Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Le rapport Castonguay et l’opportuniste Dumont

Posted by sylvainguillemette sur 21 février, 2008

Comme certains ont peut-être eu la chance, ou malchance de l’entendre, notre girouette nationale, pour reprendre les termes de son ennemi, s’est empressée, après la réaction de Couillard face au rapport totalitaire Castonguay, de conseiller au premier ministre, un remaniement ministériel. Certes, cette simple affirmation vous amène probablement, ce petit sourire en coin que je partage.

D’abord, sur le rapport Castonguay, Mario Dumont fait fi des études sur la question des soit disant, bienfaits du privé en santé qui, rappelons-le, est plutôt néfaste pour le contribuable, dans les faits. Ce nuage pelleté des capitalistes, n’est nulle autre qu’une utopie, visant en fait à engraisser ces flasques paresseux de bourgeois minoritaires et parasitaires, comme si leurs sources de profits n’étaient déjà pas excentriques.

Comme pour le constat scientifique sur le réchauffement climatique et la responsabilité humaine face à celui-ci, l’ADQ/équipe Mario Dumont*, ignore totalement le rapport de l’IRIS, qui rapporte justement, que le coût en santé avec le privé, augmenterait. Ce n’est pas tout, les files d’attente n’en seraient pas plus diminuées.

Si Mario Dumont croit que Charest doit changer de ministres de certains secteurs, je n’oserai pas moins, que de lui suggérer de recourir le plus vite possible à une course à la chefferie dans son propre parti, parce que plus déconnecté de la réalité que Mario…

Quant à son équipe d’autistes qui lui sert de députés et de candidats, là encore, la place à l’évolution et à la reconnaissance des constats scientifiques, reste vacante et mériterait le plus grand intérêt, du prochain chef qui, soit-dit-en-passant, devra changer le nom du parti populiste crasse qu’est l’action despotique du Québec, oups! J’ai laissé aller mon imagination.

Nuls, sont les rapports et commentaires des scientifiques dans l’ADQ. Réchauffement climatique? Complot socialiste! Privé en santé égale une croissance des coûts et une stagnation de l’attente selon l’IRIS? Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Ce parti populiste crasse, est en fait, un danger pour l’humanité, donc bien sûr, pour le Québec!

Conseil à Mario Dumont : Faites le ménage de vos principes, de votre équipe, quittez ensuite votre poste de chef suprême pour celui du président du conseil du patronat… Là, peut-être, l’ADQ gagnera en crédibilité! Encore là, faudra t-il que votre parti défende réellement les intérêts du prolétariat, ce dernier majoritaire. Bref, fermez donc boutique!

(Ce n’est pas le premier constat contradictoire de ce parti, veuillez consulter leur plate-forme quant à la « reproduction ». C’est totalement contraire à ce que prône la communauté scientifique, tout comme la productivité prônée de façon sectaire.)

*C’est en passant, le nom du parti.

Publicités

39 Réponses to “Le rapport Castonguay et l’opportuniste Dumont”

  1. camaradevez said

    Les votes qui ont été a l’ADQ ne sont pas des votes pour celui-ci mais bien des votes contre les autres partis . Donc nous avons ici un opportuniste qui a réussie avec l’aide des médias de masse , biensûr , a prendre le vote d’une bande de perdus qui ne connaissent trop rien a la politique et qui ne sont même pas capables d’énumérer les enjeux et les buts du partis … Faîtes le teste aller demander a quelqu’un si vous en connaissez un ou une et ensuite riez un bon coup sa va vous faire de bien .

    C’était plus que prévisible que super mario est en accord le plus total avec ce rapport .

    Ce rapport est bon pour la déchiqueteuse rien de plus , la santé gratuite on y tien et les gens ne se laisserons pas berner cette fois-ci.

  2. Cowboy said

    La santé n’est pas gratuite, est juste payée par un autre

  3. sylvainguillemette said

    Elle est payée par nous, qui travaillons pour. Elle n’est pas gratuite, elle coûte des sueurs et dans mon cas, un pied. Toutefois, elle coûterait encore plus cher au privé et permettrait d’engraisser un sale paresseux non-méritant de bourgeois, tout en ne changeant absolument rien aux files d’attente. Méditez là-dessus et oubliez cette solution miracle adéquiste populiste crasse de pelleteux de nuages.

  4. carlop said

    La santé à elle seule coûte pratiquement 10 000$ par payeur de taxe par année.

  5. Cowboy said

    TOUT les pays d’europe ont un système hybride et TOUT les pays d’europe ont un meilleur service de santé que le canada.

    Ca marche pas votre campagne de peur contre le privé

  6. Cowboy said

    http://www.iedm.org/uploaded/pdf/sondage1006_fr.pdf

    Les québécois sont les plus favorables au privé de tout le Canada en plus! 🙂

  7. internationaliste said

    Le Québec est une des provinces ou les dépenses en santé sont les plus basses. L’état du système de santé après toutes les coupures des péquistes et des libéraux est devenu tellement lamentable que plus en plus de gens voient le recours au privé comme une solution. Les gens qui n’ont pas d’argent devront continuer à attendre.

  8. Cowboy said

    Les pauvres vont avoir des places libérées dans le système public quand on vas enfin enlever cette interdiction ridicule de payer pour des soins

  9. internationaliste said

    Il n’y a qu’un seul réseau de médecins au Québec. Les médecins qui vont s’en aller au privé ne seront plus disponibles pour le secteur public. Ceux qui payent voudront avoir les meilleurs soins, comme c’est le cas avec les écoles privées présentement qui sont toujours en tête des soi-disant palmarès.

  10. Cowboy said

    Tout les pays qui ont des systèmes hybrides ont des meilleurs résultats que le Canada.

    Mais bon, ça vas se produire que vous chialer ou non 🙂

  11. internationaliste said

    Pas convaincu. Le gouvernement Charest a refusé de mettre en application les recommendations du rapport Castonguay. Le fait qu’il y ait une grogne populaire peut contraire le gouvernement en place, y compris si c’est un gouvernement adéquiste. L’ADQ est tellement opportuniste qu’il ne voudra pas risquer de se mettre à dos la volonté populaire.

  12. Cowboy said

    D’ici 10 ans ca vas être enfin fait, la pression des babyboomers qui veulent des soins et qui ont le cash pour vas forcer le jeu.

  13. sylvainguillemette said

    « carlop a dit:
    22 février, 2008 à 1:58 e

    La santé à elle seule coûte pratiquement 10 000$ par payeur de taxe par année. »

    -Imagines au privé! L’étude IRIS prouve que le privé augmente le coût de la santé et ne change en rien l’acessibilité. Et tu sais quoi? Ces études furent faites partout dans le monde et c’est le même résultat, le privé augmente le coût et ne change en rien l’accessibilité.

    « Cowboy a dit:
    22 février, 2008 à 2:01 e

    TOUT les pays d’europe ont un système hybride et TOUT les pays d’europe ont un meilleur service de santé que le canada.

    Ca marche pas votre campagne de peur contre le privé »

    -Tu vois? C’est faux, sors-moi tes études! Allez sors-les! Faux! Totalement faux! L’étude qu’IRIS a mené, a été faite en Grande-Bretagne, en France, aux États-Unis, et toutes, concluent la même chose, le privé coûte plus cher et ne change en rien l’accessibilité. Plies toi aux études. C’est la vie, j’endure bien votre système suicidaire moi, alors acceptes les études scientifiques, pareil pour les changements climatiques…

    Ça a jamais rien changé nulle part, ça a juste donné aux bourgeois, une nouvelle source de profit, un nouvel endroit pour blanchir de l’argent (car parmi les bourgeois, il y a des criminels), etc.

    Tu rêves! Ajoutes au système public une sangsue à payer et des publicitésà payer, voilà ton système privé! Des humains avec des instruments, pareil!

    « Cowboy a dit:
    22 février, 2008 à 2:03 e

    http://www.iedm.org/uploaded/pdf/sondage1006_fr.pdf

    Les québécois sont les plus favorables au privé de tout le Canada en plus! 🙂 »

    -Tu sors un sondage de l’IEDM? Wow! comme David Gagnon qui s’approuvait avec des statistiques de la banque mondiale et du FMI! Pitoyable! L’IEDM est une église sectaire, dont se source le PLQ, l’ADQ et le PQ. Tous trois ne remettent pa souvent en question les jugemnents sectaires de ceette église sectaire. Et tu sais quoi le crétin? 1 an avant, il n’en était rien. Les médias ont répété pendant plus d’un an, que le privé était soit disant la solution, or, heureusement, l’étude de l’IRIS vaint démentir la propagande bourgeoise sectaire et suicidaire. Tu fais encore de toi, un con-vaincu.

    J’ai vraiment hâte de trouver quelqu’un de taille à droite, où sont-ils cachés vos spécialistes? Tous totalitaires comme vous? Nient-ils tous la science et les études scientifiques?

    « Cowboy a dit:
    22 février, 2008 à 5:52 e

    Les pauvres vont avoir des places libérées dans le système public quand on vas enfin enlever cette interdiction ridicule de payer pour des soins »

    -Faux. Leurre. Lis l’étude de l’IRIS. Aussi, les riches ne sont déjà pas à l’urgence publique et le privé existe déjà, sinon au noir. Et devines quoi,nous, les pauvrs, on attend encore plus de 12 heures à l’hôpital. Encore là, tu oublies la pénurie de médecins, tu les prends où? Ah! J’ai trouvé! Au public! Quel con! 2+2=4 criss! Si tu prends des médecins du public pour aller travailler au privé, tu viens de déduire le public de certains de ses médecins qui, devront nécessairement avoir le choix de pratiquer où bon leur semble. Aussi, l’uniformité du système ne sera plus et certains seront traités aux petits oignons alors que d’autres, moins fortunés mais autant utile dans la société sinon plus, attendront sur des banquettes de plastique inconfortables. Du champagne avec ça? Pourquoi pas?

    Interdiction ridicule? C’est toi qui est ridicule. Comme toujours d’ailleurs. IRIS dit le contraire de toi. Ce qui serait ridicule, c’est qu’on puisse juger de la personne, selon son porte-feuille. Imagines que ce serait selon le quotient intellectuel, tu serais dans la merde! Tu irais attendre avec le reste de ta secte suicidaire capitaliste au public, alors que nous, les génies, passerions avant toi. T’aimerais?

    Vous êtes des imbéciles heureux, vous niez d’abord les changements climatiques, ensuite la mise en place d’une dictature pourtant évidente en Afghanistan et là, l’étude scientifique de l’IRIS et les autres études internationales dont, des états-uniennes arrivant au même constat, le privé copute plus cher que le public et ne change en rien l’accessibilité.

    « # Cowboy a dit:
    22 février, 2008 à 8:12 e

    Tout les pays qui ont des systèmes hybrides ont des meilleurs résultats que le Canada.

    Mais bon, ça vas se produire que vous chialer ou non 🙂 »

    -Totalement faux, acessibilité=0. Alors oublies ton conte de fée ou vas le raconter ailleurs. aux États-Unis par exemple, plus de 55 millions de citoyens n’ont pas accès aux soins de santé et doivent attendre éternellement dans le système public qui souffre gravement de l’existence du privé. D’ailleurs, Hillary Clinton veut amener un système universel qui est très en demande de la population états-unienne.

    C’est faux, l’étude qui fût faite ici par IRIS, a été faite aux États-Unis aussi, même résultat! Pareil! Ça ne change rien à ‘accessibilité et ça augmente le coût! Allûmes!

    « Cowboy a dit:
    22 février, 2008 à 9:34 e

    D’ici 10 ans ca vas être enfin fait, la pression des babyboomers qui veulent des soins et qui ont le cash pour vas forcer le jeu. »

    -D’ici 10 ans, il y aura déjà de grands signes de la crise de l’eau, des guerre suivront, etc. alors laisses tomber les caprices des boomers le déconnecté.

  14. Cowboy said

    Le Sondage est de Léger et Léger si t’avais au moins cliquer dessus

  15. carlop said

    « Les québécois sont les plus favorables au privé de tout le Canada en plus!  »

    Ben non! C’est du totalitarisme puisque nos totalitaristes le disent.

    « Le Québec est une des provinces ou les dépenses en santé sont les plus basses. L’état du système de santé après toutes les coupures des péquistes et des libéraux est devenu tellement lamentable que plus en plus de gens voient le recours au privé comme une solution.  »

    Les Québécois sont pauvres. Moins d’entreprenariat, moins d’argent dans leurs porches parce que plus taxés, moins libres, etc. Tout le système craque et la santé et l’éducation prennent 70% du budget.

    « Il n’y a qu’un seul réseau de médecins au Québec. »

    Faux. De plus en plus de médecins quittent le système public pour l’autre système. Les Québécois ne peuvent pas s’assurer pour ces soins. Les médecins et les infirmières sont tannés de travailler dans des conditions de merde.

    « Les médecins qui vont s’en aller au privé ne seront plus disponibles pour le secteur public. »

    Pas selon le rapport Castonguay. Au contraire. C’est le cas présentement.

    Votre « étude » n’est que de la propagande gauchiste par un groupe gauchiste. Si l’IDEM n’a pas de crédibilité, l’IRIS non plus.

  16. tangoc12 said

    @sylvainguillemette

    “Les médecins qui vont s’en aller au privé ne seront plus disponibles pour le secteur public.”

    Ce n’est pas certain. Actuellement, ils doivent choisir entre le privé ou le public donc, dans ces conditions oui s’ils sont dans le privé ils ne peuvent être dans le public.

    Dans un système mixte, on pourrait demander aux médecins de fournir un certain nombres d’heures dans le public. Par exemple, comme les omnipraticiens sont soumis à un plafond salarial (sur une base trimestriel je crois), ceux qui ont un certain volume prennent des journées de congé à la fin du trimestre puisqu’ils ne sont pratiquement pas payés au dessus de ce plafond. Ils pourraient aller au privé sans que cela ne change rien à la pratique publique actuelle.

    Même chose pour les spécialistes dont les « quotas » sont fixés en fonction de la capacité du gouvernement. Donc au lieu d’opérer quelques demi-journées par semaine parce que les ressources ne sont pas disponibles pourraient le faire au privé. Ils font la même pratique au public mais qu lieu de rester sur la touche faute de ressources, ils travaillent au privé.

    Dans ces circonstances, je ne crois pas que qu’on puisse affirmer qu’un médecin qui pratique au privé est automatiquement un médecin de moins au public.

    PS: vous mentionnez une étude de l’IRIS, j’ai beau chercher je ne la trouve pas, seulement quelques références à cette étude sur le site de Québec Solidaire. Vous semblez l’avoir lue, auriez-vous un lien à suggérer afin que je puisse en prendre connaissance comme vous le suggérez.

  17. internationaliste said

    Il y a bel et bien un seul réseau de médecins au Québec, car il y a un seul Collège des médecins. Ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre ça!

    Quant à la propagande Carlop et cie sont passé maître dans l’art de dire n’importe quoi pour se faire valoir. Votre IEDM est de la foutaise.

  18. tangoc12 said

    « Il y a bel et bien un seul réseau de médecins au Québec, car il y a un seul Collège des médecins. Ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre ça!  »

    Il y a le Collège des médecins, le Collège des médecins spécialistes, le Collège des médecins de famille. Vous avez raison, ça prend pas la tête à Papineau pour voir qu’avec cet exemple trois ne signifie pas un seul.

  19. sylvainguillemette said

    « Les Québécois sont pauvres. Moins d’entreprenariat, moins d’argent dans leurs porches parce que plus taxés, moins libres, etc. Tout le système craque et la santé et l’éducation prennent 70% du budget. »

    -D’abord scientifique en environnement, maintenant spécialiste de l’économie! Quoi encore?
    Attends! Tu ne fais que répéter les beaux discours populistes crasses de l’ADQ et du reste des partis de droite qui ont pullulé la, place publique avec ce genre de bêtises. « Créer plus de richesse, pour mieux les répartir », comme aux États-Unis où, seulement 1% de la population est ultra-riche et dont certains d’entres eux, ont des milliards à leur compte personnel. Pelletage de nuage encore! La monopolisation et la cartellisation est chose courante et normale dans le capitalisme.

    « Faux. De plus en plus de médecins quittent le système public pour l’autre système. Les Québécois ne peuvent pas s’assurer pour ces soins. Les médecins et les infirmières sont tannés de travailler dans des conditions de merde. »

    -Sabordage. La simple existence d’un autre système, le privé, vient déjà tout foirer. Si ils ont la chance entre des horaires de cul et celui des cliniques privées, le choix n’est pas difficile. C’est du torpillage de système de santé. Quant au coût de la santé, il va augmenter avec le privé, c’est aussi prouvé par plusieurs études, dont celle de IRIS.

    « Cowboy a dit:
    22 février, 2008 à 11:02 e

    Le Sondage est de Léger et Léger si t’avais au moins cliquer dessus »

    -C’est pareil! C’est libéral et péquiste, donc de droite! Et un sondage, n’a aucune valeur si pendant des mois, les médias répètent à tort, puisqu’ils ont tort, et à travers, que le privé règlerait probablement la question. Et ce fût le cas, les médias, que ce soit Radio-Canada, TVA, TQS, etc., l’ont répété à maintes reprises. Crédibilité= un gros 0! Si je dis pendant des mois que Micheal Jackson se tape des enfants, il y aura certes confusion quant à la réalité si je fais ensuite un sondage et toujours est-il que, le privé en santé augmentera la facture et ne changera en rien les files d’attente. C’est prouvé, revenez-en et changez au moins votre discours pour celui-ci! « Nos bourgeois adorés, à qui nous aimons licher les culs, méritent d’exploiter la misère hasardeuse humaine, parce que ce sont des élites! » Bande d’hypocrites!

    « “Les médecins qui vont s’en aller au privé ne seront plus disponibles pour le secteur public.”

    Pas selon le rapport Castonguay. Au contraire. C’est le cas présentement. »

    -Ben voyons! Ils vont se cloner!?! Non mais, ça t’arrive d’être sensé dans tes propos? Comment peuvent-ils être à la fois dans les deux paliers? Mystère… Le rapport Castonguay est un pelletage de nuage totalitaire qui ne vise qu’à nous émerveiller et cacher les réels buts derrière tout cela, soit de diversifier l’exploitation des sales bourgeois minoritaires et parasitaires maintenant en soif d’exploiter la misère humaine qui soit dit en passant, est hasardeuse très souvent.

    « Votre “étude” n’est que de la propagande gauchiste par un groupe gauchiste. Si l’IDEM n’a pas de crédibilité, l’IRIS non plus. »

    -L’IEDM n’a aucune étude à l’appui en passant, merci de retourner faire tes recherches sale sectaire. L’IRIS n’est pas le seul groupe à avoir fait cette étude, elle a aussi été faite aux États-Unis, avec les mêmes résultats.

    « Ce n’est pas certain. Actuellement, ils doivent choisir entre le privé ou le public donc, dans ces conditions oui s’ils sont dans le privé ils ne peuvent être dans le public. »

    -C’est bien joli tout ça, mais c’est parce que c’est possible. Interdisons le privé tout simplement, et ça ne sera plus le cas. De toute façon, la loi Chaouli perd tout son sens avec l’étude de l’IRIS et devrait donc ainsi, être réformée ou rejetée. Car à la base, cette loi disait qu’il fallait amener une diminution des files d’attente et du coût, or ces deux conditions seront jamais remplies. Pas de système privé, pas de médecins dans le système privé. Aussi simple que cela!

    « Dans un système mixte, on pourrait demander aux médecins de fournir un certain nombres d’heures dans le public. »

    -Pourquoi, au lieu de servir aux deux, ne serviraient-ils pas seulement dans un? Ça revient au même et ça coûte moins cher en bout de ligne et la loi canadienne sur l’uniformité des soins, sur l’accessibilité des soins, reste intacte et non violée. Car ce que vous me dite sen gros, c’est que si je prend 20 dollars, que je le divise en deux, ça me donnera deux 10 dollars. À quoi bon casser mon 20 dollars pour obtenir le même résultat? Vous me précisez aussi, et je vous en remercie, qu’il y a plafond d’activité dans le réseau public, or , cela n’a pas raison d’être. C’est ce que moi, j’appelle, du sabotage, du sabordage. Car si nous donnons aux mêmes médecins qui sont bloqués par des quotas, le droit de pratiquer dans le privé qui coûte plus cher, pourquoi ne pas ouvrir les quotas? Mélangé?

    « Ils pourraient aller au privé sans que cela ne change rien à la pratique publique actuelle. »

    -Vous confirmez ce que je dis! On ne change pas leur quota, mais on leur permettrait, à plus coûtant, d’aller au privé!?! Ineptie…
    Tout en prônant une injustice et une exploitation des misères humaines, ce que vous me dites n’a aucun sens! Étant donné que le privé serait plus coûteux, je serais en droit d’exiger toute pratique du privé et de remettre ainsi, tous les belligérants au public, à leur place quoi! J’ai l’impression de regarder un chien qui court après sa queue, on tourne en rond là. Sans rancune. D’autant plus que dans votre phrase suivante, vous répétez l’essentiel que je viens de dénoncer. Il y a des quotas qui devraient être biffés, tout simplement, puisque le coût au privé, augmenterait la facture. Il n’existe en passant, aucun endroit où le privé a diminué les coûts de la santé, aucun! Faites attention de ne pas me présenter une comparaison pomme-orange s’il vous plaît.

    « Dans ces circonstances, je ne crois pas que qu’on puisse affirmer qu’un médecin qui pratique au privé est automatiquement un médecin de moins au public. »

    -Pourtant, je viens de le prouver, c’est logique, à moins qu’il ne se clone. Car avant tout, vous excluez comme option, la dérèglementation des quotas, or, vous savez que ceux-ci empêchent le réseau public d’être performant, sans bien sûr oublier la pénurie de personnel.

  20. sylvainguillemette said

    http://www.hc-sc.gc.ca/francais/pdf/romanow/17_Deber_F.pdf

    Et les représentants de cet institut, furent invités la semaine dernière à RDI, en direct. Hors de tout doute, le privé coûte plus cher que le public et c’est logique, puisqu’on y ajoute une sangsue suceuse de profit, le bourgeois, et de la publicité très coûteuse. Bref, la seule façon de faire baisser les coûts au privé, reste la baisse des salaires des auxiliaires ou des infirmièr(e)s. On va faire de la santé, des « Subways », des McDo/service rapide avec les alaires de crève-faim qui vont avec, comme au WalMart?
    to
    Allez, un peu de sérieux s’il vous plaît. Ma fille de 4 ans a ut compris sans dessin, dois-je vous en dessiner un?

  21. sylvainguillemette said

    Je crois bien que c’est cette étude, sinon, juste taper « IRIS soins santé privé », les articles de LaPresse sortiront. J’ai beaucoup de misère, avec un modem 56k, à ouvrir les dossiers « PDF ».

  22. internationaliste said

    Cher Tangoc, ce que je veux dire c’est qu’il n’y aura pas deux Collèges de Médecins, un pour le privé et un pour le public. Même chose pour les deux autres. Ce sont les mêmes médecins qui devront aller dans les deux, ce qui enlèvera des médecins pour le secteur public. Les petits salariés qui ne peuvent pas payer pour des soins devront continuer d’attendre et se contenteront de soins de moindre qualité. Ceux qui paieront exigeront la meilleure qualité comme c’est le cas en éducation présentement.

  23. tangoc12 said

    @sylvainguillemette

    En fait c’est que vous n’avez pas compris ce principe de plafond salarial. Si le médecin ne reçoit que 25% de son salaire lorsqu’il a attient ce plafond, il ne travaille pas parce que ça ne couvre pas ses frais. S’il devient alors disponible pour le privé, l’argent ne vient pas de l’état mais du client. Ce n’est donc pas de prendre 20 dollars qu’on coupe en deux, le 20 dollars reste dans le publique et le privé paie et n’utilise pas ce 20 dollars. C’est quand il n’y a plus de 20 dollars disponibles qu’on lui permet d’agir au privé. Le médecin fourni donc le même nombre d’heures puisqu’il doit se rendre au plafond salarial avant de facturer au privé. Donc, dans ce contexte, ce n’est pas certain qu’un médecin pratiquant au privé réduirait sa contribution au publique. De plus, les patients qui paient ainsi au privé libèrent des places dans le publique.

    Pourquoi il y a des plafonds? tout simplement parce que c’est ce que peut payer le gouvernement. Donc on pénalise les médecins qui pourraient défoncer les budgets. On peut effectivement les augmenter mais pour cela il faut trouver de nouvelles sources de financement. Si on pouvait les augmenter, il y aurait certainement des médecins qui allongeraient leurs heures de pratique on pourrait probablement réduire le nombre de personnes qui n’ont pas de médecins de famille.

  24. tangoc12 said

    @Internationaliste

    Si vous vous référez au texte ci-dessus, je crois qu’il y aurait des solutions pour ne pas que le privé enlève au publique.

    Effectivement, ce seront les mêmes Collèges pour le système publique et le privé, comme c’est le cas en ce moment. J’ai des doutes que la qualité de l’acte médical serait différent dans le privé et dans le publique, puisqu’il est controlé par les Collèges. J’ai plutôt l’impression que la différence se fera sur tout ce qui l’entoure, comme par exemple « je paie, mon doc a affaire à être à l’heure et ne pas me faire poirotter dans la salle d’attente pendant une heure » ou « au lieu d’aller à l’urgence et attendre 14h parce que j’ai mal à la gorge et que je tousse depuis 3 semaines mais aujourd’hui j’ai décidé que je ne pouvais plus attendre, je peux payer et on me verra dans 1h ».

    L’enseignement est un cas différent, mais si on compare le nombre d’heures que l’élève passe à l’école au privé en comparaison du publique, est-ce vraiment la qualité de l’enseignement et des professeurs qui est en cause ou est-ce plutôt une question d’encadrement et de « milieu de vie » si je peux m’exprimer ainsi. J’ai lu récemment qu’un collège privé à Montréal avait décidé d’enseigner le mandarin. Je ne crois pas pour autant que cela diminue la qualité de l’enseignement au publique. Effectivement les gens paient et les élève en ont plus. Peut-on conclure cependant que la qualité est meilleure?

  25. sylvainguillemette said

    « En fait c’est que vous n’avez pas compris ce principe de plafond salarial. Si le médecin ne reçoit que 25% de son salaire lorsqu’il a attient ce plafond, il ne travaille pas parce que ça ne couvre pas ses frais. S’il devient alors disponible pour le privé, l’argent ne vient pas de l’état mais du client. Ce n’est donc pas de prendre 20 dollars qu’on coupe en deux, le 20 dollars reste dans le publique et le privé paie et n’utilise pas ce 20 dollars. C’est quand il n’y a plus de 20 dollars disponibles qu’on lui permet d’agir au privé. Le médecin fourni donc le même nombre d’heures puisqu’il doit se rendre au plafond salarial avant de facturer au privé. Donc, dans ce contexte, ce n’est pas certain qu’un médecin pratiquant au privé réduirait sa contribution au publique. De plus, les patients qui paient ainsi au privé libèrent des places dans le publique. »

    -Tout ce charabia, pour éviter de dire qu’il faut en mettre plus dans le système public, et oui. Soit, c’est ce que nous avons décidé comme société. Acceptez-le, pourquoi remettre en question cette bonne décision, c’est comme remettre en question le socialisme à Cuba en prônant un système d’exploitation niant les faits scientifiques, et acceptant l’exploitation de l,être humain par son semblable, ce qui est encore totalitaire. Le débat n’a jamais eu lieu, c’est imposé, comme le socialisme de Cuba.

    Bref, le privé n’est de toute façon pas la solution. Acceptez les faits, il est plus coûteux et c’est logique, il donne aussi le droit à un bourgeois d’exploiter la misère humaine, ce qui n’a jamais été débattue sérieusement non plus.

    « tout simplement parce que c’est ce que peut payer le gouvernement. »

    -C’est la barrière psychologique que s’est imposé le gouvernement vous voulez dire. Pour moi, la priorité, c’est la santé, puisque d’ailleurs, toute la luxure n’est plus d’actualité, si l’on se fie au constat scientifique ayant fait consensus sur les changements climatiques et la responsabilité humaine à ceux-ci. On nage dans la fiction avec la droite, bien désolé, vous avez aujourd’hui le fardeau de la preuve.

  26. volvox said

    Je reprends la remarque de Cowboy

    « TOUT les pays d’europe ont un système hybride et TOUT les pays d’europe ont un meilleur service de santé que le canada.

    Ca marche pas votre campagne de peur contre le privé »

    ————–

    Faut savoir ce que coute un médecin dans ces pays (le tiers, le quart, le 5ième d’ici). Le cout de la médecine d’ICI, notre façon de vivre, nos enfants encore trop gras en 2008, la malbouffe partout, le peu de souci qu’on les gens pour leur santé, le cholestérol qui sévit partout (aucun équivalent en Europe) et l’obésité … etc . font qu’un système hybride comme il s’en pratique en Europe est innaplicable ici. Rien n’est comparable. On estime que 30% de la médecine au Canada est déjà du domaine privé (dans la seule ville de Québec il y a plus de cliniques de radiologie privées que publiques) – mon garçon qui étudie dans ce domaine a déjà été recruté par un employeur privé. QUE voulez vous de plus? – ou voulez vous arrêter avec votre quête privé que vous avancez comme le remède miracle – la solution à tous les maux? La santé des canadiens étant tellement mauvaise (obésité gallopante) que les assurances maladies privées vont devoir hausser leur tarif en flèche, et ne s’assura pas qui veut – faudra pas avoir d’antécédents, même dans la famille. En Angleterre et USA les compagnies d’assurance étudient les antécédents familiaux avant d’assurer leur clientèle, et même les profils génétiques.

    Au Canada on a l’immense chance d’avoir une structure santé encore majoritairement publique et une accessibilité universelle. C’est la PLUS grand cadeau qu’on s’est fait et notre PLUS grande richesse collective. Pourquoi tout briser pour le bénéfice de quelques dizaines d’individus et grandes compagnies qui veulent s’enrichir en profitant de la misère humaine (la maladie c’est la misère).

    Faut avoir peur de privé et tout faire pour conserver les acquis actuels.

  27. sylvainguillemette said

    « La supercherie du siècle!
    Comme les nuages préparent la tempête, la privatisation apporterait avec elle des privations aussi nombreuses qu’inutiles. Loin de créer de nouveaux emplois, elle en ferait disparaître un plus grand nombre. »

    Henri Gagnon, 1985

    D’ailleurs, les emplois qui se multiplient facilement ces temps-ci, sont majoritairement des emplois précaires à temps partiel dans le secteur du service. 42 000 dans l’ouest canadien entre autre. Alors qu’on fiche à la porte les ouvriers (En tout cas, ici, y a pas que les bourgeois qui ont pris des risques.) de plusieurs secteurs; manufacturiers et forestiers pour ne prendre que ceux-là.

    Certains vont dire: « On peut pu, on peut pu! », alors qu’on pourrait dire: « C’était prévisible, nous aurions dû rediriger nos ouvriers dans un autre secteur, allant ici de l’aide et la formation de ces mêmes ouvriers. »

    Le privé ici ou là, c’est la même chose. C’est une plaie, une plaie sur laquelle y a du pu, du pu appelé bourgeois. En dessous des bourgeois, y a les sales opportunistes qui les envient, les imbéciles et les aliénés, etc. Peu importe la position de l’être humain dans ce tas de viande, il ne cherche, dans le système capitaliste sectaire, qu’à gagner le sommet et pisser sur la tête des autres. C’est primitif et suicidaire, puisqu’il y a désormais un constat scientifique qui appuie cette version, citant les changements climatiques et la responsabilité humaine. C’est bien triste, mais votre secte est sur le point de s’écrouler sur elle-même.

    Aujourd’hui, contrairement à l’époque où il fallait encore alphabétiser la population, comme c’était le cas au Vénézuéla à cause des plaies néo-libérales qui ont pullulé durant des années avec l’aide de la maison blanche, cette population peut apprendre et comprendre plus aisément qu’autrefois.

    Triste histoire le capitalisme…

  28. Cowboy said

    En effet, c’est l’histoire triste la plus grandiose et révolutionnaire de l’histoire de l’homme

  29. sylvainguillemette said

    Révolutionnaire? Pas pour l’être humain en tout cas. En recherches, etc., certes, mais pas pour le prolétariat majoritaire sur Terre, qui se fait toujours exploiter par le bourgeois minoritaire et parasitaire sur Terre.

    Par ailleurs, cette triste histoire tire à sa fin, dû à sa pollution.

  30. Cowboy said

    L’être humain n’a jamais vécu aussi bien de toute l’histoire et dans quelques milliers d’années les archéologues se fouttront bien de vos gueules en retrouvant vos opinions sur un vieux cd qui trainant dans un bureau de vote de québec solidaire enterré sous les pancartes de manifestations étudiantes.

  31. internationaliste said

    Et les écrits de Cowboy se trouveront enfouis au fin fond d’une carrière!

  32. Cowboy said

    Excellent, j’adore l’industrie minière qui nous permet d’avoir accès à tout ces matériaux extrêmement utiles.

  33. internationaliste said

    Je parlais de carrières de déchets.

  34. Cowboy said

    Pas moi.

  35. internationaliste said

    La valeur de tes écrits est inférieure aux déchets de n’importe lequel des sites d’enfouissements du Québec.

  36. Cowboy said

    Comme si les déchets du québec avait plus de valeur

  37. camarade Psycho said

    Certains déchets du Quebec non aucune valeur
    -garcon-vache.
    Spécifiquement, mais dans des sites d’enfouissements au Québec nous pouvons trouver de belle trouvailles! Il a des gens qui jettent vraiment n’importe quoi!!

  38. internationaliste said

    C’est quoi le rapport de la valeur garçon-vache?

  39. sylvainguillemette said

    C’est le déchet qui n’a aucune valeur.

    Mise à part ça, Jean-François Grenier met en doute non pas nos opinions, mais ceux d’experts. Je m’explique.

    Jean-François Grenier remet en question les changements climatiques et la responsabilité de l’être humain, mais ne peut présenter d’officielle contestation, faute d’absence d’argument, comme toujours quoi. J’attends garçon vache, non pas un site de propagande, mais bien une contestation des 2600 et +, études scientifiques qui vont dans ce sens.

    Il dit donc des Hubert Reeves et cie, qu’ils sont stupides et dans l’erreur, voilà ce qu’il dit.

    Jean-François Grenier connait mieux la question des changements climatiques que la communauté scientifique internationale, voilà quelque chose de bien comique.

    On rit souvent avec les droitistes, je reviens, j’ai des crampes! 😛

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :