs politiques reconnuEs comme telLEs, puissent devenir la cible de mesures répressives injustifiées, au nom de la lutte contre le terrorisme.

L’inclusion du professeur Sison et de divers mouvements révolutionnaires sur une liste noire, notamment par l’Union européenne et le Canada, ne laisse présager rien de bon pour la démocratie. Les groupes et individuEs qui expriment concrètement leur solidarité avec ces mouvements pourraient bien être les prochaines victimes. Les droits démocratiques à la liberté d’expression et d’association sont en jeu. La valeur humaine de la solidarité est menacée.

Nous sommes d’accord avec l’évêque Millamena de l’Église indépendante des Philippines, qui disait dans une récente entrevue : « Le professeur Sison n’est pas un terroriste. Tout ce qu’il fait, c’est de lutter avec les pauvres pour que ceux-ci puissent vivre dignement. Cette lutte est légitime. » L’ex-vice-président des Philippines, Teofisto Guingona, a lui-même ajouté à cette déclaration qu’il faut savoir « faire la différence entre un rebelle qui lutte contre la faim et contre ce qu’il perçoit comme une injustice, et un terroriste qui cherche à répandre la terreur et la haine ».

Comme pays qui se proclame champion de la démocratie et des droits de la personne, le Canada doit retirer immédiatement et inconditionnellement le nom du professeur Sison de sa liste des « organisations terroristes étrangères » établie en vertu de la Convention internationale pour la suppression du financement du terrorisme.

Et nous exigeons du gouvernement et de la police néerlandaisEs qu’ils libèrent immédiatement et inconditionnellement le professeur Jose Maria Sison!

Publicités

22 Réponses to “Communiqué du Centre d’appui aux Philippines”

  1. Cowboy said

    J’espère que ce terrorriste serait exécuté avec extrême préjudice.

  2. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    J’espère que ce terrorriste serait exécuté avec extrême préjudice. « 

    -J’espère que les gens qui appuient le terrorisme comme Saint-Pierre et toi, vont un jour goûté à la justice et passer le restant de leur vie entre 5 murs de béton et un mur de barreaux! Ça ou un bac à vidange, car c’est la place de vidanges…

  3. Cowboy said

    Une cellule avec 6 murs? Quel intriguant concept

  4. Cowboy said

    Ce type est un criminel contre l’humanité. Au même titre qu’Hitler, Stalin, Milosevic ou Hussein.

    PENDEZ CE TRAITRE HAUT ET COURT

  5. Anonymous said

    N’importe quoi comme d’habitude.

    Libérez Sison!

    Arroyo et Bush en prison!

    Alex

  6. Camarade Tova said

    Attendez… il n’a pas mentionné Oussama Ben Laden ?! IL A OUBLIÉ D’ÉCRIRE CE NOM SI « TERRORISTE » ?!

    L’ont-ils oublié ? Oh mon dieu, le comble ! LE COMBLE !

  7. Cowboy said

    Votre type est à l’orgine de 3 assassinats.

  8. Camarade Tova said

    Lesquels ? Dans quelles circonstances ? Pourquoi ?

  9. Cowboy said

    Je laisses aux enquêteurs et au procès le soin de répondre à cette question.

    Ni toi ni moi ne pouvont répondre à ceci.

  10. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    Tu as une obsession avec Jacques et le terrorisme. Ca caches une attirance vers l’homosexualité et le BDSM. « 

    -Jacques Saint-Pierre a avoué ici même sur ce blogue appuyé le terrorisme d’état et les massacres de civils. C’est juste un fait que je vais marteler jusqu’à qu’il disparaisse, j’ai peur de discuter avec un homme qui supporte publiquement le terrorisme, je suis communiste alors ça en prend pas gros pour que l’état s’intéresse à moi… Je voudrais pas être associé. Je ne suis pas homosexuel, merci de te demander, tu es curieux.

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Ouch…

    On a failli avoir une révélation:

    « Sylvain Guillemette pcq a dit:
    Moi, ce qui cloche dans ma tête […] »

    Un jour, on saura… « 

    -Toi on sait, tu n’as aucun sentiment pour la vie humaine étant donné que tu appuies et supportes ouvertement le terrorisme et les massacres de civils, tout en appuyant les Armes de Destruction Massive.

    « Cowboy a dit…

    Je suis plutôt obsédé par les mensonges et ce site en est un excellent repère. « 

    -C’est encore plus vrai depuis que tu es là! Jacques faisait un beau boulot, mais là! Tu mets du piquant dans le mensonge.

    « J’imagine que ça passe en même temps que les conneries communistes. Ce site appuie le terrorisme et j’imagine que toi aussi. »

    -Faux, mais ton copain Jacques Saint-Pierre lui, appuie ouvertement et publiquement. Nah, je condamne ouvertement et publiquement pour ma part. Si demain Chavez utilise le terrorisme, je condamne et je souhaite qu’il y aie enquête de tout son parti et de son entourage. Tu n’en ferais jamais autant hein?

    « C’est bizarre que tu tentes de m’imputer ton appui terroriste. »

    Si tu légitimes les actions américcaines en Irak et en Afghanistan, tu appuies le terrorisme d’une certaine façon. Tu ne trouveras pas de définition propre au mot. si tu appuies les frappes d’Israël de l’an dernier au Liban, tu es pro-terrorisme, car c’en était tout simplement, comme les roquettes du Hexbollah. Il n’y a pas de logique de 2 poids, 2 mesures dans mes interventions. Si tu crois en trouver une, cite m’en.

    « Cowboy a dit…

    Une cellule avec 6 murs? Quel intriguant concept « 

    -Je ne te suis pas, un cube a bien 6 faces? Étais-obligé de décrire le plancher et le plafond? Je te suis pas! Un murs c’est un murs! Tu peux me croire qu’ils seront tous solides!

    « Cowboy a dit…

    Ce type est un criminel contre l’humanité. Au même titre qu’Hitler, Stalin, Milosevic ou Hussein.

    PENDEZ CE TRAITRE HAUT ET COURT « 

    -Pendons Bush, Blair et Olmert alors. Il en manque je sais.

    « Cowboy a dit…

    Votre type est à l’orgine de 3 assassinats. « 

    -À cause de la guerre en Irak, il y a des dizaines et dizaines de milliers de morts en Irak. Bush serait le reponsable il parraît… Ça a l’air qu’en Mars 2003, il a déclenché la guerre unilatéralement en Irak. Un menteur dénommé Blair l’aurait suivi dans cette invasion illégale sans sanction.

    « Cowboy a dit…

    Je laisses aux enquêteurs et au procès le soin de répondre à cette question.

    Ni toi ni moi ne pouvont répondre à ceci. « 

    -Où sont les enquêteurs pour ce délit (Guerre en Irak et ses crimes)?

  11. Cowboy said

    Au royaumes des fabulations.

  12. Anonymous said

    On est innocent jusqu’à preuve du contraire.

    Julie

  13. Sylvain Guillemette PCQ said

    Cowboy a dit…

    Au royaumes des fabulations.

    -Et quelle sont mes fabulations?

    Les viédos prouvent certains crimes de guerre telles le phosphore blanc.

  14. kamarade qui-travaille-chez-future-shop said

    @Guillemette:

    « Les viédos prouvent certains crimes de guerre telles le phosphore blanc »

    Mais non Sylvain. Il faut jusse que tu t’achète une meilleure tv.

    La tienne doit faire de la neige, elle est trop vieille. Pis faudrait peut-être t’abonner au câble, la réception est meilleure qu’avec tes oreilles de lapin. On en a des belles au plasma ou ACL, vient voir, à peine 3000$, une vrai aubaine!

    En plus, on te fournit un DVD intitulé: les protocoles de zion! Tu vas tellement aimer ça!

  15. Camarade Tova said

    Je pensais que ce genre de comportement n’existait que lorsque nous avions 10 ans… à moins que la Droite n’ai jamais grandit, ce qui expliquerait leur ignorance… mouais…

  16. Sylvain Guillemette PCQ said

    Génial, kamarade qui-travaille-chez-future-shop. Je passerai!

    Mais sérieusement, ce sont de vrais crimes reconnus de la maison blanche, mais non punis, comme toujours!

    Les actions d’Israël non plus ne sont pas punies, comme par exemple le fait que cet état utilisant le terrorisme puisse jouir de la possession d’armes nucléaires sans toutefois faire partie du club nucléaire illégitime. La RPDC a lancé environ une dizaine de missiles vide, dans l’eau vide il y a environ quelques années, ils ont été sanctionnés. Dans vos discours, on on perçoit toujour une ligne idéologique de 2poids, 2 mesures et c’est inadmissible dans un débat, vous faites tout de même les autruches et vous persistez dans vos démarches plutôt louches et douteuses.

  17. Durandal said

    Hey, j’ai un nouveau sondage sur mon blog pour tester la chance de réussite des commies, allez voter !

    http://enpleindanslmille.blogspot.com/

  18. Anonymous said

    Je me questionne davantage sur ton faible niveau intellectuel.

    Alex

  19. Durandal said

    « Génial, kamarade qui-travaille-chez-future-shop. Je passerai! »

    À un magasin CAPITALISTO-IMPÉRIALISTO-TERRORISTO-BOURGEOIS ??????

  20. Sylvain Guillemette PCQ said

    « À un magasin CAPITALISTO-IMPÉRIALISTO-TERRORISTO-BOURGEOIS ?????? »

    -Tu veux une contradiction? Tu dis que nous sommes antisémites alors que tu l’es…

  21. Sylvain Guillemette PCQ said

    Et pauvre fana-tata-tique, tous les magasins sont « full-capitalisto-truc ». C’est un régime totalitaire qui a choisi le capitalisme. Il est interdit de questionner le système même. Tout de suite, même n’étant pas communiste, on se fait étiqueter « communistes » par les grands économistes, ces gourous de suicide collectif qu’est ce système, environnementalement parlant en tout cas.

  22. Sylvain Guillemette PCQ said

    Le temps nous dira. Un système qui base ses valeurs économiques les plus fondamentales sur une roche qui brille, ça me fait peur.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :