Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

L’ADQ/Équipe Mario Dumont martèle un clou rouillé, comme leur programme en général…

Posted by sylvainguillemette sur 13 novembre, 2008

https://i2.wp.com/blog.dalipas.fr/wp-content/uploads/2008/01/la_pyramide_du_capitalisme1.jpg

L’ADQ/ Équipe Mario Dumont, me donne ces temps-ci les fou-rires que le Canal-D ne comblait plus depuis longtemps, avec ses reprises 2003 de «Juste pour rire»…

C’est que quiconque regarde les médias sait que ce dernier, ce parti, euh… Mario en fait, bref cet opportuniste, tout autant populiste, n’est en fait qu’une copie conforme de tous les autres partis ultra-capitalistes, les capitalistes sauvages si vous voulez.

Par exemple, Éric Caire propose, malgré le constat d’échec titanesque qui s’impose, la privatisation de la santé, alors que toutes les études démontrent que cela n’améliore pas l’accessibilité, ni le coût et que ce sont hélas, nos principales préoccupations.

Des études, dont une de l’IRIS, démontre que le coût augmente substantiellement au privé et que l’expérience n’améliore en rien l’accessibilité des moins nantis au réseau, sans cesse grandissants dans notre société dite juste, mais capitaliste.

Éric Caire continue donc de défendre son programme, euh celui de Mario en fait, afin de faire plaisir aux bourgeois, au détriment bien sûr, du prolétariat et des divers contribuables, pourtant majoritaires dans toute société.

Aux États-Unis par exemple, que dirait-un Éric Caire au pouvoir, aux travailleurs qui perdent, et leur emploi, et leur salaire, ainsi que leur maison, qui lui demanderaient une couverture en santé? «Sois autonome!» ?!? Il y a près de 2700 états-uniens qui perdent leur maison, QUOTIDIENNEMENT. Dans une société, ressemblant étrangement au programme de Mario Dumont et où le système de santé est justement privé en majeur partie, donc «autonome», les moins nantis font la file plus que jamais, même plus qu’à Cuba, pourtant un pays du tiers-monde. C’est gênant… Et ce n’est rien, ces mêmes nouveaux sans logis états-uniens vont maintenant devoir faire preuve d’autonomie, et ils ne consommeront plus, donc ils entraîneront d’autres prolétaires avec eux –On dit ensuite que le bourgeois est le seul à prendre le risque!?!-, dans cette spirale qu’est l’autre facette du capitalisme et du libre marché.

Ce clou rouillé n’est en fait qu’une ouverture au parasitisme des mieux nantis d’entres nous, des bourgeois, et ces derniers sont minoritaires sur Terre. Rappelons que sous le fameux capitalisme, il n’y a qu’ 1 000 000 de millionnaires, ce qui représente environ 0.15% de la population mondiale. Avec la crise économique, les condamnés à mort par la famine viennent d’agrandir leur cercle de membres. Tout un partage des richesses, en effet, que le capitalisme…

MARIO DUMONT/ Équipe Mario Dumont, n’a en fait aucune autre proposition dans sa manche, que des «accommodements raisonnables» pour les riches et pour les bourgeois. C’est un parti bourgeois, tout ce qu’il y a de plus populiste, en plus d’être hypocrite à souhait.

Prenez l’affaire «Hydro-Québec» par exemple, Mario Dumont/Équipe Mario Dumont nous propose de vendre à rabais nos parts d’Hydro-Québec aux mieux nantis, minoritaires, à fin d’en faire des bourgeois authentiques. Sinon, ce sera la hausse pour toutes et tous, vous n’aurez qu’à être autonomes. Ils vendent des panneaux solaires, faites vos provisions!

Sinon, que dire de son populisme crasse vis-à-vis les syndiqués d’Abitibi Bowater à Donnacona? Celui qui dit aujourd’hui aux syndiqués de la CSN, qu’ils se sont faits avoir par Jean Charest, avait aussi dit à «Tout le monde en parle» lors des dernières élections, qu’il fallait abolir le droit de se syndiquer! Toujours aussi opportuniste que le renard, mais sans conviction, si ce n’est celle que les bourgeois sont méritants du labeur d’autrui.

Vous n’aimez pas Charest? Ne votez pas Dumont, ils ont les mêmes intérêts, la bourgeoisie avant tout!

Avec les partis capitalistes, c’est «Bourgeoisie, oui!».

Advertisements

11 Réponses to “L’ADQ/Équipe Mario Dumont martèle un clou rouillé, comme leur programme en général…”

  1. krymz said

    Des études, dont une de l’IRIS, démontre que le coût augmente substantiellement au privé et que l’expérience n’améliore en rien l’accessibilité des moins nantis au réseau, sans cesse grandissants dans notre société dite juste, mais capitaliste.

    caline de bine! pourquoi privatisé ici? il y a des systeme privé juste l’autre bord de la province (états-unis par la peur). si t’a si besoin t’es capable de te payé un doc privé, t’es capable d’aller le voir avec ton moyen de transport préféré, ya rien qui te retien. non?

    et j’aimerais vraiment avoir l’image en un peu plus gros où l’as-tu trouvé?

  2. krymz said

    je l’ai trouvé, j’ai gougoulé (haha) « capitalism » dans image et aller dans les grosseur médium.

  3. Je suis tout de même en faveur de permettre la concurrence privée en santé mais pas les foutu PPP à la Charogne/Ducon.

  4. « Sinon, que dire de son populisme crasse vis-à-vis les syndiqués d’Abitibi Bowater à Donnacona? Celui qui dit aujourd’hui aux syndiqués de la CSN, qu’ils se sont faits avoir par Jean Charest, avait aussi dit à «Tout le monde en parle» lors des dernières élections, qu’il fallait abolir le droit de se syndiquer! »

    Quel populiste crasse en effet!

    Abolir le droit de se syndiquer est anti-libre-marché, c’est incroyable de dire ça.

  5. sylvainguillemette said

    @ Anarcho-pragmatiste

    « Je suis tout de même en faveur de permettre la concurrence privée en santé mais pas les foutu PPP à la Charogne/Ducon. »

    Mais la concurrence n’arrange rien pour les contribuables, encore moins pour les moins nantis. Et ça revient plus cher au bout du compte, les constats sont clairs.

    Mais même sans les constats, il est facile de comprendre que cela coûte plus cher que le public, et le public dispose déjà d’une table de concurrence en passant. Les hôpitaux qui performent mieux, reçoivent plus d’aide, etc..

    Mais revenons au privé, qui légitime l’exploitation des uns par les autres, comme toujours les prolétaires par les bourgeois. Vous avez en haut, le bourgeois, qui ne demande qu’à faire des profits -son but n’est pas de soigner les gens, mais de faire du profit, soyons clairs!-… Alors ce dernier coûte plus cher, puisque qu’il retire, pour ses caprices personnels, un montant X de la solution toxique.

    Aussi, il faut calculer les panneaux de publicité, les publicités à la télévision, etc.. Je peux même affirmer que le privé coûtera plus cher en coupe d’arbres!

    La seule façon qui reste au système privé, doté d’un parasite bourgeois, de faire des profits, c’est d’abaisser les conditions de travail des employés, ou de faire payer plus cher le consommateur, comme s’il en était un! C’est d’abord un patient avec des besoins en santé, et non pas une « demande » de marché, ou un simple client.

    Bref, le privé, partout il a été mis en place, n’a permis que le parasitisme, totalement inutile, et n’a aucunement amélioré la qualité des soins de santé ou l’accessibilité de ceux-ci.

    Il y a d’autres façon de pousser la concurrence (ce qui est correct), sans toutefois permettre aux minorités bourgeoises d’exploiter le labeur des uns, et d’exploiter la « misère hasardeuse des autres.

    Le privé en santé, non merci!

    @ Krymz

    Ouais, pas pire l’image, j’ai pris celle-ci parce qu’elle était en français. J’hésitais entre celle-ci et une autre… C’est que j’ai déjà employée celle-ci plus de deux fois…

  6. sylvainguillemette said

    Je me suis gouré en haut…

    La concurrence n’a rien de mal, mais le butin, lui, a quelque chose de mal. C’est la façon d’apporter cette concurrence qui ne me plaît pas. Les travailleurs n’ont pas à être exploités par un hasardeux chanceux non-méritant nommé bourgeois. Ce dernier a peut-être gagné son capital à la loterie, blanchi l’argent de sa revente de drogue, hérité d’un montant X, etc…

    Et dans tout cela, rien n’expliquerait le mérite de ce dernier.

    Je suis totalement contre l’exploitation des humains par d’autres. Le privé, c’est exactement cela, car rien n’explique le soit-disant mérite des bourgeois, rien ne l’a jamais expliqué, donc nous pataugeons dans un monde imaginaire, surtout totalitaire.

  7. sylvainguillemette said

    Les bourgeois sont minoritaires et parasitent le labeur des prolétaires. Je n’ai aucune ouverture envers le bourgeois, je désire l’abolition de sa classe.

    Saviez-vous que même à Cuba, on a cherché des moyens de pousser la concurrence, tout en évitant de permettre l’exploitation des uns par les autres?

    C’est en fait une question de conditionnement, dans un siècle, vous pourriez être flatté que l’on donne à une université, votre nom! Tout comme aujourd’hui, on est heureux de gagner 4$ sur un gratteux de 2$, même si on a gaspillé 10$ en billets de loterie!

  8. quebecsocialiste said

    Privatiser Hydro-Québec, la ressource nationale des québécois? « Over my dead body. »

    Sérieusement, le peuple n’endurera pas ces niaiseries longtemps. La preuve: L’ADQ, le parti qui a amené ça dans le débat, en plus d’avoir transformé quelques faits divers (accomodements déraisonables) en scandal national pour gravir les échelons à coup de populisme crasse en 2007, est sur le point de mordre la poussière! J’ai hâte au 8 décembre! (En autant que Charest reste minoritaire du moins)

  9. sylvainguillemette said

    Malheureusement, les pertes de l’ADQ ne se sont pas résulté en gain pour Q-s!

  10. Sylvain, il faut faire la différence entre « privatiser le système de santé public » (je suis contre ça en ce moment et je suis d’accord avec vos explications) et « permettre la concurrence privée NON SUBVENTIONNÉE ».

  11. sylvainguillemette said

    Mais Anarcho-pragmatiste, il faudrait également faire attention, puisque les études sur le privé en santé, sont incontestables et concluantes. Le privé coûte plus cher et permet le parasitisme de la misère humaine qui au fond, n’est qu’un pur hasard. Il faudrait également faire attention au fait qu’il y a pénurie de médecins et d’infirmières. Il faudrait aussi faire attention au fait que même le collège des médecins s’est prononcé contre cette pratique. Ensuite, il ne faudrait surtout pas oublier que les systèmes publiques sont viables, comme nous le montrent Cuba, ou même plus près de nous, Toronto!

    Et encore, si les riches se disent prêts à payer plus cher, pour améliorer les services de santé, alors soit! Qu’on les impose plus encore, ça financera peut-être la lacune en santé!

    Non au parasitisme du labeur d’autrui, et non au parasitisme de la misère humaine HASARDEUSE!

    Non au privé tout court! Je suis pour la nationalisation de tous les moyens de production qui, de toute façon, se verraient réduits en droit de production sous une gouverne « sylvanesque »! Pourquoi? Parce qu’il y a surproduction face à la réalité des ressources naturelles sur Terre, versus la démographie qui devrait en inquiéter plus d’un.

    Il n’existe aucune preuve que le publique ne fonctionne pas, car le système actuel n’en souffre pas, il souffre de pénurie de médecins et de mauvaise gestion, point final!

    Cette obstination à vouloir déservir les mieux nantis…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :