Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Femmes voilées et crétinisme parlementaire

Posted by L'Agitateur sur 10 septembre, 2007

Hier, un article écris dans le Drapeau rouge Express, visant l’affaire du vote des femmes voilées, a attiré notre attention. En effet, ce dernier représente bien ce que nous pensons de ce semblant de scandale à travers le Québec où une extrême minorité est pointée du doigt et accusée alors qu’elle n’a rien demandé. Voici l’article en question :

Voilà qu’on nous assomme encore avec cette histoire du vote des femmes voilées et le délire hystérique généralisé qui l’entoure. Les racistes grossiers comme celui de Hérouxville et ceux et celles plus sophistiquéEs du Plateau Mont-Royal trouvent outrageux que des femmes puissent éventuellement voter sans montrer leur visage.

Pourtant, le directeur d’Élections Canada a mis plusieurs embûches à cette possibilité. L’électrice voilée devra produire deux pièces d’identité ou à défaut, trouver une personne garante dans sa section de vote. Soit dit en passant, c’est la même règle qui s’applique pour un grand brûlé ou toute autre personne qui doit avoir le visage recouvert pour des raisons médicales. Compte tenu du très petit nombre de musulmanes qui portent le niqab au Québec (une dizaine, apparemment) et du fait qu’aucune n’a demandé quoique ce soit à Élections Canada, le problème demeure plus théorique que pratique.

Les leaders d’opinion insistent beaucoup sur les « valeurs communes de la société d’intégration » (lire : celles du Québec impérialiste), mais ils ne parlent pas de l’exercice d’un droit démocratique fondamental – celui de voter – pour les femmes musulmanes comme pour toutes les autres. Si ça se trouve, ça leur importe peu qu’une femme portant le niqab se voit refuser l’exercice du droit de vote, à défaut d’un arrangement qui lui permette de le faire sans devoir subir les foudres de son mari ou de son imam.

Même si les maoïstes font campagne pour le boycott des élections, ils et elles défendent le droit de voter. Ce qu’ils et elles dénoncent, justement, c’est combien la démocratie bourgeoise est tout, sauf démocratique. En venir à assimiler démocratie et concurrence électorale à tous les quatre ou cinq ans revient à nier ce qui est l’essence même de la démocratie. La démocratie, c’est l’exercice du pouvoir par le peuple; elle implique donc une participation effective de la population. Les procédures dans lesquelles s’exerce un scrutin électoral ne sont pas, en soi, révélatrices de la bonne santé d’une démocratie. Si ces procédures en viennent à exclure une partie de la population pour des raisons ethniques, linguistiques, socio-économiques ou ici, de port d’un vêtement, il y a un problème.

Que des gens de droite s’opposent au droit de vote de certaines catégories de la population, ça s’est déjà vu. Le Ku Klux Klan l’a fait avec les NoirEs. Dans la majorité des démocraties bourgeoises, le droit de vote n’a longtemps été réservé qu’aux seuls propriétaires de sexe masculin. Encore dans les années 1950, seuls les propriétaires avaient droit de vote à Montréal. Pourtant, en URSS, depuis 1936 déjà, le droit de vote formel joint au droit de proposer des candidatEs aux différentes instances était garanti constitutionnellement pour toutes et tous, peu importe l’origine sociale, le sexe, etc. Il n’était pas nécessaire d’être membre du Parti communiste pour être élu. Il se trouve que les candidatEs indépendantEs avaient plus de chance d’être éluEs dans un soviet qu’ils et elles peuvent l’être dans les parlements de notre « démocratie », qui oblige à appartenir à des coteries (les partis politiques) largement financées et appuyées idéologiquement par la bourgeoisie.

Mais maintenant, que des gens qui se disent progressistes prétendent empêcher l’exercice du droit de vote d’une catégorie même minime de la population, voilà qui devient problématique. Le député du Bloc québécois (et ex-trotskiste) Pierre Paquette, s’est rabaissé à participer à cette hystérie collective, en prétextant les valeurs de la nation québécoise. Au nom d’un féminisme très particulier, Michelle Asselin, présidente de la Fédération des femmes du Québec, s’est elle aussi objecté au droit de vote de cette catégorie de femmes. Mais pourquoi donc?

Le voile serait le symbole de l’oppression des femmes? Très bien. Mais alors, devrait-on faire payer à ces femmes deux fois plus l’oppression qui résulte du port du voile en les empêchant de voter? À moins que ce soit pour empêcher ces femmes – de force – de se soumettre à des valeurs rétrogrades « non-québécoises » (car on sait bien qu’au Québec, on n’a jamais connu ça, le viol, la misogynie et la discrimination…)? Mais que sait-on des valeurs de ces femmes qui portent le voile ou le niqab? Comment peut-on présumer de leur opinion du seul fait de leur tenue vestimentaire? Dans les faits, Michelle Asselin s’oppose au droit de vote de ces femmes. Cela est très grave pour une ancienne marxiste-léniniste qui, on peut le constater, a rétrogradé vers les points de vue de Françoise Gaudet-Smet; dans les années 1930 et 1940, celle-ci s’opposait au droit de vote des femmes en disant que de toutes façons, elles n’étaient capables que de reproduire les idées de leurs maris. Heureusement que les femmes du Québec ont obtenu le droit de vote en 1941. Or, au nom des valeurs québécoises, on veut maintenant le restreindre.

Le crétinisme parlementaire a tellement docilisé la gauche québécoise qu’une partie de celle-ci en vient à tenir les mêmes discours stupides et réactionnaires qui représentent le fond de commerce de l’Action démocratique de Mario Dumont. Les histoires d’« identité collective », de « valeurs québécoises », du « nous contre eux », etc., en quoi permettent-elles d’organiser le camp du prolétariat et de la révolution sociale? Qu’une femme du peuple soit vêtue comme elle le souhaite, elle mérite d’être respectée. Ses opinions peuvent changer, que ce soit dans le « bon sens » ou le mauvais. Si on l’ostracise et l’exclut, ses idées ne pourront jamais être confrontées à d’autres, peut-être plus progressistes. Encore faut-il savoir quelles sont les idées vraiment progressistes, quand on voit la gauche légale adopter le discours de l’ADQ.

Il importe de mener une lutte sans merci pour que la gauche québécoise s’affranchisse du crétinisme parlementaire et de son corollaire, le nationalisme bourgeois. Si cela n’est pas fait, il sera très difficile d’unifier le camp du prolétariat. L’attitude minable de certainEs « progressistes », ces derniers temps, traduit un positionnement politique, non pas au service du prolétariat mais au service de la bourgeoisie, dont le but est de diviser pour régner. Ne laissons pas la bourgeoisie gagner cette bataille idéologique qui vise à nous convaincre des « bienfaits » de sa démocratie tronquée.

==> Source

Publicités

16 Réponses to “Femmes voilées et crétinisme parlementaire”

  1. Anonymous said

    à ce que je lis ici, la future République Démocratique du Québékistan sera un fort beau pays…

  2. Cowboy said

    C’est tellement pas une question de gauche ou de droite en plus cette affaire là.

    Mais bon, vous êtes systématiquement contre tout ce qui se fait, c’était donc très prévisible comme position.

  3. Cowboy said

    C’est vraiment drôle comme texte, c’est le genre de truc que je pourrais écrire.

    Sauf que moi, je fais dans la caricature.

  4. MrSillery said

    On a oublié de dire aussi qu’on empêche à ces femmes d’avoir un permi de conduire et une carte d’assurance-maladie car pour ces deux items au Québec elles doivent se dévoiler.

    Le Maroc est un pays majoritairement musulman. Pourquoi là-bas doivent-ils se dévoiler pour voter? Est-ce la faute de la droite? Est-ce que ça empêche les femmes de voter? Si un pays mulsulman ne permet pas de voter voilé, pourquoi devrait-on le faire ici?

    Et non, la roche ne va pas aux musulmans, elle va à Élections Canada

  5. Camarade Antho said

    Oui, c’est une affaire de droite, même la gauche plus modérée à été possiblement influencé par son discours populiste. C’est le Journal de Montréal qui partit ce «débat» et les démagogues de l’ADQ l’ont repris pour faire du capital politique.

    Ça ne fait pas partie des méthodes de la vraie gauche de marginaliser une minorité et de la pointer sans cesse du doigt.

  6. Jacques Saint-Pierre said

    Cher Antho,

    Que d’inconséquences dans vos propos!

    Vous vous vantez de « watcher » la droite, et vous vous offusquer que la population « watche » ses institutions lorsqu’elles dérapent. Élections Canada a dérapé, et il faut le dénoncer.

    Et vous êtes un fieffé menteur, lorsque vous affirmez:
    « Ça ne fait pas partie des méthodes de la vraie gauche de marginaliser une minorité et de la pointer sans cesse du doigt »

    Ah non???

    Vous ciblez constamment le patronat, la droite, les riches comme étant une minorité à abattre.

    Menteur, va.

  7. ikinox said

    Quoique l’abbatoir serais bon dans ton cas st-pierre.

    Et comme dit plus haut, Une erreur d’élection CANADA. C’est satanner canadien anglais il en font des erreur 😛

  8. Camarade Antho said

    «Vous ciblez constamment le patronat, la droite, les riches comme étant une minorité à abattre.»

    – Il y a une différence entre une minorité qui n’a rien et une autre qui a tout, incluant les médias. Vous dites n’importe quoi.

  9. Jacques Saint-Pierre said

    C’est beau, la gauche, c’est gentil, la gauche, ça souhaite la mort constamment à tout le monde, la gauche.

    C’est qui ça, le sombre idiot derrière ikinox? Un pauvre nul qui essaie des faire des designs ratés qui ne seront jamais utilisés? Un simili-communiste à saveur d’olives pourries?

    Pauvre nul.

    Et que dire d’Antho, qui semble dégénérer de jour en jour…
    « Il y a une différence entre une minorité qui n’a rien et une autre qui a tout, incluant les médias. Vous dites n’importe quoi »

    C’est ça. La minorité, c’est seulement celle que vous choisissez (« La race », je suppose?). La vérité, c’est seulement celle que vous concoctez. Le bien, c’est seulement celui qui dégouline de vos mains tordues.

    Continuez, vous en approchez de votre idéal totalitaire et tyrannique.

  10. Camarade Tova said

    Toi pis ton argumentation idéaliste, j’en vomis par les yeux.

  11. Jacques Saint-Pierre said

    Ouch, ça doit faire mal…

  12. Camarade Antho said

    Quand je parle de la minorité qui possède tout, je ne parle pas d’une «race» ou d’une «religion», je parle plutôt de l’ensemble des exploiteurs, des patrons, des chefs d’entreprises, les politiciens, les policiers, l’armée. Ce sont eux qui contrôlent tout.

  13. Jacques Saint-Pierre said

    @Antho,

    Je répète, vous disiez initialement:
    « Ça ne fait pas partie des méthodes de la vraie gauche de marginaliser une minorité et de la pointer sans cesse du doigt »

    Come on!! Vous faites ça tout le temps ici. La minorité que vous marginalisez, c’est nous, les mieux nantis. Que vous ayez raison ou non n’est pas la question, mais ne dites pas que vous ne le faites pas.

  14. Sylvain Guillemette PCQ said

    « Cowboy a dit…

    C’est tellement pas une question de gauche ou de droite en plus cette affaire là.

    Mais bon, vous êtes systématiquement contre tout ce qui se fait, c’était donc très prévisible comme position. « 

    -Faux, je veux voir et savoir qui vote derrière le voile.
    Ne généralises pas. Cela dit, je ne suis pas contre le port du voile en dehors de cette activité, comme le soccer.

    « Continuez, vous en approchez de votre idéal totalitaire et tyrannique. »

    -Ne généralises pas le pro-communisme, je suis pour qu’on sache qui se cache derrière le voile aussi. Il est inadmissible parcontre, que l’ADQ se fasse du capital politique, encore grâce à des pseudo-scandales qui peuvent se régler d’une autre façon. Pas besoin de l’ADQ pour nous rappeller que c’est anti-démocratique de se cacher derrière un voile lors d’une « élection ».

    À Antho: Cela ne fait pas de moi un raciste, je ne fais que défendre la démocratie qui risque d’être totalement biaisée dans de telles circonstances. Déjà qu’elle l’est énormément à cause des médias totalitaires du Québec et de son système capitaliste qui privilégie danles grandes discussions, les 30 entreprises les plus prospères au lieu de la population (G8).

    « Come on!! Vous faites ça tout le temps ici. La minorité que vous marginalisez, c’est nous, les mieux nantis. Que vous ayez raison ou non n’est pas la question, mais ne dites pas que vous ne le faites pas. »

    -Vous êtes marginaux, acceptes les faits. Tu fais partie d’une très petite minorité, c’est un fait. Il y a plus de communistes que de gens comme toi et je m’en réjouis!
    Il y a aussi plus de communistes que de pro-terrorisme, je m’en réjouis également!

  15. Mathieu Linhart said

    Sylvain Guillemette dit que le droit de vote des femmes voilées n’est pas en soi un enjeu de gauche. Faciliter le droit de vote pour toutes et tous, le suffrage universel, n’était-ce pas une revendication historique de la gauche? Qu’il y ait des procédures pour permettre l’identification des votantEs pour éviter qu’il y ait du monde qui votent plusieurs fois, c’est une affaire. Il faut dire que le DGE prévoit une procédure pour cela, même si le visage découvert n’en fait pas partie. Par ailleurs, il y a environ 80 000 électeurs et électrices qui votent par correspondance et on n’a jamais exigé qu’ils et elles votent à visage découvert. On ne l’exige pas non plus des grands brûlés. Dans ces cas il existe des procédures d’identification qui n’ont rien à voir avec le fait de montrer son visage.

    Au Maroc, contrairement à ce qui a été dit, on ne force pas les femmes voilées à l’enlever devant tout le monde. Pour s’identifier, elles peuvent choisir de se dévoiler devant une scrutatrice. C’est donc dire qu’on ne peut pas lier l’identification d’un électeur ou d’une électrice avec le fait de se découvrir le visage devant tout le monde.

    Dans les faits, avec le débat actuel, il y en a qui tente d’en profiter pour imposer des valeurs dites québécoises à d’autres. Voter serait un simple « geste civique » qui marquerait l’intégration à une société comme aller communier à l’Église marquait l’appartenance à la Sainte Église Catholique Romaine. Mais la démocratie là-dedans? Qu’est-ce qu’on en fait?

    L’histoire du vote des femmes voilées, les discours racistes délirants sur les accomodements raisonnables, voilà des problématiques où les racistes identitaires à la Dumont peuvent se délecter. Si le Bloc Québécois fait tellement de zèle sur cette question du vote des femmes voilées, c’est pour couper l’herbe sous le pied de l’ADQ. Mais ils adoptent le même terrain du racisme et de l’exclusion en l’habillant de principes civiques et laïcistes. De toute manière, Le Pen en France, fait aussi appel à des principes civiques et laïcs « communs aux français » pour justifier son racisme.

  16. Sylvain Guillemette PCQ said

     » Mathieu Linhart a dit…

    Sylvain Guillemette dit que le droit de vote des femmes voilées n’est pas en soi un enjeu de gauche. Faciliter le droit de vote pour toutes et tous, le suffrage universel, n’était-ce pas une revendication historique de la gauche? »

    -Un peu de bon sens s’il vous plaît. J’ai aussi ajouté à la fin de ma phrase, prouvez-moi qu’elles votent qu’une fois par leurs empreintes digitales ou l’ADN et tout est beau pour moi. Il s’agit pas de mettre une femme voilée là et qu’elle vote sans preuve que c’est bien elle. On me fera pas le truc du papier qui dit que c’est vraiment elle.

    Il n’y a pas de principes « québécois » dans mes propos et j’respère que tu ne vois pas cela comme ça Mathieu. Je ne désire qu’identifier la dame en question, si elle désire se découvrir devant une autre femme, soit. Tant qu’on est certains qu’il ne peut y avoir de triche, m’en fiche.
    Je n’en profites donc pas, comme Dumont et compagnie, mon principe n’est que l’identification pour éviter la tricherie.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :