Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

La gauche démocratique : l’exemple du Nicaragua

Posted by Libertad ! sur 8 octobre, 2007

Lorsque nous parlons de la gauche, nous parlons d’un système politique qui met de l’avant les besoins de la population plutôt que les profits, un système participatif pour les citoyens et une meilleure redistribution de la richesse. Cependant, pour certaines personnes de droite, la gauche serait totalitariste parce qu’elle s’oppose au capitalisme, système qui représente la soi-disant «liberté».

Voici donc l’exemple du Nicaragua, petit d’Amérique centrale qui prit son destin en main à la fin des années 70 en faisant une révolution contre une dictature militaire appuyée par les États-Unis et des compagnies de bananes. Nous pourrions prendre aussi l’exemple de Hugo Chavez au Venezuela, mais nous avons trouvés celui-ci particulièrement objectif. Il s’agit de l’extrait du «livre noir des États-Unis». Merci au camarade Vez de l’avoir trouvé.

Cela montre que la gauche est capable d’être plus démocratique que la droite ose prétende l’être.

Lorsque le gouvernement Reagan s’occupait a dépeindre les sandinistes comme des dictateurs marxistes-lélinistes liés au terroristes internationaux, des études universitaires plus pondérées, menées sur leur parcours politique et sur leur comportement au pouvoir, d’écrivaient un modèle d’altruisme démocratique et humanitaire, teinté d’une ferveur révolutionnaire parfaitement compréhensible. La succession des dictatures somozistes, qui ne tenaient leur pouvoir que des relation de la famille Somoza avec le gouvernement américain et avec les compagnies américaines, avait été brutale et corrompue. Les Somoza s’étaient enrichis et avait enrichi leur amis au détriment de la population, et ils avaient impopsé leur loi grâce à la très détestée Garde Nationale.

 

Parvenus au pouvoir en 1979, les sandiniste, qui avait mené durant des décénnies une guérilla contre les somozistes, jouissaient d’un immense appuis populaire et contrôlaient bien l’armée. Puis durrant une élection libre et démocratique en 1984 les sandinistes sont reporter au pouvoir.

 

Alors que d’autre régimes ont l’habitude, une fois au pouvoir, d’exécuter les leaders défaits et d’en fusiller les partisants demeurés fidèles, les sandinistes renoncèrent à de telles atrocités, estimant qu’elles les abaisseraient au niveau des somozistes. Ils déclarèrent illégal tout traitement inhumain, cruel ou dégradant et limitèrent à trente ans la peine d’emprisonnement maximale. Ils considéraient que le droit à la vie, qu’ils s’était engagés a respecter, leur commandait d’assurer le bien-être de leur citoyens.

 

Ils lancèrent en 1980 une campagne d’alphabétisation, nationalisèrent les banques, les resources naturelles et les compagnies étrangères, et instituèrent des réformes agraires. Ces nationalisations furent au profits des citoyens réduit à la misère par les années de corruption du clan Somoza et de ces amis. Ce furent ces réformes qui provoquèrent la fuite des élites économiques du pays la plupart vers les États-Unis, et qui attirèrent l’attention du gouvernement Reagan.

Moins d’un mois après son accession au popuvoir, le FNLS avait institué une cour suprême formée de trois juges issus du parti sandiniste, trois des partis d’opposition et d’un juge sans affiliation politique. Le nouveau gouvernement créa aussi la Charte fondamentale des droits et des garanties du peuple du Nicaragua. Aussi les sandinistes firent une chose remarquable: ayant annoncé, dès leur arrivée au pouvoir, qu’ils tiendraient des élections dès que possible et au plus tard en 1985, ils entreprirent de tenir parole. De nombreux régimes en promettent autant et n’en font rien. Ayant abrogé une loi somoziste qui réservait au parti conservateur, alors au pouvoir, le tiers des sièges du Congrès, ils garantirent le droit de former des partis politiques et en rendirent ridiculement facile l’enregistrement auprès du gouvernement : on n’exigeaitque le dépôt d’un nom, d’un symbole graphique, d’un programe politique et de nom de quelques douzaines de responsables.

 

Le FNLS créa une assemblée constutuante de 90 membres élus à la proportionnelle et d’un pouvoir exécutif élu au vote poppulaire. De la même manière, tous les partis politiques allaient bénéficier d’un financement égal, du même temps de parole à la radio et à la télévision, et auraient leurs propres observateurs lors de l’enregistrement, du scrution et comptage des bulletins de vote. C’est ainsi qu’en un peu plus de 5 ans, un gouvernement révolutionnaire avait instutué un régime électoral qui garantissait aux citoyens la maîntrise de leur propre destin. Ce fut là une des élections les plus correctes et les plus remarcables des temps modernes. Trois ans plus tard, en 1987, le gouvernement adopta, au terme de 18 mois de consultations, une constitution qui renforçais les droits des citoyens du Nicaragua. En tant que  »leaders » des démocratie du monde et défenceurs des droit de la personne, les États-Unis auraient dû applaudir ces événements; ils ont plutôt choisi, comme le montre le site Web du département d’État, de ne même pas reconnaître qu’il avaient eu lieu.

Sources: Ibid., Noam Chomksy , Nessary Illusions ,www.zmag.org/chomsky , Andrew A. Reding, op.cit.,p.15-17 , Peter Scowen , Le livre noir des États-Unis

Publicités

15 Réponses to “La gauche démocratique : l’exemple du Nicaragua”

  1. suicidalceo said

    Bou la gouache

  2. Cowboy said

    Et malgré ce « succès », vivre au Nicaragua c’est toujours aussi à chier que c’était. Le niveau de vie est encore digne d’un pays du tiers-monde.

  3. internationaliste said

    Le retour de la droite au pouvoir avec Violetta Chamorro a détruit tous les gains sociaux obtenus sous les Sandinistes.

  4. sylvainguillemette said

    C’est toujours ainsi, la droite détruit les acquis de la gauche, pour installer des régimes privilégiant les bourgeois et les aspirants du titre. Comme Mario Dumont détruira le Québec s’il gagne les élections.

  5. camaradevez said

    Les Sandinistes ont été reporter au pouvoir en 2006. Le président néosandiniste à été félicité par Hugo Chavez et Fidel Castro.

    Hugo Chavez:

    « les peuples se lèvent à nouveau » et de « l’union des révolutions sandiniste et bolivarienne pour construire le socialisme du 21e siècle ».

    Fidel Castro:

    « Cher Daniel, cette grande victoire sandiniste remplit notre peuple de joie et discrédite le gouvernement américain terroriste et génocidaire »,

    Avec la Bolivie ils sont rendu 4 dans l’ALBA (l’Alternative bolivarienne pour les Amériques) , Et grace au pétrole du Venezuela et au gaz naturel de la Bolivie ce regoupement politique de pays commence a avoir du poid, surtout sur les gouvernements de gauche de l’amérique du sud.

  6. Cependant, pour certaines personnes de droite, la gauche serait totalitariste parce qu’elle s’oppose au capitalisme, système qui représente la soi-disant «liberté».

    Ça aurait plus à voir avec le fait que la plupart des régimes socialiste sont totalitaires, comme Cuba, la Corée du Nord, la Chine… Le Nicaragua est plutôt une exception et c’est tout à son honneur.

    Avant de citer le Vénézuela comme exemple, je lirais ceci à votre place… Castro et Chavez sont loin d’être démocrates.

  7. Camarade Antho said

    Tu peux garder ta désinfo pour toi. Ils ont pris des images de manifestations au Mexique pour faire croire qu’il y avait des dizaines de milliers de personnes contre Chàvez.

  8. sylvainguillemette said

    « Philippe David a dit:
    11 octobre 2007 à 8:52

    Ça aurait plus à voir avec le fait que la plupart des régimes socialiste sont totalitaires, comme Cuba, la Corée du Nord, la Chine… Le Nicaragua est plutôt une exception et c’est tout à son honneur. »

    -Vous devrez Philippe David, me démontrer à moi ce qu,ont eu de socialistes ces rgimes dont vous parlez. Citer la Corée du Nord et la Chine comme régime socialiste, alors qu’ils sont des états plutôt réactionnaires justement, c’est maladroit. Kim-Jong-Il est un roi dans une monarchie, laissez-le disjoncter à se prétendre communiste, mais il n’en est point un! La Chine est bureaucratisée à la moelle et les dirigeants du PCC sont depuis longtemps remplacé par des petits bourgeois à la sodle d’autres grands bourgeois, le communisme n’y a jamais existé. Cuba s’en rapproche beaucoup, mais loin du communisme semblent-ils être à mes yeux. Encore, qui a prétendu que le communisme et le socialisme ferait une omeltte sans casser des oeufs? Sûrement pas moi.

    Le texte que vous me donnez monsieur David, ne fait que démontrer qu’il y a du ménage de fond en comble dans le système de justice, auparavant totalement à la solde des oligarques, de la bourgeoisie. Aussi, faut-il savoir, car il en dépend de vos propos quant au socialisme, que le gouvernement Chavez est en fait majoritairement composé de vénézuéliens pro-Chavez et que le peuple est majoritairement derrière Chavez. Donc, en théorie, suivant le concept de la démocratie participative, le peuple prend ces décisions et fait ces actions, et non pas seul Chavez.

    Et profitant du fait que vous citez un article qui remâchouille encore les mêmes accusations faites à tort au gouvernement Chavez quant à la soit-disante fermeture de RCTV, qui n’en fût pas une (C’était un non-renouvellement.), je vous prie de lire CE texte, qui dément complètement toutes les accustions portées à l’endroit du gouvernement Chavez et j’en profite pour dire que moi, je ne l’aurais pas renouvelé, mais bien fermé cette station haineuse qui encourageait un peuple à assassiner un président élu démocratiquement! Aux oubliettes RCTV, paravant de Reporters sans frontières et à la solde de la C.I.A..

    http://www.voltairenet.org
    /article149572.html

    La démocratie qui vous semble absente au Vénézuéla a pourtant fait élire un président et ce, très majoritairement et en fait, il ne fait qu’augmenter sa cote de popularité. Il ne vous reste que les tentatives d’assassinats, déjà entreprises, pour vous en débarasser. Il y a en passant, des élections depuis très longtemps à Cuba et contrairement à Saddam Hussein, Castro ne passe pas à 100% des voix. Faut faire gaffe à nos propos monsieur David, aussi, votre vision de la démocratie, me semble bien étrange et bien différente de celle des vénézuéliens. Voter une fois aux 4 ans sans participer au gouvernement du reste du temps, ça donne ce que ça donne justement ici, un bourbier. C’est une dictature, pour les perdants, dois-je le rappeller? Si l’ADQ passe à près de 40%, ça fait une dictature pour les 60% autres. Peu importe, on pourrait en débattre longtemps…

    Faites simplement attention à ceux que vous citez comme suposément socialistes, ce débat a eu lieu il y a très longtemps chez la gauche du Québec je crois et citer la Chine et la Corée du Nord, n’a rien de sérieux en 2007 pour définir le communisme ou le socialisme!

    @autres,

    il faut faire attention, peut-être mettre en lien dans une section spéciale, toutes les affirmations faites par la droite, pour éviter que les « Philippe David » ne se succèdent, ce n’est pas le premier qui joue la carte de RCTV et de Globosivion en rapport avec Chavez et pourtant, ces affirmations ont toutes été démenties et les doigts accusateurs pointent encore la C.I.A., l’oligarchie et la bourgeoisie, comme toujour!

  9. Vous savez la différence entre vous et moi?

    Je me battrais bec et ongle pour préserver la liberté d’expression, même si ça veut dire que des gens comme vous ont ce droit, alors que vous célébrez lorsqu’un opposant idéologique est réduit au silence.

    Il est intéressant qu’une source d’information est citée comme crédible sur ce blogue, lorsque celle-ci appuie votre point de vue, mais qu’elle devient moins crédible quand elle exprime quelque chose qui est contraire à vos croyances.

    Vous ne pouvez nier que Castro n’est qu’un dictateur qui n’a pas une once de respect pour la démocratie. Et au lieu de suivre l’exemple du Nicaragua, qui effectivement est démocratique, Chavez suit plutôt l’exemple de Castro et ne le cache même pas.

    Ce rapport de HRW documente le fait que Chavez a pris plusieures actions qui mettent sérieusement en danger la démocratie au Vénézuéla. Plusieures autres sources, dont Amnesty International lancent le même cri d’alarme. Un petit point… Le Vénézuela avait une clause de sa constitution qui empêchait un Président de servir un deuxième terme. Pourquoi, croyez-vous? Ça ne vous chicote pas un petit peu que Chavez ait déjà abattu le plus grand obstacle à l’établissement d’une dictature dans ce pays… Mais que dis-je… Un leader gauchiste ne pourrait pas possiblement passer ses intérêts personnels avant ceux de son peuple, pas vrai?

    Continuez de fermer les yeux… On s’en reparlera dans 10 ans…

  10. internationaliste said

    Ce serait bien si les droitistes pouvaient dénoncer aussi les dictatures de droite pro-impérialistes. En général les droitistes les ont défendu en tant que rempart contre le communisme, que ce soit Pinochet, Mobutu, Suharto, Batista, Trujillo, etc.

    Au Nicaragua, le régime sandiniste a été renversé par l’action combinée de la CIA et d’une guérilla contre-révolutionnaire d’extrême-droite, les Contras. Bien des droitistes ont soutenu les Contras, qui étaient des escadrons de la mort, au nom de la « démocratie ».

  11. Camarade Antho said

    Tu peux bien parler de démocratie, monsieur je vis dans ma propre réalité virtuelle. Tu appuis le coup d’État contre Chàvez, tu veux me dire qu’est qu’il a de démocratique dans
    ça et les anciens gouvernements au Venezuela, ils étaient forcément plus démocratique ?

    La droite n’a strictement aucune leçon à nous donner. Vous êtes responsables de nombreux coups d’États anti-démocratiques contre des pays qui ont élus des gouvernements qui s’opposaient à votre dogme impérialisme et capitaliste petit bourgeois.

  12. Camarade Antho said

    Moi je le dis sans gêne : vive Cuba, vive Chavez !

  13. internationaliste said

    C’est amusant de voir des droitistes citer Amnesty International et HRW, alors que ces mêmes gens n’ont pas hésiter à dénoncer ces deux ONG quand elles ont critiqué Israël pour la guerre du Liban et pour son traitement des Palestiniens. Certains droitistes ont été jusqu’à dire qu’elles avaient perdu toute crédibilité. Et maintenant on les cite pour dénoncer Chavez!

  14. Camarade Antho said

    Parlant de démocratie tiens :

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/23/agents-provocateurs-a-montebello-la-police-avoue/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/09/%c2%ab-un-etat-juif-raciste-%c2%bb/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/09/lirak-se-deteriore-malgre-la-croisade-de-bush/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/07/video-massacre-de-mudigonda/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/05/hugo-chavez-et-le-socialisme-du-xxie-siecle/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/21/analyse-sur-haiti/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/12/loppression-americaine-dans-lhistoire/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/16/les-temoins-avouent-avoir-menti-il-sera-tout-de-meme-execute/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/04/malgre-lingratitude-et-larrogance-du-fatah-le-hamas-resiste/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/03/un-autre-point-de-vue-sur-le-hezbollah/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/29/washington-veut-renforcer-ses-amis-du-monde-arabe/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/28/letat-peruvien-donne-la-permission-a-ses-agents-de-tuer-les-citoyennes/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/08/23/attaque-a-la-liberte-dexpression-la-police-de-montreal-censure/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/09/02/abbas-annonce-une-nouvelle-loi-electorale-pour-contrer-le-hamas/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/07/02/journee-nationale-des-peuples-autochtones-lurgence-dagir/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/06/27/documents-de-la-cia-devoiles/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/06/19/critiques-douteuses-a-lendroit-de-chavez-article-paru-dans-la-presse/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/06/18/coup-detat-d%e2%80%99abbas-contre-le-hamas-elu-democratiquement/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/06/16/sondage-une-majorite-de-juifs-israeliens-favorables-a-l%e2%80%99apartheid/

    https://reactionismwatch.wordpress.com/2007/06/15/gaza-en-feu-washington-soutient-le-fatah/

  15. sylvainguillemette said

    « Je me battrais bec et ongle pour préserver la liberté d’expression, même si ça veut dire que des gens comme vous ont ce droit, alors que vous célébrez lorsqu’un opposant idéologique est réduit au silence. »

    -C’est faux, je me réjouis quand ceux qui ne respectent pas les autres dans leur propre liberté se font laver de la place publique. Exemple: Doc Mailloux qui n’a rien d’un professionnel. Jeff Fillion qui ridiculise des innocents. RCTV au Vénézuéla qui n’usait pas de sa liberté d’expression, mais qui encourageait carrément l’assassinat de Chavez depuis près de 7 années consécutives! Vous, les droètistes tarlas, vous appuyez des double-standards. Exemple? Chavez dit que le capitalisme est l’ennemi des peuples, vous sursautez! RCTV et Pat Robertson l’évangéliste qui disent qu’il faut assassiner Chavez, c’est normal! RCTV a participé au coup d’état de 2002 contre le président élu démocratiquement Hugo Chavez. Reporters sans frontières a soutenu ce coup d’état très ouvertement, d’ailleurs, RSF soutient la torture de Guantanamo. Encore un autre de vos double-standards! RCTV a eu au moins 7 ans de liberté maladive à l’encouragement de la prise d’armes, en vain. Ici, Champagne a parlé des homosexuels 10 secondes en les traitant de tappettes et il a perdu son emploi! Encore des double-standards!

    La liberté d’expression pour un droètiste dans ton genre, c’est la liberté de prôner le capitalisme, même si ça doit se faire en envahissant un pays à coups de bombes sur la tête des civils! IRAK-AFGHANISTHAN.

    Et ne viens pas parler de liberté citant les américains. Ils ont baffoué nombres de traités, de contrats et de libertés dans le monde entier! C’est le seul pays à avoir utilisé la bombe atomique non pas une fois, mais deux fois sur des populations civiles en plus! Ils ont soutenu un tas de dictatures prônant le néo-libéralisme, le capitalisme. Ils ont assassiné plusieurs dirigeants et tenté d’en assassiner un autre bon nombre. Ils sont employé des mercenaires partout en Amérique du sud (Contras), et maintenant en Irak. Ils soutiennent des états terroristes et utilisent eux-même cette voie pour accomplir leur mission impérialiste capitaliste. Alors tes morales de liberté, gardes-les pour toi! On les connait déjà!

    « Il est intéressant qu’une source d’information est citée comme crédible sur ce blogue, lorsque celle-ci appuie votre point de vue, mais qu’elle devient moins crédible quand elle exprime quelque chose qui est contraire à vos croyances. »

    -Tout ce qui concerne RCTV au Vénézuéla a vivement été démenti par les nombreux médias, LeDevoir s’est d’ailleurs excusé suite à la découverte que les photos des manifestants avaient été tirées du Mexique. Les noms et la description qu’en fait Voltaire ne sont pas fictifs, ils sont bel et bien réels et les coupables ne démentent pas! Tu peux aussi aller voir le coup d’état directement sur internet, cherches pour « The revolution will not be televised ». Aussi, prends le temps de t’informer à savoir quel type de gouvernement était au Vénézuéla avant Chavez et quelles étaient les conditions des vénézuéliens avant Chavez, ensuite, viens encore me prôner le capitalisme au Vénézuéla et le pouvoir aux oligarques, mais amènes des arguments et non pas tes sombres pensées et opinions.

    De notre côté, pour reprendre ton terme, on ne croit pas. On se fie sur des faits, comme les scientifiques le font ppur les changements climatiques. Tu fais ici de la projection. Chavez est très populaire et sa popularité ne fait que grandir non pas au Vénézuéla, mais dans toute l’Amérique du sud au grand complet! Les manifestants anti-fermeture de RCTV, qui n’oublions pas, n’était qu’un non-renouvellement, étaient peu nombreux et représentaient la bourgeoisie. Le contraire, les pro-éradication de RCTV, étaient des dizaines de milliers à festoyer dans les rues, pendant que les bourgeois pleuraient la perte d’un outils de propagande mensongère à sa solde.

    « Vous ne pouvez nier que Castro n’est qu’un dictateur qui n’a pas une once de respect pour la démocratie. Et au lieu de suivre l’exemple du Nicaragua, qui effectivement est démocratique, Chavez suit plutôt l’exemple de Castro et ne le cache même pas. »

    -Castro, même malgré les apparences, n’est pas un dictateur. Les cubains ont renvoyé des dictateurs à au moins deux reprises par voie révolutionnaire, ils en feraient autant de Castro. Et pourquoi, quand vous les droètistes parlez de Cuba, ne parlez jamais de Batista? Pourtant, il était soutenu des États-Unis! Aussi, tu devrais savoir, surtout quand tu en parles, qu’il ya des consultations populaires et des élections à Cuba. Seulement, la voie capitaliste est écartée, pourquoi revenir dans le passé ou l’exploitation de l’homme par l’homme était naturel! Primitivité…

    Tu dis que Chavez suit Castro? Pourtant, tout prouve le contraire et rien ne prouve tes dires. Il y a consultations populaires, référendums sur toutes les grandes questions, et surtout, démocratie participative! tout se qu’il fait, il le fait avec l’appui du peuple. Sans quoi, il ne serait pas élu! Et aussi, il a été élu démocratiquement plus d’une fois, l’as-tu oublié?

    « Ce rapport de HRW documente le fait que Chavez a pris plusieures actions qui mettent sérieusement en danger la démocratie au Vénézuéla. Plusieures autres sources, dont Amnesty International lancent le même cri d’alarme. »

    -Et oui, tout ce qui ne va pas vers le capitalisme est un danger! On le sait! En passant, les seuls qui chiâlent vraiment contre le gouvernement élu démocratiquement de Chavez sont à la solde de Washington et près des RSF, etc… Certains ont participé au coup d’état de 2002, encore des double-standards!

    « Un petit point… Le Vénézuela avait une clause de sa constitution qui empêchait un Président de servir un deuxième terme. Pourquoi, croyez-vous? Ça ne vous chicote pas un petit peu que Chavez ait déjà abattu le plus grand obstacle à l’établissement d’une dictature dans ce pays… »

    -Ridicule! Il y a un tas de pays démocratiques où les mandats ne sont pas règlementés, donc peuvent être éternels, tant que les électeurs voent pour elle ou lui. Aussi, un vote doit avoir lieu et reste que les élections peuvent donc permettre autant à la droite de briguer les mêmes mandats éternels. Il a été élu le bonhomme Chavez, ça te plaît pas? C’est pourtant un fait! Reviens-en! Ce qui n’a pas fonctionné dans les multiples tentatives de créer le communisme, c’est l’isolement. Le socialisme ou le communisme en un seul pays, c’est impossible au même titre qu’un système sanguin dans une seule jambe. Il en est de même pour le capitalisme, il ne survivrait pas dans un seul pays et d’ailleurs, l’impérialisme américain nous le prouve! Ils sont partout à piller les ressources naturelles et humaines. Quelle triste constatation!

    « Mais que dis-je… Un leader gauchiste ne pourrait pas possiblement passer ses intérêts personnels avant ceux de son peuple, pas vrai?

    Continuez de fermer les yeux… On s’en reparlera dans 10 ans… »

    -S’il est un vrai socialiste, ce qui semble être le cas, il fera passer les intérêts du peuple en avant plan, ce qui semble aussi être le cas.

    Si dans 10 ans il agît comme tu le dis, je condamnerai alors Hugo Chavez, mais pas le communisme et le socialisme. Mes convictions vont bien plus loin que le personnage de Chavez.

    Continues de participer à ton cirque de suicide-collectif qu’est le capitalisme. Continues de soutenir l’exploitation de l’homme par l’homme, tu as de l’avenir! Seulement, votre système archaïque et primitif du plus fort, tire à sa fin, car il ne tient pas compte qu’il y a des ressources X qui ne sont pas éternelles. Vous (nous) avez pollué la planète entière et tout ça, dans le seul but de préserver les privbilèges d’une minorité parasitaire! Sur ma tombe sera inscrit, « J’ai servi la bourgeoisie! ». Tu es tellement aliéné par le système, que tu rêves probablement toi aussi de t’asseoir sur un trône, au pouvoir sur une masse. Hélas, les changements climatiques ne sont pas un complot socialiste et ton système tire vraiment a sa fin. Bonne chance!

    Oh! Parlant de démocratie, que fais-tu de Karzaï qui n’a pas été élu démocratiquement en Afghanistan? Karzaï est entré au pouvoir par un coup d’état militaire, où les soldats canadiens ont joué un grand rôle! Tu appuies donc ce coup d’état? Double-standards!

    2 POIDS, 2 MESURES!

    (Tu sembles oublier qu’une majorité sert la minorité parasitaire, à moins que tu n’en fasses partie, reste que c’est une minorité!)

    Gardes ta tête dans le sable l’autonomiste opportuniste pro-terrorisme et pro-pollution anti-démocratique! Pépares soigneusement ton argumentaire avant de vômir les mêmes remaîchoullages que nous ont servi les tarlas droètistes juste avant toi. En passant, le débat qu’on a là, on l’a eu avec tes ancêtres Durandal, David et Saint-Pierre. Ce sont tous comme toi, des pro-terrorisme, des anti-démocratie, des pro-pollution, etc…

    Bienvenue dans le club!

    Et internationaliste, je crois qu,il se trompe avec démocracy quelque chose, une firme américaine près de l’administration Bush, qui participe aussi à Cuba avec les mercenaires à la propagande mensongère. Au moins, il n’a pas cité RSF, ça aurait été le comble! Ils ont participé au coup d’état de 2002!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :