Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

« La Havane n’a aucune leçon à recevoir »

Posted by sylvainguillemette sur 20 août, 2008

https://i2.wp.com/bellaciao.org/fr/IMG/jpg/Cuba_Double_morale.jpg

Nicolas Ethève

La Marseillaise

Salim Lamrani, le spécialiste des relations entre Cuba et les Etats-Unis, récuse dans son dernier livre la stigmatisation du régime castriste en matière de respect des droits de l’homme.

Enseignant, écrivain et journaliste, Salim Lamrani est un spécialiste des relations entre Cuba et les Etats-Unis. Après son livre intitulé Cuba face à l’Empire, l’auteur français a publié cette année un nouvel ouvrage consacré à l’analyse du rapport d’Amnesty International sur le respect des droits de l’homme dans le monde. Dans Double Morale. Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme, Salim Lamrani récuse sur le fond la légitimité des sanctions politiques et diplomatiques imposées à Cuba par l’Union européenne entre 2003 et 2005*. Entretien…

Dans votre dernier livre, vous affirmez, au vu du rapport annuel d’Amnesty International que Cuba est loin d’être le plus mauvais des élèves de la classe mondiale en matière de respect des droits de l’homme. Quel rang lui attribuez-vous ?

Amnesty International est sans nul doute l’organisation de défense des droits de l’homme la plus sérieuse et la plus prestigieuse au monde. Elle est extrêmement critique à l’égard du gouvernement de La Havane, à tel point que ce dernier a rompu les relations avec l’ONG en 1988. Néanmoins, d’après le rapport d’Amnesty sur les droits de l’homme, Cuba est le pays d’Amérique latine qui les viole le moins. Au niveau européen, 23 des 25 nations qui ont voté les sanctions politiques et diplomatiques contre Cuba en 2003 présentent une situation des droits des l’homme bien plus désastreuse que celle de Cuba. En un mot, La Havane n’a aucune leçon à recevoir de personne.

Quelles sont les différences notables entre la situation cubaine et celles des Nations latino-américaines et européennes ?

Commençons par l’Union européenne qui est censée être un havre de démocratie et de respect des droits de l’homme. Pour ce qui est de Cuba, Amnesty n’a rapporté aucun cas d’assassinat politique (contrairement au Royaume-Uni), de torture ou de traitement inhumain (Belgique, France, Grèce, Italie, etc.), d’utilisation de preuves obtenues sous la torture (Allemagne), de disparition (Estonie), d’enlèvement de personnes par les autorités (l’Italie), d’impunité suite à un crime commis par des agents de l’Etat (Autriche, Espagne, France, Grèce, etc.), de trafic d’êtres humains (Grèce), d’enfants privés d’accès à l’éducation en raison de leur origine ethnique (Grèce, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Lettonie, Slovénie), de stérilisation forcée de femmes issues de minorités (République tchèque, Slovaquie), d’incitation à la haine raciale et à la discrimination par les autorités (Hongrie, Lettonie).

Sur le continent américain, la situation est pire. Cuba se distingue aisément des autres nations. Amnesty n’a jamais rapporté à l’encontre de La Havane un cas d’assassinat et d’exécution extrajudiciaire commis par les forces de l’ordre (contrairement aux Bahamas, Brésil, Canada, Colombie, République dominicaine, Guatemala, Haïti, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Pérou, Porto Rico, Trinidad, Tobago, Venezuela, Etats-Unis), d’assassinat politique (Etats-Unis), d’assassinats d’enfants par les forces de l’ordre (Honduras), de viols commis par la police (Bahamas, Colombie), d’impunité pour des policiers ou des membres de l’armée ayant commis un crime (Chili, Colombie, Guatemala, Haïti, Etats-Unis, etc.), d’usage de la torture par les forces de l’ordre (Belize, Brésil, Colombie, Etats-Unis, etc.).

De la même manière, pour Cuba, Amnesty n’a évoqué aucun cas de mise en esclavage des populations indigènes y compris d’enfants (Bolivie), de travail forcé pour les enfants (Bolivie), d’exploitation économique d’enfants (Equateur, Paraguay etc.), d’exploitation sexuelle d’enfants (Equateur, Paraguay etc.), de trafic d’enfants (Bolivie), de torture d’enfants par les forces de l’ordre (Brésil), d’enfants en prison (Bolivie), de conscription militaire d’enfants (Paraguay), de présence d’escadrons de la mort composés de membres de la police (Brésil), de massacre de paysans (Brésil), d’utilisation d’esclaves (Brésil), d’ouvriers morts de fatigue (Brésil), d’assassinats de militants des droits de l’homme par les forces de l’ordre (Brésil, Colombie, Honduras), d’extorsion orchestré par les forces de l’ordre (Brésil), de kidnappings généralisés où les autorités sont impliquées (Colombie, Haïti), d’assassinats de syndicalistes (Colombie), d’assassinats de journalistes (Colombie, Haïti, Mexique), de criminalisation de l’homosexualité (Nicaragua), de torture et d’assassinat d’homosexuels (Equateur, Jamaïque, Mexique), ou de torture contre les indigènes (Equateur).  On voit bien que s’il y a une spécificité cubaine sur le continent américain, c’est que ce pays est celui qui respecte le mieux les droits de l’homme.

Malgré cette réalité bien contrastée, l’Union européenne s’est alignée en 2003 sur la position américaine en imposant à Cuba des sanctions légitimées par son irrespect des droits de l’homme. Pour vous, cette stigmatisation repose exclusivement sur le refus cubain de l’économie de marché ?

L’Union européenne est une puissance économique indéniable, mais un nabot politique et diplomatique incapable d’adopter une position constructive et indépendante de Washington dans ses relations avec Cuba. L’UE, en raison des nombreuses violations des droits de l’homme dont elle se rend coupable, ne dispose d’aucune autorité morale pour s’ériger en donneur de leçons et stigmatiser Cuba. La rhétorique officielle pour justifier les sanctions – les droits de l’homme – s’écroule dès qu’elle est confrontée à la réalité. Ce qui gène l’UE, c’est le système politique, économique et social cubain. Il est temps que Bruxelles se range du côté de la raison et elle a effectué un pas en ce sens en éliminant les sanctions politiques et diplomatiques illégitimes et arbitraires, le 20 juin 2008*. Il est désormais indispensable de supprimer la Position commune de 1996.

Double Morale. Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme. Préface de Gianni Miná. Paris, Editions Estrella, 2008. 123 pages. 10 euros. Pour commander l’ouvrage : lamranisalim@yahoo.fr

(*). Suspendues en 2005, ces sanctions (restriction des visites de haut niveau, réduction de la participation européenne aux événements culturels cubains et invitation de dissidents par les ambassades européennes) ont été définitivement levées le 20 juin dernier par l’Union européenne.

Advertisements

31 Réponses to “« La Havane n’a aucune leçon à recevoir »”

  1. Y a même Per Bylund, un anarchiste de marché, qui va encore plus loin que vous concernant l’Union Européenne et les États-Unis:

    « There is no doubt which side won the Cold War in terms of values: the Soviet Union may have disappeared, but the States of the so-called “free” West have adopted almost all of its policies. The “land of the free” has even publicly announced that they have their own Gulag on a military base in Cuba, and with the full-scale surveillance and secret police forces all over North America and Europe it will soon be impossible to claim that the freedoms and rights formulated during the Enlightenment have survived the 20th century. They have not, and people are bound to find out sooner or later. »

    http://perbylund.com/blog/?p=87

    Très intéressant cet article.

  2. hamiel said

    Ah, les beaux textes engagés, qui me font penser aux beaux éditoriaux de  »Je Suis Partout » dans les années 30, un beau journal pacifiste pronant le rapprocehemnt entre les peuples. Hélas, les méchants sionistes américains capitalistes ont méchamment et traitreusement mis fin à cette belle aventure journalistique le 6 juin 1944.

  3. hamiel said

    Ferdonnet, Herriot, Hérold Paquis….trois degrés dans l’ignomie.

  4. quebecsocialiste said

    @Sylvain

    Merci de nous avoir retransmi le texte camarade.

    @Hamiel

    C’est quoi votre problème? Il est où le rapport entre le présent texte et la 2e GM? Qu’est-ce qu’on t’a fait pour que tu nous traîte de nazis d’une manière aussi gratuite? T’était pas au courant que le communisme et le nazisme sont incompatibles? Quel cirque…

  5. hamiel said

    Bin, je dis que le texte en question, ca ressemble aux beaux textes que les grands intellectuels francais (pas du tout payés par Berlin, oh non) pondaient sur la nécessité de laisser tomber les sanctions face aux Allemands.

  6. internationaliste said

    Ah oui les mêmes Américains qui n’eurent aucun scrupule à recruter des espions nazis après la Deuxième Guerre Mondiale pour faire de l’espionnage dans les pays de l’Est (réseau Gehlen)!

  7. quebecsocialiste said

    Eh bien, je réponds que vous n’avez aucun rapport. Les « grands intellectuels » dont vous parlez, ce sont justement des droitistes qui voulaient faire du commerce payant avec l’Allemagne nazie, même si ça voulait dire qu’il fallait laisser tomber les juifs. L’opportunisme hypocrite de la droite à son meilleur! Ne nous comparez plus à ces salopards SVP.

    À part de ça, comparer Cuba à l’Allemagne des années trentes, en voilà une connerie incohérente!

    Les affirmations mensongères et exagérées: La spécialité de la droite.

  8. hamiel said

    Ne jamais admettre qu’on a tort en semble une autre….

  9. hamiel said

    pour la gauche, s’entends.

  10. quebecsocialiste said

    @Internationaliste

    C’est vrai, ils veulent pas parler de ça dans les livres d’histoire. Faut croire que c’est trop gênant…

  11. hamiel said

    De toute façon, il est parfaitement inutile d’argumenter quoi que ce soit. Tout ce qui ne revient pas à  »FIDEL CASTRO EST UN DIEU » est irrecevable ici, puisque vous répondez avec votre vulgate de quatre cinqs  »faits » que vous répétez sans cesse.

  12. hamiel said

    Oui, ca doit être un AUTRE complot contre la vertueuse gogauche. Il faudrait qu’on tue tout les Américains pour qu’ils aient recrutés (selon vous) des ex-Nazis. (Il n’y a pas du tout eux d’ex Nazis en Allemagne de l’Est….)

    Il y a pas mal plus grave que s’associer avec des Nazis défaits, c’est de s’associer avec des Nazis en vie.

  13. internationaliste said

    Argumenter tu dis? Tout ce qui n’est pas conforme à ta « pensée » est considérée comme du nazisme.

  14. internationaliste said

    Qui a parlé de tuer les Américains? La CIA s’est associée avec des Nazis bien vivants. Mais comme ils sont du bon bord c’est excusable!

  15. quebecsocialiste said

    @Hamiel

    Je suis capable d’admettre mes fautes lorsque j’en fait. Ça fait parti de mon code d’honneur personnel. Par contre, nous n’avons nullement tort sur ce sujet, car l’histoire et les faits le prouvent.

  16. hamiel said

    Voules vous qu’on parle des débuts politiques de Francois Mitterand ? C’est tres intéressant.

  17. internationaliste said

    C’est quoi le rapport avec Mitterand? Je n’ai rien à foutre de cet homme politique qui a commencé comme pétainiste et qui a été le bourreau de la guerre d’Algérie.

  18. hamiel said

    Il est socialiste…

  19. quebecsocialiste said

    Je condamne le nazisme où qu’il soit! Vos procès d’intention sont pathétiques! Cherchez donc à savoir à qui vous parlez avant de nous sortir de pareils foutaises! Le néo-nazisme en Europe de l’Est, on était au courant tu sauras! La plupart de ces états étaient déjà fashistes AVANT de tomber sous le joug du stalinisme.

    La droite et le nazisme: Même combat!

    Quant à Cuba, on ne vénère nullement Castro. Vous divaguez! C’est les acquis de la révolution que l’on admire.

    Jusqu’à maintenant, il est évident que c’est VOUS qui n’avez pas envie d’argumenter. Un autre beau trait de l’extrême droite!

  20. quebecsocialiste said

    « Il est socialiste… » (En parlant de Mitterand)

    Laisse-faire Inter, ce type ne sait pas de quoi il parle.

  21. hamiel said

    Oui, il est connu que Francois Mitterand était un membre du Front National durant sa présidence, ca saute aux yeux.

  22. quebecsocialiste said

    Et le rapport là-dedans?

  23. internationaliste said

    Mitterand est un ancien pétainiste c’est un fait connu tout comme sa politique extrêmement répressive envers les Algériens. Qu’il ait été social-démocrate ne change rien à l’affaire et je n’ai rien à foutre de lui.

  24. dunhambush said

    NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON! Pas l’ange déchu du site à Richard Hétu! Manquait plus que ça!

  25. internationaliste said

    Tu as tout compris Dunhambush. Il sévit aussi sur d’autres blogues. Complètement hystérique ce type. Te souviens-tu quand Richard Hétu a menacé de l’expulser? Il avait commencé un peu à filer doux. Le problème avec lui est que son niveau d’hystérie et de haine est si élevé qu’il n’a aucune rationalité et il fait constamment du coq à l’âne.

  26. sylvainguillemette said

    @ Hamiel

    « Bin, je dis que le texte en question, ca ressemble aux beaux textes que les grands intellectuels francais (pas du tout payés par Berlin, oh non) pondaient sur la nécessité de laisser tomber les sanctions face aux Allemands. »

    Moi, je suis contre des sanctions, pourquoi? Parce que c’est un peuple qui paie, non le responsable de cette monté fasciste.

    Et comme le souligne mon camarade Québecsocialiste, vous comparez Cuba à l’Allemagne nazie. Ça n’a aucune pertinence comme commentaire. Vous manquez sincèrement de sérieux. Il y a des années que votre propagande des morte.

    Quant à votre clan, si vous êtes capitaliste anti-socialisme à Cuba, vous ne vantez as les faits et gestes des terroristes entraînés par la C.I.A. qui pour remettre les proches de la dictature batistienne au pouvoir à Cuba*

    *Ce qui serait désastreux pour les cubains si on se fie à tout l’historique de l’île maintenant socialiste. Batista était un dictateur et les nostalgiques de ce dictateur, ceux qui détenaient le pouvoir, donc la minorité parasitaire bourgeoise cubaine, se sont retranchés à Miami, d’où ils préparent des coups d’État, soutenus par la maison blanche via la C.I.A. (une organisation terroriste).

    « Ne jamais admettre qu’on a tort en semble une autre…. »

    Vos copains le font toujours ici et je parie que si je vous pose une question piège, vous serez forcé d’avouer que vous soutenez du terrorisme, de la torture, des dictatures, etc., et c’est alors que vous nous sortirez un tas de doubles-mesures flagrantes que vous tenterez de justifier par « VOS VALEURS », etc..

    Par exemple, soutenez-vous les bombardements terroristes israéliens commis au Liban en 2006, lesquels ont tué impunément (aucunes sanctions!) plus de 1100 civils libanais? Si oui, vous soutenez du terrorisme. Admettez-vous que vous soutenez du terrorisme maintenant, et tout le reste qui vient avec les missions de l’OTAN, donc les coups d’États, les dictatures, etc.?

    « Tout ce qui ne revient pas à ”FIDEL CASTRO EST UN DIEU” est irrecevable ici, puisque vous répondez avec votre vulgate de quatre cinqs ”faits” que vous répétez sans cesse. »

    Je n’ai jamais censuré qui que ce soit et ça n’arrivera jamais. Les camarades du RW ont bloqué un ou deux extrémistes racistes qui ne faisaient que répéter des propos racistes, nous avons créé une double-mesure certes, mais elle était nécessaire à notre avis.

    Votre avis est le bienvenue, mais vous devez le débattre et l’enrichir d’arguments, poliment.
    Mais je me demande bien comment vous allez pouvoir défendre le retour d’une dictature nostalgique de Batista VS le socialisme à Cuba… Absurde, mais tentez votre chance.

    Sinon, défendez aussi le terrorisme, afin d’éviter l’hypocrisie qui pourrait s’en suivre. Vous êtes au courant que la C.I.A. fabrique des terroristes pour renverser le socialisme à Cuba? Washington dépense des centaines de million par année à cette seule fin. C’est du fanatisme. Leur attitude maladive et impérialiste a été condamnée 17 fois par 176 pays/182 à l’O.N.U.. Le message est pas assez clair? Est-ce que Cuba est une menace militaire impérialiste ou Cuba envahit plutôt de milliers médecins et d’enseignants les pays pauvres de l’Amérique (« Méchante Cuba! Méchante! Méchante! » À chacun ses priorités! Les pays que vous défendez ne savent qu’envoyer des bombes et des gouvernements fantoches.)?

    Arrêtez de faire comme si vous aviez du soutient. Nixon a joué la même carte et il s’est planté. On lui dit pour Playa Giron?

    Le socialisme est appuyé à Cuba, mais rien n’est parfait. Concentrez-vous plutôt sur les crimes de vos camarades, vous pourriez bientôt, avec des fatigants comme nous, avoir à les défendre devant la Loi. La question des doubles-mesures fait son chemin..

    « Oui, ca doit être un AUTRE complot contre la vertueuse gogauche. Il faudrait qu’on tue tout les Américains pour qu’ils aient recrutés (selon vous) des ex-Nazis. (Il n’y a pas du tout eux d’ex Nazis en Allemagne de l’Est….)

    Il y a pas mal plus grave que s’associer avec des Nazis défaits, c’est de s’associer avec des Nazis en vie. »

    Qui a proposé de tuer tous les habitants d’un continent ici, sauf vous? Vous êtes débile ou quoi? Vous essayez de nous faire porter VOS paroles. Je n’ai jamais écrit quoi que ce soit sur l’extermination des habitants du continent américain, ni des états-uniens.

    Ensuite, je suis au Québec, jugez-moi pour mes actes au Québec. Les partis communistes
    ou de la même trempe n’ont aucun contrôle sur ce que les partis du monde entier font. Franchement…

    « hamiel a dit:
    20 août, 2008 à 3:35

    Il est socialiste… »

    Allô? Kim-Jong-Il se dit communiste lui, ça fait pas de lui un communiste. C’est une monarchie, il est même en train de passer le pouvoir à l’un de ses fils. Et ça se dit communiste…

    Alors c’est quoi le rapport? Staline se disait également communiste, pourtant, il a détruit ce qui allait devenir le communisme. L’imposture. L’habit ne fait pas le moine.

  27. sylvainguillemette said

    C’est le même que l’autre fois? Décidément, y a une minorité que ça dérange le socialisme à Cuba!

  28. dunhambush said

    « Te souviens-tu quand Richard Hétu a menacé de l’expulser? »

    Richard Hétu a fini par l’expulser effectivement… au grand plaisir de ses lecteurs!!!! 🙂

    Quant au sujet du jour, j’ai toujours trouvé horrible le traitement réservé à Cuba. Il s’agit d’un blocus qui dure depuis près d’un demi-siècle et personne ne peut dire à quel point serait avancé la société cubaine s’il ne s’agissait pas de cet embargo!

  29. internationaliste said

    Je suis content de voir Dunhambush que nous pouvons être d’accord sur des points. J’avoue que j’ai été un peu virulent avec toi, sans doute l’émotivité a pris le dessus comme a dit notre ami Rawkenroll.

  30. « Quant au sujet du jour, j’ai toujours trouvé horrible le traitement réservé à Cuba. Il s’agit d’un blocus qui dure depuis près d’un demi-siècle et personne ne peut dire à quel point serait avancé la société cubaine s’il ne s’agissait pas de cet embargo! »

    Bien dit Dunhambush! Bravo!

  31. dunhambush said

    @Inter
    Faut dire que je ne laisse pas ma place pour les gros mots moi non plus! Vous n’avez pas à vous en faire, je suis capable en prendre.

    Ce que je trouve très dûr, c’est quand Antho censure mes blagues. Ça Ça me fait vraiment de la peine 😥 !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :