Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Privatisation de la guerre : la rapacité des capitalistes à son stade ultime

Posted by Libertad ! sur 3 septembre, 2007

« Nous n’irons pas en Irak » : voilà ce que l’ancien premier ministre Jean Chrétien avait répondu suite aux demandes de l’administration américaine voulant que le Canada participe à la coalition impérialiste pour piller l’Irak et plonger le Moyen-Orient dans le chaos. Mais en 2007, le Canada est-il vraiment absent en Irak? Le pays (ou plutôt, la bourgeoisie canadienne) n’a pas de troupes officielles en Irak mais par contre, plusieurs entreprises privées canadiennes y sont et profitent amplement des contrats de l’armée américaine, notamment dans le domaine de la « sécurité » et des hélicoptères.Cela illustre un phénomène qui, loin d’être nouveau, connaît une augmentation sans précédent depuis la dernière décennie. De plus en plus, les armées impérialistes font affaire avec des entreprises privées pour faire de la sous-traitance. Parmi ces entreprises, nous pouvons entre autre mentionner le cas de GardaWorld, qui est d’ailleurs un des fleurons du capitalisme québécois. Se présentant comme la « cinquième plus grande entreprise de services intégrés en sécurité physique et en transport de valeurs au monde », la firme Garda est employée par les autorités en place en Irak pour protéger les oléoducs, les personnalités publiques, les journalistes, les gens d’affaires et escorter des convois militaires.

Ces mercenaires, dont plusieurs sont des étrangers, sont parfois payés jusqu’à 1 000 dollars par jour pour faire la « sale job », mais cela ne va pas sans risque : plus de 900 d’entre eux (dont une majorité d’Américains) ont été tués depuis 2003, et on n’a toujours pas trouvé les quatre mercenaires britanniques qui ont kidnappés au mois de mai et qui travaillaient d’ailleurs pour Garda. Il y aurait plus de 20 000 « agentEs de sécurité » de la sorte selon les sources officielles, mais peut-être beaucoup plus selon certains observateurs. 1

Un autre cas d’entreprise canadienne qui travaille pour les autorités américaines est Bell Helicopter, la même qui se plia à l’exigence des États-Unis et empêcha des travailleurs originaires de certains « États voyous » de travailler à la fabrication d’hélicoptères destinés à l’armée américaine. 2 Par « État voyou », l’administration Bush entend en fait des pays qui résistent à l’impérialisme US tels que Cuba, le Venezuela, la Corée du Nord et l’Afghanistan.

Cette nouvelle mode à la logique néo-libérale (la privatisation de la guerre) fut très critiquée au courant des derniers mois par la presse de gauche, tant française qu’américaine, et même aussi par le chroniqueur bourgeois du Journal de Montréal, Richard Martineau 3, qui prenait l’exemple de Blackwater – une compagnie américaine qui entraîne des militaires et qui affirme vouloir « appuyer la sécurité, la paix, la liberté et la démocratie aux quatre coins de la planète »… mais qui entend par là défendre la liberté d’exploitation pour les riches dans les pays opprimés, la fausse démocratie de la bourgeoisie et la sécurité personnel des capitalistes, au détriment de celle de la classe ouvrière et des peuples opprimés.

Même si la privatisation de la guerre peut sembler nouvelle, ça ne veut pas dire que ça ne se fait pas depuis des décennies : la « nouveauté » du phénomène, c’est que l’entreprise privée ne se contente plus de participer à la fabrication et l’entretien du matériel militaire, mais qu’elle intervient désormais au niveau de la fourniture des troupes. Le 17 janvier 1961, alors qu’il était en fin de mandat, le président Dwight Eisenhower avait déjà mis en garde les AméricainEs contre le danger que pourrait représenter le « complexe militaro-industriel » :

« Cette conjonction entre un immense establishment militaire et une importante industrie privée de l’armement est une nouveauté dans l’histoire américaine. […] Nous ne pouvons ni ignorer, ni omettre de comprendre la gravité des conséquences d’un tel développement. […] Nous devons nous prémunir contre l’influence illégitime que le complexe militaro-industriel tente d’acquérir, ouvertement ou de manière cachée. La possibilité existe, et elle persistera, que cette influence connaisse un accroissement injustifié, dans des proportions désastreuses et échappant au contrôle des citoyens. Nous ne devons jamais permettre au poids de cette conjonction d’intérêts de mettre en danger nos libertés ou nos méthodes démocratiques. Rien, en vérité, n’est définitivement garanti. Seuls des citoyens alertes et informés peuvent prendre conscience de la toile d’influence tissée par la gigantesque machinerie militaro-industrielle et la confronter avec nos méthodes et objectifs démocratiques et pacifiques, afin que la sécurité et les libertés puissent fleurir côte à côte. »

Bien beau discours, même si ce président est en grande partie responsable de la participation impérialiste des États-Unis dans la guerre du Vietnam! D’ailleurs, l’agent orange fut développé (c’est John. F. Kennedy qui donna le feu vert pour sa conception) par de nombreuses industries chimiques, dont Monsanto et Dow Chemical. Cet herbicide, extrêmement nocif et entièrement conçu par des entreprises privées qui profitaient des contrats de l’administration américaine, a fait des centaines de milliers de morts en Asie du Sud, de 2,1 à 4,8 millions de personnes ayant été touchées directement. Il a encore des effets néfastes sur la santé publique au Vietnam, des enfants naissant encore avec des malformations et des maladies graves qui lui sont attribuables. 4

De nos jours, les nombreuses sociétés militaires privées et leurs clients opèrent dans plus de 50 zones de conflits dans le monde; leur principal client, Washington, a signé à lui seul pas moins de 3 000 contrats avec des firmes privées au cours de la dernière décennie. Leur revenu atteint environ 100 milliards de dollars 5, soit environ 1/12 de toutes les dépenses militaires qui se font dans le monde chaque année (1 204 milliards de dollars en 2006 pour l’ensemble de la planète). 6

Une des caractéristiques les plus frappantes dans ce fameux complexe militaro-industriel est possiblement est sa présence au sein même du gouvernement américain. Nous n’avons qu’à prendre l’exemple de Dick Cheney, qui était le PDG de Halliburton, une entreprise spécialisée dans le domaine pétrolier et la défense. Ces « private military firms » sont aussi accusées d’avoir donné des millions de dollars au Parti républicain pour graisser la patte à ses dirigeantEs et ainsi, pouvoir bénéficier de juteux contrats en Irak, en Afghanistan et même dans des pays comme les Philippines et la Colombie. 7

Le phénomène de la privatisation de la guerre illustre à la fois la rapacité des capitalistes et l’état de putréfaction dans lequel baigne désormais leur désordre mondial. Le jour viendra où ces gens-là n’auront plus le loisir de profiter de la misère des pauvres gens et des destructions massives causées par les guerres impérialistes.

Capitalistes, hors d’Irak!
Canada, hors du Moyen-Orient!

Antho

Publicités

29 Réponses to “Privatisation de la guerre : la rapacité des capitalistes à son stade ultime”

  1. Cowboy said

    Ce complexe militaro-industriel semble vachement bien organisé. J’aimerais bien le visiter un jour.

  2. Camarade Antho said

    Là, tu va avoir de la difficulté, lol. C’est plus un concept qu’un bâtiment.

  3. Sylvain Guillemette PCQ said

    C’est aussi ce complex-militaro-industriel qui agit comme mercenaire et qui participe au terrorisme d’état que les pays que tu soutiens font.

    http://leweb2zero.tv/video/
    t3rpr_154524d3c2bcc80

    L’argent qui coule dans ces entreprises est sale et les guerres sont déclenchées par ce groupe. En fait, ce sont eux qui poussent les dirigeants des pays à déclarer des guerres, ça fait vivre une grande partie des américains, c’est votre économie!

    En gros, ils font du profit sur les malheurs des autres! Quand on parle de centaines de milliers de morts dans les 2 conflits, c’est plutôt un carnage qu’une guerre. C’est ça que tu soutiens le cowboy.

  4. Sylvain Guillemette PCQ said

    La population américaine est endettée jusqu’au cou avec ces nouveaux conflits, car ce sont les contribuables qui paient par le biais de ministère de la défense nationale, l’an dernier 710 milliards furent alloués aux compagnies privées qui fabriquent ces engins de la mort qui vous font tant bander!

  5. Cowboy said

    C’est l’fun de temps de voir une institut qui fonctionne.

    Merci pour les liens Sylvain.

  6. Manx said

    Le vidéo est très intéressant, et cet article aussi. Je trouve dangereux de tendre la main au privé dans le domaine militaire. Une armée publique est dirigée par un groupe élu par la population, et a au moins la légitmité (habituellement) de suivre la volonté des électeurs. Mais, dans une entreprise privée, les « électeurs » sont les actionnaires.

    Une autre chose, c’est que cela amène à certains débats. Il est possible que certaines entreprises aient des intérêts à ce qu’une guerre dure, ou qu’une guerre finisse avec tel ou tel vainqueur. Je pense à IBM, qui vendait des systèmes aux nazis et aux américains, à General Motors, qui avait créé un type de tank pour l’armée des Alliés et un autre pour l’allemagne nazie, dans sa division allemande. Ces deux compagnies tiraient donc des intérêts à ce que la guerre se poursuive. L’implication d’IBM était pire, car elle avait les informations nécessaires sur les camps de concentration juifs de l’Allemagne, dont les morts douteuses de plusieurs de ces « détenus », et ne les a pas transférés.

  7. Cowboy said

    Les « armées » de résistance au Moyen-Orient sont pratiquement tous des groupes privés.

    Êtes-vous contre ces derniers? Pourtant vous dites les supporter?

  8. Durandal said

    Jean Crétin voyons… c’est un gaucho de merde…

  9. Anonymous said

    Ben oui c’est sa et puis quoi encore.Comme d’habitude yen a qui ont vraiment rien a dire sur le sujet…

    Ya pas juste sa voici les 9 plus grosses compagnies d’armement au monde ainsi que leurs dépences en milliards de dollars et leur pays d’origine :
    – Boeing 27.5 États-Unis

    – Lockheed Martin 26.4 États-Unis

    – Northrop Grumman 26 États-Unis

    – BAE Systems 19.8 Royaume-Uni

    – Raytheon 17.2 États-Unis

    – General Dynamics 15.2 États-Unis

    – EADS 9.5 France,Allemagne,Espagne

    – Thales 9 France

    – United Technologies 6.7 États-Unis

    Source: Sipri
    Alors nous voyons sans étonnement que 6 des 9 plus grosses compagnies d’armement au monde proviennent des États-Unis pas étonnant comme le dit Sylvain que les contribuables paye les dettes.

    J’ai aussi une liste des 10 pays qui dépence le plus d’argent pour leur armée toujours en milliars de dollards , attention ceci pourrait en choqué plus d’un:

    – États-Unis 455

    – Royaume-Unis 47.5

    – France 46.2

    – Japon 42.4

    – Chine 35.4

    – Allemagne 33.9

    – Italie 27.8

    – Russie 19.4

    – Arabie Saoudite 19.3

    – Corée du Sud 15.5
    Source:Sipri

    Ici il n’est pas difficile de constater que le monstre qu’est les États-Unis base sont économie sur le guerre et la mort . Depuis la deuxième guerre mondiale les États-Unis ont connus un essort fulgurant dans l’armement et la militarisation . Pas étonnant de voir que le deuxième ammendement de la constitution est d’avoir une arme à feu cher soit pour ce défendre contre le roi d’angleterre…
    Mais depuis la révolution américaine ,les états-Unis n’ont cesser de trouver des enemies potentiels pour montrer leur supériorité . Ont peu pensé au Mexique , à la Corée , au Vietnam ,au Laos , au Cambodge , à l’Indonésie , au Japon pour les deux bombes atomiques , au Timor-Oriental, à l’Afghanistan et biensûr à l’Irak.

    Donc un pays ayant terroriser tant de populations est qualifié de terroriste nous pouvons donc en déduire qu’avec toutes ces preuves ceux et celles qui suportent aveuglément les États-Unis ou plutôt sont gouvernement, sont des complices de ces atrocitées.

    Vez

  10. Jacques Saint-Pierre said

    Vez oublie (sciemment, désinformation encore) de mentionner que le gouvernement qui a le plus augmenté ses dépenses militaires dernièrement est celui de la Chine.

    http://www.liberation.fr/actualite/monde/238982.FR.php

    Gouvernement socialiste à sauce communiste. Comme ils disent: « La construction d’un système de défense nationale et d’une armée du peuple puissante est une tâche stratégique de la modernisation socialiste »

    De toute beauté. Ça promet pour le monde que vous voulez nous préparer.

    De plus, il oublie aussi, ce petit gredin, d’expliquer que le pourcentage du PIB affecté à la défense au USA n’est que de 2,9%.

    Des peanuts, quoi.

  11. Camarade Antho said

    «Gouvernement socialiste à sauce communiste. Comme ils disent: « La construction d’un système de défense nationale et d’une armée du peuple puissante est une tâche stratégique de la modernisation socialiste »»

    N’importe quoi ! La Chine utilise le terme seulement pour tromper les masses. L’armée chinoise est un symbole d’opression pour nous, tout comme l’armée canadienne, l’armée américaine, l’armée anglaise, israélienne ou de n’importe quel autre pays.

    Si jamais la Chine à des plans derrière la tête de voler les marchés mondiaux pour ensuite le détruire et le socialiser, et ainsi, proposer au riche de loger ailleurs, nous pourrions qu’être d’accord mais cependant, ce n’est pas la réalité. Le PCC est hypocrite, mais il faut se rappeller que ce sont les équivalents chinois de Jacques Saint-Pierre qui le dirigent, c’est à dire des riches, des patrons, des «entrepreneurs», bref, selon le terme marxiste, des bourgeois !

  12. Jacques Saint-Pierre said

    C’est pratique pour vous de vous dissocier d’un régime communiste qui paraît mal. Mais tout le monde reconnaît que la Chine, comme Cuba, est un régime communiste.

  13. Camarade Tova said

    Qu’est-ce que le communisme ?

    8e fois.

  14. Camarade Antho said

    Absolument pas ! Réveillez vous ! Même les économistes le disent que c’est capitaliste. Est-ce que vous êtes aveugle comme une chauve-souris ?

    Expliquez moi en quoi la Chine est communiste. Est-ce que les moyens de production appartiennent à la population ? Est-ce qu’il existe des «soviets» en Chine ? Pourquoi un pays «communiste» serait dirigé par les riches, non pas une nomenklatura comme Staline, mais bel et bien une bourgeoisie patronale capitaliste ? Est-ce qu’en Chine, la propriété privée des moyens de production est interdite ? Est-ce qu’ils se basent sur les besoins de la population pour produire les biens ? Est-ce qu’ils appliquent encore la pensée marxiste ? Est-ce que les chinois voient le monde selon un point de vue matérialiste ? Pourquoi l’armée est un bloc influent opérant au sein de l’État et non constitués de milices populaires ? Est-ce qu’ils parlent d’abolir l’État pour bientôt ? Est-ce que les chinois sont animés par des valeurs internationalistes ou par un patriotisme biaisé et bourgeois? Quelle est la place de l’entreprise publique maintenant en Chine ? Pourquoi il y a un chef à la tête du pays, lorsqu’en réalité, un vrai pays communiste n’aurait que des réprésentants ?

  15. Camarade Antho said

    Deux indices: la propriété privée (hormis sur les biens personnels comme une maison, un chalet, un chat) est interdite dans le marxisme.

    Matérialisme historique: développement historique des sociétés selon un point de vue de classe.

  16. Jacques Saint-Pierre said

    La réponse à toutes ces questions est simple. La Chine est communiste, mais elle existe dans le monde réel, ce qui fait qu’elle doit se moderniser pour survivre.

    Si le communisme y était « pur », l’armée ne serait pas un bloc influent, elle serait le gouvernement au complet.

    Si le communisme y était « pur », le chef serait mégalomane et prônerait le culte de la personnalité.

    Si le communisme y était « pur », le nombre d’exécutions pour trahison doublerait instantanément.

    Si le communisme y était « pur », les Chinois mangeraient du sable et boiraient de l’urine.

    Enfin, si le communisme y était « pur », vous y vivriez.

  17. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    C’est l’fun de temps de voir une institut qui fonctionne.

    Merci pour les liens Sylvain. « 

    -Double discours…

    Mentalité de lonesomecowboy:
    « Vive la démocratie et laissons nos compagnies décider de notre avenir! »

    « Cowboy a dit…

    Les « armées » de résistance au Moyen-Orient sont pratiquement tous des groupes privés.

    Êtes-vous contre ces derniers? Pourtant vous dites les supporter? « 

    -Je n’ai jamais dit supporter « ces » militants, je dis supporter « leur » combat, aujourd’hui. La seconde que les envahisseurs sont partis, je ne supporte pas leur but religieux ou autre qui vise peut-être à prendre la tête du gouvernement par la force. Ce qui était prévisible avant la guerre et que nous avons d’ailleurs dénoncé, c’était ce chaos. Très prévisible!

    « Durandal a dit…

    Jean Crétin voyons… c’est un gaucho de merde… « 

    -Tout semblait calme et sans insulte… Tu peux pas aller fana-tata-tiser ailleurs s’il te plaît? Laisse les grands discuter tin’homme…

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Vez oublie (sciemment, désinformation encore) de mentionner que le gouvernement qui a le plus augmenté ses dépenses militaires dernièrement est celui de la Chine. « 

    -Tu l’accuses de ne pas dénoncer la Chine? Pourtant Vez a un discours semblable à la Chine qu’aux États-Unis. J’appuie ce point Jacques, mais la Chine n’est pas communiste, elle est capitaliste.

    « De plus, il oublie aussi, ce petit gredin, d’expliquer que le pourcentage du PIB affecté à la défense au USA n’est que de 2,9%.

    Des peanuts, quoi. »

    -Des peanuts? Les É-U sont aujourd’hui l’un des pays les plus endettés. S’il fallait que les pays prêteurs redemandent leur fric, la Chine entre autre pourrait augmenter son accroissement militaire! 😛

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    C’est pratique pour vous de vous dissocier d’un régime communiste qui paraît mal. Mais tout le monde reconnaît que la Chine, comme Cuba, est un régime communiste. « 

    -Faux, seulement ceux qui ne conaissent rien au communisme. La Chine est capitaliste Jacques, même tes vrais médias le disent… Et Cuba n’est qu’un esquisse, ce n’est pas communiste, pas encore.

    Qu’est-ce que le communisme?

    Pourquoi appuies-tu le terrorisme?

    Incroyabalement ridicule et signe d’ignorance flagrant de ce qu’est le communisme.

    « Si le communisme y était « pur », l’armée ne serait pas un bloc influent, elle serait le gouvernement au complet.

    Si le communisme y était « pur », le chef serait mégalomane et prônerait le culte de la personnalité.

    Si le communisme y était « pur », le nombre d’exécutions pour trahison doublerait instantanément.

    Si le communisme y était « pur », les Chinois mangeraient du sable et boiraient de l’urine.

    Enfin, si le communisme y était « pur », vous y vivriez. »

    -Il a en plus oublié de dire que les communistes mangent des enfants!

  18. Anonymous said

    La Chine est communiste seulement dans la tête des droitistes comme Jacques St-Pierre car ça fait leur affaire de prétendre qu’un régime répressif est communiste.

    Alex

  19. Camarade Antho said

    «Si le communisme y était « pur », les Chinois mangeraient du sable et boiraient de l’urine.»

    Hahahaha !!! Mortel ! On la prend en note dans nos petites archives secrètes !

    Jacques, tu es comme tout les patrons, c’est à dire que tu connais câlissement rien à la gauche et au communisme.

    Qu’est que le communisme ? 9e fois.

  20. Anonymous said

    Je pensais que vous aviez mis la face de St-Pierre, mais je viens de me rendre compte que c’est celle de Jean Crétin.

    Alex

  21. Sylvain Guillemette PCQ said

    Il ne se prononcera jamais, il sera tout à fait « perdu ». Il ne peut d’ailleurs pas répondre à grand chose, il féute par exemple. Il dit condamner le terrorisme à chauque fois qu’il le perçoit, il ne le perçoit pas partout et c’est un fait. Israël a utilisé le terrorisme à son avantage et les États-Unis en ont fait de même. Dommage, il avait là une chance de condamner le terrorisme, mais il appuie fermement et sans hésitation cet acte barbare. Comment peut-on maintenant le lire comme un individu normal? J’ai autant de respect pour lui, qu’il en a pour le peuple libanais et irakien… Sincèrement, le violeur d’enfnat ne fait parfois qu’une seule victime, or, Jacques appuie bien pire!

  22. Jacques Saint-Pierre said

    Monsieur Guillemette,

    Je ne vois pas de quoi vous parlez. Je dénonce les terroristes chaque fois que l’occasion se présente.

  23. Anonymous said

    On dirait que tu te répètes mon vieux St-Pierre.

    Alex

  24. Jacques Saint-Pierre said

    Monsieur Alex,

    Je ne vois pas de quoi vous parlez. Je présente un point de vue pertinent chaque fois que l’occasion se présente.

  25. Anonymous said

    C’est ce qui arrive quand tu n’a plus d’arguments tu radotte dans ton coin pour te convaincre et essaie d’éviter la vérité…

    Vez

  26. Anonymous said

    Malheureusement pour toi St-Pierre la pertinence n’est pas ta tasse de thé.

    Alex

  27. Anonymous said

    De plus je rajouterai d’après les sources de mon Atlas historique et Sipri que les dépences d’armement des États-Unis de 2005 à 2006 sont passer de 420.7 milliards de dollards à 455 milliard de dollards .Soit une augmentation de 34.3 milliards de dollards en un an alors les peanuts que mange St-pierre commence être très dispendieuses.

    Vez

  28. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Monsieur Guillemette,

    Je ne vois pas de quoi vous parlez. Je dénonce les terroristes chaque fois que l’occasion se présente. « 

    -Vous voyez? Comme je disais. Mais en fait, il appuie ce terrorisme par le biais de la guerre du Liban de l’an dernier où des civils furent tués à plus de 1100. Israël a utilisé des armes de destruction massive * »illégales » dans ce conflit et a délibérément visé des civils. Même chose en Irak pour les américains contre les civils irakiens.

    Les armes utilisées? Phosphore blanc, napalm, bombes à fragmentations, artillerie sur civils, bombardements conventionnels sur civils.

    Le phosphore blanc est une arme illégale qui a un effet sur plus de 50 mètres de diamètre, c’est très imprécis. Ce n’est pas intelligent et ça tue les civils dans les pattes aussi lorsque utilisé dans des régions peuplées.

    NAPALM, vous conaissez?

    Les bombes à fragmentations larguent plus d’un millier de mini-grenades appellées sous-munitions. De 5% à 15% des grenades n’explosent pas, elles servent ensuite de mines anti-personelles sans nécessairement le vouloir, mais en toute conaissance.

    Je vais répéter mes questions à Jacques Saint-Pierre le pro-terrorisme, libre à lui de changer ses réponses de la dernière fois.

    1-Jacques Saint-Pierre, condamnes-tu les éléments terroristes qu’Israël a pu comettre au Liban?

    2-Jacques Saint-Pierre, condamnes-tu l’utilisation d’armes de destruction massive de la part d’Israël et des États-Unis?

    3-Jacques Saint-Pierre, condamnes-tu l’invasion illégale et unilatérale d’Irak par la coallition de Bush-Blair?

    4-Jacques Saint-Pierre, est-ce que les ADM sont illégales partout où elles se trouvent?

    Je sais pas ce que je fais s’il change d’avis, malgré que seuls les fous ne changent pas d’idée!

  29. Sylvain Guillemette PCQ said

    C’est long…
    L’autre (anomyme33) aussi évite de répondre…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :