Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Russie-Géorgie: C’est la guerre!

Posted by quebecsocialiste sur 8 août, 2008

 La guerre a éclaté entre la Russie et la Géorgie dans la nuit de jeudi à vendredi. Pour ceux qui ne connaissent pas la situation, voici un résumé:

Après l’éclatement de l’URSS, la Géorgie est devenu indépendante, sauf que l’Ossétie, qui était très autonome au sein de l’ex-URSS, s’est fait couper en deux. Le nord resta russe et le sud se retrouva sous le « contrôle » de la Géorgie. L’ossétie du Sud, que la « communauté internationale » n’a jamais reconnu, est semi-autonome depuis ce temps là (avec une aide importante de la Russie, sa grande alliée). Notons aussi que la région a d’importantes ressources naturelles et est une voie de transit pour le pétrole du Caucasse.

Plus récemment maintenant, le président géorgien, Mikhaïl Saakachvili*, l’homme fort des USA dans la région, a haussé le ton dans le dossier. Lui et son armée ont décidé, malgré la présence des forces de maintien de la paix russes, de lancer une offensive contre l’Ossétie du Sud. Les nouvelles en provenance de la région se bousculent, mais il semblerait que la Géorgie aurait voulu procéder à un nettoyage ethnique de l’Ossétie du Sud. Durant les dernières 24 heures, les bombardements géorgiens auraient fait au moins milles morts parmis la population civile ossète qui fuit le conflit en allant se réfugier massivement en Russie. Des témoignages auraient fait état de troupes géorgiennes fusillant des familles ossètes entières sur le bord d’une route. Toujours selon les rapports de la région, Tsjinvali, la capitale de l’Ossétie du Sud, a été presque réduite en cendres. La Russie, grande amie de l’Ossétie, a ordonné l’arrêt des opérations géorgiennes, ce à quoi ils ont répondu en tuant dix soldats russes de maintien de la paix dans un bombardement et en abattant deux chasseurs russes en patrouille. La Russie est ensuite entrée en marche en envoyant la 55e armée stationée en Ossétie du Nord.

L’Abkhazie, l’autre province séparatiste de Géorgie, a déployée ses troupes pour faire face aux forces géorgiennes. La Géorgie, quant à elle, a fait revenir ses milles soldats présents en Irak. Il serait peut-être temps que le président géorgien admette son erreur, avant que son armée ne soit complètement anihilée. L’Ossétie du Sud ne veut plus être sous le joug de Tbilissi (la capitale géorgienne), un point c’est tout. La géorgie n’a aucunement le droit de massacrer la population civile uniquement pour « recapturer » un territoire qui ne veut plus d’elle.

Je vais continuer à suivre la situation et vous informerez sur l’évolution da la situation là-bas.

21 Réponses to “Russie-Géorgie: C’est la guerre!”

  1. La Géorgie va être réduite en poussière par la Russie…

    Est-ce une nouvelle guerre des Malouines ?

  2. quebecsocialiste said

    En toute objectivité et en constatant la différence des forces, je leur donne entre deux jours et une semaine pour s’effondrer devant la Russie. De toute façon, c’était suicidaire de les provoquer aussi agressivement. Saakachvili va payer pour ce qu’il a fait aux civils ossètes. Son armée aussi pour les crimes de guerre qu’elle vient de commettre. C’est vraiment triste pour les civils par contre. J’aurais souhaité qu’ils puissent s’enlever du chemin le temps que les russes sacrent une volée à l’armée géorgienne, car on sait que ces deux armées, tout comme les USA, ne sont pas tendres envers les civils qui se trouvent sur leur chemin…

  3. quebecsocialiste said

    Ajout au texte:

    *Saakachvili est le président pro-U.S. qui a commis des fraudes massives lors de ses dernières élections (bureaux de votes investis par l’armée, personnes interdites de vote, votes perdus, etc.) et qui a été sauvé par le camp de l’OTAN. Selon ce type, même si l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie n’ont jamais été sous contrôle géorgien, ces deux régions font tout de même « parti intégrante » du territoire géorgien. Tout est toujours en rapport avec les même choses: La sécurité, Moscou, l’OTAN, Washington, Moscou, etc. Un démagogue de la pire espèce.

  4. Encore une fois, les impérialistes russes (à leur décharge, il est vrai que l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud ne sont pas des territoires géorgiens) et surtout américains ne se mêlent pas de leurs affaires.

    Quelle poudrière! Inquiétant!

  5. sylvainguillemette said

    N’oublions pas les intérêts pétroliers de la région. Les enjeux sont encore les ressources naturelles plus qu’autre chose.

  6. En effet!

  7. Durandal said

    Les Russes n’ont absolument rien à foutre de l’indépendance de ces micro-pays, c’est juste un prétexte pour taper sur la Géorgie s’oppose qui à leurs plans de re-former leur empire déchu..

    En même temps ils font chier les ‘ricains, partie remise pour la sécession du Kosovo et le bombardement de Belgrade.

  8. Tu veux t’occuper de la suite camarade Québec Socialiste ? Si tu veux, ajoute l’image de Latuff, mais ne soit pas complaisant envers aucune des parties !

  9. Pour une rare fois, je suis d’accord avec Durandal! Sauf que la Géorgie aussi se comporte en paria dans ce dossier.

  10. Mieux vaut en rire:

    http://www.antagoniste.net/?p=3808

  11. « En même temps ils font chier les ‘ricains, partie remise pour la sécession du Kosovo et le bombardement de Belgrade. »

    – Moi qui pensait que tu appuyais le Kosovo…

  12. Est-ce que David Gagnon serait négationniste ?

    Question : Pourquoi tu ne dénonce pas également les crimes géorgiens en Ossétie du sud et en Abkhazie ?

    Réponse de David : Je ne peux pas dénoncer des crimes imaginaires. Les civils qui sont tué en ce moment sont géorgien.

    Q: Si il devait y avoir une manifestation, ça serait pour demander la fin des hostilités, de tout les côtés, et ce, sans condition. Pas pour uniquement accuser la Russie, car la Géorgie à une grosse part de responsabilité.

    R : Ridicule. La seule victime ici c’est la Géorgie qui est victime de l’impérialisme russe.

    Q : Ce n’est pas ce que les américains ont fait en Irak ? Tu sais, de bombarder, de détruire, de tuer, pour du pétrole ?

    R : Absolument pas justement. Le pétrole est resté la propriété irakienne

    Mais ton commentaire confirme ce que je pensais. Comme on ne peut pas blâmer les américains, les pacifistes trouvent toute sorte de bonnes raisons pour justifier les actions des russes qui ont bombardé des zones civile d’une démocratie libérale.

    Quand les USA ont décidé d’éliminer Saddam Hussein, tu étais où pour justifier l’attaque américaine ?

    Pourtant, elle était beaucoup plus justifiable moralement que celle des russes sur le sol géorgien.

  13. sylvainguillemette said

    David est un débile. David donne le droit à Washington et à Tel-Aviv de posséder des ADM et de les utiliser, parce qu’ils seraient, selon David le pro-terrorisme, plus responsables!?! Mais s’ils utilisent ces ADM sur des civils, n’est-ce pas là, un signe d’irresponsabilité? David dit NON.

    Peu importe, David rêve en couleur s’il croit que les pacifistes soutiennent Moscou, je la condamne sur le champs. Sauf que je condamne la Géorgie également et je répète le fait que les ossètes se sont déclarés, pratiquement unanimement, indépendants. Pareil pour l’Abkhazie.

    Et les faits sont que Washington a menti sur l’Irak de Saddam à peu près sur toute la ligne, plus de 900 mensonges ont été confirmés. Saddam a eu le soutient de Washington et le feu vert de celle-ci pour utiliser des armes chimiques contre le rébellion chiite pendant l’embargo états-unien. Aussi, David ment quand il dit que le pétrole est demeuré propriété des irakiens, puisque les États-Unis se sont justement voté une loi au Congrès, il y a de cela un an ou 2, donnant le droit à Washington de prendre du pétrole irakien pendant 30 ans. Et encore, David ne précise pas que le pétrole à été privatisé et qu’il était nationalisé sous Saddam, c’est donc le retour des pétrolières en Irak, dont Exxon Mobile.

    David refuse aussi de reconnaître que Washington pratique le terrorisme, outre son aveuglement, les faits sont que Washington use de terrorisme et que Washington A FINANCÉ, ARMÉ ET ENTRAÎNÉ Al-Qeada et les talibans.

    David, même si les médias, eux, ne savent pas, lui, sait que les crimes géorgiens sont imaginaires, tout comme les bombardements à l’ADM des libanais en 2006 par les forces de Tsahal, tout comme le terrorisme de Washington en Irak, en Somalie, en Afghanistan et ailleurs dans le monde. Déjà vu…

    Seule victime, la Géorgie? David est complètement fou et pour appuyer le terrorisme de ses pairs, il devrait croupir en prison. Nul ici ne défend le terrorisme de Moscou, et d’abord faudrait-il que Moscou soit notre alliée idéologique, pas pour demain disons! (Et avant que Cuba utilise le terrorisme, ce que font les extrémistes nostalgiques de Batista toutefois… Là non plus, David ne condamne pas! C’est pas pareil!?!)

    David le pro-terrorisme a tout faux et il répète les mêmes âneries depuis des années, et son argumentaire est toujours, comme avant, constitué de doubles-mesures inadmissibles dans un débat.

    Washington a commis tous les crimes imaginables, comme la Russie, mais David soutient malgré tout, son allié idéologique déconnecté de la réalité. Y a que les bourgeois qui comptent et ça, ses alliés comme Dunhambush s’en fichent puisqu’il présente des graphiques en couleur, bourrés d’inepties d’ailleurs. Vous devriez voir son p’tit dernier qui fait semblant que la cartellisation n’existe pas (Alors même la bourse se trompe et David a raison!).

    David le pro-terrorisme devrait aller se faire soigner, avec un peu de chance, les cubains inventeront un vaccin contre la stupidité maladive et fanatique.

  14. « David est complètement fou et pour appuyer le terrorisme de ses pairs, il devrait croupir en prison. »

    Selon son propre standard, en effet!

  15. Tout de même, il me semble que la Russie a colonisé l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud? Non?

  16. sylvainguillemette said

    Dans le passé? Effectivement, mais où est le rapport? En plus, je condamne le terrorisme pratiqué par Moscou tout en légitimant l’attaque contre les forces de la Géorgie ayant attaqué l’indépendante Ossétie du sud. Les ossètes veulent être russe et s’ils le désirent unanimement, je ne vois pas pourquoi le Kosovo pourrait en faire autant, mais pas l’Ossétie.

  17. Je suis d’accord avec toi Sylvain mais je me permets tout de même d’emprunter un exemple que m’a donné un blogueur belge dans les commentaires de son dernier billet ( http://ifuckblogs.wordpress.com/2008/08/10/j-91-alexendrei-est-mort-mais-son-cadavre-ne-bouge-plus/ ), pour t’expliquer un peu comment je vois ça:

    « Mettons que demain l’italie decide de s’approprier le québec, ce faisant, elle enverrais assez d’italien immigrer pour que la population italienne surpasse la population anglophone et francophone. Le canada déciderait il pour autant de laisser le québec devenir italien? »

    Remplace Canada par « Géorgie », Italie par « Russie » et Québec par « Ossétie du Sud » et tu comprendras ce qu’il veut dire.

    Comprends-moi bien Sylvain, je suis en faveur de la séparation de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud, mais j’essaie de capturer le mieux possible la géopolitique de ce dossier.

  18. sylvainguillemette said

    Oui, je suis d’accord avec ce qu’il dit, mais n’oublions pas que la différence, c’est que les ossètes veulent des russes et veulent DEVENIR RUSSES. Sinon, en effet, c’est du pareil au même que tout ce qu’a pu faire Washington dans le dernier siècle dans plusieurs régions du monde.

    Mais outre ces ressemblances, les ossètes, nous ne le saurons peut-être jamais, auraient apparemment été victimes de « nettoyage ethnique ». Est-ce vrai? Fouillez-moi.

    N’empêche qu’en même temps, je ne voulais d’une hégémonie états-unienne dans cette partie du monde, ils font déjà chier partout sur Terre, alors… Et dans ce cas fictif-ci que je présente, est-ce que les États-Unis accepteraient demain que le Québec, advenant qu’il veuille vouloir devenir membre à part entière d’un bloc pro-russe, se militarise par les russes, qu’il ait une base militaire russe avec des milliers de militaires russes, un bouclier anti-missile, un Radar super-puissant et j’en passe? Non.

    Et les faits me donnent raison sur cet exemple que voici, la crise de Cuba. Elle démontrait déjà la double-mesure sur son 31 puisque les États-Unis détenaient des armes nucléaires offensives tout près des frontières russes.

    Identique pour la question des armes nucléaires nord-coréennes, en Corée du sud, plus de 1000 ogives nucléaires états-uniennes y sont basées et pointent en direction de Pyongyang. (Cela dit, je suis contre toute arme nucléaire ou ADM.)

    Je m’écarte un peu du sujet, mais les détracteurs n’ont-ils pas été muets sur les missions illégales des États-Unis en Irak et en Afghanistan, d’autant plus que même l’O.N.U. condamnait et que ces missions ont été déclenchées sur des mensonges (comme la guerre en Tchetchenie)? Sinon, le tas de coups d’État, comme ceux à Cuba, au Chili et au Salvador. Où étaient donc tous ces gens qui, aujourd’hui, accusent la Russie des même crimes que font souvent les États-Unis?

    Sinon, c’est clair, c’est affreux. Si la Russie imposait à l’Ossétie du sud cette invasion, j’aurais la même réaction que monsieur…

  19. Tu parles des Ossètes de souche ou des Ossètes globalement?

    Je suis d’accord avec le reste.

  20. sylvainguillemette said

    Des ossètes en Ossétie du sud 😛

  21. justicewithoutborders said

    C’est une honte. C’est la CIA qui commet les exactions. CIA, CIA, CIA. Ils assassinent les innocents. Ils font des massacres. Ils éliminent leur opposition. Ils mentent sur ce qui se passe.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :