Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Image de la semaine

Posted by Libertad ! sur 9 septembre, 2007

Publicités

41 Réponses to “Image de la semaine”

  1. Jacques Saint-Pierre said

    Bon, enfin.

    Vous semblez avoir compris qu’il fallait être prudent avec le droit d’auteur.

    Félicitations d’avoir fait l’effort de rechercher des oeuvres libres de droit.

    Par contre, simple avis personnel, je trouve que cette caricature n’est pas super drôle, mais, bon, enfin.

  2. Cowboy said

    On pourrait écrire Kyoto au lieu de Irakwar et la joke marcherait toujours.

  3. kamarade marmelade said

    ouaip c’est bien vrai ça serait pas mal plus drôle et cette version là correspondrait à la réalité

  4. Jacques Saint-Pierre said

    En fait, et pour reprendre les propos de cowboy, il est vrai que toute propagande est affaire de point de vue.

    Le fait est que les Michael Moore, Al Gore, Bono de ce monde sont aussi propagandistes que les Jong Il, Bush et Fox News.

    Il faut donc défendre, impérativement, des valeurs, et non des dogmes.

  5. Anonymous said

    Encore les fameuses théories du complot socialiste de Kyoto!

    Jean-Marc

  6. Cowboy said

    Kyoto a aucune base scientifique solide.

    L’impact de l’effet humain sur le climat est une infime partie d’effet non-modifiable comme l’activité solaire.

    Les modèles mathématiques expliquant la température par le rayonnement solaire sont plus près, et de beaucoup, de la réalité que les modèles s’appuyant sur la quantité de co2 dégagé par l’homme.

    Mais bon, les partisans du réchauffement climatiques veulent pas entendre les faits scientifiques.

  7. Manx said

    Beurf, donne-moi tes sources d’information cowboy. Great Global Warming Swindle? hahahahahahahahahahahahahahahaha

    Le graphique de l’activité solaire et de la température moyenne de la Terre est bon… jusqu’en 1985 environ, ce après quoi on remarque une énorme différence entre l’évolution des taches solaires et le réchauffement climatique.

    L’IPCC, base pas très scientifique (après tout elle a été formée par l’ONU et le WMO – World Meteorologic Organisation), affirme que la probabilité que le réchauffement actuel ne soit que naturel est inférieur à 5%, et que plus de 50% de l’augmentation de la température actuelle est probablement due aux émissions humaines de gaz à effet de serre.

    Mais bon, toute cette étude n’était qu’une idée pour faire ré-élire Margaret Thatcher et radicaliser le mouvement de Green Peace, et rien d’autre.

    Désolé, je fais rien que me rappeler du Great Global Warming Swindle… hahahahahahahahahahaha

    Le documentaire est pas si mauvais, mais comme celui de Gore, il est truffé de données non-scientifiques, mal adaptées et la recherche ne mérite pas qu’on y attribue le crédit d’une étude scientifique conventionnelle. C’est simplement une manufacture à arguments, comme An Inconvenient Truth.

  8. Cowboy said

    Voici ce qui vas arriver dans l’avenir:

    Les protocoles tels Kyoto vons être des échecs, la température vas peut-être, ou pas, être à la hausse dans les prochaines années, et l’être humain vas faire avec.

    C’est complètement fou de croire que l’homme est présentement capable de contrôler un truc comme le climat global, la températures globales changent à tout bout de champs dans l’histoire de la planète, et l’être humain y a jamais rien changé.

    Réduire la consommation de carburant est une bonne chose pour une multitude de raisons, mais pas pour la question de l’effet de serre.

  9. Cowboy said

    Et non, je sais même pas de quoi tu parles dans ton Global Warming Swindle, j’ai jamais vu.

  10. Jacques Saint-Pierre said

    Dois-je le répéter?

    La propagande, qu’elle soit d’un point de vue ou de l’autre, n’est que poudre aux yeux.

    Promouvoir « l’élimination des bouteilles d’eau », la « guerre totale aux terroristes » ou la « pulvérisation totale de la droite » sont, pour moi, de la même source: hystéries de gens en manque de croyance.

    Il existe des positions plus sensées et réfléchies, mais elles semblent échapper aux groupes de pression qui sévissent un peu partout, incluant ici.

  11. Manx said

    « C’est complètement fou de croire que l’homme est présentement capable de contrôler un truc comme le climat global, la températures globales changent à tout bout de champs dans l’histoire de la planète, et l’être humain y a jamais rien changé. »

    Wep, mais statistiquement, que la température moyenne augmente de .5 degrés en 50 ans et soit pendant 10 ans de 1 degré supérieur à la moyenne un siècle avant, c’est fort improbable.

    L’homme n,est pas seul sur Terre. La biodiversité subit ses activités avec grandes difficultés, mais on l’accepte. Par contre, c’est pas toutes les espèces qui pourront s’y adapter.

    Et non, l’Homme ne peut arrêter un réchauffement de même. Il peut par contre le causer. La théorie de l’effet de serre est d’ailleurs assez simple et logique. Elle tient compte du principe de réfraction et de réflexion totale interne. C’est la théorie de la déviation de la lumière dans un changement de milieu. Alors le « pas de base scientifique », c’est plutôt du au fait qu’on vous passe des types qui ne s’y connaissent pas vraiment pour parler des changements climatiques, au lieu de mettre à l’avant des scientifiques compétents.

    Et c’est normal que Kyoto soit un échec. La notion de développement durable n’est pas respectée et le développement économique continue à se faire seul, sans englober une sphère environnementale et une sphère sociale (amélioration de la condition humaine globale) dans la majorité des cas. Plusieurs ouvrages sur le réchauffement climatique sont très bien faits et disponibles. Les rapports de l’IPCC, par contre, c’est une brique de 600 pages et il faut être mordu pour les lire.

    P.S. Jacques: il ne faut pas aller trop dans le cynisme. Il y a des vérités dans plusieurs mensonges, parfois bien plus que dans certaines vérités.

  12. Jacques Saint-Pierre said

    Quel cynisme, Manx?

    Je vous sait très consciencieux lorsque vient le temps de défendre ce dogme, cette propagande qu’est l’éco-culpabilisme.

    Mais le fait est que, pour l’instant, seuls les riches ont les moyens de se conformer à vos exigences.

    Essayez-donc, pour le plaisir, d’acheter des électroménagers « environnementally-friendly ». Je le sais, je viens de le faire. Il en coûte, au bas mot, 4 000$ pour le duo laveuse-sécheuse. À ce prix, vous aurez un beau chèque du gouvernement pour votre « bonne action ».

    Essayez-donc, pour le plaisir, de vous payer un véhicule hybride, ou pire, entièrement électrique. Même un véhicule neuf et en bon état ne semble pas être à la portée de la bourse du commun des consommateurs.

    Essayez-donc, pour rire un peu, de convaincre le locataire d’un logement de Hochelaga-Maisonneuve, de composter sur la galerie de son 3 et demi.

    De toute évidence, la propagande environnementaliste ne s’adresse qu’à une élite en mal de bonne conscience.

    Le jour ou l’environnementalisme fera du sens, on s’en reparlera.

  13. Manx said

    Beurf Jacques, va lire mon blogue et tu y verras bien plus d’articles sur autre chose que l’energy star, le compost et cette moulée à bourgeois :P.

    L’éthanol produit au Brésil a un coût de production inférieur au pétrole, et de vente aussi.

    Le véhicule hybride est inatteignable au niveau de vie du consommateur normal? Le char est probablement, après la maison, le plus gros investissement d’une personne. Lors de cas de faillites personnelles, les gens se départent de leur maison avant de se départir de leur voiture. Une hybride peut coûter cher, mais des véhicules existent à consommation très faible en essence (en fait, certaines voitures de faible catégorie consomment moins d’essence que des hybrides ^^), et les pays d’Europe en ont d’encore plus performantes au niveau de la consommation d’essence.

    Le compost est pas quelque chose à faire dans son balcon et d’ailleurs, ça sert pas à grand chose dans un 3½, on en a pas de jardin :D.

    Le recyclage est devenu un marché fort important, si bien que certains pays exportent leurs déchets pour les recycler. Il se crée aussi des emplois dans le tri sélectif.

    Le but de l’environnementalisme est de s’adresser, bien entendu, aux plus gros pollueurs, pour commencer.

    Parle-moi de gestion des résidus solides, d’agriculture biologique et de monoculture aux OGMs et aux pesticides, de la féminisation des hommes, de nouveaux carburants, je vais te dire en quoi ça concerne les pauvres. La majorité des choses que j’ai mis sur mon blogue, d’ailleurs, ont une perspective économique importante. L’économie est une des sphères du développement durable, mais il a sa place avec deux autres sphères, et ne fait pas cavalier seul. C’est tout.

  14. Jacques Saint-Pierre said

    Manx,

    J’espère que tu auras compris que je ne critiquais pas tes interventions en particulier, mais bien le fait que tu sois un des porte-voix de ce mouvement dogmatique.

    Chacun ira de ses nuances, de ses préférences. Mais il reste que l’environnementalisme, tu en es, ou tu es un hérétique. Si on ose s’afficher comme sceptique, on est exilé au lazaret de la Cité.

    Je rétière donc mon affirmation: l’environnementalisme, pour l’instant du moins, utilise ce véhicule qu’est la propagande (illustrée dans la caricature du billet) de la même façon que les « artisans de la guerre » ou que les tyrans des dictatures bananières.

    Que l’environnementalisme soit « baba-cool » n’y change rien. C’est quand même une propagande saprément bien orchestrée.

  15. Manx said

    Je me rappelle il y a quelques mois, on avait eu sur uhec une discussion sur l’environnementalisme. Je t’avais bien spécifié quelque chose, si je me rappelle ça sonnait comme ça:

    « J’ai plus de respect pour ceux qui doutent du réchauffement climatique et n,en savent rien que de ceux qui croient au changement climatique et n’en savent rien. »

    Pour avoir effectué plusieurs recherches assez courtes, mais auprès d’organisations sérieuses, c’est là que je suis embarqué dans l’escapade de l’environnement… enfin en partie ^^ car je dois t’avouer que les changements climatiques, ça a jamais été mon fer de lance. L’agriculture, l’énergie et les poubelles, c’est ce que j’aime le plus traiter, mais bon ^^. Autre sujet.

    Comme je t’ai dit, c’est correct de douter et j’ai pas de problème à ça. Mais si on doute et qu’on refuse de s’informer, alors là il y a un grave problème.

    Et non, pour la majorité des cas dans les billets environnementaux que j’ai lus, il n’y a pas d’éco-culpabilisation. Sauf ceux qui parlent des hummers (car avouons-le, 25L/100km, et commercialiser un véhicule militaire vers une clientèle urbaine, c’est pas fort – une voiture normale consomme moins de la moitié de ce carburant en essence) et de petites choses comme ça. Le reste du temps, les gens proposent des alternatives pour réduire l’empreinte écologique sans émettre de blâme, afin de montrer aux gens qu’il y a des moyens de mieux faire, si on veut le faire.

  16. Jacques Saint-Pierre said

    Donc, Manx, tu semble faire partie de la solution plutôt que du problème.

    Tant mieux.

    Et, pour référence, j’essaie de m’informer du mieux que je peux, lorsqu’il y a sources crédibles, choses devenues rares depuis l’avènement des gourous planétaires pour ce sujet particulier.

    J’ai été écologiste (terme infiniment plus juste qu’environnementaliste) depuis ma tendre enfance. J’ai toujours admiré la nature, sa capacité incroyable de résistance et la multitude de ses facettes fascinantes.

    Mon intervention n’était qu’une critique des chantres hystériques de l’environnementalisme, pas des avocats d’une attitude responsable, dont tu sembles faire partie.

    La propagande, d’où qu’elle émane, est une embûche à la compréhension.

  17. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    On pourrait écrire Kyoto au lieu de Irakwar et la joke marcherait toujours. « 

    -Faux, il s’agit de constat scientifique et même que Kyoto a été diminué de 60 fois pour que les gouvernements donnent leur appui aux scientifiques. Vas lire un peu sur l’environnement, Harper, Bush et Howard dans leur APEC, n’ont aucun scientifique de leur côté. Aucun. Si tu veux faire comme Durandal et citer un pseudo scientifique, fais attention qu’on ne le trouve pas comme le siens. Le siens travaillait dans un drôle de contexte et affirmait des stupidités pour un scientifique. Il faisait partie du groupe mandaté et financé par ExxonMobile qui ne chercher qu’à contester des faits scientifiques, un peu comme toi dans le fond.

    J’aimerais que tu prouves ce que tu avances, car en fait il y a des preuves du contraire de ce que tu dis. Les scientifiques ont mis preuves sur table, pas toi ni ta bande de contestataires. C’est juste « contraignant » pour l’économie! Donc, vous en revenez à dire que l’humanité et les autres vies sur cette planète sont beaucoup moins importantes que vos revenus. Tordant! Il y a consensus chez les scientifiques en passant. Plus de 85% forment consensus. De ton côté, tous les contes-tata-taires n’ont émis aucune étude, donc aucune preuve. L’un d’eux, celui de Durandal, fait même croire qu’il n’y a aucun lien entre la température et le CO2, plutôt comique! La faute a été attribuée à l’être humain, vous contestez? Prouvez-le maintenant et amenez-moi vos études et vos preuves. Les miennes sont disponibles partout sur internet, il n’y a que les autruches pour les ignorer.

    « Le fait est que les Michael Moore, Al Gore, Bono de ce monde sont aussi propagandistes que les Jong Il, Bush et Fox News. »

    -Mais Kyoto n’est pas une propagande, le constat a fait l’objet d’études sérieuses et même que les scientifiques disent avoir été muselés par la coallition Bush du temps qu’on avait ici les libéraux au pouvoir.

    « Il faut donc défendre, impérativement, des valeurs, et non des dogmes. »

    -Ce que je fais avec Kyoto, c’est une étude scientifique. Je sais que la droite préfère s’inventer des scientifiques quand les résultats des vrais scientifiques ne leur plaient pas. La preuve, c’est que c’est exactement ce que Bush a fait à la sortie des textes retouchés de Kyoto. Comme je dis, Kyoto a été diminué de 60 fois pour plaire aux pays et ne pour ne pas affoler la population. Bref, vous niez des faits scientifiques en tentant de faire croire que c’était de la propagande. Or, les scientifiques passent à tour de rôle à la télévision pour démentir ces attaques de la droite. Même un des conspirateurs de la propagande américaine a avoué ses faits et gestes et il a maintenant changé de camp, il se dit très convaincu par les « vraies études » et regrette ses actions.

    « Cowboy a dit…

    Kyoto a aucune base scientifique solide. »

    -Faux. Prouves-le!

    « L’impact de l’effet humain sur le climat est une infime partie d’effet non-modifiable comme l’activité solaire. »

    -Kyoto a aucune base scientifiques solide? On a affaire à une belle bande de retardés je crois ici. Il y a consensus mon cher, vas te renseigner auprès de vrais scientifiques et laisses tomber Marcel Leroux. C’est un menteur! Tu contredis les scientifiques? Donc cowboy a raison et les scientifiques sont une bande de ploucs, c’est ça? Wow!

    « Les modèles mathématiques expliquant la température par le rayonnement solaire sont plus près, et de beaucoup, de la réalité que les modèles s’appuyant sur la quantité de co2 dégagé par l’homme. »

    -C’est exactement du même con qu’on parle, ce sont ses affirmations! Marcel Leroux soutient ce que tu dis, mais Marcel Leroux est considéré par les autres, la majorité, comme un mercenaire prêt à affirmer n’importe quoi, il a son prix!

    « Mais bon, les partisans du réchauffement climatiques veulent pas entendre les faits scientifiques. »

    -Bien au contraire, tu as fait exactement ce que j’ai dit. Il y a consensus chez les scientifiques et tu contestes avec une poignée de pseudo-scientifiques à la solde des pétrolières. Désolé, c’est démasqué ton jeu et Radio-Canada a passé un beau reportage sur ces crosseurs. TU fermes les yeux et les oreilles sur des faits scientifiques…

    « Réduire la consommation de carburant est une bonne chose pour une multitude de raisons, mais pas pour la question de l’effet de serre. »

    -S’il vous plaît Tova et Antho, mettez-là en TOP 1 des citations humoristiques! C’est urgent! Il doit amener ses preuves, c’est tout le contraire des faits scientifiques son approche. To-tata-lement ridicule!

    « Il existe des positions plus sensées et réfléchies, mais elles semblent échapper aux groupes de pression qui sévissent un peu partout, incluant ici. »

    -Sur quoi tu te bases pour « affirmer » cela? Tu as tudié le sujet? Tu es scientifique en plus d’être pro-terrorisme? Je te suis pas du tout! Amenez vos preuves merde, vous contestez la communauté scientifique au grand complet, sauf Marcel Leroux qui a menti. Incroyable se donner raison comme ça!

    « Je vous sait très consciencieux lorsque vient le temps de défendre ce dogme, cette propagande qu’est l’éco-culpabilisme. »

    -Cesses d’employer dogme, il y a des faits scientifiques, amènes tes preuves veux-tu pro-terrorisme?

    « L’éthanol produit au Brésil a un coût de production inférieur au pétrole, et de vente aussi. »

    -Mais je ne soutiens pas du tout cette idée. Il a été démontré que ça ne fournirait jamais qu’une infime partie de la consommation américaine. Aussi, les terres cultivables disparaissent et l’utilisation de ces dernières pour le simple maïs, ne permettent pas aux terres de se regénérer comme dans un rotation… Faudrait que tu parles des terres anciennement proctrices de bouffe, relayées à produire cet éthanol. Ça privera une partie
    de la population de bouffe. Il existe bien mieux en éco-énergie.

    Pourquoi un véhicule hybride? La voiture électrique existe, mais les pétrolières ont empêché les progrès de se faire. Logiquement, les pétrolières perdraient beaucoup de fric, à moins ici aussi, de monopoliser le marché en l’innondant de SON produit. Peu importe, la voiture électrique a plus de 100 ans, alors encore oui à la faute humaine en ce qui concerne l’environnement et son déclin (scientifiquement démontré et prouvé).

    « Le compost est pas quelque chose à faire dans son balcon et d’ailleurs, ça sert pas à grand chose dans un 3½, on en a pas de jardin :D. »

    -Désolé de te reprendre, mais le composte est possible. D’ailleurs, les bacs de compost des logements sont plus pleins que ceux des maisons. Le compost, ce n’est pas juste le jardin. Il y a tes légumes de table, en fait, tout tes restants sauf ce qui animal.

    « Le recyclage est devenu un marché fort important, si bien que certains pays exportent leurs déchets pour les recycler. Il se crée aussi des emplois dans le tri sélectif. »

    -Et plusieurs reportages démontrent maintenant que le recyclage n’était qu’une fausse illusion, question de nous donner bonne conscience. Dans les 3 R, il y a réduire. Le contraire s’est produit et la consommation ne fait qu’augmenter, tout en augmentant la pollution.

    « Le but de l’environnementalisme est de s’adresser, bien entendu, aux plus gros pollueurs, pour commencer. »

    -Oui, mais nous sommes tous et toutes coupables de maintenir ces grands pollueurs où ils sont.

    « Si on ose s’afficher comme sceptique, on est exilé au lazaret de la Cité. »

    -Vous ne vous affichez pas comme sceptique et c’est là le problème. Vous affirmez des choses qui ne sont jamais prouvées. vous l’avez fait toi et cowboy un peu plus haut. Vous dites qu’il n’y a pas de preuves scientifiques, or c’est faux. Il en existe un tas. Des preuves scientifiques du contraire? Aucune!

    Tu as le droit d’être sceptique le pro-terrorisme, mais ça ne te permet pas d' »affirmer » des choses que tu ne connais pas. Et commander une étude avec un résultat déjà annoncé comme l’a fait Bush ou comme le fait votre groupe contes-tata-taire le plus important, c’est un crime, un mensonge surtout! Et ça n’a rien de scientifique! La plupart des pseudo-scientifiques qui contestent dans le groupe de ExxonMobile a aussi défendu la cigarette, disant d’elle qu’elle ne rendait pas indépendant, or…

    « Je rétière donc mon affirmation: l’environnementalisme, pour l’instant du moins, utilise ce véhicule qu’est la propagande (illustrée dans la caricature du billet) de la même façon que les « artisans de la guerre » ou que les tyrans des dictatures bananières. »

    -C’est une communauté scientifique très majoritaire sur la question que tu accuses de mentir. Je te l’ai déjà dit pro-terrorisme, tu veux les contester? « good » Maintenant, fais des études sur la question et vas-y fort! Sinon, fermes-la et ne fais qu’émettre ton scepticisme pauvre abruti.

    «  »J’ai plus de respect pour ceux qui doutent du réchauffement climatique et n,en savent rien que de ceux qui croient au changement climatique et n’en savent rien. » »

    -Moi, j’ai plus de respect pour ceux et celles qui respectent le travail des scientifiques qui sont d’ailleurs majoritaires sur la question. Les doutes viennent de la bourgeoise, de Bush et des merdes qui soutiennent les grandes merdes que sont les bourgeois. Un réchauffement climatique attribué à l’homme pour la bourgeoisie est synonyme de « fuck ». Aprenez à respecter le travail des scientifiques, comme pour l’éthanol s’il vous plaît.

    « Mais si on doute et qu’on refuse de s’informer, alors là il y a un grave problème. »

    -C’est ce que certains d’entres vous semblent avoir fait.
    Toi pour l’éthanol et eux pour les « bases scientifiques ».

    « J’ai été écologiste (terme infiniment plus juste qu’environnementaliste) depuis ma tendre enfance. J’ai toujours admiré la nature, sa capacité incroyable de résistance et la multitude de ses facettes fascinantes. »

    -Mais il se promène dans les quartiers défavorisés en VUS 8 cylindres pour se désennuyer, vas comprendre!

  18. Sylvain Guillemette PCQ said

    Mais c’est que vous êtes comiques aujourd’hui. Totalitaire à l’os…

    Jacques dit pratiquement à manx, « C’est correct, je te repsecte vu que tu doutes toi aussi des faits scientifiques. ». Non mais qu’est-ce qui faut pas entendre?

    Le réchauffement est un fait prouvé, avec des bases scientifiques solides.
    Le contraire, ce que vous avancez, n’a par contre jamais été prouvé.

    Je vous prie de mettre vos preuves sur la table et faites attention aux noms que vous collerez ici, c’est très facile de se renseigner auprès de la communauté même.

    Et vraiment manx, l’éthanol n’est certes pas la solution. Il est loin d’avoir fait ses preuves et ne remplacent que très faible % du pétrole. C’est ridicule à moins de parler de prendre toutes nos terres agricoles, ce qui l’est encore plus!

    Vous pouvez douter, c’est un droit et c’est surtout très humain de douter. Je n’ai rien contre les gens qui veulent douter, mais quand ces gens « affirment » leurs doutes, ça devient un problème. Un mensonge.

    Sortez moi ces foutues preuves! Allez! Allez! Soulignez-moi les faits scientifiques qui vous semblent biaisés. cowboy a l’air très sûr de lui, commençons par lui tiens.

  19. Sylvain Guillemette PCQ said

    On voit que la propagande anti-réchauffement, elle non prouvée, a fait son chemin à travers le monde, même parmi les soit-disants progressistes.

  20. Cowboy said

    le réchauffement climatique, c’est le nouveau bog de l’an 2000.

    Beaucoup de bruit, pas beaucoup de conséquences.

  21. Manx said

    Cowboy, tu es irresponsable, rien de moins. Nier sans s’informer est extrêmement dangereux, car la question des changements climatiques risque d’altérer le modèle social de l’Homme, économique et va transformer encore plus son habitat. La question de précaution est bien plus importante que la notion de prévention, quand on parle de la déstabilisation de l’habitat de 6 milliards d’êtres humains et de dizaines de milliers d’autres espèces.

    Sylvain, je sais tout ce que tu viens de me dire au sujet de l’éthanol. Et pourtant, le Brésil carbure à 40% à l’éthanol, grâce à une industrie vieille de 30 ans. Le coût de production d’éthanol de canne à sucre y est là-bas de 0,20US$/L. Si tu veux un article là-dessus, va voir mon blogue et tu y verras vraiment ce que j’en pense. L’éthanol, c’est loin d’être une solution miracle et il ne faut jamais en oublier la souveraineté alimentaire, mais tu peux voir par toi-même mon article pour en savoir plus. D’ailleurs, la souveraineté alimentaire a été atteinte au Brésil, mais grâce à la canne à sucre et à sa transformation en carburant, ils ont réussi à atteindre de surcroît la souveraineté énergétique en 2006, ce qui est une première dans toute l’histoire de leur pays! Ils ont un cas bien précis dans le marché de l’éthanol, car le reste du monde n’est pas du tout dans le même bateau.

    http://uselessblog-manx.blogspot.com/
    Énergies, partie 6: L’éthanol d’ici et d’ailleurs

    Le compost dont je parlais avec Jacques a un seul problème: si on vit dans un appartement et qu’on n’a pas de jardin à entretenir, que va-t-on faire du terreau à la fin? La possibilité d’en faire quelque chose n’est pas très accessible. On est pas comme à Toronto, qui font la collecte des résidus verts (en plus des poubelles et des deux bacs de recyclage) et font du compostage à grande échelle pour ensuite le donner aux agriculteurs de la région, qui ont besoin d’utiliser moins d’engrais fabriqués à partir de gaz naturel. Ça entraîne d’autres conséquences néfastes, comme des imbéciles qui ont jetté de la vitre dans leur bac à résidus verts, mais ça, si tu veux que je le développe, ça me prendra 2 à 3 pages.

    Le recyclage a fonctionné, mais c’est un gros problème pour les villes, car c’est plus coûteux que les déchets à ramasser. Il en coûte à une ville 23$/t pour ramasser les poubelles et 40$/t pour recycler, et comme une dépense supplémentaire est toujours une mesure impopulaire, ce ne sont pas les municipalités qui incitent au recyclage… C’est malheureux, mais ce sont des constats qui ont été faits par des conseillers environnementaux travaillant auprès de municipalités et de MRC. Malgré tout, pendant que l’on recycle plus, notre consommation, et donc notre production de déchets, a aussi augmenté. On n’a qu’à penser au suremballage des produits à des fins publicitaires, qui a pour but de nous faire acheter plus et de jetter plus, ou de l’augmentation de notre pouvoir d’achat, qui a permis d’améliorer notre qualité de vie, mais aussi de consommer plus et donc de détruire plus. Mais bon, comme je t’ai dit, c’est bien long et avec ce que je sais, il y a de quoi écrire 2 ou 3 livres (ce que d’autres plus compétents que moi ont déjà fait d’ailleurs, je leur laisserai ce loisir et garderai pour moi-même celui de les lire et de m’informer).

  22. Cowboy said

    Au contraire, je me suis informé longuement sur la question.

    Les mouvements environemmentalistes actuels n’ont pas grand intérêt au niveau des solutions.

  23. Manx said

    Tu t’es informé, alors que tu dis que les réchauffements climatiques n’ont pas de base scientifique?

    Le réchauffement climatique publié dans le JdM ou La Presse n’en a pas. Par contre, l’effet de serre est une dérivée à grande échelle de la réfraction, et cette théorie se rapproche grandement de celle des mirages dans le désert.

    L’IPCC étudie les changements climatiques et a émis 4 rapports différents à ce sujet. Le dernier estime qu’au cour du 21e siècle, la température risque d’augmenter de 1 à 6 degrés cielsius sur Terre, mais qu’il est plus probable qu’elle augmente de 3 degrés. Une augmentation de 3 degrés de la température globale (et non locale) aurait des conséquences énormes, donc l’apauvrissement de certains sols, l’innondation de bornes côtières (les Pays-Bas ont une partie de leur territoire qui se situe sous le niveau des eaux et la Floride en est proche, par exemple) et l’apparition plus fréquentes d’épisodes climatiques particuliers, comme la crise du verglas de ’97 (mettons de l’eau dans notre vin en disant qu’une telle crise apparaît en temps normal une fois aux 50 ans au Québec).

    Là, je te parle pas des idioties de « multiplications de cyclones » ou quoi que ce soit. Je ne suis pas informé là-dessus et a priori, ça me semble plus ou moins logique. Mais le reste est basé sur des données empiriques. On ne sait pas exactement quelles seront les conséquences précises du changement climatique, mais on sait qu’elles seront assez graves pour qu’on veuille les éviter. C’est ça le principe de « précaution ».

  24. Cowboy said

    Il semble assez évident que mondialement avec les pays en dévellopement la quantité de co2 émis par l’Humanité ne baissera pas.

    On a pas de plan de rechange pour le pétrole. Donc tant qu’on en a pas, faut se débrouiller avec.

  25. Manx said

    Non les plans de rechange ne sont pas viables actuellement, c’est vrai. Mais il y a des façons de faire autrement. De toute façon, si tu es informé sur la situation pétrolière, on sait qu’il y a de fortes chances que d’ici 5 à 10 ans, on atteigne l’année du « pic pétrolier » (production pétrolière maximale dans l’histoire).

    Premièrement, il est possible de diminuer sa dépendance aux transports en favorisant dans les communautés urbaines un réseau de transport en commun efficace, et l’implantation de moyens électriques, comme le tramway, le métro et le monorail.

    Deuxièmement, il est possible de réduire sa consommation de pétrole en s’alimentant localement. Les aliments parcourent en moyenne 2600km avant d’atteindre notre bouche. Ces 2600km, c’est du pétrole gaspillé, alors tant qu’il en est possible, aussi bien s’approvisionner plus proche.

    Troisièmement, la bourse du carbone permettrait aux entreprises qui émettent moins de GES de vendre leurs crédits à des entreprises qui en émettent trop, et ainsi, l’aspect environnemental aurait des conséquences économiques bienfaitrices pour les entreprises au bon comportement et des conséquences néfastes à ceux qui refusent de s’adapter aux nouvelles réalités de l’économie du 21e siècle.

    Quatrièmement, il faudrait augmenter le prix de l’essence à son prix réel, soit entre 2 et 3$/L. Le prix de l’essence actuel ne tient pas compte de l’entretien des routes, des coûts de santé et de l’amortissement du pic pétrolier, ce qui pourrait engendrer une crise majeure dans les années à venir. En payant le pétrole à son coût réel, et non uniquement à son coût de production, les gens en consommeraient moins et l’industrie automobile n’aurait pas le choix de s’adapter, comme c’est le cas en Europe, à la réalité de la situation. Les voitures européennes sont moins puissantes que les nôtres, mais elles consomment beaucoup moins d’essence. Et pourtant, les Français et les Allemands sont tout aussi heureux que nous de conduire leurs voitures.

    En dernier, il faudrait peut-être développer un réseau de transport interurbain efficace, notamment par ligne ferroviaire. Cela permettrait de réduire le nombre de camions sur nos routes pendant une bonne partie du trajet, en plus de permettre un transport de passagers efficace qui pourrait être, dans certains cas, plus abordable que la voiture.

    Tiens, voilà quelques petits moyens :D, mais c’est vrai que tant qu’on ne prend pas ces moyens, il faudra se débrouiller avec les changements climatiques.

  26. Cowboy said

    le fameux peak oil, fait 40 ans qu’on est supposé le pogné dans 10 ans.

  27. Manx said

    Ha bon ^^. Pourtant, Hubbert, l’inventeur de la théorie, prévoyait un pic pétrolier pour le début du XXIe siècle dans le monde. Peut-être entends-tu parler d’autres « peak oil », car il y a 40 ans, les États-Unis ont atteint leur pic pétrolier.

    Ce qui change la donne est la découverte de moyens non-conventionnels d’extraire du pétrole, comme les sables bitumineux ou le pétrole « off-shore ». Mais tiens, cet article de mon blogue et ce lien du Financial Post devraient t’intéresser:

    http://uselessblog-manx.blogspot.com/2007/09/nergies-partie-5c-le-ptrole-bilan-de.html

    http://www.canada.com/nationalpost/financialpost/
    story.html?id=7bd3bdc5-8af5-425a-9875-7507731c1c52&k=93003
    (Je sais pas comment faire les hyperliens, désolé)

    En 2006, les réserves prouvées de pétrole dans le monde n’ont augmenté que de 1%, malgré un investissement supplémentaire de 30% en recherche de nouveaux gisements (ce qui équivaut à la découverte des gisements dans les sables bitumineux du Canada). Il reste encore du pétrole pour un bon bout, mais selon plusieurs, cela annonce un pic pétrolier qui arriverait probablement plus tôt que tard.

  28. Camarade Antho said

    En passant Jacques, nous utilisons régulièrement les oeuvres de Latuff pour notre site, étant donné que nous avons des idées semblables aux siennes. Ça n’a rien à voir avec une nouvelle peur des droits d’auteur. Sinon, nous avons en permanence un lien vers son album.

  29. Camarade Antho said

    «Promouvoir « l’élimination des bouteilles d’eau », la « guerre totale aux terroristes » ou la « pulvérisation totale de la droite » sont, pour moi, de la même source: hystéries de gens en manque de croyance.»

    Vous nous faites rire. Vous pensez encore que nous voulons pulvériser la droite ? Sérieusement, entre vous et moi, qui à le plus de chance de pulvériser la droite ? Moi et mes camarades, ou vous et vos alliés ? La réponse est simple, ça va être vous et les boss des pays impérialistes qui vont se pulvériser eux-mêmes, soit par négligence ou encore volontairement.

  30. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    le réchauffement climatique, c’est le nouveau bog de l’an 2000.

    Beaucoup de bruit, pas beaucoup de conséquences. « 

    -Quelle absurdité, je suis même en train de me demander si ça vaut la peine de te répondre.

    Ah pis tant pis! Prouves tes dires en contestant les études scientifiques point par point. Merci de repasser quand tu auras tes preuves, les seuls contestataires n’en ont pas. Alors je te dis à jamais?

    « Sylvain, je sais tout ce que tu viens de me dire au sujet de l’éthanol. Et pourtant, le Brésil carbure à 40% à l’éthanol, grâce à une industrie vieille de 30 ans. »

    -Oui, mais les terres se défertilisent plus rapidement et elles le faisaient avant même cette idée. Les terres fertiles sur la planète, c’est pas très grand. Est-ce que ça vaut la peine de gaspiller nos terres pour peu de carburant, quand il y a des alternatives telles les voitures électriques? Si tu n’as pas vu « Who killed the electric car? », c’est à voir. Je sais que c’est moins coûteux que le pétrole, mais est-ce moins polluant? Non. Est-ce que ça vaut donc la peine? Ça ne fait en fait que défaire le dogme de la fin des carburants émetteurs de CO2, malheureusement.

    http://www.voltairenet.org/article146710.html?var_recherche=castro%20%C3%A9thanol?var_recherche=castro%20%C3%A9thanol

    « Le compost dont je parlais avec Jacques a un seul problème: si on vit dans un appartement et qu’on n’a pas de jardin à entretenir, que va-t-on faire du terreau à la fin? »

    -Malheureusement, le privé s’en charge, mais aussi certaines villes et villages. La récupération et le compostage dans mon coin sont sur le point de devenir obligatoires, sous peine d’amende. Les camions ramassant le recyclage et les déchêts, ramassent désormais dans mon patelin le compost. Je crois que tu en parles, mais de Totronto. Je voulais t’en faire part, c’est désormais ici, dans Lanaudière.

    « La possibilité d’en faire quelque chose n’est pas très accessible »

    -Ils revendent aux agriculteurs et autres, ou en font de l’exploitation (éthanol, méthane, etc…)

    « Ça entraîne d’autres conséquences néfastes, comme des imbéciles qui ont jetté de la vitre dans leur bac à résidus verts, mais ça, si tu veux que je le développe, ça me prendra 2 à 3 pages. »

    -Je sais, j’ai visité une usine de trie, assez difficle comme travail et très mal payé. Parcontre, les entreprises privées qui entrent dans cette course très payante (En Italie, la mafia utilise cette voie, parraît que c’est aussi payant et moins coûteux que le marché de la cocaïne et héroïne) se voient recevoir des aommes astronomiques en subvention. À Laval, j’ai travaillé dans le recyclage de catalyseur, je sortais en fric de cette usine grosse comme un garage à une place, plus de 200 000$US par semaine de poudre de « cata ». Ils étaient 4 patrons et ils avaient dû investir 100 000$CA au tout début. Comme très souvent cela se produit, ils avaient des « tinamis » plein de fric à investir. Ils ont tout de même ensuite reçu une somme de près de 700 000$CA pour partir leur entreprise! Quelle farce!

    Je dirais que le recyclage est loin d’avoir fonctionné, car il invitait à la diminution de la consommation, elle a en fait grimper et ne cesse de grimper. C’est d’ailleurs le but du capitalisme. Il y a un tas de reportages sur le sujet, le recyclage n’est qu’une façon de se donner bonne conscience. Les terrains d’enfouissement ne cessent de manquer d’espace, ça devient un sérieux problème.

    « Cowboy a dit…

    Au contraire, je me suis informé longuement sur la question.

    Les mouvements environemmentalistes actuels n’ont pas grand intérêt au niveau des solutions. « 

    -Pas très clair, mais…

    Ils n’ont pas d’intérêts tu dis? Je te suis pas. Une chose que je sais, c’est que la communauté internationale des scientifiques a fait consensus. Aussi, ils n’ont rien à gagner $$$ en affirmant le réchauffement climatique. On leur demande de produire des études sur la question, mais quand les résultats (comme pour le cellulaire) ne nous plaisent pas, ce sont des conspirateurs socialistes… 😛

    « Là, je te parle pas des idioties de « multiplications de cyclones » ou quoi que ce soit. Je ne suis pas informé là-dessus et a priori, ça me semble plus ou moins logique. »

    -Le réchauffement de l’eau, dont puise sa force un cyclone. Aussi simple que ça. Quand un ouragan arrive dans le golfe du Mexique, il grossit énormément grâce aux eaux plus chaudes de cette région. Le ralentissement du Gulf Stream peut aussi jouer un grand rôle sur les températures de l’eau, car en effet il a ralenti depuis quelques années. On le soupçonne même de pouvoir s’arrêter totalement, mais quand? Vas savoir. Une chose est certaine, à chaque bloc de glace qui fond, de l’eau douce s’ajoute aux océans et les glaces représentent le 2/3 de l’eau douce sur la planète. Quand l’eau douce se mélange à l’eau salinisée de l’océan, elle peut malheureusement dérégler le système des courants. Donc la fonte des calottes, étant un fait incontestable, nous rapproche de ce moment. Plus les calottes fondent, moins les rayons du soleil sont réfléchis vers l’extérieur et enmagasinés et cela crée l’effet de serre avec la participation de notre CO2 et du méthane ( 22 fois l’effet de serre du CO2) qui sort par centaines de milliards de tonne du pergélisol fondant en ce moment même. Bref, c’est pas si loin que ça et c’est inévitable.

    Mais oublies tout ça manx, c’est un complot socialiste, tu sais bien! 😛

    « On ne sait pas exactement quelles seront les conséquences précises du changement climatique, mais on sait qu’elles seront assez graves pour qu’on veuille les éviter. C’est ça le principe de « précaution ». »

    -Vous pouvez tous et toutes penser ce que vous voulez de Hubert Reeves, mais il est arrivé à une logique effrayante. Comment faire vivre, dans quelques années, 10 mlliards d’humains sur la Terre qui manquera forcément de ressources.

    Il avait avancé des chiffres que je n’ose pas commenter…

    D’ici une cinquantaine d’année, peser plus de 3 kilos sur cette planète pourrait gravement affecter nos chances de survie.

    Si l’on regarde la crise de l’eau qui s’en vient à grand pas, ça semble tout de même logique. La désalinisation des océans à grande échelle, n’est pas pour demain. Qui pourra de toute façon se la payer, dans ce système capitaliste où tout est à vendre, même le droit de vire? Quand je dis grande échelle, c’est que j’inclue les animaux et les insectes. Ils sont parfois plus utiles qu’on ne le croit.

    « Cowboy a dit…

    Il semble assez évident que mondialement avec les pays en dévellopement la quantité de co2 émis par l’Humanité ne baissera pas.

    On a pas de plan de rechange pour le pétrole. Donc tant qu’on en a pas, faut se débrouiller avec. « 

    -C’est là que c’est faux. La voiture électrique, les panneaux solaires, les éoliennes etc…
    Ces plans sont viables, mais non profitables aux yeux de la bourgeoisie et des aliénés. Comment faire cracher du fric à quelqu’un qui possède tout ses panneaux solaires et une bonne éolienne? Et voilà.

    Ça a été lamême chose avec la voiture de Thomas Edison et la EV1 de GM des années « 90 ». Aux poubelles, parce qu’elles n’étaient pas profitables à la bourgeoisie. Les panneaux solaires et les éoliennes et sont pas chèrantes pour rien, elles offrent l’indépendance énergétique au consommateur et ça ne pollue pas.

    Ce qui est viable pour l’écologiste qui prime l’humanité et la nature est tout à fait à dénigrer par l’économiste
    qui lui privilégie le profit avant tout. À chacun ses priorités!

    « Deuxièmement, il est possible de réduire sa consommation de pétrole en s’alimentant localement. Les aliments parcourent en moyenne 2600km avant d’atteindre notre bouche. Ces 2600km, c’est du pétrole gaspillé, alors tant qu’il en est possible, aussi bien s’approvisionner plus proche. »

    -Entièrement d’accord manx! Ce serait un début!

    « Troisièmement, la bourse du carbone permettrait aux entreprises qui émettent moins de GES de vendre leurs crédits à des entreprises qui en émettent trop, et ainsi, l’aspect environnemental aurait des conséquences économiques bienfaitrices pour les entreprises au bon comportement et des conséquences néfastes à ceux qui refusent de s’adapter aux nouvelles réalités de l’économie du 21e siècle. »

    -Comme je dis, il y a des alternatives « viables », c’est le système qui ne l’est pas. La santé de la faune et de la flore (nous incluant) doit passer avant son économie, sinon c’est le tout qu’on predra. Le marché du carbone, je le qualifie d’auto-pardon payant, c’est très hipocrite comme idée. Et ce ne serait effectif que dans 30 ou 40 ans, beaucoup trop long.

    « Quatrièmement, il faudrait augmenter le prix de l’essence à son prix réel, soit entre 2 et 3$/L. »

    -Malheureusement, il y aura toujours des Jacques Saint-Pierre pro-terrorisme qui feront des tours de VUS 8 cylindres dans les quartiers défavorisés pour le plaisir de rire des pauvres. Aussi, le riche ne fouttra éperduement de cette solution et le pauvre réduiera ses dépenses hebdomadaires de X pour arriver à aller travailler. Autant encourager Lucien Bouchard qui comparrait notre productivité avec les états-uniens et les mexicains, pourquoi pas les chinois tiens?
    Désolé manx, ici, je suis encore contre. En plus de demander l’arrêt complet de la production pétrolière destinée au transport, je suis certain qu’il s’agit d’un bien commun. Comment peut-on prétendre avoir les droits sur un trou de pétrole dans la Terre? Absurde, seul un milliardaire peut acheter un trou et faire plus de milliards. Tout à fait ridicule, désolé.

    « Les voitures européennes sont moins puissantes que les nôtres, mais elles consomment beaucoup moins d’essence. Et pourtant, les Français et les Allemands sont tout aussi heureux que nous de conduire leurs voitures. »

    -Mais en Chine, comme par exemple à Pékin où l’on ajoute quotidiennement 1000 voitures sur le parc automobile, les voitures sont aussi moins polluantes. Bref, ça ne change rien… Il y a des alternatives et il est temps d’y remédier! Il faudra de toute façon le faire un jour, alors pourquoi ne pas commencer tout de suite? Nous y sommes au terminus, les problèmes arrivent, mais c’est le statu-quo qui est prôné.

    Pour ton truc ferroviaire, je suis entièrement d’accord et le tout peut fonctionner avec l’électricité, éolienne ou solaire, comme hydro-électrique. Je préfère les 2 premières beaucoup moins polluantes, même si l’hydo est beaucoup moins polluante que le pétrole ou même, le charbon! Pourquoi pas des TGV reliant les villes? Avec le Québec si large, ce serait un choix judicieux. Ajoutons-y des voitures électriques louées dans les villes…un peu d’imagination s’impose.

    Qu’il reste du pétrole, me fait plus peur que le contraire…

  31. Cowboy said

    Croire que l’héolien et le solaire peut remplacer le pétrole c’est rien connaitre à la demande énergétique mondiale et aux méthodes de productions.

    Rester dans le théorisme politique, vous êtes pas très bon en ingénierie.

  32. Cowboy said

    Sérieux ça vaut la peine que je le répète.

    Guillemette, ne parles pus jamais de technologie énergétique, c’est vraiment pissant ton irréalisme.

    Même que je l’ai forwardé à plusieurs de mes collègues ingénieurs pour les faire rire un peu dans cette journée pluvieuse.

  33. Anonymous said

    Je pensais qu’il fallait être intelligent pour devenir ingénieur. Je constate que je me suis trompée.

    Marie-Andrée

  34. Cowboy said

    Ca serait pas la première fois qu’un partisan de ce site ce trompe.

  35. Jacques Saint-Pierre said

    Guillemette est à la science ce que Lauzon est à l’économie. Ce sont tous deux des bouffons insignifiants.

  36. Manx said

    « Je pensais qu’il fallait être intelligent pour devenir ingénieur. Je constate que je me suis trompée.
    « 

    Hey! ^^

    « 
    Mais oublies tout ça manx, c’est un complot socialiste, tu sais bien! 😛 »

    Ouais, après tout sans Allende, Pinochet n’aurait jamais pris le pouvoir, on le sait tous. Même les coups d’état organisés par nos adversaires sont de notre faute. La machine socialiste doit être salement bien huilée pour corrompre des centaines de prix Nobel de science et les forcer à dire ce qu’on veut leur faire dire. Et ensuite, on vient nous accuser d’être désorganisés! Au moins l’environnement, c’est un complot qui marche!

    Je pourrais débattre avec toi longtemps sur plusieurs de ces enjeux Sylvain, et on y serait là demain. Le prix du pétrole est une nécessité, car d’ici 10 ans, se ré-adapter à la situation sera encore pire.

    Malheureusement, nous vivons dans une boursocratie et pour effectuer un changement rapide, il faut parler à leur portefeuille. Les hommes comprennent par la « bourse », que ce soit celle dans leur pantalon ou dans leurs poches de pantalon. C’est ça qui touche leur coeur. La bourse du carbone et la hausse du prix de pétrole sont donc deux fers de lance efficaces, même si ça laisse un goût amer de l’admettre.

    La voiture électrique, c’est regarder à très long terme. Actuellement, le gros problème est qu’il faudrait fournir l’énergie nécessaire pour alimenter toutes ces voitures et deuxièmement, que les automobilistes préfèrent la puissance au type de carburant. Les VUS ont eu un plus gros essor que les hybrides, tu le remarqueras bien.

    J’ai vu une conférence très intéressante sur le site du TED, au sujet de la banlieue et un peu de la consommation de pétrole. Le conférencier ne mâche pas ses mots sur ses prédictions et sur le nouvel urbanisme dont le monde a besoin, et auquel l’Amérique (pas les États-Unis) n’est pas encore prête. Tiens, je te la laisse quand tu auras 20 minutes, ça en vaut la peine pour quiconque intéressé par l’architecture, le design et l’urbanisme et l’application de problématiques du pic pétrolier et de l’environnement dans ceux-ci:

    http://www.ted.com/talks/view/id/121

    @ Cowboy:
    « la Terre reçoit en 30 minutes l’équivalent en énergie solaire de la consommation annuelle de l’humanité, tous types d’énergies confondus. »
    wikipedia, tiré du Danish Wind Industry Association

    Mais le convertir en énergie n’est pas quelque chose de facile, et c’est pourquoi depuis 20 ans des groupes travaillent à ce sujet, soit par les panneaux photovoltaïques ou le passif, dans le design d’architectures ou de machines comme les chauffe-eau.

  37. Cowboy said

    On est encore très très loin de toute alternatives viables au pétrole, charbon, et autres combustibles fossibles.

    J’suis très au courant des énergies solaires et autre trucs du genre, j’suis d’ailleurs en train de concevoir et possiblement construire un moteur stirling solaire.

    Mais tout ça, c’est que du RD, on est loin de la solution de masse.

  38. Manx said

    Ha non, c’est clair que si on regarde dans les alternatives raisonnables et viables aux combustibles fossiles, dans la production d’énergie et surtout au niveau transport, on regarde à moyennement long terme ou plus loin. On sortira pas un moteur à hydrogène demain, même si la EV1 a pu être commercialisée, car personne l’achèterait (et c’est dommage…).

    Malgré tout, il existe déjà des machines électriques qui font un excellent travail. Mon oncle est ingénieur chez Motrec, Bombardier fait de l’excellent travail en tramways électriques (et contrôle le marché totalement!) et la technologie de l’auto électrique est apparue en même temps que l’auto au pétrole (sauf que le pétrole avait plus de potentiel pour le moteur et qu’il restait assez de réserves pour quelques siècles à l’époque – la voiture étant un privilège rare). Mais avant que le parc automobile soit entièrement électrique, ça prendra beaucoup de temps (il faut 10 ans à un parc automobile pour se regénérer à la base).

  39. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    Croire que l’héolien et le solaire peut remplacer le pétrole c’est rien connaitre à la demande énergétique mondiale et aux méthodes de productions.

    Rester dans le théorisme politique, vous êtes pas très bon en ingénierie. « 

    -Tu parles encore de « demande », alors que le 3/4 de l’énergie que l’on gaspille est évidemment un luxe et non-indispensable. Avec des panneaux sur le toit et une éolienne, tu réduis de plus de la moitié ta consommation. Et saches que nous devons réduire notre consommation énergétique, ce n’est plus vraiment un choix qui s’offre à nous.

    « Cowboy a dit…

    Sérieux ça vaut la peine que je le répète.

    Guillemette, ne parles pus jamais de technologie énergétique, c’est vraiment pissant ton irréalisme.

    Même que je l’ai forwardé à plusieurs de mes collègues ingénieurs pour les faire rire un peu dans cette journée pluvieuse. « 

    -Y a rien là, si je parle de la « demande » aux scientifiques, ils vont faire un livre sur toi.

    « Les disciples du néo-libéralisme »

     » Jacques Saint-Pierre a dit…

    Guillemette est à la science ce que Lauzon est à l’économie. Ce sont tous deux des bouffons insignifiants. »

    -Je t’ai tellement cassé que tu ne te donnes même plus la peine de répondre, tu ne fais qu’insulter pro-terrorisme.

    Jacques Saint-Pierre est contre le terrrorisme ce que Kim-Jong-Il est communiste!

    « Je pourrais débattre avec toi longtemps sur plusieurs de ces enjeux Sylvain, et on y serait là demain. Le prix du pétrole est une nécessité, car d’ici 10 ans, se ré-adapter à la situation sera encore pire. »

    -Il est une nécessité dans ce système et nous devions passer par ce système. Et logiquement, comment aurions-nous su que cette soupe au poulet était de mauvais goût, si nous n’avions que senti l’odeur. Or, je n’ai pas goûté à la soupe communiste encore et j’aimerais bien essayer, ça reste un de mes droits d’en parler à la population de la plnète si ça me chante, mais la compagnie de la soupe au poulet se fâche vite. 😛

    « La voiture électrique, c’est regarder à très long terme. Actuellement, le gros problème est qu’il faudrait fournir l’énergie nécessaire pour alimenter toutes ces voitures et deuxièmement, que les automobilistes préfèrent la puissance au type de carburant. Les VUS ont eu un plus gros essor que les hybrides, tu le remarqueras bien. »

    -Ça ne change en rien l’accessibilité des VUS (8cylindres). Aussi, ils restent polluants, on ne parle plus de choix de carrière ici, on parle de survie de la race humaine, rien de moins. J’en suis désolé d’en arriver là aujourd’hui, mais la consommation acutelle est réaliste, comme Saint-Pierre condamne le terrorisme. C’EST UN SUICIDE COLLECTIF, rien de moins. Faudrait cesser de faire l’autruche:

    -Il y a concensus chez la communauté scientifique, malgré ce qu’affirme la maigre résistance à la « science »
    (un groupe de contestataires à été mandaté et financé très généreusement par ExxonMobile pour prouver le contraire, mais il se trouve qu’ils n’ont aucune étude sur le sujet, aucun « constat scientifiquement prouvable ». Aussi, ce sont les mêmes noms qui ont défendu à l’époque la soit-disante impossibilité que les cigarettes génèrent une dépendance. Bizarre… La maison blanche offrait 10 000 US$ à n’importe qui arrivant à une conclusion pro-pétrolières, l’annonce était publique en passant.

    -En passant, la voiture électrique était performante dès le début et l’était dans les années « 90 en Californie, et le seraient d’avantage aujourd’hui, conaissant les capacités de l’être humain à s’adapter à son environnement. Là, c’est le murs devant, si tu le vois pas, c’est que tu manques peut-être un peu d’information toi aussi.

    « Mais le convertir en énergie n’est pas quelque chose de facile, et c’est pourquoi depuis 20 ans des groupes travaillent à ce sujet, soit par les panneaux photovoltaïques ou le passif, dans le design d’architectures ou de machines comme les chauffe-eau. »

    -On s’entend que si tous les efforts qui sont mis pour « imposer » le capitalisme seraient appliqués à ces problèmes, on parle de centaines de milliards de dollars et même plus là, nous serions un peu plus loin sur l’échelle de l’évolution? Ce qui a été en 20 ans, serait peut-être atteint en 2 ans quoi? À chacun ses priorités dans le fond.

    Moi, j’adore le fait qu’il y aie de la vie et je ne m’en remets pas à Dieu qui pour moi, n’est qu’une béquille imaginaire. Tous les hasards nécessaires étaient là, c’est arrivé, il y a eu la vie. Aujourd’hui, on sait que les moindres changements ont un impact sur l’environnement, qui lui nous est nécessaireou plutôt, indispensable.

    En passant pour la performance des voitures, une EV1 modifiée par un amateur en Californie, accélérait de 0 à 100 km/h en 3.6 secondes… Le projet n’a pas coûté la guerre en Irak certain! Ni en fric, encore moins en vies humaines et animales.

    Tu sais que chaques places en Irak où un obus à uranium appauvri a frappé dans la première guerre du Golfe sont encore extrêmement radioactifs? Au point où ils devraient en fait, faire un bouclier de béton sur chaque endroit touché. Sinon, et ça s’est vu, ça peut contaminer les cours d’eau où s’abbreuve la population. Bah…

    « Mais avant que le parc automobile soit entièrement électrique, ça prendra beaucoup de temps (il faut 10 ans à un parc automobile pour se regénérer à la base). »

    -Faudrait donc commencer, étant donné les problèmes environnementaux. Kyoto ne parle pas du méthane qui est 22 fois l’effet de serre du CO2. Kyoto n’a pas tenu compte non plus des avions de lignes, ils ont été exclus de l’étude, pas question de toucher ce marché après le 11 septembre, économie tu vous voyez?

  40. Cowboy said

    la EV1 avait aucun avenir, c’est un beau jouet pour les jours d’été.

    À ce jour, la voiture électrique n’arrive pas à la cheville des performances des moteurs à explosion.

    Et même si on créait une voiture électrique avec des performances comparables, l’électricité viendrait de quel endroit?

    Et non, panneaux solaires et éoliennes ne sont pas des réponses valides.

  41. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    la EV1 avait aucun avenir, c’est un beau jouet pour les jours d’été.

    À ce jour, la voiture électrique n’arrive pas à la cheville des performances des moteurs à explosion. »

    -Il avait de l’avenir là-bas et on a pas passé 100 ans à la développer la voiture électrique, malheureusement. Thomas Edison avait une première version, mais elle ne plaisait pas parce qu’elle ne pouvait amener le « profit » qui vous fait tant bander.

    « Et même si on créait une voiture électrique avec des performances comparables, l’électricité viendrait de quel endroit? »

    -Oui, les panneaux solaires et éoliennes, pourraient en faire partie si ces domaines avaient eux aussi, eu droit à des centaines de milliards de dollars d’investissment. Le soleil est une source d’énergie incroyable, nous le l’exploitons pas vraiment, faute de budget dans les projets en ce sens, comme le reste qui est trop bien pour la société. Le pétrole est non seulement désuet, mais surtout polluant, extrêmement polluant!

    Tu l’obtiens comment en ce moment ton énergie? Hydro-électricité ici, ailleurs, faut étudier la question en poussant les recherches au plus sacrant. C’est pas mal plus profitable à toute et tous que l’armement nucléaire, chimique et bactériologique. « Cessez de glorifier vos empires amputés, ils vont s’effondrer face à la grippe aviaire. » (façon de parler, la grippe aviaire n’est pas encore transmissible par les humains et ce n’est peut-être pas pour demain)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :