Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Le plongeon

Posted by sylvainguillemette sur 14 mai, 2008

Des scores dignes d’un tiers parti

J’aimerais vous inviter à fêter la chute du parti populiste crasse, ce parti qui n’offre que sa prostitution aux bourgeois, ce parti qui n’a que faire du peuple, du prolétariat, lequel il a souvent dit vouloir mettre au pas de la productivité, dans un esprit missionnaire du Ô Capital.

À Pointe-aux-Trembles, comme piètre performance, l’économiste Diane Bellemare, candidate-vedette du parti d’un seul homme, a terminé troisième, récoltant moins de 14 pour cent du suffrage exprimé.

Dans Hull, où les libéraux « privatisators » ont gagné haut la main, l’Action démocratique du Québec/Équipe Mario Dumont a subi une signifiante défaite, terminant au cinquième rang derrière Québec Solidaire (9,72 pour cent) et le Parti Vert (7,20 pour cent). Le candidat populiste crasse Jean-Philip Ruel, n’y a recueilli que 3,23 pour cent des voix.

Dans Bourget, l’ADQ/Équipe Mario Dumont a terminé 4e, derrière le Parti vert du Québec, représenté par monsieur MacCay, l’ancien chef du parti.

«Le résultat est bien sûr décevant, il faut le dire (…) Il n’y a pas de pardon dans les élections partielles surtout avec un taux de participation aussi faible» a lancé le propriétaire du parti populiste crasse. Mais avec un taux de participation aussi faible que 34%, il est étonnant que Monsieur Dumont n’ait pas demandé l’abolition des partielles!

Le ballon qui dégonfle tout seul

Après nous avoir assommé de propagande mensongère, haineuse et xénophobe, il n’est pas étonnant, après quelques revirements de position de ce parti girouette, que la population soit devenue douteuse à l’endroit des promesses populistes que ce parti a pu vomir.

Un programme qui ne tient pas la route, des députés et candidats qui ne suivent pas le tracé monolithique signé Mario Dumont, des idées plus farfelues les unes que les autres, dont certaines d’entre elles, ont comme potentiel de créer des conflits entre les nations autochtones et les québécois.

Un après l’autre, Mario a cité plusieurs dossiers « chocs », plutôt populistes oui, comme seul lui sait le faire. Roi de la démagogie et de la xénophobie, Mario s’était récemment attaqué à l’immigration disant de celle-ci, qu’elle était la coupable du recul français. Il avait ensuite prôné la matraque lors des évènements du Centre Bell et finalement, appelé la SQ à une intervention musclée envers les nations autochtones sur la question de la contrebande des cigarettes.

Une histoire qui finit bien

C’est finalement une histoire qui finit très bien, l’ADQ/Équipe Mario Dumont, l’autonomiste sur son 31, ce parti sexiste, xénophobe, raciste, opportuniste crasse et j’en passe, retourne aux oubliettes, lesquelles sont très habituées d’abriter les partis tiers, mais desquelles sortent également les autres partis tiers tels Québec-solidaire (3e dans Hull) et le Parti Vert du Québec (3e dans Bourget). Québec-solidaire et le Parti Vert du Québec ont obtenu 17% des voix dans Bourget et Hull, ce qui donne aux deux partis une 3e position dans chacune des circonscriptions. N’étant pas représenté à l’Assemblée Nationale, ces tiers partis mangent néanmoins une partie de l’électorat adéquiste et péquiste. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

Publicités

8 Réponses to “Le plongeon”

  1. Je déteste l’ADQ mais j’ai de la difficulté avec la complaisance envers le PDSLCul.

  2. N’étant pas représenté à l’Assemblée Nationale, ces tiers partis mangent néanmoins une partie de l’électorat adéquiste et péquiste.

    ce qui profite à la charogne soi-disant libérale…

  3. sylvainguillemette said

    Mais Québec-solidaire n’est pas libéral. Certes, je comprends également que vous êtes anarchiste, que vous avez donc en horreur l’électoralisme. Nous pouvons en débattre si vous le désirez.

    Quant au fait que les libéraux sont en attendant au pouvoir et bien ancré à celui-ci, je suis d’accord pour dire que malheureusement, en effet, ils ont consolidé leur position. Rien n’a réellement changé, sauf la chute de ce parti populiste crasse haineux. Et encore ce matin, j’apprenais que monsieur Dumont ENCORE fait volte-face sur une précédente décision. Il va finalement faire des capsules à la radio, ce qu’il reprochait à Jean Charest. Effectivement, ils se ressemblent énormément sur le point de vue idéologique…

  4. Je n’ai pas besoin d’expliquer mon horreur pour la médiocrassie pseudo-représentative en tant qu’anarchiste mais une chose est claire: ne pas voter ou voter pour un tiers parti favorise la charogne du PSDLCul.

    Quelle boussole démagnétisée que ce Ducon…

  5. sylvainguillemette said

    Ouais, Dumont est vraiment taré, mais son équipe, ouf!

  6. Manx said

    C’est pour ça que Mario Dumont est réputé pour avoir de « l’esprit » ou être un « leader ». Comparativement à son équipe, c’est un président de la Mensa.

  7. nicobn said

    C’est étrange que vous parliez de l’ADQ comme étant le parti de la bourgeoisie. Allez faire un tour dans une assemblée de l’ADQ et vous verrez que la plupart des partisans sont loin d’être bourgeois.

    L’ADQ est plutôt le parti où les bourgeois ET les prolétaire se réunissent pour demander plus de capital. Bien que je ne sois pas d’accord avec leur programme, je suis aussi réfractaire à votre vision dichotomique prolétaire/bourgeoisie de la société.

    Malheureusement, les modèles simples sont souvent ceux qui sont les plus aveuglant.

    Nicolas Bérard-Nault.

  8. sylvainguillemette said

    Monsieur Nicobn, l’ADQ, car je peux témoigner, je regardes souvent l’Assemblé Nationale et j’enregistre les périodes de questions, ne défend que l’indéfendable et lorsqu’il semble vouloir défendre les prolétaires, c’est pas opportunisme crasse très flagrant.

    Exemple 1: Mario Dumont parle à des syndiqués de Chibougamau, leur disant qu’ils se sont fait avoir par le gouvernement et l’employeur, or, Mario Dumont à TMP, juste avant les élections, se dit anti-syndicat et qu’il désire leur abolition.

    Un autre? Et que dire des interventions de ces incompétents en chambre? Des questions qui souvent, n’ont aucun lien ou sont contradictoires. J’ai eu du plaisir à regarder l’Assemblée Nationale, certes, mais à rire des questions de l’ADQ.

    L’ADQ défend les intérêts de la bourgeoisie bien avant ceux des prolétaires et le tout est tout simplement contradictoire. L’ADQ défend la privatisation de la santé, un autre intérêt de bourgeois loin de représenter quelque chose de bien pour le prolétariat dans son ensemble. Pareil pour l’éducation, enfin, pour le reste. Car sachez que l’ADQ ne veut que privatiser, c’est notre Carlos Menem, en plus d’être homophobe, raciste et sexistes à souhait.

    Vous dites que les prolétaires et les bourgeois s’unissent? Une conciliation? C’est que vous n’avez ainsi donc, rien compris du combat de classes, la conciliation n’est que supercherie, aliénation. D’ailleurs, dans les dernières partielles, l’aliénation s’est visiblement estompée! Heureusement!

    Les partisans de l’ADQ sont des partisans du changement, mais qui ne connaissent pas grand chose au combat des classes, une bande d’aliénés, dommage! Quelle perte de temps que de militer dans un parti bourgeois de toute façon, à moins d’être bourgeois ou totalement aliéné par la conjoncture internationale et complètement marteau sur les question de société ou sur la réalité de la privatisation de la santé. Quoi d’autre, ce parti n’est que le reflet d’une population désintéressée et dés-informée de la réalité, de l’exploitation, de l’actualité quoi.

    Quant à ma position bourgeois/prolétaires, sachez qu’elle est juste, précise et défendable. Les bourgeois possèdent depuis des lunes, les moyens de production, lesquels ils utilisent afin de soutirer des profits du labeur d’autrui, du prolétariat majoritaire, alors que ces bourgeois sont minoritaires et ne travaillent pas pour mériter leurs richesses si départagée sur Terre. C’est ce que vous défendez? D’autant plus que ce système a prouvé sa non-viabilité quant au nombre de planète dont il dépend, s’il est globalisé. Tout ça pour qu’une poignée de parasites en profitent alors que d’autres, souffrent de famine, de soif et meurent dans des guerres atroces que nous menons, afin de proliférer ce système crasse qui privilégie une minorité parasitaire bourgeoise, laquelle vous semblez ici défendre. Preuve est, vous défendez l’ADQ, vous le dites non-bourgeois, or, vous faites vous-même la démonstration de la conciliation de classes qui y pullule. Quelle ironie!

    Avant de parler d’aveuglement, commencez donc par repérer le côté-bourgeois de l’ADQ, les intérêts que ce parti populiste crasse défend, ainsi que l’incompétence plus d’une fois démontrée en chambre. Je m’excuse bien, mais quiconque regarde l’ADQ à l’Assemblée Nationale, changera vite son vote s’il a voté pour eux. Ce sont les pires incompétents qu’il m’ait été donné de voir à l’Assemblée Nationale, avec Maurice Duplessis. Plus toton que adéquiste…

    Et encore, vous niez l’exploitation du prolétariat majoritaire par la minorité parasitaire bourgeoise, or l’histoire reflète le contraire de vos dires et rapporte qu’il y a effectivement domination d’une minorité sur une masse et que cette minorité vit sur le labeur d’autrui, celui de cette dite masse. Voulez-vous des chiffres? Je peux appliquer « Salaires, prix et profits » sur tout emploi prolétaire, on y joue? Projection.

    Vous êtes vous-même aveugle, mais on appelle ces aveugles, aliénés. Vous êtes donc, plutôt aliéné qu’aveugle. C’est triste, mais ce n’est pas incurable. Lisez « Salaires prix et profits », ça vous passera. Et si vous êtes convaincu de cet élitisme parasitaire et sectaire, voire suicidaire, qu’est le capitalisme, démontrez-nous donc comment le bourgeois mérite d’exploiter les autres et en quoi, il est indispensable à la société. Prouvez-nous que l’on ne peut pas le remplacer par un lombric.

    J’attends avec impatience cette preuve scientifique que le bourgeois mérite ses fruits volés aux prolétaires, depuis trop longtemps déjà.

    Votre modèle n’est pas si complexe que cela, nous pouvons y voir aisément, très facilement, une dictature bourgeoise, un système pour lequel nous n’avons jamais eu de référendum ou n’avons tout simplement pas voté démocratiquement. Une bourgeoisie minoritaire et parasitaire exploite donc un prolétariat majoritaire qui lui, souffre, se blesse ou meurt pour que son bourgeois/patron, puisse se payer du bon temps le restant de ses jours, se payer des soins de santé rendus légaux par des partis comme l’ADQ, malgré les constats de la firme IRIS qui prouve que le privé en santé est plus coûteux et ne change rien aux files d’attente.

    Vous êtes aussi, totalitaire, car dans un autre ordre d’idées, vous omettez de tenir compte des ressources à votre disposition et du coût réel en ressources que nécessite la globalisation du système nord-américain (7 planètes). Ennuyant…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :