Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Une des citations de la semaine 1/2

Posted by sylvainguillemette sur 14 mai, 2008

« Pourquoi le gouvernement des Etats-Unis ne lève pas le blocus contre Cuba ? Je vais vous répondre : parce qu’il a peur. Il craint notre exemple. Il sait que s’il lève le blocus, le développement économique et social de Cuba sera vertigineux. Il sait que nous démontrerons, encore plus, les possibilités du socialisme cubain, les potentialités pas encore totalement déployées d’un pays sans discrimination d’aucun type, avec une justice sociale et des droits humains pour tous les citoyens et non pas pour quelques-uns seulement. »

Felipe Perez Roque, ministre cubain des Affaires étrangères.

Publicités

6 Réponses to “Une des citations de la semaine 1/2”

  1. Ce qu’il dit est vrai en partie: il faudrait aussi que les autorités cubaines fassent leur ménage dans leur propre cour!

  2. sylvainguillemette said

    Il y a en effet beaucoup d’éléments contre-révolutionnaires, financés à coups de centaines de millions par année, qui oeuvrent pour le compte de Washington à Cuba. Ils devraient les mettre sur des radeaux, leur donner une boussole et une carte avec Miami en caractère gras. Vogue, vogue petit bateau…

  3. ebondo said

    Ça a toujours été ça. Depuis le début. Sans l’assiégement des pays socialistes par les pays capitalistes, ceux-ci auraient peut-être pu faire la démonstration qu’une autre façon de gérer l’économie et la société existait, et qu’elle était peut-être plus efficace à bien des égards.

    Anarcho, impossible de faire le ménage parmi tes troupes quand tu es en guerre contre l’empire. D’ailleurs, même l’empire lui-même n’a pas changé de chef alors que les citoyens étaient on ne peut plus en cri… après Bush : On ne change pas de commandant en chef pendant une guerre. De même qu’une nation assiégée ne se gouverne pas de la même façon qu’une population lobotomisée au mass média. Tous les projets socialistes ont été assiégés jusqu’à provoquer des bains de sang. Jusqu’à Chavez. Et même encore, ce dernier passe plus de temps à se défendre contre nous qu’à mener de l’avant ses projets.

    On ne peut rien dire du potentiel cubain tant et aussi longtemps qu’ils seront économiquement (et, dans une moindre mesure) militairement assiégés. Mais la qualité des forces vives de la médecine et de la pharmacologie cubaine laissent croire qu’ils pourraient réussir à nous étonner si Washington déserrait la vis.

  4. Excellent commentaire Ebondo!

  5. sylvainguillemette said

    En effet Ebondo, jusqu’à Chavez. Toutefois, là où je ne suis pas d’accord, c’est peut-être sur le fond des accomplissements de Chavez et de son parti, avec bien entendu, l’aide cubaine. Encore au début du mois, il nationalisait SIDOR, la principale aciérie du pays. Ils ont pratiquement éradiqué l’analphabétisme en quelques années seulement, avec leurs politiques d’éducation populaire universelle. Et encore , je ne parle pas du système de santé universel qu’il est en train de mettre en place grâce à la nationalisation du bien commun « pétrole ».

    Je crois que les accomplissements, et j’ajouterai l’ajout des conseils populaires régionales, ces « soviets » vénézuéliens, bref, ces accomplissements sont dignes d’éloges de la part des vénézuéliens et également, je les félicite et je ne suis pas le seul à le faire. La nationalisation de Parmalat et de Nestlé, et pourquoi ne pas ajouter son sang froid lors du coup d’État de 2002 à son endroit, commandité par la maison blanche et appuyé par Reporters Sans Frontières, par le biais de RCTV, ce canal qui appelait à assassiner Chavez, rien de moins.

    Certes, il passe du temps à chialer, il n’est pas la perfection, d’ailleurs, cette dernière n’existe pas, mais il sert quand même les intérêts du prolétariat et dirige vraiment le Venezuela vers le socialisme du 21e siècle. Je supporte Hugo Chavez, jusqu’à preuve du contraire qu’il est un bon militant socialiste, voire, communiste. J’ai toutefois des réserves quant à certaines de ses oeuvres, il a par exemple, le pouvoir d’amener une voiture électrique, puisque son propre pays vend de l’essence à profusion. Il pourrait également, comme je le disais dans un autre billet, laisser tomber ses alliés (amis de longue date) contre-révolutionnaires, etc.. Mais oui, visiblement, il est difficile de mettre en oeuvre un projet tel le socialisme, voire le communisme à long terme, car nous sommes en guerre permanente contre ces terroristes de bourgeois qui n’hésitent pas une seconde à nous faire exterminer (dans ces régions de l’Amérique du sud en tout cas) par des milices, des paramilitaires surtout, lesquels servent justement l’État terroriste colombien et ont également servi Reagan au Nicaragua ou au Salvador.

    Bref, vous dites beaucoup de vrai, malheureusement…

  6. sylvainguillemette said

    Mais nous pouvons utiliser cette arme contre notre adversaire, aujourd’hui, les crimes de guerre sont vivement dénoncés et critiqués, même aux États-Unis. N’ayons pas peur du combat, nous mourrons tous un jour, ne nous en déplaise. Regardez par exemple JSP, il supporte le terrorisme, mais est-ce que cela peut réellement servir ses intérêts? N,oublions pas que les guerres du 20e siècle sont terminées et que le massacre de civils n’est aujourd’hui plus permis, or, c’est ce que soutient Jacques Saint-Pierre! Cela sert nos intérêts, non pas les siens, qui s’en vanterait? À part JSP?

    Ah oui! C’est vrai! Carlop, Durandal, Ben le chum de Mario Dumont, l’ancien lèche-cul de JSP, Jean-François Grenier alias Cowboy, et un tas d’autres militaristes extrémistes qui au nom du Ô Capital, sont prêts à soutenir le terrorisme et l’utilisation d’armes de destruction massive sur des civils, sans parler des dictatures qu’ils soutiennent par alliance sans réserve à Washington.

    Vivement les vantards qui font l’éloge des merdes comme le tueur sanguinaire, le tueur de masse, ce génocidaire Ronald Reagan, ils servent nos intérêts! Nous devrions même présenter l’autre joue, question de faire jalouser Durandal (voler une parole des charlatans du Vatican, Durandal va me détester, quoiqu’il me déteste déjà…).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :