Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for octobre 2007

Contre le recrutement militaire dans nos écoles !

Posted by Reactionism Watch sur 31 octobre, 2007

military_recruiting.jpg

Le recrutement militaire dans les écoles est une méthode vieille comme le monde pour trouver des jeunes recrues pour l’armée. Après la fin de la conscription militaire obligatoire, l’armée américaine à commencé à faire ses campagnes de recrutement dans les écoles secondaires, les collèges, les centres commerciaux, bref, tous les endroits fréquentés par les jeunes entre 16 et 25 ans.

L’armée canadienne utilise aussi cette méthode. Lorsque vous étiez au secondaire ou au Cégep, vous vous souvenez sûrement de ces militaires qui offraient des stickers, des crayons et des vidéocasettes pour vous inciter à «travailler à temps partiel pour les forces canadiennes». Les gens ne sont pas dupe aussi facilement. Ils le voient qu’ils vont être utilisés pour des manoeuvres impérialistes avec lesquels ils ne sont pas d’accord. L’opposition à la guerre canadienne en Afghanistan est très forte, elle l’est aussi chez les jeunes. Le problème est que les étudiants au secondaire ne sont pas organisés et n’ont pas de matériel pour répondre aux recruteurs. Pour le Cégep, c’est une autre affaire.

Au Cégep de Sainte-Foy, des étudiants du comité de mobilisation ont nuit aux activités des recruteurs. Ils se sont couchés par terre, habillés en militaire, pour ainsi empêcher les soldats de faire leur propagande au kiosque. Il s’agissait du collège militaire de Kingston, en Ontario.

Depuis le mois d’août, le mouvement anti-guerre s’est répandu dans les cégeps, où il y a campagne contre le recrutement militaire. Des écoles secondaires ont aussi interdit aux militaires de venir faire de la propagande aux jeunes. Nous ne pouvons que saluer une telle décision !

Armée, hors de nos écoles ! Armée, hors de nos rues !

Posted in Canada, Impérialisme, Militaire, Propagande | 105 Comments »

Bush se mêle des affaires de Castro

Posted by Hugo Jolly sur 30 octobre, 2007

Bush lors d’un discours à l’ONU

À une semaine du vote à l’ONU sur l’embargo étasunien de Cuba, le président George W. Bush a appellé le peuple cubain à se soulever contre le régime de Castro et a demandé à l’armée cubaine de «se ranger du côté de la liberté».

Le président étasunien a déclaré, en direct, sur les ondes de Radio et TV Marti — financées par Washington — que les Cubains avait le «pouvoir de forger leur propre destin».

«Quand les Cubains se soulèveront pour réclamer leur liberté, allez-vous défendre un ordre moribond contre votre propre peuple ou allez-vous épouser son désir de liberté?» a-t-il demandé aux forces de sécurité.

Interrogés lors de briefings de presse, les officiels de l’armée étasunienne ont affirmé que «ce n’est pas un appel à l’insurrection armée, mais un appel à la conscience».

Felipe Perez Roque, ministe des Affaires étrangères à Cuba l’a entendu autrement. Le discours de Bush «s’entend comme une incitation à la violence, un appel à la guerre pour renverser la révolution et imposer ses desseins à Cuba».

«Cela confirme que la politique du régime Bush reste le changement de régime à Cuba, y compris par la force», a-t-il déclaré en conférence de presse à La Havane, estimant que le chef de la Maison-Blanche était «en plein délire».

Bush est pressé par le temps et cela le rend d’autant plus dangereux, a mis en garde le ministre et il a ajouté que dans son discours à Washington il a fait « une vaine et ridicule tentative de recruter » nos forces armées et le ministère de l’Intérieur, auxquels il épargnerait la vie s’ils trahissent la Révolution.

« J’ai pour vous un message, vous délirez, vous parlez à une armée de libération et à des combattants de la sécurité qui ont empêché plus de 600 tentatives d’assassinat contre Fidel. Vous vous trompez, vous ne connaissez pas ce peuple, qui ne ressemble en rien aux mercenaires que vous payez ici », a déclaré Pérez Roque.

« Une annonce ridicule qui ferait rire si elle n’était pas insérée dans ce durcissement de la politique contre Cuba. Dans un pays qui malgré le blocus a plus de 500 000 ordinateurs installés, qui en installera 150 000 autres l’année prochaine et qui pourra en assembler 120 000 chaque année. Où fonctionnent 600 clubs de jeunes d’informatique qui permettent l’accès gratuit à Internet à plus de deux millions de Cubains chaque année ».

Inspiré, Bush fils a encore terminé son discours par un «Viva Cuba Libre» et a affirmé sa volonté de maintenir un demi-siècle d’embargo contre Cuba jusqu’à un changement de régime. Il a offert des bourses d’études et des ordinateurs aux Cubains «si le régime le permet». Il a annoncé la création d’un fonds international pour favoriser la transition de l’île vers la démocratie.

Les amis de Cuba, déjà mobilisés en vue du vote de mercredi prochain à l’ONU, ont eux aussi dénoncé le discours.

Sources:
KHAN, Jooneed. «Bush appelle les Cubains à se soulever», Cyberpresse, 25 octobre 2007, http://www.cyberpresse.ca/article/20071025/CPMONDE/710250746/6643/CPMONDE.
CASTAÑEDA, Mireya. «Cuba répond à Bush», Granma International, 25 octobre 2007, http://www.granma.cu/frances/2007/octubre/juev25/Cuba-repond-a-Bush.html.

Posted in États-Unis, Cuba | Tagué: , , , , , | 19 Comments »

La nouvelle propagande de l’extrême droite allemande

Posted by Libertad ! sur 30 octobre, 2007

npdhessenwahlkampf.jpg

Après le parti populiste xénophobe en Suisse, voici maintenant le NPD allemand, le Nationaldemokratische Partei Deutschlands (Parti national-démocrate d’Allemagne) qui reprend à nouveau l’affiche du mouton blanc qui expulse le mouton noir. Le NPD (bizarre, les noms de partis politique en Allemagne en abréviation sont les mêmes qu’ici !) à été fondé en 1964 par d’anciens nazis. Son slogan est « Travail, Famille, Patrie », ils veulent détruire l’État fédéral Allemand, qu’ils considèrent illégitime et souhaitent combattre l’immigration, pour selon eux «protéger l’essence du peuple allemand». Le racisme se répand comme un vrai poison en Europe, en espérant que cela ne se répande pas ici.

Posted in Image, Racisme, Réactionnaire | 10 Comments »

Ashanti Alston : « Les États-Unis n’ont jamais été une démocratie. »

Posted by Libertad ! sur 30 octobre, 2007

asha390.jpg

Figure historique du Black Panther Party (BPP) et de la Black Liberation Army (BLA), Ashanti Alston continue à militer pour transformer la société états-unienne et libérer sa communauté de l’oppression économique et du racisme. Dans l’entretien qu’il a accordé au Réseau Voltaire, il évoque les formes actuelles de contestation et exprime son admiration pour les mouvements de résistance arabes.

Réseau Voltaire : Pour commencer, pourriez-vous nous parler de votre expérience au sein du Black Panther Party (BPP).

Ashanti Alston : Je m’appelle Ashanti Alston. Je suis un ancien membre du Black Panther Party (BPP). J’étais également un soldat dans la Black Liberation Army (BLA), qui était une extension du mouvement [1]. J’ai aujourd’hui 63 ans. J’ai commencé cette lutte révolutionnaire dès ma jeune adolescence, à 14 ans. Je me suis engagé après une série de rébellions dans la communauté noire des États-Unis en 1967, qui était lasse de ne pas pouvoir trouver de moyen d’arrêter l’oppression raciste dont elle était victime. Tout cela m’a rendu politiquement conscient. J’ai donc commencé à lire Malcom X [2], en étant très attentif à ses discours. Entre 1969 et 1978, moi et mes proches amis avons envisagé des projets pour le BPP.

Ce qui était nouveau, c’est que le BPP voulait la libération complète des afro-américains en comprenant bien que cela ne pourrait se faire sans une révolution aux États-Unis qui détruirait toutes les bases capitalistes du pays. C’est pourquoi nous étions attentifs aux souffrances des autres opprimés, ainsi qu’aux autres mouvements de contestation à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis, et aujourd’hui partout dans le monde.

Ma ville natale, une petite ville de Géorgie, était réellement divisée par le racisme. Nous avons pourtant réussi à réunir des adolescents et à y établir un chapitre Black Panther, afin d’organiser la communauté noire autour de repas gratuits, autour de « hunstrick ». Nous voulions faire en sorte que l’histoire des noirs soit enseignée au lycée. Et tout simplement, nous voulions être présents auprès des gens de notre communauté, afin qu’ils puissent commencer à se dresser contre les brutalités policières et les autres formes de racisme. Avant même qu’une année ne se soit écoulée, moi et mon meilleur ami avons été victimes d’un coup monté où l’on nous accusait du meurtre d’un policier. Ainsi, ils nous ont enfermé et pendant 4 ans nous avons dû nous battre pour démontrer notre innocence.

 

Lire la suite : http://www.voltairenet.org/article150691.html

Posted in Article, États-Unis, Démocratie | 1 Comment »

Malcom X

Posted by Reactionism Watch sur 30 octobre, 2007

malcolm_x_by_latuff2.jpg

Posted in Image, Racisme | 16 Comments »

Lettre ouverte aux médias québécois au sujet de la «Fédération des Québécois de souche»

Posted by Libertad ! sur 29 octobre, 2007

1111110.jpg

Lettre aux médias québécois,

Depuis ce matin, des journalistes de LCN commentent le site «Les Québécois de souche», un forum raciste qui fait la promotion du nationalisme blanc. Il y a aussi un article sur le sujet dans le Journal de Montréal, ce qui à entre autre fait réagir Richard Martineau durant son émission matinale sur les ondes de LCN.

Nous connaissions ce site depuis déjà un bon moment, en ayant notamment suivi les conversations sur le forum Stormfront (White Pride Worldwide). Nous l’avions ajouter dans la liste des sites réactionnaires à surveiller du Reactionism Watch (surveillance de la droite).

Nous sommes d’accord que ces sites doivent être dénoncés, étant donné qu’ils sont un lieu de discussion privilégiés pour les groupuscules racistes et néo-nazis, dont le discours devient malheureusement, de plus en plus populaire chez certains groupes de personnes.

Cependant, le fait que M. Richard Martineau en parle avec ses collègues de LCN et du Journal de Montréal nous inquiète au plus haut point. En effet, il faut en aucun cas faire de publicité gratuite pour ces groupes marginaux. Même si vous dénoncez, il y a le fait que ces gens en profitent pour faire du recrutement grâce aux hyperliens fournis dans vos articles en ligne, sur papier ou à la télévision.

C’est très à la mode aux États-Unis de faire passer des membres de groupes nazis comme le national-socialist movement ou Stormfront sur des tribunes écoutés par des millions de personnes. Ils font rien de moins que de la publicité gratuite pour ces groupuscules. Par exemple, nous pouvons mentionner le cas de l’émission de Jerry Springer, qui à fait passer à quelques reprises des membres notoires du KKK. Ils ont demandés d’afficher leur numéro de téléphone pour le recrutement. Résultat ? À chaque fois que l’émission passe, ils ont des appels de gens intéressés à les joindre.

Nous sommes un petit groupe multiculturel qui surveille toute les tendances de la droite sur Internet. Cela peut passer de la droite néo-libérale et libertarienne jusqu’à la droite néo-nazie. On collabore aussi avec des organisations de gauche, communautaires ou encore pour les droits des citoyens. Nous sommes des gens provenant de toute la gauche : des communistes, des socialistes, des anarchistes, des sociaux-démocrates…

Nous ne croyons pas que se tenir à l’écart de tels groupes soit la solution, c’est pourquoi nous devons les confronter sur tous les plans, notamment sur le plan virtuel, un terrain parfois plus dangereux que la rue elle-même. Cependant, moins vous en parlez, mieux ce sera.

Merci d’avoir pris connaissance de notre opinion et de nos inquiétudes, en espérant que cela ne se reproduise plus, à moins qu’il se passe quelque chose de grave.

Signataires :

Anthony Sorensen, Mar Al-Sooud Nagshi, Fujiko Suzuki, Sylvain Guillemette, Hugo Jolly, Olivia, Jean-Sébastien Vézina-Girard, Tova, Benoit L, Renart L’éveillé, Émile Grenier Robillard, Aline Binette, Lucas Delisle-Doray, Samuel Dumoulin, Simon Laprise

PS: Dites nous le dans les commentaires si vous voulez soutenir cette lettre ouverte. Nous ajouterons votre nom. Merci camarades 😉

Posted in Lettre ouverte, Réactionnaire | 30 Comments »

Pauline surfe sur la «vague de l’identité»

Posted by Reactionism Watch sur 27 octobre, 2007

surfing

——————————————————————————————————————————-

Ce fut une semaine très chargée pour tout le monde au Reactionism Watch. Certains d’entre nous ont été occupés par les études, d’autres par le travail ou encore par la mobilisation pour la grève étudiante, notamment à Terrebonne.

Nous savons qu’il est ennuyeux de présenter des textes tirés de d’autre site et des vidéos, cependant, nous vous promettons du contenu original tous les week-ends. À la fin de la première session, nous aurons beaucoup plus de temps à consacrer au site.

Merci de votre compréhension,

L’équipe du Reactionism Watch

——————————————————————————————————————————-

Le projet de loi de Pauline Marois

Nous aurions pu croire que le parti québécois était mort, ou en stagnation. Ce n’est finalement pas le cas. Depuis la récente rentrée parlementaire, Pauline Marois aura créé une controverse, suite au dépôt du projet de loi 195, qui serait selon eux, un prolongement de la loi 101.

Dans ce nouveau projet de loi, le PQ propose un titre de citoyenneté qui serait accordé aux québécois nés ici, mais aussi aux nouveaux arrivants qui auraient une connaissance appropriée du français et de la culture québécoise. Cela ne fait pas l’affaire de tout le monde.

Le gros de la controverse vient du fait que le projet propose de restreindre certains droits démocratiques aux immigrants, comme le droit de déposer une pétition ou encore de se présenter comme candidat dans une élection si ils ne présentent pas une bonne connaissance du français.

Les libéraux, le B’naï Brith, Bernard Landry et même l’ADQ ont dénoncé le projet de loi, même si une bonne partie de la population semble d’accord avec cette idée largement opportuniste, qui ne fait que «surfer» sur la vague des accommodements raisonnables. Vous vous rendez compte ? Des réactionnaires qui dénoncent le projet de Pauline…

Ce que nous pensons est fort simple : il s’agit d’un projet de loi discriminatoire, qui met de l’avant la contrainte envers les nouveaux arrivants. Il ne faut pas accueillir les immigrants avec des menaces et des contraintes, parce qu’il n’y aura tout simplement aucun gagnant dans cette situation. Cependant, nous sommes d’accord pour qu’ils apprennent le français, sans que ce soit sous la contrainte. Dans le fond, nous avons le droit de conserver notre culture et notre langue (un droit fondamental des peuples), mais il ne faut pas tomber dans les pièges faciles des politiciens qui prônent une fermeture envers l’autre. Nous devons au contraire s’ouvrir aux autres et cesser de les voir comme étant une «menace».

Parce qu’il ne faut pas voir l’immigration comme un problème, mais comme une richesse. Nous sommes tous ensemble dans le même bateau, il serait donc essentiel de s’allier et de laisser tomber les préjugés qui divise les travailleurs et travailleuses de toute origine.

Posted in Article, Immigration, PQ, Réactionnaire | 39 Comments »

Image de la semaine

Posted by Libertad ! sur 27 octobre, 2007

war_criminals_by_latuff2.jpg

Posted in Article, Image | 28 Comments »

Citation de la semaine

Posted by Libertad ! sur 27 octobre, 2007

jaehn.jpg 

« L’Homme est techniquement très avancé. Il peut construire des stations spatiales, les assembler dans l’espace et pense à atterir sur Mars, mais son développement semble stagner depuis l’âge de pierre. » – Sigmund Jähn

Posted in Citation | 25 Comments »

Le Palmarès des écoles secondaires du Québec

Posted by phenixrouge1 sur 27 octobre, 2007

Tout d’abord, je voudrais dénoncer le système de classification utilisé par l’Actualité, qui était pourtant une revue que je lisais principalement pour les nouvelles décrites comme assez neutres. Ils ont mélangé les écoles publiques et privés ensembles. Et voilà qu’il y a un déséquilibre. Eux qui sont les plus riches obtiennent un meilleur rendement et ceux qui sont les plus pauvres sont les plus pénalisés. Il y a quelques choses qui ne marche pas. Voilà pourquoi il nous faut absolument répartir les richesses et éliminer la privatisation dans l’éducation.

 Phénix Rouge

Posted in Éducation, Textes d'opinion | 25 Comments »