Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Bienvenue Walter Natynczyk!

Posted by sylvainguillemette sur 2 juillet, 2008

https://i0.wp.com/www.forces.gc.ca/dsa/app_bio/images_officer/Natynczyk_LGen12_Jun_06.jpg

Rick Hilier parti, un remplaçant tout aussi réactionnaire aux idées conservatrices et capitalistes (totalitarisme), militarisme oblige, le remplace aussitôt.

Gilles Paradis, l’un des analystes de guerre de Radio-Canada(RDI) et militaire de carrière, parle de chimie évidente entre le ministre actuel de la défense et le nouveau chef d’État-major de l’État fédéral canadien impérialiste. Cela étonne qui au juste? Les conservateurs sont pourtant reconnus pour leur fanatisme envers le militarisme et l’armée, elle-même bien évidemment noyautée par le totalitarisme des dites « valeurs défendues ».

La défense nationale se doit d’être apolitique ou tout simplement, démocratique et donc, contrôlée à titre de milice locale, voire régionale. Une telle milice, où les officiers de combat seraient démocratiquement élus et révocables en tout temps, éviterait très certainement certains crimes de guerre commis et non répertoriés par crainte de représailles des commettants.

Les officiers de la défense nationale devraient être en mesure de savoir qu’ils se plient directement à la Chambre des communes, d’où les dites « valeurs défendues» sont dictées. Donc les dites « valeurs défendues » ne sont pas irrévocables. Elles sont révocables, si la majorité le désire. Ce qui fait que Rick Hillier ou son suivant, Walter Natynczyk, n’ont point le droit de parler de « nos valeurs » sans notre consentement ou de défense du capitalisme parce que ce dernier n’est pas éternel. Sinon, le totalitarisme est d’une évidence effrayante au Canada.

Monsieur Paradis parle de plus, du bon vouloir de monsieur Hillier, avant son départ, quant à la mission afghane. Il parle de son acharnement, dans un totalitarisme gênant, pour cette mission; d’occupation, de mise en place d’une dictature (Karzaï, des talibans rasés et des seigneurs de guerre non-élus, mais craints) et d’utilisations d’ADM (phosphore blanc) contre des combattants ennemis (que Washington appelait affectueusement « gouvernement taliban » avant de les recevoir à Washington). C’est que nous sommes quand même habitués de déceler chaque publicité faite en promotion à cette guerre impérialiste, une intervention déclenchée sur un conteneur plein de mensonges « bushiens » (Plus de 900 mensonges afin d’envahir l’Irak. Si l’enfer existe, Bush y aura certes une place de choix.).

D’abord, il n’y avait aucun afghan dans les attentats du 11 septembre 2001. Ensuite, ces même talibans et Al-Qeada furent dans les faits financés, armés et entraînés (à poser des IED par exemple—faire des bombes artisanales) par Washington, par le biais de la C.I.A.. Des troupes spéciales avaient même, avant les attentats du 11 septembre 2001, préparé la mission afghane qui suivait les attentats, selon l’un des membres des forces spéciales impérialistes canadiennes ayant lui-même participé à la mission. Et même les attentats du 11 septembre 2001 sont questionnés à travers le monde, même par quelques éminents membres de l’O.N.U.. Des membres du parti républicains demandent même une enquête indépendante, par souci d’avoir malgré eux, participé à la plus odieuse escroquerie du siècle. Le N.P.D. demande également une enquête sur les faits douteux. Des traces d’explosifs furent trouvées près des poutres du WTC. Etc.

Hillier, Paradis et Walter Natynczyk n’ont rien entre les mains pour justifier cette mission impérialiste, sauf leur complicité à aider les États-Unis à titiller la Russie sur son marché des ressources naturelles (gaz naturel). Les intérêts y étaient tout simplement, impérialistes. Le pillage des ressources humaines et naturelles était la réelle priorité, d’ailleurs l’essentiel des troupes sont concentrés autour de ces enjeux.

Bref, la mission elle-même n’est pas questionnée par les deux serviteurs du Ô Capital. Le capitalisme imposé malgré sa non-viabilité et ses faits, lesquels ne sont toujours pas justifiés. Au nom de quoi, le bourgeois peut-il exploiter le labeur d’autrui? Au nom de quoi les ressources naturelles doivent-elles être privatisées, si ce n’est que pour les rendre accessibles qu’à nos même bourgeois minoritaires et parasitaires? Au nom de quoi font-ils suite à leur soif d’impérialisme? Au nom de quoi a-t-on réellement envahi l’Afghanistan du « gouvernement des talibans » (gouvernement taliban selon les États-Unis d’Amérique)?

Walter Natynczyk a pour terminer son sermon, précisé qu’il servirait d’un océan à l’autre et en Arctic. Encore de la propagande « pré-répression » en cas d’énervement des indépendantistes. Soulignons également son clin d’œil aux russes impérialistes et fascistes, en les avertissant de sa future conquête de l’Arctic, celle-ci désiré par plusieurs États du monde.

Non neutre au militarisme, Walter Natynczyk a même servi en Irak, une mission pourtant déclarée illégale par l’O.N.U. à son début de débat, car nous savons aujourd’hui que l’O.N.U. n’est que l’un masque portés par l’impérialisme. Après le refus de l’O.N.U., l’O.T.A.N. s’est chargé de l’odieux malgré les refus catégoriques internationaux et les contradictions évidentes dans le discours « bushien ». Malgré aussi les liens évidents entretenus par la maison blanche et ces membres de « l’Axe du Mal » qu’étaient Al-Qeada, le « gouvernement des talibans » et Saddam Hussein! Walter Natynczyk et démocratie, ça fait 2!

Il ne s’est pas non plus gêné pour nous demander de prier pour les soldats en Afghanistan, comme si c’était nos « valeurs défendues » à toutes et tous. D’abord une guerre illégale basée et déclenchée sur des mensonges pourris, ensuite la prière, comme si nous étions toutes et tous croyants, et/ou pratiquants.

Je vais quand même me forcer! Je prie pour que l’État fédéral impérialiste canadien s’effondre sur lui-même après l’indépendance du Québec socialiste et pour que, suite à cet effondrement, le socialisme fasse son chemin à travers les anciennes provinces du défunt Canada, mettant ainsi sur la paille les deux réactionnaires impérialistes et militaristes que sont Rick Hillier et Walter Natynczyk. Amen!

Publicités

23 Réponses to “Bienvenue Walter Natynczyk!”

  1. quebecsocialiste said

    Amen ostie! Je n’ai pas pu m’empêcher de fronsser les sourcils lorsque j’ai entendu la très déshonorable Michaëlle Jean nous faire son ti-speech (au ton pompeux et méprisable comme d’habitude) louangeant le nouveau maître de l’armée impérialiste cacanadienne. Non seulement sa prestation était elle très mauvaise, mais elle empestait aussi litérallement le totalitarisme et le « support the troops ». Pathétique!

  2. quebecsocialiste said

    Walter « Chose » a même servi en Irak! Décidément, l’armée cadenassienne nivelle sans arrêt vers le bas dans ses « valeurs universelles » pour plaire aux cowboys d’extrême droite de Washington!

  3. sylvainguillemette said

    C’est rien, regardes bien les réactionnaires réagir précocement à la libération de Ingrid Bétancourt. Et la tête que fera Jacques Saint-Pierre quand il lira que j’étais contre cette détention faite par les F.A.R.C.. Je condamne les enlèvements, j’étais donc pour sa libération, que ce soit armé ou autrement. Les F.A.R.C. ont de plus dévier du marxisme depuis longtemps.

  4. quebecsocialiste said

    Je suis heureux de la libération d’Ingrid Bétancourt. Cependant, il y a deux petites choses qui pose problème dans cette histoire:

    #1: Pourquoi elle? Pourquoi toute l’attention médiatique se concentre uniquement sur elle? Je me pose la question parce qu’aux dernières nouvelles, virtuellement chaque pays au monde possède des prisonniers politiques. Ils sont plus souvent qu’autrement torturés. En Israël, il y a environ 10 000 prisonniers libanais (dont un grand nombre de femmes et d’enfants) et encore plus de prisonniers palestiniens (dans ce cas aussi, il y a un grand nombre de femmes et d’enfants). La plupart de ces prisonniers ont été jeté dans ces prisons (où on pratique la torture sur une base quotidienne) sans aucune acusations officielles. Avec tout ça, désolé si madame Bétancourt n’était pas ma priorité #1. En plus, il semble qu’elle n’a pas été torturé, contrairement aux nombreux prisonniers politiques détenus dans les prisons colombiennes.

    #2: J’ai de la misère avec les affirmations de madame Bétancourt selon lesquelles le président Alvaro Uribe est « une bonne chose pour la Colombie ». Dois-je vraiment rappeller que les 3/4 du gouvernement Uribe (et même sa famille) trempent dans le trafique de cocaïne et que plus de la moitié de ses membres font parti, ou ont déjà fait parti d’escadrons de la mort et de diverses milices d’extrêmes droites meurtrières? Et comment fait-elle pour savoir que « l’élection » d’Alvaro Uribe était « propre et transparente »? Quelqu’un devrait lui raconter la vérité puisqu’elle a quand même été captive pendant six ans: Pendant « l’élection » d’Alvaro Uribe, l’armée colombienne, qui a si parfaitement organisé sa libération, a tout aussi parfaitement exécuté des massacres de paysans, de syndicalistes et même des assassinats d’opposants politiques. Des villages de paysans ont été brûlé au grand complet. Je condamne les FARC pour leurs agissements terroristes, mais je condamne encore plus fort l’armée colombienne qui utilise des techniques dignes des SS. Désolé de péter votre bulle madame Bétancourt, mais le gouvernement Uribe et son armée sont fashistes et un véritable danger pour leur propre population. L’Afghanistan, la Serbie et l’Irak ont été envahi pour exactement les mêmes raisons.

  5. quebecsocialiste said

    Oups… « Cependant, il y a deux petites choses qui posent problème dans cette histoire ».

  6. quebecsocialiste said

    De plus, je la trouve gonflée de dire, au moment de sa première apparition publique depuis six ans, que les gouvernements vénézueliens et équatoriens n’ont pas à « interférer dans la démocratie colombienne ». C’est quand même eux qui ont fait le plus pour essayer de te sortir de là espèce d’ingrate! L’opération militaire, c’est bien beau, mais c’est six ans en retard! Les pays voisins, eux, n’avaient aucune obligation de te venir en aide, alors remerci les pour leurs efforts et laisse faire les bitcheries! Le pire, c’est que son pays (la Colombie) n’est même pas démocratique!

  7. quebecsocialiste said

    Non, le pire, c’est de voir tous ces mass médias nous « rappeller » que les FARC détiennent encore un tas de prisonniers, mais ne pas dire un mot sur les milliers de prisonniers politiques du gouvernement colombien et sur les massacres qu’il a orchestré contre des paysans innocents et des syndicalistes sans défenses. C’est tout aussi risible de les voir crier victoire au nom de Sarkozy. Qu’est-ce qu’il a fait dans cette histoire Sarkozy?
    Opportunisme politique, quand tu me tiens.

  8. Je vais essayer de faire une entrevue avec un camarade qui est allé plusieurs fois en Colombie.

  9. Et qui connaît bien le terrain.

  10. sylvainguillemette said

    #1 Je suis d’accord avec toi. Elle n’a pas été torturée et de plus, elle a été soignée.

    #2 Uribe demeure un narco-traficant, un génocidaire et un terroriste d’ailleurs accusé de tels crimes par un délateur caché au Canada. Son proche cousin est en prison, et l’ensemble de son gouvernement est corrompu. Ce parti politique extermine certains de leurs opposants, les rouges en général. Uribe, n’en déplaise à chipie, est un criminel soutenu par Washington, un autre État terroriste. Mais comme nous vivons dans le capitalisme totalitaire, tout ça ne dérange personne sauf ceux qui en prennent conscience. Vive le totalitarisme!

    Uribe est en passant accusé d’être responsable de plus de 300 massacres dans plusieurs villages soupçonnés d’abriter des membres des F.A.R.C.. Totalitarisme profond. Tout le monde s’en fiche, même que notre sale pro-terrorisme à nous, Harper, signe des contrats dits « juteux » avec Bogota. Juteux de sang, oui!

    « Qu’est-ce qu’il a fait dans cette histoire Sarkozy? »

    Il a peut-être en réalité, payé les FARC? Sinon, il a au moins payé pour le massacre commis en Équateur. Le téléphone bidon offert à Rèyes pour négocier était piégé et le missile fut guidé grâce à ce téléphone. Bref, Sarkozy est en partie responsable du meurtre de Rèyes. C’est déjà ça.

    Mais ce qui ne m’inquiète pas, c’est que la gauche, les rouges, sont de mieux en mieux placés en Colombie, dont le maire de Bogota qui je crois, est encore un communiste. Le principal parti d’opposition, et David le camarade de Antho pourra en témoigner, est sur le point de renverser démocratiquement le gouvernement narco-traficant-terroriste-génocidaire d’Uribe. Alors, qu’ils se les lancent pendant qu’ils peuvent ces fleurs!

    Pareil au El Salvador! Bye bye la droite!

    Le socialisme ou la mort!

    « quebecsocialiste a dit:
    3 juillet, 2008 à 12:02 e

    De plus, je la trouve gonflée de dire, au moment de sa première apparition publique depuis six ans, que les gouvernements vénézueliens et équatoriens n’ont pas à “interférer dans la démocratie colombienne”.  »

    Elle a dit ça cette conne? Et qui a frappé en Équateur? Qui a envoyé à au moins deux reprises, des paramilitaires armés jusqu’aux dents pour foutre le bordel au Venezuela contre la démocratie de Chavez? Pauvre conne, finalement, elle aurait bien pu finir dans un fossé, comme les milliers de victimes d’Uribe en à peine quelques années. Cela fait donc d’elle une complice. Tant pis alors…

  11. quebecsocialiste said

    @Sylvain

    « Pareil au El Salvador! Bye bye la droite!
    Le socialisme ou la mort! »

    Je dois avouer que si (et seulement si) les élections étaient libres au El Salvador, c’est sans aucun doute possible que le socialisme triompherait, mais ce n’est pas le cas. Dans un pays fashiste où les gens doivent « voter » dans des urnes transparentes* devant des soldats armés, j’ai bien peur que le problème ne peut se règler autrement qu’à coup de AK-47.

    *Personne au monde, à part le gouvernement des USA, ne reconnaît les « élections » bidons du El Salvador. Les USA poussent la double-mesure jusqu’au ridicule en affirmant que le El Salvador est un « exemple » pour la région. Décidément, la démence et l’arrogance de Bushler n’ont aucunes limites.

    VIVE LA RÉVOLUTION!
    HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

  12. quebecsocialiste said

    OH! J’avais presque oublié: Savez-vous quel est le « plan d’action » de Bush contre la dictature de Mugabe? Des sanctions économiques! WOW! Le Zimbabwe est le pays le plus pauvre de la planète bordel! D’après-vous camarades, est-ce que ces « sanctions » vont avoir la moindre influence sur Mugabe, ou est-ce que c’est encore la population civile qui va en payer le prix? Je crois qu’on connait tous la réponse.

    Oh merde… je viens d’aller faire un tour sur le site de RDI. La face d’Ingrid est presque tapissée sur le site. Je note aussi les éloges illimitées à Uribe: « Uribe, le grand démocrate », « Uribe est populaire au près des colombiens », « Uribe a fait un coup fumant », « Uribe a été le grand stratège derrière cette opération miraculeuse », Uribe si, Uribe ça… TABARNAK! C’est une farce ou quoi? « Vive la presse libre! » qu’ils diront…

    Je ne crois pas que j’ai besoin de dire que la propagande militariste du 400e est relayée en grande pompe.

  13. J’ai trouvé vraiment dégueulasse la couverture de Radio-Canada sur la libération d’Ingrid Bétancourt. Ils décrivent le narco-trafiquant qui sert de président comme un héros, un démocrate, mais dans la réalité, Uribe est un dictateur responsable de la mort de plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux dirigeants syndicaux.

  14. sylvainguillemette said

    « Je dois avouer que si (et seulement si) les élections étaient libres au El Salvador, c’est sans aucun doute possible que le socialisme triompherait, mais ce n’est pas le cas. Dans un pays fashiste où les gens doivent “voter” dans des urnes transparentes* devant des soldats armés, j’ai bien peur que le problème ne peut se règler autrement qu’à coup de AK-47. »

    Oublie ça, regardes les F.A.R.C.. Qu’ont-ils gagné en 40 ans de combat? Rien « pentoute »! Pareil au El Salvador. Et le parti d’opposition est sur la voie de la victoire et ce parti est un parti de gauche, voire socialiste.

    Quant aux États-Unis, certes, ils sont ridicules. Mais ce sont aussi eux qui ont financé les escadrons de la mort là-bas, alors… Sinon, ils ont aussi déporté des membres de « gang » de rue là-bas et depuis, c’est le bordel. Diviser pour mieux régner…

    Uribe est un sale con et son heure viendra, soyez patient. La mort nous emporte tous un jour.

  15. internationaliste said

    Je ne crois pas que le combat des FARC ait été vain. Ils ont été constants dans leur défense des droits des opprimés en Colombie et ont tissé des liens avec d’autres mouvements et organisations communistes dans le monde. Ce n’est pas par les urnes que l’on va changer le monde, même si je ne récuse pas la participation aux élections.

    Regarde dans des pays comme Cuba, la Chine, l’Albanie, le Vietnam, la Corée, les changements sociaux et économiques ont été accompli suite à des révolutions populaires et ouvrières.

  16. http://www.cyberpresse.ca/article/20080704/CPMONDE/80704019/-1/CPMONDE

    La soi-disant opération pour libérer les otages n’était qu’une pure invention. Uribe a payer les FARC en réalité. Médiamensonge encore une fois !

  17. quebecsocialiste said

    @Camarade Antho

    LOL. Si ce que tu rapportes est vrai (et ça semble bien vrai), alors la « crédibilité » (si il en reste) des mass médias est officiellement MORTE. « L’opération qui m’a libéré était parfaite » « Le gouvernement Uribe est une excellente chose pour le peuple colombien » « Il a été élu démocratiquement dans une élection libre et transparente »… Ça sent l’opportunisme médiatique à plein nez. Et Ingrid qui en rajoute: « Le traitement que j’ai reçu, ce n’est pas humain. Je ne ferais même pas ça à un animal, à une plante. »
    À en juger par son état physique et mental, les gardiens de prisons colombiens, turques, israéliens, états-uniens et le reste des pays répressif de la terre, ainsi que les organisations criminelles du monde entier, faite votre petite liste personnelle, sont tous des milliers de fois pires que le diables en personne, puisque le traitement pire que l’inhumain qu’ils reçoivent doit dépasser sa logique de démagogue jusqu’à des sommets qu’elle et son esprit taré ne sauraient imaginer.

  18. quebecsocialiste said

    En tout cas, merci pour l’info Antho.

  19. De LA désinformation totale ! Je vais écrire un billet sur ça après la job…

  20. sylvainguillemette said

    « Regarde dans des pays comme Cuba, la Chine, l’Albanie, le Vietnam, la Corée, les changements sociaux et économiques ont été accompli suite à des révolutions populaires et ouvrières. »

    Et fonctionnent aujourd’hui par les urnes. C’est ce que je dis. Ici, nous ne sommes pas réprimés par les armes encore, aussi violemment que sous Calderon par exemple, ou les autres qui ont pullulé au Venezuela ou à Cuba. Ce n’est pas du tout le même contexte. Les F.A.R.C. ont aussi pris les armes parce que l’on avait d’abord pris les armes contre eux, contre le peuple. Qui peut en dire autant au Québec? Et qu’est-ce qui empêche une majorité de prolétaires de prendre par les urnes l’Assemblée nationale de par la propagation de la propagande socialiste? Personne, on ne nous tire pas dessus, seulement, qui participe réellement à construire un parti solide capable de convaincre les masses? Pas grand monde…

    On est pas en Colombie ou au El Salvador, où les militants pacifistes disparaissent de temps en temps, on est au Québec, il n’y a pas de répression aussi violente que là-bas. Chavez a pris le pouvoir par les urnes et a raté son coup d’État. Le parti socialiste unifié du Venezuela m’inspire également beaucoup. Pareil au El-SAlvador, c’est par les urnes qu’ils prendront le pouvoir. Evo Morales, etc..

    Maintenant, quand je dis que les F.A.R.C. n’ont rien gagné en réalité, c’est que nous en sommes au même point qu’au début. Mais par contre, par les urnes, l’opposition communiste risque fort bien de créer des surprises. Le rouge se répand en Amérique du Sud et Centrale, les bourgeois sont mieux de se tenir tranquilles.

    Bonne idée pour le billet sur « Bétancourt achetée » Antho!

  21. internationaliste said

    Comme j’ai dit plus haut dans mon précédent commentaire je ne suis pas contre la participation aux élections mais je pense que ça prend une révolution socialiste pour arracher le pouvoir des mains de la bourgeoisie. Et les FARC, malgré toute la désinformation à leur sujet, sont des héros de la lutte anticapitaliste et anti-impérialiste internationale.

    Je n’ai aucune pitié pour cette chienne d’Ingrid Bétancourt qui chante les louanges d’Uribe et Sarkozy.

  22. Je suis en train d’écrire un article en ce moment sur le sujet. Il va être prêt pour demain !

  23. sylvainguillemette said

    Internationaliste, je n’ai pas non plus de pitié pour cette chienne. Je l’aurais finalement, après réflexion, préféré dans un fossé à la place d’un des nombreux militants assassinés par les paramilitaires d’Uribe.

    Quant aux F.A.R.C., je suis d’accord pour dire qu’ils font quelque chose d’héroïque, là n’était pas la question. Et effectivement, nous n’avons pas besoin d’avoir les urnes pour gagner le pouvoir, mais du moins, ça prend un appui populaire massif, comme au Népal, et comme autrefois, en Colombie.

    Mais ici, au Québec, avant d’en arriver là, il y aura des médias dans les pattes. Les médias nous tournent toujours au ridicule et ne montrent que les masqués, les « casseux » ou ceux qui n’ont rien à revendiquer. Bref, rien pour nous aider. Les médias sont comme les prophètes de la secte capitaliste individualiste, ils disent tout le contraire de ce que nous disons.

    Prenez par exemple le gars de « shop » à qui vous faites la leçon au travail, sur le socialisme. Le même type arrive dans sa voiture et ouvre la radio. Qu’entend-il en ouvrant cette radio? Des aliénations des plus absurdes, abrutissant au passage, la massive population prolétaire. Et qu’y avait-il sur la table de la cafétéria de la « shop » à l’heure dîner? Un journal de Montréal! Anti-syndicaliste, fédéraliste et très réactionnaire. Le même type arrive chez lui, il ouvre la « tv » pour achever son apprentissage…devinez le reste. Une chose est certaine, c’est qu’il a passé plus de temps à s’abrutir qu’à s’émanciper lui et sa classe. Ça va être long, à moins de…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :