Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Barack Obama ou les illusions perdues

Posted by Libertad ! sur 5 juin, 2008

Des changements ? Vraiment ?

Mardi dernier, Barack Obama remportait l’investiture du Parti Démocrate après une longue course électorale contre sa rivale Hilary Clinton. Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, un afro-américain à de sérieuses chances de devenir le prochain président du pays le plus puissant de la planète. Cependant, est-ce que Obama apporterait autant de biens que certaines personnes le prétendent ?

Ses partisans affirment qu’il fut l’un des premiers opposants à la guerre en Irak, déclenchée en 2003 sous de faux prétextes par le président Bush. On dit qu’il souhaite l’instauration d’un système de santé public dans ce pays où 45 millions de personnes n’ont aucune assurance médicale. Obama est aussi l’objet d’un engouement sur les sites tels que Facebook et Youtube, surtout visités par les jeunes internautes de moins de 25 ans, un électorat généralement peu intéressé par la politique.

Cependant, ce nouvel espoir (pour reprendre Georges Lucas), semble tourner progressivement vers le côté obscur de la force. Dans un discours devant l’AIPAC, un lobby sioniste pro-israélien, il a affirmer que Jérusalem devait «rester la capitale d’Israël» et qu’elle serait «indivisible». Celui qui dit défendre la paix fait aujourd’hui la journée des extrémistes sionistes quant à sa position controversée sur le statut de Jérusalem. Tout le monde sait que Jérusalem-Est à été annexé illégalement par Israël en 1967 avec la guerre des six jours. Et les Palestiniens ne voudront jamais d’un État dans lequel ils n’auront pas Jérusalem-est comme capitale. Même les néo-conservateurs à la maison blanche ont été obligés de reconnaître le statut de Jérusalem comme étant une partie essentielle des négociations entre israéliens et palestiniens.

Non seulement Obama semble flirter avec le pire sioniste d’extrême-droite, mais semble aussi devenir de plus en plus favorable à l’occupation injuste de l’Irak. Nous savions qu’il était favorable aux «guerres préventives», entre autre au Pakistan, mais plusieurs pensent qu’il était contre la guerre en Irak. Si vous croyez qu’il est contre la guerre là-bas, détrompez-vous…

Dernièrement, il rendait hommage au commandant des forces américaines en Irak, le général David Patraeus. Selon lui, c’est en grande partie grâce au général que l’Irak serait plus «sécuritaire» qu’avant. Cependant, Obama ne dit pas un mot sur la trêve entre les milices chiites et sunnites alors que plusieurs analystes affirment que c’est justement cette trêve qui aurait fait baisser le nombre d’attentats suicides.

Le candidat à la présidence tourne autour du pot lorsqu’il dit qu’il veut retirer les soldats d’Irak. Il ne veut pas les retirer immédiatement, comme le demandent des millions d’américains, Obama affirme qu’il veut attendre et consulter les responsables militaires…

Finalement, est-ce Barack Obama représente un véritable espoir pour un pays qui a besoin de changements ou il incarne simplement une nouvelle image plus jeune du statut quo ? Barack Obama à des positions plus dures que le président Bush sur la Palestine et il semble de plus en plus glisser vers les positions de son adversaire John McCain sur la guerre en Irak. Ou est-ce simplement la pression mise sur ses épaules qui fait qu’il doit mettre de côté ses véritables idées pour épouser celles de ceux qui financent sa campagne électorale. Quoi en penser ?

6 Réponses to “Barack Obama ou les illusions perdues”

  1. Cowboy said

    Le seul candidat qui était clairement contre la guerre est Ron Paul, tout le monde sait ça depuis longtemps.

  2. sylvainguillemette said

    « Ou est-ce simplement la pression mise sur ses épaules qui fait qu’il doit mettre de côté ses véritables idées pour épouser celles de ceux qui financent sa campagne électorale. »

    Voilà! Regardez son pasteur préféré, il utilise les mêmes termes que nous à l’endroit de Washington, soit « Washington terroriste », « Washington a des ADM », et connaissez-vous la position de son pasteur sur la Palestine? Bref, je crois que Obama est un opportuniste qui a vite tourné sa chemise versant « lobby », pour éviter tout scandale avant les élections présidentielles. Toutefois, je ne crois pas un instant que ce soit 100 fois mieux que Bush, les États-Unis restent des États bourgeois qui privilégieront encore longtemps les bourgeois minoritaires et parasitaires. Alors vous pouvez être certain d’une intervention ou deux des États-Unis, même sous Obama, contre des oppositions pourtant légitimes, comme par exemple; les palestiniens par l’octroi de bombes à sous-munitions à Israël, ou même, les fameuses frappes préventives nucléaires contre l’Iran ou le Pakistan.

    Il n’en demeure pas moins qu’il a des propositions progressistes vis-à-vis le passé des États-Unis, imaginez un système universel, comme à Cuba! Car pour ton information Antho, c’est plus de 55 millions d’états-uniens qui n’ont pas accès aux assurances, juste 10 millions de plus que tu disais. Imaginez aussi la fin du blocus contre Cuba, des pièces de rechange, enfin! Après près de 50 ans, ce ne serait certes pas de trop.

    Mais imaginez maintenant McCain, la continuité, la guerre, les discours anti-gauche primaires, les discours démagogiques à l’endroit de Hugo Chavez, une possible intervention armée à Cuba, précédemment préparée par Bush lui-même et dont le Canada, en passant, a déjà dit qu’il donnerait tout son appui pour renverser les communistes à Cuba, sous gouvernement Harper bien entendu. Et si c’est le cas, je m’enrôle dans les forces cubaines et je butes des fachos canadiens endormis par la propagande. On se reverra dans les tranchées camarades…

  3. ysengrimus said

    Obama maintenant doit compter avec le grand bourgeois inconnu… Il va se recentrer. Il faut donc le surveiller…

    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/06/05/barack-obama-emerger-a-gauche-presider-au-centre/

    Paul Laurendeau

  4. […] Reactionism watch a entièrement raison de se questionner: Finalement, est-ce Barack Obama représente un véritable espoir pour un pays qui a besoin de changements ou il incarne simplement une nouvelle image plus jeune du statut quo ? Barack Obama à des positions plus dures que le président Bush sur la Palestine et il semble de plus en plus glisser vers les positions de son adversaire John McCain sur la guerre en Irak. Ou est-ce simplement la pression mise sur ses épaules qui fait qu’il doit mettre de côté ses véritables idées pour épouser celles de ceux qui financent sa campagne électorale. […]

  5. sylvainguillemette said

    La deuxième option, est selon moi, la bonne explication.

  6. sylvainguillemette said

    Obama est pro-éthanol et McCain anti-éthanol!

    Deux mauvais candidats!

    Obama a comme lobbys les compagnies fabricant l’éthanol…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :