Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Image de la semaine

Posted by Libertad ! sur 4 décembre, 2007

n607251527_490019_7079.jpg

Ça montre très bien la propagande conservatrice de plus en plus présente en Occident…

Publicités

97 Réponses to “Image de la semaine”

  1. Cowboy said

    Là tu confonds libertarien et conservateur

  2. Cela veut tout dire ! Mais tout !

  3. Cowboy said

    En effet, ca fait du bien de voir le welfare state prendre le bord tranquillement.

  4. Tu es pas un conservateur monsieur «libarté» ?

  5. Cowboy said

    Depuis quand?

  6. Tu disais pas voter conservateur ?

  7. Cowboy said

    Bien sûr, et le lien est?

  8. internationaliste said

    L’État-Providence existe encore pour les capitalistes avec les subventions et les crédits d’impôts.

  9. camaradevez said

    La liberté individuelle est roi maintenant et le sera de plus en plus . Les enfants de nos enfants n’auront plus de vie social n’y de contact avec leur propre famille. Alors le capitalisme va à l’encontre même des gouvernements qui la dirige c’est un système qui se contredit de toute part et dans tout sense, morale, humain ou social.
    L’empire américain va durer , selon Jaques Attali, jusqu’a environ 2025-2030.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_br%C3%A8ve_histoire_de_l%27avenir

  10. Jacques Attali, personne assez controversé d’après moi. Il dit des choses sur marx qui sont pas très vraies… J’ai lu son livre Karl Marx ou l’esprit du monde?

  11. eberhardt1972 said

    J’ai lu et j’ai bien aimé, bien que je ne soit pas d’accord avec certaines de ses conclusions.

  12. sylvainguillemette said

    J-F Grenier est comme un démocrate qui soutient des dictatures. Il vote conservateur, mais ne voit pas le lien entre être conservateur et voter conservateur. Donnez-lui un manuel quelqu’un!

  13. Cowboy said

    Ça s’appelle voter pour le moins pire du tas.

  14. Jack Layton, est pas si pire que cela 😛 …

  15. Cowboy said

    Le fait que vous appuyez Layton explique pourquoi il a pas mon vote

  16. eberhardt1972 said

    Si on voterait pour Harper tu voterais pour Layton ou le Bloc? T’es réellement moron…

  17. eberhardt1972 said

    Ah non, pour Goldorak ou Chuck Norris. Mais où avais-je la tête!

  18. Cowboy said

    C’était une façon de dire que vous partager les mêmes idées, mais tu le savais déjà et tu cherches juste comment m’insulter. Extériorises cette violence sur autre chose que les autres, ça fait pas très fraternel.

  19. Non, il y a des divergences partout… Si t’es aussi fermé que cela sur le monde extérieur et sans aucun degré de criticisme. Si tu veux un peu de respect, tu devras le gagné…

  20. Cowboy said

    Donc la fraternité, c’est pour les autres.

    Vous êtes le plus bel exemple de ce que vous décriez.

  21. nostradamusalucard said

    Cowboy à raison, mes visions politiques est libertarienne et je me vois mal bien sortir d’une soirée conservateur en leurs proposant de décriminaliser la drogue, le jeu et la prostitution.

  22. Cowboy said

    C’est ca qui est drôle avec le point de vue libertarien. Les gauchistes te traite de droitiste, et les droitiste te traite de gauchiste. Comme de quoi imaginer une 3ième voie est trop compliqué pour eux

  23. La troisième voie est une connerie créée par les impérialistes pour faire croire aux gens qu’ils se préoccupent d’eux.

  24. Cowboy said

    That’s the point, être libertarien c’est dire que les gens sont capable de se préoccuper d’eux même et qu’ils ont pas besoin de se faire dire comment vivre par un gouvernement

  25. Nan, la troisième voie, c’était pas une invention de Tony Blair ?

  26. Cowboy said

    On parle de libertarinisme là, wtf avec tony blair

  27. Mais tu savais que ce n’était pas très libertarien d’appuyer les guerres en Irak et en Afghanistan ? Parce que c’est de l’intervention étatique que d’attaquer un pays souverain de cette façon, chose à laquelle les libertariens s’opposent normalement.

  28. Cowboy said

    Je le sais très bien, je suis contre certains aspects de ces guerres aussi. Mais je suis également contre ceux comme vous qui croient que ces pays ont des régimes qui méritent autre chose que la destitution.

  29. internationaliste said

    Quand on parle de troisième voie on fait référence à la pseudo-social-démocratie de Tony Blair, Ségolène Royal et cie. En passant je ne comprends pas le lien avec Layton, car je suis loin de partager ses idées.

  30. Cowboy said

    C’est pas trop long que vous finissez tout fuckés quand on dit autre choses que « gentils gauchistes » ou « méchant droitistes »

  31. internationaliste said

    Aucun rapport comme d’habitude.

  32. Cowboy said

    Ben vous arrivez même pas à distinguer des termes élémentaires.

  33. internationaliste said

    Avant de parler de termes élémentaires il faudrait que tu connaisses ton sujet et ce n’est pas du tout le cas.

  34. internationaliste said

    Je comprends maintenant pourquoi tu passes ton temps ici. Ton blogue est pas fréquenté. C’est le vide total comme tes commentaires.

  35. Cowboy said

    Snif snif

  36. internationaliste said

    C’est bien ce que je pensais.

  37. dunhambush said

    Inutile de vous faire passer pour libertaire Cowboy, vos commentaires sur ce site prouvent que vous n’êtes qu’un conservateur parmi tant d’autres. Il y a de nombreux ‘libertariens’ qui ne sont pas conservateurs pour autant.

    Pour ce qui est de la « troisième voie », beaucoup d’intellectuels du vingtième siècle nommaient ainsi, un socialisme indépendant de la puissance hégémonique soviétique. Des exemples? Le Printemps de Prague, la naissance du syndicat solidarnosc en Pologne, le socialisme démocratique de Salvatore Alliende au Chili…

  38. Cowboy said

    Vous êtes comiques, comme si ce qui était écrit ici était à prendre au premier degré. Mes commentaires sont des blagues, tout comme ce site

  39. sylvainguillemette said

    « Cowboy a dit:
    4 décembre, 2007 à 8:43

    Ça s’appelle voter pour le moins pire du tas. »

    -Non, de l’iresponsabilité politique de citoyen.

    « nostradamusalucard a dit:
    4 décembre, 2007 à 10:19

    Cowboy à raison, mes visions politiques est libertarienne et je me vois mal bien sortir d’une soirée conservateur en leurs proposant de décriminaliser la drogue, le jeu et la prostitution. »

    -Alors ne votes pas pour eux?! Pars ton parti libertarien!

    « Cowboy a dit:
    4 décembre, 2007 à 11:19

    Je le sais très bien, je suis contre certains aspects de ces guerres aussi. Mais je suis également contre ceux comme vous qui croient que ces pays ont des régimes qui méritent autre chose que la destitution. »

    -Qu’est-ce qui te dit qu’on est contre la destitution de ces dictatures? C’est l’intervention étrangère qui nous dérange, car elle est hypocrite et ne pense en réalité qu’à installer ses marionettes et se faire des rabais sur les ressources naturelles et humaines…

    « Cowboy a dit:
    5 décembre, 2007 à 1:16

    Vous êtes comiques, comme si ce qui était écrit ici était à prendre au premier degré. Mes commentaires sont des blagues, tout comme ce site »

    -Tout ce que tu dis ici Jean-François Grenier est pris très au sérieux. tu vois? Jacques saint-Pierre lui, est pogné avec une étiquette de pro-terrorisme, ça peut coûter cher dire des conneries!

    Tu fais pitié, mais je n’ai pas pitié des nids de poule. Car c’est ce que tu es pour nous, un nid de poule!

  40. internationaliste said

    Tu es tellement pathétique Cowboy que tu dis n’importe quoi.

  41. Cowboy said

    C’est pour cette raison que mes commentaires fittent avec ce site

  42. Cowboy said

    Sylvain: 3-4 cégepiennes et 2-3 hippies peuvent ben m’appeller comme ils veulent. Comme si ca changeait de quoi que votre petit groupuscule m’étiquettait conservateur. Vous avez zéro influence anyway.

  43. internationaliste said

    Tes commentaires fittent plutôt avec ton blogue de loser qui est tellement vide!

    Quant à ton influence elle est inférieure à zéro.

  44. nostradamusalucard said

    « sylvainguillemette -Alors ne votes pas pour eux?! Pars ton parti libertarien! Il y a déjà un parti libertarien mais les idées libertariennes n’est pas asser populaire pour que le parti est une chance de gagné. Donc personnellement je préfère de croire au militantisme intellectuel.

  45. Cowboy said

    De toute façon il y a trop de pauvres, on devrait les exporter dans les pays en manque de main-d’oeuvre bon marché.

  46. internationaliste said

    Les travailleurs ne sont pas de la marchandise.

  47. Cowboy said

    C’est justement ça le problème.

  48. internationaliste said

    Le problème est plutôt que si on voulait t’exporter il n’y a aucune place qui voudrait de toi.

  49. Cowboy said

    Le problème c’est les lois qui empechent le libre-marché entre les pays sur l’import-export de prolétaires. Le Canada gagnerait gros à vendre ses éléments les moins utiles à des pays sous-dévellopés.

  50. Tant qu’à ça, utilisons donc les pauvres pour en faire du soleil vert ! Oups, je viens juste d’avouer le projet de David Gagnon…

  51. dunhambush said

    C’est quoi ça du soleil vert?

  52. Un classique du cinéma dans lequel les humains en sont réduits à manger des comprimés fait à partir de vrais personnes pour survivre. Film pas pire à voir. Il se vend 10$ normalement en magasin.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert_(film)

  53. http://fr.wikipedia.org/wiki/Univers_de_Soleil_Vert

  54. internationaliste said

    Je suis d’accord avec toi Cowboy. Il est grand temps d’exporter les idiots de ton espèce, mais comme j’ai dit plus haut le problème c’est qu’il n’y a nulle part ou t’envoyer.

  55. Cowboy said

    Je couterais trop cher pour le pays d’importation, à part les américains personne a les moyens de s’offrir ma présence.

  56. internationaliste said

    C’est beau se bercer d’illusions narcissiques mais ta présence est indésirable partout sauf peut-être dans un site d’enfouissement du Texas.

    Il serait temps que tu t’occupes de ton blogue parce que ça fait largement pitié.

  57. Cowboy said

    Petit peuple

  58. dunhambush said

    J’espère, camarade Antho que vous ne croyez pas la prospective-catastrophe du film dont vous m’avez donné le lien! Sérieux ça doit être complètement déprimant comme film!

  59. Sérieusement, RWatch et fidèles ouailles, relisez les commentaires ci-dessus.

    Ce que j’y vois: un dialogue de sourds, une suite de commentaires complaisants entre vous tous auxquels vous intercalez parfois de petits crochets de la gauche à la droite.

    À quoi sert tout ceci? Est-ce que votre blogue est un espace fermé? Est-ce que votre blogue est ouvert aux avis contraires? Est-ce que votre blogue est un site de propagande qui devrait faire l’objet de surveillance ou est-ce un espace qui accepte les commentaires divergeants? Est-ce que tout avis dissident est automatiquement réprimé par un ostracisme non-négociable?

    On est en droit de se questionner sur l’utilité de RWatch…

    Si vous voulez vous congratuler à longueur de journée sur les vertus de l’ultra-gauchisme et continuer à croire que vous allez gagner et que le monde qui vous entoure va s’écrouler, libre à vous. Dans ce cas, louez une salle dans les locaux de la FTQ ou de l’UQAM, achetez-vous des chips bio, et laissez cours à vos fantaisies. Mais, si c’est le cas, de grâce, libérez de l’espace sur WordPress pour des contenus valables!

  60. Cowboy said

    Tout ce précieux temps perdu par les auteurs du site pourrait être consacré au travail dans une usine et ainsi améliorer le sort de l’humanité au lieu de la détruire par l’inaction et la méfiance typique de ce lieu.

    RWatch est le problème, pas la solution.

  61. sylvainguillemette said

    J-F Grenier, je ne suis pas entouré de hippies et de cégèpiennes de 1. De 2, notre gourspuscule anti-guerre et anti-conservatisme est bien plus large que le vôtre. J’éviterais donc à ta place, de pointer nos large communauté en riant, étant toi-même membre d’un grouspucule qui dépasse largement celui des États-Unis désormais, quant à l’appui de ces guerres dites préventives , qui n’affichent en réalité que la vraie facette de ces gouvernements, soit le terrorisme et l’impérialisme…
    C’est pas des farces, Carlop, toi et les autres mili-tata-ristes, vous appuyez la guerre en Irak, en Afghanistan, faisant donc partie du maigre (- de 20%) du Québec qui appuie avec ignorance, ces guerres illégales, ces coups d’état militaires, ces évaitails de crimes contre l’humanité, etc…
    Passe ton chemin veux-tu? Votre groupuscule de timbrés, dépasse déjà les appuis états-uniens envers leur propre gouvernement, c’est ça du fana-tata-tisme!

    J-F Grenier vuet exporter les pauvres hors du Québec, pour qu’ils aillent se faire exploiter, afin de fabriquer SES produits de consommation. Les riches dépendent donc des pauvres, en est-il conscient d’après vous?

    Si nous lancions de telles idées, nous serions taxés de dictateurs, etc… Je tiens à souligner le nouveau double-standard de J-F Grenier. Si eux veulent exporter les pauvres, nous avons donc le droit d’en faire autant avec les bourgeois et leurs accolytes…
    Exporter ces idiots ne coûteraient pas si cher! Une pirogue percée, 2x 4 Litres d’eau souillée (pour essayer de vider le bateau, une barre tendre granola et tu laisses ce tas de merde flottant dans le tout nouveau passage du Nord-Ouest, quelle bonne idée!

    Jacouille fait encore dans le double-standard.

    « À quoi sert tout ceci? Est-ce que votre blogue est un espace fermé? Est-ce que votre blogue est ouvert aux avis contraires? Est-ce que votre blogue est un site de propagande qui devrait faire l’objet de surveillance ou est-ce un espace qui accepte les commentaires divergeants? Est-ce que tout avis dissident est automatiquement réprimé par un ostracisme non-négociable? »

    -A t-il déjà fait mention du blogue de David pour exactement les mêmes choses? Non! Quel imbécile hypocrite!

    On est en droit de se questionner sur l’utilité de cet humain, en fait, il prend la part d’un vrai méritant! Il nous accuse de nous entre-féliciter, allez donc voir le blogue de Jacouille le pro-terrorisme! Allez voir celui de David, encore du double-standardisme à profusion…

    De grâce Saint-Pierre le pro-terrorisme, libères une place en testant les noeuds coulants, laisses ces ressources aux vrais méritants…

    J-F Grenier qui revient en suivant les traces de sons maître, fidèle au Capital. J-F, tu répètes pratiquement les mêmes choses que ton doublon, tu n’as pas la capacité de créer par toi-même? J-F Grenier est donc destiné à faire de l’espionnage industriel, afin de faire des robots parfaits, parfaitement identiques à ceux de ses compétiteurs!

    Tout en disant que RW est inutile, ces deux con-vaincus du Capital passent leurs journées entières ici, laissant même de côté leur propre blogue non-fréquenté! Quelle bande de perdants!

    De plus, le but était de choquer et d’attirer ces idiots de drètistes et ils mordent à l’hameçon encore plus vite que les crapets soleil! C’est pas croyable, mais c’est vrai!

    Vive les drètistes! Vive les drètistes déportés!

  62. anonymement said

    Il serait erroné d’associer l’idéologie libertarienne au conservatisme. Bien qu’il se ressemble au niveau économique c’est deux idéologies sont totalement opposé au niveau sociale. Ainsi les libertariens sont pour toute les formes de liberté donc pour le mariage gay, pour la légalisation des drogues et de la prostitution. Il sont donc pour l’abolition de l’oppression étatique sur l’individu. Certe il appuie un état minimale qui servirait à défendre les libertés du peuples. Si on pousse encore plus loin leur idéologie ont en arrive à comprendre de la nécissité selon les anarcho-capitalistes de la dissolution tout simplement de l’état Les conservateur eux sont différent. Il s’oppose au contraire à tout forme de libéralisme sociale donc contre tout ce que j’ai nommer plus haut. Il sont pour le concept de la nation et pour les valeurs traditionnelles.
    Donc votre image est totalement erroné. La rigueur sa ne fait de mal à personne ……

  63. sylvainguillemette said

    Si cette réponse m’est destinée, sahces que je n’ai prétendu faire la comparaison entre ces deux. La rigueur, ça ne fait de mal à personne, effectivement.

  64. internationaliste said

    On peut se questionner encore plus sur l’utilité de St-Pierre et de Cowboy, deux parasites qui sont incapables d’entretenir leur blogue respectif.

    Vous êtes deux losers qui ne font aucune contribution à l’humanité.

  65. Cowboy said

    Vous êtes des exemples de fraternité!

  66. internationaliste said

    Merci Cowboy.

  67. Cowboy said

    Une fraternité individualiste qui méprise ceux qui fittent pas dans son moulu unique.

  68. dunhambush said

    Bonjour Rwatch,
    Je vous dédie ce petit lien histoire de vous divertir!
    http://www.antagoniste.net/?p=2316

  69. internationaliste said

    Je te remercie Cowboy pour la franchise avec laquelle tu te décris si bien.

  70. anonymement said

    Le commentaire ciblait plutôt l’auteur du post lui-même, le prémisse de cette post est erroné et ne devrait pas être publier voilà pourquoi j’évoquais le manque de rigueur de l’auteur. et si je peut me permettre pourquoi ne pas plutôt defaire l’argumentaire de la droite plutôt que tomber dans un langage ordurier qui n’amène aucun débat …..

  71. internationaliste said

    Les droitistes qui viennent sur ce blogue veulent juste insulter et cracher leur venin. Ils ne cherchent à débattre d’aucune manière.

    En passant Anonymement avec ta grande science comment peux-tu expliquer que des libertariens comme David Gagnon se réclament ouvertement du néoconservatisme et qu’ils soutiennent d’une manière frénétique les agressions militaires américaines et israéliennes?

  72. sylvainguillemette said

    C’est le capitalisme qui méprise les masses pour privilégier une minorité que TU défends avec coeur…

    Vas-y, donnes-toi Jean-François!

    Dunhambush, chaque fois que tu nous invites à aller là, on perd un peu de notre capacité à réfléchir. Toutes ces pubs pro-terrorisme, etc.. Ce David a réellement un problème d’indentité. Est-ce ou non un défenseur de la liberté, un combattant de la terreur? Et bien non, il supporte le terrorisme en supportant les crimes de guerre commis par les pays qu’il défend sans réserve, comme l’imbécile Jacques Saint-Pierre. David est un foutu double-standardiste incapable d’être sans contradiction avec lui-même et ses conviction sectaires.

    Tu vois ce que je disais, quand je disais qu’il était complètement déconnecté de la réalité? Il parle des frais de scolarité et de l’accessibilité, or, les familles allant se chercher des denrées faute de moyen de s’en procurer comme les autres, sont de plus en plus des familles qui travaillent et non des asistés sociaux ou des sans-abri. La pauvreté se répand, qu’il aime ça ou pas.

    Un p’tit message pour David le sectaire pro-terrorisme, pro-ADM, pro-pollution, pro-pauvreté, pro-crimes de guerre, etc… Quel con!

    « Accepter la réalité telle qu’elle est, en science (et ailleurs…), c’est le début de la sagesse. »

    -Hubert Reeves

    Et pratiquement, David nie la réalité quant aux états-uniens. L’extrême pauvreté sous Bush a grimpé, de 2001 à 2005, de 26%. Ces étudiants, qui n’étudient rien d’autre que la survie dans la rue, ne sont pas compatabilisés par le sectaire fana-tata-tique des crimes de guerres et du terrorisme à sens unique. David est un débile bon à enfermer, avant qu’il vire aussi timbré que Saint-Pierre, malgré qu’il a déjà l’air d’une cause perdue. Les banières qui flottent aux abords de son site me laisse perplexe et qu’il affiche une partisanerie des pires, le fana-tata-tisme.

    Quand on est rendu à fermer les yeux sur tant de crimes abominables, tels les staliniens fermèrent les leurs sur les crimes de Staline, ce qui je crois est un signe de manque de capacité à réfléchir. Étonnant qu’il ne fasse pas trop d’erreur d’orthographe (Saint-Pierre prétend que c’est lié, allez savoir!).

     »
    Gravatar.com
    David
    Commentaire #4
    14 Novembre 2007 à 6:19 pm

    Les hués de la foule quand Nathalie Elgrably a parlé de “capital humain” c’était aussi assez pathétique. »

    -Assez pathétique en soi son commentaire! Fidèle du Capital, son dieu! Nathaly Elgrabl »itch » sa déesse!

    Ouf! On est pas sorti de l’auberge!

  73. sylvainguillemette said

    Le truc c’est que David G soutient le terrorisme israélien, états-uniens, le armes de destruction massive et leur utilisation par Israël et les É-U, la pollution des sables bitumineux ($$$), les coups d’état militaires, les assassinats politiques, les enlèvements politiques, l’emploi des tueurs à gage par Israël, le Canada et les État-Unis, le massacre des sandinistes par les Contras, etc…

    Je dois en passer, car d’après lui, la simple survie du capitalisme suffit comme raison pour appuyer ces crimes. À chacun ses trips, à chacun ses convictions, soit, mais les siennes sont criminelles selon les conventions actuelles et contradictoires avec ce qu’il reproche à certains états et certaines tendances. Si j’étais sectaire comme lui, je dirais « Aux purges les davidiens! », mais je ne suis pas comme lui!

    Alors je me contenterai de dénoncer…

  74. sylvainguillemette said

    David G, si trippant de la guerre en Irak, ne parle psa de ces choses là.

    « UNE BOMBE A RETARDEMENT

    Chaque jour la dette des Etats-Unis augmente d’un milliard 400 millions de dollars

    WASHINGTON. – Comme une bombe à retardement, la dette nationale des Etats-Unis peut exploser tout moment, car elle augmente d’un milliard 400 millions de dollars chaque jour, soit presque un million toutes les minutes.

    Pour les Étasuniens cela signifie une dette de presque 30 000 dollars pour chaque homme, chaque femme et chaque enfant aux Etats-Unis, a rapporté AP.

    Si le gouvernement est sorti indemne des récentes crises hypothécaires et de crédit et s’il a réussi sans trop de difficultés à lutter contre les prix élevés des carburants, le pays pourrait néanmoins se diriger vers une misère économique.

    Selon AP, le gouvernement épuise rapidement les ressources nécessaires pour satisfaire les paiements des intérêts de la dette nationale, qui s’élève actuellement à 9,13 billions de dollars.

    Et à l’image des personnes qui ont des hypothèques aux taux d’intérêt ajustable, le gouvernement affronte la possibilité de voir les taux d’intérêt de sa dette – relativement bas aujourd’hui – grimper dangereusement, en multipliant les pénuries financières.

    Tant que quelqu’un sera disposé à prêter de l’argent au fisc national, la dette sera la plupart du temps reléguée aux oubliettes.

    Mais si les paiements d’intérêts continuent de s’accumuler, ils pourraient, avec le temps, mettre en difficulté les autres dépenses du gouvernement, en l’obligeant aussi à augmenter les impôts et en réduisant les services élémentaires comme la Sécurité sociale et autres programmes publics fédéraux.

    Une plus grande décélération économique – que certains économistes estiment être proche -accélérerait la venue de ce moment.

    La dette nationale – l’accumulation totale des déficits budgétaires annuels – a grimpé de 5,7 billions de dollars depuis l’accession de George W. Bush à la présidence en janvier 2001 et elle dépassera les 10 billions quand il quittera le pouvoir en janvier 2009. »

    http://www.granma.cu/frances/2007/diciembre07/juev6/bonba.html

  75. dunhambush said

    David Gagnon usurpe l’idéologie ‘libertarian’. Il est lui aussi un néoconservateur parmi tant d’autres.

    Si je vous ai envoyé le lien plus haut, Sylvain, c’est parce que les enculés qui traitent les étudiants québécois d’enfants gâtés prétendent avoir la majorité de la population derrière eux. Or, il y a quelque temps est apparu dans le journal de Montréal, ce journal de prolos, un sondage sur la perception des frais de scolarité par les Canadiens. Sachant que les petits avortons de l’Institut Économique de Montréal sont friands de sondages, je m’attendais bien à voir celui-ci commenté. Or je n’ai rien trouvé. Vous non plus n’avez pas fait grand plat de cet outil qui pourrait bien vous servir pour quelques combats. Il faut croire que la société bolivarienne n’en avait pipé mot!

    Le sondage en question affirme que 41% des Québécois sont en faveur du gel des frais de scolarité et que 25% sont favorables à la baisse de ces frais! Seulement 28% de la population souhaite voir ces frais dégelés!

    Un autre argument des énculés de la droite est que dans le reste du Canada, les frais de scolarité sont plus élevés qu’au Québec et que les Canadiens s’en tirent pas mal malgré tout. Or au Canada, 47% des repondants sont en faveur d’une baisse des frais de scolarité, 35% en faveur du gel des frais de scolarité et un mince 11% sont en faveur d’une augmentation de ces frais!
    Voilà une belle bombe qui pourrait bien aider votre lutte pour plus de justice sociale et si ça peut vous consoler de la défaite de Chavez…

  76. dunhambush said

    Ah oui et si le Cowbow-vaseline veut savoir ma source, eh bien, les informations proviennent du très noble Journal de Montréal du Dimanche 25 Novembre 2007. Leur source à eux: Harris-Decima et Statistique Canada. Bonne fin de session camarades!

  77. Cowboy said

    Aucune bombe ne peuvent détruire la liberté.

  78. RWatch:

    Pourriez-vous calmer votre désaxé de service s.v.p?

    Des agressions verbales du genre: « De grâce Saint-Pierre le pro-terrorisme, libères une place en testant les noeuds coulants, laisses ces ressources aux vrais méritants… » pourraient vraiment vous mettre en position délicate. Un jour, quelqu’un va venir ici pour faire cesser ces enfantillages.

    Merci à l’avance de porter attention à ce message. Un peu moins d’agressivité en ce monde vous aiderait sans doute à atteindre vos objectifs, s’ils sont aussi pacifistes que vous le prétendez.

    P.S.: Je constate que Guillemette n’est toujours pas dans la liste de l’Équipe de ce site. C’est bien, vous gardez au moins vos distances.

  79. alinebinette said

    Windshield Cowboy. Comme l’autre (43).

    Il y a pire que les hippies, franchement!

  80. sylvainguillemette said

    Dunhambush,
    je croyais que c’était une chose évidente , nous le scandons depuis très longtemps. Mais n’est-ce pas étonnant que nos ratés de drètistes, veulent répéter les mêmes erreurs? Non.

    Une minorité d’entres eux se farcissent le cul de saloperies luxueuses, alors que d’autre, se fendent le cul pour leur payer ces saloperies.

    Tant qu’il y aura des opportunistes, nous aurons ce problème et pour être opportuniste, il faut d’abord avoir une vision autonomiste. Saluons Mario! Ave Mario!

    À Jacouille,

    qui viendra faire cesser quoi? Tu vas leur parler pour tes fantasmes érotiques à propos de cadâvres de civils libanais et irakiens?

    C’est que Jacques Saint-Pierre avait dit ici même, qu’il pouvait mourir autant d’irakiens que nécessaire pour obtenir la seule tête comme trophée, de Saddam Hussein.

    Il a pratiquement condamné le peuple libanais de s’être trouvé dans la trajectoire des armes de destruction massive israéliennes, lancées délibérément, pour terroriser la population qui voudrait appuyer le Hezbollah. Il s’en est suivi plus de 1100 morts chez les civils et pratiquement rien chez les combattants du mouvement chiite. Quelques soldats israéliens sont morts aussi. Je rappelle que l’acte est un acte de terrorisme. Que Jacques Saint-Pierre aime ça ou pas, c’était du terrorisme et il a appuyé cet acte fièrement, parlant de défense (Faut le faire! « Carricatural »).

    Jacouille dit qu’il y a de l’agressivité dans l’air chez les communistes et les socialistes, mais appuie lui-même, nombres d’actes violents, voire génocidaires. Les Contras au Nicaragua, El Salvador, les dictatures (Afghanistan et ailleurs), le terrorisme (voire les actes terroristes des États-Unis à Fallujah en 2004 et les attaques pitoyables terroristes d’Israël à l’endroit du Liban.), les enlèvements, les « A »rmes »D »estruction »M »assive ches ses alliés iédologiques et leur utilisation, la répression (Il était bandé dur sur les répressions et les clowneries de la GRC à Montebello et il a dit qu,il ne voterait pas ADQ tant qu’ils ne jureraient pas répression sur la gauche.), il a aussi et ce, dernièrement, souhaité le renversement militaire de Hugo Chavez. Ce faisant, il a prôné la violence et d’ailleurs, l’a fait à maintes reprises et pour ceux et celles qui le lisent souvent, le doute est inexistant.

    Je constate que Jacques Saint-Pierre le parasite, est toujours aussi insignifiant et en quête d’utilité. Le dieu Capital t’a laissé tombé?

  81. sylvainguillemette said

    Encore des manigances du gouvernement terroriste impérialiste Bush, que supportent Jacques Saint-Pierre, DavidG, J-F Grenier, Durandal, anonyme512, Carlop, Kamaradepl, Ben le chum de Mario, Arik, et les autres qui se sentent concernés.

    « Le Wall Street Journal [1] révèle les dessous de la proclamation de la loi martiale au Pakistan : les membres du cabinet de Pervez Musharraf ont montré aux journalistes les comptes-rendus des réunion qu’ils ont eu avec les officiels US pour les informer de leur projet. George Bush et Condoleeza Rice —qui se sont déclarés « surpris » par la décision de Musharraf— étaient au courant depuis au moins une semaine des projets du dictateur.

    À l’époque, ni le département d’État, ni la Maison-Blanche n’ont manifesté d’opposition notable à ces projets.

    Dans les jours qui ont précédé l’annonce de l’instauration de la loi martiale, le 3 novembre 2007, les conseillers et directeurs de cabinet de Pervez Musharraf ont eu une série de réunions avec des diplomates US à Islamabad au cours desquels ils ont exposé à plusieurs reprises les intentions du général-président et son projet d’instauration de la loi martiale. Ces affirmations sont confirmées par des officiels pakistanais et US.

    L’un des principaux conseillers de Pervez Musharraf a déclaré que les critiques US de ce projet ont été retenues, voire inexistantes, ce qui avait été interprété par l’état-major pakistanais comme un signe que la Maison-Blanche donnait son feu vert à l’opération. « Je leur ai dit, si vous avez une meilleure solution, donnez-la nous », explique un officiel pakistanais. « On nous a répondu, nous n’avons pas d’opinion sur cette affaire ».

    Voilà qui rappelle une autre histoire, vieille de 17 ans : le 25 juillet 1990 un certain Saddam Hussein avait eu une réunion avec l’ambassadrice US à Bagdad, April Glaspie, et lui avait demandé par écrit si les USA émettaient une objection à ce que les troupes irakiennes interviennent en territoire frontalier koweitien pour s’emparer des installations de pompage qui captaient illégalement du pétrole irakien.

    Après consultation avec le secrétaire d’État de George Bush Senior, James Baker III, l’ambassadrice avait répondu (l’enregistrement a été rendu public en 1991 lors de la commission d’enquête du Congrès) :

    « Nous n’avons pas d’opinion sur votre dispute frontalière avec le Koweit. (…) Cette affaire ne concerne pas l’Amérique. James Baker a donné des instructions à nos porte-parole officiels pour qu’ils insistent particulièrement sur ce point. »

    « Nous n’avons pas d’opinion… », en langage diplomatique, cela veut dire « OK, vous pouvez y aller ». Glaspie avait d’ailleurs reconnu, toujours lors de la commission d’enquête de 1991 que : « Nous avons tacitement donné le feu vert à Saddam Hussein pour envahir l’Irak ».

    Le Wall Street Journal [1] révèle les dessous de la proclamation de la loi martiale au Pakistan : les membres du cabinet de Pervez Musharraf ont montré aux journalistes les comptes-rendus des réunion qu’ils ont eu avec les officiels US pour les informer de leur projet. George Bush et Condoleeza Rice —qui se sont déclarés « surpris » par la décision de Musharraf— étaient au courant depuis au moins une semaine des projets du dictateur.

    À l’époque, ni le département d’État, ni la Maison-Blanche n’ont manifesté d’opposition notable à ces projets.

    Dans les jours qui ont précédé l’annonce de l’instauration de la loi martiale, le 3 novembre 2007, les conseillers et directeurs de cabinet de Pervez Musharraf ont eu une série de réunions avec des diplomates US à Islamabad au cours desquels ils ont exposé à plusieurs reprises les intentions du général-président et son projet d’instauration de la loi martiale. Ces affirmations sont confirmées par des officiels pakistanais et US.

    L’un des principaux conseillers de Pervez Musharraf a déclaré que les critiques US de ce projet ont été retenues, voire inexistantes, ce qui avait été interprété par l’état-major pakistanais comme un signe que la Maison-Blanche donnait son feu vert à l’opération. « Je leur ai dit, si vous avez une meilleure solution, donnez-la nous », explique un officiel pakistanais. « On nous a répondu, nous n’avons pas d’opinion sur cette affaire ».

    Voilà qui rappelle une autre histoire, vieille de 17 ans : le 25 juillet 1990 un certain Saddam Hussein avait eu une réunion avec l’ambassadrice US à Bagdad, April Glaspie, et lui avait demandé par écrit si les USA émettaient une objection à ce que les troupes irakiennes interviennent en territoire frontalier koweitien pour s’emparer des installations de pompage qui captaient illégalement du pétrole irakien.

    Après consultation avec le secrétaire d’État de George Bush Senior, James Baker III, l’ambassadrice avait répondu (l’enregistrement a été rendu public en 1991 lors de la commission d’enquête du Congrès) :

    « Nous n’avons pas d’opinion sur votre dispute frontalière avec le Koweit. (…) Cette affaire ne concerne pas l’Amérique. James Baker a donné des instructions à nos porte-parole officiels pour qu’ils insistent particulièrement sur ce point. »

    « Nous n’avons pas d’opinion… », en langage diplomatique, cela veut dire « OK, vous pouvez y aller ». Glaspie avait d’ailleurs reconnu, toujours lors de la commission d’enquête de 1991 que : « Nous avons tacitement donné le feu vert à Saddam Hussein pour envahir l’Irak ».

    [1] « Pakistan Alerted U.S. It Planned Emergency Rule », par Jay Solomon and Peter Wonacott, The Wall Street Journal, 23 novembre 2007.

    Grégoire Seither
    Journaliste et cyber-activiste franco-allemand. Directeur du bureau français de IES News Service. »

    http://www.voltairenet.org/article153421.html

  82. sylvainguillemette said

    « Quand les États-unis se justifient à travers les médias irakiens
    par Ossama Lotfy

    À l’occasion de la déclassification, pour le moins inattendue, d’un rapport du département de la Défense des États-unis, le Réseau Voltaire revient sur la manière dont Washington contrôle et corrompt aujourd’hui les médias irakiens. Un plan de guerre médiatique, lui aussi préparé de longue date, qui prive l’Irak de toute démocratie authentique.

    Une supercherie peut en cacher une autre. Peu de temps aura suffi pour réaliser l’incroyable mystification que constituaient « les armes de destruction (distractions ?) massives », dont nul n’a jamais trouvé trace, avant comme après l’invasion de l’Irak. Que ce soit la commission de contrôle, d’inspection et de vérification de l’ONU, dirigée par Hans Blix, ou bien l’administration Bush, embarrassée et silencieuse, à l’image d’un Colin Powell qui avouait à demi-mot plus récemment qu’elles n’avaient jamais existé [1].
    Cependant, l’intoxication médiatique dont a été victime – et complice – la presse dominante [2], manipulée afin de conditionner l’opinion publique à la possibilité d’une guerre dès 2003, a longtemps occulté la façon dont des médias irakiens et du Moyen-Orient étaient depuis le début du conflit contrôlés par les États-unis.

    Il aura fallu attendre la fin de l’année 2005, et les premières révélations de scandale par la presse mainstream états-unienne pour réaliser que la justification de l’occupation de la Coalition et de ses desseins colonialistes d’un Irak soi-disant démocratisé – par de récentes élections législatives -, se faisaient « par tous les moyens nécessaires ». Y compris par la corruption d’un des baromètres de la liberté d’expression d’un pays prétendument démocratique : la presse. C’est ce que le Los Angeles Times et le New York Times ont rapporté quelques mois après la presse arabe, entre fin novembre 2005 et janvier 2006 [3]. Ils ont donné de nombreux exemples de situations où, des journalistes irakiens, travaillant dans « des journaux indépendants » et dont les articles vantaient les mérites de l’armée d’occupation – et donc fustigeant de facto la rébellion, étaient en fait soudoyés. De sorte que ces espaces rédactionnels étaient achetés et rédigés directement depuis l’ « Operation information Task force » par des militaires états-uniens travaillant aux « opérations d’informations », alors même que ces journaux présentaient ces sujets comme des récits et comptes rendus indépendants de leurs journalistes. Ce mode de propagande fait de good stories —caractéristique de la presse anglo-saxonne—, de reportages, de comptes-rendus partiels et partials d’opérations militaires aux sources non-identifiables, était connu des rédacteurs en chef de ces médias. Lorsque des explications leur ont été demandées, certains d’entre eux ont répondu que la « provenance inconnue » et le contenu pro-US de ces articles ne les dérangaient pas, qu’ils les publiaient en connaissance de cause.

    Bien loin de n’être que quelques cas isolés, ces informations ont révélé l’existence d’une corruption institutionnalisée par un ensemble d’entreprises de relations publiques à la solde du département de la Défense, la plus efficace et influente d’entre elles étant le Lincoln Group [4]. Un système de propagande estimé à 300 millions de dollars qui s’est étendu dans tous le Moyen Orient, où il n’est pas rare que les rédacteurs en chef de certaines rédactions reçoivent certains coups de fil de ces « entreprises de relations publiques ».

    Ce que l’ancien secrétaire de la défense Donald Rumsfeld aux paraphrases énigmatiques, avec la rhétorique ironique qui a toujours été la sienne, appelait : « des méthodes non traditionnelles permettant de fournir des informations exactes au peuple irakien ». [5]

    Ce que l’on ne savait cependant pas, c’est que comme pour la propagande des « armes de destructions massives », ce plan de contrôle des médias irakiens et de conditionnement de leur population à un régime d’occupation, était déjà préparé avant l’invasion de l’Irak par le département de la Défense. Trois mois avant, plus exactement.

    « Rapid Reaction Media Team », le rôle des médias dans l’Irak libéré

    Ce système de propagande, synthétisé dans Rapid Reaction Media Team, un document récemment révélé par la National Security Archive [6], avait été préparé quelques mois avant l’invasion de l’Irak. Rédigé par le Bureau des opérations spéciales et des conflits de basses intensités, ainsi que par le Bureau des plans spéciaux pour les affaires du Proche-Orient et de l’Asie du Sud (Plans spéciaux), dépendants tous deux du département de la Défense [7], ce rapport avait pour objectif, d’une part, de persuader la population irakienne de la stabilité du pays et du bien fondé de l’occupation, d’autre part, de maintenir une vision acceptable du conflit aux États-unis.

    Dans la même logique que les opérations psychologiques menées par les PSYOPS [8]le document prévoyait à l’avance comment les médias irakiens devaient être réorganisés, « dans le cas où les hostilités seraient nécessaires pour libérer l’Irak ». (sic)

    White Paper « Rapid Reaction Media Team » Concept

    2.0 Concept Overview (extrait) :
    « Après la cessation des hostilités, le fait de mettre immédiatement en place des équipes de médias irakien entraînés par des professionnelles états-uniens, pour présenter un nouvel Irak (par les Irakiens et pour les Irakiens) avec des espoirs de prospérité et de démocratie futur, aura un impact psychologique et politique sur le peuple irakien. »

    Aussi était-il dors et déjà prévu qu’une campagne d’information d’ensemble de la « Rapid Reaction Media Team » devait se préparer, « durant la phase précédant les hostilités en Irak ». Pour ensuite servir de « pont entre les médias contrôlés par le régime de Saddam Hussein et à long terme, les réseaux de “médias libres d’Irak“ dans l’ère suivant Saddam ». Ceux-là devant servir d’exemple « d’émancipation », « de modèle dans le Moyen Orient où tant de médias arabes détestés agissent comme des armes de destructions massives » [9].

    Presse écrite, radios, chaînes de télévisions ; des médias à créer – l’ « Iraqi free media » – aux premières estimations de leurs coûts, jusqu’aux nombres d’heures que ceux-ci doivent émettre, ainsi que les émissions préprogrammées… Avec minutie, le département de la défense avait préparé ce que devait être la presse « libre et indépendante » de la « démocratie » irakienne.

    Conformément à ce qui était prévu, l’Iraqi Media Network (IMN), regroupant une chaîne de télévision, deux radios et le quotidien Al-Sabah, a été créé exactement 9 jours avant l’invasion du pays. Un groupe de presse reprenant presque mot pour mot les objectifs énoncés dans le rapport [10], et dont les liens de financements et de contrôle directs par le département de la Défense états-unien se sont précisés au fur et à mesure des mois [11].
    Parallèlement à cela, dès les premiers jours de l’invasion, Al Jazeera a été à plusieurs reprises la cible des forces de la coalition. Plusieurs de ses journalistes ont été tués, jusqu’à ce qu’elles décident de détruire les bureaux de la chaîne qatarie à Bagdad. Ce, pendant que la « presse indépendante » irakienne, majoritairement corrompue comme nous l’avons vu, se développait de façon exponentielle.

    Quelques jours après, le 10 avril 2003, date de la première diffusion de la chaîne de télévision de l’IMN, le directeur Ahmad al-Rikaby [12], pouvait ainsi annoncer à ses téléspectateurs, depuis une tente de l’armée états-unienne, la « Bienvenue dans un nouvel Irak ». Quelques semaines plus tard, Paul Bremer, à la tête de l’Autorité provisoire de la coalition, déclarait que l’IMN devait prendre provisoirement la place du ministère de l’Information, tout puissant sous le régime de Saddam Hussein. Lieu où, quelques semaines après l’avoir bombardé, l’IMN s’est symboliquement installé.

    [1] « Colin Powell regrette ses accusations contre l’Irak », Réseau Voltaire, 12 septembre 2005.

    [2] Voir aussi, « Judith Miller, journaliste d’intoxication massive », par Paul Labarique, Réseau Voltaire, 5 mars 2004.

    [3] « U.S. Military Stages Media Offensive in Iraq », Marc Mazzetti et Borzou Daragahi. Article paru dans le Los Angeles Times, 29 novembre 2005. Ainsi que le New York Times à partir de janvier 2006.

    [4] Ndlr : le Lincoln Group a été crée suite à l’invasion de l’Irak en 2003, pour prendre son appellation et sa constitution définitive en 2004.

    [5] « Guerre Médiatique », Donald Rumsfeld. Tribune parue dans La Libre Belgique, mars 2006. Propos exacts : « En Irak, par exemple, l’armée américaine, en étroite collaboration avec le gouvernement irakien, a recherché des méthodes non traditionnelles permettant de fournir des informations exactes au peuple irakien. Mais cette démarche a été qualifiée « d’achat d’informations ».L’explosion du nombre d’articles de presse critiques qui en résulte provoque un arrêt général de toute activité et de toute initiative. Cela mène à un « effet de gel »parmi ceux qui servent dans le domaine des affaires publiques militaires, qui en concluent qu’aucune innovation n’est tolérée. »

    [6] Rapid Reaction Media Team, document consultable sur : http://www.gwu.edu/ nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB219/index.htm

    [7] « Le dispositif Cheney », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 6 février 2004.

    [8] Les Plans du Pentagone pour contrôler l’information, Ossama Lotfy

    [9] Se référer aux deux premières parties du Rapid Reaction Media Team.

    [10] L’IMN se définit comme étant : « un corps intérim ayant pour objectif de construire de nouvelles infrastructures, d’entraîner des journalistes et poser les fondations d’une politique de media public. »

    [11] Information parue dans le Washington Post du 16/10/2003

    [12] Ahmad al-Rikaby quitta ses fonctions en août 2003. Estimant que l’IMN ne pouvait concurencer Al-Jazeera ou les autres sources d’informations alternatives. (Source : dépêches de l’Associated Press du 6/08/2003)

    http://www.voltairenet.org/article149903.html

  83. anonymement said

    En passant Anonymement avec ta grande science comment peux-tu expliquer que des libertariens comme David Gagnon se réclament ouvertement du néoconservatisme et qu’ils soutiennent d’une manière frénétique les agressions militaires américaines et israéliennes?

    Peut-être sy en réclame t’il mais il ne comprennent tout simplement pas leur propre idéologie car pour les vrai libertarien l’oppressio d’un état sur un autre est impassable à moin qu’évidemment l’autre état brime les droits de ce prope pays
    Et en passant je n’ai pas la science infuse mais tant qu’a dire des chose aussi bien quelle soit véridique

  84. nostradamusalucard said

    Justement Israël se faisait pitcher des rockets venant de la Palestine et du Liban. Et tant qu’aux USA le 11 septembre 2001 justifiais l’Afghanistan mais par contre rien ne justifiais l’Irak.

  85. anonymement said

    Non pas vraiment tout simplement la façon qu’Israel traite la palestine est totalement autoritaire et l’envahissement de l’Afghanistant est bien c’est complète abnégation de la liberté du peuple afghans.

  86. nostradamusalucard said

    Israël est peut-être autoritaire mais justifier puisque ils programment même leurs enfants en bombes humaines. Et tant qu’à l’abnégation c’est totalement ridicule puisque ils donnent tous les pouvoirs au gouvernement élue démocratiquement.

  87. internationaliste said

    N’importe quoi. Israël occupe les territoires palestiniens depuis 40 ans, volent les terres des Palestiniens pour construire des colonies illégales et utilisent le terrorisme d’État pour parvenir à ses fins.

    Sans compter la violence quotidienne et extrême des colons juifs en Cisjordanie qui agissent en toute impunité et même avec l’appui des soldats israéliens.

    http://www.gush-shalom.org

  88. Incidemment, pour les quelques rares personnes qui lisent encore les imbécilités de Guillemette, je tiens à mentionner que tout ce qu’il affirme à mon sujet (jusqu’à 10 fois par jour, parfois, ce n’est plus de l’obsession, c’est maladif) est faux. Il déforme mes propos volontairement. Le problème, c’est qu’il ne comprend pas ce qu’il lit, c’est d’ailleurs pourquoi il colle sans cesse toutes sortes de textes qui n’ont que peu de rapport avec le billet qu’il commente.

    Il faut être patient avec de tels désaxés. Moi, je ne le suis presque plus.

  89. Assume tes propos, pro-terrorisme.

  90. nostradamusalucard said

    Israël c’est fait donné ces terres par l’ONU et la Grande-Bretagne qui avait possession de ces terres, donc Israël n’a rien volé du tout.

  91. Oui, Israel vole les terres des palestiniens.

  92. internationaliste said

    La Cisjordanie n’a jamais été donné à Israël, elle a été occupée par la force à partir de 1967. L’occupation de la Cisjordanie, comme celle de Gaza jusqu’en 2005, n’a jamais été reconnue. Renseignes toi avant de dire des sornettes.

  93. sylvainguillemette said

    À Nostradamusalucard,

    il n’y a jamais eu de revendication de Al-Qeada, encore moins des talibans et des civils qui meurent en Afghanistan sur les attentats du 11 septembre 2001. Al-Qeada fût entrainé, armé et financé par Washington. L’enquête menée sur les restes des attentats fût secrète et non-indépendante. Les rapports furent écartés des voies publiques, ce qui est plutôt étrange. Je ne vais pas me lancer dans des accusation frivoles de complot, mais sur roche appelée Terre, tout est possible! Adolf Hitler a bien mis le feu au Reichstag, alors pourquoi pas? J’attend les preuves de cela et du du contraire, elles sont en ce moment absentes…

    Quant à Israël, il suffit d’aller voir le compte des morts dans les deux camps pour vite recaler ton argument au bas fond des abysses. Tu parles des tirs de roquettes aveugles, qui ne frappent à peu près jamais leur cible (c’est du terrorisme, je crois que nous sommes d’accords), mais tu ne parles pas des frappes israéliennes bien plus meurtrières et celles-ci, délibérées et visées.

    Tu t’attaques ensuite à des enfants qui ne font que suivre les ordres de papa, maman. Ensuite, tu fais preuve de mépris total en observant ces attentats-suicides, sans même douter qu’ils n’ont peut-être et tout simplement, rien d’autre à perdre. Je me demande si tu porterais la ceinture explosive si je bombardais ta femme et tes enfants… Je ne peux moi-même pas répondre à cette question, faute de non conaissance de cause.

    Israël utilise bel et bien le terrorisme pour arriver à ses fins, dommage. Ensuite, Israël, état voyou, possède des armes de destruction massive tout en prouvant qu’il n’a pas la responsabilité nécessaire d’en posséder sans les utiliser. Finalement, au bout du compte, qui saurait ne pas les utiliser? Et soit-dit-en-passant, Israël possède la bombe nucléaire sans toutefois faire partie du club nucléaire officiel, ce qui pose problème aux yeux de la Terre et de ses habitants et aux yeux de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique.

    Maintenant, quand tu parles du gouvernement démocratiquement élu, j’espère que tu n’oses pas, après tant de preuves citées, que Hamid Karzaï serait élu démocratiquement, s’il te plaît, n’ose pas! C’est un dictateur qui n’a eu pour appui que les alentours de Kabul et même… Il règne aux côtés des seigneurs de guerre, l’ancienne bande de Massoud, un autre chef tribal, etc… C’est un farce l’Afghanistan, les cousins des seigneurs de guerre sont onvités à prendre place dans cette hystérie comique qui sert de parlement. Hamid Karzaï a été mis au pouvoir par les armes, par des forces étrangères d’occuppation qui l’ont imposé. Il avait d’ailleurs été choisi bien avant les pseudo-élections.

    Après, tu dis que le roi bob et la reine bobette ont donné des terres aux juifs, mais sous quel mandat de la dite communauté internationale l’ont-ils fait? On parle encore de bourgeois, ça y est… Cela dit, je ne dis pas qu’ils n’avaient pas droit à une terre, simplement que ton argument ne tient pas la route.

    Serais-tu toi aussi double-standardiste?

    À Jacques Saint-Pierre qui dit ceci:

    « Jacques Saint-Pierre a dit:
    7 décembre, 2007 à 5:51

    Incidemment, pour les quelques rares personnes qui lisent encore les imbécilités de Guillemette, je tiens à mentionner que tout ce qu’il affirme à mon sujet (jusqu’à 10 fois par jour, parfois, ce n’est plus de l’obsession, c’est maladif) est faux. »

    -Pauvre imbécile! Nous t’avons toutes et tous lu, tout le monde sait pour ton fanatisme de la violence. En plus d’être fier de supporter tous ces crimes, tu ments délibérément aujourd’hui! Est-ce parce que tu te rends compte que ce n’est pas populaire dans la cour d’école des méritants? Qu’est-ce qui se passe Saint-Pierre? Tu dis:  » tout ce qu’il affirme à mon sujet », pourrais-tu s’il te plaît être plus spécifique? Lesquelles de mes affirmations oses-tu remettre en question, puisque ces preuves existent noir sur blanc sur RW? Allez, dis lesquelles…

    -Jacques Saint-Pierre a déjà vanté les crimes de guerre et contre l’humanité au Nicaragua commis par les Contras, vrai ou faux? Vrai!

    -Jacques Saint-Pierre a déjà dit des irakiens qu’il en était mort un bon nombre et que pour la seule tête de Saddam, ça valait le coup, vrai ou faux? Vrai!

    -Jacques Saint-Pierre a appuyé et qualifié de défense les attaques terroristes d’Israël à l’endroit du Hezbollah, mais qui a en fait tué plus de 1100 civils libanais, vrai ou faux? Vrai!

    -Jacques Saint-Pierre s’est déjà vanté de se promener dans les quartiers pauvres en VUS 8 cylindres, pour vanter ses mérites et se rappeler qu,il avait fait les bons choix, vrai ou faux? Vrai!

    -Jacques Saint-Pierre a déjà dit que les États-Unis, eux, avaient un droit « spécial » de posséder des armes de destruction massive telles que les armes nucléaires, tout comme Israël qui ne les a jamais déclaré, vrai ou faux? Vrai!

    Et je vais en passer, ça me lève le coeur de penser à tant de violence méprisante!

    Sans réserve, Jacouille a appuyé ces crimes lâches et sordides. Aujourd’hui, il prétend que ce n’est jamais arrivé, mais heureusement, les écrits restent!

    Amusez-vous chers lecteurs à lire et relire les archives du RW, le poil vous retrousseras sur les bras, si vous en avez encore après avoir lu tout ça.

    Il me dit ensuite désaxé, je vous laisse juger…

    Jacouille, t’es vraiment désaxé!

  94. nostradamusalucard said

    Hé oui Internationnalisme, quand tu pars en guerre et tu pers attends toi à perdre quelque chose.

  95. nostradamusalucard said

    @Guillemette: « Il y a pas eu de reventication d’Aï-Quaida » Come on il fait juste s’en venter c’est pas pareil lol

    « Qeada fût entrainé, armé et financé par Washington. L’enquête menée sur les restes des attentats fût secrète et non-indépendante. » Justement la CIA a très mal faites sa job et c’est pour sa que je supporte Ron Paul qui est de leurs coupés des fonds dans ce dossier-là.

    « Tu parles des tirs de roquettes aveugles, qui ne frappent à peu près jamais leur cible (c’est du terrorisme, je crois que nous sommes d’accords), mais tu ne parles pas des frappes israéliennes bien plus meurtrières et celles-ci, délibérées et visées. » Israël visses des personnes politiques et militaires et les Oalestiniens tuent le plus de civils possibles avec les moyens qu’ils ont.

    « Tu t’attaques ensuite à des enfants qui ne font que suivre les ordres de papa, maman.  » J’attaque pas les enfants mais les dégueulasses de parents qui envoient leurs enfants se faire sauter pour mettre encore plus de marde.

    « Ensuite, tu fais preuve de mépris total en observant ces attentats-suicides, sans même douter qu’ils n’ont peut-être et tout simplement, rien d’autre à perdre. » Come on il y a des universitaires dans les kamikazes.

    « Israël, état voyou, possède des armes de destruction massive tout en prouvant qu’il n’a pas la responsabilité nécessaire d’en posséder sans les utiliser. » Israël est pas l’Iran et avec l’intelligence tant que civil que militaires qu’ils ont montrés depuis 60 ans ça m’étonnerais qu’ils utiliseraient la bombe atomique, c’est plutôt pour calmer les états voisins.

  96. internationaliste said

    La soi-disant théorie que les Palestiniens envoient délibérément tuer leurs enfants a été démentie depuis longtemps y compris par des amis d’Israël comme Bernard-Henry Levy.

    L’armée israélienne tue délibérément des civils palestiniens, y compris des enfants, en bombardant sans retenue des zones civiles. D’ailleurs pendant l’été 2002, les groupes palestiniens étaient sur le point d’observer une trêve et avaient cessé toute attaque depuis un mois et l’armée israélienne a tout gâché en bombardant Gaza.

    En passant en 1948, Israël s’est attribué plus de territoires que ce que l’ONU lui avait attribué. Et l’occupation illégale et illégitime de la Cisjordanie n’a jamais été reconnue. Et Israël a volé des terres.

    Quant à la soi-disant « intelligence » d’Israël on a vu ça en 2006 avec la destruction du Liban. Les bombardements en bonne partie visaient des zones n’ayant rien à voir avec le Hezbollah. Je t’invite d’ailleurs à consulter des rapports d’Amnesty International, Human Right Watch et le groupe israélien Btselem pour te rendre compte de la gravité des violations des droits de l’homme commis par Israël.

    Toi qui es si prompt à dénoncer les kamikazes palestiniens tu ne dis pas un mot sur les colons juifs extrémistes et fascistes qui agressent quotidiennement les Palestiniens avec la complicité de l’armée et qui volent les terres des Palestiniens. Encore récemment il y a eu un pogrom perpétré en toute impunité par des colons juifs.

  97. internationaliste said

    La CIA n’a pas mal fait sa job dans ce dossier comme tu dis. Le soutien aux islamistes était une partie importante et cruciale du travail de sape et de subversion accompli par l’impérialisme américain lors de la guerre froide. Les islamistes étaient utiles pour les USA et leurs alliés tant qu’ils combattaient les « méchants communistes ». De nos jours ils ont perdu cette utilité mais rien n’exclu qu’ils collaborent encore ensemble et d’ailleurs c’est déjà commencé en Irak.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :