Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Intimidation à Québec

Posted by quebecsocialiste sur 30 juin, 2008

 « Trois militants indépendantistes, membres du Réseau de résistance du Québécois, ont été écartés par un juge de la contre-manifestation que tiendra cette organisation demain à Québec, à l’occasion de la fête du Canada.

Des agents du Service de police de la Ville de Québec ont procédé le 25 juin à l’arrestation de Yannick Racine, de son frère Patrice et de Jonathan Labine. Les trois militants étaient accusés d’avoir fait des graffitis politiques sur les murs de la capitale nationale.

Après avoir été soumis à la fouille réglementaire, les membres du trio ont dû passer la nuit en cellules, au Parc-Victoria, avant d’être conduits devant le juge le lendemain, au Palais de justice de Québec, menottes aux poignets et aux pieds, selon le porte-parole de l’organisation Le Québécois, Patrick Bourgeois.

 

Le juge a émis une série de conditions à leur remise en liberté, dont celles de ne pas être présents à la manifestation du RRQ le 1er juillet, ne pas participer à une activité du RRQ, ne pas assister à une réunion du RRQ, garder la paix et bien se conduire, être présents devant la Cour lorsque requis et que les frères Racine ne communiquent pas avec Jonathan Labine. Une caution de 1000 $ par individu a aussi été exigée. Les trois hommes reviendront devant le tribunal le 4 juillet.

 

Patrick Bourgeois est évidemment scandalisé du traitement réservé à ces militants indépendantistes, pour une infraction courante et mineure. »

Cet article est paru aujourd’hui dans « Le journal de Québec ». Je ne sais pas ce que vous en pensez chers lecteurs, mais je trouve que c’est un méchant coup bas. Et puis, que se passera-t-il ensuite? La cour aura bientot le droit de décider de la « légalité » de telle ou telle manifestation? Les partis indépendantistes seront interdits? La décision du « juge » semble terriblement arbitraire selon moi. J’espère sincèrement que Québec sera submergée par des manifestants indépendantistes le 1er juillet, question de montrer aux adéquistes que cette région ne leur est pas du tout acquise et d’envoyer un message à ce « juge » de pacotille!

VIVE LE QUÉBEC LIBRE!

Publicités

6 Réponses to “Intimidation à Québec”

  1. Même si ce n’est pas très brillant de faire des graffitis comme ça, cette nouvelle me fait vomir. Inacceptable.

    Malgré que je ne partage pas les visées nationaleuses étatistes du RRQ, même si je suis séparatiste, je trouve ça abject dans un système soi-disant « démocratique ».

  2. quebecsocialiste said

    @Anarcho-Pragmatiste

    C’est aussi mon opinion sur le sujet. Faire des grafitis a beau être un crime (mineur), mais ça n’excuse en rien cette interdiction totalement anti-démocratique du « juge » en question. Le droit à la manifestation, c’est « pas touche ». Les amendes (ou contraventions), il connait pas?

  3. Les conditions de remise en liberté sont de vrais baillons. Ça ne devrait être utilisé que dans les cas graves, tels que les agresseurs qui n’ont pas le droit d’approcher leur victime, et autres cas du genre.

    Ceci étant dit, si on se remet dans le contexte d’aujourd’hui où c’est malheureusement commun d’abuser de ces conditions, ça devient grave lorsqu’un juge se met à trier quelles manifestations sont acceptables et quelles autres non. Si la condition avait été de ne pas manifester tout court, à la limite ça aurait été une condition habituelle. Mais là, c’est comme si un juge imposait comme condition de ne pas participer à une manifestation de l’ASSE en sous-entendant que les manifs de la FEUQ sont correctes. À quand des conditions quant aux revendications de la manifestation, un coup parti?

    Et, j’ajoute… les conditions sont normalement reliées à l’infraction, non? Tu te fais arrêter dans une manif, on t’interdit de manifester… en quoi le graffiti est nécessairement relié au fait de manifester? C’est du n’importe quoi, ces conditions.

  4. mjcq said

    Idem.. Je suis indépendantiste, mais je me fous pas mal du RRQ. Cependant, c’est vraiment de l’intimidation faites envers des militants politiques que de mettre de tels moyens en place..

  5. sylvainguillemette said

    Pareillement, je n’ai rien à foutre du RRQ, cependant, le bourgeois répressif qui sert de juge a surpassé son mandat qui de toute façon, surpasse déjà lui, la démocratie. Le jugement est carrément arbitraire et ne vaut rien. Si j’étais un manifestant touché par ce jugement, je passerais outre le ridicule d’une telle sentence bourgeoise répressive. On devrait amener trouver quelque chose pour contrer ce genre d’abus bourgeois, ils n’ont pas fini de nous faire chier ces sales bourgeois.

  6. sylvainguillemette said

    À quand l’auto-collant « Support our troops » obligatoire sur les voitures?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :