Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 13 octobre 2007

Condoleezza Rice et la «démocratie»

Posted by Libertad ! sur 13 octobre, 2007

2007-09-19t052435z_01_nootr_rtridsp_2_ofrwr-iran-usa-20070919.jpg

Condoleezza Rice est possiblement l’une des figures américaines les plus détestées de la planète avec Georges W. Bush et Dick Cheney. Elle nous parle sans cesse de «démocratie» et de «liberté». Mais dans quel sens ? Liberté d’exploiter les masses pour les propriétaires ? Démocratie bourgeoise pour les patrons ? Cette dernière dans laquelle les citoyenNEs ont reçoive la liberté de choisir entre des partis politiques qui se ressemblent tous ?

Récemment, elle critiquait durement la Russie et la «concentration du pouvoir dans les mains de Vladimir Poutine». Même si nous pouvons être en accord sur le fait que le gouvernement Poutine va parfois trop loin, elle est très mal placée pour l’accuser. Nous n’aimons nullement Poutine au Reactionism Watch, mais cela ne nous empêche pas de l’appuyer sur ses critiques contre Bush, ou bien quand il refuse l’implantation de bases militaires américaines près du territoire russe.

Le gouvernement, dont elle fait partie, concentre beaucoup les pouvoirs également. Nous pouvons prendre en exemple les pouvoirs spéciaux du président des États-Unis, ainsi que son «droit» de veto. Ceux-ci lui donnent la possibilité de passer outre les projets de lois de l’opposition, majoritaires au congrès. Les Républicains sont loin d’être un modèle de démocratie car ils préfèrent imposer des vetos plutôt que de suivre la volonté de l’opposition majoritaire et de la majorité de la population sur la question irakienne, ou sur la santé par exemple.

Deuxièmement, l’attaque contre l’Irak était illégale et totalement injustifiée. Nul n’a jamais trouvé la moindre trace d’armes de destructions massives (possiblement détruites après la première guerre du Golfe). Même si les États-Unis prétendent avoir donné la «démocratie» aux irakienNEs, la réalité est tout autre. Cette soi-disante «démocratie» ne tient pas debout, et les irakienNEs vivent en ce moment une guerre civile, en plus d’une constante agression de la part de la coalition.

En dernier lieu, cette sorcière appuie les coups d’États anti-démocratiques qui se sont fait en Palestine et au Venezuela. Pour les néo-conservateurs, ce n’est pas compliqué. Selon eux, lorsque la population vote pour le parti conservateur pro-américain, il s’agit là d’un progrès social et du triomphe de la démocratie, mais quand elle vote en faveur d’un parti socialiste qui s’oppose à l’impérialisme militaire, il s’agit là d’une «tragédie» ou d’une élection «truquée et illégitime». Parfois même, ceci est qualifié de « menace socialiste » !

==> En savoir plus

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 19 Comments »

Citation de la semaine

Posted by L'Agitateur sur 13 octobre, 2007

anton_gramsci_foto_sobre_1922a.jpg

« Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir. »

– Antonio Gramsci

Posted in Non classé | Tagué: , , , , , | 5 Comments »

Image de la semaine

Posted by Libertad ! sur 13 octobre, 2007

us_3latuff.jpg

Posted in Article | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Le réchauffement climatique: Quelques faits

Posted by Hugo Jolly sur 13 octobre, 2007

Le dioxide de carbone (CO2) et d’autres gas réchauffe naturellement la surface de la planète en emprisonnant la chaleur du Soleil dans l’atmosphère. C’est une bonne chose puisque cela nous permet de garder notre planète habitable. Toutefois, en brûlant des combustibles fossiles comme le charbon, le gas et l’huile, et rasant des forêts, nous avons dramatiquement augmenté la quantité de dioxide de carbone dans l’atmosphère de la Terre et les températures augmentent.

La vaste majorité des scientifiques s’entendent pour dire que le réchauffement climatique est réel, il est déjà en cour présentement et il est le résultat de l’activité humaine et non d’un phénomène naturel.1 Les preuves sont accablantes et indéniables.

Nous voyons déjà des changements. Les glaciers qui fondents, les plantes et les animaux forcés à changer d’habitat et le nombre croissant de tempêtes et de sécheresses.

Le nombre d’ouragans de catégories 4 et 5 a presque doublé dans les 30 dernières années.2
La malaria s’est répandu à des altitudes jamais atteintes comme dans les Andes colombienne, à 7000 pieds au-dessus du niveau de la mer.3
La fonte des glaciers du Groenland a plus que doublé depuis la dernière décennie.4
Au moins 279 espèces de plantes et d’animaux ont répondu au réchauffement climatique en se déplaçant plus aux pôles.5

Si le réchauffement continue, nous pouvons envisager des conséquences catastrophiques.

Les décès causés par le réchauffement climatique vont doubler en l’espace de seulement 25 ans pour atteindre 300 000 personnes par année.6
Le niveau des mers pourrait s’élever jusqu’à 20 pieds de plus que présentement, causé par la perte de plateaux de glace au Groenland et en Antarctique, dévastant les régions côtières du monde entier.7
Les vagues de chaleurs vont être plus fréquentes et plus intenses.
Les sécheresses et les feux de forêts vont arriver plus souvent.
L’Océan Arctique pourrait être libre de glace d’ici l’été 2050.8
Plus d’un million d’espèces du monde entier sont menacées d’extinction d’ici l’an 2050.9

Il n’y a aucun doute que nous pouvons résoudre ce problème. En fait, nous avons une obligation morale à le faire. De simples petits gestes quotidiens s’additionnent et peuvent faire une grande différence en aidant à arrêter le réchauffement climatique. Le temps est venu de travailler tous ensemble et de résoudre le problème.

Sources:

1 Selon le Groupe Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), cette ère de réchauffement climatique a «peu de chance d’être entièrement d’origine naturelle» et «les preuves démontrent une influence discernable de l’humain sur le climat planétaire.»
2 Emanuel, K. 2005. Increasing destructiveness of tropical cyclones over the past 30 years. Nature 436: 686-688.
3 Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
4 Krabill, W., E. Hanna, P. Huybrechts, W. Abdalati, J. Cappelen, B. Csatho, E. Frefick, S. Manizade, C. Martin, J, Sonntag, R. Swift, R. Thomas et J. Yungel. 2004. Greenland Ice Sheet: Increased coastal thinning. Geophysical Research Letters 31.
5 Nature.
6 Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
7 Washington Post, « Debate on Climate Shifts to Issue of Irreparable Change, » Juliet Eilperin, 29 janvier 2006, Page A1.
8 Arctic Climate Impact Assessment. 2004. Impacts of a Warming Arctic. Cambridge, UK: Cambridge University Press. Aussi cité dans le Time Magazine, Vicious Cycles, Missy Adams, 26 mars, 2006.
9 Time Magazine, Feeling the Heat, David Bjerklie, 26 mars, 2006.

Posted in Article | Tagué: , | 10 Comments »