Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 5 mars 2008

APPEL, aux hommes libres du Liban et de la Terre

Posted by sylvainguillemette sur 5 mars, 2008

Le président des États-Unis, George W. Bush, se prépare à poursuivre son agression barbare, commencée en Irak, contre les peuples arabes et dont le résultat fut, jusqu’à ce jour, plus d’un demi million de morts, des millions de blessés et de mutilés et la destruction systématique et organisée des institutions et des villes irakiennes.
En effet, au moment où son allié stratégique israélien noie la bande de Gaza dans un bain de sang, après avoir tenté, à l’aide de l’Egypte, de l’étrangler par le blocus, au moment où ses bombardiers, made in USA, assassinent les enfants en bas âge et détruisent les maisons sur la tête de ses occupants, et tandis que les chefs de l’armée israélienne concentrent leurs troupes près des frontières libanaises et que leurs avions violent l’espace aérien libanais, au vu et au su des représentants des Nations unies, George W. Bush axe son agression contre le Liban : ses destroyers se dirigent, l’un à la suite de l’autre, vers nos côtes, sous prétexte qu’il veut soutenir le gouvernement du Liban «élu légalement» contre ce qu’il appelle « la menace syrienne contre le Liban».
Cet acte agressif ne nous a pas surpris, surtout que, durant les dernières semaines, les discours guerriers s’étaient multipliés et des responsables étasuniens, ainsi que certains de leurs alliés libanais, avaient annoncé des changements imminents. Sans oublier la déclaration de David Saturnienne concernant le refus étasunien de l’initiative de la Ligue arabe pour mettre fin à la crise présidentielle libanaise. Cependant, et vu la scission intérieure aiguë et, aussi, les divisions inter arabes, qui annoncent la fin même de la Ligue arabe, cet acte guerrier risque de provoquer une explosion qui aboutirait à pousser le Liban dans les flammes d’une guerre civile recherchée par Israël et les États-Unis qui ne pardonnent pas la défaite subie pendant l’été 2006.
Le Parti Communiste libanais voit dans la nouvelle menace étasunienne une tentative visant à porter la terreur dans notre pays et à liquider notre Résistance nationale, de manière à permettre à Washington de donner un nouvel élan à son projet radical contre la région arabe, le projet du « Moyen Orient nouveau », dont le but est de diviser le monde arabe en mini États antagonistes, afin de servir Israël déclaré par George W. Bush « État des juifs de la Planète », tout en faisant des peuples arabes des tribus se faisant inlassablement la guerre, tandis que les richesses que recèle leur terre sont pillés ; surtout qu’on parle de la présence au Liban d’une nappe de pétrole.
Le Parti Communiste libanais appelle le peuple libanais à faire face à cette nouvelle agression étasunienne et à empêcher la réalisation de ses objectifs.
Il revendique de la part du gouvernement présidé par Fouad Sanioura la déclaration des États-Unis « Ennemis du Liban » et le renvoi des diplomates étasuniens présents au Liban, tout en demandant à toutes les forces politiques libanaises, y compris celles qui avaient, à un certain moment, pensé que les États-Unis allaient nous aider à recouvrer notre indépendance et notre souveraineté, de s’unir pour sauver leur pays.
Il réitère son initiative concernant l’élection d’un nouveau président de la République et la formation d’un gouvernement transitoire permettant les réformes politiques nécessaires.
Il appelle tous les peuples arabes et les peuples de la Planète, ainsi que leurs forces vives, à de larges manifestations afin d’empêcher cette nouvelle agression.
Il demande aux gouvernements des pays européens de la Méditerranée une position claire concernant cette agression et, surtout, l’utilisation par Washington des bases militaires érigées dans ces pays dans ses buts agressifs contre un petit peuple qui a levé l’étendard de la Résistance afin de libérer son pays et de défendre sa souveraineté et son indépendance.
Le Bureau politique du Parti communiste libanais,
Beyrouth, le 29 février 2008

Posted in Article, Communiqué, Impérialisme, Liban | 19 Comments »

Attentat terroriste au Canada

Posted by sylvainguillemette sur 5 mars, 2008

J’ai récemment reçu cette lettre, non pas dans la surprise, mais toutefois dans le dégoût. À vous de juger…

« Le 26 février 2008

Nous tenons à porter à votre attention un incident violent qui s’est produit le 12 février à Calgary, lorsqu’une bombe incendiaire a été lancée contre la maison de nos camarades Jason Devine et Bonnie Collins. L’attaque a échoué et aucun des membres de la famille, dont leurs quatre enfants, n’a été blessé. La police a entamé une enquête sur cet incident.

Le camarade Jason Devine a été candidat du Parti communiste du Canada à plusieurs élections fédérales, et la camarade Bonnie Collins est l’une des candidates de notre Parti dans la campagne électorale provinciale de l’Alberta. Tous deux ont participé activement pour dénoncer les activités des racistes et des éléments de l’extrême-droite dans le Sud de l’Alberta au cours des dernières années, et cette raison porte à croire que l’attaque est liée à leur travail antifasciste.

Au nom de tous nos membres et sympathisantes/ants, le Comité exécutif central du Parti exprime sa totale solidarité avec la famille Devine / Collins et avec nos camarades de la cellule rouge de Calgary face à cette agression. Ces actes grossiers d’intimidation ne peuvent taire nos camarades, qui réalisent un important travail pour lutter contre le racisme, le fascisme et la guerre impérialiste, pour la défense des droits démocratiques et de la justice sociale, et pour faire avancer la lutte pour le socialisme.

Le Parti communiste exige qu’une enquête profonde et complète soit effectuée relativement à cet incident, et que les auteurs de ce crime soient traduits en justice.

Salutations communistes,

Comité exécutif central,
Parti communiste du Canada »

Éclaircissements :

« Edmonton Journal

CALGARY – Jason Devine et sa compagne Bonnie croient que des néo-nazis sont responsables de l’attentat à la bombe incendiaire contre leur maison.

Dans la nuit du 12 février, Devine, âgé de 27 ans, était chez lui en compagnie de ses quatre enfants, qui dormaient, quand il a entendu un fracas et vu des flammes. Il a composé le 911.

«Le moins que l’on puisse dire c’est que c’était terrifiant», a-t-il déclaré. L’auteur de l’attentat a raté la fenêtre arrière qu’il visait, et le feu à brûlé une clôture et un ensemble de patio.

Collins et Devine sont tous deux communistes et membres de l’«Action anti-raciste de Calgary» («Anti-Racist Action Calgary»). Collins est candidate du Parti communiste aux élections provinciales dans la circonscription de Calgary-Est.

Les autres interactions survenus avec des groupes suprémacistes blancs de Calgary, nommément la «Garde aryenne» («Aryan Guard»), portent le couple à croire qu’il ne s’agissait pas d’un acte de violence .

«Nous n’avons pas de preuve et nous ne voulons accuser personne injustement, mais les coïncidences ne sont trop nombreuses» a dit Collins.

En effet, depuis la tenue d’une manifestation de protestation à l’Hôtel de ville, il y a quatre mois, le couple avait régulièrement reçu des appels téléphoniques suspects, a dit Collins.

Collins, qui est âgée de 27 ans, n’était pas chez elle au moment où la bombe incendiaire a été lancée et a déclaré qu’après avoir pris connaissance de l’incident, elle a eu peur. «Je ne reculerai pas. Je ne cesserai jamais mes activités.»

La police de la ville mènent une enquête sur cette affaire, mais elle n’a pas encore déclaré si Collins et Devine ont été visés en raison de leur militantisme.

© The Edmonton Journal 2008 »

 

Posted in Article, Canada, Lutte anti-fasciste, Terrorisme | 43 Comments »