Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

L’autre versant

Posted by sylvainguillemette sur 23 juillet, 2008

https://i2.wp.com/www.aporrea.org/imagenes/2008/05/marcha-por-la-vida-de-g.jpg

Alors qu’Uribe et ses alliés se partagent les honneurs de la libération de Bétancourt, l’État colombien se retrouve une fois de plus mêlé à des histoires d’assassinats politiques.

Guillermo Rivera, un travailleur du secteur public (syndicaliste renommé) et chevronné militant du parti communiste colombien, a été détenu illégalement par la police il y a 4 mois, puis enterré il y a tout juste un mois. Mais son cadavre ne fut découvert que mardi dernier (15 juillet) et suite aux pressions faites par les organisations des Droits de l’Homme. Guillermo Rivera a été enterré comme « non-identifié » à Ibaque sans même avoir été signalé comme « arrêté » d’abord.

Selon le Directeur du comité Permanent des Droits humains Jairo Ramirez, la récente campagne médiatique quant à la libération d’Ingrid Bétancourt floue le prolétaire moyen et l’ensemble de la communauté internationale. Cette campagne ne vise qu’à camoufler la réalité de la Colombie d’Alvaro Uribe le narco-traficant-terroriste. Cette demande faite la fin de semaine dernière, durant la fête nationale de la Colombie, quant à la libération des otages (la majorité est constituée de soldats colombiens ayant été faits prisonniers) des F.A.R.C., camoufle les massacres nombreux contre les communautés paysannes et les assassinats politiques de tout acabit envers le mouvement populaire qu’est celui de la gauche en Amérique du sud et centrale.

Jaime Caycedo, Secrétaire Général du Parti Communiste de Colombie, accuse l’État colombien d’avoir fermé les yeux sur un crime qui dès le début, pointait en direction de la caserne de police où était détenu illégalement Guillermo Rivera.

Ses proches, les organisations des Droits de l’Homme, le Parti Communiste Colombien et le Pole Démocratique Alternatif s’unissent pour dénoncer son assassinat comme un nouveau crime d’état parmi tant d’autres. J’en profite pour joindre ma voix à la contestation.

En Colombie, plus de 15 000 cas de disparitions sont répertoriés. Ce terrorisme d’État permet aux bourgeois de consolider leur emprise sur le peuple et à freiner le mouvement populaire du même coup. Le genre de paradis qui plaît à notre droite québécoise militariste.

Signez la pétition : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=51798#sp51798

Publicités

4 Réponses to “L’autre versant”

  1. Pourriez-vous m’expliquer comment il se fait que vous défendiez insidieusement le FARC (en affirmant qu’ils sont gentils puisqu’ils ne kidnappent que des soldats), alors que dans un billet précédent, vous ne cessiez de vous égosiller au sujet des enfants soldats?

    Pourtant, le FARC est, à lui seul, l’un des pires « enrôleurs » d’enfants-soldats, dénoncé par HRW:
    http://hrw.org/english/docs/2005/02/22/colomb10202.htm

    De plus, je réfute entièrement votre prétention que les 15 000 disparitions soient toutes attribuables aux « bourgeois ». Dans les faits, la vérité est que la Colombie est l’un des pays (sinon le pays) où les enlèvements sont le plus fréquent. La plupart de ces enlèvements sont faits pour le compte du FARC et des narco-trafiquants, ou même de la plus conventionnelle mafia qui en a fait une véritable source de financement. Le FARC, à ce titre, est véritablement un joueur important dans le traffic de la drogue:
    http://www.emol.com/noticias/todas/detalle/detallenoticias.asp?idnoticia=185620

    Je comprend que le fait qu’ils soient communistes, et de plus marxistes-léninistes, vous rendent sympathiques à leur « cause ». Vous êtes du même groupe pathologique. Mais ce faisant, vous appuyez un groupe violent, narco-trafiquant, qui exploite des enfants, kidnappe des civils, effectue du traffic de drogue, utilise des armes imprécises qui tue et blesse leurs propres concitoyens. Je crois que l’aveuglement idéologique doit avoir ses limites et qu’il serait temps que vous clamiez, enfin, votre désaveu face à ce groupe qui s’enfonce, de plus en plus, dans la barbarie.

    Il serait rafraîchissant que je recoive ici une réponse différente de l’éternel « mais nous n’appuyons pas leurs méthodes, seulement leur idéologie et de toute façon Uribe est pire. Et Bush est le diable ». De plus, je vous rappelle que vous avez publié, ici même, une lettre de Reyes, prouvant ainsi que vous êtes l’agence de presse québécoise de ce groupuscule. De plus, vous avez clairement exprimé votre appui indéfectible à ce groupe ici: https://reactionismwatch.wordpress.com/2008/04/03/du-nouveau-sur-raul-reyes/#comment-26130

    Alors, inutile de le nier, vous les appuyez, les admirez. Soyez bon joueur et avouez enfin que vous vous êtes fait avoir.

    Peut-être que j’espère trop.

  2. sylvainguillemette said

    JSP, je me fiche éperdument des F.A.R.C., seulement je me devais de préciser la nature des « otages » des FARC. Ce sont des prisonniers de guerre et ils sont bien traités, voyez Ingrid. On ne peut pas en dire autant des prisonniers FARC faits par la Colombie.

    Les FARC ont certes enrôlé quelques enfants, je condamne, alors ne cherchez pas la double-mesure, regardez-vous plutôt le nombril, si l’enflure de votre tête le permet. Ensuite, les enfants-soldats des FARC sont pour la plupart « VOLONTAIRES », pas endoctrinés comme l’a été Omar à 15 ans et même, probablement bien avant par son père. Et peu importe, un enfant-soldat jouit du statut si tel est le cas.

    Personne n’a nié le fait que les FARC usent de la drogue pour financer sa guérilla, mais le gouvernement colombien en fait autant, il a remplacé le Panama de Noriega. Ensuite, il est vrai que les 15 000 disparitions sont partagées entre la mafia, l’État, les groupuscules mafieux et les FARC. Mais toujours est-il que les FARC le font pour financer la guérilla, c’est mal, mais n’allez pas faire croire que les FARC se paient des luxures dans la jungle…(et Pablo Escobar était un allié de la famille Uribe). Aussi, fait est que la majorité des « otages » ne sont que des soldats faits prisonniers, ce sont donc des prisonniers de guerre. Un conflit qui dure depuis plus de 40 ans, je crois que l’on peut appeler ça une guerre.

    Les britanniques ont aussi envoyé un enfant-soldat récemment en Afghanistan. Double-mesure monsieur Saint-pierre?

    « Je comprend que le fait qu’ils soient communistes, et de plus marxistes-léninistes, vous rendent sympathiques à leur “cause”. Vous êtes du même groupe pathologique. Mais ce faisant, vous appuyez un groupe violent, narco-trafiquant, qui exploite des enfants, kidnappe des civils, effectue du traffic de drogue, utilise des armes imprécises qui tue et blesse leurs propres concitoyens. »

    Les FARC ont dévié depuis longtemps du marxisme, alors non, je n’appuie pas nécessairement ce combat. Je place mon appui sur le Pole démocratique et le Parti communiste colombien, deux groupes qui refusent le conflit armé. Vous condamnez donc, avant même de le savoir, ma position. Or, je ne suis pas pour les armes, mais bien pour les élections démocratiques, j’y crois moi. Alors non, je n’appuie pas des narco-traficants(Vous le répétez en plus deux fois!), ni l’envoi d’enfants-soldats au front, ni le kidnapping de civils(Je me suis déjà positionné sur la question ici sur RW, vous êtes vraiment de mauvaise foi!). Quant aux armes « imprécises », vous omettez de dire que le clan Uribe a utilisé des ADM! Cré Saint-Pierre!

    Alors je crois monsieur Saint-Pierre que vous devriez prendre le temps de lire mes propos et de mesurer les vôtres à mon endroit quand il s’agit de porter des accusations. Je n’appuie pas le conflit armé, mais avec ce genre de meurtre que commet le gouvernement terroriste et narco-traficant Uribe, ne sommes-nous pas en mesure de nous demander si le conflit armé est légitime? Même s’ils lâchent les armes, est-ce que cela empêchera le gouvernement terroriste et narco-traficant d’Uribe de faire ses crimes, d’enlever des militants et de les assassiner? Tout prouve que non. Même les pancartes sur le bord des autoroutes stipulent, à la manière de Bush: « Vous êtes avec moi, ou vous êtes des terroristes! »

    Décidément, ce grand « démocrate » a plus d’un tour dans son sac, dont les enlèvements et les assassinats! Je crois que l’aveuglement idéologique doit avoir ses limites et qu’il serait temps que vous clamiez, enfin, votre désaveu face à ce groupe qui s’enfonce, de plus en plus, dans la barbarie monsieur Saint-Pierre! Sinon, double-mesure!

    « Il serait rafraîchissant que je recoive ici une réponse différente de l’éternel “mais nous n’appuyons pas leurs méthodes, seulement leur idéologie et de toute façon Uribe est pire. »

    Il serait rafraîchissant que je reçoive ici une réponse différente de l’éternel « mais Uribe est de mon côté, alors j’appuie SES crimes! » Soit, je n’appuie pas les FARC, j’appuie le Pole démocratique, un parti démocratique qui n’a pas pris les armes, une forme de coalition comme Québec-solidaire en fait. Mais j’apprécierais que vous en fassiez autant et que vous condamniez le terrorisme d’Uribe, ses massacres et l’ensemble de SES crimes. Sinon, double-mesure… Faites-en autant de Bush, et tout redeviendra normal…

    La lettre de Reyes était disponible partout sur internet.

    Je ne soutiens pas les crimes commis par les FARC, mais la Colombie est une jungle et beaucoup de monde y commet des crimes, dont Uribe et Bush.
    Je soutiens le Pôle démocratique et le Parti communiste colombien. Je suis électoraliste monsieur Saint-Pierre, prenez-vous en aux militaristes.

    Seulement, j’ai dénoncé ici une double-mesure. Un président qui fait tuer les membres des partis adverses pour leurs idées, qu’il qualifie de « terrorisme » sur ses pancartes électorales, c’est criminel. Soutenez-vous le terroriste narco-traficant Uribe et son frère d’arme terroriste et génocidaire Bush?

    Peut-être que j’espère trop, sinon tant pis et double-mesure!

    (Je ne soutiens pas vraiment les FARC, ayant connu le Pôle démocratique récemment…)

  3. quebecsocialiste said

    Vraiment dégueulasse! Et nos « grands démocrates » d’ici qui osent prétendre qu’Uribe est un partenaire honnête. C’est aussi absurde que d’affirmer que ce sale porc comateux d’Ariel Sharon était un « partenaire de paix »… Uribe= sale porc néo-nazi!

  4. internationaliste said

    Et les groupes paramilitaires colombiens liés au régime Uribe sont responsables de la mort de milliers de personnes et sont dénoncés par les organismes de défense des droits de l’hommes. Ils n’ont jamais hésité à tuer massivement pour défendre les intérêts de la bourgeoisie colombienne. Quels que soit les torts des FARC ça n’excuse pas les crimes du mafieux Uribe.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :