Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Un pas de plus vers la grève générale illimitée !

Posted by L'Agitateur sur 10 octobre, 2007

gratuitescolaire.jpg

Après plusieurs associations étudiantes de certains Cégeps et universités, voici que vient le tour à l’Association Facultaire Étudiante des Langues et Communications (AFELLC) d’obtenir le mandat de grève !

C’est aujourd’hui que s’est tenu le vote de grève, à l’UQÀM, afin de savoir si cette dernière entrerait dans le mouvement étudiant vers la grève générale illimitée. Bien sûr, ce n’était pas qu’uniquement pour la question de grève, mais aussi sur la gratuité scolaire, la lutte étudiante pour la justice sociale sur plusieurs points et autres considérations importantes. Voici une retranscription d’un petit communiqué de l’ASSÉ à ce sujet :

Réuni-e-s en assemblée générale aujourd’hui, les membres de l’Association facultaire étudiante de langues et communication de l’Université du Québec à Montréal (AFELLC-UQAM) ont adopté à 50,3 % un mandat en faveur de la grève générale illimitée.

 

La proposition adoptée est la suivante :

 

*Que l’AFELLC-UQAM se dote d’un mandat de grève générale illimitée ;
*Qu’un plancher de 7 associations et 25 000 étudiants et étudiantes soit établi ;
*Que cette grève soit reconductible à toutes les semaines ;
*Que les cours de stage ou préparatifs aux stages soient maintenus ;
*Que les membres de l’AFELLC s’engagent moralement à donner un nombre d’heures proportionnel au nombre d’heures de cours suivi par semaine au mouvement de grève qui s’organise, au moment du déclenchement de la grève générale illimitée.

 

Que nos revendications soient :

 

*Contre toute hausse de frais de scolarité et de frais afférents pour un réinvestissement majeur en éducation dans une perspective de gratuité scolaire, c’est-à-dire une réduction des frais graduelle.
*Que soient considéré-e-s les étudiants internationaux et étudiantes internationales.

 

Que la grève puisse être déclenchée dans les 3 jours ouvrables suivant l’atteinte du plancher, par une assemblée générale de déclenchement.

 

Pour : 267 (50,3 %)
Contre : 242 (45,6 %)
Abstention : 22 (4,1 %)

 

http://www.asse-solidarite.qc.ca/spip.php?article843〈=fr

Que le combat continu !
En route vers la grève générale illimitée !
L’éducation est un droit !
Gratuité scolaire pour tous et toutes à tous les niveaux !

Publicités

28 Réponses to “Un pas de plus vers la grève générale illimitée !”

  1. Cowboy said

    Vive la grève! Puisque mon établissement peut pas tomber en grève, j’vais sortir plus vite que tout ceux qui vont finir la même année que moi.

    Fuck yeah!

  2. Hmm, cette réflexion est fausse puisqu’actuellement, théoriquement, tu ne peux perdre ta session. Pour la perdre, il faut littéralement sauter tous tes cours, tes examens et ne pas faire tes travaux. Bref, payer ta session sans y aller.

    Or, ce n’est jamais arrivé.

  3. Cowboy said

    Les cours vont quand même fort probablement finir plus tard cette année, donc j’vais avoir fort possiblement un 2 semaines d’avance sur tout le monde.

    Go, lâchez pas

  4. C’est théoriquement impossible depuis que la loi 42 est entrée en vigueur.

  5. Cowboy said

    Faites chier, faites donc des vrais grèves.

  6. Abolie la loi 42.

  7. CASSÉ! Je souligne les propos de Tova en énonçant ON EN A MARRE DU DÉGEL DES FRAIS DE SCOLARITÉ!

  8. Cowboy said

    C’est qui on?

  9. Cowboy said

    et Tova, depuis quand tu respectes une loi établit par nos gouvernements?

    Wow, la révolution communiste, mais à l’intérieur des lois, faut être un communiste de salon!

  10. Je ne vois pas le lien entre « révolution communiste » et « grève générale illimitée »

  11. Cowboy said

    T’auras jamais ta révolution si tu te défiles devant un truc aussi niaiseux que la loi 42.

    Che serait vachement décu de vous, commies de salon.

  12. Tombe pas dans le trolling, je t’avertis.

  13. Cowboy said

    Come on! Levez une grève qui a de l’allure, bloquez des artères, faites des pressions, cassez du politicien!

  14. Camarade Antho said

    C’est ce que nous voulons faire, mais il y a des méchants réactionnaires qui nous en empêchent, du moins pour le moment.

  15. Cowboy said

    Je vous fais confiance, dans les assos vous savez comment tweaker le jeu pour avoir le résultat qui vous tentes.

    En avant! Peu importe vos revendications j’vous appui à fond en autant que vous me bloquer disons 50% des finissant de cette année.

  16. internationaliste said

    Je pense Cowboy que tu en connais plus sur comment manipuler des gens. C’est le propre des droitistes comme toi.

  17. Cowboy said

    Selon les dernières études scientifique, la droite serait issu directement de satan et la gauche serait l’extension divine de la main de Dieu.

    J’vous manipules pas, j’veux juste que vous me barriez un paquet de concurrents sur le marché de l’emploi. en 2005 je me suis ramassé une superbe job d’été sur 2 ans grace à la grève. J’suis prêt pour une 2ième ronde!

  18. internationaliste said

    C’est ce que j’ai voulu dire c’est que les droitistes sont passés maître dans l’art du mensonge et de la manipulation pour arriver à leur fin, par exemple la guerre en Irak.

  19. Cowboy said

    Ok, donc faites pas la grève pour me faire chier!

    Vous oserez jamais.

  20. leniniste said

    Bon, trève de niaiseries, de cowboy et de st-pierre. Ignorer des étrons, c’est encore la meilleure façon de les empêcher de nuire. Arrêtons de leur répondre et ils vont se taire…

    Ceci dit, je tiens juste à vous dire qu’en AG de grève aujourd’hui, 10 octobre, en anthropologie de l’Université Laval, il a été décidé de reporter le vote au 17 octobre, c’est-à-dire dans exactement une semaine. Bien que ce soit une petite association, signalons que cette dernière est depuis tout récemment membre de l’ASSÉ.

    Vers la grève générale illimitée, à tous les niveaux!!!

  21. Hugo Jolly said

    Pour faire suite au commentaire de Leniniste, je viens d’être informé que l’AEESPUL (Association des Étudiantes et Étudiants de Science Politique de l’Université Laval) ont adopté la position de Gel en vue de la gratuité scolaire, et ce, dans une proportion de 32 contre 28. Un vote de GGI suivra sous peu.

  22. georgedubyabush said

    50,3% selon la loi de sur la clarté ça passe pas… Anyway, le cegep du vieux-montréal à voter contre, et je suis presque sur que mon cégep (maisonneuve) vas voter contre aussi. J’ai bien peur que votre utopie ne pasera pas!! Bonne chance quand même!!
    C’est un bel effort

  23. leniniste said

    Dans un autre ordre d’idée, je vous suggère un texte intéressant, quoique un peu long, sur le dégel des frais de scolarité.

    Le texte est paru dans La Conspiration dépressioniste, une revue post-situationniste de Québec. Disponible sur le web au: http://www.consdep.info/

  24. 50,3% selon la loi de sur la clarté ça passe pas… Anyway, le cegep du vieux-montréal à voter contre, et je suis presque sur que mon cégep (maisonneuve) vas voter contre aussi. J’ai bien peur que votre utopie ne pasera pas!! Bonne chance quand même!!

    Des cas similaires ont eu lieu dans le passé, et la grève a quand même passé. Ce n’est pas nouveau cette pensée de « c’est utopique, ça ne marchera pas » lorsqu’on est un extrémiste de l’ignorance historique du mouvement étudiant.

  25. georgedubyabush said

    Malheureusement, les trois principaux parti sont pour la hausse des droits, et je suis pas sur s’il vous aurez la population de votre bord cette fois…
    J’ai l’impression que vous voulez recréer le même mouvement que la dernière fois, qui avait quand même marché, mais bon, on verra quant à moi pour fréquenter le cégep je peux te dire que il y a beaucoup de monde qui veulent pas de grêve, ne serait-ce que pour ne pas reprendre les cours manqué pendant les vacances. C’est sur que je parle que pour mon cégep mais je pense que c’est plutot représentatif de la majorité, mais je peut me tromper.

  26. C’est théoriquement impossible de les reprendre plus tard, dans le sens que les activités scolaires ne peuvent plus être suspendues (Loi 42). C’est un contexte assez étrange, je dois te dire…

    Par contre, il est impossible de perdre sa session, ou de la rater. Ce que je trouve dommage, c’est que les étudiantEs d’aujourd’hui ne connaissent pas l’histoire du mouvement étudiant depuis 1968 qui, suite à de nombreuses grèves, a réussi à obtenir ce qu’il voulait.

    Personnellement, j’étais 100% contre la grève, et plus ou moins en faveur du dégel. Suite à la lecture de 8 documents à ce sujet, je peux te dire que je soutiens à 157% la grève et je m’oppose farouchement au dégel basé sur un mensonge dont la responsabilité n’est pas la notre, mais celle du gouvernement Lucien/Charest et des entreprises.

    Si tu veux en savoir d’avantage à ce sujet, je t’invite à lire la revue Ultimatum et le journal Ultimatum de l’ASSÉ, très bien documenté. Aussi, le document d’IRIS sur la gratuité scolaire est extrêmement enrichissant : http://www.iris-recherche.qc.ca/docs/frais_scolarite.pdf

    Bonne lecture, si tu le veux vraiment.

    P.S.: Je connais beaucoup de personnes qui ont voté adéquiste qui sont pour la gratuité scolaire et contre le dégel, ainsi que des militantEs du PQ. Ces partis au pouvoir ne représente presque rien de la population.

  27. Hugo Jolly said

    Comme Camarade Tova le dit, je vis la même situation à l’Université Laval. Un grand nombre de gens se disent contre la gratuité, alors qu’au fond il sont seulement contre une grève… et leur argument contre une grève est seulement qu’il ne veulent pas manquer leur session… pourtant c’est impossible.

    Je vous invite à lire cette brève FAQ sur la grève générale illimité:
    http://www.mobilisealaval.org/2007/09/20/vers-la-greve-generale-illimitee/

  28. sylvainguillemette said

    @georgedubyabush,
    la seule utopie qu’ils ont, c’est de pouvoir avancer à quelque chose avec des aliénés et les autres qui voteront contre, dans les pattes. Des gens qui aspirent à devenir bourgeois et qui croient encore à ce système qu’est le capitalisme, malgré les faits qui démontrent l’échec avec des grands É. Des étudiants qui sinon, ont toutes leurs études payées par des papa « Jacques Saint-Pierre » étant contre le gel et la gratuité et qui ne voient pas en l’échange de l’argent contre l’éducation, une absurdité.

    Aussi, les trois partis principaux sont complètement déconnectés de la réalité quant à leurs positions environnementales, alors que dire de l’éducation?

    Un totalitarisme cru règne à l’Assemblée Nationale, privé à droite, privé à gauche sur les questions de la santé et de l’éducation, mais où est donc passé le questionnement quant à la viabilité du privé? Où sont passées les questions quant à son apport morale? Je veux dire, qui veux réellement vivre dans une société où tout s’achète et qu’en même temps, l’exploitation du prolétariat, n’est pas chose réglée?

    C’est pourtant exactement vers ce quoi on s’en va, vous voulez d’une copie de ce qui se fait aux États-Unis? Ça ne fonctionne pas là-bas, alors ne me servez pas les restants digérés et vômis plus d’une fois, « next ».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :