Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Opinion: Le mot interdit

Posted by Hugo Jolly sur 24 octobre, 2007

kkk.jpg

Ce matin, alors que je fais ma tournée habituelle des blogs et sites de nouvelles, je tombe sur un des pires articles que j’aie vu dernièrement. Surprise! Il est sur le blog d’Élodie Gagnon-Martin… Je n’ai pas l’habitude de faire des textes d’opinion sur le RWatch, mais je trouvais que c’était nécessaire.

Une fille de 14 ans a été battue par une douzaine de personnes en même temps. Elle a été poursuivie, agressée verbalement, poussée par terre, rouée de coups, on lui a craché dessus, ou lui a donné des coups de pieds, on s’est acharné sur elle. Son crime? Elle a traité un noir de « nègre ».

 

On doit faire attention avec les mots ça c’est sûr. Traiter de nègre quelqu’un, ça ne se fait pas plus que de traiter quelqu’un de con, de salaud, de frog ou de quelque autre mot insultant que ce soit. Mais doit-on pour autant agresser physiquement la personne qui le fait? Doit-on la brimer dans son droit de dire ce qu’elle veut dire?

 

Nos « amis » gogauchistes aiment détester les États-Unis, mais là-bas il existe un amendement à la constitution qui permet de dire ce qu’on veut. On a compris là-bas que des mots ne sont que des mots et que chaque personne est libre de sa pensée. Si cette fille croit qu’un noir agissait en nègre, c’était son droit de le dire. Et que sait-on sur la personne insultée, au fait? Le « nègre » était-il dans un gang de rue? Agissait-il de manière répréhensible et terrorisait-il les autres étudiants?

 

Car comment appeler un noir membre de gang de rue qui agresse les gens, se promène avec son fond de culotte descendu jusqu’aux chevilles et qui défie un peu tout le monde dans la rue agressivement? Y a-t-il un mot qui puisse mieux décrire cet individu? Je pose la question, mais je suis trop intelligente pour donner la réponse… une réponse que tout le monde connaît.

 

Mais ici, au Québec, la liberté d’expression n’existe plus. Si on est une blogueuse et militante adéquiste comme moi, on n’a pas droit de dire ce qu’on veut. Seul les péquistes communistes ont le droit à leurs opinions. Les autres, qu’ils ferment leur gueule!

 

Le vrai crime, c’est pas que la fille ait traité le gars de nègre. À Montréal-Nord, y a des Québécois pure laine qui vivent un enfer à cause de gangs de rue violentes et sadiques. Cette fille a fait honneur à son peuple en se tenant debout et en exprimant ses opinions, même si on peut être en désaccord avec les mots choisis. Le vrai crime, ce sont ceux qui l’ont battue qui l’ont commis.

 

Et en se mettant à douze sur une jeune fille sans défense, ils ont agi en nègres en personnes ayant la caractéristique d’avoir la peau noire mais qui ne sont absolument pas sur-représentés dans les gangs de rue et les problèmes de violence vécus par Montréal. (Misère… Pourra-t-on un jour avoir droit à ses opinions dans cette province retardée ou devra-t-on constamment utiliser la langue de bois?)

Je suis presque tombé de ma chaise… Voyons donc! C’est de la bouilli pour les chats réactionnaire ce torchon là! Préjugés par dessus préjugés!

«Nos « amis » gogauchistes aiment détester les États-Unis, mais là-bas il existe un amendement à la constitution qui permet de dire ce qu’on veut. On a compris là-bas que des mots ne sont que des mots et que chaque personne est libre de sa pensée. Si cette fille croit qu’un noir agissait en nègre, c’était son droit de le dire.»

Je comprend que la jeune fille aie le droit de le dire, mais c’est dans les droits des autres d’être respecté. Devrais-je rappeller que les États-Unis sont passé maître dans la censure? En affirmant qu’’ils peuvent dire ce qu’ils veulent, elle a tort puisque la majorité des médias sont contrôlés pour être soit approuvés ou censurés. Encore hier, nous avions la preuve du talent de censure de la Maison-Blanche.

«Car comment appeler un noir membre de gang de rue qui agresse les gens, se promène avec son fond de culotte descendu jusqu’aux chevilles et qui défie un peu tout le monde dans la rue agressivement? Y a-t-il un mot qui puisse mieux décrire cet individu?»

Comment appeller cette personne? Comme n’importe quelle autre personne. Pourquoi generaliser? Ce ne sont pas toute les personnes noires qui ont les culottes aux genoux. Et je n’ai jamais vu personne, de quelconque couleur, me défier sur la rue. Elle vois ce qu’elle veut voir et elle exagère!

«Mais ici, au Québec, la liberté d’expression n’existe plus. Si on est une blogueuse et militante adéquiste comme moi, on n’a pas droit de dire ce qu’on veut. Seul les péquistes communistes ont le droit à leurs opinions. Les autres, qu’ils ferment leur gueule!»

Oh que oui que la liberté d’expression existe encore! La preuve: des torchons réactionnaires, racistes, xénophobes et pro-militaristes comme CHOI FM et ton blog ont le droit d’exister. Traiter quelqu’un de nègre ça ne se fait juste pas.

«Pourra-t-on un jour avoir droit à ses opinions dans cette province retardée[…]»

Retardée? Oui. Une preuve: L’ADQ est le parti d’opposition! C’est des gens comme elle, supportant la division des classes et des «races» qui ramènent toute la population en arrière. Différentes «races» ont lutté pour leurs droits pendant des années pour atteindre la même qualité de vie que les autres, mais eux, les réactionnaires, continuent à s’acharner sur eux en les stigmatisant et en utilisant des termes inexactes.

Je n’approuve en aucun cas cette agression sur cette fille, mais je n’approuve encore moins ce billet haineux d’Élodie Gagnon-Martin…

Publicités

31 Réponses to “Opinion: Le mot interdit”

  1. sylvainguillemette said

    « Nos « amis » gogauchistes aiment détester les États-Unis, mais là-bas il existe un amendement à la constitution qui permet de dire ce qu’on veut. »

    -Menteur ou menteuse, peu importe, cette personne accuse à tort les gens qui dénoncent les crimes qui se font de la part du gouvernement Bush états-unien. S’il est terroriste, ce n’est pas de notre faute et c’est notre devoir de le dénoncer. J’ai des camarades états-uniens qui condamnent avec mopi les gestes du gouvernement, sont-ils anti-états-uniens? Pauvre tache! MENTEUR-MENTEUSE!

    « On a compris là-bas que des mots ne sont que des mots et que chaque personne est libre de sa pensée. »

    -C’est faux, ceux et celles qui ont manifesté contre la guerre en Irak en 2003, se sont vus battus, tirés à coup de balles de caoutchouc et emprisonnéEs pour certaines et certains…
    La liberté d’expression aux États-Unis, en autant que ça « fit » avec le discours national!

    « Si cette fille croit qu’un noir agissait en nègre, c’était son droit de le dire. »

    -Il y a plusieurs sortes de noirs?

    « Car comment appeler un noir membre de gang de rue qui agresse les gens, se promène avec son fond de culotte descendu jusqu’aux chevilles et qui défie un peu tout le monde dans la rue agressivement? »

    -Certainement pas de « nègre », à moins d’être raciste!

    « Je pose la question, mais je suis trop intelligente pour donner la réponse… une réponse que tout le monde connaît. »

    -De criminel s’il commet des crimes et d’être mérpisant si tel est le cas. Le dictionnaire est pas mal gros, il existe forcément d’autres mots que « nègre » petite bolle… Pauvre conne!

    « Mais ici, au Québec, la liberté d’expression n’existe plus. »

    -Liberté d’expression, ne signifie pas de brîmer certaines libertés d’autrui…

    « Si on est une blogueuse et militante adéquiste comme moi, on n’a pas droit de dire ce qu’on veut. »

    -Vous le faites amplement ma bande de populistes crasses et ce que vous dites n’a généralement aucun sens et est basé sur l’insécurité. C’est du populisme CRASSE! Vous êtes une bande d’opportunistes désespérés, prêts à tout pour louanger les bourgeois parasitaires et minoritaires de ce monde. Comme numéro 2, l’ancien président du conseil du patronat! Comme numéro un, une giroutette nationale populiste crasse!

    « Seul les péquistes communistes ont le droit à leurs opinions. »

    -Ça existe? Le PQ est un parti bourgeois, plus hypocrite que l’ADQ, qui l’est aussi!
    Ce sont les vôtres pauvre idiote!

    « Les autres, qu’ils ferment leur gueule! »

    -Personne ne vous empêche de parler, car autrement, comment saurions-nous que vous êtes aussi populistes crasse?

    « À Montréal-Nord, y a des Québécois pure laine qui vivent un enfer à cause de gangs de rue violentes et sadiques. »

    -Maudite folle nationaliste, ça n’existe pas le pure laine, t’es une bâtarde comme les autres idiote. Pour ce qui est du phénomène de « gang de rue », prends-toi-en à ton système capitaliste, il est en cause imbécile! Chacun pour soi, vive le fric, bla bla bla! Bande d’opportunistes!

    « Cette fille a fait honneur à son peuple en se tenant debout et en exprimant ses opinions, »

    -Folle! Criss de folle! T’es une criss de folle unltra-nationaliste, la nouvelle Hitler des temps modernes, la souche de la stupidité! Essais les noeuds coulants! (on peut faire un tas de trucs avec des noeuds coulants!)

    « Le vrai crime, ce sont ceux qui l’ont battue qui l’ont commis. »

    -Les deux sont coupables pauvre raciste nationaliste bâtarde…

    « Et en se mettant à douze sur une jeune fille sans défense, ils ont agi en nègres en personnes ayant la caractéristique d’avoir la peau noire mais qui ne sont absolument pas sur-représentés dans les gangs de rue et les problèmes de violence vécus par Montréal. »

    -Statistiquement, les blancs sont plus criminels que les noirs, prends-toi en aux bande de motards si tu veux faire ta p’tite fière, foutue populiste crasse menteuse!

    « (Misère… Pourra-t-on un jour avoir droit à ses opinions dans cette province retardée ou devra-t-on constamment utiliser la langue de bois?) »

    -Tant qu’il y aura des populistes crasses dans ton genre, c’est psa demain la veille que ça va s’arranger! Élodie Hitler!

  2. sylvainguillemette said

    C’t’une calis de folle! Au même titre que Jeff Fillion, André Arthur, mais en raciste extrémiste! Imaginons deux secondes ce qui se passe dans le salon d’Élodie-Gagnon!

    « C’est la faute des noirs, des juifs pis quoi d’autres? »

  3. Hugo Jolly said

    Camarade Sylvain, tu as oublié de dire que c’était la faute des communistes, des socialistes, des syndicalistes et des anarchistes. Bien sûr, je généralise les branches, car j’en aurais pas assez d’une vie pour énumérer les «coupables»…

  4. Bertrand said

    Cet article cité nous met très mal à l’aise, je suis tombé dessus avant de tomber sur le tien… Et là, je dois dire que je vais mieux à vous lire!

  5. kamaradepl said

    Pourquoi un afro-américain à le droit de dire a un autre noir « niger », mais pas un caucasien? Est-ce que je peux détester un afro-américain sur une base individuelle parcequ’il agit en con sans me faire traiter de raciste? Pas vraiment…

    Je trouve le billet de l’herma-phrodite plutôt décousus, rempli de pré-jugé et très inutile. Je ne comprends pas du tout le report de cet évènement sur l’axe politique gauche-droite. Il faudrait arrêter de tout rapporter a cet axe passé date depuis un siècle. Le raciste n’est pas à droite ni à gauche.

    Mais, on ne peut nier la sur-représentation d’afro-américain dans les gang de rue, et lors de crime violant du genre, on en parle plus et ca fait réagir. Il ne faut pas aussi oublier que, a moins d’avoir été sur place, nous ne connaissons qu’une infime partie de l’histoire.

  6. Hugo Jolly said

    Le fait que les afro-américains entre eux puissent s’appeller «nigger» peut sembler bizarre, mais il est utilisé à sens égal. Ce terme n’est donc pas utilisé de façon péjorative dans ce cas. Ce qui est tout le contraire du billet d’Élodie.

    En effet, nous ne connaissons pas le fond de l’histoire, mais ce n’était pas non plus le but du billet. Le but du billet était de dénoncer l’attitude raciste d’Élodie Gagnon-Martin.

  7. anonymement said

    Wow quelle belle arguementaire silvain guillemette a dit : Folle! Criss de folle! T’es une criss de folle unltra-nationaliste, la nouvelle Hitler des temps modernes, la souche de la stupidité! Essais les noeuds coulants! (on peut faire un tas de trucs avec des noeuds coulants >>

    En général il est très facile d’argumenter contre la droite sans se discréditer soit même sans utiliser un telle langage

  8. sylvainguillemette said

    « Est-ce que je peux détester un afro-américain sur une base individuelle parcequ’il agit en con sans me faire traiter de raciste? Pas vraiment… »

    -Oui! Tu n’as qu’à faire aucune allusion à sa race! Traites-tu un con de gros con parce qu’il est gros? Si oui, je n’en dis pas plus…

    « Il faudrait arrêter de tout rapporter a cet axe passé date depuis un siècle. Le raciste n’est pas à droite ni à gauche. »

    -Je ne connais aucun gauchiste raciste, mais des droitistes racistes, il y en a plein!
    Nous sommes internationalistes, la plupart d’entre nous, nous fichons éperdument de la différence de couleur de peau, etc… Tout est relatif au climat en passant. Les yeux bridés viennent des régions nordiques et se sont accomodés au reflets aveuglant qui sont du quotidien sur les glaces. La peau noire et de différentes couleurs aussi, et tout le reste…

    « anonymement a dit:
    24 octobre 2007 à 11:11

    En général il est très facile d’argumenter contre la droite sans se discréditer soit même sans utiliser un telle langage »

    -Il n’y avait aucune argumentation possible à faire sur ce torchon, la personne qui a écrit ce texte est raciste à la moelle. Rien à faire, c’est un cas perdu! De toute façon, les textes réactionnaires et biaisés de la droite, sont justement totalement déconnectés de la réalité et sont pour la plupart du temps, totalitaires.

    Dans tous les textes de la droite, jamais il n’est question de remettre en question le système capitaliste, même avec tous les faits. Les ressources naturelles semblent éternelles, la pollution est un complot socialiste, il n’y a jamais eu d’exploitation en Russie en 1917 selon télé-Québec et j’en passe! Elgrably tient des discours totalitaires et méprisants envers la gauche et les pauvres en général, même qu’elle ne parle jamais de la pauvreté! Si ça c’est pas du totalitarisme, qu’est-ce que c’est? Parler de privé à tour de bras, sans jamais pointer les constats d’échec ailleurs, c’est encore du totalitarisme.

    On en est rendu à un point où même la police de Montréal est privatisée au Québec! Privé, privé, privé, laboratoire Biron, assurances telles ou telles, bref, le discours est devenu totalitaire comme jamais ici au Québec! Les médias sont à disposition du privé, car ils sont d’abord et avant tout, privés eux aussi! Nous avons prartiquement le même taux de privatisation médiatique que le Vénézuéla, il nous reste Radio-Cadenas comme source soit-disante neutre! Et depuis que le gouvernement terroriste conservateur de Stephen Harper est au pouvoir, l’outils de propagande canadien sert très bien et trop souvent, les intérêts terroristes du gouvernement! Afghanistan, totalitarisme plat! Personne ne remet en question le gouvernement jamais élu de Karzaï, ce qui est pourtant très évidemment un coup d’état militaire. Personne ne crache sur la production pétrolière, car elle amène beaucoup de fric, mais encore là, à une minorité parasitaire bourgeoise plus qu’ailleurs! La pollution engendrée par cette production est incomparable et les changements climatiques ne feront que s’accentuer. Bref, la plupart des discours droitisdtes sont totalitaires et repoussent les auto-critiques, ce dont on nous accuse quand pourtant, nous condamnons Kim-Jong-Il, Staline et compagnie… Du côté droit? « No way! » Reagan a suposément bien fait d’utiliser des paramilitaires pour exterminer l’opoosant politique! Kennedy est un héros d’avoir donné le feu vert à l’utilisation de l’agent orange! Bush a bien fait de faire rouler les têtes civiles irakiennes, selon Jacques Saint-Pierre, pour la seule tête de Saddam Hussein! Israël n’a fait que se défendre en larguant des armes de destruction massive sur la tête des civils libanais, tuant plus de 1100 des leurs! Vraiment, le dialogue avec des totalitaires, c’est difficile!

  9. sylvainguillemette said

    Encore pour les totalitaires qui refusent d’accepter les changements climatiques comme un fait scientifique, voilà!

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2007/10/22/001-puits-carbone.shtml

  10. dunhambush said

    Je crois que le lynchage d’une adolescente de 14 ans doit être dénoncé avec plus de vigueur qu’un texte… Aussi stupide ce texte peut-il être. Rien n’est plus odieux que la loi de Lynch, ce n’est pas une question raciale, mais simplement d’humanité fondamentale.

  11. Cowboy said

    « Je n’approuve en aucun cas cette agression sur cette fille, mais je n’approuve encore moins ce billet haineux d’Élodie Gagnon-Martin… »

    Avec cette phrase, on peut conclure que entre éviter le billet et éviter l’agression, tu préfèrerais éviter le billet.

    Wow, belle idéologie.

  12. Hugo Jolly said

    Jean-François Grenier, cette phrase veut simplement dire que:

    1. Je n’approuve pas cette agression
    2. Le texte d’«Élodie» prône la mort de ce qu’elle appelle les «nègres»…

    Il n’y en a aucun de meilleur, mais souhaiter la mort de centaines de milliers de personnes pour seul prétexte la couleur de peau est ridicule!

  13. Cowboy said

    T’as juste foutu faire ton moralisateur sensationnaliste à deux balles.

  14. dunhambush said

    Le texte que vous nous présentez ne prône pas la mort de personne! Allons donc!

  15. sylvainguillemette said

    Peu importe, les deux sont condamnables…

    Et Jean-François Grenier, ne viens pas faire ta morale toi qui supporte le terrorisme et la pollution des gouvernements états-unien et canadien. T’es loin d’être bien placé.

  16. Cowboy said

    T’es fort pareil pour imaginer des choses. Tu devrais écrire des livres pour enfants.

  17. sylvainguillemette said

    Je n’ai rien inventé de tout ça. Tu as vraiment soutenu cette position dernièrement sur le gouvernement Harper, les sables bitumineux etc…

    En votant Harper et conservateur, c’est ce que tuas fait.

  18. Cowboy said

    T’es drôle. T’es comme le fou qui imite castro avec son couteau de rambo dans la toune des cowboys fringants.

  19. Hugo Jolly said

    Et toi Grenier tu me fais penser à un des policiers de l’anti-émeute qui débarque alors que ça se déroule pacifiquement, dans la toune «La Manifestation» des Cowboys Fringants…

  20. carlop said

    Je crois que c’est Chris Rock, en fait sa mère (mais c’est lui qui racontait), qui a une définition semblanble à celle d’Élodie de ce qu’est un Noir vs ce qu’est un nègre.

    Mais vu que lui est noir, c’est correct.

  21. sylvainguillemette said

    Qui a dit que c’était correct? Je l’ai dit? Tu accuses vite.

    Tu me sembles sur les nerfs un peu. Je n’appuie pas un discours raciste venant de la race qui le dit, plus qu’un autre. C’est pas plus intelligent d’un noir que d’un asiatique ou un occidental, etc…

    C’est con tout le temps.

  22. Cowboy said

    Des faschos de la tolérance, voilà ce que vous êtes.

    Vous n’acceptez pas la différence, vous la niez.

  23. internationaliste said

    Tu fais de la projection pauvre con.

  24. Cowboy said

    Non, je crois à la différence. Même que je la chérie.

  25. Hugo Jolly said

    «Vous n’acceptez pas la différence, vous la niez.»

    Grenier, on ne nie pas les différences. Il existe une différence physique entre les «races», mais ces différences ne rendent pas une personne meilleure qu’une autre, ce que TU suggère.

  26. alinebinette said

    Élodie Machintruc est en fait Pierre Morin, un employé de l’ADQ salarié de l’Assemblée nationale qui écrit sous un faux nom. Voir la chronique de Schnobb sur le site de radio-Canada (mais Schnobb s’est fait berner, il croyait qu’Élodie Machintruc existe vraiment). http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=74e794d39d632a54a1f47ba7f27dded5

    J’ai bien aimé ton billet car ça m’a permis de me rendre compte que Jean-Luc Proulx, un gars (tout un phénomène!) qui sévit sur les blogues de La Presse, répète mot à mot ce qu’Élodie Machintruc écrit! Pour des raisons évidentes je ne vais pas sur les blogues adéquistes car je ne veux pas leurt donenr des hits (visiteurs).

  27. sylvainguillemette said

    Jean-François Grenier est absurde encore une fois. Il fait, encore, de la projection. S’il y a bien un groupe pour qui les différences sont répugnantes, c’est bien le lot d’opportunistes crasse et populistes adéquistes de droite. T’es dans la mauvaise armée pauvre petit…

    Ton aveuglement volontaire te mènera à ta perte, à moins que tu te vois déjà comme le Pinochet du Québec?

    La tolérance? Vous ne tolérez pas ce blogue et c’est pourquoi vous y êtes, en même temps que de propager votre propagande mensongère et haineuse, tout en essayant de justifier votre appui au terrorisme et aux massacres de civils quelconque de la part de Tsahal et de la USARMY.

    Quelle différence? On nie quoi? T’es perdu Grenier, depuis le début…

    Je pensais que tu étais récupérable, mais là, c’est vrai que le pourcentage adéquiste et conservateur dans ton coin… Ô aliénation!

    À Alinebinette,
    merci, je crois que la plupart des gens ici savaient. C’est vraiment regrettable que tout ces droitistes appuient presque totalitairement ans réserve ce genre de discours. Ici, durandal ajouterait bien des arabes et des musulmans dans le tas, appuyé des autres tarlas drètistes du blogue ici présent.

    Merci de ton passage…

    Oh! Je suis allé pour ma part sur leur forum totalitaire et censuré (ADQ). Je me suis fait bannir avant même d’écrire quoi que ce soit. Toute une ouverture d’esprit!
    Un camarade à moi a collé une vidéo qui mettait en évidence, certains crimes des canadiens et des autres occuppants de l’Afghanistan, il s’est fait bannir!

    G.R.E.G., un des leurs, a dit qu’il formerait un groupe d’éradication de la gauche au Québec et il a invité les autres membres du forum à se joindre à lui. Aucune intervention de quelconque modérateur, c’est dire à quel point ce parti d’opportunistes et de populistes crasses est dangereux! Maurice Duplessis, sorts de ce corps! (Mario)

  28. internationaliste said

    Garçon vache qui aimes la diffénce maintenant. Il passe son temps à dénoncer ceux qui ne penses pas comme lui et qui n’adhéres pas à sa philosophie de misère. Elle est bonne celle là.

  29. sylvainguillemette said

    Ha ha, rions! 😛

  30. Cowboy said

    LOLE

  31. Hugo Jolly said

    Grenier, quand t’as rien à dire, «farme ta yeule» au lieu de venir pourrir les discussions avec tes «lol», «lolzorzZzzz» et compagnie…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :