Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

L’AGÉÉPP-UL se dote d’un mandat de grève

Posted by Hugo Jolly sur 17 octobre, 2007

Une nouvelle association étudiante du l’Université Laval vient voter en faveur d’une grève. L’Association Générale des Étudiantes et Étudiants PrégraduéEs en Philosophie (AGÉÉPP) a décidé, en assemblée générale ce soir au pavillon De-Koninck, de suivre le mouvement de grève selon le plancher national. C’est 176 étudiants de plus qui s’ajoute au nombre des étudiants de Laval ayant voté en faveur de la grève générale illimitée.

Considérant que l’AGEEPP est :

Pour un réinvestissement en éducation pour :

  • la gratuité scolaire à tous les niveaux;
  • l’amélioration des ressources et services en éducation postsecondaire dans une perspective d’éducation de qualité, libre de l’ingérence du privé;
  • l’accessibilité et la flexibilité d’un système de garde public dans les institutions d’éducation postsecondaire dans le but d’assurer une conciliation études-famille;
  • la perspective ou les dépenses d’un étudiant ne se limitent pas aux seuls frais de scolarité : pour une réforme et un réinvestissement de l’aide financière aux études dans le but d’assurer une plus grande accessibilité aux études postsecondaires (ce réinvestissement ne devant en aucun cas être accompagné d’un dégel des frais de scolarité).


Considérant le refus du gouvernement de tenir compte des revendications historiques du mouvement étudiant concernant l’accessibilité financière aux études.

Considérant que la grève générale illimitée est un moyen de pression historiquement éprouvé afin de créer un rapport de force pour la négociation.

Considérant qu’un mouvement de grève générale illimitée s’enclenche présentement à l’échelle nationale.

Que l’AGEEPP se dote d’un mandat de grève général illimité reconductible aux trois jours ouvrables avec un plancher de 7 associations représentant au moins 25 000 étudiants et étudiantes.

Que l’AGEEPP tienne une assemblée générale de déclenchement de grève dans les trois jours ouvrables suivant l’atteinte du plancher.

Que les stages ne soient pas affectés par la grève générale illimitée.

Pour : 29
Contre : 14
Abstentions : 5

Source: http://forums.asse-solidarite.qc.ca/viewtopic.php?t=2082

Publicités

30 Réponses to “L’AGÉÉPP-UL se dote d’un mandat de grève”

  1. Cowboy said

    Vous êtes à combien du 25 000?

  2. Hugo Jolly said

    Théoriquement, le 25 000 est atteint avec les AG de ce soir. Il ne reste plus qu’à attendre le signal de l’ASSÉ.

  3. Cowboy said

    Cool

  4. leniniste said

    Pour revenir au sujet, j’aimerais savoir ce que vous pensez de cette nouvelle. Est-ce qu’ils sont partis en grève tout seul ou bien s’ils peuvent jouer un certain rôle d’avant-garde et contribuer au lancement de cette grève…

    Je tiens à dire personnellement que c’est une association traditionnelement très conséquente et aussi très militante. Ils sont d’ailleurs désaffiliés de la CADEUL, comme l’est Science politique-UL. Par contre, ces derniers tardent à se mettre en marche et même à consulter leurs membres. Mais ça, c’est une toute autre histoire…

  5. Hugo Jolly said

    Leniniste, j’ai enlever ton commentaire sur l’action surprise, car elle est déjà dans la section Calendrier du site, par contre, je posterai prochainement une invitation aux gens à s’y rendre. Pas trop tôt, car ils l’oublieront.

    Pour revenir au sujet, l’asso de Philo n’est pas encore en GGI, elle attend que le plancher national de 25 000 soit atteint. Par contre, dès minuit ce matin, Anthropo était en GGI et ont piqueté toute la journée. Je crois que ça donnera le goût à certaines assos de se prononcer, mais ça effrait ceux qui s’opposent à la grève. Cependant, ces derniers ont des arguments néo-libéraux qui ne tiennent pas la route, mais ils refusent de lire, au moins, les rapports de l’IRIS.

    Pour ce qui est de Science Politique, le vote sur le gel vs. dégel a été serré: 32 pour vs. 28 contre. Ils ont adopté le gel avec une optique de gratuité. Le vote de grève viendra sous peu.

  6. anonymement said

    Vous croyez toujours à la GGI pourtant seul quelques facultés universitaire se sont prononcé pour. Ainsi les cégeps qui sont en général les plus militants de du mouvement ce sont opposé à la GGI. Donc sa m’étonnerais que l’ASSÉ donne le mot d’ordre de continuer la campagne de grève

  7. capitainevirgil said

    Je me pose certaines questions par rapport à la mobilisation en cours. Est-ce que l’on surestime le pouvoir mobilisateur de la cause en tant que telle ? Est-ce que l’on ne table pas trop sur le fait que les étudiants actuels ont pour la plupart vécu la grève de 2005 et que, puisque c’est la même question, ils ont moins besoin d’être informés ? Est-ce que, sur le plan de l’opinion publique, le travail est suffisant ? Est-ce que c’est la grève qui amène un capital de sympathie, ou est-ce plutôt la démonstration des arguments au grand public ? Est-ce que le momentum est suffisamment fort pour créer un mouvement d’impact ? Et j’en aurais aisément d’autres, mais je m’arrêterai là pour l’instant.

    Je vous dit tout de suite que suis totalement contre l’augmentatioon des frais de scolarité et en faveur de tendre vers la gratuité. C’est en ce sens que je me pose toutes ces questions. Car, je me demande si, en ce moment, on a tout fait ce qu’il faut pour se donner des chances de gagner la cause, car l’objectif c’est cela. L’objectif ce n’est pas la grève. La grève c’est un moyen et c’est un moyen qui vient généralement à la suite de l’échec de d’autres moyens, ce qui crée un momentum et favorise l’engagement plus large pour la cause.

    En ce moment, je me demande si les troupes vont pouvoir maintenir le rythme jusqu’à ce qu’un momentum soit créé et que la cause devienne non seulement celle des étudiants mais celle de toute la société, car c’est effectivement un choix de société. Je ne suis pas certain que la stratégie actuelle peut mener à réaliser l’objectif.

    Si je me fie à 2005, les coupes ont eu lieu en avril 2004. On parlait à l’époque de près du double de l’endettement, parfois même plus. Bref, dès l’automne 2004, c’était un somme considérable qui s’ajoutait mensuellement à l’endettement. Là, on parle de 50 $ de plus par session, 500$ de plus au bout de 5 ans (1000 $ par année).
    Un étudiant, avec les coupures en AFE pouvait s’endetter de plus de 2000$ supplémentaire, annuellement.

    Tout cela pour dire qu’il y a eu une longue campagne de sensibilistation auprès des étudiants et de la population, une escalade marquée des moyens de pression pour aboutir à l’hivers 2005 à une grèv quasi généralisée, la plus grande de l’histoire du Québec. Là on parle de moins d’argent, et on se fie sur le travail de 2005 pour passer à l’action tout de suite. Je ne trouve pas cela très réaliste.

    Car, si c’est une cause de principe, il est utopique de croire que la majorité des étudiants iront dans la rue pour une question de principe. Cela prend plus que cela. Il faut aller chercher les étudiants pragmatiques aussi. L’histoire nous dit même que c’est possible. Bref, il faut être un peu plus réaliste si on veut se donner une chance de combattre ces hausses inacceptables.

  8. Cowboy said

    Maintenant est-ce les étudiants sont prêts à accepter l’autocritique de leur propre camps tel que le fait Virgil avec son excellente position. Une grève est un moyen de dernier recours.

  9. Hugo Jolly said

    Garçon-vache, oui la grève est un moyen de dernier recours, mais tu penses qu’on a rien essayé avant. T’as tout faux! Pour avoir militer depuis 2005, je sais ce que c’est, mais pas toi. Tu as beau prendre des rendez-vous avec les députés, ils te disent oui et te laissent tomber. Tu leur donne un document de revendications et demande du «feedback»: aucune réponse.

    La seule façon, maintenant, de sensibiliser la population étudiante et la population en générale, c’est par une grève. Les gens se mettent la tête dans le sable et ne veulent pas voir la réalité. Il faut leur frapper dans la gueule pour qu’ils ouvrent les yeux.

  10. capitainevirgil said

    @Hugo Jolly
    Je partage le sentiment derrière ton message, c’est-à-dire celui qui pousse à vouloir agir et aussi celui qui te dis qu’une démonstration n’ait plus à faire.

    Par contre, je ne suis pas d’accord avec ta façon de canaliser ce sentiment. « Les gens se mettent la tête dans le sable et ne veulent pas voir la réalité. Il faut leur frapper dans la gueule pour qu’ils ouvrent les yeux. »

    Une réalité militante, et tu dois le savoir, c’est que les gens semblent toujours être trop « niaiseux » pour comprendre ou être à côté de la traque. L’envers de cette médaille, c’est que souvent c’est le milieu militant qui perçoit mal la situation.

    Ça se résume à ceci : il n’y a jamais rien d’acquis, même les choses les plus évidentes ». La mémoire publique utile n’est pas très longue et il faut constamment recommuniquer aux gens ce que l’on défend.

    « Tue-les, éduques-les, mais ne les méprise pas », je crois que c’est de Plutarque, mais je n’en suis plus certain. Je crois que c’est la clef. Il faut éduquer. Autrement, on se tire dans le pied. Bref, il ne faut pas chercher les raccourcis, il faut travailler constamment, car c’est exigeant d’éduquer.

    En ce moment, la grève semble la solution raccourci. Elle va accélérer le rythme de la mobilisation. Et si c’était le contraire, et si les gens n’étaient pas prêt ? Certainement que certains étudiants le sont, mais les étudiants n’arriveront pas seuls à faire fléchir le gouvernement et ça 2005 nous l’a montré. L’appui venait de toute part dans la population.

    Est-ce le cas actuellement ? Non. Est-ce que cela peut le devenir. Certainement si on met les effort et que l’on ne cherche pas des raccourcis.

  11. Cowboy said

    Je suis contre votre position, mais Virgil est pas mal le seul à comprendre la réalité.

    Si tout ceux qui défendre votre vision de l’éducation agissait comme lui, vous seriez beaucoup mieux vus, et avec raison.

  12. kawa1000 said

    J’aime bien lire les interventions de Capitainevirgil. Calme, posé, analytique, non-dogmatique, un brin rêveur… il rehausse de beaucoup le niveau des réactions que l’on peut lire dans ce forum!

    Je ne suis pas d’accord avec son orientation politique mais je l’encourage a continuer. L’important, c’est d’utiliser sa liberté d’expression pour convaincre et non imposer. C’est la plus grande réussite de la pensée des « Lumières », donc de l’Occident.

  13. sylvainguillemette said

    « “Tue-les, éduques-les, mais ne les méprise pas”, je crois que c’est de Plutarque, mais je n’en suis plus certain. Je crois que c’est la clef. Il faut éduquer. Autrement, on se tire dans le pied. Bref, il ne faut pas chercher les raccourcis, il faut travailler constamment, car c’est exigeant d’éduquer. »

    -Je suis un peu d’accord avec toi sur ce. L’aliénation, serait le bon terme pour décrire ceux qui ne suivent pas, dans certains cas bien sûr! Nous sommes plusieurs aliénés anti-guerre, selon des pro-guerre par exemple.

    « kawa1000 a dit:
    20 octobre 2007 à 9:01

    J’aime bien lire les interventions de Capitainevirgil. Calme, posé, analytique, non-dogmatique, un brin rêveur… il rehausse de beaucoup le niveau des réactions que l’on peut lire dans ce forum! »

    -Mais kawa1000, le sujet est tout autre et il ne s’agit pas ici d’appuyer le terrorisme ou non, on parle d’éducation. Tu t’y retrouves?
    Bien que dans ce sujet-ci, il n’y a pas ce genre de questionnement, le dernier auquel tu t’es donné en « show » révélait ta politique de deux poids, deux mesures. Ne soutenais-tu pas le terrorisme par hasard? Condoleeza Rice, Reagan et compagnie? Ce sont des terroristes que tu soutenais… Si ça ne te plaît pas qu,on te dise tes vérités, gardes-les secrètes!

    Cela tient autant pour le garçon de vache. Ne me demandez pas de faire comme si vous étiez des humains normaux, vous soutenez l’insoutenable.

    Capitainevirgil, c’est très intéressant ce que tu dis.

  14. Cowboy said

    Ne me demandez pas de faire comme si vous étiez des humains normaux.

    Bref en créant 2 classes d’humains tu évites de voir l’Humanité comme un tout.

    Belle ségrégation.

  15. kawa1000 said

    « Si ça ne te plaît pas qu,on te dise tes vérités, gardes-les secrètes! »

    « Cela tient autant pour le garçon de vache. Ne me demandez pas de faire comme si vous étiez des humains normaux »

    Preuve par l’absurde de ce que j’avancais plus haut quant à la qualité de certaines interventions

  16. sylvainguillemette said

    kawa1000 a dit:
    14 octobre 2007 à 2:03

    « Au Québec, il est bien vu de discréditer l’armée. Que de manifs et de commentaires creux dans les médias pour décourager quiconque de considérer une carrière militaire. »

    « Nos soldats font une crisse de bonne job à Kandahar!

    Our soldiers do a helluva job in Kandahar »

    -Les médias sont généralement favorables aux conflits armés de nos pays, défendant votre « nos valeurs » et pratiquent le totalitarisme quant au contenu des dossiers militaires. Jamais il n’est aujourd’hui question de questionner la légitimité du gouvernement Karzaï, marionette fasciste, car cette dernière bute les opposants, qui n’a jamais été élu démocratiquement. Il pourrait peut-être devenir seigneur de guerre quelque part dans l’une des multiples tribues guerrières contrôlant l’Afghanistan à Khabul, mais delà dire qu’il aurait été élu démocratiquement au gouvernement afghan comme président, c’est une des pires absurditidés qu’y m’ait eu l’occasion de lire!

    Aujourd’hui, le gouvernement terroriste* canadien conservateur de Stephen Harper stipule qu’il est important, car l’Afghanistan est instable, de tenir des troupes pour des missions militaires jusqu’en 2011. Comment est-ce que monsieur l’ancien consultant d’Unocal Amid Karzaï peut-il avoir été élu, tout semblant d’une démocratie, dans un Afghanistan probablement plus instable qu’aujourd’hui!? C’est plus que ridicule, tout autant que le sondage paru hier de Radio-Canada! Si c’est instable, comment on peut se fier au sondage? C’est pris où ça? Dans des régions surveillées et gardées de soldats, blindés, bases, donc artillerie, abris, support arien, etc.. ? Bref, c’est de la propagande pure et simple. Comme les soviétiques faisaient aussi à l’époque. Oh! Et tu sais? Ils ont été plus de 200 000 à occupper l’Afghanistan au point le plus fort. C’est perdu, mais je suis d’accord que les soldats excèlent dans leur métier, t’es content?

    Et mon support envers les êtres humains derrière les armes est que, je ne souhaite pas qu’ils perdent leur vie dans un combat qui ne sert en fait que les intérêts de la bourgeoisie occidentale et autre. Je ne veux pas que les enfants du Québec, du Canada et de tous les autres pays, meurent dans une guerre totalement rivée vers l’impérialisme capitaliste américain qui protège la bourgeoise parasitaire et minoritaire de cette planète.

    *Le gouvernement de Stephen Harper est terroriste parce que, de par ses actes anti-environnementaux, voire, pro-pollution, il se démarque de toute espèce sur cette planète par son mépris absolu envers la race humaine, bref, la faune et la flore complète de cette planète. C’est le pire gouvernement terroriste du monde, car ses actions stupides et digrâcieuses envers la planète Terre, auront bien plus de répercutions que quelconque attaque terroriste au monde!
    Al-Qeada à côté, ce sont des anges! Harper est responsable de l’humanité, en donnant pouvoir aux pétrolières, sur des « CONTRATS SIGNÉS » , KYOTO! Il est plus qu’urgent qu’il débarque du pouvoir, c’est un danger pour la planète. Les complices, ceux qui votent pour ce genre de tarré fana-tata-tique religieux, pourront se partager le blâme avec lui. Chaque fois que je regarde la Chambre des communes et le parti conservateur maitenant « terroriste » à la télévision, je me dis que c’est « en partie » à cause de eux que mes enfants vont souffrir de la pollution et des changements climatiques, que ce parti a qualifié de « COMPLOT SOCIALISTE » à un certain moment donné, se basant sur des rien de moins que les contestations soit-disantes « scientifiques » sans preuve d’un groupe financé et mandaté par ExxonMobile (Esso). Harper, Howard et Bush ont créé des groupes ici et là de contes-tata-taires des changements climatiques sans preuve. Ils n’ont effectivement jamais prouvé, contrairement à la majorité de scientifique, car il y a consensus, leurs dires. L’un d’eux, Marcel Leroux, a même prétendu que le CO2 et la température ne pouvaient en rien, jouer l’un sur l’autre! Or, le contraire est placardé partout sur les sites de science!

    On peut en reparler si tu veux…

    -Je ne remets en rien la compétence de nos soldats! Je suis certain que, s’ils ne font pas perfection, ils font tout leur possible. Le seul truc qui me dérange, c’est qu’ils imposent un système qui définitivement, ne plaît pas à toutes et tous! Aussi, ils apppuient un coup d’état militaire malgré eux, ce n’est pas très glorieux comme parcours militaire. Ce n’est le débarquement de Normandie, on en est loin!

    Aux soldats,
    bravo tout de même de faire le travail auquel vous vous êtes entraînné soldats, mais cherchez à comprendre la vérité et ce qui se passe. Sindiquez-vous! Certains ordres méritent d’être questionnés! Si l’on vous donnait l’ordre de descendre des enfants alignés, le feriez-vous? Désolé de ne pouvoir appuyer votre travail, moralement, il y a quelque chose qui cloche et j’aurais refusé de servir dans cette guerre. Je préfèrerais aider, plutôt que d’imposer le capitalisme à quiconque. Grâce à vous, ils ont quand même perdu leurs ressources naturelles, leur droit à connaître autre chose que le capitalisme et de choisir réellement leur avenir. Cela dit, je n’appuie aucunement les oppresseurs, les Talibans, mais je ne peux appuyer non plus l’exploitation de l’être humain par l’être humain. Et sachez aussi que ce sont les États-Unis qui ont créé, financé et entraîné Al-Qeada! Vous vous battez contre les anciens outils des États-Unis, qui eux ont décidé de les mettre aux poubelles… Merci quand même…

  17. georgedubyabush said

    J’était à l’assemblée générale du CEGEP Maisonneuve, et c’était pas beau à voir, les pro-grêves se sont fait battre à plas de couture, même le vote d’une journée de grêve n’as pas passer! Les militants pro-grêve étaient tellement desespérée à la fin qu’il ont proposé de levé l’assemblée avant le vote de grêve générale illimité… Je crois bien que le message ne passe pas…

    PS:on a la confirmation que sylvain guillemette est ce que l’on pourrait califier de fou furieux. C’est géniale comment on peut dévier une conversation sur la grêve étudiante en une sur la guerre en afghanistan.

  18. leniniste said

    @ Capitaine Virgil

    Sur papier, tu as peut-être raison mais sans doute pas le réel. Il y a une sacrée différence entre les 2. Tu dis qu’il faut convaincre la population en général. Je ne veux pas détruire tes belles illusions mais on parle ici d’une grève étudiante. Le message s’adresse donc avant tout aux étudiant-es. Le reste, c’est de l’outreach. Il faut construire un discours interne et un discours externe, c’est clair pourtant…

    Par contre, pour Plutarque, je suis plutôt d’accord. Réalise que c’est difficile ce qui est à faire. On part d’un état d’inertie et de non-réflexivité sur la vie quotidiennne. Une autre chose, je pense que c’est une très grosse erreur de poser une séparation entre les militant-es et la masse… Il faut travailler ça.

  19. capitainevirgil said

    @leniniste
    « Je ne veux pas détruire tes belles illusions mais on parle ici d’une grève étudiante. Le message s’adresse donc avant tout aux étudiant-es. Le reste, c’est de l’outreach. Il faut construire un discours interne et un discours externe, c’est clair pourtant… »

    Je ne suis pas convaincu par cette logique. J’ai moi-même longtemps fait partie du mouvement étudiant à divers niveau. J’ai d’ailleurs été très impliqué dans la grève de 2005 et ce dès le mois d’avril 2004.

    Tu as raison de dire qu’il y a un message pour l’interne et un pour l’externe. Par contre, il ne faut pas prendre les étudiants pour simplement des étudiants. Ils ne sont qu’une démonstration de ce qu’est la société dans son ensemble.

    En ce sens, la différence entre le message interne et le message externe est assez minime. Et ce message ne se limite pas à faire la grève ou non. Il ne s’agit pas de seulement s’entendre sur les moyens, mais aussi de démontrer le bien fondé de la cause et ce qu’il faut faire pour corriger la situation.

    Bref, il ne faut pas croire que ce n’est qu’une grève étudiante, à moins que tu croies qu’il s’agit d’un problème étudiant et non un de société. Et, dans le réel, comme tu t’y réfères, s’il s’agit seulement d’une grève étudiante, il n’y a aucune chance de victoire.

    L’enjeu est plus grand et il entraîne des bouleversements plus large. Il s’agit d’un choix de société et comme tout choix, cela entraîne un certain nombre de conséquences. Notamment, il faudra financer cette mesure de gratuité. Où allons-nous prendre cet argent ? Pourquoi ne metterions-nous pas pas cet argent pour autre chose ?

    Il ne s’agit pas d’une simple mesure et par conséquent la méthode pour mener à un changement n’est pas une simple mesure. Toute conséquence est à la mesure de la cause qui l’a provoqué. Bref, la grève la grève elle-même pourrait peut-être venir à bout d’une mesure qui ne touche que les étudiants, ce serait du même ordre.

    Dans le cas présent, la grève n’est pas suffisante pour la mesure de la problématique. Il faut ratisser plus large. Il faut convaicre la population, il faut convaicre la députation et à moins de vivre dans une cage hermétique, tu auras sans doute remarqué que la conjoncture actuelle est loin d’aller dans le sens des revendications étudiantes.

    L’ADQ et les Conservateurs sont les partis de l’heure. Et, on dira ce qu’on voudra, c’est en grande partie eux qu’il faut convaincre. C’est a force actuelle et la force montante dans l’opinion publique. Que pense-t-il des grévistes ? Je vous laisse vous faire votre propre réponse.

    Bref, quand je dis que je ne suis pas d’accord avec la logique de ce que tu dis, c’est que je ne crois pas qu’il faut voir la grève en faisant abstraction de tout cela. Si on veut vraiment gagner quelque chose, il ne faut pas croire qu’une grève étudiante puisse être suffisante. Il faut donc s’attarder à convaincre la population, dont les étudiants font partie.

    Et, si je crois que la grève peut éventuellement être un moyen utile, j’ai des doutes sérieux avec le fait que tout a été tenté auparavant. D,autant plus que la grève risque de faire peur aux plus « mous ». On force les gens à choisir entre un moyen et une fin : si tu es pour la cause, tu dois être pour la grève. Cela représente un potentile fort de démobilisation.

    Bien sûr l’Assé a fait quelques trucs avant de s’en aller pour la grève depuis l’annonce, mais l’Assé n’est pas le mouvement étudiant et, disons-le, ne jouit pas d’une grande crédibilité auprès du Québécois moyen. Les gens voient l’Assé comme l’asso qui a pour but de faire une grève chaque année, peu importe.Ceci dit, je ne crois pas que la FEUQ et la coalition indépendante en fait plus pour l’instant.

    Tout cela pour dire qu’il ne faut pas sous-estimer le travail de sensibilistaion qui reste à faire et la réflexion qui permettrait de l’appuyer pour fournir des arguments sérieux avec lequel autant les gauchistes que le public cible de l’ADQ et du parti Conservateur pourrait être d’accord.

    Et, comme je l’ai déjà dit, je ne crois pas qu’il y ait une différence entre ce qui convaincra les étudiants et ce qui convaincra la population. Mais je crois que tu le penses aussi, si je comprens bien quand tu dis « je pense que c’est une très grosse erreur de poser une séparation entre les militant-es et la masse… »

    Ce qui constitue pour moi un rêve, c’est de croire que la cause peut générer en elle-même une large mobilisation, sans « buid-up », sans travail sur le fond (pour générer un argumentaire pour convaincre le Québécois moyen)et sans une sensibilistation accrue des étudiants et, surtout, de la population en général. Voilà.

  20. leniniste said

    @ Capitaine virgil:

    Tu soulèves des points intéressants. Pour ton information, j’ai aussi mobilisé pour la grève de 2005, à partir de l’automne 2004. En effet, c’est pas le même contexte et le « build-up » n’existe pratiquement pas dans le cas qui nous concerne. On se dirige vers une possible grève des savoirs davantage critiques présents dans l’Université. Pas dans les cégeps. Cela me semble une première en ce qui concerne le Québec…

    Il y a un problème en effet au niveau de l’articulation entre les moyens et les fins. Il faut convaincre les gens par les fins, et ensuite utiliser le moyen pour arriver aux fins. On a sauté la première étape, qui est de convaincre. Et je constate encore qu’à l’ASSÉ, il n’y a pas encore d’équipe sérieuse de communication. La dernière fois qu’il y en a eu une, la gang de l’UQAM, ils se sont faits virer en congrès parce qu’ils n’étaient pas assez radicaux… Disons que c’était pas le move le plus brillant à faire. On connaît la suite. Les fédés ont sorti leurs attachés de presse et on a vécu avec un « repli-recul stratégique ».

    Pour ce qui est des partis, je crois aussi qu’on doit cibler les électeurs des Conservateurs et de l’ADQ. Mais pour ce qui est des partis, ces deux partis sont non-pertinents pour ce qui est de la cause, tout simplement! Il faut davantage cibler le gouvernement Charest, que 70% de la population déteste… C’est plus « vendeur », quoi.

    Il faut gagner la bataille de l’opinion publique, qui est nécessaire pour tout mouvement qui veut être important. Il faut travailler ses argumentaires, c’est vraiment important si on veut laisser une marque. N’oublions pas que Sun Tzu posait la doctrine comme étant centrale dans la menée de la guerre…

  21. sylvainguillemette said

    « georgedubyabush a dit:
    20 octobre 2007 à 1:18

    PS:on a la confirmation que sylvain guillemette est ce que l’on pourrait califier de fou furieux. C’est géniale comment on peut dévier une conversation sur la grêve étudiante en une sur la guerre en afghanistan. »

    -Bon, ça y est! Un fanatique de Bush qui me fait la morale et qui me traite de fou! Tu dois toi aussi, dire les vraies affaires, alors je me prosterne…

    Et pour quelqu’un qui fréquente les cégeps, ça te dirait d’apprendre à écrire? Ils vous
    corrigent dans vos travaux ou ce n’est que tu as une tête de mulle et que tu préfères regarder en rafale les discours de Bush?
    Gardes-toi tu temps pour l’éducation, les vénézuéliens désanalphabétisés grâce à nationalisation du pétrole vénézuélien écrivent mieux que toi!

    « kawa1000 a dit:
    20 octobre 2007 à 11:55

    Preuve par l’absurde de ce que j’avancais plus haut quant à la qualité de certaines interventions »

    -C’est que dans mon intervention te citant, j’ai prouvé le contraire. C’est toi qui passe pour un inutile argumentaire et un fana-tata-tique.

    Au garçon de vache,
    c’est ce que « TU » fais, de la ségrégation, en soutenant Bush, Harper et Olmert. C’est de la projection! Comment pourrais-je respecter un soit-disant humain, qui fait l’éloge de l’extermination d’autres humains de par ses appuis à la pollution et au terrorisme d’état américain et israélien? Les tiens et toi faites dans la ségrégation depuis vos appuis aux gouvernements américains successifs, celui d’Israël et vos appuis aux massacres que Reagan a mis sur pied au Nicaragua et j’en passe… Gardes ta morale pour toi-même veux-tu!?

    « L’ADQ et les Conservateurs sont les partis de l’heure. Et, on dira ce qu’on voudra, c’est en grande partie eux qu’il faut convaincre. C’est a force actuelle et la force montante dans l’opinion publique. Que pense-t-il des grévistes ? Je vous laisse vous faire votre propre réponse. »

    -Ce ne sont pas eux qui se sont hissé à ce point parcontre Virgil, ce sont les médias! Les médias québécois, ont tapissé de long en large les mesures prônées par ces partis, dans un totalitarisme très maladroit, pour quiconque habitué d’en voir. Les médias québécois, pratiquement autant privés que ceux du Vénézuéla, n’ont rien de neutres! On me fera pas croire que le canal-D dit les vraies affaires, ils passent d’ailleurs à télé-Québec le reportage biaisé des lucides une foois par mois. Il faut aussi comprendre que les médias jouent leur part dans ce grand cirque, et l’ADQ et les conservateurs sont loind’être les partis de l’heure. Ce sont des partis populistes, qui disent parraît-il, les vraies affaires… C’est triste, mais les médias lavent bel et bien les cervelles! Un résumé du communisme, récemment diffusé sur les ondes de télé-Québec, disait ceci: « Et les communistes prétendaient être exploités… » Et ces communistes dont ils parlent, sont issus de l’époque 1917! Faire croire aux québécois que les russes n’étaient pas du tout exploités en 1917, c’est comme continuer de faire croire que la Terre est plate! Toutes les idées avancées de ces partis xénophobes, racistes, sexistes, et j’en passe, sont du vômis remâchouillé prêt à servir. Ça ne fonctionne pas ailleurs le privé et on prétend que ça fonctionnerait ici, que c’est soit-disant l’ultime solution. Génial! Question performance en santé par exemple, Cuba un pays du tiers monde, m’épate beaucoup plus que les américains! Toutes et tous ont accès aux soins de santé et l’attente n’existe pas!
    Ce que je veux dire aussi, c’est que les étudiants vous entourant, ont droit au même vômis, donc, sont verrsatiles…

    L’ADQ et les conservateurs sont des criminels à mes yeux, mais les pires, sont ceux qui votent pour eux, les fana-tata-tiques con-vaincus. Tout de même, je les perçois comme des aliénés. Mon voisin m’est arrivé comme ça: « Je l’ai dit à toute ma famille, il ne reste que eux (ADQ)! »
    Et je persiste à accuser les conservateurs de terrorisme international, étant donné qu’ils polluent la seule planète habitable à ce jour.

    Cibler l’électorat adéquiste, je veux bien, mais les débats, ils détestent! Je me suis fait virer avant même de parler sur leur forum. Un d’eux est même venu ici dernièrement et a préféré aller vers des débats qu’il était certain de gagner, à la matermnelle quoi…

  22. sylvainguillemette said

    Je dénonçais une forme de totalitarisme de la part de kawa1000 dans mon allusion sur la guerre en Afghanistan. Il était hors de question que j’alloue quelconque crédibilité à quelqu’un qui qualifierait la guerre en Afghanistan, comme légitime et juste. Cette guerre est illégale et un coup d’état à pris place, avec l’aide de nos vaillants soldats canadiens. Je tenais à le préciser. Ceux qui me traitent de fou, préfèreraient que je me taise et que je ne signale pas l’évidente ineptie. Ceci dit, garçon de vaches, kawa1000 et le bush’s lover, pourront se considérer comme pro-terrorisme et pro-coup d’état.

    Ceux qui me conaissent, savent que je ne laisse passer aucun double-standard, aucune logique de deux poids, deux mesures. Ça n’a pas sa place dans un débat public et ceci semble en être un. Aussi, je déteste discuter avec des gens qui soutiennent le terrorisme et ces trois pro-terrorisme, le soutiennent. Ce sont donc des pro-terrorisme, sans réserve envers les populations civiles touchées par les conflits déclarés de leurs idoles autoritaires et fascistes.

  23. Cowboy said

    Epic Lolz

  24. sylvainguillemette said

    Au lieu de juste faire ce petit amas de lettres, ça ne te tente pas de défendre ta position avec des arguments?

    Tu as le droit de défendre ta position, le message vaut aussi pour le pro-terrorisme kawa1000…

    Défendez-la votre gué-guerre, démentez-moi si vous le pouvez!

    C’est ce qui est dommage, vous affirmez toujours sans preuve, que par idéologie maladive! Comme les staliniens firent pendant de longues années…

  25. sylvainguillemette said

    kawa1000 qui a mis la gauche dans un panier, est pas mal muet quand c’est le temps de défendre ses points. Il se contente, comme Saint-Pierre le faisait (ce qui me porte encore plus à penser que c’est lui), de cracher sur la gauche, sans jamais défendre avec argument ses idées.

    C’est peut-être qu’il a compris qu’il soutenait l’insoutenable? Que de fantasme utopique de ma part!

  26. georgedubyabush said

    @guillemette

    quand on s’attaque à la qualité du français de son ennemi, c’est qu’on a plus rien à dire…

    J’aime vraiment pas Bush, mais dans le pire des cas, je préfererais avoir lui comme chef d’état que toi, qui est un vrai fou furieux, et qui traite de pro-terroriste, pro-fasciste et tout le tralala n’importe qui qui osent emettre une opinion contraire à la tienne, Tu est vraiment patétique. Tu est aussi démagogue que ceux que tu dénonce!!

    « Il était hors de question que j’alloue quelconque crédibilité à quelqu’un qui qualifierait la guerre en Afghanistan, comme légitime et juste »
    On voit la une exemple patent de ton extreme démagogie et ton refus totale du dialogue, les responsables du blog devrait se distancier de toi, c’est justement à cause du monde comme toi que j’ai une certaine aversion pour la gauche…
    Je pense que le seul garçon-vache ici c’est lui!!

  27. sylvainguillemette said

    « J’aime vraiment pas Bush, mais dans le pire des cas, je préfererais avoir lui comme chef d’état que toi »

    -Génial, je n’aspire pas à devenir chef! Vraiment aucun intérêt! D’ailleurs, dans les partis où je travaille, il n’y en pas! Que des porte-parole, parce que nous, on trouve ça archaïque d’avoir des « CHEFS »!

    « quand on s’attaque à la qualité du français de son ennemi, c’est qu’on a plus rien à dire… »

    -Tu es soit-disant au CEGEP X ou Y, et tu te permets de chier sur les grévistes. Je me suis permis de te rappeller que tu avais besoin d’y rester un peu plus longtemps. Je n’ai pas été jusqu’à dire, comme un des vôtres (Jacques Saint-Pierre) que ça venait jouer sur ta capacité à réfléchir. Aussi, si j’ai rien à dire, c’est que je t’ai tout dit!

    « qui est un vrai fou furieux »

    -C’est exactement ce que je pense des capitalistes. Du moins, il y a certainement des aliénés dans le tas, il ne savent pas ce qu’ils font, ils se mutilent eux-même.

    « et qui traite de pro-terroriste, pro-fasciste et tout le tralala n’importe qui qui osent emettre une opinion contraire à la tienne »

    -Faux, j’accuse de pro-terrorisme, de pro-fascisme, à qui s’appuient ces termes! Ceux qui appuient le terrorisme de quiconque, que ce soit du Hezbollah, du Hamas, des États-Unis, d’Israël ou du Canada, peu importe la provenance, ce sont des pro-terrorisme! Qu’ils assûment leurs dires! Autant pour les pro-fascisme de même que pour les pro-pollution! Assûmes tes dires, si tel est le cas. aucunement parce qu’elle est contraire, une opinion me dérange! Mais quand quelqu’un vient défendre des gouvernements qui agissent si iresponsablement, tels les gouvernements canadien, américain, australiens et israéliens, que ce soit sur la question de l’environnement ou des affaires étrangères, je m’impose comme obstacle à l’absurde! Défendre la pollution, c’est pas très, très fort! Défendre le terrorisme où qu’il soit, ça ne l’est pas non plus! Si s’opposer à ces agissements criminels est un crime, je suis dans la merde!

    « Tu est aussi démagogue que ceux que tu dénonce!! »

    -Où, quand? Je ne me suis attibué aucun capital que ce soit, où que ce soit. Je n’ai tenu qu’à dénoncer les pro-terrorisme, les pro-pollution, les pro-fascisme pourtant très évidents à mes yeux et aux yeux de mes camarades. Toutes et tous appuyant du terrorisme, de la pollution et du fascisme est logiquement, pro celles-ci! Ça ne te plaît pas? Tu veux me casser? Tu as pas gagné? T’es fâché? Snif! 😛

    « On voit la une exemple patent de ton extreme démagogie et ton refus totale du dialogue »

    -Dialoguer sur quoi? Sur l’élection biaisée de Karzaï? C’est une dicatature très claire, de quoi veux-tu qu’on discute? Tu voudrais discuter d’éducation avec Pinochet? Pas moi! Tu voudrais discuter avec Saddam Hussein? Pas moi! D’ailleurs, j’ai bien plus envie de discuter avec Chavez qu’avec Castro, il a clairement gagné des élections surveillées et démocratiques. Karzaï n’a jamais été élu démocratiquement, c’est un mensonge et je le dénonce, autant que je dénonce ceux et celles qui soutiennent ce mensonge. Si ça c’est de la démagogie, on a pas pris le terme dans le meme dictionnaire! Et je ne me présenterai jamais comme candidat, alors je n’y gagne rien de plus que de démentir des menteurs!

    « c’est justement à cause du monde comme toi que j’ai une certaine aversion pour la gauche…
    Je pense que le seul garçon-vache ici c’est lui!! »

    -Donc, ceux et celles qui démentent les discours de la droite et les soit-disant bienfaits du capitalisme, sont des garçon-vaches? Ceux et celles qui dénoncent les gens qui appuient, confortablement derrière leurs écrans dans un siège au chaud, le terrorisme d’état sont des garçon-vache?
    Ceux et celles qui appuient sans réserve la pollution, alors qu’on sait que la planète est en réchauffement climatique selon la majorité scientifique ayant fait consensus, sont des garçon-vache?

    Je vais te le répéter petit tarla parce que tu as pas l’air trop vite en compréhension de texte, ceux et celles qui appuient ces choses; (terrorisme, pollution, dictature, coup d’état, impérialisme, fascisme, etc…), n’ont qu’à assûmer leurs écrits quand ils viennent ici! Aussi, je te prierais de porter un nom, lancer des insultes en se cachant derrière un pseudo, pas très brave!

    Tu parles aussi de généralisation…

    « c’est justement à cause du monde comme toi que j’ai une certaine aversion pour la gauche… »

    Donc, tu as généralisé la gauche à cause de monde comme moi! C’est de la projection ton texte pauvre anonyme…

  28. sylvainguillemette said

    « Ceux et celles qui appuient sans réserve la pollution, alors qu’on sait que la planète est en réchauffement climatique selon la majorité scientifique ayant fait consensus, sont des garçon-vache? »

    -Je voulais bien sûr dire: « si quelqu’un dénonce ceux-ci »

  29. carlop said

    Eh merde! Qu’est-ce qu’on va faire sans ces futurs philosophes qui ne gradueront pas aussi rapidement que prévu? La société ne s’en remettra pas!

  30. sylvainguillemette said

    Est-ce Guy Nantel? On croirait!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :