Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Manipulation des médias par le gouvernement Bush

Posted by Libertad ! sur 20 avril, 2008

Dans le but de faire augmenter l’appui à la guerre en Irak, le gouvernement Bush a lancé une vaste campagne de propagande dans les médias télévisés, pour avoir une couverture favorable à la guerre. C’est ce que révèle sans grande surprise le New York Times aujourd’hui.

Pour ce faire, ils engagent des commentateurs, généralement d’anciens militaires qui sont idéologiquement près des milieux conservateurs. Ces «analystes» sont également impliqués dans le complexe militaro-industriel, qui emploie plusieurs d’entre eux sans que les téléspectateurs le sachent. Ils représentent les intérêts de 150 entreprises militaires, que ce soit en tant que lobbyistes, consultats ou membres du conseil d’administration.

Ils doivent représenter le point de vue officiel, même si ils ont des doutes si les informations qu’ils ont obtenues sont véridiques.

À la lumière de ces faits, il est devenu impossible de croire Bush et sa clique opportuniste lorsqu’ils disent que «ça va mieux en Irak». La réalité est que cette guerre est basée constamment sur le mensonge, et que certains vivent encore dedans (n’est-ce pas David Gagnon, hum?). Pendant ce temps, nos gouvernements collaborent discrètement à cette guerre sale et injuste, perpétuant ainsi le terrorisme état-unien.

Publicités

40 Réponses to “Manipulation des médias par le gouvernement Bush”

  1. « À la lumière de ces faits »

    Quels faits? Où sont-ils exactement? Vous avez regardé CNN une heure et c’est votre conclusion?

    À quoi ça sert un billet comme ça?

    Sérieusement, comparé à Antagoniste, vous faites figure d’amateurs.

  2. En passant, le New-York Times est l’antre du gauchisme états-uniens, alors trouvez des sources plus crédibles s.v.p.

  3. sylvainguillemette said

    « Jacques Saint-Pierre a dit:
    20 Avril, 2008 à 5:07

    En passant, le New-York Times est l’antre du gauchisme états-uniens, alors trouvez des sources plus crédibles s.v.p. »

    Comme quoi? En fait, n’importe lequel des journaux pro-guerre serait cérdible aux yeux de JSP. Tant que ça défend ses intérêts de classe parasitaire et minoritaire.

    JSP, la guerre est toujours en cours en Irak et des gens se meurent, comme le souhaitiez pour la seule tête de Saddam. Les faits sont que, la guerre se perd-pétue, les morts sont majoritairement des civils, les États-Unis sous Bush mentent, utilisent des ADM contre des civils, et le terrorisme contre ces mêmes civils, etc.. Doit-on encore tout répéter? Nous savons aujourd’hui que cette guerre est basée sur plus de 900 mensonges répétés maintes fois par le président génocidaire et terroriste, ce tueur de masse nommé Bush.

    Ce sont, des faits!

  4. simongibran said

    Bonjour,

    Je vais publier un message qui n,est pas en lien avec post, alors je m’en excuse d’avance.

    Je viens de publier un message dans le sujet précédent. Je n’ai l’occasion de lire votre blogue que sporadiquement. Lors de mes dernières visites, j’avais cru comprendre que vous aviez instaurer un système de modération, mais visiblement, mon message ayant instatanément publier, vous avez laissé tombé la modération.

    Sans pour l’instant prendre de position pour ou contre la modération, j’aimerais savoir ce qui vous a motivé à en instaurer une puis à la retirer. Étaient-ce des considérations pratiques ou politiques? Par exemple je sais que les libertaires ont beaucoup de difficulté avec ce genre de procédés qu’ils qualifient d’autoritaire. Au contraire, pour les marxistes, lorsque besoin s’en fait sentir, il est acceptable de réprimer les idées et les gestes contre-révolutionnaires (je parle de façon générale et je ne dit pas que c’était ou ce n’était pas le cas ici).

    merci et bonne journée

  5. simongibran said

    p.s. je ne sais pas si vous pouvez arranger cela, mais ça serait bien qu’on puisse avoir un «aperçu» de notre message avant de le publier. Dans la zone de saisi de texte, je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrive pas à voir mes fautes et mes coquilles quand je me relis…

  6. sylvainguillemette said

    « Au contraire, pour les marxistes, lorsque besoin s’en fait sentir, il est acceptable de réprimer les idées et les gestes contre-révolutionnaires (je parle de façon générale et je ne dit pas que c’était ou ce n’était pas le cas ici). »

    Ce n’était pas le cas ici, les parasites du blogue que sont Cowboy et Saint-Pierre ne cessaient d’insulter, de faire es « one-liner » et de polluer le blogue, le plus souvent possible, sans intérêt au billet sur lequel ils affichaient leur messages haineux. Bref, non, nous ne voulons aucunement censurer les blogueurs. En réalité, vous serez peut-être surpris, je suis communiste, marxiste, du parti communiste du Québec et j’étais celui qui chialait le plus contre la censure dans l’équipe de RW. Alors… Mais quand Léon Degrell est arrivé, qu’il a commencé à dire des « nègres » et des « fifs », nous avions, et c’est normal, nos limites quant à la publicité accordée à ce fanatique du 3ième Reich.

    JSP accusait depuis longtemps ses adversaires de tomber dans l’insulte gratuite, or, depuis la cessation de la censure, il est le premier à insulter gratuitement ses adversaires, moi en particulier. Il me déteste parce que je prouve quotidiennement que son argumentation, si on peut l’appeler ainsi, ne tient pas la route. Pas rarement, mais tout simplement jamais! Il me déteste pour ça. Il a même pris des vacances grâce à nous, ce qu’il n’avouera pas, bien entendu…

    De façon générale, les capitalistes, eux, défendront leur inepties jusqu’à la mort, puisque ces dernières protègent leurs intérêts parasitaires, coûte que coûte, même une guerre sanglante!

    Quant aux marxistes que vous citez, ne sont-ils pas plus, imposteurs qu’autre chose? Le marxiste n’a nul besoin de se cacher derrière un foulard ou derrière un groupe. Il prêche par la science d’abord, tout ce qu’il dit est logique et soutenable, sinon, je change de camp! Mais certes, je n’irai pas dans le camp adverse, là où la science est mise de côté, jusqu’à ce qu’elle serve les intérêts parasitaires de la minorités bourgeoise (2% de la planète!).

    Pour le commentaire #5, demandez à Antho. Je ne sais pas comment régler ça. Moi, c’est correct.

  7. @simongibran

    Nous avons essayés d’arranger les commentaires, pour qu’on puisse les visualiser avant publication et les corriger par la suite mais nous n’avons rien trouvés. Désolé.

  8. sylvainguillemette said

    Ce que je voulais dire, n’est-ce pas le camp capitaliste qui censure à souhait? Allez faire un tour chez David G et revenez m’en parler. Je ne peux pas écrire sur son blogue. D’ailleurs, l’ADQ populiste crasse ne me donne pas non plus le droit de débattre avec ses jeunes membres. Bref, je crois que le phénomène que vous citez est bien plus répandu à droite qu’à gauche. De quoi aurais-je honte? De défendre le partage des richesses? De défendre la gratuité scolaire ou même un système de santé universel? Cela m,étonne que vous n’ayez pas compris d’avance qu’il y ait eu exagération de la part de la droite, et non pas le contraire.

    Bon souper, je vais bouffer, ça sent bon!

  9. Cowboy said

    Wow, un média qui prend position, c’est un truc jamais vu! C’est pas pantoute courant et au grand jamais ça se fait par tout groupe d’intérêts confondus peu importe leur allégeances politiques.

    Je vous le dit ici et maintenant, Bush a inventé la propagande!

  10. internationaliste said

    Parlons-en de David Gagnon. Lors d’un débat sur le blogue de Richard Hétu il était tellement à court d’argument qu’il me sortait comme « mes sources sont meilleures que les tiennes »!

  11. simongibran said

    Bonjour Sylvain

    Je ne suis pas certain de bien comprendre le lien avec ma question et les «imposteurs» qui se cachent derrière un groupe ou un foulard…

    Quoi qu’il en soit, une de tes phrases est très utile pour illustrer mon propos:

    Quand Léon Degrell est arrivé, qu’il a commencé à dire des “nègres” et des “fifs”, nous avions, et c’est normal, nos limites quant à la publicité accordée à ce fanatique du 3ième Reich.

    Si je comprends bien, vous vouliez censurez Léon Degrell car vous jugiez ses propos trop contre-productifs. Dans le milieu libertaire, il existe un courant qui réprouve ce genre de censure car il s’agit d’un geste autoritaire.

    Il existe un autre courant qui peut approuver ce genre de censure, mais à mon avis il est inconséquent avec lui-même, car il approuve effectiveemnt un geste autoritaire. Les communistes m’apparaissent plus conséquents et honnêtes par rapport à ce genre de question (le principe de dictature du prolétariat fait parti de l’ABC du marxisme).

    Imaginez si dans un simple blogue, les «ennemies de la révolution» sont suffisament nuisibles pour qu’il soit nécesasaire de faire preuve d’autoritarisme à leur égard, est-il vraiment possible qu’une révolution puisse avoir lieu sans songer à réprimer les forces réactionnaires?

    Je tiens à dire que c’est une question que je pose à tout le monde et non pas un fait que j’affirme.

    Merci et bonne soirée

  12. simongibran said

    humm, il semblerait que je n’ai pas utilisé adéquatement la focntion de pour citer dans mon message précédent…

  13. Alain B. said

    C’est drôle, mais je suis beaucoup moins scandalisé en lisant le billet d’Antho qu’en lisant l’article du Times (http://www.nytimes.com/2008/04/20/washington/20generals.html) qui est beaucoup plus nuancé.

    Une chance que j’avais lu l’article avant. Si je l’avais appris ici, avec le ton donné, ma colère contre l’administration Bush n’aurait pas augmenté d’un cran.

  14. sylvainguillemette said

    « Si je comprends bien, vous vouliez censurez Léon Degrell car vous jugiez ses propos trop contre-productifs. Dans le milieu libertaire, il existe un courant qui réprouve ce genre de censure car il s’agit d’un geste autoritaire. »

    N’empêche que j’étais celui qui chialait contre la censure.

    « est-il vraiment possible qu’une révolution puisse avoir lieu sans songer à réprimer les forces réactionnaires? »

    Je ne crois pas, sincèrement. Les bourgeois voudront préserver leurs privilèges de parasites, coûte que coûte. Nous aurons le choix de défendre nos intérêts, ou de laisser la bourgeoisie gagner.

    Certes, mais il ne faut pas non plus croire que la tactique de guérilla urbaine prolongée pourrait être bénéfique, au Québec. Elle est propre à des régions définies, à des cultures définies. D’ailleurs, les maoïstes au Népal, ont lâché les armes et formé leur parti, ils ont choisi l’électorat. Ensuite, maintenant qu’ils ont gagné par voie populaire, ils pourront faire usage de la répression contre les bourgeoisies locales.

    Bon billet Antho, mais c’est vrai que l’article dans le New-York Times est plus enrageant.

  15. sylvainguillemette said

    D’ailleurs, le New-York Times devient de plus en plus critique face à l’administration Bush, le terroriste et génocidaire de notre ère.

  16. clusiau said

    Y a pas que le New-York Times qui accuse….

    Rapport accablant de la Chambre des Représentants sur les manipulations des sciences du climat par l’Administration Bush

    http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52276.htm

    La Commission du Contrôle et de la Réforme Gouvernementale (Committee on Oversight and Government Reform) de la Chambre des Représentants, présidée par le représentant californien Henry Waxman, a rendu les conclusions d’une enquête approfondie de 16 mois sur les interventions de l’administration Bush dans le domaine des sciences du climat. Comme le laissaient soupçonner de nombreux incidents récents, il apparaît que le contrôle exercé par l’administration sur les communications orales et écrites des agences impliquées dans ce domaine s’inscrivaient dans une stratégie visant à minimiser les résultats de la science et à en exagérer le degré d’incertitude. Ces pratiques remonteraient au moins à 2003 et se seraient amplifiées après le cyclone Katrina à l’automne 2005.

    Le rapport confirme que la Maison Blanche, par l’intermédiaire du Council on Environmental Quality (CEQ) et de l’Office of Management and Budget (OMB) a exercé une censure sur les scientifiques du gouvernement, notamment de la NOAA et de la NASA, en encadrant strictement leurs communications avec les médias et leurs témoignages devant les auditions parlementaires. Ces pratiques étaient largement répandues, comme l’a confirmé une enquête de l’Union of Concerned Scientists (UCS) publiée au début de l’année.

    Les investigations de la Chambre ont également établi que le CEQ éditait très largement les rapport des instances fédérales sur le changement climatique, dont plusieurs documents majeurs : Plan Stratégique du Climate Change Science Program (CCSP), Rapport sur l’Environnement de l’EPA, rapport annuel du CCSP au Congrès (Our Changing Planet), etc. Enfin, le CEQ est directement intervenu dans la rédaction des arguments judiciaires de l’EPA dans son procès avec des associations environnementales sur la réglementation des gaz à effet de serre (tranché en faveur des associations par la Cour Suprême le 2 avril 2007).

    Selon le rapport du Comité, « l’Administration Bush a agi comme si le plan communication de l’industrie pétrolière constituait sa feuille de route ». Au lendemain de Kyoto en effet, l’American Petroleum Institute avait élaboré une stratégie interne, le Climate Science Communications Action Plan, visant à exagérer et exploiter les incertitudes scientifiques pour influencer la perception de l’opinion publique sur les sciences du climat. L’API fait toujours une large place aux scientifiques critiques des positions du GIEC dans ses prises de positions sur le changement climatique.

    Au terme d’âpres négociations avec le président du CEQ, James Connaughton et le Département du Commerce (dont dépend la NOAA), la Commission a pu se procurer près de 27.000 pages de documents qui, complétées d’auditions, lui ont permis de parvenir à ces conclusions.

    M. Connaughton est le chef de la délégation américaine à la Conférence de Bali. Interviewé sur National Public Radio à la fin Novembre, il avait adopté un langage inhabituellement volontariste sur le changement climatique, estimant qu’il appelait des solutions internationales urgentes.

  17. clusiau said

    Tiens j’avais oublié ceci.
    UNITED STATES HOUSE OF REPRESENTATIVES
    COMMITTEE ON OVERSIGHT AND GOVERNMENT REFORM
    DECEMBER 2007

    C’est en anglais alors je vous donne tout de suite la conclusion :
    CONCLUSION
    The Committee’s 16-month investigation reveals a systematic White House effort to
    censor climate scientists by controlling their access to the press and editing testimony to
    Congress. The White House was particularly active in stifling discussions of the link
    between increased hurricane intensity and global warming. The White House also sought
    to minimize the significance and certainty of climate change by extensively editing
    government climate change reports. Other actions taken by the White House involved
    editing EPA legal opinions and op-eds on climate change.

    Pour tout lire : http://oversight.house.gov/documents/20071210101633.pdf

  18. sylvainguillemette said

    Merci beaucoup Clusiau, pour ces pertinentes informations! 😛

    Mais je préfère croire Jacques Saint-Pierre, Jean-François Grenier et Carlop! Eux, y disent les vraies affaires! (J’espère que vous avez compris mon sarcasme! Hé hé!)

  19. sylvainguillemette said

    J’ai aussi enregistré un reportage sur les ondes de RDI, il y a plusieurs mois, intitulé, « Les scientifiques à la solde de l’administration Bush ». Très intéressant! Le comique de service, dont je ne me souviens plus le nom, qui travaillait pour l’administration Bush, a aussi servi les intérêts du parti conservateur canadien, sous Harper. Je sais aussi que ce comique de service a quitté ce poste, sa carrière d’ailleurs, car lui-même, aujourd’hui, avoue que les changements climatiques ont bel et bien lieu et que l’être humain en est logiquement responsable. Il a changé de camp, et s’est excusé d’avoir délibérément menti sur les changements climatiques, pour le compte des conservateurs républicains des États-Unis et des conservateurs canadiens.

    Merci encore Clusiau! J’envois ça à ma liste!

  20. sylvainguillemette said

    Oups! J’envoie!

  21. quebecsocialiste said

    Bon billet camarade Antho! Il faut vraiment être un mouton pour croire aux inepties de FAUX NEWX et CNN!

    En parlant de mouton:

    « Sérieusement, comparé à Antagoniste, vous faites figure d’amateurs. » (JSP)

    Il faut vraiment être un petit mouton en manque de sources pour vanter celles d’un autre mouton tout aussi confu et aveugle.

  22. quebecsocialiste said

    Oups… « FAUX NEWS ».

  23. Vous avez raison Jacques St-Pierre. Ce blogue fait figure d’amateur face au populisme, à l’apologie de la violence et au girouettage de antagoniste.net!

  24. manx1 said

    Vous allez encore sur Antagoniste? C’est une perte de précieuses secondes, pour moi.

  25. simongibran said

    Bonjour à tous,

    Premièrement je m’excuse encore de continuer de traiter d’un sujet qui n’est pas en lien direct avec le message original. Je ne fais pas ça pour nuire à la vitalité de votre blogue. De toute façon, je n’aurai pas le temps de revenir d’ici plusieurs jour (trop de travail), donc je ne referai pas dévier ce sujet.
    ================================================================

    Bonjour Sylvain

    Tu fais remarquer, à juste titre, que la situation au Népal et ici n’est pas la même. Tu en tires comme conclusion que mener une révolution en dehors du cadre parlementaire, bien que cela ait pu conduire à certains succès la-bas, ne serait pas une bonne chose ici.

    Mais tu fais également remarquer que les révolutionnaires la-bas ont participé aux élections et tu laisses entendre que ceux d’ici devraient s’en inspirer…

    Je dirais que ta deuxième affirmation est un peu inconséquente avec la première. Dans le premier cas, tu dis que la situation est trop différente pour que clea s’applique ici, mais dans le deuxièem cas, tu sembles oublier qu’on parle de deux situation complètement différente. Ainsi, ce n’est pas parce que la participation aux élections de la part des révolutionnaires au Népal serait une bonne chose que cela serait NÉCESSAIREMNT le cas ici. De la même manière, ce n’est pas parce que une révolution menée pendant plus de 10 ans en rupture complète avec le cadre parlementaire au Népal serait une bonne chose que cela serait NÉCESSAIREMNT le cas ici. J’insiste sur le mot nécessairement)

    Je pense que ce sur quoi il faut s’entendre, c’est de ne pas être dogamtique. Être dogamtiquement contre, en tout temps, à toutes formes de particpitions aux élections n’est pas une bonne position. De la même manière, être dogamtiquement contre, en tout temps, à tous processus qui se fait en marge ou en opposition aux élections n’est pas une bonne position. Il faudrait d’abord s’entendre sur cette question avant de pouvoir poursuivre le débat.

    Moi personneleemnt, je doute du bien fondé de particper aux élections ici (alors que je trouve ça bien au Népal ou au Vénézuela). J’habite dans un quartier populaire, et la plupart des échos que j’ai de mes voisins est qu’ils sont totalement écoeurés du parlementarisme. Pour eux, tous les députés sont des «crosseurs» (ce explicitement le mot qu’ils utilisent). Dans ces conditions, moi je ne suis pas tout à fait convaincu que de mener un combat dans une arène où c’est la bourgeosie qui a dicté ses règles soit le meilleur chemin à prendre.

    Bonne nuit

    P.S. De la manière dont tu qualifies de populaire la victoire électorale de maoïste au Népal, on dirait que tu ne considérais pas leur actions avant comme étant populaire !?! Si c’est le cas, tu ne devrais considérer ni la révolution d’octobre, ni la révolution cubaine comme étant populaire…

  26. sylvainguillemette said

    Je suis d’accord en partie avec votre réponse camarade, mais n’oublions pas que le quartier populaire que vous habitez, connait en partie même pas sa propre classe, encore moins les termes employés par nous; prolétariat, bourgeoisie, parlementaire, etc.. C’est souvent plus qu’autre chose, du chinois pour les habitants des quartiers populaires, malheureusement. La tâche me parait certes bien difficile, quant l’élaboration de cette classe, l’éducation de cette dernière. D’un côté, nous pouvons leur faire la leçon tant que nous voulons, mais rarement dépasserons-nous les médias capitalistes de masse quant à l’éducation de la classe populaire, et le prolétariat. D’ailleurs, bon nombre de prolétaires répètent mot pour mot la propagande bourgeoise et réactionnaire anti-syndicaliste, sans toutefois pouvoir expliquer ce point de vue totalement hors science, réactionnaire.

    Certes, je ne condamnerai pas toute prise de position, comme celle de se battre hors parlement par exemple. Je crois qu’il existe des cas où la parle-menterie est d’aucune efficacité immédiate et même, aucune efficacité à long terme. Mais cela ne fut pas le cas au Népal, et je ne crois manifestement pas que ce soit nécessaire ici. Cela dit, j’ai bien moi aussi, envie de foutre des pieds aux culs de ces bourgeois, de leur rappeler qu’ils ne sont absolument rien, qu’ils ne sont que parasites.

    Un autre aspect, personne demain, avec toute l’abondance du Québec, ne tombera dans une guérilla contre le gouvernement. Ce ne serait d’aucune popularité. Ici, contrairement aux régions arbitraires et autoritaires d’ailleurs, nos pauvres mangent, boivent et ont généralement, de bien meilleures conditions que les autres des pays pays en voie de développement. Je ne dis pas que l’action armée est injustifiée, je dis qu’elle est impopulaire et qu’elle ne serait probablement jamais soutenue par le prolétariat, duquel nous disons parler au nom de…

    Et bien au contraire de ce que vous dites, je crois que l’action armée au Népal, d’avant les élections, était populaire. Justement en rapport avec mon paragraphe ci-haut. Ce qui n’est visiblement pas le cas d’un québécois qui se promène en VUS 8 cylindres par exemple. Encore moins de celui qui se promène en Porshe. Ici, la réalité de la pauvreté est très faussée, entre autre par les vendeurs de poudre, de marijane et de voitures volées. Quand les gens goûteront la pauvreté de la récession débutée, les choses changeront. Cela dit, je crois plutôt qu’un parti tel le nôtre, qui vise quand même la révolution, ne l’oublions pas, pourra devenir populaire. Partout dans le monde, les partis communistes et révolutionnaires deviennent populaires dans d’exécrables conditions du prolétariat, malheureusement.

    Comme je dis souvent, l’être humain, lorsqu’il entend le son de la chute alors qu’il nage dans une rivière, décide alors de nager à sens contraire du courant. Toutefois, comme avec les changements climatiques, il peut parfois être trop tard.

    Bon matin camarade.

  27. clusiau said

    ….Encore moins de celui qui se promène en Porshe.,,,SG

    Qu’est-ce que t’as contre les Porsche toi ?
    Je voulais justement m’en procurer une de 1986. Mais je me suis bien rendu compte que même vieille de même, c’est très cher et encore plus à faire réparer.
    Mais comme conduite, il faut se rendre à l’évidence; rien ne bat une Porsche, peu importe notre classe sociale !!!

  28. sylvainguillemette said

    😛

    La limite de vitesse est de 100km/h partout au Québec, comme maximum. Les pistes de course existent pour ces voitures. Hé hé!

    Et ça consomme énormément d’essence, à moins de tenir une vitesse médiocre pour le bolide. Et ce n’est certes pas tous les prolétaires qui pourront se permettre de se payer une porshe, à moins de ne pas payer ses impôts, l’assurance maladie,etc.. 😛

  29. clusiau said

    ….Et ce n’est certes pas tous les prolétaires qui pourront se permettre de se payer une porshe, à moins de ne pas payer ses impôts, l’assurance maladie,etc…..SP

    C’est justement c’que j’fais !!!

    Ainsi je pensais pouvoir me payer une Porsche mais comme je t’ai dit, même en trichant je ne suis pas à la hauteur de l’échelle qu’il faut pour en acheter une. En passant, la Porsche consomme peu en comparaison avec les VUS et autre trucks des débiles américains qui tiennent pas la route.

    Bien sûr la vitesse des voitures devraient être bloquée à 100kh/hr puisque c’est la loi. Les manufacturiers automobiles sont responsables en partie de l’hécatombe sur les routes et devraient être « collectés » pour subvenir aux dépenses pour les soins dans les hôpitaux etc…ça abaisserait nos impôts. L’autre partie revient aux fous du volant mais ça, c’est une autre histoire.

    Puisque je suis souvent ironique, dis-moi camarade, comment on fait pour mettre une face qui rie ou qui pleure pour accompagner nos textes s.v.p. ? Je me ferais peut-être moins d’ennemis quoique, j’haïs pas une bonne engueulade de temps à autre. Ça sort le méchant et ça soulage. Salut

  30. clusiau said

    Erreur ; ça abaisserait VOS impôts….nuance tout d’même.

  31. sylvainguillemette said

    Exemple:(: ))

    Mais si l’État que je veux faire tomber, instaure des lois de par son parlement de parlementeurs, ne devrait-il pas faire respecter ces dites lois, de par son organe répressif policier ou armé? Sinon, à quoi sert réellement la police? Ah c’est vrai! Protéger et servir, les bourgeois!

  32. castorpolitique said

    L’article du NYT est pas mal quand meme.

  33. sylvainguillemette said

    Oui, surprenant disons. Certains ont beau le qualifier de gauche, ça reste un média de droite quant à ma perception de la gauche.

  34. sylvainguillemette said

    Oui, surprenant disons. Certains ont beau le qualifier de gauche, ça reste un média de droite quant à ma perception de la gauche.

  35. Cowboy said

    Pour toi tout les médias sont de droite, c’est pas surprenant

  36. clusiau said

    ….à quoi sert réellement la police? Ah c’est vrai! Protéger et servir, les bourgeois!….

    Right on man.

  37. sylvainguillemette said

    Et leurs lèche cul.

  38. clusiau said

    Hors sujet mais voilà une petite vidéo qui va plaire aux communistes, aux prolétaires et aux anti-Sarko :

    Donnez m’en des nouvelles….!

  39. quebecsocialiste said

    @Clusiau

    Super interview! Bien pensé! Monsieur Badiou dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

    Merci pour le lien.

  40. sylvainguillemette said

    Merci Clusiau pour le lien. J’ai la basse vitesse, mais j’ai finalement réussi à voir la vidéo. La haute vitesse arrive en ville, euh au village! Enfin! Ça ne fait qu’un an sous basse vitesse et bordel que c’est long!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :