Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Lettre ouverte de Raul Reyes (2007)

Posted by sylvainguillemette sur 9 mars, 2008

(Note : ce qui suit est une lettre ouverte du Commandant des FARC-EP, Raul Reyes, envoyée du fonds du maquis, en Colombie, il y a déjà quelques mois.  Cette lettre est datée de septembre 2007.  Avec le récent assassinat de Raul Reyes par l’armée colombienne, ce document prend d’autant plus d’importance.)

***

Du Commandant Raul Reyes,
Du fonds des montagnes de Colombie, septembre 2007

Recevez, messieurs les représentants du monde, notre salut bolivarien de la part des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie et de l’Armée du Peuple.

Dans les circonstances, nous nous adressons à tous les Présidents, Premier Ministre et Chefs d’État, avec l’objectif de vous inviter à contribuer à la construction de la paix avec justice sociale en Colombie, et ce, grâce à la reconnaissance de notre statut de belligérants que notre organisation de guérilla, les FARC-EP, avons conquis à travers plus de quarante ans de résistance et de lutte pour les droits du peuple colombien.

Nous croyons, comme les révolutionnaires que nous sommes, dans la possibilité d’obtenir une conclusion politique à cette guerre qui ensanglante la Colombie. De notre côté, je vous assure, nous sommes absolument disposées au dialogue et à la compréhension. Notre aspiration révolutionnaire nous convainc qu’avec la participation de tous les Colombien-ne-s nous voulons transformer notre patrie souffrante en un pays où fleurissent la cohabitation pacifique et la liberté.

Notre engagement à la paix se maintient même si nous sommes une organisation politico-militaire en armes contre le despotisme de ceux qui pensent que gouverner se réduit aux ignobles gestes de répression sauvage des expressions de désaccord qui surgissent inévitablement à cause de la faim et de la misère imposées à la majorité de la population. Nous sommes un peuple en armes; nous sommes l’armée de ce peuple inspirée par l’exemple du Libérateur Simon Bolivar qui s’est soulevé contre la violence de la classe dirigeante de  notre pays pour améliorer profondément la vie des Colombien-ne-s.

Mais notre volonté de paix pour la Colombie s’est heurtée plusieurs fois à l’obstacle d’une junte militaire incrustée au pouvoir.  Cette junte, appuyée financièrement et militairement par les États-Unis, a pour tête dirigeante aujourd’hui l’actuel président Alvaro Uribe Vélez, qui est allé jusqu’à l’extrême en légalisant les paramilitaires (assassins de milliers de Colombien-ne-s) avec l’objectif de se maintenir au pouvoir et de conserver les bénéfices économiques que cela lui rapporte (incluant naturellement le commerce de la drogue). C’est ce qu’on appelle le scandale du narco-trafic-politique maintenant à l’ordre du jour dans notre pays, et qui peut aller jusqu’à cet extrême que l’on entend raconter à propos d’un des plus grands assassins de Colombie, impuni, le chef paramilitaire Salvador Mancuso, réclamant les privilèges de la défense de l’État pour avoir commis ces atrocités. Et qui ne la sait pas : le paramilitarisme et le narcotrafic sont issus des entrailles mêmes de l’establishment et sont dans l’essence même de l’actuel gouvernement.

Ministre, militaires de hauts rangs – actifs ou retraités- législateurs, entrepreneurs, éleveurs, ambassadeurs, tous ont les mains tachés de sang innocent ; tous se placent en ligne d’attente où aboutissent profit personnel et pouvoir, unique horizon de leur labeur politique.

Il est nécessaire, aujourd’hui plus que jamais, que tous les gouvernements du monde, d’après les principes de l’autodétermination et de la souveraineté nationale, prennent acte de ceci : nous, hommes et femmes qui formons les FARC-EP, nous fournissons quotidiennement tous ces efforts pour arriver à une solution politique de ce conflit. De même que tous les Colombien-ne-s qui luttent sans répit dans toutes les « tranchées » de la vie quotidienne pour la paix avec la justice sociale.

La participation de la communauté internationale dans la recherche d’une paix authentique pour la Colombie – une paix s’appuyant nécessairement sur la justice sociale – doit être, nous croyons, chaque fois plus décisive et plus ferme. Nous ne pouvons permette que triomphe l’unilatéralisme du gouvernement actuel étasunien. Nous ne pouvons permette que, dans son délire impérial Georges W. Bush et les seigneurs de la guerre, entraîne le monde dans une des crises les plus profonde qu’ait connu l’histoire de l’humanité. Nous ne pouvons permettre non plus que Georges W. Bush continue d’envoyer appui militaire et financier au gouvernement de Uribe et aux narco-paramilitaire dans notre pays. Il est nécessaire de prendre des mesures multilatérales pour éviter que se répètent des épisodes honteux pour l’humanité : de nouveaux holocaustes commis contre les peuples du monde au nom de la « démocratie occidentale ».

Il n’y a pas de démocratie là où est la misère, ni de paix là où il y a oppression. C’est aujourd’hui que la voix des peuples doit être entendue ; et la voix du peuple colombien ; et sa voix est claire et ferme : nous demandons la paix avec la justice sociale, nous ne voulons pas de guerre fratricide, sauvage ; nous ne voulons pas que l’impérialisme étasunien décide de ce que seul le peuple colombien peut décider.

C’est grâce à l’appui  des États-Unis, qui aujourd’hui soutiennent la politique répressive de Uribe, qui ont rendu possible la « Sécurité Démocratique » sous prétexte que la « démocratie » se trouve sous la menace du « terrorisme » en Colombie. Uribe et ses alliés occultent les véritables dimensions de conflit. Peut-être vaudrait-il la peine d’inverser la maxime des propagandistes du régime uribiste et ainsi nous tiendrions une explication plus valable pour expliquer la peur qui a conduit ce gouvernement à se faire chaque fois plus répressif et sanguinaire : c’est le terrorisme qui actuellement menace la démocratie. La vraie démocratie reste du côté de l’insurrection armée et du mouvement révolutionnaire et démocratique qui ont grandi en maturité tout en restant clandestins, ainsi que du côté du mouvement populaire de masse; au côté du terrorisme, le narco-paramilitaire reste près du pouvoir en exerçant un terrorisme d’État, provoquant une grande quantité d »effusions de sang chaque fois plus meurtrière pour notre peuple.

À cause de ça, messieurs les représentants des gouvernements du monde, nous croyons que, plus tôt que tard, les choses s’appelleront bien en retour par leur nom. Ce dénigrant et absurde objectif du « terrorisme », dont nous accuse aujourd’hui la Maison Blanche et le gouvernement de Uribe, sera renversé, avec toute la justice, contre quiconque aujourd’hui se défendent l’un et l’autre pour nier de manière fausse et absurde l’existence du conflit social et armé dans notre pays. Nous sommes une organisation politico-militaire, en armes, contre la violence officielle et à la recherche de transformations sociales et profondes que permettent la croissance économique, autant que dans le domaine politique et social, de notre peuple jusqu’à la Nouvelle Colombie, la Grande Patrie et le socialisme.

Ce caractère des forces révolutionnaires se profile comme une option de pouvoir, i.e. d’une force belligérante dont on a reconnu en plusieurs occasions – par la force des faits- chez différents gouvernements nationaux avec lesquels nous avons établi un dialogue ( le plus récent étant le gouvernement Pastrana, 1998 à 2002), également par ces gouvernements qui ont joué un rôle d’observateurs ou ayant facilité le processus. À tout moment, nous avons démontré que nous pouvons faire plus, selon les requêtes pour qu’on nous donne le statut de force belligérante.

Nous sommes une armée révolutionnaire avec une hiérarchie et un commandement stable et visible; avec un projet politique et révolutionnaire; nous nous présentons comme une option pour le pouvoir politique et, surtout, nous avons des propositions claires qui mèneraient à un processus de réconciliation entre les Colombiens et à la reconstruction de notre patrie avec la volonté populaire.

Nous sommes sûrs que votre collaboration pour la paix en Colombie sera un geste de portée historique pour la paix mondiale.

Nous vous remercions de votre attention et nous espérons avoir exprimé avec clarté nos idées. Recevez nos salutations respectueuses.

Bien à vous

32 Réponses to “Lettre ouverte de Raul Reyes (2007)”

  1. sylvainguillemette said

    On est pas mal loin des meurtres en série commis par les paramilitaires colombiens,commandités par Uribe, lui-même commandité par la maison blanche.
    C’est dire à quel point la double-mesure est le cheval de bataille de la droite en général, pitoyable.

  2. leondegrell said

    le farc…

    principal source de financement du farc ?

    la dope… c’est pays la la seule chose qui savent produire c’est de la cocaines

  3. sylvainguillemette said

    Certains dérivés les rendraient riches, ignare.

    D’autre part, l’argent amassé par les FARC, ne sert pas à payer des villas, de la luxure, etc., il finance la révolution. Alors que si tu prends le gouvernement colombien, qui soit dit en passant, vit aussi de la drogue, c’est justement pour la luxure qu’il le fait. Or, n’oublions pas non plus que Noriega, qui passait de la cocaïne pour la DEA et la CIA aux États-Unis, fût vite remplacé par la Colombie. Et si l’on regarde l’évolution de la carrière de Uribe, on se rend vite compte qu’il a dû coopéré avec Escobar. Sais-t qui est Escobar petit ignare?

  4. camaradevez said

    Merci pour l’info camarade.

  5. leondegrell said

    ouias je sais qui est escobar. petit suceur de la bite a lenine.

  6. leondegrell said

    jappuis pas le farc nie le gouvernement corrompu en place ni meme les usa pays de l’immonde capitalisme.

    la seule chose que je dit c’Est que ce pays de merde vit de la drogue et que la drogue dégénere notre belle jeunesse.

  7. sylvainguillemette said

    La drogue est acheminée par tes copains de la CIA et de la DEA.

    Si tu savais à quel point les cubains de Miami ont des cartes blanches pour le transport de matières illicites.

    Et petit lèche-cul de bourgeois, je n’ai absolument rien contre l’homosexualité, mais je ne suce pas de bite, et Lénine est mort.

    Alors c’est simple, si tu te permets de lire comme il le faut, Uribe a eu des liens avec Escobar, Uribe est l’ami de Washington, tu vois à quel point t’es perdu? Tu soutiens Washington? Soit, donc tu soutiens aussi Uribe, qui vit grâce à la drogue. Un autre osti de double-standardiste, sauf que lui, il ne le sait pas. Uribe est un narco-traficant comme les FARC et un terroriste comme Bush et ses alliés.

    Vas falloir que tu te branches!

    « leondegrell a dit:
    10 mars, 2008 à 11:30 e

    jappuis pas le farc nie le gouvernement corrompu en place ni meme les usa pays de l’immonde capitalisme. »

    Qu’appuies-tu donc? « La suprématie blanche. » Correct, oublies ça, j’ai rien dit…

    Y a des cas irrécupérables je crois…

  8. anonymement said

    Je crois qu’il y a tout de même des questions a se posé à un certain niveau. Sachez que je ne défend en rien les troupes gouvernementale n’y même les USA. Mais il n’en demeure pas moins que les FARCS sont une organisation dont la principale source de financement est le narco-trafic. Ce trafic se fait malheurement trop souvent à travers le dure labeur du prolétariat. Sous prétexte de défendre une révolution, il vive au dépend de la dépendance des autres. Et ces autres sont malheurement trop souvent des prolétaires. On sait que les problèmes de drogue sont les plus fréquents chez les couches sociales les plus pauvres. Ainsi je crois que les FARCS même malgré leur bonne intention devrait être condamnées car leur action il les font au dépend du prolétariat

  9. Voyons un peu l’impressionnant pouvoir d’analyse et la logique inébranlable de Guillemette:

    D’autre part, l’argent amassé par les FARC, ne sert pas à payer des villas, de la luxure, etc., il finance la révolution. Alors que si tu prends le gouvernement colombien, qui soit dit en passant, vit aussi de la drogue, c’est justement pour la luxure qu’il le fait.

    Donc, selon le ti-coune en chef ici, si quelqu’un finance une activité « noble » avec de la drogue, c’est un héros, et on devrait l’en féliciter. S’il finance une villa, c’est un sale bourgeois qui mérite un cancer.

    Avec une logique pareille, je suis certain que Guillemette devra s’incliner si jamais, un jour, un des ses enfants lui explique qu’il a du se prostituer afin de payer sa carte de membre du parti communiste. Il ne pourrait pas s’en indigner, puisqu’il est d’avis que la fin justifie les moyens. À moins qu’il ne souhaite plutôt offrir la « gratuité politique » à ses enfants?

    Comme dirait un de mes amis vulgaire: Osti de deux de pique.

  10. sylvainguillemette said

    Je suis d’accord Anonymement, je condamne donc, avec vous, ce fait à propos des FARC, soit leur narco-trafic.

    « Il ne pourrait pas s’en indigner, puisqu’il est d’avis que la fin justifie les moyens. À moins qu’il ne souhaite plutôt offrir la “gratuité politique” à ses enfants? »

    Tu n’as pas choisi le bon sujet, « la fin justifie les moyens ».
    Ce nul, cet apprenti terroriste, avait dit de l’Irak et des irakiens, qu’ils pouvaient tous crever pour la seule tête de Saddam et c’est à peu près ce qui est arrivé!?! Plus double-standardiste que Jacques Saint-Pierre l’apprenti terroriste, c’est tout simplement impossible!

    Au Liban, Israël a massacré plus de 1100 civils libanais à coup d’arme de destruction massive, Saint-Pierre le serviteur du Capital était bel et bien là encore une fois, pour défendre l’odieux. Coûte que coûte disait-il.

    À Hiroshima et Nagasaki, des centaines de milliers de civils furent tués par les deux pires attentats terroristes de l’histoire de l’humanité. Encore là, Saint-Pierre était de garde au service des terroristes et du Capital.

    Comme double-mesure, on ne trouve pas pire que celles que Saint-Pierre soutient!

    Comme dirait un de ces amis vulgaires: Osti de deux pique.

  11. sylvainguillemette said

    C’est pas drôle d’être aussi nul que Jacques Saint-Pierre, aidons-le, soutenons-le dans sa quête de la gloire, nommons-le roi de la double-mesure pro-terrorisme pour qu’à jamais, il reste imprégné dans nos mémoires!

    (J’ai d’autres histoires à double-mesure à son propos, vous n’avez qu’à demander!)

    En voilà quelques uns;
    -Certains pays peuvent posséder des ADM et les utiliser à souhait alors que d’autres doivent être sanctionnés pour la seule présomption.
    -Certains pays peuvent chier sur les décisions de l’ONU et passer par-dessus, mais pas les autres.
    -Il dit non à la gratuité scolaire, sauf pour ses enfants à qui il paie les études à Harvard, quand même!

  12. sylvainguillemette said

    Bel essai Jacques Saint-Pierre, mais que vois-je? Une perte de patience? Tu es tombé dans l’insulte de maternelle, ça te manquait?

    Sur deux billets, tu es tombé dans l’insulte, faute d’absence d’argument encore une fois. Ta capacité à réfléchir ne dépends donc vraiment pas de ta belle orthographie, de ton écriture. Elle t’a quitté il y longtemps, lorsque tu es devenu bourgeois je crois. Sale parasite minoritaire.

  13. internationaliste said

    Anonymement si je ne me trompe tu es proche du PCR. Le prédécesseur du PCR, le groupe Action Socialiste, est devenu célèbre en soutenant le Sentier Lumineux du Pérou qui a été accusé à son tour de pratiquer la narco-guérilla. Donc si tu es membre du PCR, donc maoïste, tu devrais aussi condamner le Sentier Lumineux pour cette pratique.

  14. la drogue dégénere notre belle jeunesse.

    Je suis du même avis, mais avec des mots plus scientifiques.

  15. leondegrell said

    des mots plus scientifiques qui ne rejoignent pas le peuple que en faite vous méprisez.

    Vous vous permettez de défendre le peuple alors que jamais le peuple ne vous a demandé un triste retour au communisme.

    le peuple aiment ce système non par aliénation mais parce que ce systèmes leur permet une couverture social juste et un emplois rénuméré selon leur compétence.

  16. sylvainguillemette said

    Le communisme n’a jamais existé dans un territoire quelconque, il y a eu des ébauches, mais c’est tout. Si tu considères Staline comme un grand communiste, t’es dans le champs, et j’en profite pour dire que Mao était très nationaliste, n’en déplaise au PCR. Bref, comment retourner à ce qui n’a jamais exister dans les faits, à ce qui chaque fois qu’il était près d’exister, avait comme embûche des vermines comme toi Leon Degrell (pseudo de vermine pour cacher ton identité), pour flinguer les révolutionnaires.

    Et si tu crois que le peuple veut retourner à la Shoa, etc., tu te mets également un doigt dans l’oeil ignare. Tes idées furent combattues de par le monde, par nos grands-parents entre autre, parce qu’elles n’étaient partagées qu’entre des imbéciles et des crétins de première, trop naïf pour apercevoir l’exploitation des bourgeois sur le peuple, le prolétariat. De toute façon, dans les faits, les bourgeois sont vos alliés et vous n’êtes jamais arrivés à faire quoi que ce soit sans eux, triste, mais vrai!

    Adolf Hitlier a eu le pouvoir qu’il a eu grâce aux bourgeois. Quand je repense à la Shoa, c’est aux bourgeois que j’en veux, car sans eux, Adolf n’était que le minable qui se cachait derrière cette petite moustache moustique.

    « le peuple aiment ce système non par aliénation mais parce que ce systèmes leur permet une couverture social juste et un emplois rénuméré selon leur compétence. »

    Savais-tu pauvre imbécile, que ton système est une forme de communisme, mais pour les blancs seulement dans ton cas? Ben oui! Une déviation du communisme! Un genre de cancer qui s’est développé avec des idées comme le « nous », le « eux », etc. Un repliement sur soi-même. Une régression pshychologique, ben oui! Une contre-évolution!

    Quand au capitlaisme, la majorité est exploitée et les luxes que se partagent les nords-américains, sont impossibles à mettre en oeuvre dans le reste du monde, sans les 7 planètes Terre de ressources recommandées pour le faire. Belle ineptie! Le capitalisme demeure, une exploitation de l’être humain par lui-même, du prolétariat par la bourgeoisie qui n’a jamais mérité sa richesse.

    Prouves-moi maintenant que le riche mérite d’être riche au dépend des autres, que le bourgeois mérite les fruits du travail des autres, etc. Allez, patines! (Mes réponses sont déjà toutes prêtes, t’es mieux d’avoir des osti de bons arguments! C’est très mal parti!)

  17. sylvainguillemette said

    Le temps que prend un étudiant pour aller chercher ses compétences dans son domaine (où il aura eu aussi la chance d’avoir l’argent nécessaire pour ce faire), les autres travaillent déjà! Alors pour 5 ans d’université de l’étudiant, c’est 5 ans qu’aura donné le prolétaire sans éducation à son parasite de bourgeois, 5 ans de labeur forcée, 5 ans de vol, 5 ans de misère si en plus, il n’aime pas son travail.

    Maintenant, démontres-moi que chacun, chacune au Québec, a les mêmes chances d’aller faire de grandes études qui mènent aux grandes compétences, allez. Continues de patiner!

  18. leondegrell said

    le travail etudiant existe,les bourse et les prets et au lieu de se packter la face dans des bars etudiants ,qu’ils fassent des sacréfice.

    jai constater de mes yeux a l’universite laval durant mes etudes et durant les etudes a ma blonde au hec le train de vie des etudiants!

    voiture , buverie , party , cellulaire , linge a la mode et voir les meme conard manifester a la cadeul pour le gel des frais…

    toujours les meme ploucs des sciences social ,ceux condamner au chomage braillant devant leur dette normal des pelleteux de nuages ca sert a rien!

  19. leondegrell said

    j’en ai vu moi des filles de travailleur d’usine reussir des etudes en ergotherapie.

    elle travaillais l’été , se privais pour son but et son objectif passais avant les loisirs.

    en passant le travail etudiant forment les jeunes a la vie. Comme le service millitaire les formerais a la discipline.

  20. leondegrell, tu articules tes propos de façon si aberrant que je ne peux te comprendre correctement…

  21. sylvainguillemette said

    « leondegrell a dit:
    12 mars, 2008 à 11:01 e

    le travail etudiant existe,les bourse et les prets et au lieu de se packter la face dans des bars etudiants ,qu’ils fassent des sacréfice. »

    -Lis-tu ce que je dis? Non, c’est trop demandé, j’oubliais que je parlais à un nazi, attends! Toi lire moi? Criss!

    Ai-je parlé des étudiants? Non, j’ai parlé du prolétariat qui en attendant que les étudiants étudiaient, travaillait! Pas dur messemble. Non mais zouave comme ça, j’ai jamais vu ça, c’est peut-être pour ça que je suis le seul à te répondre…

    « jai constater de mes yeux a l’universite laval durant mes etudes et durant les etudes a ma blonde au hec le train de vie des etudiants! »

    -Tu me dis avoir étudié? Comment fais-tu pour écrire aussi mal? Que faisais-tu, toi, dans tes temps libres? Je pense que la « dicté » t’était justement destinée!

    « voiture , buverie , party , cellulaire , linge a la mode et voir les meme conard manifester a la cadeul pour le gel des frais… »

    -Comme toujours, aucune argumentation, niet, quedal, routine…
    En passant, c’est dans une brasserie que Adolf Hitler a monté son armée de perdants avec l’aide des bourgeois et de la bière abondante, qui a d’ailleurs perdu.

    « toujours les meme ploucs des sciences social ,ceux condamner au chomage braillant devant leur dette normal des pelleteux de nuages ca sert a rien! »

    -Encore ici, aucune argumentation. Il se contente de pointer les gens du doigt, tout en faisant une panoplie de fautes d’orthographes dans ses débats évasifs sectaires de nazis perdants, qui d’ailleurs ont perdu!

    Pis je ne commente même pas le reste, c’est du revômi nazi de perdant, pour les perdants, qui ont d’ailleurs perdu!!

  22. sylvainguillemette said

    En passant Leon, j’avais lorsque j’habitais Laval, un vieil ami, un vétéran de la 2e. Si tu savais à quel point j’adorais entendre ses histoires! Il en a buté du nazi! Comme des rats disait-il! Il les abattait à la arme lourde, comme des rats! Mhh, de belles histoires!

  23. sylvainguillemette said

    Bang bang les nazis!

  24. Guillemette:

    Tu me dis avoir étudié? Comment fais-tu pour écrire aussi mal? Que faisais-tu, toi, dans tes temps libres? Je pense que la “dicté” t’était justement destinée!

    Il faut écrire « dictée », pauvre Guillemette. Vous n’avez, en ce domaine comme en bien d’autres, aucune leçon à donner…

  25. eberhardt1972 said

    Saint-Pierre déteste telement Sylvain qu’il en défend même les nazis. As-tu pris le temps de corriger léonlintestingrêle, pauvre crétin? Bien sûr que non, lui pourrait un jour être son allié, pas Sylvain. Saint-Pierre a l’utilité d’une testicule vasectomisée, la bonne volonté d’un serpent à plumes et la capacité de dicernement d’un orang-outan. J’imagine qu’il doit ressembler à un mélange des trois…

    Dans le fond, c’est bien que ce morron de Jacouille soit ici: en passant sous silence les abhérations du naz et en le défendant – même indirectement – il démontre bien que la droite et l’extrême-droite peuvent être copain-copain.

  26. leondegrell said

    Au moin Adolf aura sorti les communistes d’Europe!

    Essaie pas de diviser pour regner petit Machiavel en herbe.

    j’ai etudié l’informatique a L’ul,je sais que je ne suis pas bon tres bon en francais , mais le faite que dans votre forum la possibilitée de s’autocorriger soit inexistante et le fait que j’écris du boulot compte pour beaucoup.

  27. eberhardt1972 said

    T’as certainement pas eu ton bacc avec un français aussi horrible. Avec -0.5 pour chaque faute et le max de 20 pts enlevés par travaux ou examens, tu devais avoir des belles notes. T’as passé tes cours de récupération en français?

  28. leondegrell said

    ca fait 10 ans de ca.

    j’ai eu un cours de rattrapage en grammaire et dieux merci en info on juge juste les competences en informatique et non en francais! et d’ailleur quant je m’applique avec les outils d’usage(dictionnaire , beshrelle) j’ecrit un assez bon francais.

  29. sylvainguillemette said

    Et en passant Degrell, le site corrige les fautes.

    Quant à toi l’apprenti terroriste, Jacques Saint-Pierre, ce n’était qu’une erreur de frappe de ma part et je ne compte pas m’en excuser à toi.
    Aussi, faut-il rappeler, lorsque tu es arrivé sur ce blogue, tu avais critiqué l’orthographe de Antho, mais dans ta critique, tu avais commis une erreur d’orthographe! Moron

    Hey le nazi, c’est les rouges qui ont non seulement sorti les nazis de l’Europe temporairement aussi temporairement que le contraire, mais qui les ont buté aussi! Comme des rats en passant, parce que c’étaient des rats.

  30. camarade Psycho said

    Les fautes de frappes sur l’ordinateur est très courante et on peux toujours faires des fautes d’inatention!! Il a même une étudie Universitaire qui démontre quelque chose d’impressionnant

    Sleon Une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrgide, l’odrre des ltters dnas les mtos n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soit à la bnnoe pclae.Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème.

    Vous pouvez même lire un texte dans le désorde et a moitier visible (vous voyez pas la fin des lettres en bas!)

    http://www.my-os.net/blog/index.php?2006/05/20/410-ordre-de-lecture

  31. sylvainguillemette said

    Cool!

  32. sylvainguillemette said

    Impressionnant!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :