Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 31 octobre 2008

Vidéos humoristiques

Posted by quebecsocialiste sur 31 octobre, 2008

Alors que les élections U.S. approchent à grands pas, des scientifiques socialistes ont eu l’idée de scanner le cerveau de Bush afin de voir, en images, ce que Bush et sa bande pensent du monde dans lequel nous vivons. Voici à quoi ça ressemble: 😀

Aussi, nous avons assisté à un débat télévisé spécial d’Halloween entre un républicain (déguisé en éléphant) et un démocrate (déguisé en âne). Devinez à quel blogueur me fait penser l’éléphant…

Posted in Article | 6 Comments »

Acte de provocation terroriste signé « U.S. army »

Posted by quebecsocialiste sur 31 octobre, 2008

Au début de la présente semaine, les USA ont commis un nouvel acte terroriste d’envergure, cette fois en violant de manière flagrante la souveraineté territoriale de la Syrie et en tuant « par erreur » huit civils syriens innocents. Selon les autorités locales, pas moins de quatres hélicoptères auraient pénétré de huit kilomètres à l’intérieur de la frontière syrienne pour attaquer la ferme d’Al-Sukkiraya, dans la ville d’Abu Kamal. Prétextant vouloir tuer un important terroriste, deux des quatres hélicoptères en question se seraient posés afin de débarquer des troupes d’assaut spéciales. Le résultat est que ces « troupes spéciales » (appellont les des escadrons de la mort) ont ouvert le feu sur des fermiers non-armés, tuant un fermier et ses quatres fils et blessant un autre travailleur. Ensuite, ces « courageux soldats » auraient remonté dans leurs hélicos pendant que les deux autres bombardaient une maison en construction, tuant deux hommes et une femme. Les quatres hélicos sont ensuite repartis vers leur base en Irak sans la moindre réplique de la part de cet « état terroriste ». Au lieu d’une réplique militaire (qui serait amplement justifiée selon le droit international et la « logique » des USA), les responsables et ministres syriens ont condamné en bloc cet acte terroriste gratuit et meurtrier (citation du ministère syrien des affaires étrangères) et ont déposé une plainte officielle au près de l’ONU, appellant la « communauté internationale » à condamner cette violation flagrante et violente de sa souveraineté nationale (oh qu’ils sont barbares ces arabes et leurs violentes plaintes officielles). L’Iran (sans surprise), le gouvernement iraquiens, la Chine, la France, la Suisse, l’Irlande, Cuba, la Serbie, l’Autriche et même des clients des USA comme l’Égypte et la Jordanie ont déjà condamné (ou se sont du moins montrés « inquiets » de) ce qui a été décris comme un « acte irresponsable ».

Plus tôt lundi, la Syrie a accusé les États-Unis « d’appliquer la loi du jungle ». Jihad Makdissi, un porte-parole pour l’ambassade syrienne à Londres, a également dit qu’il était « outrageux » qu’un membre du Conseil de sécurité de l’ONU comme les États-Unis se comporte de cette façon. « Au milieu de la crise ils n’ont pas commis ce genre d’acte d’agression. Pourquoi maintenant quand la situation de sécurité en Irak va mieux ? » racontait-il à la radio de la BBC. « C’est injustifiable. »

« Ce jeudi, la capitale syrienne, Damas, a été le théâtre d’une manifestation monstre en protestation contre l’acte d’agression terroriste qui a ciblé al-Sukkariah, fauchant la vie de huit civils innocents, dont un père et ses quatres fils. Les protestataires, qui sont venus de tous les publics, étudiants, femmes, sociétés civiques, activités religieuses et de syndicats, ont exprimé leur condamnation et leur rejet du crime états-uniens honteux qui a visé des ouvriers paisibles dans une ferme de la ville d’Abu Kamal. Ils ont fait remarquer que cet acte d’agression est une violation flagrante des lois et normes internationales et une forme de terrorisme systématique exercée par l’administration états-unienne sur la région arabe. Les protestataires ont invité la communauté internationale à mettre un terme à cette arrogance insouciante des USA, faisant appel aux forces actives et pacifiques et aux organismes internationaux pour condamner cet acte de terrorisme et pour prendre des procédures nécessaires pour mettre à l’épreuve les agresseurs qui montrent leur mépris des lois et des chartes internationales. Le gouvernement syrien a exigé que Washington fasse des excuses pour le crime des USA.

L’ambassade des USA était fermée jeudi en raison des problèmes de sécurité liés à la protestation. Le gouvernement syrien a ordonné la fermeture d’une école des USA, prévue dans une semaine, et la fermeture immédiate du centre culturel américain lié à l’ambassade. En annonçant sa fermeture jeudi, l’ambassade des États-Unis a également averti les états-uniens d’être vigilants – soulevant des inquiétudes concernant la sûreté des citoyens des États-Unis en Syrie. À Washington, le député porte-parole du département d’état Robert Wood a indiqué mercredi que la Syrie avait formellement informé les États-Unis de l’ordonnance de fermeture pour le centre culturel, effectif immédiatement, et l’école pour le 6 novembre. Wood a indiqué que Washington considérait comment répondre et a soumis à souligné que les États-Unis s’attendent à ce que le gouvernement syrien fournisse la sécurité nécessaire pour les bâtiments logeant le centre culturel et l’école de la Communauté de Damas.

Les protestataires ont rempli la place d’Al-Azmi de Youssef ainsi que les rues environnantes dans le voisinage d’Al-Maliki, quelques Syriens ont formé des cercles et ont dansé des danses traditionnelles tandis que les femmes et les étudiants joignaient les foules paisibles. « L’Amérique, le commanditaire de la destruction et des guerres », pouvait être lu sur une des bannières portées par les protestataires, qui ont brandi des drapeaux syriens alors que certains portaient avec eux des images du Président syrien Bashar Assad. « Nous ne nous soumettrons pas au terrorisme », pouvait-on lire sur d’autres bannières et pancartes. »

(Traduit de l’anglais au français par moi-même)

Pendant ce temps, à Moscou:

Le leader libyen Mouammar Khadafi a commencé aujourd’hui sa première visite à Moscou depuis 1985, afin de négotier avec les dirigeants russes, principalement pour des contrats d’armement, d’exploitation pétrolière, de marché sur la construction de centrales électriques nucléaires et d’une possible alliance militaire qui comprendrait la construction d’une base navale militaire russe quelque part sur la côte libyenne. Khadafi doit souper avec le président russe Dmitry Medvedev aujourd’hui et rencontrer Vladimir Poutine samedi.

Posted in Article | 9 Comments »

Crise économique: Contradictions capitalistes et solutions marxistes

Posted by sylvainguillemette sur 31 octobre, 2008

https://i0.wp.com/www.pcq.qc.ca/Dossiers/PCQ/Activites/AutresActivites/IerMai2008/CortegePCQ/EnMarche_3.jpg

Les capitalistes sont en crise. Leur système s’effondre. Il n’y a aucun remède miracle pour résoudre les contradictions de ce système. Il est devenu une entrave à l’évolution de toute la société. Aujourd’hui, il se rebiffe. Ce soubresaut d’agonie annonce sa mort lente. Mais dans son agonie le système entier pourrait entraîner des masses d’humains dans la misère et la mort.

Mais il y a une solution ! Une solution unique et universelle ! Et cette solution ne peut provenir des familles riches ou de leurs représentants gouvernementaux. Cette solution ne peut venir que de ceux et celles qui ont le plus intérêts à mettre fin à cette crise dans les plus brefs délais.

Et cette solution ne peut être mise en pratique dans le cadre actuel parce que ce cadre est celui des Cercles de familles riches possédantes au pouvoir. Aujourd’hui, ces familles riches possédantes se tournent vers leurs valets gouvernementaux et leur disent: “Voyez ce qui arrive ! Arrangez-vous pour que nous puissions continuer à exploiter et nous garantir un retour “adéquat” sur nos investissements ou alors nous retirons nos billes”.

Alors leurs valets gouvernementaux leurs répondent: “Non maîtres ! Si vous retirez vos billes, votre système s’effondrera de plus belle ! Faites nous confiance et continuer à jouer, nous vous en prions !”

Alors les Maîtres actuels du Monde qui sont en concurrence les uns avec les autres leurs rétorquent: “Peut-être mais qui va faire le premier pas ? Aucun d’entre nous ne veut payer pour les autres et risquer ses billes pour que ce soit le voisin qui les empochent. Alors trouvez un autre moyen sinon c’est vous qui allez écoper et là-dessus, nous sommes tous d’accord”.

La solution ne peut donc pas venir de ces familles riches, ni de leurs représentants mais des organisations ouvrières, travailleuses et prolétariennes. Seules ces organisations représentants des milliers de travailleurs et travailleuses au Québec, et des centaines de millions à travers le Monde, qui sont aujourd’hui esclaves de la dictature de la Haute finance internationale à la solde des Cercles des familles riches de ce Monde, peuvent mettre fin à cette crise comme à toutes les crises en détrônant de leur pouvoir les esclavagistes financiers et se positionnant en tant que classe dominante.

Les travailleurs et les travailleuses du Monde comme ceux et celles du Québec doivent se distancer maintenant des gouvernements capitalistes, de leurs méthodes, de leurs populisme, de leur opportunisme, de leur sophisme, de leur électoralisme, de leur démocratie pourrie et de leur langage hypocrite. Les travailleurs et travailleuses du Monde comme ceux et celles du Québec doivent s’organiser indépendamment, dans les quartiers, les usines, les villes et villages, partout ou ils et elles le peuvent avec tous les moyens à leur disposition.

Claude Vallé


Publié par Olivier Lachance sur le Blogue des Jeunes Communistes

le dossier du journal communiste francais L’Humanité

le site du PCQ.

Posted in Article | 2 Comments »