Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

L’indépendance du Québec : un projet révolutionnaire.

Posted by sylvainguillemette sur 13 mars, 2008


Au Québec, la question nationale est un débat quotidien. Pour la majorité des Québécois, se positionner en politique est d’abord se dire souverainiste ou fédéraliste. La question est incontournable au Québec, c’est le cas de le dire. Pour tout parti politique, vouloir rester hors du débat équivaut à un suicide politique.

L’éclatement des organisations maoïstes en est un excellent exemple. D’En Lutte!, du PCO et du PCC-ML, le seul qui ait survécu est celui qui a choisi d’appuyer l’indépendance du Québec. Cela s’explique facilement : un parti qui ne sert pas l’histoire est éliminé par celle-ci.

Le Parti communiste du Québec est un parti indépendantiste. Mais pourquoi l’est-t-il? Seulement pour ne pas subir le sort du PCO et d’En Lutte? Bien sûr que non!! Le Parti communiste du Québec est un parti indépendantiste car l’indépendance du Québec est un projet révolutionnaire.

Le but d’un parti communiste est de renverser l’impérialisme, stade suprême du capitalisme. Mais l’impérialisme a son système « humanitaire » bien à lui pour contrer « la peste rouge »: l’état. La bourgeoisie se munit d’une machine d’état pour protéger le système économique qui répond à ses besoins, et on pourrait même dire, à sa propre survie. La machine d’état bourgeois est donc le mur que les communistes cherchent à abattre pour changer de système économique.

Chaque état bourgeois a sa stratégie pour protéger l’impérialisme sur le territoire qui lui est propre. Dans certains états c’est la théocratie. Dans d’autres c’est la monarchie absolue. Au Canada, la machine d’état bourgeoise a pour stratégie principale l’oppression nationale. Le fédéralisme est un système s’appuyant sur une ou plusieurs nations privilégiées pour opprimer les autres. La stratégie est simple : on donne des avantages à une ou plusieurs nations et on pousse cette ou ces dernières à écraser les autres pour protéger ses privilèges. C’est ni plus ni moins une forme de colonialisme. Au Canada, ce sont les « British Americans » ou Ontariens qui sont privilégiés par le système. Cette nation, descendante des loyalistes ayant quittés les États-Unis lors de la révolution américaine, centralise le pouvoir entre ses mains et pousse les autres nations anglo-saxonnes du Canada (Terre-neuviens, les anglophones des maritimes, ceux des Prairies et de la Colombie-Britannique) à faire un front commun pour protéger l’État fédéral contre les nations francophones (Québécois, Acadiens, Métis) et les nations autochtones (Micmac, Mohawk, Huron, etc.).

Diviser les travailleurs pour régner

On se retrouve donc avec un pays où il y a une hiérarchisation des nations. Mais pour cacher tout cela, on crée une nation artificielle du nom de « canadienne » pour maintenir la situation en place. Il en résulte donc des querelles nationales institutionnalisées dans lesquelles les classes ouvrières des diverses nations du Canada se confrontent entre elles, liguées derrière leurs bourgeoisies nationales respectives. On démontre tout cela comme étant des querelles sans importances n’ayant aucune conséquence sur l’unité de tous les Canadiens. L’union des prolétaires devenant donc impossible, la bourgeoisie a donc la belle vie. Diviser pour régner!

Mais le système a ses imperfections. Les bourgeois des nations dominantes en sont bien heureux. Les bourgeois qui ont des intérêts sur l’ensemble du territoire du Canada le sont tout autant, peu importe de quelle nation ils sont originaires. Mais dans certains secteurs du monde des affaires, les bourgeoisies des nations oppressées peuvent y être désavantagées. Les bourgeois de l’industrie du disque francophone ne veulent pas se faire manger tout cru par ceux de la musique anglophone. Quebecor fera tout pour protéger « Star Académie » de « American Idole ». L’oppression nationale peut menacer les marchés acquis par des bourgeoisies nationales francophones. Cela mène donc aussi à des disputes entre les diverses bourgeoisies.

Par contre, ces dernières ne remettent pas en question pour autant le système en place. Elles y sont bien en général, elles ne veulent que le réformer. L’autonomie provinciale leur suffirait parfaitement. La bourgeoisie nationale québécoise veut bien sûr protéger ses marchés dans l’industrie culturelle, mais n’a aucun problème à se livrer à une compétition impérialiste avec les bourgeois des autres nations du Canada dans d’autres domaines. Ces bourgeois sont représentés politiquement par le Parti québécois.

Mais pour réformer le système, les bourgeoisies nationales des nations oppressées doivent travailler selon les règles de ce dernier. Elles doivent utiliser le système parlementaire canadien et montrer qu’elles ont un soutien solide de leur classe ouvrière respective. De ce fait, les bourgeois nationaux doivent mobiliser les travailleurs de leur nation derrière eux avec de fausses promesses, questions d’obtenir ce qu’ils souhaitent. C’est là que le jeu commence à devenir risqué. Car pour mobiliser les travailleurs à un projet, il faut le faire leur. Mais les intérêts de classe étant contradictoires, la bourgeoisie marche sur des oeufs.

De plus, les bourgeois des nations opprimés ne pourront jamais obtenir quoi que ce soit sans menacer d’une sanction leurs collègues s’ils n’obtiennent pas gains de cause. Les menaces de sécessions deviennent donc la stratégie. Ces menaces son creuses, mais cela reste leur unique salut. Il se joue donc, entre les bourgeois réclamant l’autonomie provinciale et les bourgeois voulant le statu quo, un jeu de chantage continuel. Mais pour la bourgeoisie nationale, ce chantage doit avoir l’air d’un projet réel et ils doivent donc mobiliser leur classe ouvrière respective sur la base de cette menace et toujours en démontrant à cette dernière que tout cela est à l’avantage de ces même travailleurs même si les intérêts de classe sont contradictoires. Le jeu commence donc à être vraiment dangereux, et de ce fait, peu rapidement faire paniquer les bourgeois partisans du statu quo.

Et les travailleurs dans tout cela?

Les bourgeois jouent avec le feu, car les travailleurs prenant cette cause à coeur en font la leur. Ces derniers y voient une possibilité d’améliorer leurs conditions et d’avoir de l’influence dans la société. Les travailleurs finissent donc par désirer réellement le projet que les bourgeois nationaux utilisent pourtant comme un leurre.

Car au Québec, l’indépendance nationale n’a jamais eu réellement d’impact tant et aussi longtemps quelle ne fût pas aussi un projet de société. Le projet indépendantiste a été grandement popularisé par René Lévesque; un bourgeois issu du Parti libéral du Québec. Mais quel homme était René Lévesque avant de devenir le symbole du mouvement indépendantiste? René Lévesque avait premièrement été animateur d’une émission du nom de « Point de mire » où il se faisait pédagogue sur divers sujets politiques. Il avait été un des principaux meneurs de la grève contre Radio-Canada. En tant que ministre libéral, il avait été le père d’Hydro-Québec. Lors de la victoire de l’Union nationale, on l’avait même accusé d’avoir « fait peur à l’électorat avec ses mesures socialistes »! Lévesque était donc un symbole de mesures sociales et des sociétés d’État avant de se déclarer pour la souveraineté-association. Pour les travailleurs québécois, l’indépendance du Québec devenait donc un espoir réel pour la réalisation de nombreuses autres « Hydro-Québec » lorsque le mouvement avait pour chef René Lévesque.

Il est facile aussi de remarquer comment l’idée de l’indépendance du Québec a toujours connu ses pires reculs dans les sondages lors de mesures de type néo-libérales, appliquées par le Parti québécois. D’autre part, les mesures de type social du Parti québécois ont toujours moussé la popularité du projet indépendantiste. On est donc en droit de constater que c’est bel et bien pour ses intérêts de classe propre que les travailleurs québécois veulent faire l’indépendance et non pas par simples ferveurs nationalistes.

Mais pourquoi l’indépendance nationale est-il un projet révolutionnaire?

Tout cela est très intéressant, mais en quoi l’indépendance du Québec est-il un projet révolutionnaire? La raison est simple. La sécession du Québec provoque le démantèlement de l’état fédéral canadien : donc de l’État bourgeois canadien. Car si l’indépendance nationale québécoise se fait, plusieurs autres nations opprimées du Canada chercheront elles aussi à en faire de même. Les Acadiens n’auront aucune autre alternative que l’indépendance nationale pour ne pas subir l’assimilation totale. Les nations autochtones verront l’opportunité de réclamer leurs terres ancestrales pour en avoir le contrôle total réel. Il se peut même que certaines nations anglo-saxonnes du Canada finissent par elles-mêmes vouloir briser le carcan fédéral pour ne plus s’en laisser montrer par Ottawa. Cela créera un éclatement du territoire Canadien qui mettra les bourgeois « cul par-dessus tête ».

La machine qui protège les bourgeois du Canada, peu importe de quelle nation ils sont originaires, se retrouvera donc brisée. L’indépendance du Québec devient l’opportunité rêvée de désarmer la bourgeoisie du Canada. C’est pourquoi les bourgeois du Québec, regroupés dans le Parti québécois, ne cherchent pas à faire réellement l’indépendance. Eux aussi ils se retrouveront sans défense. Ils ne leur reste donc qu’une opportunité: le parti indépendantiste unique. De cette manière, ils peuvent s’assurer de ne pas voir le mouvement indépendantiste sortir des limites qu’ils lui ont attribuées.

Québec solidaire : un danger indépendantiste pour le PQ

Mais un problème se pose pour la bourgeoisie péquiste : Québec solidaire. Ce parti de gauche, dont la bourgeoisie est absente, s’est déclaré indépendantiste. Le Parti québécois voit donc un danger à son hégémonie, et la bourgeoisie québécoise partisane de l’autonomie provinciale voit un danger pour les limites qu’elle a imposées au mouvement indépendantiste : le simple chantage.

Québec solidaire est donc vu comme un danger par les bourgeois québécois, car les « cinglés de gauchistes » pourraient peut-être avoir dans l’idée de réellement faire l’indépendance!! Sans compter que si le mouvement syndical et les travailleurs s’organisent sur leur propre base pour faire eux-mêmes l’indépendance nationale, il n’y a qu’un pas pour qu’ils s’organisent sur leur propre base pour exercer le pouvoir!! Rien d’étonnant dans ce cas que le PQ bourgeois autonomiste soit aussi agressif envers Québec solidaire parti de travailleurs indépendantistes!

La stratégie et les tâches des communistes québécois.

Québec solidaire est donc un danger pour la bourgeoisie québécoise, car ce parti remet entre les mains des travailleurs le mouvement indépendantiste québécois. Permettant aux travailleurs québécois de construire eux-mêmes leur propre mouvement indépendantiste avec leur propre projet de société, Québec solidaire met en danger la collaboration de classe qui autorise les bourgeois à conserver le statu quo général.

Il est clair que c’est exactement ce que les communistes recherchent : l’indépendance de classe des travailleurs et la paralysie de l’État fédéral canadien!! Le Parti communiste du Québec doit donc à tout prix s’assurer que Québec solidaire continue dans la voie d’un mouvement indépendantiste des travailleurs. Un mouvement indépendantiste qui sur ses propres bases s’assure que l’indépendance nationale soit menée jusqu’au bout sans donner un seul instant l’opportunité à la bourgeoisie québécoise de saboter la marche vers l’indépendance du Québec et donc de la décomposition politique de l’État fédéral bourgeois canadien.

Il faut donc s’assurer que Québec solidaire ne se laisse pas tenter par une alliance avec le Parti québécois qui dans les faits serait, de redonner à ce dernier parti le leadership dans la lutte de libération nationale, lutte que ce dernier ne veut de toute façon pas mener. Bien sûr, si le Parti québécois enclenche un référendum, il sera essentiel de voter Oui. Une victoire d’un référendum péquiste mettrait le Parti québécois dans une situation très problématique pour se dernier, car il devra jongler avec des travailleurs marchant vers l’indépendance nationale et dont on ne pourra peut-être pas freiner la détermination. Mais notre dévouement à la victoire du « Oui » à un référendum péquiste devra se faire sur une base indépendante du Parti québécois et sur nos propres positions. Et nous devrons continuer de prévenir les travailleurs qu’une victoire du « Oui » à un référendum péquiste ne doit pas signifier que ce sera de leur part, donner carte blanche au Parti québécois durant le processus de sécession.

Sans référendum péquiste, comment faire l’indépendance?

Mais le référendum péquiste est-il la meilleure solution? Les deux échecs démontrent clairement que non. Premièrement, faire un référendum autour d’une indépendance nationale qui n’a aucun projet clair, fait peur à la majorité des Québécois et Québécoises. Il apparaît que les stratèges péquistes refusent obstinément de mettre un projet de société clair sur la table. La stratégie gagnante est donc de mettre carte sur table et présenter un projet de pays qui rassemblera les travailleurs.

La seule manière possible de le faire est donc de faire une constituante, où les travailleurs pourront construire eux-mêmes collectivement le projet de constitution Québécoise. De cette manière, ce qui sera soumis au référendum sera le reflet du projet d’indépendance qui proviendra de la constituante. Il serait très surprenant que les travailleurs votent contre un projet qu’ils auront construit eux-mêmes. De plus, y étant attachés dur comme fer, ils seront prêts le défendre jusqu’au bout et donc de mener l’indépendance nationale jusqu’à la victoire. Il est donc essentiel pour les communistes québécois de faire valoir comme stratégie, celle de la constituante pour réaliser l’indépendance nationale; sans compter que la constituante réduit à néant toute hégémonie péquiste sur le processus post-référendaire.

Pour conclure.

Donc le Parti Communiste du Québec fait valoir l’indépendance du Québec pour mener à bien l’effondrement politique et structurel de l’État fédéral canadien. Mais est ce que ce processus s’arrêtera aux frontières du Québec ou du Canada? Rien n’est moins sûr. Si les Mohawks décident de faire de leur territoire un pays, ils remettent ainsi en cause les frontières des États-Unis!! Ils ne sont pas la seule nation autochtone du Canada dans cette situation. Plusieurs États américains ont aussi des partis indépendantistes (au Vermont entre autres). Les États-Unis d’Amérique sont également un État fédéré basé sur l’oppression nationale, et ce dernier pourrait en être ébranlé et même plus. Il faut se rappeler qu’en 1995, les États du Sud croyaient pouvoir voter des lois pour faire de l’anglais leur langue officielle, car ils craignaient que les hispanophones, devenus majoritaires, se décident à faire l’indépendance!! Les états-uniens n’ont-ils pas de toute façon, fait eux-mêmes le coup au Mexique au XIXe siècle en s’installant au Texas? L’indépendance nationale des Québécois et des autres nations opprimées du Canada pourrait mettre en péril l’État fédéral américain. Et si l’État fédéral américain est en péril, c’est tout le système Économique impérialiste mondiale qui l’est. Qu’attendons-nous donc pour faire l’indépendance!!

<!–[if !supportLineBreakNewLine]–>
<!–[endif]–>

Alexandre Pouliot-Roberge

Québec, 28 août 2006

(Ce n’engage que moi-même au RW, chacun ici possède sa propre perception du combat qui nous oppose toutes et tous au même ennemi de la classe prolétaire, à la bourgeoisie internationale.)

Publicités

148 Réponses to “L’indépendance du Québec : un projet révolutionnaire.”

  1. quebecsocialiste said

    Splendide! Comment fait-il pour lire dans mes pensées ainsi? lol. Un Québec indépendant, avec ses ressources, pourrait devenir un leader du socialisme mondial. Imaginez tout ce dont un Québec allié avec les états socialistes d’Amérique latine pourrait faire! On parle déjà d’un possible désagrègement de l’OTAN et ce, sans pression socialiste!
    5e Internationale, on arrive!

  2. quebecsocialiste said

    @Guillemette

    Je voudrais juste revenir sur nos différences sur le projet « socialisons le PQ ». Je voudrais vous expliquer mon point de vu plus en détail.

    Comme vous le savez, le chef fondateur du PQ, René Lévesque, était un gauchiste qui a jeté les bases de l’indépendance sur une base sociale. Je crois que si la gauche, dans effort uni, pouvait reprendre la place du PQ volée par les économistes, nous pourrions y placer un leader charismatique et connaissant les problèmes du prolétariat (je me porte volontaire si vous voulez, je suis incorruptible) et ainsi jeter les bases d’un état socialiste à travers la création d’une constitution à la Chavez. Ayant une constitution de départ, nous ne serions pas pris avec le problème de notre grand camarade Chavez. Vous pensez réelement que nous aurions une telle occasion avec Québec Solidaire? Désolé, mais les efforts de ces gens seraient mieux placés en prenant position à l’intérieur du parti indépendantiste dominant. Çà nous éviterait la peine d’avoir à nous faire connaître. Suite à une indépendance faite dans les règles de l’art (référendum légal, adhésion à l’ONU= plus de maneuvre), nous n’aurions qu’à nous stabiliser économico-socialement pour commencer notre projet d’internationalisation de la révolution. Certains me parle de la classe bourgeoise (anonymement), mais sachez qu’une fois séparé et stabilisé, une scission s’opérera naturellement entre la droite et la gauche du parti, ayant pour effet de renrorcer encore plus la position du parti de gauche (Parti Socialiste du Québec, PSQ) comme parti fondateur dominant contre une droite inneficace et désorganisée. D’où le besoin de convaincre la classe soeur des patriotes québécois, qui ne demande qu’à rendre le Québec un meilleurs endroit pour vivre.

    Chacun son opinion, mais c’est une stratégie rapide et efficace que j’affectionne.

    P.S.: Je pense connaître une façon de libérer le nord-est du Québec (Labrador) de façon tout à fait légal. Après çà, les patriotes resterons à nos côtés pour toujours.

    J’attends vos réflexions sur le sujet.
    Bonne journée,
    Votre camarade.

  3. leondegrell said

    un seul mot lol…

    essayez de vendre des hausses d’impots pour vos magnifique programme sociaux dans l’état le plus taxé d’amérique.

    et pour le cave qui veux socialiser le pq ton partie existe deja c’est arabe et lesbiennes solidaire, je vois pas ce que des bolchévique viendrais glander dans un partie composer de souverainiste donc la moitié penche vers la droite…

    calice ta vraiment rien a faire pour imaginer des plan de negre comme ca… va donc te trouver une job esti d’étron

  4. quebecsocialiste said

    Est-ce que j’ai parlé de hausses de taxes? Je crois pas non alors tu peut prendre tes commentaires de p’tit raciste mal dans sa peau et te les rentrer profondément où je pense.

  5. leondegrell said

    cest ca votre probleme les socialistes vous cachez votre jeux et paf la realite frappe de plein fouet, hausse de taxe gaspillage et copinage avec les syndicats sont votre lot quotidien…

    c’est vraiment de la merde ton texte si ce serais imprimé sur du papier je pourrais au moin me torcher le cul avec…

  6. quebecsocialiste said

    Je voit que j’ai affaire ici à une ostie de tab****** de tête de mule complètement bouchée par les deux bord! Un nazi quoi. Je répète que je n’ai aucune espèce d’intention de hausser les taxes, j’ai des idées bien meilleurs qu’il me fera plaisir d’expliquer s’il venait une personne capable de me le demander de façon intelligente.

  7. sylvainguillemette said

    « Vous pensez réelement que nous aurions une telle occasion avec Québec Solidaire? Désolé, mais les efforts de ces gens seraient mieux placés en prenant position à l’intérieur du parti indépendantiste dominant. Çà nous éviterait la peine d’avoir à nous faire connaître. »

    Là, je suis d’accord dans le sens où, je crois plus aux bases de Q-S, mais le temps de se faire connaître, n’existe malheureusement pas. Il y a comme vous le savez, un réchauffement climatique dont l’homme détient une honteuse part de responsabilité. Que le schtroumpf nazi ne croit pas au réchauffement climatique ne m’importe peu, vous l’aviez deviné je l’espère!

    Toutefois, il m’apparait impossible de faire le ménage du PQ, ça dort au gaz depuis longtemps là-dedans. C’est saturé de capitalistes, depuis ses premiers souffles de vie.

    Néanmoins, il m’apparait clair que le PLQ, le PQ et l’ADQ, saturent les ondes du prolétariat. Mais n’est-ce pas là un opportunisme qui pourrait nous mener bien trop loin, juste aux côtés de nos amis?

    Sincèrement, pour ma part, Québec solidaire m’apparait comme le bon chemin, laissons les bourgeois pourrir ces trois partis si chers à la masse aliénée. Nous n’avons qu’à trouver envahir la place publique, comme ici.Ne voyez-vous pas qu’on les dérange? 😛

    (Elgrably a t-elle un blogue? Question d’aller démolir tout son pelletage de nuage une bonne fois pour tout, devant les yeux du prolétariat. Mercenaire du Capital.)

    Hey le schtroumpf nazi, y a combien de nazi dans le monde? Maintenant, tu veux qu’on compare le nombre de rouges qu’il y a eu et qu’il y a encore? Tu veux?

    C’est peut-être ce qui te lie à ce parasite apprenti-terroriste Jacques Saint-Pierre, le fait d’être minoritaire! Parce que, contrairement à nous, vous ne prenez jamais le pouvoir par la masse, par le peuple, mais plutôt par les armes. Perdant un jour, perdant toujours!

    Si vous vous soulevez violemment contre nous, on vous écrasera sans pitié cette fois. L’humanité n’a plus à subir le retard évolutif de vos cerveaux bien méprisés à ce niveau, surtout qu’ils sont minoritaires sur Terre (Seule planète habitable connue que le capitalisme a rendu pratiquement non-viable pour l’humanité.).

    Tu fais plus pitié que d’autre chose sincèrement et oui, en passant, j’ai pris mes précautions à ton sujet. J’ai copié tous les messages haineux que tu as proféré ici et je les enverrai ce soir aux médias, question de savoir si ça attirera l’attention des autorités bourgeoises. C’est drôle non? On virer ton osti de système suicidaire capitaliste contre toi. Ton état discipliné que tu vantes tant, va s’occuper de toi, pis tu vas y aller te faire enculer à fond en prison, si tu décides de passer aux actes violents, dont tu vantes la capacité de tes amis, toi-même, etc..

  8. eberhardt1972 said

    @Léonlintestingrêle:

    Tu ne devrais pas voler du temps à ton patron chéri en passant ton temps sur des blogues, c’est mal pour un nazi de voler l’argent des bourgeois. Oui, oui, c’est du vol! Il ne te paie pas pour faire joujou avec internet, mais pour travailler! Allez, hop, hop! Au travail fainéant!!! Avant de dire aux autres de se trouver un travail, commence donc par travailler toi-même.

    @Québecsocialiste:

    Ne t’encombre pas de cet imbécile, autant discuter avec une oie (elles sont ses idoles, il adore les regarder marcher au pas…).

    Dans une ordre d’idées plus sérieuse, René Lévesque n’a jamais été de gauche. C’était un libéral prêt à faire quelques compromis pour la souveraineté (exercice qui dérange moins la bourgeoisie que l’indépendance), mais il aspirait à un État libéral. Comme l’a dit Sylvain, le PQ est un parti bourgeois et sa nature même l’empêche de faire l’indépendance. Il ne parle même plus de souveraineté à moyen terme, mais de dialogue (???). Ce parti ne veut tellement pas déranger le « grand monde » qu’il ne fera jamais l’indépendance de peur de nuire à la sacro-sainte économie.

    Pour l’indépendance et le socialisme, le seul véhicule adéquat est QS, même s’il reste beaucoup de travail à faire.

  9. eberhardt1972 said

    « Un ordre d’idée plus sérieux », toutes mes excuses…

  10. Cowboy said

    En gros ça arrivera jamais. Ca me vas comme scénario.

  11. eberhardt1972 said

    Une seule chose est réellement impossible: que garçon-vache, Saint-Pierre et leur ami léonlintestingrêle se mettent à réfléchir.

  12. Cowboy said

    Regardes, votre plan a aucune chance de réussir. Trouvez de quoi de possible au moins.

  13. simongibran said

    Québecsocilaiste=colonialiste blanc

    Je regarde votre blogue depuis longtemps, mais je n’ai jamais laissé de commentaire avant. J’aurais un certain nombre de remarques à faire sur le texte, mais je n’ai pas le temps pour l’instant. Ce que je veux faire maintenant, c’est dénoncer l’attitude colonialiste blanche de québecsocialiste. Ce dernier a écrit:

    Je pense connaître une façon de libérer le nord-est du Québec (Labrador)

    La querelle sur la souvraineté du labrador en l’État colonial terre-neuvien et l’État colonial québecois, me rappelle un peu celle qui dans la première partie du 20e siècle opposait la France à l’Espagne sur la question de la souverainté du Maghreb. Dans ces deux querelles, jamais les peuples autochtones (innu au labardor et les arabo-berbères au Magrheb) ne sont pris en considération… C’est vrai que pour certains, ces «peuples inférieurs» ne sont pas assez intelligents pour mettre en valeur les ressources se trouvant sur leur territoire et qu’ils ont besoin de l’action civilisatrice d’une nation blanche…

    En se fiant aux données du recensement[1], le Labrador compte environ
    -500 francophones (langue parlé à la maison)
    -10 000 autochones
    -27 000 habitant au total

    Les autochtones sont donc rendu minoritaires sur leur propre territoire. Bon il est vrai que beaucoup de mineur et de militaires n’habitent pas de façon permanente la-bas, mais quand même… Pour ce qui est des québecois, on voit qu’ils sont au maximum 500 (si on suppose que tous ceux qui parlent français la maison sont québecois…). Pourquoi est-ce que des gens comme québecsocialiste considère-t-il un territoire peuplé par d’autre peuples comme faisant partie intégrante du Québec? Je pense que cela a à avoir avec les ressources naturelles qui s,y trouvent (peut-être pas de pétrole, mais de l’eau douce, des mines, de la forêt et un poetentiel hydro-électrique extraordianire…)

    Si j’ai bien compris le fonctionnement de votre site, je m,attends à recevoir une pluit d’insultes, mais si possible, essayez plutôt de répondre avec des arguments si vous voulez m’expliquer la necessité que ce soit une nation blanche qui controle le Labrador. Et s,il y a des gens en désaccord avec québecsocialiste, n’hésitez pas à vous dissocié de son chauvinisme de grande nation.

    Les nationalisme tant québecois que canadien sont réactionnaires en 2008 (je dis bien en 2008) et ce même si des nationalistes (les gens) sont de bonne fois
    Vive le labrador libre! (Innu soyez maître chez-vous)
    Vive l’internationalime!!!

    [1]http://www12.statcan.ca/francais/census01/products/standard/fedprofile/RetrieveTable.cfm?R=FED03&G=10004

    ——————————————————————————-
    P.S. Gauchiste est un mot qui existe déjà et qui a une valeur péjorative (e.g. le livre de Lénine, Le gauchisme, la maladie infantile du communisme). L’utilier comme vous le faites pour dire «partisan de la gauche» porte à confusion

  14. quebecsocialiste said

    @Guillemette

    Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que même si cette parasite d’Elgrably avait un blogue, la censure serait de mise… comme sur celui de Richard Martineau, un autre réactionnaire de première. Et çà se prends pour un « grand » journaliste. lol.

  15. simongibran said

    Juste rapidement comme ça, je me rappelle de l’épisode du déficit zéro que le PQ a eu dans sa marche vers l’indépendance. Les grands dirigeants syndicaux ont initialleemnt appuyé ce projet, rappelez-vous….C’est vraiment révolutionnaire le projet d’indépendance du Québec, ça réussi a oculter la division de classe et à convaincre des gens à se ranger derrière des projets néolibéraux pour avoir un pays… Même les partisans de QS vous devriez en être conscient quand Gérald Larose vous sermone et vous enjoint de voter PQ pour pas nuire au vote souvrainiste…

  16. simongibran said

    @RWatch

    Est-ce qu,il y a une manière d’éditer nos messages? C’est qu’en me relisant , je me rends compte que j,ai fait beaucoup de fautes d,orthographe et j,aimerais les corriger

    Merci

  17. quebecsocialiste said

    @simongibran

    Désolé si je ne suis qu’un pauvre connard de blanc francophone, mais j’ai pas saisi le bout où je suis censé être « le grand méchant raciste ». Je n’ai nullement l’intention de t’insulter, tu fais erreur sur toute la ligne man. Mais si tu pense que j’ai l’intention de m’excuser pour vouloir libérer le peuple Innu de la cage canadienne, tu te met le doigt dans l’oeil! Tu pense que je croyait que ce territoire était francophone? Biiiiiip! Elle est là l’erreur. Il faut vraiment manquer de jugement ET d’argument pour traîter un socialiste internationaliste de colonialiste. Çà me rappelle un gars sur le blogue de Richard Martineau (un VRAI réactionnaire) qui confondait la « go-gauche » (bordel que je hais ce terme réducteur), le djihad, et le nazisme. Trois mouvements à des univers de distance idéologique. Un méchant hurluberlu. Et comme par hasard Simon, le gars en question est un autre bushiste d’extrême droite dont le seul « argument » est l’insulte.

    Encore une fois Simon, j’ai peine à comprendre comment tu as pu trouver un lien entre mon commentaire, le Magrheb et une annexion forcée du territoire du Labrador. La seule chose que çà m’évoque, c’est que çà serait nice d’avoir un territoire en forme d’animal. lol. Et en passant, les ressources naturelles du Québec sont déjà bien assez suffisantes pour subvenir à nos besoins. Le Labrador, pour répondre à ton commentaire, serait un « bonus ». Mais ne nous aventurons pas dans ce sujet, car la question n’est pas là.

    P.S.: Je crois que tu n’as pas encore saisi l’essence de ce blogue. Nous n’insultons que lorsque des malades d’extrême droite comme Leon Degrell ou Cowboy nous insultent. À part çà, je crois qu’on est toujours ouvert à une bonne discussion.

    ciao.

  18. Cowboy said

    Je vous insultes pas, je dis juste que votre « plan » ne marchera jamais.

  19. simongibran said

    @quebecsocialiste

    Pourquoi est-ce je qualifie ta position de colonialiste?

    Parce que le Labrador est un territoire qui n’est pas peuplé de québecois, (mais bourré de ressources naturelles par contre) et que tu considères que ce territoire fait partie intégrante du territoire québecois. Pour moi ça c’est du colonialisme. Le Québec n’a aucune légitimité à être maître de ce territoire.

    Bon tu dis que tu savais déjà que le Labardor n’était pas peuplé par des québecois. Ton but est plutôt de libérer est de libérer ce territoire de la cage canadienne. Mais si c’est pour les remplacer par les barreaux d’une geôle québecoise ça donne quoi? (Ça me rappelle quand les français ont libérer le pays de mes grands-parents de la cage ottomane…). Les innus ont le droit d’être maître chez eux et le Québec n’a pas à empieter sur leur souvraineté.

    Un coup parti pourquoi pas libérez l’île de Terre-Neuve de la cage canadienne et de l’annexé au québec aussi, idem pour l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Angleterre… Mais bon je crois qu’on voit ici l’opposition entre nationalisme et internationalisme…

  20. Cowboy said

    C’et vraiment drôle de voir le nationalisme se revirer contre vous.

    Je ne peux faire autrement qu’appuyé Simon, personne n’a de droit sur le Labrador sinon les habitants du Labrador.

  21. queenvictoria21 said

    « Je voit que j’ai affaire ici à une ostie de tab****** de tête de mule complètement bouchée par les deux bord! Un nazi quoi. Je répète que je n’ai aucune espèce d’intention de hausser les taxes, j’ai des idées bien meilleurs qu’il me fera plaisir d’expliquer s’il venait une personne capable de me le demander de façon intelligente. »

    1. Alors, quel est ton plan? Je suis intéressée à le savoir. Puisque pour arriver à ton plan, tu dois gagner les élections, essaie de convaincre une droitiste. Ou n’importe qui d’autre…
    2. Droitiste ne veut pas dire être nazi. Il y a une très grande nuance. Selon le site Political Compass, Hitler avait un régime très authoritaire mais était au centre sur l’échelle gauche-droite. Staline, qui a fait des crimes tout aussi horrible que Hitler mais qu’il sont moins connus, est à l’extrême-gauche et à l’extrême-authoritaire. En passant, la revue Historia a publié un numéro spécial sur les crimes cachés du communisme. Je me ferai un plaisir de la lire

  22. internationaliste said

    Encore une fois le nazi à LéonDegrelle trouve le moyen de compenser son absence totale d’argument par des insultes. En passant je t’ai déjà dit cher loser d’arrêter tes injures homophobes. Ce n’est pas de notre faute si tu es frustré.

    Je trouve très amusant de constater l’alliance entre SimonGibran, que je soupçonne être maoïste, et Cowboy le droitiste! Est-ce une réédition de l’alliance entre Mao et Nixon?

    Le texte d’Alexandre est très intéressant et pertinent. Je vous recommande le lien suivant http://www.socialistaction.org/ca.htm

    C’est une organisation trotskyste basée à Toronto mais qui a aussi des membres à Montréal.

  23. Quebecsocialiste a écrit:

    P.S.: Je crois que tu n’as pas encore saisi l’essence de ce blogue. Nous n’insultons que lorsque des malades d’extrême droite comme Leon Degrell ou Cowboy nous insultent. À part çà, je crois qu’on est toujours ouvert à une bonne discussion.

    Je ne peux répondre que … pfff….

    Ensuite, au sujet de ce billet fabuleux, que dire sinon qu’il est incroyablement anachronique. Je vous jure qu’en lisant, je me croyais de retour dans les années 1970. On y sent l’odeur d’un projet putréfié, qui non seulement n’intéresse plus personne, mais dégoûte quiconque connaît un peu l’histoire des deux référendums PERDUS, DOIT-ON LE RAPPELER!

    Mais, au moins, un tel billet permet de rire un bon coup lorsqu’on y lit des expressions comme « impérialisme », « oppression » ou « bourgeois » en parlant d’un pays comme le Canada. Vous êtes bien comique monsieur Pouliot-Roberge (c’est pas un peu « bourgeois » comme nom, ça, un nom composé comme ça?)

  24. zachpm said

    Jacques Saint-Pierre a dit: On y sent l’odeur d’un projet putréfié, qui non seulement n’intéresse plus personne, mais dégoûte quiconque connaît un peu l’histoire des deux référendums PERDUS, DOIT-ON LE RAPPELER!

    1-se projet n’est pas mort et intéresse beaucoup de gens.

    2-ce qui me dégoûte de l’histoire des deux référendums c’est qu’ils on été VOLE et non perdu.

    3-« On y sent l’odeur d’un projet putréfié » a cella je répond, parfois c’est l’intérieure de notre nez qui pu. 😉

  25. quebecsocialiste said

    @simongibran

    « @quebecsocialiste

    Pourquoi est-ce je qualifie ta position de colonialiste?

    Parce que le Labrador est un territoire qui n’est pas peuplé de québecois, (mais bourré de ressources naturelles par contre) et que tu considères que ce territoire fait partie intégrante du territoire québecois. Pour moi ça c’est du colonialisme. Le Québec n’a aucune légitimité à être maître de ce territoire.

    Bon tu dis que tu savais déjà que le Labardor n’était pas peuplé par des québecois. Ton but est plutôt de libérer est de libérer ce territoire de la cage canadienne. Mais si c’est pour les remplacer par les barreaux d’une geôle québecoise ça donne quoi? (Ça me rappelle quand les français ont libérer le pays de mes grands-parents de la cage ottomane…). Les innus ont le droit d’être maître chez eux et le Québec n’a pas à empieter sur leur souvraineté.

    Un coup parti pourquoi pas libérez l’île de Terre-Neuve de la cage canadienne et de l’annexé au québec aussi, idem pour l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Angleterre… Mais bon je crois qu’on voit ici l’opposition entre nationalisme et internationalisme… »

    « partie intégrante »… non désolé, je n’ai JAMAIS dis çà. C’est pas bien d’inventer des choses tu sais. Et je te trouve pas mal gonflé de parler de « cage québécoise » alors que nous sommes les plus maltraîtés du Canada. Je sais pas c’est quoi ton histoire, mais tu ferais mieux d’arrêter de parler de ce que tu ne comprends pas. Le Québec n’a strictement RIEN à voir avec un état impérialiste. L’état québécois n’est même pas encore né, alors calme tes nerfs et laisse lui une chance SVP.
    Pour le reste, sans offense, mais tu divague totalement. Je n’ai jamais parlé d’annexion de quoi que ce soi, alors passe ton chemin.

    P.S.: T’as bientôt fini de comparer le Québec (un état menacé par la colonisation dont tu me parle depuis tout à l’heure) à l’impérialisme français? Parce que çà devient insultant à la longue.

  26. Cowboy said

    Je me fous que Simon soit maoiste ou whatever, sa position que le Québec n’a pas d’autorité sur le Labrador est sensé. Je sais reconnaitre les choses sensées peu importe leur provenance.

    C’est pas parce que vous dites que des trucs insensées que tout les communistes sont cons, j’ai des amis communistes et même eux trouvent votre site ridicule.

  27. simongibran said

    @internationaliste et @ tous les autres

    C’est vrai qu’ici on aime pas beaucoup Cowboy et qu’il m’a appuyé sur une des mes positions (de manière juste d’après moi).

    Toutefois au-delà de ce simple constat, j’aimerais savoir ce que vous pensez du débat entre québecsocialiste et moi sur la question du Labarador.

    1) Dans la querelle entre l’impérialisme québecois et l’impérialisme terre-neuvien sur la souvraineté du Labrador, québecsocialiste appuie son propre impérialisme (il utilise l’expression nord-est du Québec pour parler du Labardor et dit que ses ressources naturelles seraient un bonus pour le Québec).

    2) Moi dans cette querelle, je considère que ce sont les habitants de ce territoire qui doivent choisir leur destin. Ni l’impérialisme québecois, ni l’impérialisme terre-neuvien n’ont de légitimité sur la terre des innus.

    J’aimerais connaître votre opinion sur le sujet.

    Merci

    P.S. La position de québecsocialiste qui appuie l’État québecois au détriment des autochtones est une manifesation du fait que le nationalimse québecois en 2008 nuit aux luttes des opprimés.

  28. internationaliste said

    Par contre je ne suis pas sûr que tu sois avec sa position sur l’autodétermination des peuples autochtones que je partage. Quant aux choses insensées elles sont la norme chez toi. Je me demande bien quel genre de « communiste » peut faire partie de tes « amis ».

  29. Cowboy said

    Tant qu’à moi dans un monde parfait ce genre de discussion seraient inutiles parce que toute la planète aurait les mêmes lois minimales régulant les échanges volontaires et par conséquent le pouvoir politique serait très faible. Mais bon je suis un libertarien et ici on est très intolérant face au concept de liberté individuelle.

    Le Labrador appartient à ses habitants, et tant qu’à moi on pourrait remettre en question la « québécoisité » de pratiquement tout le nord de la province, qui n’a pratiquement jamais été habité par ce qu’on appelle communément des « québécois ».

  30. Cowboy said

    Svp internationaliste, un peu de sérieux, pour une fois qu’une discussion de ce site a la possibilité de mener à quelquechose

  31. quebecsocialiste said

    @cowboy

    Plus opportuniste que toi, on meurt.

    @QueenVictoria21

    « Droitiste ne veut pas dire être nazi. Il y a une très grande nuance. Selon le site Political Compass, Hitler avait un régime très authoritaire mais était au centre sur l’échelle gauche-droite. »

    Comme sur l’histoire de la reine bloody Victoria, tes connaissances en histoire sont, avouons-le, assez mince merci. De plus, je te ferai remarquer que le gars sur la photo de l’avatar de Leon Degrelle EST un nazi. Aussi, si tu ne veux pas te faire étiqueter de raciste, je te conseillerais de commencer par ne pas défendre un gars qui utilise les termes « nègres », « jaunes », et « anus du monde ». Aussi, il faut vraiment être une droitiste aveugle pour encore considérer, au 21e siècle, Staline comme un communiste et Hitler comme un centriste.

    Ne t’affolle pas, je publirai mon idée pour le financement du système québécois lorsque j’en aurai le temps, c’est-à-dire demain.

  32. internationaliste said

    Cher Cowboy, en passant je n’ai jamais rien lu de sérieux de ta part. Si le Labrador ne doit pas être annexé au Québec, et je ne partage pas cette position de QuébecSocialiste, il ne doit pas appartenir au Canada non plus. Je me demande bien ce que tu prônes pour les peuples autochtones à l’extérieur du Québec. Est-ce qu’ils doivent demeurer à l’intérieur de ton cher État canadien?

    Je ne suis pas contre les libertés individuelles car je m’oppose aux mesures répressives de l’État capitaliste.

  33. Cowboy said

    Tout à fait, je profites des chicanes intragogauches en disant mon opinion. Des fois ça adonne que ça fit, et là je deviens un monstre qui crache le feu sur des poupons.

    Les communistes ont des solutions requérant un consensus et sur Rwatch il y a une 10aine de personne communistes et elles arrivent même pas à s’entendre.

    Vous prouver par vous même que vos solutions sont inimplantables, c’est comique.

  34. Cowboy said

    J’ai pas de chère État, le gouvernement est une structure administrative rien de plus. Je suis aussi patriotique qu’une brique.

  35. internationaliste said

    Les divergences d’opinions sont tout fait légitimes au sein des communistes et il n’y a rien d’anormal à ce niveau. Est-ce que tu es toujours d’accord avec tes comparses droitistes?

    Tu ne m’as pas répondu au sujet des peuples autochtones qui se battent pour leurs droits contre les différents gouvernements au Canada, notamment en Ontario à Calédonia.

  36. Cowboy said

    Je ne suis pas d’accord toujours, mais les idées axées sur l’engagement volontaire ne nécessite pas l’appui de tous.

    Pour moi la question des peuples autochtones est redondantes, ils ont les mêmes droits que le reste de la population et c’est ça.

  37. internationaliste said

    Les communistes ne forment pas un bloc monolithique et les débats et divergences sont ce qu’il y a de plus normal.

    La question autochtones n’est pas redondante, car les droits reconnus aux autres ne leur sont pas reconnu.

  38. quebecsocialiste said

    OK, je pensais pouvoir calmement aller écouter mon hockey, mais il semble que quelqu’un ici nommé Simon s’évertu à fesser sur une position que j’ai déjà expliqué.

    « 1) Dans la querelle entre l’impérialisme québecois et l’impérialisme terre-neuvien sur la souvraineté du Labrador, québecsocialiste appuie son propre impérialisme (il utilise l’expression nord-est du Québec pour parler du Labardor et dit que ses ressources naturelles seraient un bonus pour le Québec). »

    Est-ce que tu fais exprès de ne pas comprendre ou bien est-ce que tu aime juste tourner en rond.
    1: Quel impérialisme québécois??!! Tu nous parle ici d’une province cadenacée dans une fédération abusive et d’une province vivant presque exclusivement de la pêche. Impérialisme présent= ZÉRO.
    2: Géographiquement parlant, c’est vrai que çà se trouve « au nord-est du Québec ». Aussi, je te rappellerai que: « La seule chose que çà m’évoque, c’est que çà serait nice d’avoir un territoire en forme d’animal. lol. Et en passant, les ressources naturelles du Québec sont déjà bien assez suffisantes pour subvenir à nos besoins. Le Labrador, pour répondre à ton commentaire, serait un “bonus”. Mais ne nous aventurons pas dans ce sujet, car la question n’est pas là. » J’ai dis que çà serait un « bonus » pour imager le fait que le Québec n’en a pas besoin et que nous ne sommes pas intéressés à volé les ressources de quelqu’un d’autre, ayant nous-même été volés par un autre pays colonialiste depuis pas mal de temps déjà.

    Toi qui parle du droit des opprimés, pourquoi tu ne chiale pas contre l’impérialisme anglo-saxon ou celui d’Israel qui annexe des terres et massacre un peuple au nom de la religion.
    Mais non, il est beaucoup plus important de parler de la « vrai » menace: L’impérialisme imaginaire québécois.

    Dans le fond, ce débat ressemble d’avantage à un sur l’autodétermination du peuple québécois versus le fédéralisme étouffant du Canada. Mais c’était à prévoir vu le titre de l’article de Sylvain Guillemette.

  39. simongibran said

    Au moment où j’écrivais mon dernier message, plusieurs autres messages se sont rajoutés

    Cowboy

    Cowboy et moi on diverge certainement sur plusieurs points de vu, mais comme il dit, sur cette question spécifique, on est d’accord. Ça n’implique pas que je partage ses autres points de vu ni que lui partages les miens sur d’autre question. Da,utre part, je ne vois pas l’intérêt de nous comparer au couple Nixon-Mao, ce n’est pas une critique de nos arguments…

    québecsocialiste

    partie intégrante”… non désolé, je n’ai JAMAIS dis çà. C’est pas bien d’inventer des choses tu sais

    C’est moi qui est désolé mais tu as explicitement utilisé l’expression le nord-est du Québec pour parler du Labrador. Si mes commentaires t’ont fait changer d’idées, je serais ravi de l’apprendre.

    nous sommes les plus maltraîtés du Canada

    Je te conseillerais d’aller faire un tour sur un certain nombre de réserve autochtones…

    T’as bientôt fini de comparer le Québec (un état menacé par la colonisation dont tu me parle depuis tout à l’heure) à l’impérialisme français?

    Non, car ce parallèle m’apparaît très révélateur. Je vais en remettre. Pendant la guerre d’Algérie, le P«C»F appuyait certaines luttes de libérations nationales dans le monde, mais disait au peuple algérien que lui devait rester fidèle à la France. On a souvent tendances à critiquer l’impérialisme lorsqu’il est extérieur, mais à défendre le sien (ou à nier qu’il existe…)

    L’état québécois n’est même pas encore né

    Tu conviendras tout comme moi qu’il existe une entité ayant un territoire défini, un parlement et un appareil gouvernemental qui s’appelle le Québec, moi c’est ce que j,appelle l’État québecois. Si c’est le mot État qui te gêne, ça ne me dérange pas d’en utiliser un autre (tu me feras une suggestion pour mes prochain messages).

    Le Québec n’a strictement RIEN à voir avec un état impérialiste

    Ah non? Et les territoires autochtones (non-habités par des blancs) occupés par le Québec dans le Nord. L’appuie de L’État québecois à la multinationale Bombardier dans sa «guerre» contre Embraer. Et que dire de SNC-lavalin, un des fleurons du génie d’ici (grand fournisseur d’armes…). Ou encore Hydro-Québec qui s’installe un peu partout dans le monde… Peut-être pourais-tu me dire qu,est-ce qu’un État impérialiste pour toi?

  40. @ simongibran

     »Est-ce qu,il y a une manière d’éditer nos messages? C’est qu’en me relisant , je me rends compte que j,ai fait beaucoup de fautes d,orthographe et j,aimerais les corriger »

    – Désolé camarade, tout ce que tu peux faire, c’est copier ta réponse, ensuite éliminer ton commentaire et en refaire un nouveau en corrigant les fautes.

  41. quebecsocialiste said

    @Internationaliste

    Laisse-moi t’éclairer sur une chose: Je n’ai jamais employé le terme « annexion » pour parler du Labrador. Seul Simon l’a fait pour je ne sais quelle raison supposée faire dévier le débat.

    Tu connais « diviser pour règner »? C’est la doctrine dominante chez les néo-cons depuis le début de l’agression au M-O. Pense-tu sérieusement que, connaissant le despotisme naturel de l’impérialisme U.S., il serait sage de laisser se créer un tas de mini-états sans pouvoirs en plein milieu d’un foyer révolutionnaire? Jusqu’à ce que la révolution soit définitive: NON. Après tout, diviser le M-O en un tas de mini-théocraties monolithiques est bien le principal rêve de l’establishment néo-con de la maison blanche.
    Alors pour répondre aux critiques qui fusent de toutes part: Je pense que la population Innu du Labrador serait bien mieux avec les réformes sociales du Québec que sous l’exploitation canadienne, qui est bien connue pour son mépris total et flagrant des peuples autochtones. Je ne crois pas que qui que ce soit qui aime les Innus voudraient les voir « indépendants », mais dépendants des multinationales qui fuseront pour exploiter ce peuple sans défense. On aurait droit à une version agrandie du Kosovo: Un état avec zéro économie, zéro base sociale et zéro organisation. Bref, des racines, mais sans tronc ni feuilles pour les alimenter.

  42. simongibran said

    @québecsocialiste

    Je fais pas par exprès pour pas comprendre c’est juste que quand je poste mes messages, t,as en publié entre temps et j,ai l’air de pas te répondre

    1) Je condamne tous les impérialisme y compris l’impérialisme anglo-saxon et le sionisme. Mais condamner ces impérialismes justifie-t-il le fait de passer, (s’il existe comme je l,affirme) l’impérialisme québecois?

    2) Tu dis que géographiquemenmt parlant le labrador est au Nord-Est du Québec. C,est vrai, mais nous prends-tu pour des cons?!? Si par exemple, si je dis que les gens sont pauvres dans l,est de Montréal, tu penses que l’est de Montréal fait référence à Repentigny, eille…

    3) C’est vrai que terre-neuve est n,est pas une grande puissance comparé au Québec. Toutefois, elle aussi en exploitant un territoire habité par un autre peuple pour s,enrichir faire preuve d’impérialisme. Pour le cas du Québec, voir mon message précédant.

    4) Aussi l’histoire de la forme d’animal j,avais pris ça pour une plaisanterie au début, mais la t’insiste. Peux-tu m,écalirer sur le sujet, je suis pas sur de bien comprendre

    Excuse-moi si tu te sens harcelé par moi (ce n,.est pas mon but),mais la question nationalisme québecois/question autochtone m’a toujours beaucoup interpellé

    Finalement, peut-être pourrais-tu nous dire explictement ce que tu penses de la souvraineté du labarador (et des terres autochtone en général) pour éviter les mal entendus?

    Merci et bon hockey

  43. quebecsocialiste said

    @Simon

    Ah là franchement! Oui il y a un état québécois, mais il est prisonnier de la fédération canadienne! Et puis, je te ferai remarquer qu’il y a une certaine différence entre les prolétariets du Québec et des réserves: Le premier est volontairement rabaissé culturellement et le second est volontairement ignoré et dénué de toutes subventions. Il est bien sur indéniable que le peuple autochtone est maltraité, mais d’une différente manière que le Québec.

    Et puis, pour un gars qui parle d’autodétermination (tout comme moi), je trouve bizarre que tu défende à tour de bras celle des autochtones, mais que tu semble te sacrer totalement du bien-être des québécois. Est-ce parce qu’ils sont « blancs »? Il n’y a pas que des blancs (contrairement à ce qu’affirment certains fédéralistes) qui veulent l’indépendance. Ils semble que nous partageions le même défaut: Notre amour pour certaines personnes est plus élevés que pour d’autres. Je t’en suppli, corrige moi si je me trompe. Parce qu’on semble avoir certaines choses en commun, mais depuis le début de la soirée qu’on s’ostines sur UN des points de mon hypothèse. Çà devient réellement lassant.

    Au plaisir de changer de sujet,
    camarade QS.

  44. simongibran said

    @Antho. Merci pour ta réponse

    @Québecsocialiste

    En fait pas plus que toi, je n’ai utiliser exlictement le mot annexion. Par contre, tu dois reconnaître, que de parler de libérez le Nord-Est du Québec peut facilement être compris dans ce sens, mais bon dans ton dernier message (41) tu sembles confirmer cette interprétation

    Ton argument de diviser pour règner m’apparait un peu douteux. En fait je reviens sur mon histoire sur la guerre d’indépendance d’Algérie. Les «communistes» du PCF tenaient le même genre de discours. Ils disainet aux algériens de ne pas lutter pour leur indépendance et de suivre la voie du socilaisme français… (Jean-Paul Sartes a da,illeurs à cette époque rompu avec le PCF pour se rapprocher de mouvement plus radicaux). Ta position sur l,autodétermination des innus est assez semblables à celle du PCF d’alors et elle ne me semble pas vraiment juste.

    La comparaison entre le Kosovo et le labrador ne m’apparait pas tout à fait juste. Le Kosovo n’a aucune ressource (et même pas d,accès « a la mer). Le labrador (et le Nunvik) sont quant à eux très riches. Pensez seulement à toute l’électricité dont ils disposent. En exploitant eux-même leur ressources, ils pourraient être maîtres chez-eux!

    P.S. Tu sembles prendre mes commentaires assez personnellement, moi tout ce que je veux c,est débattre politiquement de cette question qui me tient à coeur, mon but n’est pas de te faire pomper.

  45. simongibran said

    Ok QS, au plaisr d’un autre sujet

  46. simongibran said

    Soit dit en passant j,appuie aussi le droit à l,autodéterminatioion des québecois (c’est-à-dire le droit de choisir leur destin) qui forment clairement une nation. Seulement appuyer ce droit ne veut pas dire que je pense que le nationalisme québecois en 2008 soit une quelque chose de progressiste.

    Bon… J,avais pas vraiment le temps de passer une soirée sur le web, mais je me suis laissé prendre poar le sujet

    A+

  47. internationaliste said

    Comme j’ai dit plus haut je suis pour l’autodétermination des autochtones tout comme pour celle du Sahara Occidental par la monarchie marocaine dictatoriale et corrompue.

  48. internationaliste said

    Tes commentaires sont les bienvenu SimonGibran. Tu peux revenir n’importe quoi. Je ne pense pas que les désaccords soient si profonds, mais de toute façon j’ai aimé le débat avec toi.

  49. quebecsocialiste said

    @Simon

    Bon, l’entente s’en vient mais je veux juste spécifier une petite chose: L’histoire de la forme animale était bien une joke, content que tu l’ais aimé, mais il se trouve que j’ai fait une erreur dans mon copié/collé, merci de m’en informer. Et pour finir, je prends personne pour des cons, c’est juste que je comprends pas pourquoi tu n’as remarqué que CE point de mon texte #2. J’étais tout-à-fait préparer pour le défendre, seulement je commence à manquer d’argument dans un débat dévié auquel je ne m’attendais pas du tout.

    Bonne nuit et au plaisir d’échanger sur d’autres sujets.

  50. leniniste said

    Vous m’excuserez de changer complètement de sujet mais il y a de quoi qui me chicotait.

    Je pensais à Leondemerde, qui disait vouloir venir perturber des manifs progressistes avec sa « gang de Sainte-Foy »…

    Puis j’ai eu tout un flash. Peut-être bien que le dit Leon aurait parmi ses « amis » un certain Bertrand-Pierre. D’ailleurs, on sait qu’il reste à Ste-Foy, dans Saint-Sacrement. Ce dernier se faisait appeler il y a quelques années le « petit nazi de Garneau » et a fait des études en droit. Il aimait porter des patchs de Panzerfaust Records et autres bidules louches. Il s’était même fait ami avec des hippies à cette époque. Enfin, ils le toléraient.

    Il était très discret depuis cette époque, ayant peur de se faire claquer par les reds… Il s’est alors mis à s’entraîner et a pris un peu trop de protéine afin de grossir un peu sa petite masse. Ce serait donc vraiment dommage qu’il tente à nouveau de se regrouper avec ses pairs… Juste de même!

  51. rital said

    Ce qui est domage sur ce genre de site, c’est que après le premier commentaire tout le monde se hurle après au lieu de parler du texte.

    Trois choses.

    1 – Il y a pas d’état Québécois. Le gouvernement québécois est un morceau de l’état canadien. Ses frontières sont dictés par la constitution canadienne. C’est ce pourquoi Ottawa a pu donner le Labrador a Terre-Neuve

    2 – Effectivement le Labrador est ni au Québec ni a Terre-Neuve. Pour moi le Québec c’est le territoire habité par les Québécois. C’est à dire où les Québécois sont fortement majoritères. Je comprends Montréal là dedans car la seule nation représenté réellement en type de population nationalle a Montréal sont les Québécois. Je parle de l’île bien sür. Les autres, y compris les anglophones, sont des communautés culturelles plus ou moins québéquisés. En mon sens ce sont des Québécois d’origines étrangères.

    3 – Comment peut-on dire que les Autochtones ont les même droits que tout le monde quand ils ne sont légalement même pas considérés comme majeures? Faut être réellement ignorant crasse pour prétendre des comme ça!

    Soit dit en passant, c’est vrai que René Lévèsque était pas de gauche pentoute. Bourgault oui, mais Lévèsque pas pentoute. Le PQ c’Est un parti bourgeois, puis pour la question nationale c’est une dumpe car c’est un parti bourgeois. Le PQ est le pire obstacle à l’indépendance du Québec. Son écroulement nous approcherait plus de l’indépendance qu’on l’aurait jamais été.

    Elle t’il possible que les gens commentent les positions du textes au lieu de beugler des conneries? Puis si vous êtes pas d’accord, pouvez vous l’expliquer avec des arguments au lieu d’usiliser des phrases crueuses et démogogiques. Surtout les fils idéologique de André Arthur, apprenez donc à avoir de quoi d’intelligent a dire avant de parler.

  52. mesrine said

    Ma seule patrie c’est le prolétariat….

    Simon a tout a fait raison. Je comprends pas pourquoi QcSocialite veut pas avoir de débat: me semble c’est un point central du nationalisme.

    Mettre de côté la division en classe du Québec est la plus grande erreur des nationalistes. Parler de québécois comme « un », comme une nation, ne fait pas de sens. J’ai plus d’affinité avec un prolo albertain qu’avec Desmarais, PKP, Landry et Marois! Dire que les « québécois » sont les plus opprimés, c’est de la marde! A une autre époque, oui, mais plus maintenant. Les immigrants, les autochtones, les travailleurs, les précaires, oui; pas les « québécois » parce que sa regroupe ensemble autant la classe ouvrière et le prolétariat que la bourgeoisie « québécoise » qui n’est en rien diférente de n’importe quel bourgeoisie.

    Je pense que la population Innu du Labrador serait bien mieux avec les réformes sociales du Québec que sous l’exploitation canadienne, qui est bien connue pour son mépris total et flagrant des peuples autochtones. Je ne crois pas que qui que ce soit qui aime les Innus voudraient les voir “indépendants”, mais dépendants des multinationales qui fuseront pour exploiter ce peuple sans défense

    Ta position sur la question autochtone est frappante et c’est en effet du colonialisme; tu laisse sous entendre que les autochtones ne sont pas capable de s’autogouverner, et qu’ils seraient bien mieux sous le joug de Québec! Classique…

    Le nationalisme le plus a gauche, ne sera jamais internationaliste! La nation restera toulours un concept bourgeois inventé par eux, utilisé par eux.

    L’histoire le prouve; quel « nation » est devenue libéré après? Peut-être on pourrais demander aux Timorais si l’indépendance leur a aportté le bonheur, ou encore juste un paquet de probleme? Ya rien de révolutionnaire dans le nationalisme…

    Ni patrie, Ni État
    Ni Québec, Ni Canada!

  53. sylvainguillemette said

    À Simongibran,

    je suis entièrement d’accord sur le Labrador, avec vous. Vous n’aurez certes pas d’insulte pour ma part à ce sujet! Solidairement camarade…

    « quebecsocialiste a dit:
    13 mars, 2008 à 5:33

    @Guillemette

    Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que même si cette parasite d’Elgrably avait un blogue, la censure serait de mise… comme sur celui de Richard Martineau, un autre réactionnaire de première. Et çà se prends pour un “grand” journaliste. lol. »

    Non, j’ai pu critiquer Martineau lors des élections provinciales, sans subir la censure, mais n’essayez pas d’en faire autant sur le blogue de Joseph Facal!

    Joseph Facal avait donné son « opinion » face à la guerre en Afghanistan et la mort d’un maillon de l’État dans son patelin. Lorsque je suis venu dire qu’il s’agissait d’une guerre illégale, de crimes etc., voire la panoplie de trucs qu’on peut y dire, il m’a tout simplement effacé et banni de son blogue. Il s’est ensuite excusé et m’a réinvité, mais vous devinerez que j’avais envie d’aller ailleurs, comme il m’y avait invité, sans me le dire, à le faire.

    C’est pareil pour le forum adéquiste populiste crasse, si vous mentionnez que vous êtes contre la guerre en Afghanistan, contre la pollution, etc., vous vous faites bannir! Pour ma part, le seul fait que je sois dans un parti communiste m’a permis de me faire bannir dans les 2 heures suivant mon inscription. Les populistes crasse de l’ADQ/Équipe Mario Dumont ne veulent rien savoir du débat, parce qu’ils ne sont pas capables de tenir plus de 30 secondes un discours cohérent…

    « Cowboy a dit:
    13 mars, 2008 à 6:11

    Je vous insultes pas, je dis juste que votre “plan” ne marchera jamais. »

    Non, c’est vrai, tu n’insultes pas, mais tu n’argumentes pas non plus, comme toujours quoi.
    Voilà, pourquoi ne fonctionnerait-il pas ce plan déjà?

    Queenvictoria21 a dit:

    « Staline, qui a fait des crimes tout aussi horrible que Hitler mais qu’il sont moins connus, est à l’extrême-gauche et à l’extrême-authoritaire. En passant, la revue Historia a publié un numéro spécial sur les crimes cachés du communisme. Je me ferai un plaisir de la lire »

    Staline était contre-révolutionnaire, un génocidaire, un tueur de masse puant moustachu, un de vos alliés quoi. Ne venez pas nous dire qu’il était communiste ici, vous parlez à des gens qui connaissent le communisme, qui ont donc enterré Staline depuis longtemps, aux côtés des autres imposteurs que vous pourrez nommer sur vos 5 doigts de la main droite.

    Quant aux crimes communistes, allez-y, citez-les, nous sommes habitués de les réfuter et nous le referons encore. Le communisme, ce n’est pas un homme, ou des hommes prétendant l’être, c’est une idée, une idée qui fait son chemin dans le coeur des ouvriers concernés surtout. Alors ne venez pas ici nous citer les Pol-Pot puants de ce monde, ce ne sont que des imposteurs et d’ailleurs, à ce sujet, Pol-Pot a déjà été un allié des É-U, votre allié inconditionnel qui lui, a fait tous les crimes que vous pouvez vous imaginer. Les É-U restent pourtant libres de sanctions, etc..

    Voulez-vous qu’on cite les crimes capitalistes? Voilà la grande différence entre vous et nous, les crimes ne peuvent se rattacher au communisme, puisque ce dernier ne prône jamais de crime, alors que le capitalisme appelle les capitalistes à écraser leur prochain. Ne me faites pas croire que dans le capitalisme, McDo envisage l’harmonie avec Harvey’s!
    Voulez-vous une liste des crimes capitalistes? Ce sera long à écrire, certes, mais vous l’aurez si vous la voulez.

    Staline n’était pas communiste, vous pourrez d’ailleurs trouver dans les archives du PCQ, un tas de textes le prouvant et mettant ce dernier aux poubelles.

    Vous n’êtes que la centième cette année, qui la ramène avec ça. Allez lire un peu, tenez, lisez les principes du communisme de Karl Marx et d’Engels, ensuite, venez nous pointer où, le stalinisme est encouragé, ou bien où le stalinisme prône le communisme! À pas mal plus tard!

    (Staline de gauche, criss! Sti de perdue! Pis Historia comme source! Faut le faire! Pourquoi pas le canal-D tant qu’à y être?!? Ou même un documentaire avec comme narrateur, Elgrably! Criss!)

    *J’ai déjà vu à Historia, une émission spéciale sur les manifestations « méchantes », assez comique merci! Elle montrait des communistes manifester et manger des volées par la police russe autoritaire de droite. Saviez-vous ce que disait le narrateur (Luc Senay)? Que les communistes, comme toujours, voulaient imposer brutalement leur façon de penser! Ce sont eux qui mangeaient les volées! Une femme dans la cinquantaine s’est fait piétinée par la police, battre à coup de mattraque, puis elle voulait suposément, imposer sa façon de penser! Cré Senay! Lâchez-pas Queenvictoria21, vous l’avez l’affaire!

    JSP l’apprenti terroriste en devenir a dit:

    « mais dégoûte quiconque connaît un peu l’histoire des deux référendums PERDUS, DOIT-ON LE RAPPELER! »

    Ouais, ouais, on se rappelle aussi que les libéraux avaient triché. Merci d’être passé.

    Quant aux insultes, JSP est passé maître dans le domaine dès le début de ses interventions sur ce blogue, pathétique perdant, mais surtout, parasite bourgeois minoritaire.

    « Cowboy a dit:
    13 mars, 2008 à 8:42

    Je me fous que Simon soit maoiste ou whatever, sa position que le Québec n’a pas d’autorité sur le Labrador est sensé. Je sais reconnaitre les choses sensées peu importe leur provenance. »

    Moi aussi, et ta phrase ne l’est tout simplement pas! Suivant ta logique, nous n’avons donc rien à faire en Afghnistan et les états-uniens impérialistes et terroristes n’ont rien à faire en Irak, pourtant, tu appuies ces illogismes.

    « C’est pas parce que vous dites que des trucs insensées que tout les communistes sont cons, j’ai des amis communistes et même eux trouvent votre site ridicule. »

    Des amis communistes? Ils n’ont qu’à venir et faire comme toi alors, chiâler sans argumenter.
    Tu n’as pas d’ami communiste, j’en suis partiellement certain! As-tu même des amis? Car dans le capitalisme, il n’y a pas d’ami, business is business!

    « Mais bon je suis un libertarien et ici on est très intolérant face au concept de liberté individuelle. »

    C’est quand la liberté individuelle vient brimer la liberté de la collectivité, que ça nous dérange.

    « Le Labrador appartient à ses habitants, et tant qu’à moi on pourrait remettre en question la “québécoisité” de pratiquement tout le nord de la province, qui n’a pratiquement jamais été habité par ce qu’on appelle communément des “québécois”. »

    Quant à moi, je ne considère aucune terre comme propriété privée de quelconque peuple. N’oublions pas que nous sommes à la veille de grands déplacements humanitaires, nous devrons les loger quelque part, pourquoi pas en haut? C’est de toute façon ici que se trouve l’eau potable. Cette terre ne nous appartient pas plus qu’à un autre, l’eau potable est un bien commun international.

    « Les communistes ont des solutions requérant un consensus et sur Rwatch il y a une 10aine de personne communistes et elles arrivent même pas à s’entendre.

    Vous prouver par vous même que vos solutions sont inimplantables, c’est comique. »

    Nous prouvons surtout que le débat existe et que, contrairement à la droite, nous ne suivons pas aveuglément une ligne monolithique sectaire et suicidaire, prêchée par l’IEDM.

    « Pour moi la question des peuples autochtones est redondantes, ils ont les mêmes droits que le reste de la population et c’est ça. »

    Avant notre arrivée comme colonisateurs, ces autochtones vivaient en parfaite harmonie avec la nature, sans rien devoir à quiconque. Ils n’ont plus ce droit, ils étaient ici avant et ne voulaient pas de notre modèle, il leur a été imposé.

    Les autochtones, quoiqu’on pourrait en discuter longtemps, connaissent la démocratie depuis longtemps, les conseils populaires devrais-je dire.

    Lors des guerres, les premières nations élisaient leur chef à chacune d’elles. Même chose pour le chef du village, etc.. Je ne crois pas me tromper en disant que nous en sommes à « univers » de distance, pour repdnre le terme employé dans ce présent billet par quelqu’un d’autre.

  54. Cowboy said

    Ça existe pas la liberté collective. Un individu ne gagne ni ne perd aucune liberté peu importe son groupe. Si ta société est faite de même, c’est qu’elle brime la liberté individuelle.

    Tous égaux devant la loi.

  55. quebecsocialiste said

    Bon, je voudrais juste clarifier une petite chose en passant parce que j’ai l’impression que certaines personnes ont mal interpêté mes propos: Je ne suis pas raciste, je n’ai rien contre les autochtones qui qu’ils soient.

    @Guillemette

    Je suis bien content que tu puisse laisser des commentaires sur le blogue à Martineau, seulement, je connais un gars qui a parfois été censuré alors qu’il tenait des commentaires sans aucune insulte. Son seul crime a été de remettre à sa place l’un des droitistes protégés du blogue de façon un peu trop directe. Quoiqu’en y repenssant, je dirais que le blogue à Martineau est davantage un repère de fanatiques sionistes que de droitistes. Il y en a une particulièrement virulente, mais çà fait un bout que je l’ai pas vu (je croise les doigts pour qu’elle ait trouvé le site de Durandal et qu’elle soit tombée en amour avec lol).

  56. internationaliste said

    @Québecsocialiste

    Tu n’es pas raciste selon moi et je ne pense que tu ais des préjugés contre les autochtones. C’est simplement une question de comprendre plus à fond ce sujet.

    Je crois que tu parles de Michaelle Martel qui est tout simplement horrible dans ses interventions sur le blogue de Martineau. Elle semble vraiment avoir besoin de remonter sa confiance en elle-même en prétendant détenir toujours la vérité.

    Tes commentaires sont généralement intéressants et instructifs.

    Je te conseille d’aller sur le site de Socialist Action/Ligue pour l’Action Socialiste http://www.socialistaction.org/ca.htm

  57. anonymement said

    Québec socialiste a dit : Quel impérialisme québécois??!! Tu nous parle ici d’une province cadenacée dans une fédération abusive et d’une province vivant presque exclusivement de la pêche. Impérialisme présent= ZÉRO.

    Pour répondre connaitre la réponse à cette question je vous ramène à un texte du Socialisme Maintenant numéro 3
    http://www.pcr-rcp.ca/fr/sm/3c

    Ensuite au sujet de l’autodétermination des peuples, celle-ci consciste surtout à la capacité d’un peuple de développer ses propres paramètre économique. soit possédé sa prope bourgeoisie
    Caractéristique que le peuple québécois possède déjà

    Internationaliste à dit : SimonGibran, que je soupçonne être maoïste

    AHHHH un méchant maoïste….. au buché !!!!

    Voyons peut importe l’appartenance politique d’un individu il faut combattre selon la base des arguments et non selon le préjugé que vous pouvez avoir au sujet de son idéologie C’est l’essence même de tout lutte politique

  58. sylvainguillemette said

    « Il y en a une particulièrement virulente, mais çà fait un bout que je l’ai pas vu (je croise les doigts pour qu’elle ait trouvé le site de Durandal et qu’elle soit tombée en amour avec lol). »

    Ouais, je pense savoir de quelle mercenaire tu parles. Elle travaille avec un autre, et ces deux moineaux défendent l’intolérable d’Israël jusqu’à monopoliser le forum, hé hé! Je lui ai déjà soumis 2 pages de réponses, elle ne les a certes pas lu! Mais essentiellement, son discours tenait à: « Moi je dis la vérité, l’absolue vérité, pis c’est la faute des arabes pis des communistes, peu importe le sujet! » Quelle poufiasse celle-là! Je la soupçonne sincèrement d’être carrément une agent du Mossad, ça paraissait assez évident! elle était sur le blogue de Martineau un moment donné, ensuite sur celui de Hétu, etc. Une pute, une mercenaire. Elle est payée pour ça, c’est certain! Et l’autre imbécile qui fait semblant de ne pas la connaître, est son camarade, son partenaire du Mossad devrais-je dire!

    « Je crois que tu parles de Michaelle Martel »

    Drète ça! C’est de cette pute que je parle! Une vendue, une terroriste! C’est une terroriste! Une agent du Mossad, trop évident! On ne peut pas être à ce point fana-tata-tique!

    « en prétendant détenir toujours la vérité. »

    Exactemnt! Elle détient la vérité, te sort des sites bidons « flaggés USA » partout, avec des photos de Ronald Reagan, pis des drapeaux israéliens. Elle n’hésite pas une seconde à traiter les arabes de sauvages, une Léone Degrelle, une vraie conne!

    Comment s’appelle son agent coéquipier déjà? André? C’est ça?

    « Ensuite au sujet de l’autodétermination des peuples, celle-ci consciste surtout à la capacité d’un peuple de développer ses propres paramètre économique. soit possédé sa prope bourgeoisie »

    Ce n’est vraiment pas intimement lié camarade. Nous pouvons nous auto déterminer sans les bourgeois, je n’ai aucun mal à me l’imaginer en tout cas. Je ne vois pas le lien du tout, ce n’est pas une « obligation ». Les exemples connus me direz-vous? Je n’ai aucune envie de répéter les exemples connus, nous ne ferons pas du Québec, un Cubec non plus.

    « AHHHH un méchant maoïste….. au buché !!!! »

    Je ne suis pas fermé au dialogue du tout pour ma part, je ne dirai pas que Mao avait tout mal non plus, mais il était en passant aussi, nationaliste. Toutefois, je ne vois aucun intérêt, surtout pour nous deux, d’en constituer une barrière. Je préfère de loin le débat à la vieille chicane qui sépare nos regroupements respectifs.

    Je suis dans le PCQ, l’un de ces moralisateur qui tentent de pousser le parti à la discussion ouverte avec les autres organisations de gauche au Québec. Notre force est en ce moment entravée par les conflits qui dans les faits, ne nous séparent que par des virgules, car au bout du compte, nous voulons essentiellement la même chose, c’est la manière de l’obtenir surtout, qui diffère.

    Au plaisir de continuer ces débats paisibles et constructifs!

  59. quebecsocialiste said

    @Guillemette

    Ouais, je parlais bien de Martel, cette conne! Mais je dois te dire, je ne pense pas qu’elle soit dans le Mossad. Par contre, je serais prêt à parier qu’elle est la modératrice du blogue à Martineau. Tu aurais dû voir tout les blogueurs honnêtes se retrouver sur le blogue de Fortier pour chialer contre elle et Ange Déchu. C’était quelque chose à voir! En tout cas, elle n’est pas dans le Mossad, c’est juste une folle qui rêve la nuit que Bushitler vienne la chercher pour faire on sait quoi avec elle dans un bain de sang. lol.
    Pour ce qui est de ses complices désinformateurs, je n’ai jamais vu « d’andré », mais je peut facilement te nommer: Ange Déchu (le déçu, maître suprême de l’insulte, jamais censuré), Michael Laughrea »1″ (un « médecin » bushiste qui a publié de nombreux commentaires ventant les juifs comme « une race supérieure ») et Bathya Cohen (une israélienne paranoiaque qui passe son temps à blaster ceux qui ne suivent pas la propagande officielle sioniste comme une bible et à faire passer Israel comme la grande « victime » dans l’histoire).

    Ne t’inquiète pas, je n’ai nullement l’intention de créer un « Cubec », mais l’aide à Cuba serait un geste de solidarité.
    Ne t’inquiète pas, un jour, les social-communistes de tout horizon s’entendront sur un moyen de créer un foyer québécois viable, j’en suis autant convaincu que toi ou tout autre camarade.

    Au plaisir réciproque de continuer ce débat respectueux et constructif.

  60. sylvainguillemette said

    « Michael Laughrea”1″ »

    Drète lui! Je m’étais trompé en disant André.

    « Ne t’inquiète pas, je n’ai nullement l’intention de créer un “Cubec”, mais l’aide à Cuba serait un geste de solidarité. »

    Dans un Québec solcialiste, voire communiste, toute l’Amérique du sud nous serait alliée, sauf encore, la Colombie. Mais pas pour longtemps! L’opposition officielle? Le Parti communiste qui d’ailleurs, gagne en popularité! Le maire de Bogota est un communiste, imaginez! Tordant!

    Quant au Salvador, les chances pour que le FMLN gagne les prochaines élections sont très grandes! L’amérique du sud, est à gauche désormais, les États-Unis devront bientôt se dire « états-uniens », enfin!

  61. francisgb said

    Après avoir relue ce texte que je me rapellais plus l’existante je dois dire que c’est très bon. Mais je dois remettre les pendules a l’heure sur un argument. Québec Solidaire ne c’est jamais dit indépendantiste contrairement au texte, QS se dit souvrainiste, ce n’est pas la même chose. Je doit dire que j’aimerais bien qu’il le soit.

  62. sylvainguillemette said

    C’est partagé, même au sein de Q-S.

  63. sylvainguillemette said

    Ne reste qu’aux sceptiques, qu’à joindre Q-S. Mhhh… suis-je en train de de faire de la pub moi là? Hé hé!

  64. internationaliste said

    @QuébecSocialiste

    Tu as parfaitement raison concernant AngeDéchu. C’est un bien triste personnage frustré. J’ai déjà polémiqué avec lui sur le blogue de Richard Hétu. Quant à Michael Laughrea et Michaelle Martel je les trouve à la fois horribles et pathétiques. Je te trouve courageux de continuer à commenter sur le blogue du démagogue réactionnaire Richard Martineau. Je pense avoir deviné le nom sous lequel tu fais des commentaires.

    Il y a plusieurs textes sur la question nationale québécoise sur le site que je t’ai mentionné. Tu me diras ce que tu en penses.

    http://www.socialistaction.org/ca.htm

    Même si je ne suis pas entièrement d’accord avec toi j’aime bien tes commentaires.

  65. anonymement said

    Sylvain Guillemette a diT: je ne dirai pas que Mao avait tout mal non plus, mais il était en passant aussi, nationaliste

    Nationaliste, je dirais plutôt qu’il était pour l’autodétermination du peuple chinois qui était soumis au intérêt occidentaux. Une fois le problème réglé le Parti communiste Chinois de l’époque s’est a attaqué au Kuo min tang le mouvement nationaliste chinois. On peut aussi voir que Mao combattait fortement le nationalisme à travers la campagne des cents fleurs durant laquelle furent combattu idéologiquement tous les courants nationalistes. Il était ainsi internationaliste et non nationaliste.

  66. “Pour moi la question des peuples autochtones est redondantes, ils ont les mêmes droits que le reste de la population et c’est ça.”

    Avant notre arrivée comme colonisateurs, ces autochtones vivaient en parfaite harmonie avec la nature, sans rien devoir à quiconque. Ils n’ont plus ce droit, ils étaient ici avant et ne voulaient pas de notre modèle, il leur a été imposé.

    Sérieusement, vous et vos complexes colonialistes, vous me faites marrer à un point que vous n’imaginez pas. À qui reprochez-vous ce fait? À vos ancêtres? À vos concitoyens contemporains? Aux Français? Aux Anglais? À qui????? Pourquoi pas à vous-mêmes?

    Vous proposez quoi au juste? Que nous quittions tous ce pays immédiatement et allions vivre dans le 20e arrondissement de Paris?

    Savez-vous quoi? Vous avez peut-être raison!

    Alors, il serait urgent que vous quittiez ces terres volées au plus vite! Allez! Décrissez!

    Moi, je peux rester, car j’ai une infime partie de sang amérindien. Alors, Bye bye les cocos!

  67. quebecsocialiste said

    @Internationaliste

    Merci à toi, ton site est très intéressant. Moi aussi j’aime bien lire tes commentaires. Je croit qu’on va très bien s’entendre tout les deux.

    ciao.

  68. internationaliste said

    Jacques c’est un fait historique que le Québec et le Canada ont été construit sur des terres appartenant aux peuples autochtones. Par contre la solution pour les descendants des colons français et anglais n’est pas de retourner en Europe. Il s’agit plutôt de reconnaître les droits ancestraux des Premières Nations ainsi que leur droit à l’autodétermination. De cette façon les Blancs et les Autochtones pourront vivre en harmonie.

  69. sylvainguillemette said

    À l’attention de Anonymement,

    « 9 septembre 1976 : la mort de Mao Tsé-toung
    Article tiré de Lutte Ouvrière n°1729 du 7 septembre 2001
    Il y a 25 ans, le 9 septembre 1976 – la mort de Mao Tsé-toung : un nationaliste pas un communiste

    Il y a 25 ans mourait Mao Tsé-toung. La presse ne manque pas une occasion de rappeler les épisodes sanglants de son régime, et surtout de les attribuer au communisme dont Mao disait se réclamer. Et en effet, la Chine maoïste a bien souvent servi, avec l’URSS stalinienne dont elle avait copié certains traits, de repoussoir anticommuniste. A en croire nombre de journalistes, ce pays n’aurait été pendant des dizaines d’années qu’un vaste goulag asiatique, dont se seraient peu à peu affranchis les successeurs de Mao en renouant avec l’Occident et l’économie de marché. Un scénario intéressé, maintes fois rabâché, qui a peu à voir avec la réalité.

    Un régime avant tout nationaliste

    Lorsque Mao et ses compagnons d’armes prirent le pouvoir en 1949, leur objectif se bornait en fait à limiter l’emprise sur leur pays des puissances impérialistes qui en suçaient le sang depuis plus d’un siècle. Car pour ce qui est de « l’ouverture à l’Occident », la Chine avait largement donné. Au milieu du XIXe siècle, afin de promouvoir le « libre commerce » de l’opium, les canonnières anglaises et françaises avaient forcé la Chine à se soumettre à la rapacité des grandes puissances, s’arrogeant des enclaves dans ses ports, des concessions « interdites aux chiens et aux Chinois », à partir desquelles elles pillaient tout le pays. Et en fait de démocratie, la population avait vu les soldats occidentaux et japonais prêter main forte à ses oppresseurs chinois à chaque fois qu’elle tentait de relever la tête.

    C’est à cette situation que Mao entendait mettre un terme, pour faire du pays un Etat moderne. Cet objectif fut celui de maints autres leaders du Tiers Monde, sous bien des drapeaux. En Chine, il se trouva qu’il fut incarné par un parti et des hommes qui, une vingtaine d’années auparavant, s’étaient formés dans le moule du stalinisme dont ils avaient retenu la phraséologie et, aussi, l’idée que l’intervention de l’Etat pouvait être un moteur puissant du développement économique. Il n’en reste pas moins que lorsque le Parti Communiste Chinois, après de longues années de guérillas infructueuses, prit le pouvoir, porté par l’immense révolte paysanne qui déferla sur la Chine à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce ne fut pas pour instaurer un régime où les richesses cesseraient d’appartenir à une petite minorité de privilégiés. En 1945, Mao avait déclaré ne pas viser « la bourgeoisie en général, mais l’oppression impérialiste et féodale, (et que) le programme de la révolution n’est pas d’abolir la propriété privée, mais de protéger la propriété privée en général ; cette révolution ouvrira la voie au développement du capitalisme ». Et dès l’installation du nouveau régime, la classe ouvrière fut appelée à « continuer à vaquer à ses occupations » et la paysannerie priée de tempérer ses velléités de réforme agraire. Il s’agissait de ne pas compromettre l’harmonie du « Bloc des quatre classes », bourgeoisie nationale, prolétariat, paysannerie et classes moyennes, sous l’égide duquel se plaçait la direction maoïste.

    Une étatisation imposée par le blocus impérialiste

    Encore aurait-il fallu que cette bourgeoisie nationale, vis-à-vis de laquelle Mao multipliait les attentions, accepte de jouer le jeu et que l’impérialisme tolère ce régime. Ce ne fut pas le cas. Dès la fin 1950, les USA décrétèrent le blocus économique du pays alors que débutait la guerre de Corée. Dans ce contexte, les bourgeois chinois que Mao aurait voulu convaincre de faire tourner la production dans l’intérêt national, tout en conservant leurs richesses et privilèges, s’y refusèrent. Ils trouvaient plus rentable de continuer leurs trafics habituels, désorganisant l’économie et mettant le pays en danger militaire, et n’envisageaient nullement de renoncer à leur rôle parasitaire. C’est donc par la force des choses, par instinct de survie et non par idéologie, que le régime dut nationaliser les entreprises au milieu des années cinquante.

    Malgré ces conditions d’isolement, aggravées ensuite encore par la rupture avec l’URSS, la direction maoïste poursuivait son but, toujours le même : essayer de faire de la Chine un Etat moderne et une grande puissance, alors que, isolée, appauvrie par un siècle de pillage impérialiste, elle n’en avait pas les moyens. C’est donc à l’immense masse paysanne que le régime allait imposer des efforts inouïs pour tenter d’atteindre ses objectifs. Dans les campagnes « collectivisées », les paysans se virent arracher la plus grande partie du fruit de leur travail pour financer l’industrialisation. On leur imposa de s’épuiser dans de grands travaux et même, lors du « Grand Bond en avant », de produire de l’acier dans les villages pour « rattraper l’Angleterre en 15 ans » ! Dans les villes, la classe ouvrière fut soumise à un régime quasi militaire. Régulièrement le pouvoir eut recours à la répression et mobilisa ses cadres pour étouffer toute velléité d’agitation sociale. La « Révolution culturelle », qui débuta en 1969, vit le régime s’appuyer sur l’armée pour mobiliser la jeunesse estudiantine afin de mettre au pas la population urbaine. Cela, dans le cadre d’une reprise en main militaire du pays par l’appareil d’Etat car, la guerre du Vietnam s’étendant alors, le régime semblait craindre d’être à son tour menacé, en tout cas déstabilisé par elle.

    Le bilan du maoïsme… et celui du capitalisme en chine

    L’étatisme a permis à la Chine, sinon d’échapper au sous-développement, du moins de ne pas laisser libre cours aux prélèvements de l’impérialisme ainsi qu’à ceux de la bourgeoisie locale. Cela lui a évité de s’enfoncer toujours plus dans la pauvreté, comme nombre d’Etats du Tiers Monde devenus indépendants à la même époque. Mais cet étatisme, outil d’une perspective nationaliste qui fut la constante du maoïsme, n’avait rien de communiste, pas plus que la politique et les intérêts qu’il servait. Aussi est-ce le plus naturellement du monde que l’Etat chinois réintégra le marché capitaliste dès que les USA le lui permirent. Cela se fit du vivant même de Mao lorsque, défaits au Vietnam, les Etats-Unis décidèrent de rechercher un nouveau règlement global en Asie, intégrant désormais la Chine. Peu avant la mort de Mao, Nixon vint ainsi lui serrer la main à Pékin. Depuis lors les dirigeants chinois n’ont fait qu’approfondir cette voie, à travers certes maints à-coups et zigzags.

    Les capitalistes du monde entier peuvent désormais exploiter les ouvriers chinois dans des « zones franches » créées à cet effet depuis 1979. Certains y trouvent leur compte, ainsi que toute une frange de nouveaux riches chinois. Mais ce n’est bien sûr pas le cas de l’immense majorité de la population.

    Tout en pressurant celle-ci pour tenter de faire décoller l’économie, le régime maoïste avait en effet instauré un certain égalitarisme dans la distribution des ressources, au moins celles de première nécessité. En tout cas, cela avait évité à la population de connaître un dénuement aussi effroyable que celui de l’Inde, comparable à bien des égards, mais dont le régime est toujours resté dans le giron de l’impérialisme. Il y avait des privilèges en Chine maoïste, mais ils pesaient infiniment moins sur la population que les prélèvements imposés par l’impérialisme aux pays du Tiers Monde qu’il domine. Et cette différence de situation avait suffi à assurer aux Chinois un sort un peu plus enviable au niveau de la santé, de l’éducation, du logement ou de l’alimentation, que celui des Indiens, par exemple.

    De ce point de vue, la réintroduction de la Chine dans le marché mondial, c’est-à-dire dans une économie de plus en plus ouverte au pillage, ne peut que faire resurgir les tares du passé. Dans les villes et les campagnes, cela a déjà fortement accru des différenciations sociales, annonciatrices à terme d’une profonde régression sociale.

    Le temps écoulé depuis que la Chine a renoué avec le marché mondial est maintenant comparable à celui pendant lequel elle en avait été écartée. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’impérialisme, avec ses immenses moyens, n’a pas fait mieux que le régime maoïste pour ce qui est d’améliorer le sort de la population.

    Alors, si l’histoire de la Chine depuis 1949 entraîne une condamnation, ce n’est pas celle du communisme, que le régime nationaliste fondé par Mao n’a jamais représenté. C’est celle du capitalisme sous toutes ses formes.

    Daniel MESCLA »

    « Sérieusement, vous et vos complexes colonialistes, vous me faites marrer à un point que vous n’imaginez pas. À qui reprochez-vous ce fait? À vos ancêtres? À vos concitoyens contemporains? Aux Français? Aux Anglais? À qui????? Pourquoi pas à vous-mêmes? »

    À mes ancêtres qui eux furent sous le joug d’un empire, tu connais ton histoire le singe apprenti terroriste?

    « Vous proposez quoi au juste? Que nous quittions tous ce pays immédiatement et allions vivre dans le 20e arrondissement de Paris? »

    Je n’ai jamais fait telle proposition, et non, je ne le propose pas. C’est le passé, soit, mais maintenant il faut redonner le respect qu’on n’a jamais donné à ces premières nations et certes, leur donner le droit à l’autodétermination, s’ils le veulent.

    « Savez-vous quoi? Vous avez peut-être raison!

    Alors, il serait urgent que vous quittiez ces terres volées au plus vite! Allez! Décrissez! »

    Je n’ai jamais fait telle proposition, par contre, toi, en tant que bourgeois, tu pourrais contacter la minorité bourgeoise de la planète, ainsi vous pourriez tous vous cotiser pour vous payer une île dans le Pacificique, une île sur le point d’être engloutie de préférence (à cause du réchauffement climatique, les océans montent lentement, mais sûrement, au point que certaines îles sont sur le point de disparraître.)!

    « Moi, je peux rester, car j’ai une infime partie de sang amérindien. Alors, Bye bye les cocos! »

    Idem, et du sang irlandais aussi, alors avec ta logique de chimpanzé apprenti terroriste, je devrais me diviser en plusieurs morceaux, France, Irlande, un peu partout dans le Québec, etc..

    Clown.

  70. Cowboy said

    C’est vraiment comique de voir la Chine comme exemple de capitalisme raté.

    Sérieux, vous vivez sur une planète vraiment spéciale.

  71. quebecsocialiste said

    Pas mal moins que la tienne Cowboy.

  72. kawa1000 said

    Je suis venu voir comment vous alliez! Un peu tard, j’admet…mais ça valait le coup…

    Je dois dire que ca fait longtemps que je n’avais pas lu quelque chose d’aussi drôle! Autant le billet que l’étrange débat qui s’ensuivit. Coudon’, c’est ben fort, votre stuff?

    Comme disait JSP, je me suis retrouvé en ’79, a lire « La Forge » (LCMLC) ou « Lutte Ouvrière » (Trots) et comme dans le temps, je me suis bien marré!

    Lâchez pas! C’est pas parce qu’on parle de politique qu’il faut être toujours sérieux…

  73. Internationaliste:

    « les droits ancestraux des Premières Nations ainsi que leur droit à l’autodétermination. De cette façon les Blancs et les Autochtones pourront vivre en harmonie »

    Qu’est-ce que ça veut dire au juste? Leur donner l’Île de Montréal? Leur donner la région du Lac St-Jean?
    L’autodétermination, c’est bien joli comme concept, mais encore faut-il se demander ce qu’il vont déterminer?

    Avez-vous une idée de ce qu’ils reçoivent aujourd’hui? Est-ce assez, trop, pas assez?

    Expliquez-vous, car pour obtenir rien, la meilleur stratégie, c’est de faire une demande hyper-floue.

  74. Cowboy said

    Et si les autochtones voulaient pas vivre dans des huttes et avoir de la misère à survivre dans le bois et qu’ils trouvent ça bien l’fun l’idée d’avoir une maison, vous dites quoi? De quoi genre: Les méchants capitalistes ont corrompu le coeur du brave amérindien qui ne demandait que de faire du canot?

  75. anonymement said

    à l’intention de sylvain guillemmette

    http://www.pcr-rcp.ca/fr/sm/5h

    http://www.pcr-rcp.ca/fr/sm/1f

  76. internationaliste said

    Que ça te plaise ou non Jacques les autochtones ont des droits ancestraux à faire respecter, comme dans le cas de l’Ile Levasseur sur la Côte-Nord ou les autochtones s’opposent à une grande compagnie qui empiètent sur leurs droits. Dans les territoires ou ils ont une forte concentration comme le Nord du Québec, le Labrador et d’autres parties du Canada ils doivent avoir le droit de déterminer leur avenir politique comme tout peuple doit avoir le droit de le faire.

  77. sylvainguillemette said

    « Cowboy a dit:
    15 mars, 2008 à 11:19

    C’est vraiment comique de voir la Chine comme exemple de capitalisme raté.

    Sérieux, vous vivez sur une planète vraiment spéciale. »

    C’est toi qui vit sur planète spéciale, surrout si tu considères ce régime autoritaire capitaliste comme communiste. Vas falloir que tu prouves que c’est communiste, ce qui est impossible, comme la plupart des choses que tu avances. Voilà, tu n’argumentes jamais, alors comment prouver quoi que ce soit?

    « kawa1000 a dit:
    15 mars, 2008 à 12:45

    Je suis venu voir comment vous alliez! Un peu tard, j’admet…mais ça valait le coup…

    Je dois dire que ca fait longtemps que je n’avais pas lu quelque chose d’aussi drôle! Autant le billet que l’étrange débat qui s’ensuivit. Coudon’, c’est ben fort, votre stuff? »

    Regardez encore cette intervention inutile, plus encombrante que les autres encore. Il se permet lui aussi de critiquer, mais n’argumente point. C’est une sale habitude à droite.

    « Ce que vous dites, c’est cave », pourquoi? Pfff! On le saura jamais!
    La dorite n’argumente jamais, surtout quand la totalité de ses discours est plus déconnectée que tous les discours du monde entier.

    Allez Kawa1000, patines!

    Pourquoi c’est drôle?

    « Cowboy a dit:
    15 mars, 2008 à 1:35

    Et si les autochtones voulaient pas vivre dans des huttes et avoir de la misère à survivre dans le bois et qu’ils trouvent ça bien l’fun l’idée d’avoir une maison, vous dites quoi? »

    L’autodétermination = huttes, chasse, pêche et calumet de la paix?

    À Internationaliste,

    tu perds ton temps, ces droitistes se permettent de critiquer, de chiâler, mais n’argumenent jamais. Ce n’est jamais suvi d’arguments. Je ne dis pas quque leurs arguments ne sont pas valables, ils sont tout simplement inexistants.

    On fait des débats avec des objets qui ne font que ricanner, sans sérieux, sans dire pourquoi nous sommes « drôles », etc.. Et d’un autre côté, il faudrait prendre au sérieux leurs inepties trop nombreuses, leurs appuis aux crimes de guerre, au terrorisme, aux ADM, à ce système non-viable qu’est le capitalisme complètement déconnecté de la réalité (selon les scientifiques aussi*).

    *Le mode de vie nord-américain nécessiterait au moins 7 planètes Terre de ressources s’il était étendu à la planète. Et Internationaliste, je n’ai pas vu le moindre de ces imbéciles venir démolir cet argument de masse! Aucun! Le seul qui a eu un peu de franchise, a admis ce que je croyais « la seule issue », soit d’exterminer les autres habitants de la planète et c’est ce crétin de nazi qui l’a fait.

  78. sylvainguillemette said

    Anonymement, j’ai déjà lu ces deux textes parce qu’en passant, je ne boycotte pas votre site. Mais avouez aussi, qu’il n’y a aucune base « critique », l’auto critique du mouvement, etc.. Il faut savoir, admettre quelques fois et reconnaître certaines erreurs, non? Je trouve que c’est plutôt comme les discours propagandistes répétant sans cesse que c’était parfait, qu’il n’y avait pas d’erreur, etc..

    Sinon, vous avez également une belle plume. Je ne veux pas et je ne vais pas dénigrer le travail du PCR. Nous divergeons sur certains points, mais le rapprochement malgré les différences, aurait dû se faire il y a longtemps. Nous devrions peut-être créer des tables de discussion, PCQ-PCR, mais certains éléments des deux côtés de la clôture nous en empêchent depuis trop longtemps déjà. Je crois que vous savez de « qui(s) » je parle. Au sein du PCQ, je me bats depuis le début pour un rapprochement, ne me considérez donc pas comme un obstacle, mais plutôt, un allié avec des opinions différentes. Le monolithisme est rarement productif et constructif.

    Solidairement,

    Sylvain

  79. queenvictoria21 said

    Québecsocialiste a dit:

    « @QueenVictoria21

    “Droitiste ne veut pas dire être nazi. Il y a une très grande nuance. Selon le site Political Compass, Hitler avait un régime très authoritaire mais était au centre sur l’échelle gauche-droite.”

    Comme sur l’histoire de la reine bloody Victoria, tes connaissances en histoire sont, avouons-le, assez mince merci. De plus, je te ferai remarquer que le gars sur la photo de l’avatar de Leon Degrelle EST un nazi. Aussi, si tu ne veux pas te faire étiqueter de raciste, je te conseillerais de commencer par ne pas défendre un gars qui utilise les termes “nègres”, “jaunes”, et “anus du monde”. Aussi, il faut vraiment être une droitiste aveugle pour encore considérer, au 21e siècle, Staline comme un communiste et Hitler comme un centriste.

    Ne t’affolle pas, je publirai mon idée pour le financement du système québécois lorsque j’en aurai le temps, c’est-à-dire demain. »

    1. Il y a eu plus « sanguinaire » que la reine Victoria. La reine Marie Tudor n’a pas été surnommée « Bloody Mary » (Marie-la-sanguinaire) pour rien! Elle a massacré des prostestants pour faire revenir le catholicisme en Angleterre!
    2. Staline est un communiste. Il était le chef suprême de l’URSS, une nation communiste! Pour plus d’information, voici une page sur Staline sur le site de l’Université Laval: http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/leadership/disk/russie2_index.htm
    3. Personnellement, les personnes de culture étrangère peuvent être très intelligentes! Je ne crois pas que c’est l’opinion de Cowboy, vous avez sûrement fait une mauvaise interprétation de ses dires. Les personnes dites de race noire ont inventé de nombreuses choses. Voici une liste:
    http://www.africamaat.com/article.php3?id_article=55
    Également, j’aimerais dire que j’admire les japonais qui ont sû redresser leur économie car à la technologie. Je leur lève mon chapeau. Également, à Hong Kong et à Taiwan, deux régions qui devraient être indépendantes, mais qui sont toujours, et c’est fort malheureux, sous le contrôle de la Chine d’une certaine manière. Mais pas totalement.
    4. Si tu dis qu’il a une photo nazi, c’est son problème. Pas le mien.

  80. Cowboy said

    Bonjour Victoria!

    Je sais effectivement pas trop à quel endroit j’ai dis que les gens étaient moins intelligents, mais ici je suis étiqueté comme un gros méchant.

    Par exemple si je dis: « Je veux que le Canada permettent à plus d’immigrants qualifiés de pouvoir venir vivre au pays » ils vont dire que je veux vider les autres pays de leur ressources.

    Je vis bien avec cette étiquette, j’aime passer pour le méchant devant les gogauches. C’est divertissant et délicieusement ironique d’être traité de monstre d’un côté et que de l’autre ces mêmes gens proposent des idées ayant menés à des société génocidaires et totalitaires.

    La cohérence n’est malheureusement pas donnée à tous.

    Bon dimanche Victoria!

  81. internationaliste said

    « La cohérence n’est malheureusement pas donnée à tous ».

    Tu ne t’es jamais aussi bien décrit cher Cowboy.

  82. Cowboy said

    Un jour tu seras capable de créer des insultes.

  83. internationaliste said

    Un jour tu seras peut-être capable de dire des choses intelligentes.

  84. internationaliste said

    En passant je ne veux pas te décevoir mais tu ne passes pas pour le méchant mais plutôt pour l’idiot du village.

  85. Cowboy said

    Enfin! Une insulte d’inter qui n’est pas un simple miroir.

    Félicitation

  86. internationaliste said

    Je ne suis pas un miroir pauvre idiot. Mais je te réponds sur le même ton.

  87. sylvainguillemette said

    « 1. Il y a eu plus “sanguinaire” que la reine Victoria. La reine Marie Tudor n’a pas été surnommée “Bloody Mary” (Marie-la-sanguinaire) pour rien! Elle a massacré des prostestants pour faire revenir le catholicisme en Angleterre! »

    C’est de la monarchie, personne ici ne soutient cela, te parles-tu à toi-même?

    « 2. Staline est un communiste. Il était le chef suprême de l’URSS, une nation communiste! Pour plus d’information, voici une page sur Staline sur le site de l’Université Laval: »

    Pauvre idiote, Staline était un dictateur (en partant le communisne est absent, car « soviet » veut dire conseil populaire= démcoratie. Staline a destitué et envoyé aux goulags les soviets, pour asseoir son pouvoir « divin » sur le trône, tel un roi génocidaire. Il n’a rien de communiste, même pas un orteil.

    Je connais l’histoire de Staline sur le bout de mes doigts et le communisme, rien ne se ressemble! L’habit ne fait pas le moine! L’U.R.S.S. avait un état avec un pouvoir centralisé… Staline n’était pas communiste, point à la ligne! Est-ce qu’un violeur en série d’enfants est un messager de dieu s’il le prétend, en jouant double-jeu, comme curé de la paroisse?

    Tiens, on va faire un exercice plaisant qu’on a fait avec tes ti-namis qui d’ailleurs, n,ont jamais pu répondre! Cette question t’es destinée l’ignare Queenvictoria21:

    -Qu’est-ce que le communisme.
    -En quoi Staline était-il communiste?
    -Est-ce que d’après toi, Pol-Pot était communiste?
    -Est-ce que d’après toi, Kim-Jong-Il est communiste, puisqu’il le prétend et porte des drapeaux rouges?

    T’es vraiment ignorante du sujet je crois, tu ne connais pas le communisme. Lis d’abord les principes communistes et compares ensuite ceux que tu dis communistes. Staline était un débile en soif de pouvoir, un tueur de masse, un génocidaire envers LES communistes, un de tes alliés dans le fond! Il était staliniste et d’ailleurs, à son époque fût instauré le « stalinisme ». Tu as besoin de revoir ton histoire certes, et d’en apprendre un minimum sur le communisme. Tu n’y connais rien, tu ne fais que pointer des impostures qui largement servi TES intérêts, plutôt que les nôtres.

    Quant à moi, je le considère aussi petinent que la riene Victoria et comme votre allié à vous, les droitistes con-vaincus et suicidaires. Parce que le capitalisme, C’EST un suicide collectif! Foutue sectaire…

    Et en passant, tu n’as pas lu ton site comme il le faut! Tiens! Apprends à lire!

    « Conclusion

    Staline a donc régné avec une poigne de fer sur l ‘URSS. Il a occupé une place essentielle dans l’Histoire. Il est parfois désigné comme l’un des pires dictateurs de l’Histoire. Il serait responsable de l’exécution de 20 millions de soviétiques pendant son règne. Il faut ajouter à cela la déportation de peuples entiers accusés de trahison (Karatchaïs, Kalmouks, Tchétchènes, Ingouches, Balkars, Tatars…). Il a fait preuve d’une cruauté démesurée, qu’on peut essayer de comprendre dans ses origines. Il a toujours vécu au sein de la violence et a lui même développé un caractère agressif. Il semblerait de plus qu’il avait honte de ses origines misérables et géorgiennes, et qu’il avait envie de se venger de la société où il était né trop bas. De plus, il se déclarait ethniquement russe. L’annonce de sa mort a affecté le monde entier. Si pour beaucoup, cela a été perçu comme un soulagement, on a quand même observé des scènes d’hystérie collective lors de son enterrement. Beaucoup en effet le considèrent comme un héros, malgré ses crimes. Il a permis à l’Union Soviétique de résister au nazisme et a fait de l’URSS une grande puissance mondiale. Le stalinisme, en tant que régime a duré plus longtemps malgré sa dénonciation. Il faut néanmoins avoir à l’esprit que le stalinisme diffère des intentions plus louables des premiers révolutionnaires communistes. »

    -C’est tiré de ton site! Ça le dit clairement! Il était staliniste et il a régné! Hello? Y a quelqu’un? Siboire, apprends à lire calis au lieu de nous servir du vomi réchauffé.

    Et attends, c’est pas tout! Regardes la référence!

    « Références

    Marie J.-J., Staline, PUF, Que sais-je ? n°3030, 1995.

    Alessandro Mongili, Staline et le Stalinisme XX siècle, CASTERMAN, Firenze, 1995

    Marie J.-J., Staline, Fayard, 2001. »

    T’es vraiment nulle! Mais t’es vraiment des pires ennemies que j’ai eu à combattre sur internet, des plus nulles je te jure!

    « 3. Personnellement, les personnes de culture étrangère peuvent être très intelligentes! Je ne crois pas que c’est l’opinion de Cowboy, vous avez sûrement fait une mauvaise interprétation de ses dires. »

    De quoi parles-tu? C’est pas nous certain qui disons que les cultures étrangères sont pourries, adresses-toi plutôt à Leon le schtroumpf nazi. Quant à Jean-François Grenier, je décèle ton ton intervention sur Staline (ton allié exterminateur de communistes), le même genre d’argumentation que lui. C’est vide, nul, et ça ne constitue même pas un argument. Ça ressemble beaucoup plus à quelqu’un qui arrête pas de trébucher dans ses propres jambes. Vous êtes nuls et vous cela en commun, vous n’argumentez pas, vous donnez vos opinions personnelles, et ça ne vaut rien à côté des faits.

    Jean-François Grenier appuie George Bush si je ne me trompe pas, et les conservateurs de Ottawa, ce qui donne à Jean-François Grenier une légère ressemblance avec toi aussi. Il appuie un génocidaire, si je ne me trompe pas. Parce que Bush, EST un génocidaire, un tueur de masse sans pitié qui va jsuqu’à utiliser les armes de destruction massive sur des civils, etc.. Bref, si toi, Queenvictoria21 appuie Bush, tu appuies un génocidaire qui suit les traces de mon ennemi juré, Staline!

    Vas lire un peu sur le communisme, tu n’y connais pas grand chose à mon avis.

    « Également, j’aimerais dire que j’admire les japonais qui ont sû redresser leur économie car à la technologie. Je leur lève mon chapeau. Également, à Hong Kong et à Taiwan, deux régions qui devraient être indépendantes, mais qui sont toujours, et c’est fort malheureux, sous le contrôle de la Chine d’une certaine manière. Mais pas totalement. »

    Tiens, j’en profite pour te dire que la Chine n’est pas communiste non plus, mais bien, CAPITALISTE! Un autre de tes alliés, ne t’en déplaise!

    Graçon-vache dit:

    « Par exemple si je dis: “Je veux que le Canada permettent à plus d’immigrants qualifiés de pouvoir venir vivre au pays” ils vont dire que je veux vider les autres pays de leur ressources. »

    Non, je suis pour que les immigrants entrent ici, sans limite, pourquoi? Parce qu’un drame humanitaire se prépare dans les zones plus à risque, à cause des changements climatiques. Il y aura beaucoup de morts et les ressources abondates « canadiennes » ne sont pas privées, ce sont des bien communs, à mon avis de communiste bien entendu! L’eau potable sur Terre, n’est pas le fruit du travail canadien, mais pourtant, le Canada en possède plus que quiconque. Bref, partageons nos ressources abondantes!

    Là où j’ai un problème, c’est dans les exemples patents, comme en Afghanistan. C’est un pillage systématique des ressources au profit des bourgeois et une main-mise sur le territoire qui représente pour les impérialistes un atout stratégique. Voilà.

    Je ne suis pas contre l’immigration, garçon vache.

    « Je vis bien avec cette étiquette, j’aime passer pour le méchant devant les gogauches. C’est divertissant et délicieusement ironique d’être traité de monstre d’un côté et que de l’autre ces mêmes gens proposent des idées ayant menés à des société génocidaires et totalitaires. »

    Staline n’était pas communiste, ne t’en déplaise, j’attends toujours les arguments con-vaincants en ce sens, mais ils n’existent pas! Voilà pourquoi je ne te verra jamais argumenter sur le sujet. Nous t’avons demandé en quoi il était communiste et qu’est-ce qu’était le communisme, tu n’as jamais répondu. Mais il est clair que ce n’est pas « des société génocidaires et totalitaires. ». Totalitaire? Nous vivons d’abord, je te le rappelle, dans une société totalitaire, pauvre ignare.

    « La cohérence n’est malheureusement pas donnée à tous. »

    Pour preuve, lire les archives, mais surtout, celles concernant Jean-François Grenier! Ce sont je crois, dans les pires que nous avons!

    Et j’ajouterai, tu passes pour l,idiot du village depuis ta présence sur ce blogue. Nous nous rappelons tous je crois, tes merveilleux débats entre toi-même et toi-même! Jean-François Grenier faisait à ses début sur le blogue, du trolling avec des « kamaradequipulefromage », etc..

    Toujours aussi pertinent d’ailleurs!

  88. Cowboy said

    J’aime quand tu scandes mon nom.

  89. queenvictoria21 said

    1. Non, je ne me parlais pas à moi-même. Je voulais juste spécifier qu’il y a eu plus « meutrière » que la reine Victoria.
    2. Je suis d’accord avec toi, Staline est un dictateur. Sur le site de Political Compass, Staline est à l’extrême-gauche et au communisme.
    http://politicalcompass.org/analysis2
    3. Je réponds à tes questions:
    A) Le communisme est un régime politique qui ne laisse pas aucune place à la propriété individuelle. Le lien avec l’URSS est que tu ne pouvais pas acheter un terrain pour bâtir une maison ou un commerce. Dans ce dit régime, il y a très souvent (pour ne pas dire toujours) un dictateur. Lors de ce régime, il n’y a aucune liberté de pensée. À Cuba, on ne peut prostester contre le gouvernement. Même chose en Corée du Nord et en Chine.
    B) Premièrement, Staline ne laissait pas le capitalisme vivre en URSS, ce qui est fort malheureux. Deuxièmement, il était très très très de gauche. L’état était plus qu’omniprésent.
    C)Lorsque Pol Pot a étudié en France, il s’est joint au Parti Communiste français et a adhéré à l’idéologie de Karl Marx qui, soit-dit en passant, a co-écrit Le manifeste du Parti communiste. Lors de son retour au Cambodge, il était dans un parti communiste s’opposant au retour de la monarchie. Il a également supprimé la propriété privée.
    D) Son père était communiste et sûrement qu’il a appris cet idéalogie à son fils. Également, il ne laisse pas vivre plainement le capitalisme.

    4. Staline est tout sauf mon allié. Staline était communiste, je te le rappelle.
    5. Le parti au pouvoir en Chine n’est pas mon allié. Ils n’ont aucune démocratie, comme l’URSS à toute époque n’en était pas une.
    6. Appelle Cowboy de son surnom dont tous le connait et je vous pris de le lâcher un peu en matière d’insulte. Je ne penses pas que vos parents vous ont appris de respecter les autres, même si on est en désaccord avec leurs opinions.
    7. C’est pour ça que nous pouvons développer plus notre économie en vendant nos surplus d’eau. Notre chère économiste Nathalie Elgraby est en parfait accord avec ce fait que nous devons exporter notre eau!
    8. La raison de notre présence en Afganistan est que c’est une usine à taliban qui menacent la sécurité internationale.
    9. Si tu n’es pas encore au courant, le Canada est une démocratie.
    10. Je pose une question à tous (sauf à toi, Cowboy, nous sommes les seuls à connaître la définition de ce mot) Que veut dire le mot « gogauche »?
    11. @ Cowboy: Les gogauches me traitent d’ignorante parce que je ne suis pas de leur point d’avis.
    12. En passant, un an et demi auparavant, j’étais gogauche, mais pas communiste. Mais, avec le temps, j’ai réalisé que ces idées n’allaient nulle part et que ce ne ferait qu’empirer le monde.

  90. queenvictoria21 said

    Ah oui, une petite dernière question…

    Que signifie être de droite, pour vous?

  91. internationaliste said

    Cher Queen Victoria, le respect va dans les deux sens. Quant Cowboy apprendra quelques notions de respect, ce dont je doute fort, il pourra y avoir des échanges polis avec lui. Je peux te donner l’exemple de Jacques St-Pierre qui a décidé un jour de devenir plus poli et respectueux dans ses commentaires et le ton des échanges a changé. La situation a quelque peu changé depuis par contre.

    Les droitistes qui viennent sur ce blogue, généralement, pensent détenir la vérité et nous traitent d’ignorants parce qu’on pense différemment d’eux.

  92. internationaliste said

    Pour ton info Pol Pot a eu l’appui de la CIA pour combattre les Vietnamiens. Après l’invasion vietnamienne, les Khmers Rouges ont eu un siège à l’ONU comme représentants de la « résistance » cambodgienne gracieuseté des USA.

    Il y a un paquet de régimes capitalistes qui briment ou ont brimés les droits humains (Le Chili de Pinochet, l’Indonésie de Suharto, le Shah d’Iran, le Brésil des militaires, etc). La liste pourrait être allongée à l’infini.

  93. Cowboy said

    Non, il y a un nombre fini de régimes.

  94. queenvictoria21 said

    @ l’internationaliste:

    Puis-je avoir d’autres exemples, svp? Je serais interessée de voir.

    Également, je n’étais pas au courant que Pol Pot a reçu l’appui américain. Je croyais que le Cambodge était l’ennemi des USA à cause du communisme de ce pays. Les USA a commis l’erreur d’appliquer la formule suivante:  » L’ennemi de mon ennemi est mon ami. » Ce qui n’est pas toujours vrai. Je ne supporte pas les régimes volant les droits de l’homme, même si ils sont capitalistes. Je crois que Milton Friedman (que j’admire grandement pour ses idées de politiques publiques libérales et capitalistes) n’aurait pas dû appuyer publiquement Pinochet car il a volé les droits fondamentaux de l’homme. J’ai récemment vu un film à Super Écran sur l’arrestation et l’acquittement de Pinochet. Le film était bon et j’ai appris beaucoup.

    Également, je crois que les gauchistes allant sur les blogues de droitistes croient également détenir la vérité. Comme vous disiez, cela va dans les deux sens.

    J’ai une proposition à faire pour tous. Je ne sais pas si tout le monde va apprécier, mais, comme nos parents nous disaient lorsque nous étions enfants: « Pas capable est mort. Son frère essai est toujours là. » (Qui ne s’en souvient pas…)
    Lorsqu’une personne émet une opinion, elle dit très souvent le pourquoi de la chose. Alors, une personne qui a une opinion différente de l’opinion émise pourrait essayer de comprendre pourquoi l’autre pense cela à la place de rester coller à son opinion. Également, arrêtons les insultes.

    Qui est d’accord?

  95. Cowboy said

    Être une femme + être sensée + Aimer Friedman = Awesome

  96. internationaliste said

    Ta proposition semble intéressante cher Queen Victoria. En passant connais-tu Mado Lamotte la draq queen?

    Je pourrais aussi te mentionner l’appui aux islamistes en Afghanistan pour combattre les Soviétiques. Les USA voyaient au début l’islamisme comme un rempart contre le communisme.

    Dans le cas du Cambodge, les Américains voulaient prendre leur revanche pour la guerre du Vietnam. Étant donné que les Khmers Rouges étaient antivietnamiens les USA les ont soutenu.

  97. Bien que votre ton soit un brin maternel, je suis bien sûr d’accord avec le principe, principe que j’ai tenté d’appliquer à plusieurs reprises ici. Mais mes prises de positions sont, ma foi, assez peu goûtées ici. Et un certain Guillemette arrive rarement à contenir ses émotions, ce qui provoque l’escalade. Je pense personnellement, et ce n’est pas une insulte, je vous jure, qu’il se sent dépassé et tente de rester dans le coup en invectivant tout le monde, y compris ses alliés idéologiques.

    J’ai toujours voulu, en intervenant ici, tenter de comprendre le point de vue communiste (ou anarchiste, ou whatever other flavour there may be) et y opposer mes vues conservatrices. Disons qu’à l’exception de quelques occasions précieuses, il a été impossible de le faire.

  98. sylvainguillemette said

    « 2. Je suis d’accord avec toi, Staline est un dictateur. Sur le site de Political Compass, Staline est à l’extrême-gauche et au communisme. »

    Mais il n’applique en rien le communisme, d’abord parce qu’il est un chef suprême, ensuite parce que tous les principes sont bafoués par son règne brutal, etc. Le communisme n’a jamais existé sous Staline, heureusement, car je n’aurais pas voulu qu’on m’y rattache. Staline n’est pas communiste. À suivre ta logique, les médias arrêtent pas de dire que la Chine et la Corée du Nord sont communistes, ça doit être vrai, et pourtant. Kim-Jong-Il est un roi qui passe les pouvoirs à un de ses fils, et la Chine est capitaliste.

    « Le lien avec l’URSS est que tu ne pouvais pas acheter un terrain pour bâtir une maison ou un commerce. »

    C’est ça qui te fait dire que c’est communiste? T’es sérieuse? Ça devient plate, sincèrement, forces-toi un peu!

    « Dans ce dit régime, il y a très souvent (pour ne pas dire toujours) un dictateur. »

    Dictature du prolétariat, tu connais? C’est juste la majorité d’une population, rien d’autre! Ensuite, on parle de « soviets », des conseils populaires régionaux, une pure démocratie quoi, rien à avoir avec la dictature d’un seul homme, mais vraiment rien à avoir.

    « Lors de ce régime, il n’y a aucune liberté de pensée. »

    Le marxisme encourage à penser, bien au contraire. C’est de la philo bord en bord! Allo? Y a quelqu’un? Franchement, comme si au Canada pis aux États-Unis, c’était permis d’être socialiste! Farceuse! Allez, vas…

    « À Cuba, on ne peut prostester contre le gouvernement. »

    Aux États-Unis, c’est très dangereux. Fred Hampton a été assassiné aux États-Unis, par la police, pendant son sommeil. Ancien leader des BlackPanthers… Et que dire des carrières brisées pour ceux et celles qui osent parler contre les politiques terroristes états-uniennes? Pourtant, c’est capitaliste! Et la prison de Guantanamo? C’est quoi? C’est une prison illégale qui torture illégalement, des gens qui pensent différemment. Quant à l’Irak, on tue systématiquement les ennemis idéologiques. Et je ne parle même pas des nombreux assassinats. Et encore, tu parles de Cuba, sans même aborder la question Batista, pitoyable! T’es vraiment nulle, désolé.

    Et en passant, on peut à Cuba, protester contre le gouvernement élu démocratiquement. La Russie est aussi capitaliste, vas essayer de parler contre le pouvoir…

    « Même chose en Corée du Nord et en Chine. »

    Tiens donc! Tu en parles en plus! La Corée du Nord a pour chef, un roi. Il se prétend communiste, mais dans les faits, c’est un dictateur et la dictature du prolétariat, n’y existe tout simplement pas. Il est d’ailleurs en train de choisir auquel de ses fils, il lèguera le pouvoir. Je ne vois vraiment pas le communisme là-dedans. Vas lire un peu, je te conseille les principes communistes, c’est de base et facile à comprendre pour des cas comme toi, c’est pour les enfants!

    La Chine est capitaliste, ne t’en déplaise, elle est ton amie! Pas la mienne!

    « B) Premièrement, Staline ne laissait pas le capitalisme vivre en URSS, ce qui est fort malheureux. »

    Non, c’était un dictateur sanglant, un contre-révolutionnaire, une malédiction si j’étais croyant! Ton ami quoi! Pour le dommage qu’a fait le capitalisme à la planète, ça je suis d’accord avec toi. C’est le pire système qui n’a jamais existé, il a mené l’humanité à la porte de sa propre extinction! Ce qui est fort malheureux!

    « Deuxièmement, il était très très très de gauche. L’état était plus qu’omniprésent. »

    Il n’était pas de gauche ou de droite, il était assoiffé de pouvoir, voilà tout. Et pour ton information, les communistes ne sont pas pour l’état, d’ailleurs, une fois le communisme établi dans les faits et selon les livres, il n’y a plus d’état. Voilà entre autre une autre preuve que le communisme n’a tout simplement jamais existé sur Terre. Déçue? Tu devrais! Parce que c’est fort malheureux je te jure!

    « C)Lorsque Pol Pot a étudié en France, il s’est joint au Parti Communiste français et a adhéré à l’idéologie de Karl Marx qui, soit-dit en passant, a co-écrit Le manifeste du Parti communiste. »

    Ça m’empêche pas de lire la bible, de tuer des enfants, pis de violer des femmes alors? C’est ce que tu me dis?

    « Lors de son retour au Cambodge, il était dans un parti communiste s’opposant au retour de la monarchie. Il a également supprimé la propriété privée. »

    Et y a un curé dans mon coin, qui violait les enfants! Épaisse! Le communisme était là ou pas? Non. Voilà. Tu délires, sincèrement, t’es déconnecté, t’as l’air maladivement fana-tata-tique. Une Durandal(e).

    « 4. Staline est tout sauf mon allié. Staline était communiste, je te le rappelle. »

    Aucunement, il a démoli le peu de soviétisme qui existait, pour asseoir son pouvoir sur le trône, tel un roi, lesquels tu vénères soit par monarchie, soit par capitalisme (où ces bourgeois parasitaires et minoritaires sucent le profit de la labeur de la majorité, du prolétariat. Voilà qui en fait plutôt, un des tes amis et non pas, un communiste. Staline n’avait pas de communisme en lui, il cherchait le pouvoir. Je te rappelle que tu devrais aller lire un peu sur le communisme et cesser de vomir ta propagande mensongère parce que je te jure que tu passes pour une folle.

    « 5. Le parti au pouvoir en Chine n’est pas mon allié. Ils n’ont aucune démocratie, comme l’URSS à toute époque n’en était pas une. »

    Ils ont une économie capitaliste, à l’instar de la Colombie, de la Rpublique Dominicaine, avec à sa tête, une forme d’oligarchie. Et oui, ce sont tes alliés! Pas les miens certain!
    Et Mao était nationaliste…

    « 6. Appelle Cowboy de son surnom dont tous le connait et je vous pris de le lâcher un peu en matière d’insulte. Je ne penses pas que vos parents vous ont appris de respecter les autres, même si on est en désaccord avec leurs opinions. »

    Mêles-toi de tes affaires, Jean-François Grenier est assez grand pour se défendre seul…euh, non, à bien y penser, aides-le donc!

    « 7. C’est pour ça que nous pouvons développer plus notre économie en vendant nos surplus d’eau. Notre chère économiste Nathalie Elgraby est en parfait accord avec ce fait que nous devons exporter notre eau! »

    Regardez-moi cette timbrée qui n’a que pour seule témoin, Nathaly Elgrably! Faut le faire! La pute des bourgeois à la rescousse de la trippeuse des monarchies! Surprenant? Pentoute!
    Faire du fric avec la source de vie, fallait bien que quelqu’un y songe! Tu mériterais qu’on te largue en Éthiopie, question de te familiariser avec les micro-économies, question aussi de voir si tu pourrais amasser assez de fric pour te payer de l’eau! Nounoune! Égoïste! Sans coeur!

    Elgrably est une pute à bourgeois, qui n’a aucune crédibilité en ce monde, même si le gouvernement québécois écoute sa parole comme le moineau rouge Ouellet écoute le pape. Elle fait fi des études scientifiques qui font état d’un constat scientifique qui fait consensus dans le monde, sur les réchauffements climatiques et la responsabilité de l’humanité, je ne vois donc pas en quoi elle est crédible ou sensée, tout comme toi.

    « 8. La raison de notre présence en Afganistan est que c’est une usine à taliban qui menacent la sécurité internationale. »

    Non, les talibans sont tes anciens alliés indirectement, les anciens alliés de la maison blanche, comme Al-Qeada. Et oui, ils furent financés, armés et entraînés par la maison blanche! Ça ne menaçait en rien NOTRE sécurité, pauvre tache. Ça ne menaçait que les gens qui les avaient fait chier, et le peuple soumis à son autorité, en raison des antérieurs appuis de la maison blanche à leur endroit, ne t’en déplaise! C’était donc, pour mettre la main sur leurs ressources humaines et naturelles, ce qu’a fait Hamid Karzaï, le dictateur de l’Afghanistan, jamais élu, en privatisant ces dernières. T’es toujours aussi nulle en histoire ou c’est que tes oeillets capitalistes t’empêchent de reconnaître les crimes de tes alliés? Hypocrite!

    « Au nom de la démocratie et de la paix, mes chers amis, j’aimerais vous transmettre les salutations les plus chaleureuses du peuple afghan. Avant de parler de la situation dans mon pays, je tiens à remercier, du fond de mon cœur, mes amis au Nouveau Parti démocratique, qui ont pensé à leurs sœurs afghanes et qui m’ont invitée à ce rassemblement.

    Mes amis honorables, cinq ans après la chute du régime misogyne et anti-démocratique des Talibans, presque cinq ans après le début de l’attaque menée par les États-Unis contre l’Afghanistan, vous aimeriez sans doute que je vous parle du progrès et des résultats positifs en Afghanistan, mais j’ai le regret de vous informer que l’Afghanistan est encore une terre en proie à une incendie double.

    Le gouvernement américain a effectivement renversé le régime des Talibans, avec son esprit médiéval et ses maîtres d’Al Quaeda. Mais, ils ont permis que l’Alliance du Nord accède à nouveau au pouvoir. Ce groupe ressemble aux Talibans sur le plan des croyances, et ils sont aussi brutaux et anti-démocratiques que les Talibans. Parfois encore pires.

    En décembre 2003, à titre de représentante à la grande assemblée, j’ai parlé de la criminalité de l’Alliance du Nord, et des dangers auxquels ils exposeraient l’Afghanistan. Mais aujourd’hui, même l’ONU accepte que l’Afghanistan devienne un narco-état sous leur régime.

    Il faut que je vous dise que malheureusement, la situation désespérée du peuple afghan n’a pas changé. Lorsque le pays tout entier vit à l’ombre de l’arme à feu et des seigneurs de guerre, comment ses femmes peuvent-elles jouir des libertés les plus fondamentales? Contrairement à la propagande diffusée par certains médias dans l’Ouest, les hommes et les femmes en Afghanistan n’ont pas été « libérés » du tout.

    J’aimerais vous décrire la réalité de mon pays en pleine crise, même s’il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg.

    Selon les Nations Unies, c’est un pays qui fait face à une crise de santé qui est considérablement pire que celle occasionnée par le tsunami. Sept cents enfants et entre 50 et 70 femmes meurent chaque jour, faute de services de soins de santé. Le taux de mortalité des mères et des enfants est encore très élevé : entre 1600 et 1900 femmes sur 100 000 meurent en couches. L’espérance de vie est inférieure à 45 ans.

    Chez les femmes afghanes, le taux de suicide est terriblement élevé. Selon un sondage récent effectué par UNIFEM, 65 % des 50 000 veuves à Kabul voient le suicide comme la seule issue pour s’échapper de la misère noire dans laquelle elles se trouvent. De plus, le sondage prouve que la majorité des femmes afghanes sont victimes de violence psychologique et sexuelle.

    Dans un pays qui a besoin d’énormément d’efforts de reconstruction, 40 % de la main-d’œuvre est au chômage, et une vaste majorité vit au-dessous du seuil de la pauvreté. L’Afghanistan se classe 175e sur les 177 pays de l’indice du développent humain de l’ONU.

    Il est ironique que cela se passe dans un pays qui a reçu 12 milliards de dollars, et qui s’est vu promettre encore 10 milliards de dollars au congrès à Londres l’année passée. Mais cet argent finira principalement dans les poches des seigneurs de guerre, pour qu’ils puissent mieux opprimer notre pays.

    Les crimes et les actes de brutalité commis par les seigneurs de guerre extrémistes persistent, et ce, sous le nez des troupes américaines et de l’ISAF. Des bandits armés de l’Alliance du Nord ont violé Fatima, âgée de 14 ans, ainsi que sa mère. Ils ont violé Rahima, 11 ans, et sa grand-mère de 60 ans. C’est un pays où Amina, 30 ans, a été tuée par lapidation, où Nadia Anjuman est devenue la cible facile de la violence de son mari parce que celui-ci avait la certitude de bénéficier de l’appui des seigneurs de guerre de l’Alliance du Nord misogyne.

    Sous le régime des Talibans, le ministère du Vice et de la Vertu est devenu le symbole d’abus arbitraires, surtout aux dépens des femmes et des filles afghanes. Pourtant, aujourd’hui, le cabinet afghan a décidé encore une fois de rétablir ce ministère horrible plutôt que de se concentrer sur les besoins criants de la société afghane.

    Dans une déclaration de l’année passée, le comité américain pour la protection des journalistes, (Committee to Protect Journalists), a dit : « Les journalistes afghans font face à des pressions sévères exercées par les autorités afghanes, y compris des menaces, l’intimidation, même l’incarcération et le meurtre. » Voici ce qui se passe pendant que M. Karzai et les médias de l’Ouest parlent de la liberté d’expression en Afghanistan.

    Ceux qui défendent la justice sont menacés de mort. Le 7 mai, 2006, j’ai été agressée physiquement par deux députés au Parlement qui soutiennent les seigneurs de guerre et les drogues, parce que j’avais dit la vérité. J’avais parlé des crimes de l’Alliance du Nord. L’un d’entre eux a même crié : « Prostituée, prenez-la et violez-la! »

    Plutôt que de se fier aux gens pour traduire en justice ces seigneurs de guerre criminels, le président Hamid Karzai leur donne des postes supérieurs. Par exemple, cette année, il a nommé treize anciens commandants, avec des liens à la contrebande de drogues, au crime organisé et aux milices illégales, à des de postes de hauts dirigeants au sein de la police.

    En raison de la situation tragique en Afghanistan, les 4 millions de réfugiés afghans inscrits en Iran et au Pakistan, n’ont guère envie de retourner dans leur pays.

    Mes chers amis, le gouvernement américain ne cesse de dire qu’il ne répétera pas les erreurs du passé en appuyant les extrémistes. Mais la vérité déchirante est que les États-Unis commettent exactement les mêmes erreurs. Ils appuient les extrémistes de façon généreuse, plus que jamais. Les États-Unis dépendent de l’Alliance du Nord, ceux-là mêmes qui ont transformé l’Afghanistan en enfer entre 1992 et 1996, et qui posent encore un danger énorme à la stabilité et à la paix dans mon pays.

    Kathy Gannon, spécialiste en Afghanistan, dit avec raison que « les États-Unis ne s’intéressent pas à la paix en Afghanistan. Ceux qui ont tué des milliers de personnes, ceux qui ont appuyé l’industrie de la drogue, dirigent le pays. »

    Les Afghans, les gens partout au monde qui croient à la justice, et des organismes internationaux en matière de droits de la personne, demandent d’une seule voix que les seigneurs de guerre et les anciens pantins pro-Moscou soient traduits en justice. Mais plutôt que d’être traduits en justice, ils se voient proposer des postes supérieures et des occasions de siéger au Parlement, avec l’appui des États-Unis et de ses alliés.

    Le gouvernement américain inclut Gulbuddin Hekmatyar dans sa liste des terroristes les plus recherchés, mais 34 membres de son parti siègent au Parlement afghan. Les États-Unis travaillent avec des extrémistes pro-américains, et ils s’opposent uniquement aux extrémistes anti-américains. Voilà la raison pour laquelle les gens se moquent de la « guerre sur le terrorisme ».

    L’élection parlementaire elle-même a fait la honte de la démocratie, même si les médias de l’Ouest l’ont appelée une grande réussite. Selon HRW, 70 % des membres du Parlement sont accusés de crimes de guerre, dont des membres de l’état fantoche russe, des trafiquants de drogues, des Talibans et des tueurs de l’Alliance du Nord.

    Mes chers amis, les États-Unis ne se soucient pas de la racine du terrorisme en Afghanistan. Voilà pourquoi nous ne considérons pas les États-Unis comme le « libérateur » de notre pays.

    J’espère que vous avez compris, à l’aide des petits exemples que je viens d’énumérer, que mon pays se trouve encore entre les griffes d’extrémistes et de terroristes meurtriers. La situation en Afghanistan, surtout celle des femmes afghanes vouées au malheur, ne changera jamais pour le mieux, tant et aussi longtemps que les seigneurs de guerre ne seront pas désarmés, et que la politique en Afghanistan ne sera pas délivrée des terroristes pro et anti-États-Unis.

    Je pense qu’aucun pays ne peut donner la liberté à un autre pays. Seulement le peuple lui-même peut s’affranchir. Les événements actuels en Afghanistan et en Irak en sont la preuve.

    Je pense que si le Canada et d’autres gouvernements tiennent vraiment à aider le peuple afghan et à effectuer des changements positifs, il faudrait qu’ils agissent de façon autonome, plutôt que de devenir un outil avec lequel le gouvernement américain peut imposer ses mauvaises politiques. Il faut qu’ils s’alignent sur les besoins et les désirs du peuple afghan et qu’ils cessent d’aider les seigneurs de guerre et les éléments réactionnaires et ignorants au sein du système. C’est seulement en adoptant une telle approche que les pays pourront gagner la confiance des gens et prouver leur amitié envers le peuple afghan.

    Nous sommes profondément désolés pour la perte des soldats canadiens en Afghanistan. Si le gouvernement canadien ne peut pas agir de façon indépendante plutôt que de suivre le programme du Pentagone, nous craignons que les efforts des troupes canadiennes ne servent que le gouvernement américain avant tout, et non pas le peuple afghan.

    Nous voulons que le gouvernement canadien exerce une pression pour que des criminels comme Sayyaf, Rabbani, Qanooni, Mohaqiq, Fahim, Mullah Rakiti, les Khalqi et les Parchami soient délogés du pouvoir et traduits en justice. Il faut que les décideurs canadiens sachent que les seigneurs de guerre de l’Alliance du Nord sont également responsables des circonstances désespérées du peuple afghan et du malheur qui sévit actuellement en Afghanistan.

    Je suis consciente des difficultés et des défis, et du risque de mourir aux mains des forces anti-démocratiques. Mais je me fie à mon peuple. Un jour ils pourraient me tuer, puisqu’ils ont des armes à feu, ils détiennent le pouvoir et ils ont l’appui du gouvernement américain, mais ils ne pourront jamais me réduire au silence ni cacher la vérité.

    Merci. »

    Les États-Unis, avant de subir le 11 septembre 2001, ont largement fait chier le globe! Au seul Vietnam, ils ont tué plus de 4 millions de vietnamiens qui en passant, continuent de mourir de l’agent orange dont John F. Kennedy lui-même donna l’ordre de répandre sur le Vietnam. Sale hypocrite!

    Tiens, bonne lecture!

     » Activités militaires américaines dans le monde
    DAKOTA DU SUD 1890 (-?) Troupes, 300 Indiens lakota massacrés à Wounded Knee.

    ARGENTINE 1890 Troupes, protection des intérêts à Buenos Aires.

    CHILI 1891 Troupes et Marines, affrontements avec rebelles nationalistes.

    HAÏTI 1891 Troupes, répression d’une révolte de travailleurs noirs dans l’île de Navassa revendiquée par les Etats-Unis.

    IDAHO 1892 Troupes, l’armée réprime une grève dans les mines d’argent.

    HAWAII 1893 (-?) Marine, troupes, royaume indépendant renversé, annexion du territoire.

    CHICAGO 1894 Troupes, dislocation d’une grève du rail, 34 tués.

    NICARAGUA 1894 Troupes, occupation pendant plusieurs mois de Bluefields.

    CHINE 1894-95 Marine, troupes. Les Marines débarquent en pleine guerre sino-japonaise.

    COREE 1894-96 Troupes, Marines cantonnés à Séoul durant la guerre.

    PANAMA 1895 Troupes, les Marines de la Navy débarquent dans la province colombienne.

    NICARAGUA 1896 Troupes, les Marines débarquent dans le port de Corinto.

    CHINE 1898-1900 Troupes, la rébellion des Boxers combattue par des armées étrangères.

    PHILIPPINES 1898-1910(-?) Marine, troupes, territoire ravi à l’Espagne, 600.000 Philippins tués.

    CUBA 1898-1902(-?) Marine, troupes, territoire ravi à l’Espagne, la Navy y occupe toujours une base.

    PUERTO RICO 1898(-?) Marine, troupes, territoire ravi à l’Espagne, l’occupation se poursuit.

    GUAM 1898(-?) Marine, troupes, territoire ravi à l’Espagne, toujours base militaire.

    MINNESOTA 1898(-?) Troupes, l’armée défait les Indiens chippewa à Leech Lake.

    NICARAGUA 1898 Troupes, les Marines débarquent dans le port de San Juan del Sur.

    SAMOA 1899(-?) Troupes, bataille pour la succession du trône.

    NICARAGUA 1899 Troupes, les Marines débarquent dans le port de Bluefields.

    IDAHO 1899-1901 Troupes, l’armée occupe la région minière de Coeur d’Alene.

    OKLAHOMA 1901 Troupes, l’armée mate une révolte d’Indiens creek.

    PANAMA 1901-14 Marine, troupes, sécession cvis-à-vis de la Colombie 1903, annexion zone du Canal 1914-99.

    HONDURAS 1903 Troupes, les Marines interviennent dans la révolution.

    REPUBLIQUE DOMINICAINE 1903-04 Troupes, protection des intérêts américains dans la révolution.

    COREE 1904-05 Troupes, les Marines débarquent dans la guerre russo-japonaise.

    CUBA 1906-09 Troupes, les Marines débarquent en pleine élection démocratique.

    NICARAGUA 1907 Troupes, « Diplomatie du dollar », instauration d’un protectorat.

    HONDURAS 1907 Troupes, les Marines débarquent au cours de la guerre contre le Nicaragua.

    PANAMA 1908 Troupes, les Marines interviennent au cours d’une contestation électorale.

    NICARAGUA 1910 Troupes, les Marines débarquent à Bluefields et Corinto.

    HONDURAS 1911 Troupes, protection des intérêts américains durant la guerre civile.

    CHINE 1911-41 Marine, troupes, occupation permanente avec escarmouches.

    CUBA 1912 Troupes, protection des intérêts américains à La Havane.

    PANAMA 19l2 Troupes, les Marines débarquent durant des élections mouvementées.

    HONDURAS 19l2 Troupes, Marines, protection des intérêts économiques américains.

    NICARAGUA 1912-33 Troupes, bombardements, 20 ans d’occupation, combats contre diverses guérillas.

    MEXIQUE 19l3 Marine, les sujets américains sont évacués pendant la révolution.

    REPUBLIQUE DOMINICAINE 1914 Marine, combats contre les rebelles pour Santo Domingo.

    COLORADO 1914 Troupes, dislocation par l’armée d’une grève de mineurs.

    MEXIQUE 1914-18 Marine, troupes, série d’interventions contre les nationalistes.

    HAITI 1914-34 Troupes, bombardements, occupation de 19 ans après révoltes.

    REPUBLIQUE DOMINICAINE 1916-24 Troupes, 8 ans d’occupation par les Marines.

    CUBA 1917-33 Troupes, occupation militaire, protectorat économique.

    PREMIERE GUERRE MONDIALE 19l7-18 Marine, troupes, torpillage navires, guerre contre l’Allemagne.

    RUSSIE 1918-22 Marine, troupes, cinq débarquements pour combattre les bolcheviks.

    PANAMA 1918-20 Troupes,  » devoir de police  » durant troubles après élections.

    YOUGOSLAVIE 1919 Troupes, les Marines interviennent au profit de l’Italie contre les Serbes en Dalmatie.

    HONDURAS 1919 Troupes, les Marines débarquent au cours d’une campagne électorale.

    GUATEMALA 1920 Troupes, deux semaines d’intervention contre unionistes.

    VIRGINIE OCCIDENTALE 1920-21 Troupes, bombardements, l’armée intervient contre des mineurs.

    TURQUIE 1922 Troupes, combats contre les nationalistes à Smyrne (Izmir).

    CHINE 1922-27 Marine, troupes, déploiements au cours des révoltes nationalistes.

    HONDURAS 1924-25 Troupes, deux débarquements durant troubles électoraux.

    PANAMA 1925 Troupes, les Marines répriment une grève générele.

    CHINE 1927-34 Troupes, les Marines stationnent un peu partout dans le pays.

    SALVADOR 1932 Envoi de navires de guerre durant la révolte de Faribundo Marti.

    WASHINGTON DC 1932 Troupes, l’armée met un terme à la protestation en faveur des primes pour les vétérans de la Première Guerre Mondiale.

    SECONDE GUERRE MONDIALE 1941-45 Marine, troupes, bombardements, frappes nucléaires, 3 années de combats contre l’Axe ; plus de 200.000 victimes lors des premières frappes nucléaires.

    DETROIT 1943 Troupes, l’armée mate une rébellion noire.

    IRAN 1946 Menace nucléaire, les troupes soviétiques se voient intimer l’ordre de quitter le Nord (Azerbaïdjan iranien).

    YOUGOSLAVIE 1946 Réponse navale après qu’un appareil américain est abattu.

    URUGUAY 1947 Menace nucléaire, déploiement de bombardiers (étalage de puissance).

    GRECE 1947-49 Commandement des opérations, direction des forces d’extrême droite durant la guerre civile.

    CHINE 1948-49 Troupes, les Marines évacuent les ressortissants américains avant la victoire communiste.

    ALLEMAGNE 1948 Menace nucléaire, des bombardiers à capacité nucléaire surveillent le pont aérien vers Berlin.

    PHILIPPINES 1948-54 Commandement des opérations, la CIA dirige la guerre contre la rébellion des Huk.

    PUERTO RICO 1950 Commandement des opérations, rébellion en faveur de l’indépendance écrasée à Ponce.

    COREE 1950-53 Troupes, marine, bombardements, menaces nucléaires, les EU et la Corée du Sud combattent la Chine et la Corée du Nord, c’est l’impasse, menace de bombe atomique en 1950 et contre la Chine en 1953. Bases américaines toujours en Corée du Sud.

    IRAN 1953 Commandement des opérations, la CIA renverse la démocratie et installe le shah au pouvoir.

    VIETNAM 1954 Menace nucléaire, offre de bombes aux Français pour qu’ils l’utilisent durant leurs opérations militaires.

    GUATEMALA 1954 Commandement des opérations, bombardements, menace nucléaire, la CIA dirige l’invasion des exilés après que le nouveau gouvernement a nationalisé les terres appartenant à des compagnies américaines ; bases de bombardiers au Nicaragua.

    EGYPTE 1956 Menace nucléaire, les troupes soviétiques sont priées de se tenir à l’écart de la crise de Suez ; les Marines évacuent les étrangers.

    LIBAN 1958 Troupes, marine, occupation navale contre les rebelles.

    IRAK 1958 Menace nucléaire, Irak est mis en garde contre une invasion du Koweït.

    CHINE 1958 Menace nucléaire, la Chine est priée de ne pas débarquer sur les îles taïwanaises.

    PANAMA 1958 Troupes, des protestations contre le drapeau se muent en conrontations.

    VIETNAM 1960-75 Troupes, marine, bombardements, menaces nucléaires, combats contre la révolte au Sud-Vietnam et contre le Nord-Vietnam ; 1 à 2 millions de tués au cours de la plus longue des guerres américaines, menaces de bombes atomiques en 1968 et 1969.

    CUBA 1961 Commandement des opérations, la CIA dirige une invasion d’exilés, cuisant échec.

    ALLEMAGNE 1961 Menace nucléaire, alerte durant la crise du Mur de Berlin.

    CUBA 1962 Menace nucléaire, marine, blocus naval durant la crise des missiles ; c’est presque la guerre contre l’URSS.

    LAOS 1962 Commandement des opérations, mise sur pied d’une armée durant la guerre de guérilla.

    PANAMA 1964 Troupes, des Panaméens sont abattus alors qu’ils réclament la restitution du canal.

    INDONESIE 1965 Commandement des opérations, un million de morts dans le coup d’Etat militaire orchestré par la CIA.

    REPUBLIQUE DOMINICAINE 1965-66 Troupes, bombardements, les Marines débarquent durant une campagne électorale.

    GUATEMALA 1966-67 Commandement des opérations, les Bérets verts interviennent contre les rebelles.

    DETROIT 1967 Troupes, l’armée intervient contre des Noirs, 43 tués.

    ETATS-UNIS 1968 Troupes, après l’assassinat de Martin Luther King, 21.000 soldats dans différentes villes.

    CAMBODGE 1969-75 Bombardements, troupes, marine. Quelque 2 millions de morts en sept ans de bombardements, de famine et de chaos politique.

    OMAN 1970 Commandement des opérations, les USA dirigent l’invasion de la marine iranienne.

    LAOS 1971-73 Commandement des opérations, bombardements, les USA dirigent l’invasion sud-vietnamienne, carpet-bombing des campagnes.

    DAKOTA DU SUD 1973 Commandement des opérations, l’armée dirige le siège de Wounded Knee contre les Indiens lakota.

    MOYEN-ORIENT 1973 Menace nucléaire, alerte mondiale durant la guerre du Moyen-Orient.

    CHILI 1973 Commandement des opérations, coup d’Etat soutenu par la CIA contre président marxiste élu (Salvador Allende).

    CAMBODGE 1975 Troupes, bombardements au gaz, capture de navire, 28 morts dans un accident d’hélico.

    ANGOLA 1976-92 Commandement des opérations, la CIA aide les rebelles soutenus par l’Af. du Sud.

    IRAN 1980 Troupes, menace nucléaire, bombardement avorté, raid pour délivrer les otages de l’ambassade ; 8 soldats meurent dans un accident d’hélico. Les Soviétiques avertis de ne pas s’impliquer dans la révolution.

    LIBYE 1981 Jets de la Marine, deux appareils à réaction libyens abattus durant des manoeuvres.

    SALVADOR 1981-92 Commandement des opérations, conseil des troupes, survols, aide à la guerre contre les rebelles, des soldats brièvement impliqués dans une prise d’otages.

    NICARAGUA 1981-90 Commandement des opérations, marine, la CIA dirige les invasions d’exilés (contras), largues de mines portuaires contre la révolution.

    LIBAN 1982-84 Marine, bombardements, troupes, les Marines expulsent l’OLP et soutiennent les phalangistes, la marine bombarde et arrose d’obus les positions musulmanes et syriennes.

    HONDURAS 1983-89 Troupes, des manoeuvres assistent la construction de bases à proximité des frontières.

    GRENADE 1983-84 Troupes, bombardements, invasion quatre ans après la révolution.

    IRAN 1984 Jets, deux jets iraniens abattus au-dessus du golfe Persique.

    LIBYE 1986 Bombardement, marine, frappes aériennes pour renverser le gouvernement nationaliste.

    BOLIVIE 1986 Troupes, l’armée assiste des raids dans la région de la cocaïne.

    IRAN 1987-88 Marine, bombardements, les USA interviennent aux côtés de l’Irak dans la guerre.

    LIBYE 1989 Jets de la marine, deux jets libyens abattus.

    ILES VIERGES 1989 Troupes, St. Croix :émeutes noires après l’assaut.

    PHILIPPINES 1989 Jets, couverture aérienne fournie au gouvernement contre éventuel coup d’Etat.

    PANAMA 1989-90 Troupes, bombardement, le gouvernement nationaliste est destitué par 27.000 soldats, les dirigeants sont arrêtés, 2000 morts et plus.

    LIBERIA 1990 Troupes, les étrangers sont évacués durant la guerre civile.

    ARABIE SAOUDITE 1990-91 Troupes, jets, l’Irak est contré après son invasion du Koweït ; 540.000 hommes stationnés à Oman, au Qatar, à Bahrain, dans l’UEA, en Israël.

    IRAQ 1990-? Bombardements, troupes, marine, blocus de l’Irak et des ports jordaniens ; 200.000 morts et plus lors de l’invasion de l’Irak et du Koweït, zone d’interdiction de vol sur le Nord kurde, sur le Sud chiite, destruction à grande échelle des équipements militaires irakiens.

    KOWEÏT 1991 Marine, bombardements, troupes, le famille royale du Koweït est réinstallée sur le trône.

    LOS ANGELES 1992 Troupes, l’armée et les Marines sont déployés contre les émeutes antipolicières.

    SOMALIE 1992-94 Troupes, marine, bombardements, l’occupation des Nations unies durant la guerre civile : sous la direction des USA, raids contre une faction de Mogadiscio.

    YOUGOSLAVIE 1992-94 Marine, blocus de l’Otan contre la Serbie et le Montenegro.

    BOSNIE 1993-95 Jets, bombardements, zone d’interdiction de vol surveillée durant la guerre civile ; avions abattus, bombardements des Serbes.

    HAITI 1994-96 Troupes, marine, blocus contre le gouvernement militaire, les troupes réinstallent le président Aristide trois ans après le coup d’Etat.

    CROATIE 1995 Bombardements de la Krajina, les aérodromes serbes attaqués avant l’offensive

    ZAIRE (CONGO) 1996-97 Troupes, Marines dans les camps de réfugiés hutu, dans la zone où commence la révolution.

    LIBERIA 1997 Troupes, soldats sous le feu durant l’évacuation des étrangers.

    ALBANIE 1997 Troupes, soldats sous le feu durant l’évacuation des étrangers.

    SOUDAN 1998 Attaques par missiles d’une usine pharmaceutique supposée être une usine névralgique ‘terroriste’ de fabrication de gaz. Plus de 30.000 civils tués. Les USA bloquent l’enquête de l’ONU au Conseil de sécurité des Nations unies.

    AFGHANISTAN 1998 Attaques par missiles contre les anciens camps de la CIA utilisés par les intégristes musulmans supposés avoir attaqué des ambassades.

    IRAQ 1998-? Bombardements, missiles, quatre jours de frappe aériennes intensives après que les inspecteurs de l’armement soupçonnent les Irakiens de faire obstruction.

    YOUGOSLAVIE 1999-? Bombardements, missiles, lourdes frappes aériennes de l’OTAN après que la Serbie refuse de se retirer du Kosovo.

    YEMEN 2000 Marine, attentat suicide à la bombe contre le navire USS Cole.

    MACEDOINE 2001 Troupes, les troupes de l’OTAN se déplacent et désarment en partie les rebelles albanais de l’UCK.

    ETATS-UNIS 2001 Jets, marine, réponse aux attentats sur détournements.

    AFGHANISTAN 2001 Mobilisation massive des Etats-Unis pour attaquer les taliban et Bin Laden. La guerre pourrait s’étendre à l’Irak, au Soudan et ailleurs encore.

    Sources

    Parmi les sources utilisées, outre des rapports d’infos, il y a les Archives du Congrès (23 juin 1969), 180 débarquements, par la Section Histoire de l’U.S. Marine Corps, Ege & Makhijani dans Counterspy (Juillet-août 1982), et Daniel Ellsberg dans Protest & Survive. « Exemples de recours aux Forces américaines à l’étranger, 1798-1993″ par Ellen C. Collier du Service des Recherches de la Bibliothèque du Congrès.

    Elle n’inclut pas la guerre en Irak, car cette liste a été possiblement faite en 2001. Nous pourrions également inclure sa récente contribution au coup d’État du Fatah contre le Hamas, élu démocratiquement. »

    « 9. Si tu n’es pas encore au courant, le Canada est une démocratie. »

    La démocratie, ne t’en déplaise, est une dictature pour le perdant. Ça veut dire que si Mario Dumont avait été élu, parce qu’il a bien fallu l’être, aurait été un dictateur pour la majorité de la population divisée dans tous les autres partis, nounoune!

    « 12. En passant, un an et demi auparavant, j’étais gogauche, mais pas communiste. Mais, avec le temps, j’ai réalisé que ces idées n’allaient nulle part et que ce ne ferait qu’empirer le monde. »

    Il serait grand temps que tu te réveilles de ton cauchemar, le capitalisme ne mène qu’à l’exploitation de la masse, par une minorité parasitaire, la bourgeoisie. Tout ça pour quoi?
    Ben ça a en tout cas, pollué la planète à un point qu’il y a un réchauffement climatique digne de faire disparaître l’humanité, non pas la vie, mais bien l’humanité! Si tu ne crois pas à la science, ce n’est pas mon problème. Tes opinions personnelles face à la science? Ça vaut autant que la parole d’Elgrably.

    « Je croyais que le Cambodge était l’ennemi des USA à cause du communisme de ce pays.  »

    C’est qu’au départ pauvre tarte, tu avais confondu « communisme », dictature du prolétariat, avec dictature d’un seul homme débilement atteint.

    « Également, je crois que les gauchistes allant sur les blogues de droitistes croient également détenir la vérité. Comme vous disiez, cela va dans les deux sens. »

    Ils sont gauchistes, voilà! Sans quoi, je n’ai jamais vu un partenaire faire la morale comme vous le faites à droite, sans argument à l’appui. C’est typiquement droitiste comme tactique. Les communistes sont marxistes et se fient à la science entre autre, pour appliquer le communisme. Alors s’ils débattent en croyant avoir raison, les arguments doivent y être, sans quoi, c’est un gauchiste, un équivalent de la droite, mais avec des intérêts collectifs et non, égoïstes!

    « J’ai une proposition à faire pour tous. Je ne sais pas si tout le monde va apprécier, mais, comme nos parents nous disaient lorsque nous étions enfants: “Pas capable est mort. Son frère essai est toujours là.” (Qui ne s’en souvient pas…) »

    Ben justement, si chaque fois qu’on tente d’instaurer du socialisme, du communisme, il n’y avait pas de droitistes dans les pattes (assassinats politiques nombreux en Amérique latine, coups d’état, etc.), on aurait plus d’une réussite à notre actif, mais les bourgeois ne veulent tellement pas perdre leurs privilèges que voilà…

    « Lorsqu’une personne émet une opinion, elle dit très souvent le pourquoi de la chose. Alors, une personne qui a une opinion différente de l’opinion émise pourrait essayer de comprendre pourquoi l’autre pense cela à la place de rester coller à son opinion. Également, arrêtons les insultes.

    Qui est d’accord? »

    Je ne suis pas d’accord. Comme par exemple pour le communisme, tu refuses de te faire à l’idée que la Chine et la Corée du nord, c’est pas du communisme. Tu refuses d’aller ouvrir un livre en ce sens où, tu le verrais avec tes propres yeux, que le communisme n’a jamais existé. Donc là, tu donnes tes opinions, comme une vraie conne-vaincue.

    Désolé pour les insultes, c’est que j’ai l’impression de parler à un mur. Elle refuse de voir les faits, la Chine n’est pas communiste, ni Staline, ni Pol-Pot, ni Kim-Jong-Il, etc. Même à la limite, Castro n’était pas communiste.

    « Je pense personnellement, et ce n’est pas une insulte, je vous jure, qu’il se sent dépassé et tente de rester dans le coup en invectivant tout le monde, y compris ses alliés idéologiques. »

    La totalité de mon message, peut autant s’adresser au pro-terrorisme qu’est Jacques Saint-Pierre, c’est de mise. Staline n’est pas mon allié idéologique, puisque tu insistes.

    Jacques n’a que récemment, tenté le dialogue poli. Il a toutefois, toujours appuyé ces massacres, ces attentats terroristes, ces ADM, cette pollution, ces double-mesures, etc..

    Rien n’a changé quant à ce monstre en liberté, qu’est Jacques Saint-Pierre. Je constate avec terreur, qu’il a une nouvelle alliée. Tantôt le schtroumpf nazi, tantôt la tripeuse de monarchie. Qui se ressemblent, s’assemblent… Voilà pourquoi je ne pourrai jamais être associé à Staline.

    D’ailleurs, Jacques ne peut aucunement prouvé, contrairement à moi qui l’a déjà fait à maintes reprises, que je soutienne quelconque crime dans le monde. Or, la liste de crimes qu’il soutient lui, est extrêmement longue et me donnerait des tandinites dans les poignets et les doigts.

  99. Cowboy said

    Dire que personne lit ça

  100. sylvainguillemette said

    Après qu’Il se soit sacrifié pour le bien du Capital, l’âme de Saint-Pierre passa quelques lunes à errer entre son tombeau et le monde des hommes, ne se manifestant que quelques fois en faisant entendre ses lamentations. Un jour, Il réssussita d’entre les morts et nous livra son message de Foi. Devant les païens Il dit “Le temps est venu pour les fidèles du Capital de renverser le Diable bolivarien. Utilisons la force contre les hérétiques du partage et du collectivisme. La Bolivaré doit être reconvertie ou détruite.” Il s’en retourna ensuite vers les siens et se tressa ses poils postérieurs en trois nattes; celle de la fortune, celle du pouvoir, et celle de la vérité. Il unit ensuite les trois par un ruban étoilé afin symboliser la trinité du Capital, le Tout-puissant. Le fondement à découvert, aborant ses tresses divines Saint-Pierre erra pendant quarante jours et quarante nuits dans le désert livrant à l’humanité son message de délivrance”

    Parole du Seigneur
    (Saint-Pierre contre le Mal: 5, 7-8)

    “Après avoir erré dans le désert, Saint-Pierre s’en retourna en terre païenne afin de combattre le Mal. Devant ses trois tresses unies par le ruban sacré, les habitants se moquèrent de lui. Il continua tout de même à leur livrer leur message: “Je suis revenu d’entre les morts pour vous livrer le message du Capital, mon Dieu, alors pourquoi tant de mépris à mon endroit?”. Les habitant du pays du Pécécu et des Pécéaires lui répondirent de s’occuper de ses nattes. Saint-Pierre défit alors ses trois nattes afin de symboliser la rupture de la Trinité et alla arracher les plumes au phoenix, au sommet de la montagne. Après quoi il les enfonça dans son intimité postérieure et décida de démontrer aux païens qu’il détenait LA VÉRITÉ. Dans un déhanchement éffrèné, il agita ses plumes pour s’envoler, puis se lança du haut de la montagne pour finalement s’écraser au sol.”

    Parole du Seigneur
    (Saint-pierre contre la mal: 5, 9-10)

    “Applatit au sol, Saint-Pierre demeurait convaincu qu’il pouvait voler. Ceux du peuple du Pécécu et des Pécéaires l’observaient incrédules, se demandant comment il pouvait croire qu’un plumeau postérieur puisse le faire joindre les cieux. À défaut de pouvoir voler, du moins pour le moment, Saint-Pierre décida de leur démontrer qu’il détenait La Vérité. Il s’en alla vers ses esclaves et les fit fouetter sept fois afin qu’ils travaillent davantage. Puis, il prit le surplus du fruit de leur ouvrage et le divisa en deux parties inégales; une grande et une petite: il conserva la grande partie pour lui. Il prit ensuite la moindre et la divisa en douze afin d’en faire don aux douze tribus païennes du royaume du Pécécu et des Pécéaires. Ainsi, devant tant de générosité, les païens hérétiques seraient à même de constater que c’est Lui le vrai bienfaiteur du monde des hommes. Mais les païens se moquaient toujours de lui, ne comprenant pas La définition du partage équitable.

    Suite à la somme de travail demandée, le tiers de ses esclaves mourrut, ce qui fit maugréer Saint-Pierre qui dût se trouver de nouveaux serviles. Les miettes qui avaient été laissées par Saint-Pierre à ceux du peuple du Pécécu et du Pécéair furent remises aux familles des serviles morts afin d’adoucir ces jours sombres. N’ayant rien compris, ils allaient devoir le payer au Capital, le tout-puissant. Saint-Pierre renoua ses trois nattes.

    Parole du Seigneur
    (Saint-Pierre contre le Mal: 5, 9-10)

    “Après avoir renoué ses nattes, Saint-Pierre décida d’aller quérrir Carlop, son fidèle disciple. “Nous devons aller retrouver la créature mythique mi-homme, mi vache, nommée Garçon-vache. Lui nous aidera à convaincre les païens que nous détenons La Vérité, afin de leur éviter les tourments éternels.” Carlop ne le crut pas, non que Carlop douta de Sa parole, mais c’était plutôt l’existence des vaches qu’il niait. “Les créaturs mythiques existent; je le sais, a dit Carlop, je n’en doute point. Mais les vaches n’existent pas”. Saint-Pierre marcha donc seul pendant sept jours et sept nuits dans le désert. Dans une grotte, il trouva finalement une créature mi-homme, mi-animal, au torse et à la tête d’homme et au derrière de vache. Se tenant sur ses pattes de derrière, laissant trainer au sol d’immenses pis engorgés de lait, elle lui dit “Venez me traire afin de me soulager de mes tourments. Goldorak et Chuck Norris, depuis une lune sont partis, rendant impossible mon soulagement”. Saint-Pierre sadressa à la créature: “Si je te soulage de ton mal, viendras-tu avec moi au pays du Pécécu et des Pécéaires afin convertir les païens? Si tu le fais, je boirai ton lait et te bénirai en entier; toi, ainsi que tes mamelles. Garçon-vache accepta et ils marchèrent en silence ne laissant entendre que le tintement de la cloche de Garçon-vache.”

    Parole du Seigneur
    (Saint-Pierre contre le Mal: 5, 10-11)

    “Après leur traversée du désert, qui dura sept jours et sept nuits, passés à ne boire que le lait de Garçon-Vache trait à même ses pis prolifiques, ils arrivèrent enfin en territoire païen. Saint-Pierre s’adressa aux membres des douze tribus: “Grand bonheur est à vous qui assistez à mon retour. Qu’on m’apporte sur le champ vin et victuaille, à moi le grand méritant!” Il dû cesser de professer sa parole car Garçon-vache lui léchait le derrière, lui défaisant du même coup ses tresses postérieures et avalant son ruban trinitaire. Devant cet événement, Saint-Pierre reprit la parole: “Vous voyez, Garçon-vache a avalé le ruban qui symbolise la trinité du capital, il est, après moi bien sûr, par la transsubstantiation, lui aussi l’incarnation humaine du capital. Païens, venez refaire et rendre grâce à mes tresses postérieures”. Ceux du peuple du Pécécu et des Pécéairs, de même que les étrangers de passage, lièrent ses mèches dénattées à la queue de Garçon-Vache, mi-homme, mi-vache, et fouetèrent la céature qui s’enfuit, trainant derrière elle ses immenses pis et le Méritant Saint-Pierre.”

    Parole du seigneur
    (Saint-Pierre contre le Mal: 5:12-13)

  101. sylvainguillemette said

    Signé Étienne Hallé, bien sûr

  102. sylvainguillemette said

    Advenant que Jacques Saint-Pierre ne m’accuse de te voler ta propriété Étienne. 🙂

  103. sylvainguillemette said

    Ce n’était que pour rendre l’atmosphère plus chaud, pour mettre tout le monde à l’aise.

  104. queenvictoria21: Bel essai, mais raté. J’étais prêt à essayer à nouveau.

    Comme vous le constaterez maintenant, vous avez affaire à un désaxé irrécupérable lorsque vous vous adressez à Guillemette. Son grave manque d’éducation, sa situation financière précaire, son physique infiniment désavantageux, ses capacités mentales limitées font de lui un adversaire ennuyeux, redondant et nuisible.

    J’attends encore le jour ou il sortira autre chose que ses sempiternelles ritournelles anti-tout et ses souhaits de mort aux méchants bourgeois. Mais il faudrait, avant tout, qu’il cesse de délirer et qu’il regarde la réalité en face.

  105. Cowboy said

    J’ai vraiment un rôle hot dans son histoire

  106. sylvainguillemette said

    JSP: Bel essai, mais raté. « Comme vous le constaterez maintenant, vous avez affaire à un désaxé irrécupérable lorsque vous vous adressez à Guillemette. Son grave manque d’éducation, sa situation financière précaire, son physique infiniment désavantageux, ses capacités mentales limitées font de lui un adversaire ennuyeux, redondant et nuisible. »

    Quand Saint-Pierre se sent menacé, il tombe dans les attaques personnelles: mon physique infiniment désavantagé? Je crois que tu te trompes avec toi-même Jacques Saint-Pierre. Étant bourgeois, tu as soit un gros cul flasque de paresseux, soit un corps en pleine forme, puisque tu as le temps de d’entraîner, pendant que ton prolétariat travaille à ta place, parasite. Jacques Saint-Pierre ne m’a jamais vu en personne, il se penche sur une photo de Google très mal en point, où l’on ne voit pas mes yeux bleux, mes cheveux châtains, mes muscles, etc.. 😛

    D’une autre part, j’ai très bien répondu à madame la désaxée ignorante du communisme. Elle compare des pommes avec des oranges, elle ne connait rien au communisme, c’est clair et net! Parler du communisme et pointer en même temps; la Chine, la Corée du Nord, etc., c’est très maladroit. Mais quand elle arrive à jumeler Staline et communisme, là c’est la goutte qui fait déborder le vase. C’est une ignare. Elle est aussi très démagogique dans ses explications. Etc., etc., etc..

    Quant à toi gros singe apprenti-terroriste, j’ai démontré dans le passé et encore, que tu soutenais l’insoutenable et je n »hésiterai pas à recommencer. Tes morales sont donc d’emblée, rejetées. Terrorisme, coup d’état, dictature en Afghanistan, torture, massacres impunis, utilisation d’ADM sur des civils dans des agressions terroristes, pollution, double-mesures diverses, assassinats politiques, répression, etc.. La liste est longue…

    Je démolis Jacques, tes phrases point par point. Ça te dérange et tu tombes dans l’insulte, tu fais pitié. Ensuite tu t’allies avec tout ce qui bouge et qui est anti-communiste, Durandal le religieux extrémiste, Anonyme512 le raciste, ensuite le nazi Degrell, là la reine de l’ignorance, Queenvictoria21! Ton arsenal d’insultes ne me touchent guère en passant. Parce que contrairement à ce que tu prétends, je crois très bien paraître aux yeux des femmes, lesquelles je n’ai jamais eu de misère, avant ma femme, à convoiter. Même que JE ME faisais « cruiser », j’étais très timide alors… Tu en serais peut-être même jaloux, parasite.

    Mes capacités mentales ont été telles, qu’elles ont battu toute ton argumentation au fur et à mesure que tu la vomissais.

    Quant à l’ennui que tu éprouves face à moi, ce serait beaucoup plus de la frustration de ne jamais avoir raison, hein JSP? Parce que Jacques, dans toute ses idées préconçues par le conservatisme et le néo-libéralisme, en vient redondant et ennuyant. Il perd tous ses débats, les uns après les autres et se couvre de ridicule ans arrêt, se mettant un jour les pieds dans la double-mesure, alors que d’autre jours il soutient carrément l’insoutenable. Il a vénéré Reagan, ce tueur de masse. Ensuite Bush, etc..

    Sincèrement, Jacques fait pitié…

    Pis son lèche-cul garçon vache de même, il n’a jamais argumenté, sauf dans le dossier du moteur électrique. C’est comme les petits poissons qui mangent les bactéries sur les gros poissons. Le destin de garçon vache, c’est de rester dans l’ombre du gros poisson Saint-Pierre, le rapace qui bouffe les jambes par en dessus, l’hypocrisie à son plus beau! Parasites…

    Quant à toi Queenvictoria21, vas relire un peu, car tu ne connais rien du communisme. Être communiste, ce n’est pas juste le prétendre et porter des drapeaux rouges. Ce faisant, tu devras constater que Kim-Jong-Il n’est pas communiste, que Staline n’était pas communiste, et que la Chine est malheureusement pour toi, capitaliste.

    Mais encore, tu devras comme tes copains, prouver que le réchauffement climatique n’existe pas en contestant les plus de 2600 études scientifiques confirmant un réchauffement climatique et une responsabilité humaine, avant de revenir vanter les soit-disants mérites du capitalisme qui je te le rappelle, est responsable de la situation en général. Bonne chance, car j’attends de toi que tu gagnes ton diplôme dans le domaine, et que tu fasses des études contestataires, t’as du pain sur la planche! Merci d’être passée!

    Le capitalisme n’est pas un système viable et il constitue une menace pour l’humanité, dommage!

  107. sylvainguillemette said

    À Queenvictoria21,
    le système actuel nord-américain nécessiterait au moins 7 planètes Terre de ressources s’il était installé partout sur Terre. Je te prie donc de retomber sur Terre et de prendre acte du constat scientifique sur le réchauffement global et la responsabilité humaine face à ce dernier. Ce faisant, tu devras ensuite trouver une alternative au capitalisme non-viable et suicidaire, voire sectaire. Et si tu veux nous faire croire que c’est le bon système, expliques-toi avec des arguments, pas avec tes opinions personnelles face aux changements climatiques, ça ne vaut rien du tout face à la science. T’as le droit de pas être d’accord avec les changements climatiques, mais quand tu affirmes quelque chose, ce doit être accompagné d’arguments, sinon, ça veut absolument rien dire, ça ne vaut pas un clou.

  108. sylvainguillemette said

    http://www.greenfacts.org/climate-change/giec/giec.htm
    Le rapport du GIEC synthétisé pour les non-spécialistes

    Tu as un lien sur ce site, vers les + de 2600 études constatant un réchauffement climatique et une responsabilité humaine. Il n’y a jamais eu d’unanimité en science, mais il y a tout de même consensus, ne t’en déplaise, alors épargnes-moi les sites où les putes des pétrolières, la clique de ExxonMobile, se pavanent avec rien de plus que leur opinion personnelle qui n’est, je te le rappelle, pas accompagnée d’études pour contester les 2600 autres qui font consensus. Bref, cesses de combattre la science avec des opinions personnelles.

  109. queenvictoria21 said

    1. Voici mes critères pour que je considère un pays comme étant démocratique.

    A) Un pays avec deux partis et plus.
    B) Il faut une chambre d’assemblée démocratiquement élue, sans corruption.
    C) Il faut que ce soit un pays capitaliste.

    Voici ma question… Avez-vous vu un pays qui applique la démocratie et pas le capitalisme?

    2. Lâche-moi avec le réchauffement climatique, stp. J’ai l’impression que tu chantes toujours la même chanson. Comme dirait ma mère: Change de disque!

    3. Jacques St-Pierre a dit:
    « Comme vous le constaterez maintenant, vous avez affaire à un désaxé irrécupérable lorsque vous vous adressez à Guillemette. Son grave manque d’éducation, sa situation financière précaire, son physique infiniment désavantageux, ses capacités mentales limitées font de lui un adversaire ennuyeux, redondant et nuisible.

    J’attends encore le jour ou il sortira autre chose que ses sempiternelles ritournelles anti-tout et ses souhaits de mort aux méchants bourgeois. Mais il faudrait, avant tout, qu’il cesse de délirer et qu’il regarde la réalité en face. »

    Bienvenue dans le club!

    4. Sylvain, ta pseudo-bible m’a fait rire. Le capitalisme n’est pas une religion. Désolé. Ah oui… Pourquoi tu ne m’a pas inclu dans ton histoire? J’aurais bien voulu voir ta créativité se déchaîner sur moi.

  110. Cowboy said

    Victoria, soit ma Marie Madeleine!

  111. eberhardt1972 said

    @victoria

    Le libéralisme est une idéologie reliée au capitalisme. Comme la religion catholique constituait l’idéologie dominante sous la monarchie absolutiste, le libéralisme sert à justifier le capitalisme. Aucun rapport entre capitalisme et religion dis-tu? Laisses-moi rire… tu mélanges tellement les choses que tu relies automatiquement capitalisme et démocratie. C’est dogmatique pas à peu près; comme les fanatiques religieux mèlent tout à la religion, tu mèles tout avec le capitalisme. Les idéologies et les religions ont pas mal de choses en commun; pas mal plus que tu peux le croire. L’analogie entre la religion du Capital et l’idéologie libérale aveugle est très à propos.

    Ah oui, comme l’a dit Sylvain, l’Évangile selon Saint-Pierre est de moi, et oui je vais songer à écrire de nouveaux épisodes avec toi dedans. Mais tu me fais un peu pitié, alors je ne sais pas trop.

    Sérieusement, va lire un peu. Je te recommande un ouvrage en trois tomes qui se lit très bien. Pas cher d’ailleurs… René Rémond, »Introduction à l’histoire de notre temps: tome 2 et 3″, Editions du Seuil, 2002. C’est le manuel de référence du cours « Le Monde au 19e et 20e siècles » donné à l’Université Laval. Dans cet ouvrage, l’auteur distingue très bien libéralisme, capitalisme et démocratie. En plus, c’est du bonbon, ça se lit tout seul.

  112. Cowboy said

    La démocratie sans liberté économique est une illusion théorique sans plus.

  113. eberhardt1972 said

    Selon les dogmes libéraux

  114. queenvictoria21 said

    1. Je ne relie pas démocratie et capitalisme… Un pays peut être capitaliste et pas démocratique. Hong Kong, par exemple.
    2. Je te demande, Étienne, par pitié, de me mettre dans ton évangile!!! Nom, je te le demande seulement pas curiosité.
    3. Où est-ce qu’on peut trouver ton livre près de Laval? Je ne veux pas faire 3 heures de route juste pour lire un livre… (Exception: Je profite de mon voyage à Boston dans 2 jours pour m’acheter 2 livres de Milton Friedman parce qu’ils sont introuvables au Québec)

  115. queenvictoria21 said

    Jean-François, c’est quoi le lien entre moi et Marie-Madeleine. Je ne l’ai pas compris.

  116. Cowboy said

    Je sais pas, mais si j’ai bien compris j’suis un espèce de messie mythologique selon l’histoire, on serait un couple pis on aurait une descendance étrange et interdite par l’Église sur laquelle on finirait par écrire un livre qui sortirait au cinéma pis un autre Guillemette dirait que c’est un film sur la propagande capitaliste et le cycle recommencerait.

  117. eberhardt1972 said

    http://www.zone.coop/jahia/Jahia

    C’est le site de la coop de l’Université Laval. Ils livrent pour pas trop cher (+-5$?). L’auteur de ce bouquin d’histoire adopte plusieurs optiques (idéologique, sociologique, économique et politique), c’est ce qui le rend intéressant.

    « 1. Je ne relie pas démocratie et capitalisme… Un pays peut être capitaliste et pas démocratique. Hong Kong, par exemple. »

    Alors pourquoi dis-tu qu’un État démocratique doit être capitaliste? La démocratie n’est pas nécessaire au capitalisme, tout comme le capitalisme ne l’est pas à la démocratie. Chacuns de ces termes sont différents, tant au point de vue de leur sens que de leurs buts.

    Le mot « démocatie » est devenue, dans le langage de la droite « bushienne », un grand fourre-tout qui sert à justifier un nombre effarant de politiques inacceptables. On mélange volontairement libéralisme et démocratie, de même que capitalisme et démocratie. Ainsi, on confond la population et, aidé des médias, on règne par le peuple, contre le peuple.

  118. quebecsocialiste said

    « 1. Voici mes critères pour que je considère un pays comme étant démocratique.

    A) Un pays avec deux partis et plus.
    B) Il faut une chambre d’assemblée démocratiquement élue, sans corruption.
    C) Il faut que ce soit un pays capitaliste.

    Voici ma question… Avez-vous vu un pays qui applique la démocratie et pas le capitalisme? »

    Si c’est vraiment ÇÀ tes critères démocratiques, je voudrais pas vivre dans ton pays de rêve.

    1: De mon point de vu, c’est beaucoup mieux d’avoir TROIS partis (deux forts et un un peu plus faible) de différants horizons politiques pour pouvoir satisfaire tout le monde. U.S.= NON-démocratiques (choisir entre le parti « de centre » le plus à droite du monde et… un parti d’extrême droite).
    2: Désolé de t’en informer, mais un pays CAPITALISTE SANS CORRUPTION politique, çà n’existe pas. U.S.= NON-démocratiques (PAYS LE PLUS CORROMPU DU MONDE).
    3: Capitalisme= on se sacre du peuple. Ton lien est un des plus ridicules que j’ai vu de ma vie!

    Réponse à ta question: Le Vénézuela, l’Équateur, le Nicaragua, le Chili et la Bolivie, tu connais? Informe-toi un peu avant de dire de telles niaiseries merde!

  119. Cowboy said

    Les US sont loin d’être le plus gros problème de corruption au monde, ca c’est n’importe quoi.

  120. queenvictoria21 said

    1. Hugo Chavez est un gars assoiffé de pouvoir qui se fait passer pour un sauveur. Hollywood a tombé dans le panneau.
    2. Au Chili, les « socialstes » donne plus de liberté économique que sous Pinochet, qui s’est auto-proclamé droitiste et même le très merveilleux Milton Friedman a tombé dans le panneau.
    3. Je suis sûre et certaine que tous ces pays réunis sont plus corrompus que les USA. Je pourrais mettre tout mon capital sur la table et être certaine de ne pas le perdre.

  121. internationaliste said

    La droite vénézuélienne qui est financée par la CIA est corrompue à l’os et un paquet de régimes pro-américains le sont également.

  122. sylvainguillemette said

    « queenvictoria21 a dit:
    18 mars, 2008 à 3:35 e

    1. Voici mes critères pour que je considère un pays comme étant démocratique.

    A) Un pays avec deux partis et plus.
    B) Il faut une chambre d’assemblée démocratiquement élue, sans corruption.
    C) Il faut que ce soit un pays capitaliste.  »

    Méchante conception de la chose, en plus, elle dit que ce doit être comme elle le veut pour être démocratique! Méchante désaxée!

    A)Cuba a plus d’un parti et la démocratie, qui vous semble à première vue inexistante par votre absence de connaissance sur le sujet, est bien plus complexe qu’ici même au Québec. Cuba n’est toutefois pas communiste, mais s’en rapproche plus que les autres.

    Ne me parle pas des résultats, alors là, sinon, je comparerai la situation du système de santé.

    B)C’est corrompu aux États-Unis, Bush a volé les votes afro-états-uniens. Il a fait, tout simplement, biffer le vote afro pour gagner par tricherie. Aussi, les cas de corruption sont extrêmement répandus. D’autant plus que la corruption présente en Amérique du Sud, c’est un vestige néo-libéral 😛 La corruption est rattachée aux privilèges et qui donc est attaché aux privilèges?
    Pfff!…

    C)C’est alors la dictature de la bourgeoisie que tu soutiens, soit une dictature soutenue par un état, tellement elle est minoritaire. Bref, t’es une mercenaire à bourgeois, je l’avais déjà bien saisi juste avec ton nom.

    « Voici ma question… Avez-vous vu un pays qui applique la démocratie et pas le capitalisme? »

    Le capitalisme est partout, le servage et l’esclavage constituent les seuls systèmes en place sur Terre, il n’est donc pas possible de vérifier comment s’appliquerait le communisme (chaque fois que nous essayons de gagner de quelconque façon, ton génocidaire états-unien Bush ou les autres capitalistes, entrent en action pour soit; assassiner, renverser par un coup d’état, etc..). Par ailleurs, le communisme se base sur des conseils populaires, les « soviets ». Ce sont des élus régionaux, donc ne me fais pas de morale sur la démocratie, veux-tu? Tu soutiens des génocidaires, de s fascistes et des terroristes. Tu fais vraiment pitié dans ton argumentation, sincèrement.

    « 2. Lâche-moi avec le réchauffement climatique, stp. J’ai l’impression que tu chantes toujours la même chanson. Comme dirait ma mère: Change de disque! »

    Pas tant que tu vas reconnaître les faits. Si tu veux jouer à l’autruche tu peux aller le faire ailleurs, pis c’est tout. Tu aimes pas les constats scientifiques qui ne servent pas tes intérêts capitalistes sectaire et suicidaire? Fais comme tes imbéciles d’alliés et inventes-toi une autre réalité, pauvre conne. Pseudo-scientifique…

    Les changements climatiques sont réels, que tu aimes ça ou pas. Alors endures-moi à t’énerver avec ça ou vas jouer dans le trafic, question d’enfin de te rendre utile (tu vas faire travailler des spécialistes méritants). Je ne cesserai pas de faire pression pour que ta bande de lucides sectaires et toi, acceptent les faits prouvés scientifiquement sur les changements climatiques et la responsabilité humaine face à ces derniers, sale autruche. Dire qu’elle fait tout ça pour les privilèges des bourgeois, ces parasitaires minorités sur Terre.

    « J’attends encore le jour ou il sortira autre chose que ses sempiternelles ritournelles anti-tout et ses souhaits de mort aux méchants bourgeois. Mais il faudrait, avant tout, qu’il cesse de délirer et qu’il regarde la réalité en face.”

    Bienvenue dans le club! »

    Elle parle comme Michaele chose là, pareil! Elle détient la vérité et JE dois regarder celle-ci en face! C’est délirant! Elle remet en question les changements climatiques et m’invite à me taire sur le sujet! Criss de folle! Montres-moi tes osti de preuves du contraire ou fermes-la, ton opinion a aucune valeur scientifique. T’es d’abord une désaxée, une vendue aux bourgeois, aux monarchies, aux parasites quoi, pis tu voudrais me faire la morale? Veux-tu rire? Pis les constats scientifiques que je colle ici, sont tous des constats pris directement sur ces études « SCIENTIFIQUES ». Si tu veux cracher sur la science, vas…

    Sti de timbrée… Elle a montré quoi comme preuve ici? Elle a montré quoi comme argument? Rien pentoute, on se fit sur sa connaissance divine, sur ses affirmations de vérité absolue. Méchante débile, elle a 21 ans? Elle parle comme un enfant de 14 ans qui ne cesse pas d’affirmer que le Soleil est plus petit que la Lune, pis que la reine des fourmis, c’est vraiment une héroïne! Au moins, ça me permet de rire un bon coup…

    « 4. Sylvain, ta pseudo-bible m’a fait rire. Le capitalisme n’est pas une religion. Désolé. Ah oui… Pourquoi tu ne m’a pas inclu dans ton histoire? J’aurais bien voulu voir ta créativité se déchaîner sur moi. »

    Le capitalisme est sectaire, ne t’en déplaise et représente toujours une exploitation de la majorité par une minorité, c’est indéniable.

    À Étienne, dans l’intervention qui suit celle où elle s’adresse à moi, elle te parle et n’apporte aucun argument, encore, tout en chiffrant de 1 à 3, pour donner l’impression de dire quelque chose d’intelligent. Je vais dire comme toi: Elle fait pitié rare! Je devrais peut-être cesser de m’emporter envers elle, c’est qu’elle est tellement lente et démagogique que…

    « Cowboy a dit:
    19 mars, 2008 à 1:06 e

    Les US sont loin d’être le plus gros problème de corruption au monde, ca c’est n’importe quoi. »

    Non, ça ci-dessus c’est n’importe quoi. Tu nies que la corruption est étendue aux États-Unis?
    Toujours aussi pertinent.

    « queenvictoria21 a dit:
    19 mars, 2008 à 3:14 e

    1. Hugo Chavez est un gars assoiffé de pouvoir qui se fait passer pour un sauveur. Hollywood a tombé dans le panneau. »

    1.Absolument pas, jusqu’à preuve du contraire. Il ne saigne que les bourgeois, au profit d’une majorité, le prolétariat. Il a nationalisé le pétrole, bien commun, qui sert désormais à financer le système de santé universel et l’éducation universelle. Il a aussi été élu démocratiquement, ne t’en déplaise et c’est tout le contraire du dictateur de l’Afghanistan Hamid Karzaï, qui ne fût jamais élu démocratiquement. Tu soutiens donc, par le biais de l’intervention en Afghanistan que tu soutiens visiblement, un dictateur!

    Ton point 2 est vraiment pas clair, comme ton esprit tordu.

    « 3.. Je suis sûre et certaine que tous ces pays réunis sont plus corrompus que les USA. Je pourrais mettre tout mon capital sur la table et être certaine de ne pas le perdre. »

    3. S’il y a de la corruption en Amérique du sud, je suis d’accord (mais moins sous Chavez que sous l’attardé qui le précédait), c’est un héritage, un vestige néo-libéral.

    Une fois le communisme établi, l’argent n’a plus lieu d’exister, alors comment peut-on aller se chercher des privilèges au dépens des autres? Impossible… T’es d’une aide incroyable quand tu veux, crois-moi!

    Noriega passait la cocaïne au service des États-Unis, via le Panama. Il travaillait main dans la main avec le gouvernement Bush père. Et connais-tu l’histoire de Bush grand-père? il a fait fortune en faisant des affaire$ avec l’Allemagne nazie, alors que les É-U, eux, boycottaient les produits allemands. Tu ne soutiens que ça, des merdes et des vermines. Tu fais réellement pitié dans ton argumentation, je n’ai jamais vu pareille sotte. Je n’ai jamais vu quelqu’un se tirer autant de fois dans ses propres pieds, je te jure.

    Bienvenue dans le monde réel, celui où ton argumentation démagogique se fera démolir jour après jour. Recycles-toi, tu t’es trompée de domaine.

    J’attends toujours les preuves que les scientifiques sont dans le champs concernant les changements climatiques et la responsabilité humaine face à ceux-ci et que toi, Victoria, t’es la seule vérité absolue sur deux pattes qui existe sur Terre, que ton avis vaut 10 fois mieux que celui d’éminents scientifiques.

    Ça devient ennuyant…

  123. sylvainguillemette said

    Là, si vous n’avez pas remarqué, elle n’apporte aucun argument, rien du tout. Elle ne fait que détenir l’absolue vérité, la seule, l’unique.
    Elle remet aussi en question la science, parce que visiblement, celle-ci ne sert pas les intérêts du capitalisme, cette secte suicidaire qui privilégie les bourgeois minoritaires au dépens de la masse internationale prolétarienne. Son système s’écroule de toute part, il ne reste pratiquement plus d’endroit où coller de pansement sur le Titanic qu’est le capitalisme. Les pauvres s’accumulent, les assoiffés aussi, la famine fera bientôt le tour du monde, etc.. Le fossé de la pauvreté se creuse d’avantage partout où règne le capitalisme, c’est un fait rapporté dans les statistiques capitalistes. Le système est non-viable, et regardez ce qu’elle me répond lorsque je lui dis que son système nécessiterait 7 planète Terre. Rien pentoute ou « Lâche-moi avec le réchauffement climatique, stp. J’ai l’impression que tu chantes toujours la même chanson. Comme dirait ma mère: Change de disque!”.

    Vraiment pertinente, ça mérite qu’on s’y attarde!

    Que penses-tu de l’indépendance d’un Québec socialiste Victoria? Ça promet d’être tordu!

  124. eberhardt1972 said

    Garçon-vache, la créature mi-homme, mi-vache, arriva en trombe au village païen, traînant ses énormes pis engorgés de lait et faisant lever un immense nuage de poussière sur son passage. « Elle arrive! Elle arrive!!! », hurla la bête en faisant tinter sa cloche. Les habitants du peuple de la Gauche, affairés à leur travail collectif, s’en détournèrent momentanément et observèrent l’être qu’ils reconnaissaient comme étant à la fois le disciple de Saint-Pierre et le fou du village.

    – Mais qui ça? demanda un villageois piqué par la curiosité.

    – Mais LA REINE! LA REINE VICTORIA! Il faut l’accueillir comme il se doit!!! beugla la pauvre bête essoufflée et exténuée par sa course folle.

    – Il n’y a pas de reine chez le peuple de Gauche, dit un second habitant, il n’y a que des camarades. Les monarques génocidaires, on laisse ça à aux autres…

    – Mais vous ne comprenez pas?! C’est LA REINE VIC-TO-RIA!!!

    Les villageois retournèrent à leurs occupations, laissant la pauvre créature ahurie. Au même moment, arriva Victoria qui tirait elle-même son carrosse tout en annonçant son arrivée en s’époumonant dans une corne sans arriver à en tirer un son. Garçon-vache se lança à sa rencontre :

    – MA REINE, MA REINE! Ne tenez pas rigueur à ces ignares qui ne vous reçoivent point avec les honneurs dus à votre rang! Ici, on ne vénère même pas Le Capital!

    – Alors, nous devons civiliser ce peuple barbare, c’est notre devoir.

    La créature mythique la coupa :

    – Soyez ma reine et laissez-moi venir dans votre palais!

    – Pardon? demanda-t-elle, semblant un peu perplexe.

    – Prenez-moi près de vous, Saint-Pierre m’a abandonné. En échange de me traire tous les jours, je tirerai votre carrosse afin que tous reconnaissent en vous LA souveraine du monde et se mettent à votre service. Vous pourrez ainsi lever une armée et rétablir l’ordre des choses en massacrant comme il se doit les opposants à votre régime de justice.

    – D’accord, quittons ce village de pécheurs et retournons à mon palais, je vous y présenterai la Cardinale Elgrably. Attelez-vous à mon carrosse royal et allons-y!

    La créature, bien attelée au carrosse, transporta la Reine Victoria au travers des contrées, tout en signalant leur passage en soufflant dans la corne royale à l’aide de sa narine droite.

    Parole du Seigneur

    Garçon-vache et la Reine : 8 – 10

  125. Cowboy said

    Une chance que tu fais ça de façon bénévole parce que personne payerait pour lire ça.

    Forces-toi un peu, tu as de la misère à bien saisir ma magnificence.

  126. internationaliste said

    On a très saisi que tu es un loser.

  127. Cowboy said

    On voit que t’as rien compris à l’histoire

  128. internationaliste said

    Au contraire j’ai tout compris.

  129. Cowboy said

    Écris donc des belles choses à place de dire des petits oneliners, prends exemple sur 1972

  130. internationaliste said

    Ne demande pas aux autres ce que tu ne peux pas faire.

  131. sylvainguillemette said

    « Cowboy a dit:
    19 mars, 2008 à 10:29 e

    Une chance que tu fais ça de façon bénévole parce que personne payerait pour lire ça.

    Forces-toi un peu, tu as de la misère à bien saisir ma magnificence. »

    Si j’étais capitaliste, je paierais pour ça, moi! Mais je suis communiste, dans un monde capitaliste et chanceux comme je suis, Étienne est aussi communiste. Alors c’est gratuit! Vive le partage!

    À Étienne, tordant! Merci camarade.

  132. sylvainguillemette said

    Mais Victoria n’aura rien compris, malheureusement, car elle est conne-vaincue par sons système suicidaire et sectaire, où les gourous minoritaires sont les bourgeois, au dépens de la majorité prolétarienne internationale. Elle va même jusqu’à me dire de me taire sur les changements climatiques alors que pourtant, c’est un fait prouvé scientifiquement et qui fait consensus à travers le monde. Elle rejette ainsi, la science! Que voulez-vous qu’on fasse avec ça? Elle, elle va aimer le journal des bérets blancs!

  133. queenvictoria21 said

    1. Tu m’as fait rire!!! La suite, stp!
    2. Je ne coloniserais aucun pays, mais, je leur ferait lire Friedman et Bastiat pour leur faire comprendre que le communisme marche pas.
    3. Voici pourquoi le Québec est moins riche que les Canadiens et beaucoup moins riche que les américains: il est impossible d’acheter les livres Capitalism and Freedom et Free to Choose au Québec. Je dis bien acheté car j’aime bien prendre plus de trois semaines pour lire un livre (j’ai une vie, moi!) La place la plus près où trouver ces livres est la librairie de Harvard.
    4. Je déteste le fondamentalisme religieux. Mais, ceux qui sont religieux, ils ont le droit de l’être.

  134. internationaliste said

    Pour ton info chère Queen, il y a des travailleurs à Toronto qui n’ont pas les moyens de se payer un logement et qui vivent dans des baraques. Vive la richesse canadienne!

  135. queenvictoria21 said

    Je parlais du salaire moyen. Je disais que le salaire moyen des québecois est inférieur au ROC et beaucoup plus inférieur aux USA.

  136. internationaliste said

    Le salaire moyen est une moyenne comme son nom l’indique. Par contre il y a beaucoup de gens qui vivent dans la pauvreté au Canada Anglais et aux États-Unis. Le salaire minimun est plus bas dans plusieurs provinces du ROC qu’au Québec.

  137. sylvainguillemette said

    « 2. Je ne coloniserais aucun pays, mais, je leur ferait lire Friedman et Bastiat pour leur faire comprendre que le communisme marche pas. »

    Et on réveillera ce dernier pour lui rappeler que victoria crache sur la science, car elle est sectaire et croit encore à son système sectaire capitaliste qui est aussi, suicidaire. tu nous fais rire aussi!!! La suite s’il te plaît!

    « Je dis bien acheté car j’aime bien prendre plus de trois semaines pour lire un livre (j’ai une vie, moi!)  »

    On dirait un gourou de secte, « moi », « moi », moi je détiens la vérité… Ennuyant. J’ai aussi une vie, et le temps de lire des livres, de changer des couches, de donner des bains, de faire à bouffer, de travailler, et même de me divertir en te lisant! Parce que crois-moi, t’es à pisser comme comique conne-vaincue! Une vraie de vraie disciple. Plus à genoux que ça devant le Capital, tu te transformes en objet inutile, comme les bourgeois. Dis-donc, t’as pas justement quelque chose d’autre à faire que de venir sur internet te faire rire de toi? Je serais « genée », si j’étais toi.

    « La place la plus près où trouver ces livres est la librairie de Harvard. »

    Accessibilité? Quelle génie! Vive Victoria, la lucidité par excellence! Ça y est, je prends ma carte de sa secte, elle m’a con-vaincu!

    « 4. Je déteste le fondamentalisme religieux. Mais, ceux qui sont religieux, ils ont le droit de l’être. »

    C’est quoi les chiffres au début de chacune de tes farces?

    Quant aux salaires, saches Victoria, que le fossé de la pauvreté se creuse et aux États-Unis, et au Canada. C’est aussi ÇA, le capitalisme, sans parler du fait que scientifiquement parlant, c’est un suicide collectif! Une secte au service d’une minorité parasitaire exploitante de la majorité prolétarienne. La bourgeoisie, Bastiat en parle t-il? Il ne dit certainement pas qu’elle exploite qui que ce soit. Je ne compte pas sur des sectaires membres du « capitalisme », pour aller dire du mal de leur dieu, le Ô Capital et ses serviteurs, les bourgeois minoritaires et parasitaires.

    Toujours aussi comique! J’ai cessé de louer les « Juste pour rire », tu fais très bien le boulot Victoria! C’est un peu ça, le socialisme! Tu partages avec nous, ta grande lucidité!

  138. queenvictoria21 said

    1. J’adore la science! Elle nous a permis de découvrir et d’inventer des choses très utiles.
    2. Change de disque! Ça devient réellement énervant que tu me dises que je dis que le réchauffement n’existe pas! Oui, il existe. C’est un fait. Mais, il y a certains faits discutables qui sont véhiculés. Mais pas tous.
    3. Si je te fais rire, c’est bien pour ta vie. On dit que lorsque quelqu’un rit, son espérance de vie est augmentée de 30 secondes.
    4. J’ai pas dit que je détiens la vérité. Je dis simplement ce que je pense et j’amène des sources pour soutenir mes idées.
    5. Je ne suis pas gourou de secte… Et je ne suis pas si égoiste que ça.
    6. Le capitalisme n’est pas une religion, ni une secte. C’est un courant de pensée non-religieux. Tout comme le communisme.
    7. Vos « insultes » ne sont rien comparées à d’autres que j’ai reçu. Ça, c’est des peanuts.
    8. Sûrement que tu t’es dis que je pourrais les commander sur internet, mais disons que j’aime pas trop ça… Et oui, j’ai vérifié partout.
    9. Ce sont des points. Cela fait partie de ma manière dont j’écris la plupart de mes commentaires et mes courriels.
    10. Selon les chiffres que j’ai, ce serait plutôt le contraire qui se passe actuellement au Québec.
    L’article de David ici: http://www.antagoniste.net/?p=415
    Et sa source ici: http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/conditions/pdf2006/RecueilPauvre.pdf
    11. Ça paraît que t’a jamais lu Bastiat… Voici un lien internet pour lire ses textes, si ça t’intéresse: http://bastiat.org/fr/
    12. Heureuse de te faire rire.

  139. internationaliste said

    Le site Antagoniste est un ramassis de propagande droitiste et ultra-conservatrice. Il n’a aucune fiabilité. La pauvreté augmente bel et bien au Québec et au Canada.

  140. queenvictoria21 said

    1. Anagoniste n’est pas ultra-conservateur… tu as juste mal lu.
    2. Si antagoniste est de la propagande, le RWatch en est aussi.
    3. Prouves-le. je veux des chiffres de source fiable.

  141. internationaliste said

    Antagoniste est bel et bien un site ultra-conservateur qui fait l’éloge de l’impérialisme américain et du sionisme.

    Quant à la pauvreté je n’ai pas besoin de statistiques, j’ai juste à regarder autour de moi et c’est suffisant. J’habite au centre-ville de Montréal et il y a de plus en plus d’itinérants dans les rues.

  142. queenvictoria21 said

    Puisque je ne vais pas au centre-vile si souvent que ça (1 ou 2 fois par année), pourrais-je avoir les statistiques, stp?

    Je ne peux pas le constater de mes yeux, désolé…

  143. internationaliste said

    Chère QueenVictoria. Je suis un gars de terrain avant tout. Je vois la réalité par mes propres yeux. Il y a un paquet de gens qui sont exclus des statistiques. Mon observation est basée sur plusieurs années à visiter le centre-ville de Montréal et ses environs ainsi que par mon militantisme dans des organismes communautaires.

  144. queenvictoria21 said

    Ah, ok. Alors, les itinérants sont exclus des statistiques.

    Tu es dans quel(s) organisme(s)?

    Parce que, comme tu consiste avec (ma trop grande, peut-être?) insistance, les chiffres sont très importants.

  145. sylvainguillemette said

    « Change de disque! Ça devient réellement énervant que tu me dises que je dis que le réchauffement n’existe pas! Oui, il existe. C’est un fait. Mais, il y a certains faits discutables qui sont véhiculés. Mais pas tous. »

    Lesquels? Car c’est ça un débat, tu nies, génial! Maintenant, quels sont les points discutables, pourquoi, comment, etc.? C’est ça, argumenter, débattre. Quels sont donc ces points, ces faits discutables? Nous voulons les entendre, nous voulons un débat sur cette question. Peut-être avez-vous raison, vous les capitalistes, peut-être avons-nous raisons, nous, les autres. La seule façon de le savoir, c’est de faire un débat avec des sources neutres, fini les affirmations sans argument. Allez, donnez un argument, non pas votre opinion personnelle, laquelle vous jugez plus pertinente que celle des scientifiques du GIEC.

    Ce sont pourtant des scientifiques, parait-il.

    « 3. Si je te fais rire, c’est bien pour ta vie. On dit que lorsque quelqu’un rit, son espérance de vie est augmentée de 30 secondes. »

    Alors je vais vire éternellement en vous lisant, ma dame Victoria.

    « 4. J’ai pas dit que je détiens la vérité. Je dis simplement ce que je pense et j’amène des sources pour soutenir mes idées. »

    -(Un matelot sur un bateau de sceptiques) « Capitaine!, Aucune source à l’horizon! »

    -(Le Capitaine): « Naïf, je sais bien! »

    « 5. Je ne suis pas gourou de secte… Et je ne suis pas si égoiste que ça. »

    Le capitalisme se doit d’être égoïste, puisqu’il semble inévitablement destiné qu’à l’échec d’une masse au privilège d’une minorité parasitaire, bourgeoise de nos jours, monarchie d’autres jours (Vous me suivez Dame Victoria?). Pour être comme Jacques Saint-Pierre, et il le démontre très bien, on se doit d’être plus qu’égoïste encore. C’est alors que l’on comprend la haine des communistes envers les exploiteurs, car au fond, la guerre sanglante en Irak par exemple, ce grand massacre de civils, ne sert-il pas justement les intérêts de mêmes sales bourgeois qui détiennent les; McDo, les Ford, les Wal-Mart, les banques, etc.? Et n’est-ce pas pour eux que tous les partis gouvernement en réalité? N’est-ce pas là, le rôle principal de l’État?

    Je persiste, vous êtes sectaire, votre système est nuage d’opium. Nous avons je le rappelle, besoin de 7 planètes Terre pour épandre votre engrais magique qu’est notre actuel mode de vie. Que fumez-vous pour arriver à voir là, une sorte de « la bonne nouvelle »? En nous brandissant je le rappelle, Bastiat.

    Soyez franche vous qu’êtes si sensible aux monarchies, laissant là encore, les majorités populaires dans le néant, malgré leur servage, leur esclavage, etc.. Soyez franche, vous ne vous souciez aucunement des autres peuples, des autres « nations », des autres tout court en fait. Vous pouvez soi dire que vous avez déjà prévu l’extermination des autres, ou soi complètement ignorer certains faits scientifiques, jugeant les vôtres plus pertinents que ceux des éminents scientifiques du GIEC par exemple.

    Je viens de gagner 20 ans de vie en rire, n’est-ce pas génial?

    « Le capitalisme n’est pas une religion, ni une secte. C’est un courant de pensée non-religieux. Tout comme le communisme. »

    Un courant de pensée qui ne favorise qu’une minorité parasitaire bourgeoise au détriment d’une majorité prolétarienne à la grandeur de la planète. C’est aussi, un suicide collectif quant à l’environnement. Ce n’est pas viable, décrochez.

    Le communisme pourra s’accommoder au rationnement, soyez en certaine. Il aura fait ses preuves, vous en conviendrez, en ce sens.

    « . Vos “insultes” ne sont rien comparées à d’autres que j’ai reçu. Ça, c’est des peanuts. »

    Bien, je ne vous insulterai plus. Je me suis de toute façon, aperçu que je gagnais du temps de vie en vous lisant. N’est-ce pas génial?

    « Ce sont des points. Cela fait partie de ma manière dont j’écris la plupart de mes commentaires et mes courriels. »

    C’est très clair, je n’ai rien contre finalement. Ça fait dictée un peu non?

    Un autre 5 minutes. Ouf, j’en perds mes dents de sagesse.

    « Selon les chiffres que j’ai, ce serait plutôt le contraire qui se passe actuellement au Québec. »

    http://www.cmaq.net/fr/node/26323?PHPSESSID=2f2d9df2736610bddd8b089304e3b481

    http://www.zombiemedia.org/breve.php3?id_breve=197

    Et lorsque les statistiques semblent montrer que ça grimpe quelque part, ça diminue ailleurs. Nous sommes tous et toutes, dépendants les uns des autres. Le bonheur des uns fait le malheur des autres, malheureusement, plus de malheurs que de bonheur. il faudrait également, pour rendre la chose plus scientifique, prouver que ce modèle est applicable à toute la planète, non pas qu’au Québec. Ce qui est impossible, dommage, désolé.

    Merci de vous informer! Un autre 5 minutes! David, ce grand double-standardiste pro-terrorisme, pro-dictature, pro-ADM, etc, David, ce grand menteur utilisant des sources aussi fiables que le FMI et la Banque Mondiale, on repassera voulez-vous? David censure en plus, tous commentaires ne lui plaisant pas. Nous sommes bannis de son blogue depuis des mois, il n’aime pas le débat, on entend que les coupes de champagnes cogner dans ce blogue. C’est un courant monolithique où la critique des bourgeois n’est pas permise. David arbore un avatar de McCain, ça en dit long. Un autre enfoiré de soutient inconditionnel des bourgeois, des massacres dans le monde au nom de ceux-ci, des dictatures dans le monde au nom de ceux-ci, etc.. David soutient le terrorisme, tout comme Saint-Pierre et vous-même, vous soutenez également la torture, l’utilisation d’ADM sur des civils, etc., par le biais de vos appuis à l’administration terroriste Bush entre autre, à la reine Victoria dans votre cas.

    Bref, je viens de me gagner une autre année de vie.

    « Ça paraît que t’a jamais lu Bastiat…

    Heureuse de te faire rire. »

    Dès que ça excuse l’exploitation, c’est de la merde. Cela me suffit. Évoluez, passez à une autre étape avec nous et évoluez un peu. L’exploitation de la majorité prolétarienne par la minorité parasitaire bourgeoise, est dépassée, il est temps qu’elle cesse.

    Cela me fait plaisir de rire aussi, il paraît que ça donne des années de vie! Ça y est! Mon poil pubien disparaît!

    « Anagoniste n’est pas ultra-conservateur… tu as juste mal lu. »

    McCain l’est, David arbore ses couleurs. Voilà, merci d’être passée Dame Victoria. Un autre minute, c’est sûr. Je vois mère qui arrive, je crois qu’on devra se laisser, je retourne au bercail! J’ai toujours rêvé d’un voyage dans un utérus.

    « Si antagoniste est de la propagande, le RWatch en est aussi. »

    La propagande n’est pas une honte, c’est la distribution d’information, rien de mal en soi. C’est l’adjectif qui suit ou précède qui importe. RW est un blogue de propagande de tendance de gauche, un fait qui ne me gêne aucunement, bien au contraire! Enfin une alternative médiatique qui semble d’ailleurs, attirer la foule.

    JSP semble adepte de RW, son acolyte aussi, Jean-François Grenier. ils disent venir éclairer les autres de leur lanterne de lucidité, mais ils lèchent plutôt la moquette depuis plusieurs mois. C’est triste et pathétique, mais on reconnait là, les bons capitalistes en eux.

  146. queenvictoria21 said

    @ M. Sylvain Guillemette:

    1. Tes sources disant que l’écart entre les riches et les pauvres s’agrandit est partiale. Voici ma source disant que l’écart se rétrécit:
    http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/conditions/pdf2006/RecueilPauvre.pdf
    C’est le document de l’Institut de la statistique du Québec.
    2. Il y a part de sarcasme dans ton message… tu ris de ma gueule et ça paraît.

  147. sylvainguillemette said

    Oui, mais maintenant, je serai poli avec vous. Et l’écart s’agrandit, ne vous en déplaise, comme dans tous pays capitalistes.

  148. sylvainguillemette said

    La classe moyenne est volatile et jamais elle ne survivra à la mondialisation.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :