Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Dans le collimateur

Posted by sylvainguillemette sur 1 mai, 2008

J’ai remarqué ce matin, que le département d’État états-unien avait fait part de ses craintes envers certains pays, jugés terroristes ou problématiques pour cet État terroriste et impérialiste lui-même.

Dans cette liste habituelle et répétitive, nous y trouvons bien entendu des pays démocratiques et ne représentant absolument aucun danger, comme Cuba. Bien sûr, vous pouvez également y apercevoir le Venezuela démocratiquement gouverné par un président démocratiquement élu et ce, majoritairement par la population, mais qui représente un danger à l’hégémonie états-unienne capitaliste.

L’Iran… Ce n’est pas avec surprise que j’ai pu voir que l’Iran représentait un danger « nucléaire » à l’harmonie internationale (sic!), pour les États-Unis d’Amérique sous gouvernement terroriste et impérialiste républicain, et quelques uns de ses alliés. Les États-Unis, eux –même détenteurs de l’arme nucléaire, d’armes chimiques et bactériologiques, nous font part de leurs inquiétudes quant à la possibilité que l’Iran puisse également posséder, ce qu’ils possèdent eux!

Là où je veux en venir? Non seulement les États-Unis du gouvernement terroriste et impérialiste républicain, possèdent des armes de destruction massive, mais vont encore plus loin! Ils les utilisent à des fins terroristes, contre des civils! En 2004, l’armée terroriste et impérialiste états-unienne a utilisé du phosphore blanc à Fallujah, en Irak. Le « WP », pour l’appellation anglaise, est une arme de destruction massive, car elle ne peut pas viser que les combattants. Elle a un effet sur un diamètre de 50 mètres, vous devinez donc qu’un tas de civils sont morts lors de l’utilisation de cette arme en 2004. Ceci n’est qu’un exemple, moindre, comparé à celui que je donnerai ici.

En 1945, les États-Unis d’Amérique ont utilisé, sans jamais en avoir honte, sans jamais en subir les sanctions économiques des autres pays, l’arme atomique à deux reprises, sur deux villes de pêcheurs, en toute connaissance de cause! Hiroshima d’abord, le 6 août, pour ensuite anéantir Nagasaki et ses habitants le 9 août.

Au-delà des armes atomiques utilisées à des fins terroristes, les États-Unis ont également répandu au Vietnam l’Agent Orange, avec l’approbation de John F. Kennedy, ce grand démocrate qui n’est en fait qu’un tueur de masse, un génocidaire. Les gens meurent encore aujourd’hui de l’Agent Orange, ou naissent déformés à plus d’un bébé sur 4.

Et encore, les crimes états-uniens sur Terre sont innombrables, toutes et tous savent que c’est lorsqu’un empire s’éteint que l’on peut ensuite en faire le bilan. Mais encore faudrait-il que les instances concernées, comme; l’O.N.U., comme l’A.I.E.A., comme bien d’autres organisations dont sont membres les pays développés, entrent en action et mettent au pas l’empire terroriste états-unien! À quand la recherche d’ADM aux États-Unis d’Amérique, seul pays à avoir utilisé les armes nucléaires lors d’un conflit dans toute l’histoire de l’humanité?

C’est beau rêver hein?

Publicités

10 Réponses to “Dans le collimateur”

  1. « John F. Kennedy, ce grand démocrate qui n’est en fait qu’un tueur de masse, un génocidaire »

    Non, mais, qu’est-ce que c’est que ce commentaire inutile?

  2. carlop said

    Sylvain Guillemette, le pro-terroristes, écrit maintenant des billets sur ce site.

    Allo la crédibilité!

  3. sylvainguillemette said

    J.F.K. était un tueur de masse et un génocidaire, c’est un fait historique de par son geste, son approbation de l’utilisation de l’Agent Orange qui tue encore aujourd’hui, énormément de vietnamiens et en déforment d’avantage à leur naissance. D’autant plus que le géniteur de Kennedy, son père, était un mafieux personnage. Une belle famille!

    Quant à vous Carlop, vous n’avez jamais démontré que je soutenais le terrorisme, encore moins que le réchauffement climatique était un complot socialiste. Carlop le projectionniste! Carlop qui, lui, appuie vraiment le terrorisme, dont celui des États-Unis à l’étranger, dont celui d’Israël à l’étranger, tout en appuyant une double-mesure, soit le fait que ces deux états terroristes possèdent et utilisent des armes de destruction massive contre des civils. Carlop condamne le même fait chez ses ennemis idéologiques. Voyez-vous? Il appuie d’un côté un crime, mais le condamne de l’autre côté, trouvez la logique!

    Quant à moi, contrairement à ce prétend encore mensongèrement Carlop, je condamne toute forme de terrorisme, toute forme. Carlop n’a d’ailleurs jamais pu prouver ses dires, il n’a jamais dit: Sylvain est un pro-terrorisme parce qu’il appuie tel acte terroriste, il ne fait que de la projection de mes accusations à son endroit.

    Autre point, Carlop crie au complot socialiste quant au réchauffement climatique, un peu comme mon tarla de Fernand Trudel, mais Trudel, lui, au moins, était payé par ses copains du parti conservateur et les pétrolières pour inventer ses chimères. Carlop, lui, le fait gratuitement. Or, il se met un doigt dans l’oeil, car c’est sur la communauté scientifique qu’il crache en voulant m’attaquer sur ce point. Ça ne me touche aucunement, c’est même plutôt drôle de voir agir cette droite déconcertée, perdue et prise en étau avec la réalité qui ne fait que se confirmer de jour en jour.

    Jacques Saint-Pierre et Carlop sont des pro-terrorisme parce qu’ils soutiennent des États terroristes, des attentats terroristes, et des États qui possèdent et utilisent les ADM à des fins terroristes, contre des civils. Je peux donner au moins deux exemples: L’attaque de Fallujah 2004 et l’attaque du Liban 2006.

    À Fallujah, les états-uniens, comme je le dis dans mon texte, ont attaqué les militants avec des ADM, dont le phosphore blanc (les vidéos sont disponibles partout sur internet), ce faisant, ils ont tué un beau gros tas de civils, mais sans pitié, comme toujours et surtout, sans sanction quelconque de la part de la communauté internationale complice.

    Quant à Israël, lorsqu’ils ont attaqué le Liban, ils l’ont fait avec des ADM, dont le phosphore blanc aussi, le NAPALM, les bombes à sous-munitions (5% à 15% des sous-munitions n’explosent pas, c’est fait exprès, ça fait ensuite un champs de mines!), de l’artillerie massive et continue, ils ont détruit les ponts, les hôpitaux, les écoles, brisé les lignes de courant, démoli plusieurs villes au complet et fait plus de 1100 victimes civiles au long de cette agression illégitime et terroriste. Israël n’a jamais été puni pour ses actes terroristes.

    Voilà deux agressions terroristes que soutiennent Carlop et Saint-Pierre, les pro-terrorisme.

  4. sylvainguillemette said

    Allô les pro-terrorisme!

  5. sylvainguillemette said

    Carlop, allô la crédibilité en environnement! Je vais le recoller encore, pour vous faire chier monsieur le vrai pro-terrorisme.

    « Le rôle du gaz carbonique dans l’effet de serre est pourtant connu depuis que le suédois prix Nobel Svante Arrhenius a écrit son article  » De l’influence de l’acide carbonique dans l’air sur la température au sol » publié en… 1896 !
    C’est un fait prélevé des glaces que la concentration du CO2 dans l’air est actuellement la plus élevée jamais mesurée en 650 000 ans ! L’humanité produit 24 milliards de tonnes de CO2 par année et le rythme d’augmentation du CO2 s’accélère encore.
    Selon Fernand Trudel, et contrairement à ce que disent les scientifiques du GIEC, cela n’aurait aucune influence sur le climat ?! Les arguments fallacieux de Trudel sont trop orientés pour ne pas être suspects de manipulation politique grossière. Cela s’appelle de l’imposture scientifique.

    Alain Brunel »

    http://www.ledevoir.com/2007/04/28/commentaires/0704291243873.html

  6. sylvainguillemette said

    Et comme de fait, cet autre adversaire des miens, est un un imposteur et un très proche ami du parti conservateur et des pétrolières. Seriez-vous Carlop, l’un de ces copains des pétrolières et du Parti conservateur? Qui se cache derrière Carlop, Harper lui-même? une chose est certaine, c’est que c’est un pro-terrorisme qui se cache derrière un pseudo à la con…

  7. quebecsocialiste said

    Un texte plein de bon sens tiré du site officiel du Hezbollah, Al-ManarTV:

    « 02/05/2008 Hezbollah issued the following statement:
    With regard to the release of a report by the US administration through which it gave itself the right to categorize peoples, states and movements, between those it calls moderates who are in harmony with its policies and schemes and those opposing it to preserve their rights and therefore categorized as terrorists, the following points must be highlighted:

    First, the US administration is the major sponsor of international terrorism, the murderer of the largest number of innocent people yet and the biggest seller of military killing and torture tools; therefore, this administration has no right to give others certificates of patriotism or terrorism, while it is forcing the peoples of the world including the American people to pay the tax of its mobile wars and the price of its blood thirsty policies. Hence, when the US administration enlists certain groups on its terrorism list, it is in fact granting them a medal of honor, in the eyes of their peers. It is also categorizing itself and its allies as enemies of the forces of national liberation, who constitute the majority of the people worldwide, thus rendering itself unable to alter its ugly and barbaric picture.

    Second, releasing this report is, in itself, a blatant provocation and aggression against the targeted peoples and forces. It also constitutes a cover up for direct US massacres from Afghanistan, Iraq, and Somalia to the rest of the world. It is a hush up for the US administration’s indirect massacres perpetrated daily by Israeli occupation forces against the Palestinian people that has been blockaded with US arms, support and of course a US decision that has always been against the peoples of the Arab and Islamic worlds, as if these people have no human rights to defend their interests, determine their fates and live with pride and dignity.

    Third, the policy of sedition and internal strife has been exposed through the US administration’s instigation of its allies in Lebanon against their own people in the resistance and the opposition, knowing that they constitute the majority of the Lebanese people. This makes the US administration a godfather of the scheme of seditions and uncovers its real agenda. Yet, instigation and scolding its tools for failing to fulfill their commitments will prove futile. However, this illustrates why the July 2006 war had taken place and explains the US administration’s foiled endeavors due to the Lebanese people’s triumphs over their plot and the Zionist scheme in Lebanon.

    Fourth, this flagrant US position confirms the soundness of the political choice by the opponents of the US scheme for hegemony and prompts them to adhere more to their elements of force, impregnability and defense. It also makes the peoples of the world more determined to face Washington’s despotic policy, given that it’s the number one danger and the most pressing threat on international peace and stability.

    On Wednesday the US State Department issued its annual report on so called world terrorism and categorized Hezbollah in Lebanon as the most capable and technical terror groups in the world. »

    Bien dit! Les É-U devraient commencer par ce regarder eux-même dans le mirroir avant de garocher leurs mensonges éhontés au visage de l’humanité!

    Vive la résistance! Longue vie au Hezbollah!

  8. clusiau said

    Il faut dire qu’actuellement, le président de l’Iran rencontre les alliés des USA pour des ententes sur le pétrole et autres et que ces derniers, des grosses pointures comme l’Inde, le Pakistan et la Chine, ne seront pas d’accord avec une action anti-Iran par les USA.

    La Chine a tout de même des outils pour se défendre et même attaquer ceux qui tenteraient de lui nuire :
    800 armes nucléaires (dont 150 sol-air mobiles, 30 mer-air, 50 sol-sol mobiles, 100 air-air embarqués) sans compter les bâtiments de la marine (60 bâtiments de classe destroyer, 5 sous-marins nucléaires d’attaque) et l’armée de l’air (4500 avions de chasse) plus les 2,250,000 hommes et femmes de l’armée de terre, ce qui constitue une puissance militaire effrayante.

  9. clusiau said

    En retard sur la fête des travailleurs, des infos que je partage avec ceux qui ne les connaissaient pas :

    l er Mai commémore la grève générale de 1886 entreprise aux États-Unis pour obtenir la journée de 8 heures. Mais plusieurs syndicats américains étaient réticents à célébrer l’événement le même jour que les syndicats européens… socialistes ou communistes ! Ils ont finalement adopté le premier lundi de septembre, jour que le Congrès a entériné en 1894.

    Aux États-Unis, le «Labor Day» (ou Jour du Travail) ne doit rien à la fameuse journée de 1886. Il tire ses origines d’une grève des cheminots qui, en 1894, avaient voulu soutenir les ouvriers de l’entreprise Pullman, eux-mêmes en grève contre leur employeur.

    Le président américain Grover Cleveland n’avait pas hésité à envoyer 12.000 soldats contre les grévistes et deux hommes furent tués au cours des affrontements, à Kensington, près de Chicago. La grève fut déclarée terminée le 3 août 1894, les ouvriers de Pullman prenant même l’engagement de ne plus se syndiquer.

    Les citoyens américains s’étant indignés des méthodes brutales du président Cleveland, les élus de la Chambre des représentants, à Washington, votèrent la proposition d’un jour chômé pour honorer les travailleurs. Le président lui-même signa le projet de loi six jours à peine après l’intervention de l’armée, dans l’espoir de se faire réélire la même année… mais il n’en fut pas moins battu.

    – Allemagne :

    En Allemagne, le 1er mai est chômé comme en France.

    – Belgique et Luxembourg :

    En Belgique (et au Luxembourg), le 1er mai est chômé et les partis socialistes en profitent pour défiler et réaffirmer leur ancrage à gauche.

    Au milieu du XXe siècle, le 1er mai socialiste fut pendant un temps concurrencé par les cortèges «Rerum Novarum» de l’abbé Joseph Cardijn, fondateur de la Jeunesse Ouvrière Catholique (JOC). Ces cortèges d’ouvriers chrétiens ont lieu le jour de l’Ascension.

    – Pays-Bas :

    Aux Pays-Bas, le 1er mai reste ordinairement ouvré. Idem en Suisse. Quelques entreprises et organisations internationales concèdent cependant à leur personnel un jour de congé en l’honneur de la fête du Travail.

    – Europe centrale :

    En Europe centrale, en Pologne ou encore en République tchèque, le 1er mai est toujours chômé mais les défilés, qui étaient quasiment obligatoires sous le régime communiste, ne font plus recette… tout comme en France.

    – Australie :

    En Australie, quelques syndicats socialistes ou communistes défilent à l’occasion du 1er mai. Mais la fête du Travail est officiellement commémorée à d’autres dates : le 4 mars en Australie occidentale, le 11 mars dans l’État de Victoria, le 6 mai dans le Queensland et le territoire du Nord, le 7 octobre à Canberra (la capitale), en Nouvelle-Galles du Sud (Sydney) et en Australie méridionale.

    – Amérique latine :

    En bonne élève de l’Europe, l’Amérique latine – Brésil compris – commémore la fête du Travail en chômant le 1er mai. Mais, comme ailleurs, les défilés syndicaux ont largement cédé la place à des activités ludiques: pique-niques, foot-ball….

    Au Mexique, dans l’État de Sinaloa, le 1er mai marque la fête de l’été avec la fin de la récolte des tomates et d’autres produits agricoles.

    Au Paraguay, en 2002, le chef de l’État a tenté de remplacer le 1er mai par le premier lundi de mai (à la manière britannique). Mais l’opinion publique a rejeté cette réforme et, le 1er mai, on continue de célébrer la fête du travailleur («el día del trabajador») : ce jour-là, les patrons invitent leurs employés à partager un «asado» (sorte de barbecue).

    – Israël :

    En Israël, on ne chôme pas le 1er mai, bien que l’État juif ait été fondé par des militants socialistes.

    – Japon :

    Les Japonais ne célèbrent pas la fête du Travail mais la première semaine de mai, dite «Semaine dorée», donne lieu à des festivités et des jours chômés.

    – Royaume-Uni :

    Au Royaume-Uni, ce n’est pas le 1er mai qui est chômé mais le premier lundi de mai… ce qui permet aux salariés de bénéficier chaque année d’un week-end prolongé.

    – États-Unis et Canada :

    Même pragmatisme aux États-Unis et au Canada où la Fête du Travail est célébrée le 1er lundi de septembre (les puissants syndicats nord-américains comme l’AFL-CIO n’ont pas voulu s’aligner sur les syndicats européens d’obédience marxiste).

    Quelques syndicats québécois manifestent néanmoins le 1er mai en solidarité avec leurs homologues européens.

  10. sylvainguillemette said

    Merci Clusiau, pour ces pertinentes informations!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :