Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Les contradictions d’Amnesty International

Posted by sylvainguillemette sur 6 mai, 2008

Amnesty International (AI) est sans aucun doute la plus célèbre organisation de défense des droits de l’homme à travers le monde. Créée en 1961 par l’avocat britannique Peter Benenson, cette organisation non gouvernementale dispose de sections dans plus de cinquante pays et de plus de deux millions d’adhérents à travers la planète. Son travail remarquable en faveur de l’abolition de la peine de mort et de la torture, contre les crimes politiques et pour la libération des prisonniers d’opinion lui a permis de bénéficier du statut d’organisme à caractère consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies, de l’UNESCO, du Conseil de l’Europe et de l’Organisation des Etats américains, entre autres1.

Les « prisonniers d’opinion »

AI publie chaque année un rapport sur la situation des droits de l’homme dans le monde. Presque aucun pays n’échappe à son regard vigilant. Concernant Cuba, l’organisation internationale fait état de « 69 prisonniers d’opinion » dans son rapport 2007 et explique que ces derniers sont incarcérés pour « leurs positions ou activités politiques non violentes ». Le gouvernement cubain récuse cette charge et accuse AI de partialité. Les relations ont été rompues entre l’organisation et les autorités du pays depuis 1988, date de la dernière visite de AI à Cuba2.

Dans une déclaration du 18 mars 2008, AI a cette fois-ci dénombré « 58 dissidents toujours emprisonnés à travers le pays ». L’organisation souligne que « le seul crime commis par ces 58 personnes est d’avoir exercé de manière pacifique leurs libertés fondamentales ». Kerry Howard, directrice adjointe du programme Amériques d’Amnesty International, note qu’elle « les considère comme des prisonniers d’opinion. Ces personnes doivent être remises en liberté sans délai et sans condition3 ».

Dans son communiqué, l’organisation internationale reconnaît que « la plupart ont été inculpés d’‘actes contre l’indépendance de l’Etat’ ». Amnesty International reconnaît également que ces personnes ont été condamnées « pour avoir reçu des fonds ou du matériel du gouvernement américain pour des activités perçues par les autorités comme subversives ou faisant du tort à Cuba4 ».

Pour se convaincre d’une telle réalité, en vigueur depuis 1959, il suffit de consulter, en plus des archives étasuniennes partiellement déclassifiées, la section 1705 de la loi Torriccelli de 1992, la section 109 de la loi Helms-Burton de 1996 et les deux rapports de la Commission d’Assistance à une Cuba libre de mai 2004 et juillet 2006. Tous ces documents révèlent que le président des Etats-Unis finance l’opposition interne à Cuba dans le but de renverser le gouvernement de La Havane. Il s’agit là du principal pilier de la politique étrangère de Washington à l’égard Cuba5.

Ainsi, la section 1705 de la loi Torricelli stipule que « les Etats-Unis fourniront une assistance, à des organisations non gouvernementales appropriées, pour soutenir des individus et des organisations qui promeuvent un changement démocratique non violent à Cuba6 ».

La section 109 de la loi Helms-Burton est également très claire : « Le Président [des Etats-Unis] est autorisé à fournir une assistance et offrir tout type de soutien à des individus et des organisations non gouvernementales indépendantes pour soutenir des efforts en vue de construire la démocratie à Cuba7 ».

Le premier rapport de la Commission d’assistance à une Cuba libre prévoit la mise en place d’un « solide programme de soutien favorisant la société civile cubaine ». Parmi les mesures préconisées, un financement à hauteur de 36 millions de dollars est destiné au « soutien de l’opposition démocratique et au renforcement de la société civile émergeante8 ».

Le 3 mars 2005, M. Roger Noriega, secrétaire assistant pour les Affaires de l’hémisphère occidental de l’administration Bush, a signalé que 14,4 millions de dollars avaient été ajoutés au budget de 36 millions de dollars prévu dans le rapport de 2004. M. Noriega a même poussé la sincérité jusqu’à dévoiler l’identité de certaines personnes travaillant à l’élaboration de la politique étrangère étasunienne contre Cuba9.

Enfin, le second rapport de la Commission d’assistance à une Cuba libre prévoit un budget de 31 millions de dollars pour financer davantage l’opposition interne. De plus, un financement d’au moins 20 millions de dollars annuels est alloué à ce même effet pour les années suivantes « jusqu’à ce que la dictature cesse d’exister10 ».

Ainsi, aucun doute n’est possible à ce sujet.

Contradictions

AI admet désormais que les personnes qu’elle considère comme des « prisonniers d’opinion » ont « reçu des fonds ou du matériel du gouvernement américain pour des activités perçues par les autorités comme subversives ou faisant du tort à Cuba ». C’est ici que l’organisation internationale entre en pleine contradiction.

En effet, le droit international considère comme illégal le financement d’une opposition interne dans une autre nation souveraine. Une telle politique viole de manière flagrante les principes et les normes qui régissent les relations entre les Etats. Tous les pays du monde disposent d’un arsenal juridique leur permettant de défendre l’indépendance nationale contre ce type d’agression étrangère, en codifiant comme délits les conduites qui favorisent l’application de telles dispositions menant à la subversion. Il s’agit là d’un devoir primordial de tout Etat.

La législation cubaine

La législation cubaine punit de sanctions très sévères toute association avec une puissance étrangère dans le but de subvertir l’ordre établi et de détruire son système politique, économique et social. La loi n° 88 de protection de l’indépendance nationale et de l’économie de Cuba a été adoptée le 15 mars 1999, suite à la décision prise par les Etats-Unis d’accroître les sanctions économiques et le financement de l’opposition interne à Cuba.

Cette législation a pour but, comme le stipule l’Article 1, de « typifier et sanctionner les actes destinés à soutenir, faciliter ou collaborer avec les objectifs de la loi ‘Helms-Burton’, le blocus et la guerre économique contre [le] peuple [cubain], destinés à briser l’ordre interne, déstabiliser le pays et liquider l’Etat socialiste et l’indépendance de Cuba11 ».

La loi prévoit des sanctions de sept à quinze ans de privation de liberté pour toute personne qui « fournirait, directement ou par le biais d’un tiers, au gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, ses agences, dépendances, représentants ou fonctionnaires, des informations pour faciliter les objectifs de la loi ‘Helms-Burton’. Cette sanction sera de huit à vingt ans de prison si le délit est commis conjointement par plusieurs personnes ou s’il est stipendié d’une manière ou d’une autre12.

La législation n° 88 sanctionne d’une peine de trois à huit ans de prison le fait d’accumuler, reproduire ou diffuser du matériel à caractère subversif du « gouvernement des Etats-Unis, ses agences, dépendances, représentants, fonctionnaires ou de toute entité étrangère » dans le but de soutenir les objectifs des sanctions économiques et déstabiliser la nation. Les peines seront de quatre à dix ans d’emprisonnement si le délit est réalisé avec le concours d’autres personnes ou s’il est financé13.

Enfin, l’Article 11 stipule que « celui qui […] directement ou par le biais d’un tiers, reçoit, distribue ou participe à la distribution de ressources financières, matérielles ou autre, en provenance du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, ses agences, dépendances, représentants, fonctionnaires ou d’entités privées, est passible d’une privation de liberté de trois à huit ans14 ».

Ainsi, comme l’admet explicitement Amnesty International, les personnes qu’elle considère comme étant des « prisonniers d’opinion » ont en réalité commis un grave délit sévèrement sanctionné par la loi cubaine. Ce faisant, ils sont passés du statut d’opposants à celui d’agents stipendiés par une puissance étrangère et sont donc condamnables au regard de la justice cubaine. Les « prisonniers d’opinion » sont en réalité des mercenaires au service d’une puissance étrangère hostile et belliqueuse.

Spécificité pénale cubaine ?

Il convient également de souligner que les Etats-Unis ont été historiquement l’ennemi acharné de l’indépendance et de la souveraineté de Cuba. En 1898, Washington est intervenu dans la guerre anticoloniale cubaine pour empêcher les Cubains d’accéder pleinement à l’autodétermination et a occupé le pays jusqu’en 1902. Par la suite, Cuba est devenue une espèce de protectorat dominé politiquement et économiquement jusqu’en 1958. A partir de 1959, les Etats-Unis ont tout tenté pour détruire la Révolution cubaine : attentats terroristes, invasion armée, menace de désintégration nucléaire, sanctions économiques, guerre politique, médiatique et diplomatique et subversion interne.

Comme tout Etat responsable, le gouvernement révolutionnaire a adopté des mesures légales pour sa survie contre de tels agissements. Cependant, la législation pénale cubaine dispose-t-elle d’un caractère particulier ? Est-elle unique ? Voyons ce que prévoient les législations occidentales – qui, pourtant, ne font pas face aux mêmes menaces que Cuba – pour les individus qui se mettraient au service d’une puissance étrangère.

Le Code pénal étasunien

Aux Etats-Unis, de tels agissements sont fortement sanctionnés. Selon le paragraphe 951 du Code pénal, « quiconque, autre qu’un fonctionnaire diplomatique ou consulaire ou attaché, agit aux Etats-Unis en tant agent d’un gouvernement étranger sans notification préalable au Ministre de la Justice […] est passible à ce titre d’une peine pouvant atteindre dix ans de prison ». Le point e/2/A du paragraphe précise que « toute personne engagée dans une transaction commerciale légale doit être considérée comme un agent d’un gouvernement étranger […] s’il s’agit d’un agent de Cuba ». Ainsi, un Cubain qui achèterait un appareil médical aux Etats-Unis pour un hôpital de La Havane est légalement passible d’une peine pouvant atteindre dix ans de prison15.

Le paragraphe 953, connu sous le nom de loi Logan, stipule que « tout citoyen des Etats-Unis, quel qu’il soit, qui, sans autorisation des Etats-Unis, entreprend ou maintient, directement ou indirectement, une correspondance ou une relation avec un gouvernement étranger ou tout fonctionnaire ou agent de celui-ci, dans l’intention d’influencer les mesures ou la conduite d’un gouvernement étranger ou de tout fonctionnaire ou agent de celui-ci, par rapport à un conflit ou une controverse avec les Etats-Unis » est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison16.

Si une telle loi était appliquée à Cuba, l’immense majorité de ce que la presse occidentale considère comme étant la « dissidence cubaine » se trouverait sous les verrous. En effet, les opposants cubains se réunissent régulièrement avec le représentant des Etats-Unis à La Havane, Michael Parmly, dans les bureaux de la Section d’intérêts nord-américains (SINA) ou même dans la résidence personnelle de celui-ci.

Le paragraphe 954 prévoit une peine de dix ans de prison pour toute personne qui émettrait de « fausses déclarations » dans le but de porter atteinte aux intérêts des Etats-Unis dans ses relations avec une autre nation17. Là encore, si l’opposant Oswaldo Payá – qui accuse le gouvernement cubain d’être responsable de disparitions et d’avoir assassiné plus de « vingt enfants » – était soumis à une législation aussi sévère que celle des Etats-Unis, il serait actuellement en prison, sans susciter aucun émoi auprès des âmes bien-pensantes occidentales. Pourtant le plus célèbre des dissidents cubains n’a jamais été inquiété par la justice cubaine, car celle-ci n’a pas de preuves qu’il reçoit de l’argent d’une puissance étrangère. A titre de comparaison, Raúl Rivero, qui était un opposant relativement modéré et frileux par rapport à Payá, avait été condamné à vingt ans de prison (et libéré un an plus tard) car il avait accepté les généreux émoluments offerts Washington18.

Le paragraphe 2 381 stipule que « quiconque, devant allégeance aux Etats-Unis, mène une guerre contre le pays ou s’associe à ses ennemis, en leur fournissant une aide et un soutien aux Etats-Unis ou ailleurs, est coupable de trahison et est passible de la peine de mort, ou d’une peine de prison supérieure à cinq ans19 ».

Ainsi, si des citoyens étasuniens avaient eu les mêmes agissements que les individus reconnus coupables d’association avec une puissance étrangère par la justice cubaine, ils risqueraient la peine capitale. Le paragraphe 2 385 prévoit une peine de vingt ans de prison pour toute personne prônant le renversement du gouvernement ou de l’ordre établi20.

Comme cela est aisément constatable, le code pénal étasunien est, à maints égards, bien plus sévère que la législation cubaine.

La legislation pénale française

Le Code pénal français prévoit également des sanctions extrêmement sévères en cas d’association avérée avec une puissance étrangère. Selon l’article 411-4,

« Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d’amende.

Est puni des mêmes peines le fait de fournir à une puissance étrangère, à une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France21 ».

La loi française est, à cet égard, plus sévère que la législation cubaine.

La loi espagnole

Le Code pénal espagnol de 1995 prévoit des sanctions sévères pour ces mêmes délits. Selon l’Article 592, « les personnes maintenant des intelligences ou des relations de tout type avec des gouvernements étrangers, avec leurs agents ou avec des groupes, organismes ou associations internationales ou étrangères, dans le but de porter préjudice à l’autorité de l’Etat ou de compromettre la dignité ou les intérêts vitaux de l’Espagne, seront punis d’une peine de prison de quatre à huit ans22 ».

L’Article 589 prévoit une peine de un à trois ans de prison pour « toute personne qui publierait ou exécuterait en Espagne n’importe quel ordre, disposition ou document d’un gouvernement étranger qui porte atteinte à l’indépendance ou à la sécurité de l’Etat, s’oppose au respect de ses lois ou provoque leur violation23 ». Si les fameuses Dames en Blanc cubaines avaient eu le même comportement en Espagne, elles seraient privées de liberté.

Le Code pénal belge

Le Chapitre II de la législation belge qui traite « des crimes et des délits contre la sûreté extérieure de l’Etat » et plus précisément l’Article 114, stipule que « quiconque aura pratiqué des machinations ou entretenu des intelligences avec une puissance étrangère ou avec toute personne agissant dans l’intérêt d’une puissance étrangère, pour engager cette puissance à entreprendre la guerre contre la Belgique, ou pour lui en procurer les moyens, sera puni de la détention de vingt ans à trente ans. Si des hostilités s’en sont suivies il sera puni de détention à perpétuité24 ».

La législation italienne

Selon l’Article 243 du Code pénal italien, « quiconque entretient des intelligences avec l’étranger dans le but qu’un Etat étranger déclare la guerre ou réalise des actes d’hostilité contre l’Etat italien, ou bien commette d’autres faits dans le même but, est puni à une réclusion non inférieure à dix ans. Si la guerre s’ensuit, la peine de mort est appliquée [1] ; si les hostilités se vérifient, la réclusion criminelle à perpétuité est appliquée. [1] La peine de mort est supprimée et substituée par la réclusion à perpétuité25 ».

L’Article 246 traite du financement du citoyen par une puissance étrangère : « Le citoyen, qui, même indirectement, reçoit ou se fait promettre de l’étranger, pour lui-même ou pour autrui, de l’argent ou n’importe quel article, ou en accepte seulement la promesse, afin de commettre des actes contraires aux intérêts nationaux, est sanctionné, si le fait ne constitue pas l’acte le plus grave, de la réclusion de trois à dix ans ». La peine est augmentée si « l’argent ou l’article sont remis ou promis par le biais d’une propagande avec le moyen de la presse26 ».

Ainsi, la législation italienne est bien plus sévère que la loi cubaine. Si les célébrissimes dissidents tels que Payá, Marta Beatriz Roque ou Elizardo Sánchez se trouvaient en Italie, ils seraient en prison et non pas en liberté.

La loi suisse

Même la pacifique Suisse prévoit des sanctions pour délit d’association avec une puissance étrangère. L’Article 266 du Code pénal stipule que :

« 1. Celui qui aura commis un acte tendant à porter atteinte à l’indépendance de la Confédération ou à mettre en danger cette indépendance, ou à provoquer de la part d’une puissance étrangère, dans les affaires de la Confédération, une immixtion de nature à mettre en danger l’indépendance de la Confédération, sera puni d’une peine privative de liberté d’un an au moins.

2. Celui qui aura noué des intelligences avec le gouvernement d’un Etat étranger ou avec un de ses agents dans le dessein de provoquer une guerre contre la Confédération sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au moins.

Dans les cas graves, le juge pourra prononcer une peine privative de liberté à vie ».

L’Article 266 bis est également très clair :

« 1 Celui qui, à l’effet de provoquer ou de soutenir des entreprises ou menées de l’étranger contre la sécurité de la Suisse, sera entré en rapport avec un Etat étranger, ou avec des partis étrangers, ou avec d’autres organisations à l’étranger, ou avec leurs agents, ou aura lancé ou propagé des informations inexactes ou tendancieuses, sera puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

2 Dans les cas graves, le juge pourra prononcer une peine privative de liberté d’un an au moins27 ».

La législation suédoise

En Suède, le Code Pénal prévoit une peine de deux ans d’emprisonnement pour « celui qui perçoit de l’argent ou d’autres dons d’une puissance étrangère ou de quiconque agit dans l’intérêt de celle-ci, afin de publier ou diffuser des écrits, ou d’influencer de quelque façon que ce soit l’opinion publique en ce qui concerne l’organisation interne de l’Etat28 ».

Cette démocratie scandinave sanctionne également « celui qui propage ou transmet à des puissances étrangères ou à leurs agents des informations inexactes ou tendancieuses, dans le but de créer des menaces pour la Sécurité de l’Etat ». Enfin, une peine allant de dix ans à la réclusion criminelle à perpétuité est appliquée à « celui qui constitue une menace contre la sécurité de l’Etat pour avoir utilisé des moyens illégaux avec l’appui d’une puissance étrangère29 ».

Agents au service d’une puissance étrangère et non « prisonniers d’opinion »

Les exemples pourraient être multipliés à l’infini. Dans n’importe quel pays du monde, l’association avec une puissance étrangère est sévèrement sanctionnée par la loi et il n’est donc point possible d’accorder le qualificatif de « prisonniers d’opinion » aux individus stipendiés par un gouvernement étranger, comme cela est le cas pour les détenus cubains, ce que reconnaît d’ailleurs très honnêtement Amnesty International.

Amnesty International est une organisation réputée pour son sérieux, son professionnalisme et son impartialité. Mais le traitement qu’elle réserve à Cuba est sujet à caution. Afin de continuer à jouir du même prestige et de la même objectivité, AI serait avisée de reconsidérer, sans plus attendre, son jugement à l’égard de ceux qu’elle considère comme étant des « prisonniers d’opinion » à Cuba, car la double mesure n’est pas acceptable.

Par Salim Lamrani

Notes:(Un texte pertinent que je viens de recevoir par courriel de monsieur Lamrani. Pour avoir les renseignements concernant les points ajoutés (les chiffres), veuillez consulter le texte sur le site officiel de Voltaire que voici: http://www.voltairenet.org/article156897.html .  Je tiens également à remercier monsieur Lamrani pour avoir penser à RW en nous envoyant son texte pertinent et réconfortant concernant les droits cubains.)

Publicités

55 Réponses to “Les contradictions d’Amnesty International”

  1. quebecsocialiste said

    Excellent texte! Salim Lamrani est vraiment un grand journaliste! J’ai adoré lire cet article sur le Voltaire network ce matin. Il y avait aussi un projet U.S. débile qui consistait à construire une chaîne d’hôtels et un centre sportif pour les riches entrepreneurs qui viendraient faire un tour dans la région « une fois que la guerre serait fini ». Bonne chance McCain! LOL!

    Mais bon, revenons au texte: « AI » devrait avoir honte.

  2. Donc, il défend la dictature et réprime la liberté? Ce Lamrani prétend que tout le monde peut faire ce qu’il veut à Cuba? Il imagine que la liberté d’expression est pleinement exercée par les Cubains? Aucun prisonnier n’existe?

    Qu’est-ce que c’est que cette idiotie?

    J’exige que Lamrani aille se promener dans les rues de La Havane avec un affiche où sera écrit: « Fuck Castro. Che was Gay »

    Il souhaitera, je n’en doute point, l’aide de AI.

  3. nelsonr15 said

    Soyons clairs: Ce n’est pas des affaires des États-Unis si le peuple cubain a choisi ce type de gouvernement il y a 50 ans. C’est mon opinion.

    Par contre, dans l’interprétation que je fais des écrits, il n’y a que la Suède qui a formulé ses textes de lois de sorte qu’aucun citoyen ne puisse avoir de liens avec l’extérieur dans le dessein de modifier le système étatique ou démocratique. Faut pas oublier qu’une loi cela s’interprète et on ne la lit pas selon nos croyances mais bien selon ce que les mots veulent dire.

    Il y a une différence entre préparer secrètement un coup d’État avec la collaboration d’un pays ennemi et collaborer avec un pays pour influencer par exemple le vote présidentiel.

    France
    ———
    « d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France ». Ici il faut lire hostilité et agression. Rendre démocratique et modifier le système étatique n’est pas une agression contre un pays.

    Espagne
    ———
    « dans le but de porter préjudice à l’autorité de l’Etat ou de compromettre la dignité ou les intérêts vitaux de l’Espagne ». Rendre démocratique et modifier le système étatique n’est pas un préjudice et ne compromet pas la dignité ou les intérêts vitaux d’un pays.

    « qui porte atteinte à l’indépendance ou à la sécurité de l’Etat ». Rendre démocratique et modifier le système étatique ne porte pas atteinte à l’indépendance ou à la sécurité de l’État.

    Belgique
    ———
    « engager cette puissance à entreprendre la guerre contre la Belgique, ou pour lui en procurer les moyens ». Rendre démocratique et modifier le système étatique n’implique ni guerre ni risque de guerre.

    Italie
    ———
    « dans le but qu’un Etat étranger déclare la guerre ou réalise des actes d’hostilité contre l’Etat ». Rendre démocratique et modifier le système étatique n’implique ni guerre ni hostilité contre l’État.

    Suisse
    ———
    « porter atteinte à l’indépendance de la Confédération ou à mettre en danger cette indépendance ». Rendre démocratique et modifier le système étatique ne porte pas atteinte à l’indépendance de la Confédération ni ne la met en danger.

    « dans le dessein de provoquer une guerre contre la Confédération ». Rendre démocratique et modifier le système étatique n’implique ni guerre ni risque de guerre.

  4. kang4roo said


    Remerciements.. Info Agréable…

    Si Vous Avez besoin d’UN Blog, Essayez de Regarder « Leoxa.com »
    (Les Thèmes Sont Si Gentils)

  5. sylvainguillemette said

    « Ce Lamrani prétend que tout le monde peut faire ce qu’il veut à Cuba? »

    Encore des prétentions de monsieur Saint-Pierre. N’ajoutez rien à ce que dit monsieur Lamrani, ne lui faites pas, à lui aussi, des procès d’intention.

    « Il imagine que la liberté d’expression est pleinement exercée par les Cubains? Aucun prisonnier n’existe? »

    Trop tard semble t-il! Monsieur Saint-Pierre accuse déjà Lamrani de ce qu’il ne dit pas. Monsieur Lamrani ne fait que comparer les situations des deux pays, or, les lois sont plus sévères aux États-Unis pour bien moins qu’à Cuba. Savez-vous lire, ou interprétez-vous chaque phrase dans un dialecte conservateur que personne d’autre que vous ne peut voir?

    Il y a des prisonniers, seulement, on ne parle pas de simples prisonniers, mais de traîtres ayant reçu le support d’un État voyou, terroriste et impérialiste n’ayant pas seulement fait que de la propagande, mais ayant tenté plus d’une fois de renverser par la force le régime socialiste cubain; avec des tentatives d’assassinat, avec des attentats terroristes commis par des êtres sans scrupule (Cariles), ayant tenté des coups d’État, etc..

    Jacques Saint-Pierre excelle plus dans la double-mesure que dans le bon sens…

    Aucun cubain n’est accusé d’en avoir fait autant aux É-tatas-Unis, pourtant, 5 cubains sont accusés à tort et emprisonnés depuis belle lurette aux É-tatas-Unis. Pourquoi? Pour rien! Et qu’ont fait les É-tatas-Unis de Cariles? Ils l’ont laissé en liberté, malgré l’avion bourré de civils qu’il a fait péter!

    Encore là, JSP affiche une double-mesure intolérable, inadmissible. JSP est le roi de la double-mesure.

    « Qu’est-ce que c’est que cette idiotie? »

    Ça y est! Nous savions que cela arriverait un jour, mais pas si tôt! Jacques Saint-Pierre se parle tout seul dans son miroir!

    « J’exige que Lamrani aille se promener dans les rues de La Havane avec un affiche où sera écrit: “Fuck Castro. Che was Gay” »

    Même moi, je ne me promène pas avec une affiche « Fuck Bush », « Kennedy was a gay ». Pourquoi? parce que entre autre, ce sont des insultes gratuites digne du « sanipierresque primitif », que ce sont des accusations sans fondement. Je me promène par contre avec des affiches qui disent, « Bush est un terroriste et un tueur de masse », ce qui est vrai, prouvé et connu de toute la planète. Comme je peux en dire autant de Kennedy qui est responsable de plusieurs centaines de milliers de morts au Vietnam, grâce à son approbation de l’utilisation de l’Agent Orange, lequel fut répandu sur le Vietnam en grande quantité, lequel a pénétré dans la nappe phréatique, lequel tue toujours des vietnamiens.

    Je peux aussi dire que Reagan est un tueur de masse, un génocidaire, qui a préféré soutenir la dictature des Somosa, vieille de 45 ans, plutôt que de donner son appui au renversement de cette dernière, pourquoi? Parce que les sandinistes étaient des rouges! Cela a justifié l’emploi de tueurs à gage, les Contras, pour renverser la révolution qui venait d’avoir, enfin, lieu.

    C’est en passant, tous ces crimes de la droite, ce que soutient Jacques Saint-Pierre, sans réserve.

    Et encore faut-il ajouter que pour Jacques Saint-Pierre, traiter quelqu’un d’homosexuel semble être une insulte. Jacques Saint-Pierre démontre ainsi ce qu’il pense des homosexuels, on reconnait là son côté primitif conservateur homophobe.

    « Il souhaitera, je n’en doute point, l’aide de AI. »

    Ou la neutralité de cette organisation, qu’elle ne fasse plus de double-mesure à l’endroit de Cuba. Tout comme l’A.I.E.A. devrait aussi considérer les États-Unis comme un État voyou qui détient des armes de destruction massive, sans pourtant avoir réussi à prouver qu’il savait en détenir sans les utiliser à des fins terroristes. Une autre double-mesure qui ne risque pas de changer dès demain, et qu’appuie Jacques Saint-Pierre! À quand les fouilles de l’A.I.E.A. en sol états-unien?

    Nelson a dit:

    « Par contre, dans l’interprétation que je fais des écrits, il n’y a que la Suède qui a formulé ses textes de lois de sorte qu’aucun citoyen ne puisse avoir de liens avec l’extérieur dans le dessein de modifier le système étatique ou démocratique. Faut pas oublier qu’une loi cela s’interprète et on ne la lit pas selon nos croyances mais bien selon ce que les mots veulent dire. »

    « Le paragraphe 953, connu sous le nom de loi Logan, stipule que « tout citoyen des Etats-Unis, quel qu’il soit, qui, sans autorisation des Etats-Unis, entreprend ou maintient, directement ou indirectement, une correspondance ou une relation avec un gouvernement étranger ou tout fonctionnaire ou agent de celui-ci, dans l’intention d’influencer les mesures ou la conduite d’un gouvernement étranger ou de tout fonctionnaire ou agent de celui-ci, par rapport à un conflit ou une controverse avec les Etats-Unis » est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison16. »

    Et Nelson, le gouvernement terroriste et impérialiste états-unien est extrêmement réactionnaire, nier ce fait est aussi pertinent que de dire que la Terre est ronde.

    Le paragraphe 953 ne dit pas que le X veut changer les présidentielles, mais qu’il veut influencer les mesures ou la conduite d’un gouvernement étranger ou de tout fonctionnaire ou agent de celui-ci, par rapport à un conflit ou une controverse avec les Etats-Unis, grosse différence!

    « France
    ———
    “d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France”. Ici il faut lire hostilité et agression. Rendre démocratique et modifier le système étatique n’est pas une agression contre un pays. »

    Encore de la démagogie, nous avons pourtant récemment mis une description de la démocratie de Cuba, et même, nous avons fait une conférence accessible à toutes et tous à Montréal sur cette démocratie. Le régime cubain, EST démocratique. Vous niez un FAIT, tel les conservateurs nient le consensus sur le réchauffement climatique et la responsabilité de l’être humain face à ce dernier.

    Quant aux agressions, vous semblez vite oublier que les États-Unis on agressé plus d’une fois Cuba, par le biais de leurs agents sur place. Sans parler de la Baie des cochons, etc..

    « Espagne
    ———
    “dans le but de porter préjudice à l’autorité de l’Etat ou de compromettre la dignité ou les intérêts vitaux de l’Espagne”. Rendre démocratique et modifier le système étatique n’est pas un préjudice et ne compromet pas la dignité ou les intérêts vitaux d’un pays. »

    Même chose, vous jouez avec la réalité, comme si la démocratie n’existait pas à Cuba, or, elle existe. On est loin de la tricherie organisée par monsieur Bush à son premier mandat!

    « “qui porte atteinte à l’indépendance ou à la sécurité de l’Etat”. Rendre démocratique et modifier le système étatique ne porte pas atteinte à l’indépendance ou à la sécurité de l’État. »

    Encore… Ennuyant!

    Et toujours est-il que d’amener du libéralisme, qui finit toujours en capitalisme sauvage, mettrait en péril le système socialiste, c’est un fait. Nous regardons ici comment a dérapé le privé en santé ou chez Hydo-Québec, et voilà une belle preuve que le libéralisme ne s’arrête pas là où il commence.

    Mais encore, vous, monsieur Nelson, semblez oublier que le modèle nord-américain, celui que vous chérissez, est celui qui a pollué la planète et qui n’est pas viable. Il est celui qui ferait de l’humanité, un suicide collectif. Vous pourrez toujours comparer les biens et trucs inutiles qu’ont les nord-américains avec Cuba, mais ne tentez pas de comparer l’accessibilité à la santé ou à l’éducation, lesquelles sont accessibles à toutes et tous à Cuba, et disponibles en temps réel. Et encore, le système nord-américain que vous chérissez est non-viable, s’il était globalisé, il nécessiterait 7 planètes Terre de ressources. Tentez d’être logique s’il vous plaît dans votre raisonnement, NOUS SOMMES DANS L’ERREUR, compte tenu du mode de vie. Même un système comme Cuba, s’il était globalisé, nécessiterait près de 3 planètes Terre.

    Alors s’il vous plaît monsieur Nelson, essayez de tenir compte de ces faits SCIENTIFIQUES, avant d’émettre des opinions populistes et démagogiques.

    « Belgique
    ———
    “engager cette puissance à entreprendre la guerre contre la Belgique, ou pour lui en procurer les moyens”. Rendre démocratique et modifier le système étatique n’implique ni guerre ni risque de guerre. »

    Et pourtant, c’est ce qui s’est passé en 1959. Ils ne veulent plus se faire exploiter. Vous croyez que les cubains envient les états-uniens pour l’exploitation de la masse qu’ils vénèrent ou pour leur électro-luxes, leurs tv plasma etc.? Franchement…

    « Italie
    ———
    “dans le but qu’un Etat étranger déclare la guerre ou réalise des actes d’hostilité contre l’Etat”. Rendre démocratique et modifier le système étatique n’implique ni guerre ni hostilité contre l’État. »

    C’est pourtant ce dont ils se sont rendus coupables, ces cubains emprisonnés. Et encore, vous faites une double-mesure avec le régime états-unien terroriste et impérialiste.

    Bref monsieur Nelson, je crois que vous avez tout mêlé, vous-même, le sujet. Que votre lecture de ces points est biaisée, que vous ne voyez même pas la contradiction pourtant évidente. C’est simple pourtant!

    Tout ce dont est accusé Cuba à l’endroit de ses prisonniers « d’opinion » (comme le disent les États-Unis), est encore plus sévèrement puni à Washington et ailleurs dans le monde. C’est pas compliqué pourtant! vous semblez prétendre que Cuba ne risque jamais rien, vous niez ainsi près de 50 ans d’histoire d’agression de la part des États-Unis, vous niez les doubles-mesures, vous niez le terrorisme états-unien à l’endroit de Cuba, la loi d’ajustement, la loi Logan, etc..

    Très, très, très ennuyant!

  6. quebecsocialiste said

    « J’exige que Lamrani aille se promener dans les rues de La Havane avec un affiche où sera écrit: “Fuck Castro. Che was Gay”

    Il souhaitera, je n’en doute point, l’aide de AI. »

    Quel argument minable!

    J’exige que JSP aille en Israel avec une pancarte oû il sera écrit:
    « Fuck zionism and the apartheid wall, free Palestine NOW! »

    J’espère que tu n’est pas allergique aux coups de cables électriques JSP, tu risque de regretter le fait qu’Israel se sacre du droit international. Avec un peu de persévérence, tu aura même le « droit » de te faire écraser par un bulldozer. Parles-en à la famille de la défunte Rachel Corrie.

  7. quebecsocialiste said

    En plus JSP, tu ne fais que rajouter l’homophobie à ta liste de défauts déjà assez longue merci.

  8. nelsonr15 said

    blablabla… que le peuple change d’idée quant à la façon de gérer les finances publiques, que ce soit sous l’influence d’agents externes ou non, que ce soit de passer d’un capitalisme à un socialisme, ou l’inverse, n’a rien d’une agression.

    C’est ce que je disais, interpréter des mots signifie lire ce qu’ils veulent dire. Que certains américains aient par exemple influencé le vote français afin que Sarko soit élu, (avouons que c’est plus dans l’intérêt des États-Unis d’avoir Sarko que Ségo), n’est pas un agression. Toi rtu considères ça une agression car le capitalisme c’est mauvais pour toi. Ce n’est pas mauvais pour tous.

    Tu confonds comme je le disais, tentative d’attentat avec tentative d’influence de vote.

    Moi je souhaite un changement à Cuba, mais je ne souhaite pas qu’un pays se mêle de leur affaires en les attanquant à coup de rockets.

    Je ne nie pas que les États-Unis ont tenté un ou des coups d’État contre Cuba.

    Je pense que ton discours de pollution de la planète est crissement plus ennuyant que celui du libéralisme. La preuve: les gens votent pour le libéralisme. Ah non, c’est la faute des médias bourgeois, c’est vrai. Sinon les gens voteraient pour un recul de leur niveau de vie, c’est évident.

  9. Le but de ces «opposants» n’est pas d’amener pacifiquement la «démocratie» à Cuba, c’est dans la réalité pour faire un violent coup d’État, comme nous avons pu le voir en 2002 au Venezuela. Je ne crois pas qu’on soit pacifique lorsqu’on tente de contaminer le bétail avec des bactéries et à faire exploser des avions en plein vol.

  10. Quebecsocialiste a écrit, sans trop comprendre le monde:

    J’exige que JSP aille en Israel avec une pancarte oû il sera écrit:
    “Fuck zionism and the apartheid wall, free Palestine NOW!”

    Maintenant, pauvre tarte, allez voir ces images:
    http://www.indybay.org/newsitems/2006/07/23/18290749.php

    Vous verrez que la liberté d’expression existe en Israël, tout autant qu’elle n’existe absolument pas à Cuba, malgré toutes les inepties que ce petit blogue tente de faire ingurgiter aux invités assez imprudents pour croire aux sornettes qui sont copiées et collées par le zouf de service, Guillemette.

    Quant à Guillemette qui affirme que:

    Tout ce dont est accusé Cuba à l’endroit de ses prisonniers “d’opinion” (comme le disent les États-Unis), est encore plus sévèrement puni à Washington et ailleurs dans le monde.

    Non mais, où sont les preuves d’une affirmation aussi grossière? Qu’est-ce que c’est que ces conneries?

    Et à ceux qui ont vu de l’homophobie dans mon image de la pancarte avec « Che was Gay », sachez que ceci était un test pour, justement, voir qui considérerait ceci comme une insulte. Ce n’est pas une insulte, bien sûr, car tout le monde sait que Che était un gai avoué. Il passait beaucoup de temps dans la jungle avec ses hommes et avait besoin d’autres loisirs que les échecs et la lecture. Le fait qu’il a eu des enfants ne prouve en rien son hétérosexualité.

    Mais, voyez-vous, Cuba est l’un des derniers pays de la planète à reconnaître l’homosexualité (et seulement sous la pression). Alors une affiche avec le rappel de l’homosexualité de Che serait sûrement violemment réprimée dans ce pays des Castros.

  11. C’est culturel Jacques. Si Cuba faisait de la répression envers les homosexuels, ceci n’a rien à voir avec le communisme, mais plutôt avec le catholicisme, qui est encore important culturellement (malgré l’athéisme d’État).

  12. quebecsocialiste said

    Quel con! Ces gens sont israéliens et hébreux JSP! De plus, ils sont à TEL-AVIV, ce qui signifi qu’ils sont « safes ». Un arabe essaye çà en cisjordanie? Il lui arrive ce que je t’ai décrit plus haut.

    « pauvre tarte »

    Mange d’la marde, chose!

    Pour ton histoire complètement loufoque sur l’homosexualité du Che: Va te faire soigner! T’as même pas de preuve (comme d’habitude) et tu n’as vraiment aucun rapport! Tant qu’à çà: Tous les soldats U.S. en Irak sont gais parce qu’ils passent un an entourés presque uniquement par des gars dans le désert sans leurs blondes. C’est çà ou bien ils violent des adolescentes iraquiennes avant de brûler leurs maisons.

    Quant à l’histoire débile sur l’homophobie à Cuba, je te ferai remarquer, monsieur le menteur qui n’aime pas les désserts, que même certains anti-castristes ont abandonnés l’idée de propager cette connerie, vu qu’elle ne tient visiblement pas debout! Il y a même eu un film et un roman fait par des EXILÉS CUBAINS pour démentir cette histoire vulgaire propagée par des médias atlantistes en manque d’idées pour insulter ce peuple.

    Tu ne sait clairement pas de quoi tu parle, ou bien tu le fait exprès, alors ta gueule du con!

    Et tiens, une vidéo que j’ai posté sur le billet juste avant et qui devrait te fermer la clapet sur la question israélienne (ou le contraire, çà dépend du temps que t’as à perdre):

    Et tiens aussi, une belle vidéo de Fidel:

  13. quebecsocialiste said

    Aussi, j’attends encore tes explications « éclairées » sur le cas Rachel Corrie.

    @Antho

    Il est vrai que le catholicsisme existe malheureusement encore à Cuba, mais çà reste que l’histoire de l’homophobie cubaine a été, à maintes reprises, démentie par différents intervenants, qu’ils soient de centre ou de gauche. Même certains exilés affirment que c’est faux.

  14. quebecsocialiste said

    En passant, Martineau a remis çà avec les attaques sur le Che et sur Cuba. Il a posté différents liens tous plus douteux les uns que les autres et nous a recommandé un livre écrit par un homme qui supporte le terrorisme à Cuba. Je commence à croire que ce crétin (qui vient d’avoir un fils il y a à peine un mois et demie) a un début de sénilité.
    J’ai voulu poster un lien vers le texte de Salim Lamrani. Résultat: Censure. Je croit qu’après ce billet, je n’y retournerai plus jamais.

  15. internationaliste said

    Cuba n’est pas l’un des derniers pays à reconnaître l’homosexualité, car il y a encore beaucoup de pays qui répriment les gais et lesbiennes. La fille de Raul Castro, Mariela, qui est sexologue est une ardente partisane de la lutte contre l’homophobie. De toute façon le cancre à St-Pierre se désintéresse complètement de la répression homophobe quand ça se déroule dans des pays capitalistes pro-américains.

    Au sujet d’Israël, il y a des militants pacifistes comme mon amie Gila Svirsky qui ont fait des séjours en prison à cause de leur activisme en faveur des Palestiniens. Il y a aussi régulièrement des manifs pacifiques contre le Mur de l’Apartheid qui sont réprimées en Cisjordanie.

    http://www.bilin-village.org

  16. Ben oui, c’est ça:

    La version ReacWatch du monde:
    -Cuba est un havre de liberté
    -Israël est un enfer de répression
    -Les USA sont l’antre de la bête
    -Le Canada est une dictature de bananes

    Pour ceux que ça intéresse, le monde réel est par là —> (à droite, bien sûr)

  17. Antho:

    Affirmer que la répression de l’homosexualité est en lien direct avec le catholicisme à Cuba, c’est un raccourci éhonté. Allez donc en parler avec les homosexuels qui vivent au Liban, en Iran ou en Égypte et tentez de les convaincre qu’ils seraient plus à risque dans un pays à forte majorité catholique! De plus, il ne faut pas oublier que le régime de Castro agit bien plus fortement sur les droits de la population cubaine que ne peut le faire le clergé, qui lui, est obligé de dire « Si, Si Senor Castro ».

    La bonne nouvelle, c’est que les moeurs et les mentalités changent. On peut être contre, par exemple, l’adoption d’enfants par des homosexuels, sans être homophobes. Tout comme on peut être contre le permis de conduire à 95 ans sans être âgistes.

    Plus les libertés individuelles deviennent incontournables, dans la mesure où ces droits ne viennent pas en conflit avec les besoins de la communauté ou les droits des autres, plus les régimes et gouvernements devront les reconnaître et les faire valoir.

  18. internationaliste said

    Pauvre idiot. Le catholicisme a été longtemps la religion dominante à Cuba et a donc influencé la culture dans ce pays. Castro a d’ailleurs reçu une éducation catholique pour ton info. Et dans des pays comme la Pologne ou l’Église catholique joue un rôle prédominant l’homosexualité est réprimée. Ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre ça. De plus il y une population catholique au Liban et le clergé de ce pays est très homophobe.

    Dès que l’on contredit la vision étroite du monde du loser St-Pierre, qui en passant est incapable d’alimenter son propre blogue, il lance des propos insignifiants. Le monde réel est loin de passer par des gens comme lui.

  19. internationaliste said

    Parler de monde réel tout en niant que le catholicisme peut avoir une influence sur le développement de l’homophobie faut le faire! Mais St-Pierre est capable de tout quand il s’agit de nier la réalité. Incapable de reconnaître aussi l’étendue de la répression israélienne contre des manifestations pacifiques!

    Vive la mythomanie de St-Pierre!

  20. sylvainguillemette said

    « nelsonr15 a dit:
    7 mai, 2008 à 5:47

    blablabla… que le peuple change d’idée quant à la façon de gérer les finances publiques, que ce soit sous l’influence d’agents externes ou non, que ce soit de passer d’un capitalisme à un socialisme, ou l’inverse, n’a rien d’une agression. »

    Il y a eu des élections récemment, le peuple a choisi le socialisme, revenez-en! Quant aux États-Unis, ils financent à coup de millions des organisations à l’intérieur de Cuba, croyez-moi, ils n’accepteraient pas que je finance à coup de millions une organisation communiste aux États-Unis. Ce que vous pouvez être naïf, ou vous le faites exprès. J’opte pour la deuxième option, un centriste ne fait rien sans faire exprès… Opportuniste.

    « Que certains américains aient par exemple influencé le vote français afin que Sarko soit élu, (avouons que c’est plus dans l’intérêt des États-Unis d’avoir Sarko que Ségo), n’est pas un agression. »

    Ce n’est pas un exemple valable, les États-Unis n’accepteraient jamais qu’on aille promouvoir le socialisme en leur sol. C’est vraiment hypocrite de votre part de donner un tel exemple. Vous savez très bien que les militants cubains, essayant de militer aux États-Unis, se retrouveraient en prison, comme les 5!

    Aussi, comme autre exemple, je prendrai Obrador qui en réalité gagné les élections du Mexique, mais les É-U n’ont rien voulu savoir d’un Mexique à gauche, ils ont poussé les autorités mexicaines à mettre en place Calderon, un osti de facho.

    Vous êtes vraiment hypocrite, ou ignorant, ce qui m’étonnerait.

    « Toi rtu considères ça une agression car le capitalisme c’est mauvais pour toi. Ce n’est pas mauvais pour tous. »

    C’est mauvais pour l’humanité, vous faites fi des études qui disent que votre système nord-américain n’est en fait qu’un suicide collectif, où les ressources sont en fait, inexistantes! Car si vous globalisez votre exploitation de la majorité par une minorité, nous aurons besoin de 7 planètes Terre de ressources, où sont-elles? Totalitarisme! Vous nagez dans l’absurde, en plus de donner du vent à l’exploitation de la majorité prolétarienne par une minorité parasitaire bourgeoise, c’est infâme!

    Oui, vous avez raison, ce n’est pas mauvais pour près de 2% de la planète, le temps que ça peut durer! Et encore, vous faites fi de la réalité, les États-Unis n’accepteraient pas le socialisme chez eux, ni des militants socialistes cubains, la preuve, ils les enferment (les 5). Aussi, le socialisme est très bon pour la majorité prolétarienne internationale, vous en faites fi, vous êtes un opportuniste aliéné, un prolétaire qui aime les patrons qui font des BBQ, alors c’est relatif.

    « Tu confonds comme je le disais, tentative d’attentat avec tentative d’influence de vote. »

    Vous confondez votre naïveté et votre hypocrisie. Les États-Unis ne laisseraient jamais des militants cubains prôner le socialisme en leur terre, c’est vraiment hypocrite d’affirmer le contraire! Lors des évènements de Katerina en Nouvelle-Orléan, Cuba offrait aux États-Unis l’envoi de 1500 cubains pour les aider, Washington a dit NON! Allô? Y a quelqu’un ou ce n’est qu’un hypocrite derrière le pseudo de Nelson?

    Quant aux attentats monsieur Nelson, les États-Unis a commis un tas d’attentats à Cuba et ailleurs dans le monde. Vous confondez les vrais terroristes et les vrais démocrates! Est-ce que vous croyez qu’on accepterait un groupe de pression au Québecf, financé à coup de millions par Washington, qui aiderait l’ADQ? Vraiment n’importe quoi.

    C’est vous qui confondez la réalité avec la fiction, les terroristes impérialistes avec les socialistes. Les États-Unis n’ont rien à faire à Cuba, les cubains n’emmerdent pas les états-uniens, bien au contraire. Aussi, vous oubliez vite la dictature de Batista, laquelle les nostalgiques de ce dernier essaient de ramener avec l’aide du gouvernement Bush. Le document de plus de 600 pages, le PLAN BUSH, dit déjà qui sera ministre de quoi, qui sera président, etc.. Ce que vous pouvez être hypocrite! Sans oublier le terrorisme encouragé par Washington, la protection des terroristes, comme Cariles, etc.., vraiment, vous n’avez l’air ici, que d’un hypocrite, un prolétaire vendu, un opportuniste et un aliéné.

    Vous n,êtes pas centriste, vous êtes capitaliste et droitiste. Quand vous êtes confronté à choisir entre votre classe, le prolétariat, et les bourgeois, vous choisissez les bourgeois minoritaires et parasitaires. C’est pitoyable. personne ne dira qu’au bout du compte, les coups de fouet des bourgeois, c’est vraiment bon pour le prolétariat, sauf un opportuniste qui se graisse la patte en chemin, lequel son patron lui fait des BBQ pour l’amadouer et continuer de l’exploiter aisément. J’ai pitié de vous…

    « Moi je souhaite un changement à Cuba, mais je ne souhaite pas qu’un pays se mêle de leur affaires en les attanquant à coup de rockets. »

    Il a eu lieu le changement à Cuba, c’était en 1959! La dictature protégée des États-Unis, celle de Batista, a été foutue dehors lors de la révolution cubaine à tendance socialiste. Les changements ont eu lieu! Moi ce que je souhaite en Amérique du Nord, plus précisément aux États-Unis, ce sont des changements! Du socialisme! Je veux que les sales pourritures qui mènent les pays en guerre tombent et travaillent comme les autres. Je souhaite de ne plus voir de pauvres, ce que le capitalisme ne pourra jamais faire étant donné que ça finit toujours par créer des monopolisations, des cartellisations des richesses. Je souhaite que cela se fasse le plus pacifiquement possible, mais il temps que l’empire s’écroule, heureusement, c’est en train de se produire lentement, mais sûrement!

    Quant aux États-Unis que vous protégez, ils sont déjà terroristes et impérialistes, alors vos souhaits ne mènent à rien… Jugez-les pour ce qu’ils sont, pas pour ce que voous voudriez qu’ils soient.

    Incroyable!

    « Je ne nie pas que les États-Unis ont tenté un ou des coups d’État contre Cuba. »

    Ils ont essayé de tuer Castro plus de 69 fois, allons! Il a été choisi Castro, par le peuple, ce n’était pas un dictateur. Et l’argent fourni aux mercenaires qui travaillent pour le copte de Washington à Cuba, constitue une tentative de coup d’État. C’est illégal, aux États-Unis, comme à Cuba. Encore des doubles-mesures!

    « Je pense que ton discours de pollution de la planète est crissement plus ennuyant que celui du libéralisme.  »

    Il est réel et chaque fois que vous, monsieur Nelson, le mettez de côté, vous laissez aussi votre crédibilité de côté, comme les conservateurs que vous appuyez (ici je ne sais pas, mais vous appuyez en tout cas le terrorisme états-unien et ils sont conservateurs). C’est vous qui le dites, c’est formidable, êtes-vous scientifique? Sans même avoir les changements climatiques, votre système nord-américain nécessite quand même, s’il est globalisé, 7 planètes Terre de ressources, où sont-elles? Qu’est-ce qui cloche avec vous? Ça ne vous plaît pas que je mêle la science à la politique? Pourtant, toute décision logique passe par la science, or, votre modèle constitue un suicide-collectif, il est normal que je le dénonce! Le libéralisme, c’est une secte suicidaire qui privilégie une minorité parasitaire bourgeoise, au dépens de la majorité terrienne et prolétarienne!

    Ce que vous pouvez être ennuyant, vous n’arrêtez pas de mettre de côté des faits scientifiques, des faits historiques etc.. Négation.

    « La preuve: les gens votent pour le libéralisme.  »

    Politique Pain et Jeux.

    Les bébelles achètent le vote, les baisses d’impôt achètent le vote, mais personne n’a choisi le libéralisme en passant. Encore une invention de l’histoire de votre part. Cela nous a été, depuis longtemps, imposé. Vous en faites fi, comme vous faites fi de la réalité historique, de la propagande mensongère anti-communiste primaire, etc.. « Les communistes mangent de enfants », etc..

    Les gens ne votent pas pour le libéralisme, ils votent pour les partis en place, dans un système libéral, très différent! Et encore, lorsque des partis de gauche font surface, vous pouvez être certain de voir apparaître les prêtres elgrablyens et dumoniens pour prôner la privatisation (dans la santé, même si les études rapportent que ce sera plus coûteux et que ça ne changera rien aux files d’attente et qu’une grande partie de la population sèchera!). Démagogie!

    « Ah non, c’est la faute des médias bourgeois, c’est vrai. »

    Entre autre, oui! Au Venezuela, tous les mensonges y sont passés dans les 97% de médias privés anti-Chavez lors du dernier référendum. Du « Chavez va enlever pendant la nuit et envoyer les enfants vénézuéliens au service militaire cubain », « Chavez est un dictateur », « Chavez vole les pétrolières », etc.. Vous le niez? Négation sur toute la ligne! Négation historique, négation scientifique, toute une bande de champions nos droitistes et nos pseudo-centristes hypocrites.

    « Sinon les gens voteraient pour un recul de leur niveau de vie, c’est évident. »
    Hé hé! Vous m’enlevez les mots de la bouche! Les gens, en votant pour le libéralisme, certes, votent pour une régression de leur niveau de vie.

    Vous confondez niveau de vie (soins de santé, éducation etc..) avec niveau de vie (bévelles qui servent à rien, tv HD, cellulaires, ordinateurs, etc..). Je choisis pour ma part, le système de santé assuré, universel et gratuit. Pareil pour l’éducation, je n’ai pas à enrichir quiconque pour avoir le droit d’apprendre. Et encore là, je suis ouvert au débats de fond, quand vous voulez.

    Accepter de se faire exploiter par une minorité parasitaire, accepter la dictature bourgeoise, c’est en effet, une régression de la classe! Une simple aliénation. Tout ce qu’on nous donne, nous appartient déjà, c’est nous qui le fabriquons! Allô? C’est justement bien dit, c’est évident!

    Le gros parasite paresseux JSP recommence à insulter, il est contrarié!

    « Maintenant, pauvre tarte, allez voir ces images: »

    Excellent! Je suis bien content de voir qu’il y a des anti-terrorisme à Tel-Aviv! Bonne nouvelle! Vous faites ma journée!

    Je ne suis pas contre les israéliens, mais contre le gouvernement israélien terroriste.

    « qui sont copiées et collées par le zouf de service, Guillemette »

    Il insulte encore, on l’a réellement fâché! Tant mieux! Bonne nouvelle!

     » Tout ce dont est accusé Cuba à l’endroit de ses prisonniers “d’opinion” (comme le disent les États-Unis), est encore plus sévèrement puni à Washington et ailleurs dans le monde.

    Non mais, où sont les preuves d’une affirmation aussi grossière? Qu’est-ce que c’est que ces conneries? »

    Noir sur blanc dans le texte!

    « Mais, voyez-vous, Cuba est l’un des derniers pays de la planète à reconnaître l’homosexualité (et seulement sous la pression). »

    Les partis conservateurs que vous soutenez monsieur Saint-Pierre, sont homophobes et ne reconnaissent pas plus, même sous pression, les homosexuels.

    « Pour ceux que ça intéresse, le monde réel est par là —> (à droite, bien sûr) »

    Pour ceux que ça intéresse, les dictatures, le terrorisme, la possession et l’utilisation d’armes de destruction massive sur des civils, les coups d’État militaires, les assassinats politiques, le financement d’Al-Qeda et des talibans, le financement des tueurs à gage, l’athéisme scientifique quant aux changements climatiques ou sur n’importe lequel des sujets contrevenant à l’idéologie capitaliste sectaire et suicidaire, l’homophobie, le racisme, le sexisme, la fanatisme religieux, et j’en passe, c’est par là! —> (à droite, bien sûr!)

    « De plus, il ne faut pas oublier que le régime de Castro agit bien plus fortement sur les droits de la population cubaine que ne peut le faire le clergé, qui lui, est obligé de dire “Si, Si Senor Castro”. »

    Encore une double-mesure de Jacques Saint-Pierre, ce n’est pas la première, possiblement non la dernière non plus!

    De plus, il ne faut pas oublier que le régime états-unien, impérialiste et terroriste, agit bien plus fortement sur les droits de la population mondiale que ne le fait même pas Castro avec son peuple, démocratiquement dirigé.

    Allez demander l’avis de l’Iran, de la Palestine, du Liban, du Venezuela, de la Colombie, du Salvador, du Nicaragua, de la Bolivie, de l’Équateur, du Mexique, du Vietnam, du Cambodge, de la Somalie, du Pakistan, de l’Afghanistan, du Liberia, des cubains, des afro-états-uniens, des hispanos, etc.. Bref, demandez à la planète ce qu’elle pense des États-Unis et de son impérialisme…

    « Plus les libertés individuelles deviennent incontournables, dans la mesure où ces droits ne viennent pas en conflit avec les besoins de la communauté ou les droits des autres, plus les régimes et gouvernements devront les reconnaître et les faire valoir. »

    Ce qui n’excuse toutefois, aucunement, l’exploitation de la majorité prolétarienne par la minorité parasitaire bourgeoise. Génial non? Un parasite, c’est un parasite, personne n’a voté pour le parasitisme. Le capitalisme n’est que la tentative de survie des parasites.

  21. clusiau said

    Tant qu’à regarder des vidéos sur Israël, en voici une sur le vol de l’eau par l’État voyou. Terrible.

  22. Jacques Saint-Pierre, pourquoi spéculez-vous toujours un article en contradiction à votre opinion ? Ne savez-vous pas faire la différence entre une vérité et un mensonge ? Une manipulation et un éclaircissement ?

    À chaque fois qu’un article est proposé, ici, vous vous acharnez sur l’auteur en donnant des conclusions farfelues comme le fait qu’il supporte la dictature et le retour des populations à Cuba. Faites-vous exprès d’être un troll ?

    Je vous le demande très sincèrement.

  23. internationaliste said

    St-Pierre est avant tout un pauvre loser qui se cherche une vie sociale. Le RWatch est son unique désennui. Il n’a rien d’autre à faire dans la vie. Quand ses arguments sont totalement réfutés il se réfugie dans le mutisme.

  24. sylvainguillemette said

    Et pourtant, j’entends à distance son défunt blogue, pousser ses derniers souffles et l’appeler à l’aide. Mais Jacques Saint-Pierre n’a que des contradictions et des doubles-mesures à exposer, ce qui ne fera qu’achever son blogue, ou même cloner l’Antagoniste. Triste sort? Non, c’est quand même juste un parasite bourgeois qui fait partie de la minorité de bourgeois qui exploite la majorité prolétarienne internationale.

    Je souhaite au plus vite, pour JSP, le même avenir que son blogue.

  25. Antho,

    Puisque vous le demandez sincèrement, je vais vous répondre sincèrement: Je suis sincère dans toutes mes interventions ici. Je trouve sincèrement que l’auteur (le copieur-colleur) principal du blogue (le seul pourrait-on dire maintenant), Guillemette, n’écrit rien qui vaille, qu’il ne fait qu’exposer de vagues complots, qu’il ne fait que spéculer sur des imaginaires catastrophes, qu’il ne fait que paniquer à la vue de son ombre.

    En quoi est-ce que le fait de savoir Israël plus enclin à permettre la liberté d’opinion que Cuba est-il farfelu, Antho? Seriez-vous à ce point biaisé?

  26. sylvainguillemette said

     » Je suis sincère dans toutes mes interventions ici. »

    Il dit donc qu’il appuie vraiment le terrorisme, les massacres, les dictatures, les coups d’État, les massacres de civils, la possession et l’utilisation d’ADM sur des civils, l’impérialisme, la pollution, les assassinats politiques, etc.. Bref, qu’il est une contradiction sur deux pattes.

    « Je trouve sincèrement que l’auteur (le copieur-colleur) principal du blogue (le seul pourrait-on dire maintenant), »

    Sur 10 billets, j’en ai collé un. Grosse moyenne! D’autant plus que je ne revendique pas le travail, je cite le vrai auteur, ainsi que son site et le fait que cet auteur m’ait envoyé le texte en me demandant de le publier. Arrêtez JSP, je vais pleurer…snif.

    « n’écrit rien qui vaille, qu’il ne fait qu’exposer de vagues complots, qu’il ne fait que spéculer sur des imaginaires catastrophes, qu’il ne fait que paniquer à la vue de son ombre. »

    J’écris des choses qui semblent valoir pour une majorité de lecteurs, mais qui semblent déranger la minorité parasitaire bourgeoise et ses lèches-culs.

    J’expose, en effet, de temps en temps, des complots.

    Je ne spécule jamais sur d’imaginaires catastrophes, je vous prie de prouver vos dires.

    Je n’ai jamais paniqué à la vue de mon ombre.

    Je viens de me taper un texte paru dans le Journal de Montréal, signé Elgrably, cette pute à la solde des bourgeois minoritaires et parasitaires. En fait, je ne tenais qu’à vous dire monsieur Saint-Pierre, que vous adoptez la même démagogie que cette pute à bourgeois. Bref, c’est un réflexe de droitiste sectaire et suicidaire.

    « En quoi est-ce que le fait de savoir Israël plus enclin à permettre la liberté d’opinion que Cuba est-il farfelu, Antho? Seriez-vous à ce point biaisé? »

    Liberté d’opinion? Celui qui refuse d’aller à la guerre, par le biais de ses convictions, s’en va tout droit en prison! Or, les convictions sont l’égal des opinions.

    Aussi, Cuba ne fait pas de terrorisme, n’attaque pas de civils à l’aide d’armes de destruction massive, n’écrase personne avec des Buldozers et ne possède surtout pas à l’insu de l’A.I.E.A., de ADM!

    Encore là, JSP démontre qu’il n’est qu’une contradiction, n’offrant que des doubles-mesures à ses lecteurs. Peut-être une des raisons pourquoi son blogue est mort-né, comme son ancien avant celui-là.

  27. nelsonr15 said

    « Sur 10 billets, j’en ai collé un. »

    Je crois que tu lis mal. Regarde comme il faut. Tu récris toujours la même chose dans chacun de tes commentaires. Toujours le même long texte ennuyeux.

    Antagoniste change de sujet tous les jours, à chaque billet, lui.

  28. internationaliste said

    S’il y a quelqu’un de biaisé ici c’est Jacques St-Pierre avec ses commentaires insignifiants. Il se croit tellement détenteur de la « vérité » que ça en est pathétique!

    Israël défend tellement la liberté d’expression qu’il envoie son armée tirer sur des manifestants pacifiques et qui dénoncent avec raison le Mur de l’Apartheid.

  29. sylvainguillemette said

    Monsieur le centriste opportuniste crasse, je ne suis pas ici pour faire des textes biaisés sur un système suicidaire et sectaire où les privilégiés représentent une minorité parasitaire.

    Les textes de antagonistes sont sectaires et à doubles-mesures, David appuie pleinement et publiquement le terrorisme états-unien et israélien, allez donc le lire si ça vous chante. Personne ne vous force à rester ici, surtout pas.

    J’ai une idée Nelson, allez voir ailleurs si j’y suis, ensuite, si je n’y suis pas, attendez-moi! Sinon, allez embêter Antagoniste la contradiction sur deux pattes, celui qui fait l’éloge de la pollution, tout en félicitant le FMI pour ses belles actions dans les pays du tiers monde, sans oublier ses appuis sans réserve au terrorisme états-unien et israélien. David a déjà dit que que les États-Unis et Israël, eux, étaient contrairement aux autres, assez responsables pour détenir des ADM. Or, ces deux gouvernements corrompus et terroristes ont utilisé ces ADM sur des civils à plusieurs reprises.

    Sans oublier non plus, l’appui de David à la position de Harper sur les attaques du Liban de 2006, où de façon terroriste, Israël a buté plus de 1100 civils, les hôpitaux, les écoles, l’électricité et le système d’eau potable!

    À Internationaliste,
    Nelson aussi est souvent dans les patates, protégeant son système sectaire et suicidaire, les convictions des davidiens opportunistes crasses et le terrorisme étatique, Nelson n’en demeure pas moins, un opportuniste crasse cherchant des failles afin de se monter au rang des élites, il les admire en tout cas. Un brin de ressemblance avec cette secte capitaliste impérialiste et terroriste que forment les davidiens et les sanipierresques.

  30. sylvainguillemette said

    Il devient comme Jacques Saint-Pierre, totalement inutile dans le débat. Il n’y a pas de débat avec Nelson, ce dernier envie les bourgeois, donc protège leur système et du même coup, prouve les dires de Hervé Kempf sur les wannabe qui envient les riches et qui désirent atteindre leur siège. Nelson prouve que ce système est sectaire, parce que ce faisant, voulant atteindre l’élitisme à son plus haut niveau, voulant ressembler aux sales bourgeois qui ne représentent qu’une minorité sur Terre, il gaspille, consomme et fait produire une quantité non-nécessaire de biens matériels, de produits polluants, etc.. La chute du système devient de plus en plus, inévitable.

    Qu’ils le veuillent ou non, les capitalistes devront tôt ou tard faire face à la réalité, leur système n’est pas viable, à moins d’exterminer une partie de la population mondiale. Soit ils jouent la carte de l’hypocrisie, sachant qu’il n’y a pas assez de ressources pour toutes et tous, soit ils sont juste cons et suicidaires. Peu importe ce qu’ils sont, ils mènent l’humanité au grand complet dans une spirale suicidaire.

    Ça en revient peut-être redondant pour les sectaires capitalistes de le répéter sans cesse, mais toujours est-il que ces derniers sont jamais pu démentir que leur système demandait trop en ressources, encore moins les changements climatiques. Et encore, personne dans leur camp n’a pu défendre à l’aide d’arguments, l’exploitation de l’être humain par son semblable, l’exploitation d’une majorité d’êtres humains, par une minorité d’êtres humains, bref, le parasitisme n’a pas été expliqué. J’attends toujours l’argumentation à ce sujet, peut-être que Nelson saura nous expliquer, avec une loi de physique ou scientifique quelconque pigée au hasard sur le site de pro-terrorisme davidien, l’exploitation du prolétariat par une minorité parasitaire bourgeoise…

    Regardez-le bien patiner en nous expliquant qu’un bourgeois mérite les fruits de la labeur des autres, sans travailler. Ça promet!

  31. Monsieur Guillemette,

    Vous répétez, à qui mieux mieux, que les bourgeois sont inutiles, qu’il ne sont que des parasites exploitant le prolétariat.

    D’accord, je vous prend au mot. Allez-y, vous qui êtes si brillant. Démarrez votre entreprise, composée uniquement de « prolétaires », n’y assignez pas de patron. Allez, chiche!

    Je sais, vous ne le ferez pas.

    Faire ça voudrait dire qu’il faudrait vous lever de votre chaise et travailler, travailler très dur. Il vous faudrait prendre des décisions au lieu de les contester. Il vous faudrait prendre des risques au lieu d’attendre votre chèque de paie. Il vous faudrait aller au boulot même lorsque vous êtes malade, au lieu d’aller vous plaindre sans cesse à la CSST. Il vous faudrait composer avec des camarades prolétaires revendicateurs, qui veulent plus, plus, plus, alors que vous auriez à les convaincre que non, ils doivent tous être égaux.

    Monsieur Guillemette, votre ignorance n’a d’égal que votre négativité. Vous n’avez absolument aucune idée des efforts que déploient vos soi-disant « bourgeois » pour permettre à des employés de gagner leur vie. Tout ça pendant que vous, vous faites tout pour vivre au crochet des autres. Le parasite, c’est vous.

  32. Hey Quebecsocialiste,

    Je voulais t’envoyer un courriel mais ton adresse ne marche pas. Envoie nous ton courriel camarade.

  33. quebecsocialiste said

    Bonjour Antho,

    Pour communiquer avec vous, est-ce bien le
    reactionismwatch@gmail.com ?
    Si oui, dis le moi, je me ferai un plaisir de vous envoyer mon adresse e-mail.

  34. quebecsocialiste said

    Laisse tomber, çà marche. Bonne journée.

  35. sylvainguillemette said

    Jacques Saint-Pierre a dit:
    9 mai, 2008 à 2:46 e

    Monsieur Guillemette,

    Vous répétez, à qui mieux mieux, que les bourgeois sont inutiles, qu’il ne sont que des parasites exploitant le prolétariat.

    D’accord, je vous prend au mot. Allez-y, vous qui êtes si brillant. Démarrez votre entreprise, composée uniquement de “prolétaires”, n’y assignez pas de patron. Allez, chiche! »

    Je n’ai aucune preuve à vous donner, « La Prise » prouve mes dires et encore, il faut que ce soit international, non pas dans un seul pays. Le communisme dans un seul pays ne fonctionnera jamais. Dans un monde communiste, nous n’avons plus de fric. Je n’aurais besoin que de bonnes idées, des camarades qui montent la structure, etc.. Bref, tout ce que l’on fait n’est aucunement lié aux bourgeois, sauf dans la mesure où ces sales porcs parasitaires financent les activités pour en retirer des profits juteux. Cela dit, rien n’explique qu’ils possèdent le fric, ce n’est scientifiquement pas explicable. Vous ne pouvez, vous même, démontrer que le bourgeois mérite ses profits, ou comment il a amassé ses profits sans exploiter, bref, vous devriez vous même démontrer que sans le bourgeois, nous sommes perdus. Vous êtes dans la …

    Quant aux ingénieurs, etc., ils sont prolétaires eux aussi, mais surtout, des humains! Tous les travailleurs, sans exception, ne sont que des humains. Vous n’avez pas de sang en diamant, ni en or… Vous chiez comme tout le monde (quasiment…bidet), buvez et mangez.

    En gros, vous êtes inutile à la société.

    « Je sais, vous ne le ferez pas.

    Faire ça voudrait dire qu’il faudrait vous lever de votre chaise et travailler, travailler très dur. »

    Je travaille pourtant très dur à mon travail, ce que vous ne risquez pas de faire sale parasite.

    « Il vous faudrait prendre des décisions au lieu de les contester.  »

    Dans un modèle soviétique, les prolétaires font ce travail par voie démocratique. Ils assumeront ensuite les effets.

    « Il vous faudrait prendre des risques au lieu d’attendre votre chèque de paie. »

    Vous oubliez que l’argent n’existe plus, totalitaire que vous êtes, vous prenez l’argent pour du béton coulé et séché.

    « Il vous faudrait aller au boulot même lorsque vous êtes malade, au lieu d’aller vous plaindre sans cesse à la CSST. »

    Les blessés, ça fait partie de la « game ». Il y aura toujours des blessés, le régime fera avec. C’est que vous n’êtes pas habitué de travailler, alors…

    « Il vous faudrait composer avec des camarades prolétaires revendicateurs, qui veulent plus, plus, plus, alors que vous auriez à les convaincre que non, ils doivent tous être égaux. »

    C’est du conditionnement, cela se fait sur des générations, je suis réaliste. Nous avons été conditionnés à consommer, les publicités font un excellent travail. Mais encore, la dictature du prolétariat remettra au pas les écartés.

    « Monsieur Guillemette, votre ignorance n’a d’égal que votre négativité. »

    La vôtre, que votre amour pour le terrorisme.

    « Vous n’avez absolument aucune idée des efforts que déploient vos soi-disant “bourgeois” pour permettre à des employés de gagner leur vie. »

    JSP, étant lui même membre de la secte bourgeoise parasitaire crasse et minoritaire, n’est pas habitué de travailler. Rappelons-lui que les prolétaires suent solide pour payer à des parasites comme lui, le bon temps dont il se vante. Les prolétaires se blessent, se meurent et s’épuisent pour les parasites comme JSP, une minorité de parasites sectaires qui voit dans le capitalisme, ce système non-viable, LA solution. Or, son système est suicidaire et ne permet qu’à une poignée de parasites, comme lui, de vivre au-dessus des moyens des autres, des prolétaires qui les engraissent au prix d’un couple, d’une famille, d’un bras, d’une jambe ou de leur vie. JSP vit sur la labeur des autres, sans les autres, il devrait travailler.

    En fait, nous devrions donner une dernière chance à ce parasite et l’inviter à l’usine pour le faire travailler aux côtés de ses frères humains. S’il ne veut pas, envoyons-le sur une île où il devra tout faire seul. Ça promet d’être drôle à voir. Un parasite bourgeois, travailler…

    « Tout ça pendant que vous, vous faites tout pour vivre au crochet des autres. Le parasite, c’est vous. »

    Le parasite oublie que c’est lui qui vit au crochet des autres, c’est une réalité indéniable. Mettez JSP sur une île et vous verrez qui est le parasite. Moi, je torche des gros calis de paresseux comme lui, parce qu’ils sont incapables de travailler, trop enclin à vouloir profiter de la labeur des autres, du fruit généré par le travail d’autrui.

    JSP est un parasite bourgeois, mais heureusement, cette sorte de parasite est minoritaire sur Terre.

  36. internationaliste said

    St-Pierre est le champion des commentaires inutiles et sans fondement. Il dit n’importe quoi sur n’importe qui sans rien connaître du vécu des gens. Un vrai parasite en somme!

    Pas étonnant que son blogue soit rapidement tombé dans l’oubli.

  37. sylvainguillemette said

    Les parasites comme JSP, sont en fait remplaçables par des paniers, lesquels emmagasinent les profits pour les redistribuer aux travailleurs, ceux qui en ce moment, engraisse les parasites comme Jacques Saint-Pierre.

    Bref, rien n’explique que ces parasites possèdent déjà les richesses permettant d’investir, de construire, etc.. En réalité, ce sont les efforts des prolétaires, des humains qui, mis en commun, bâtissent; des usines, des machines, les maisons de parasites, les voitures des parasites, les bancs de cuir des parasites, les avions des parasites et qui également, donnent ces profits aux parasites, lesquels sont ensuite réinvestis pour faire plus de profit, mais toujours sans que le bourgeois ne travaille.

    Jacques Saint-Pierre est un parasite. La porte d’une étable est bien plus importante pour l’humanité que ce parasite, elle sait garder l’étable au chaud, ainsi que les vaches qui s’y trouvent. Les poêlons sont beaucoup plus important que les JSP, cet insecte minoritaire qui parasite l’humanité pour soutirer du profit de la labeur de cette dernière. Les roches sont plus importantes que les sanipierresques, car les roches permettent de créer le béton, lequel nous beaucoup servi au cour de l’histoire humaine.

    Quant aux humains qui travaillent, dont ceux qui vendent leur force de travail, les prolétaires, ils sont tous plus importants que JSP qui lui, ne sert qu’à voler les fruits de la labeur d’autrui tout en vantant ses privilèges à ces même prolétaires qu’il exploite sans réserve, sans honte, sans scrupule.

    JSP oublie que sans lui, l’humanité ne pourrait que s’en porter mieux! Son profit serait alors divisé par le nombre de ses employés, ou par le nombre de travailleurs dans la nouvelle humanité socialiste. JSP oublie que c’est en fait lui, qui dépend des autres et que sans notre travail, sans notre labeur, il mourrait de faim, car ce sont encore des agriculteurs qui cultivent, encore soudeurs qui soudent, etc..

    Sans parler du fait que JSP appuie le terrorisme israélien, états-unien et colombien, lequel fait beaucoup de morts. La plupart des civils. JSP est un monstre, ce n’est pas la perte d’un monstre qui mettra en péril l’humanité.

  38. À ceux qui en douterait:

    C’est du conditionnement, cela se fait sur des générations, je suis réaliste. Nous avons été conditionnés à consommer, les publicités font un excellent travail. Mais encore, la dictature du prolétariat remettra au pas les écartés.

    Si vous joignez les rangs de cette bande d’illuminés, ils vous « conditionneront » ou leur dictature vous remettra « au pas ». Ça sent le nazisme et le bolchévisme à plein nez. Ne préférez-vous pas conserver la liberté que nous donne l’Occident?

    Joindre les rangs du communisme, c’est abandonner ses droits fondamentaux pour que des parasites comme Guillemette prennent le pouvoir et s’engraissent à vos dépends.

  39. nelsonr15 said

    Bouhouhou.. Je me suis acheté une Xbox!
    Bouhouhou… je suis allé voir un show hier!

    Bouhouhou… j’ai fait teinter les vitres de mon char!
    Bouhouhou… je suis allé au resto 3 fois ce mois-ci avec des collègues!

    Bouhouhou… J’ai mangé un gros steak qui contribue aux pets de boeuf qui font mourrir la planète.

    Quelle surconsommation.

    J’aurai du:

    ne rien acheter pour passer le temps les journées de pluie.
    rester chez moi vendredi soir.
    trouver mon char laid.
    manger des graines de sésame et de la laitue.

    Je suis un sectaire.

  40. internationaliste said

    Le nazisme c’est plutôt les parasites losers comme St-Pierre qui sont incapables d’émettre un seul commentaire intelligent et qui sont incapables de mettre sur pied un blogue susceptible d’intéresser une seule personne.

    Ce triste individu est pour la perpétuation de l’esclavage salarié parce qu’il veut s’en mettre plus dans les poches sans faire d’effort.

  41. quebecsocialiste said

    Comme tu as l’air con Nelson… comme si les communistes étaient tous des hippies vivants à l’age de pierre. Je suis communiste et j’ai une PS3, çà te pose un problème? Tu reviendra quand tu aura quelque chose d’intelligent à dire.

  42. Moi, en tout cas, j’ai un problème avec le fait que vous ayez une PS3. Si vous êtes communiste, cessez de jouir des bénéfices du libre-marché et du capitalisme, sale double-standardiste!

  43. unbeknownstofall said

    Ouain, ça vole vraiment bas les commentaires ici..

    De temps en temps on a droit à un :

    « ton blogue est moche, donc ce que tu dis vaut rien »
    « t’es un sale communiste, donc ce que tu dis vaut rien »
    « t’es un sale droitiste, donc ce que tu dis vaut rien »

    C’mon. Je suis clairement capable de voir que beaucoup d’entre-vous ici savent de quoi ils parlent, que ce soit Guillemette ou que ce soit St-Pierre, les deux sont parfaitement capable de défendre honnêtement leur position. Arrêtez de vous crachez des insultes, pis parlez en adulte, ce sera plus enrichissant.

    Pour ce qui est du sujet, merci Rwatch, je vais tenter de lire un peu plus sur le sujet, j’étais pas au courant des contradications sous la bannière « AI », pour laquelle j’ai donné 3 ans de bénévolat. L’article est intéressant!

  44. quebecsocialiste said

    @unbeknownstofall

    Merci de ramener tout le monde à l’ordre, çà devenait chaotique ici. C’est la première fois que je vous vois ici, alors bienvenu!

    @JSP

    Toi et Nelson avez tellement de préjugés à l’endroit des communistes que çà en devient ridicule! Je n’ai pas à répondre de mes actes devant un maître double-standardiste comme toi!
    En passant, le « sale », je ne suis pas un singe, je me lave, alors çà fait une énième insulte gratuite de ta part!

  45. internationaliste said

    St-Pierre est incapable de commenter sans faire d’insultes. Il veut ainsi pallier à son absence d’argument.

  46. anonymement said

    Québec socialiste a dit : Pour ton histoire complètement loufoque sur l’homosexualité du Che: Va te faire soigner! T’as même pas de preuve (comme d’habitude) et tu n’as vraiment aucun rapport!

    Ok peut-être qu’il n’y a pas de preuve en effet mais il n’y a pas de preuve du contraire non plus. De toute façon le fait qu’il soit gay ou non n’a pas d’importance et y voir l’importance que vous lui faite camarade je crois que vous ête homophobe. Car cela ne changera à l’apport théorique qu’il a peu peut-être amener.

    Jacque St-pierre a dit : On peut être contre, par exemple, l’adoption d’enfants par des homosexuels, sans être homophobes.

    En fait , je ne vois pas comment on peut-être contre l’adoption d’enfant par des homosexuels sans être homophobe car le seul argument utilisé pour cela serait le faite que les parents soit homosexuel donc sa reviendrait a dire que les personnes homosexuels ont des capacités inférieurs au autre individus pour élevé des enfants donc c’est selon moi de l’homophobie. Il ne s’agit pas d’une attaque mais je cherche a éclaircir votre affirmation.

  47. sylvainguillemette said

    « Ne préférez-vous pas conserver la liberté que nous donne l’Occident? »

    La liberté d’exploiter minoritairement ou d’être exploité majoritairement? Et encore, JSP ne tient pas compte du fait que les planète Terre de rechange dont son système trop consommant a besoin, n’existent pas encore! Pour globaliser le système nord-américain que chérit JSP, il nous faudrait plus de 7 planètes Terre de ressources! Allô? Totalitarisme!

    « Joindre les rangs du communisme, c’est abandonner ses droits fondamentaux pour que des parasites comme Guillemette prennent le pouvoir et s’engraissent à vos dépends. »

    Je ne désire aucunement le pouvoir, d’ailleurs, c’est pourquoi je suis ans deux partis politiques, les quels n’ont que de chefs aux yeux du DGEQ. Cela veut dire que nous avons décidé, nous la go-gauche, de laisser le soin à la droite, de s’encombrer de chefs primitifs et exécutifs. Bref, nous avons décentralisé le pouvoir, nous n’avons désormais que des porte-parole. Encore là, JSP ment à notre sujet et au sujet des communistes.

    Le communisme établi, il n’y a plus de pouvoir central, ni d’État pour réprimer dans le sang, au nom des JSP, ces sales parasites bourgeois minoritaires, les foules qui manifestent leur colère, leur faim ou leur soif. Sylvain Guillemette, moi-même, n’aspire pas du tout à prendre quelconque pouvoir que ce soit. JSP ne fait que mentir, encore, et encore, et encore… Les procès d’intention sont sa spécialité.

    Quant à vous Nelson, ce n’est pas votre mince contribution qui amène les problèmes, mais l’ensemble de notre consommation. Je consomme aussi, très peu, mais encore trop. Le fait que vous trouviez ridicule mes propos, ne change en rien leur pertinence. Pour vivre comme nous Nelson, pour étendre cette belle chose dont vous parlez à la Terre entière, toute cette consommation, nous aurions, malgré votre entêtement, toujours besoin de 7 planètes Terre. Où sont-elles? Votre démagogie ne sert pas le débat. Oui, vous devenez sectaire et aliéné. Ce système est un suicide-collectif, ne vous en déplaise et cela est prouvé scientifiquement.

    (Je me suis aussi acheté un ordinateur performant. J’ai failli aller me chercher un cellulaire, mais connaissant l’histoire du Coltan, je n’en trouve pas sans Coltan.*)

    *Si quelqu’un peut m’aider là-dessus.

    « C’mon. Je suis clairement capable de voir que beaucoup d’entre-vous ici savent de quoi ils parlent, que ce soit Guillemette ou que ce soit St-Pierre, les deux sont parfaitement capable de défendre honnêtement leur position. Arrêtez de vous crachez des insultes, pis parlez en adulte, ce sera plus enrichissant »

    Je suis entièrement d’accord avec vous, mais vous ne semblez pas encore connaître JSP. Toutes mes accusations envers lui, sont justes et vérifiables dans les archives. Je suis devenu poli avec ce pro-terrorisme, malgré les efforts qui restent inexistants chez sa personne. Il tombe très vite dans les insultes et la démagogie. Comprenez qu’il soutient véritablement le terrorisme, or, que pensez-vous du terrorisme qu’il soutient*? Il soutient et a également soutenu des dictatures, dont celle de Karzaï en Afghanistan, qui n’a jamais été élu démocratiquement. Batista, Pinochet, les Contras** qui voulaient ramener a dictature des Somosa.

    Sinon, merci du commentaire et remercions Lamrani pour ce texte génial, qui dérange le pro-terrorisme, ce parasitaire bourgeois minoritaire sur Terre.

    *Il a soutenu les attaques d’Israël au Liban, lesquelles sont fait plus de 1100 morts chez les civils libanais. Israël a alors utilisé des armes de destruction massive, dont le phosphore blanc, le NAPALM et les bombes à fragmentation, lesquelles laissent au sol, de 5% à 15% de sous-munitions non-explosées. Il a aussi soutenu les attaques nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki, les deux pires attentats terroristes que l’humanité ait vu. Il a également soutenu les attaques au phosphore blanc de Fallujah, par les troupes états-uniennes, en Irak.

    **Les Contras furent financés par Reagan qui disait vouloir ramener la liberté! S’en est suivi des dizaines de milliers de morts. Semblable au Salvador, etc.. Voilà JSP sur son 31!

  48. quebecsocialiste said

    @Anonymement

    WOW les moteurs! Je ne suis pas homophobe! J’ai un oncle gai et çà ne me dérange pas du tout. C’est juste qu’affirmer que le Che est gai en sachant qu’il a été marié DEUX FOIS et qu’il a eu plusieurs enfants prouve, contrairement à ce qu’affirme JSP, que Che n’est pas gai. On ne va quand même pas commencer à dire que n’importe qui qu’on n’aime pas est gai, parce que ÇÀ, c’est de l’homophobie. JSP a beau affirmer le contraire, çà reste qu’il vote pour le Parti Conservateur et qu’il a aisni plus de chances d’être homophobe que la moyenne.
    Et puis bien sûr que çà ne change rien à ce que le Che a fait pour l’humanité, mais je ne permettrai pas qu’on traîte n’importe qui de gai juste par pure provocation.

  49. anonymement said

    Québec socialiste a dit : et puis bien sûr que çà ne change rien à ce que le Che a fait pour l’humanité, mais je ne permettrai pas qu’on traîte n’importe qui de gai juste par pure provocation

    Le fait d’utiliser les termes traité quelqu’un de gay est très péjoratif et il s’agit d’homophobie

    Québec socialiste a dit : J’ai un oncle gai et çà ne me dérange pas du tout.

    Sa ressemble a  » Je suis pas raciste j’ai des amis noirs ! sa ne veut rien dire

    Québec socialiste a dit : C’est juste qu’affirmer que le Che est gai en sachant qu’il a été marié DEUX FOIS et qu’il a eu plusieurs enfants prouve,

    En quoi cela le prouve, pour beaucoup d’homosexuel refoulé le fait d’avoir eu des enfants et une ou deux femmes était un moyen de protection contre une société pleine de préjugé.

  50. sylvainguillemette said

    Je ne crois pas que Québecsocialiste soit homophobe, ça reste non fondé. Je ne comprends pas votre acharnement monsieur Anonymement, mais je dois vous avouer que cela s’inscrit dans la longue liste d’attaques pécériennes envers leurs camarades qui pensent un tantinet hors sentier « lumineux ».

  51. anonymement said

    Je ne l’accuse pas directement d’homophobie, Mais son acharnement a vouloir être sur que Chez gevara ne soit pas homosexuel, comme si le cas aurait été d’une gravité certaine amène a ce posé des questions.

    Québec socialiste a dit : mais je ne permettrai pas qu’on traîte n’importe qui de gai juste par pure provocation
    Je tiens a dire que cette affirmation est très étrange.

    Sylvain guillemette a dit : mais je dois vous avouer que cela s’inscrit dans la longue liste d’attaques pécériennes envers leurs camarades qui pensent un tantinet hors sentier “lumineux”.

    ??? Il ne s’agit pas d’attaque a un individu il s’agit avant tout de faire une critique et une autocritque de ce que nous disons et faisons cela est sein dans toute forme de débat et si votre amis ne veut pas si soumettre et bien c’est qu’il est dore et déjà coupable de ce dont on l’accuse

  52. anonymement said

    Québec socialiste a dit : mais je ne permettrai pas qu’on traîte n’importe qui de gai juste par pure provocation

    On dirait que l’utilisation du terme dans cette phrase signifie que l’individu considère les gay comme un problème ou un statut inférieur dont on peut utiliser le terme pour insulter quelqu’un

  53. sylvainguillemette said

    « juste par pure provocation »

    Mais cela vient tout changer le sens de la phrase.

  54. anonymement said

    Pas systématiquement le terme demeure toujours péjoratif dans le contexte et son utilisation est tout de même étrange. Donc si on en crois l’affirmation on peut traité quelqu’un de gay si c’est ne pas « par pure provocation« 

  55. sylvainguillemette said

    Ouin, je te donne celle-là. Faudrait faire attention, mais je persiste à croire, néanmoins, que Québecsocialiste n’est pas homophobe. Vous devriez camarade, concentrer vos attaques sur les vrais contre-révolutionnaires.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :