Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Le régime communiste aux U.S.A.

Posted by L'Agitateur sur 1 septembre, 2007

Voici un excellent texte de Léon Trotsky expliquant comment une société industrialisée pourrait générer la révolution, et ainsi organiser une toute nouvelle économie. Bien que ce texte date de 1935, plusieurs points sont encore d’actualités, notamment la croyance droitiste qui dit que ce qui est communiste est ce que la Russie était en 1917 à 1925 dans les régions les plus arriérées au plan culturel et économique.

Si le régime communiste est instauré aux Etats-Unis, comme une conséquence de l’incapacité de votre ordre social capitaliste à résoudre ses difficultés et ses problèmes, vous découvrirez que ce régime bien loin de signifier une tyrannie bureaucratique intolérable et l’enrégimentement des individus, sera à l’origine d’un développement des libertés individuelles et donnera l’abondance pour tous.

A l’heure actuelle, la plupart des Américains ne considèrent le régime communiste que d’après l’expérience de l’Union Soviétique. Ils craignent que ce régime n’engendre en Amérique les mêmes résultats matériels que chez les peuples culturellement arriérés de l’Union Soviétique.

Ils craignent que l’on ne veuille les coucher sur un lit de Procuste, et considèrent, par ailleurs, le conservatisme anglo-saxon comme un obstacle insurmontable même pour des réformes éventuellement souhaitables. Ils soutiennent que la Grande-Bretagne et le Japon interviendraient par la force armée contre les Soviets américains. Ils redoutent de s’entendre dicter quels vêtements ils doivent mettre, quels aliments ils doivent consommer; d’être contraints à se contenter de rations de famine; à ne trouver dans la presse qu’une propagande officielle stéréotypée; à entériner des décisions prises sans leur participation active; à garder leurs pensées pour eux, et à chanter bruyamment en public les louanges de leurs dirigeants soviétiques pour échapper à la prison ou à l’exil.

Ils ont peur d’être la proie de l’inflation monétaire, de la tyrannie bureaucratique, d’une paperasserie intolérable dans toutes les démarches de l’existence quotidienne. Ils craignent d’assister à une standardisation mécanique des arts et des sciences, comme de la vie de tous les jours; à la destruction, par la dictature d’une monstrueuse bureaucratie, de toute spontanéité politique et de la liberté de la presse. Et ils tremblent à l’idée d’être obligés à parler un incompréhensible jargon de dialectique marxiste et à professer une philosophie sociale obligatoire. Ils craignent, en un mot, que l’Amérique soviétique ne devienne la contre-partie de la Russie soviétique telle qu’on la leur a dépeinte.

En réalité, le régime. soviétique américain diffèrera autant du régime soviétique russe que les Etats-Unis du Président Roosevelt différent de l’empire russe du tsar Nicolas II. Cependant, le régime communiste ne peut être instauré en Amérique que par une révolution, comme l’y furent l’indépendance et la démocratie. Le tempérament américain est énergique et violent, et il exigera pas mal de vaisselle cassée avant que le régime communiste ne soit solidement établi. Les Américains sont des enthousiastes et des sportifs avant d’être des spécialistes ou des hommes d’état, et il serait contraire à la tradition américaine d’opérer un changement majeur sans se diviser, tout d’abord, en camps opposés et fendre des crânes.

Néanmoins, si élevé qu’il puisse être, le coût de la révolution communiste aux Etats-Unis sera insignifiant, rapporté à votre richesse nationale et à votre population, en comparaison de celui de la révolution bolcheviste en Russie.

Cela tient à ce que, dans une guerre civile révolutionnaire, ce n’est pas la poignée d’hommes qui se trouve au sommet de l’échelle sociale qui se bat –les 5% ou 10% qui possèdent les neuf dixièmes de la fortune américaine: ils ne peuvent recruter les armées de la contre-révolution que dans les couches inférieures des classes moyennes. Or la révolution pourrait facilement amener ces dernières sous son drapeau en leur démontrant que le soutien des soviets leur ouvrirait seul une perspective de salut.

En dessous de ce groupe social, tout le monde, au point de vue économique, est préparé au communisme. La crise a ravagé votre classe ouvrière, et a porté un coup terrible à vos agriculteurs, déjà atteints par le long déclin agricole de la décade d’après guerre. Il n’y a aucune raison pour que ces groupes opposent une ferme résistance à la révolution; ils n’ont rien à y perdre, en admettant, bien entendu, que les dirigeants de la révolution adoptent une politique modérées et clairvoyante à leur égard.

Quels autres hommes voudront se battre contre le communisme? Vos milliardaires et multimillionnaires? Vos Mellon, Morgan, Ford, Rockefeller? Ils cesseront la lutte dès qu’ils ne pourront plus trouver d’autres gens pour se battre à leur place.

Le gouvernement soviétique américain prendra fermement possession des leviers de commande de votre système économique: les banques, les industries-clés et les moyens de transport et de communication. Il donnera alors aux agriculteurs, aux petits commerçants et négociants, un temps de réflexion suffisamment long pour que ceux-ci aient la possibilité de constater comme le secteur nationalisé de l’industrie fonctionne bien.

C’est ici que les soviets américains pourront faire de véritables miracles. La « technocratie » ne pourra devenir une réalité que sous le régime communiste, une fois votre système industriel affranchi des entraves de la propriété privée et du profit privé. Les plus audacieuses propositions de la commission Hoover sur la standardisation et la nationalisation ne sont que jeux d’enfants auprès des possibilités nouvelles que libérera le régime communiste.

L’industrie nationale sera organisée sur le modèle de la chaîne de montage dans vos usines automatiques modernes à production continue. La planification scientifique pourra sortir du cadre de l’usine individuelle pour être appliquée à votre système économique tout entier. Les résultats seront stupéfiants.

Les coûts de production tomberont à 20%, ou moins, de leur valeur actuelle. De ce fait, le pouvoir d’achat des agriculteurs s’élèverait rapidement.

Bien entendu, les soviets américains institueraient leurs propres entreprises agricoles géantes, en guise d’écoles de collectivisation volontaire. Vos agriculteurs pourraient facilement calculer s’il est de leur intérêt de demeurer des anneaux isolés, ou de se joindre à la chaîne publique.

[…]

==> Lire la suite

Rappelez-vous de ceci : l’Entreprise d’aujourd’hui est ce que l’Église était autrefois à l’État.

Publicités

28 Réponses to “Le régime communiste aux U.S.A.”

  1. Cowboy said

    Gang de fous furieux. Le plus désolant, c’est de voir que vous croyez vraiment à ça.

  2. Camarade Tova said

    Qu’est-ce que le communisme ?

    Ma 4e fois que je te le demande.

  3. Cowboy said

    J’ajoutes que si vous connaissiez un peu l’histoire économique, dans les années 30 plein de monde prédisait la chute du capitalisme et citait le krash de 29 comme une preuve de l’incapacité de l’économie libre.

    De nos jours, la majorité des économistes s’entendent pour dire que ce point de vue était faux et que l’économie libre avec une banque centrale pour réguler les flux est tout à fait gérable.

    Vous sortez des trucs de près de 100 ans issus d’un monde complètement différent pour justifier vos trips.

  4. Camarade Tova said

    Qu’est-ce que le communisme ?

    Ma 5e fois que je te le demande.

  5. Cowboy said

    Le gouvernement soviétique américain prendra fermement possession des leviers de commande de votre système économique: les banques, les industries-clés et les moyens de transport et de communication. Il donnera alors aux agriculteurs, aux petits commerçants et négociants, un temps de réflexion suffisamment long pour que ceux-ci aient la possibilité de constater comme le secteur nationalisé de l’industrie fonctionne bien.

    –Bref, comme Castro a fait à Cuba, avec les résultats qu’on connait–

    L’industrie nationale sera organisée sur le modèle de la chaîne de montage dans vos usines automatiques modernes à production continue. La planification scientifique pourra sortir du cadre de l’usine individuelle pour être appliquée à votre système économique tout entier. Les résultats seront stupéfiants.

    –La chaine de montage standardisé est un modèle économique révolu appartenant à l’ère industrielle. Nous avons devancer cette ère–

    Les coûts de production tomberont à 20%, ou moins, de leur valeur actuelle. De ce fait, le pouvoir d’achat des agriculteurs s’élèverait rapidement.

    –Belles paroles en l’air. Pourtant on sait que chaque tentative de communisme s’est soldé par des coûts plus élevés et des manques.–

  6. Camarade Antho said

    Arrogance et ne sait pas argumenter, toute les caractéristiques d’un Davidien.

  7. Cowboy said

    Vos seuls arguments tiennent sur des pays qui ont subit des échecs ou du vieux stock que les économites classent dans le dossier des « amusantes théories de l’histoire »

    Vous passez votre temps à être contre ce qui a fait notre richesse et notre liberté, même si pour ça faut gratter des fonds de tirroir pour sortir du vieux stock qui a été réfuté par des économistes vlà déjà des décénnies.

  8. Cowboy said

    Tant qu’à y être:

    Si la Réserve Fédérale américaine avait augmenter la masse monétaire rapidement après la récession au lieu de contenir cette dernière, le passage récession => dépression n’aurait probablement jamais eu lieu.

    Le Crash de 1929 démontre l’importance d’avoir une Banque Centrale efficace qui suit les principes monétaristes, cela ne démontre pas l’échec du capitalisme.

    Le gouvernement Tatcher est un autre exemple de mauvaise gestion de la monnaie, un excellent cas d’étude d’inflation.

  9. Camarade Tova said

    J’attends toujours ma réponse.

    6e fois.

  10. Cowboy said

    Tu vas passer ta vie à attendre.

    Je suis Capitaliste.

    Je ne suis pas Anti-Communiste.

    En conséquence, la définition de ma position politico-économique ne nécéssite pas de définition du communisme.

  11. Cowboy said

    Histoire de bien préciser un point précédent.

    Non, le monétarisme n’est pas la solution finale à la question des cycles économiques. D’ailleurs cette théorie a été modifiée souvent et ne sera surement pas la dernière.

    Nos économiques sont changeantes, nos théories descriptive et modèles de contrôles doivent l’être également.

    Un contrôle étatique de la monnaie à ce jour a été une excellente chose.

  12. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    Gang de fous furieux. Le plus désolant, c’est de voir que vous croyez vraiment à ça. « 

    -Sincèrement, je crois que tu n’as rien saisi au texte…
    Sinon, fais un résumé et dis à chaque point ce qui cloche s’il te plaît si tu veux faire une critique approfondie du texte. Tu veux argumenter? Vas-y…

    « Cowboy a dit…

    J’ajoutes que si vous connaissiez un peu l’histoire économique, dans les années 30 plein de monde prédisait la chute du capitalisme et citait le krash de 29 comme une preuve de l’incapacité de l’économie libre. »

    -Tu n’as évidemment rien saisi du texte.

    « De nos jours, la majorité des économistes s’entendent pour dire que ce point de vue était faux et que l’économie libre avec une banque centrale pour réguler les flux est tout à fait gérable.

    Vous sortez des trucs de près de 100 ans issus d’un monde complètement différent pour justifier vos trips. »

    -Ce n’est pas un argument, c’est une accusation qui est totalement fausse. L’esclavage qui paie une minorité n’a rien à voir dans ce que tu dis. Relis le texte s’il te plaît au lieu de dire des bêtises. Celui qui dit des bêtises est bête.

    « Cowboy a dit…

    Le gouvernement soviétique américain prendra fermement possession des leviers de commande de votre système économique: les banques, les industries-clés et les moyens de transport et de communication. Il donnera alors aux agriculteurs, aux petits commerçants et négociants, un temps de réflexion suffisamment long pour que ceux-ci aient la possibilité de constater comme le secteur nationalisé de l’industrie fonctionne bien. »

    -Les gouvernements sont les « soviets ». Des élus de la population dans les régions X ou Y. Tu suis jusque là?

    « –Bref, comme Castro a fait à Cuba, avec les résultats qu’on connait–« 

    -Pourrais-tu, même si en plus t’es dans le champs concernant Cuba et le communisme, citer les crimes des américains sur Cuba tels les bombardements, les tentatives d’assassinat (plus de 66 sur Castro seulement), les coups d’état, les mafias (mercenaires) et tout le reste de la merde que les goivernement s de droite américains ont fait depuis 50 ans? Ça clarifier le sujet pour le lecteur ou la lectrice.

    Kissinger avoue toute sorte de chose aujourd’hui, il vieillit le pauvre, il divague.
    Ça semble une fierté!

    « –La chaine de montage standardisé est un modèle économique révolu appartenant à l’ère industrielle. Nous avons devancer cette ère–« 

    -Ça fait partie du progressisme, me citerais-tu la marque de céréale nommée (suposition) s’il en nommait une, pour me prouver que c’est archaïque? T’es vraiment pas plus brillant que ça?

    « –Belles paroles en l’air. Pourtant on sait que chaque tentative de communisme s’est soldé par des coûts plus élevés et des manques.–« 

    -Si tu lis bien le texte, il dit aussi que l’économie de l’ex-U.R.S.S. était moche. Sais-tu lire?

    « Cowboy a dit…

    Vos seuls arguments tiennent sur des pays qui ont subit des échecs ou du vieux stock que les économites classent dans le dossier des « amusantes théories de l’histoire »

    Vous passez votre temps à être contre ce qui a fait notre richesse et notre liberté, même si pour ça faut gratter des fonds de tirroir pour sortir du vieux stock qui a été réfuté par des économistes vlà déjà des décénnies. « 

    -Cowboy= 0 argument

    Si ce que j’ai commenté, était un argument, ishhhh….
    Tu compares en plus des pommes avec des oranges, c’est drôle ça aussi.

    « Cowboy a dit…

    Histoire de bien préciser un point précédent.

    Non, le monétarisme n’est pas la solution finale à la question des cycles économiques. D’ailleurs cette théorie a été modifiée souvent et ne sera surement pas la dernière.

    Nos économiques sont changeantes, nos théories descriptive et modèles de contrôles doivent l’être également.

    Un contrôle étatique de la monnaie à ce jour a été une excellente chose. « 

    Ridicule! Tas situation est X, mais saches qu’un tas de gens, la majorité en fait, est à la situation Y, la misère. Cesses de faire comme si le capitalisme avait en tout et partout, fonctionné. Qu’est-ce que ton économie de marché, si d’un côté de la médaille, une majorité ne mange pas à sa faim? Tu les vois où tes succès? De plus, ton système pourri vide les ressources naturelles de la planète. Il est absurde ce système et environnementalement parlant, c’est un suicide collectif…

  13. Cowboy said

    Je t’ai tellement démoli que tu trouves rien à dire.

    Apprends à t’avouer vaincu quand on te bat, tu vas gagner en crédibilité.

  14. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    Je t’ai tellement démoli que tu trouves rien à dire.

    Apprends à t’avouer vaincu quand on te bat, tu vas gagner en crédibilité. « 

    -Où?

    Tu as comparé des pommes avec des oranges. tu as considéré Cuba comme communiste et tu n’as pas pris le temps de comprendre ce que voulait dire « soviet ». Vas faire de la lecture, c’est toi qui est cassé pauvre type…

    Et en plus, tu te crois?

  15. Sylvain Guillemette PCQ said

    Merde, c’est pas croyable! Ben criss, c’est vrai!

    Le gars s’auto-appuie! C’est fort.

    Il a carrément rien compris je crois, il n’a que répété les mêmes trucs que Facal et Elgrably peuvent raconter à longueur de journée…

  16. Cowboy said

    Sérieux, là, t’as l’air fou.

    Réalises que j’ai gagné, tu te reprendras une autre fois, s’pas plus grave que ça.

  17. Camarade Tova said

    Ta tentative de stigmatisation est complètement pourrie. Aussi pourrie que les tomates lancées sur la SQ lors du sommet Montebello.

  18. Cowboy said

    On gagne, on perds, tous.

    OUI OUI

    Même moi!

    Incroyable n’est-ce pas? Vous me direz: Mais comment? mais comment, cowboy peut perdre, lui qui a toujours raison?

    Mais voilà, même moi, avec mon taux d’exactitude frolant la perfection, il m’arrive d’en laisser passer une de temps à autre.

    Si même moi peut se tromper, alors imagines vous.

  19. Sylvain Guillemette PCQ said

    Mais tu t’es planté…
    Tu ne fais que comparer des pommes avec des oranges et même Trostsky le dit en il y a près d’un siècle! Imagines! Il avait près d’un siècle sur ta réponse! Incroyable!

    Bref, les États-Unis ne sont pas la Russie du temps qui était largement inférieure en presque tout point. Tu ne fais qu’imager ce que Elgrably peut vômir dans ses louanges au capitalisme qui ne fonctionne forcément pas. Parcontre, ceci dit, Trotsky ne dit pas qu’il faut abolir le capitalisme, au contraire, il est de toute façon déjà en place. Utilisons-le pour arriver à nos fins! Finalement, dans le communisme, on passe par le capitalisme,ensuite le socialisme et ultimement, le communisme. Tu n’aimes peut-être pas ça, mais nous prônons cette approche au Parti communiste du Québec…

    😛

  20. Ben said

    Quel humoriste que le Kamarade Trotsky !
    L’instauration du communisme aux USA, elle est bien bonne !

    Vas-y Sylvain, shoote.

  21. Camarade Tova said

    On disait exactement la même chose avec la Russie tsariste.

  22. Cowboy said

    et la russie s’est horriblement planté aussi.

  23. Sylvain Guillemette PCQ said

    Ben, t’as jamais voulu nous décrire ce qu’était le communisme, en fait, tu ne veux jamais dialoguer… T’es arrivé ici en insultant tout le monde, le dialogue, tu n’en voulais pas en arrivant. Tu t’es vanté d’être le copain d’enfance de l’opportuniste du Québec, celui qui fait de la politique crasse avec les bobos de chacun.

    On va toujours avoir un bon souvenir de son « ti-papier » du viaduc au débat des chefs.

    cowboy, tu dis que la Russie s’est plantée, c’est drôle, mais c’est exactement ce que dit Trotsky… Tu n’as pas lu hein? Il fait l’éloge de ce que ce serait aux É-U et logiquement, ce ne serait pas la Russie prise 2. Tu ne peux pas comparer les 2, même dans le temps. Et en passant, pour plusieurs communistes, le passage vers cet aboutissement passe évidemment par le capitalisme et le socialisme.

  24. Cowboy said

    toute tentative de communisme a chié

  25. Anonymous said

    Le communisme est l’avenir de l’humanité.

    Alex

  26. Camarade Tova said

    Peut-être plate à dire pour certainEs (les davidienNEs), mais c’est ce qui est envisagé.

    Esclavagisme —> Féodalisme —> Capitalisme —> Socialisme —> Communisme —> Anarchisme (?)

    Mais là, ce qu’on fait est autre : Esclavagisme —> Féodalisme —> Capitalisme —> Féodalisme —> Esclavagisme (?)

  27. Épistémè said

    J’ai répondu à  »l’argumentaire » de cowboy sur son blog  »terroristwatch » http://terroristwatch.blogspot.com/2007/09/le-communisme-amricain-lhistoire-dune.html

  28. Anonymous said

    Je ne pense pas que Sylvain ce soit planté au contraire si tu ouvre les yeux un peu tu verra que ses arguments sont bien plus soutenue que les tiens . Tu n’est même pas capable de nous dire ce qu’est le communisme.Trotsky disait que leur éritages était le régime féodal des Tsars et qu’ils n’avaient rien pour ce construire . Ils ont tout batît de A à Z comme toi avec ton garage.Ce qu’il dit c’est qu’avec l’économie actuel des états-unis il est beaucoup plus facile de devenir communiste et il prone les bienfaits de ce système bien géré. Comme il dit ,nous pourrions débatre de sujets bien plus important au élections ,les discution générales serait de loin bien plus intelligentes .

    Vez

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :