Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 14 novembre 2008

À l’ADQ…… «Bourgeoisie, OUI!»

Posted by sylvainguillemette sur 14 novembre, 2008

https://i0.wp.com/glacebaygleaner.com/public/images/stories/issue76/health_money.jpg

Une autre dimension!

Mais sur quelle planète vivent les adéquistes? Sur quelle planète était Éric Caire, lorsque les constats sur le privé en santé sont sortis des bureaux scientifiques, comme celui de l’IRIS et de biens d’autres à travers le monde?

L’IRIS confirme les «faits», soit le fait, entre autres, que le privé en santé, au bout du compte, coûte une beurrée, soit beaucoup plus cher que les services publics. Les faits sont les faits. Son étude dit aussi que l’accessibilité n’y est pas améliorée, mais pas du tout! Tout au contraire!

Éric Caire dit se baser sur les avides avis de Claude Castonguay, mais en fait, ce dernier a fait cadeau, devait retourner l’ascenseur à des bourgeois qui l’entendaient ainsi. L’avis de Claude Castonguay versus les constats scientifiques, alors que l’avis du premier ne fait que permettre, légitimer soit dit en passant, l’exploitation des misères humaines par les riches bourgeois. Il est là en fait, l’enjeu réel! Ensuite viendront les autres problèmes, les pauvres, avec le drainage des médecins du public au privé -puisqu’il y a pénurie-, auront beaucoup de difficultés à se faire soigner dans des dits «délais raisonnables».

La question n’est donc pas juste de savoir si les riches peuvent se faire soigner avant les pauvres dans un système mixte, mais bien de savoir s’il est moralement correct de donner à un riche bourgeois le droit divin d’exploiter la misère humaine qui, comme tous et toutes le savent, est plutôt hasardeuse et non divine!

Mario Dumont, venu épauler son sous-serviteur, néanmoins serviteur du ô capital, est venu en ajouter pour ridiculiser son parti, et donc, SES IDÉES.

«Ça peut pas continuer comme ça» dit-il, tout en omettant le fait que le Québec est aujourd’hui très pauvre de « force de travail » en santé. Et même si Mario ouvre un nouveau front du parasitisme bourgeois, cela ne saurait pas multiplier les médecins. La divinité laisse place à la réalité ici!

Éric Caire dit aussi que les cas lourds, où les gens ne seraient pas capables de payer, seraient pris en charge par le réseau public… Mais quiconque a déjà eu à faire face aux rouages du système, comme par exemple avec la CSST, ou la SAAQ, sait très bien que ces agences publiques, sous gouverne capitaliste, finissent par vous barrer la route, même si vous méritez d’être pris en charge dans des « délais raisonnables»! Le discours de l’ADQ, c’est un discours bourgeois nous suppliant de laisser libre-cour au parasitisme!

Éric Caire, tout comme Mario, nous a également fait part de son principe très cher, «un patient doit être considéré comme une source de profit!».

Éric Caire se moque de Cuba et de la République populaire et démocratique de Corée

Éric Caire, tel les ignorants qui pullulent au parti de Mario Dumont, s’en est pris à deux systèmes, totalement différents l’un de l’autre –mais portant l’emblème communiste-, sans faire nuance au fait que ces deux pays ne sont pas communistes.

La Corée du Nord est une monarchie où parasitent des rois, de père en fils. Kim-Il Sung se disait tout aussi communiste que Staline, et que Mao, et Kim-Jong Il en disait autant, alors qu’il était apte à parler au micro. Ce territoire n’a que le nom de communiste et nous savons que l’habit ne fait pas le moine.

Aussi, Éric Caire devrait savoir que le réseau de santé en Corée du Nord, est déficient et qu’il est régit par une dictature militaire.

Sinon, sur Cuba, Éric Caire devrait y plier bagages pour une semaine ou deux et y voir que son réseau, n’a rien à envier aux systèmes privés de ce monde! Éric Caire devrait sortir débarquer de son radeau adéquiste et faire la visite des pays socialistes, question de savoir de quoi il parle! Quiconque a visité Cuba, peut certes comparer ses biens matériels avec le cubain moyen, mais il ne pourra pas contester l’accessibilité du système de santé cubain, et la qualité grandissante de ce dernier.

À Cuba, l’espérance de vie est la même que celle du Canada! À Cuba, les files d’attente sont à peu près inexistantes! À Cuba, le taux de mortalité infantile est le même qu’au Canada! Plus de 30 000 médecins cubains oeuvrent à l’étranger, une péripétie dans laquelle le Canada ou les États-Unis ne saurait s’engager! Vaccin pour le cancer des poumons! Etc.. À Cuba, le système de santé est public et ne permet pas le parasitisme des bourgeois!

Jocelyn Elders, ancien ministre de la santé des Etats-Unis, déclara le 12 septembre 2001, que « le système de santé cubain est plus efficace que celui des États-Unis ». Ce n’est pas moi qui le dis, mais l’ancien ministre de la santé aux États-Unis! Éric Caire devrait ravaler ses paroles anti-socialistes, alors que celles-ci, lorsqu’elles sont laissées libres d’intervention étrangères (coups d’État, assassinat politiques, dictatures capitalistes alliées de Washington, etc..), amènent des avancées extraordinaires pour les socialistes et les autres sympathisants.

Sinon, à citer Cuba comme exemple, Éric Caire ne fait que démontrer son anti-communisme crasse et son ignorance sur les faits qui touchent Cuba. Et nulle part dans les médias, Éric Caire, ce grand défenseur de la bourgeoisie, ne saura vous informer du fait que Cuba est frappée d’un blocus depuis près de 50 ans! Ne comptez pas sur lui pour vous parler du terrorisme qu’exerce Washington à son encontre! Oubliez-le pour vous parler des faits, de la réalité, et du socialisme en bien.

Éric Caire, en attaquant Cuba ainsi, remet en question les faits vérifiés sur la santé à Cuba. C’est purement idéologique et j’oserais lui rappeler que son camp a rétréci durant ces dernières années. Effectivement, le camp anti-Cuba, commandé par Washington -les anti-castristes, les anti-socialisme et tous les autres opportunistes aspirants- ne compte que quelques pays sur la totalité des 192 membres de l’O.N.U..

Le blocus «Sur les 192 Etats-membres de l’assemblée, 185 ont voté en faveur tandis que trois ont voté contre (Les Etats-Unis, Israël et Palau) et que deux se sont abstenus (Iles Marshall et Micronésie).»

Cuba ne s’est pas non plus, prétendue communiste, Éric Caire le prétend-il, lui? L’île est socialiste et plus performante, en santé, que les autres pays du tiers monde dont elle fait partie! Comparer un pays du tiers monde à notre Québec riche en toutes ressources, c’est de mauvaise foi! Si Éric Caire voulait jouer sérieusement à ce genre de débat, il comparerait le réseau de santé cubain à celui des dominicains, ou des haïtiens ou de quelconque pays de l’Amérique latine.

Autre chose qu’Éric Caire oublie de mentionner, c’est que si des problèmes, comme ceux subits par les états-uniens en ce moment (environ 2700 états-uniens perdent leur maison quotidiennement) , nous touchent alors que nous sommes dans un système de santé privé, nous allons aussi en subir les graves conséquences! Imaginez! D’un seul coup, l’État se retrouverait avec des millions de prolétaires sans ô capital pour se payer les grâces d’un médecin. Et encore faudrait-il que le réseau du public soit aussi performant que celui du privé, puisque les médecins l’auraient fuit au profit du privé! Or, tout peut se produire dans une économie de marché libre, même la mort du capitalisme, comme ce fut le cas ces dernières semaines (si ce n’était de l’intervention du prolétariat…).

Ça veut être ministre de la santé ça.

Les faits sont que le réseau public coûte moins cher que le privé, puisque le modèle public ne s’impose d’aucun parasite inutile, comme le bourgeois par exemple. Ce dernier ne sert à rien d’autre que de parasiter les besoins criants d’une victime du hasard ou de la génétique. Le bourgeois ne sert d’ailleurs à rien d’autre, d’autant plus que sa compétition coûtera, inutilement, des ressources chères à la survie de l’humanité, qui se doit d’affronter, aussi, le reste des imbécilités produites par le capitalisme, ici et à travers le monde.

Avec l’ADQ au pouvoir, même Garou saura devenir un bon méritant, un bon profiteur de la misère humaine surtout!

Tout le monde ensembles……..«Oui, Bourgeoisie!»

Sylvain Guillemette (Ceci n’est pas une publicité faite par un parti, mais un texte en mon seul nom.)

Quelques liens pour Éric Caire!!!

http://www.elwatan.com/Sante-La-cooperation-algero

http://www.alternatives.ca/article1865.html

http://www.iris-recherche.qc.ca/publications/le_prive_en_sante.pdf

«À en croire ses promoteurs, un système privé parallèle serait plus efficace et moins cher et permettrait de désengorger le système public et de lui apporter un meilleur financement.»

«On observe, au graphique 2, que ce sont les dépenses privées qui expliquent la plus grande part de la hausse des coûts de santé. Alors que depuis 25 ans, la proportion des coûts associés aux services hospitaliers et aux médecins est en diminution constante, étant passée de 63 % en 1980 à 45 % en 2005, on remarque que les autres dépenses en santé, entre autres les dépenses associées aux médicaments, ont connu une progression importante, passant de 37 % à 55 % en 2005.»

«En somme, on ne saurait affirmer que les dépenses publiques en santé ont augmenté de manière dramatique au cours des dernières années. Par contre, on constate que dans les secteurs privés de la santé, comme celui des médicaments, les prix ont beaucoup augmenté, et ce pour des raisons extérieures aux enjeux de santé publique. Si ce n’était de cette inflation du coût et du volume d’utilisation des médicaments, couplée à une réduction systématique des revenus de l’État, celui-ci aurait encore les moyens d’entretenir un système public universel.»

« L’accessibilité

Des entreprises privées auraient-elles la capacité de désengorger le système public et de rendre plus accessibles les soins de santé pour la population ? L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) fait valoir que les « assurés d’un régime privé peuvent en particulier bénéficier de délais plus courts pour la chirurgie élective. Mais rien ne permet de dire que cela réduit du même coup les temps d’attente dans le secteur public, qui est le seul choix possible pour les catégories à faible revenu. » L’OCDE ajoute que l’accès à l’assurance- maladie privée est « souvent inéquitable, du fait surtout que ce sont généralement les catégories à haut revenu qui souscrivent à ce type d’assurances »17. Seules les personnes les mieux nanties bénéficieraient donc de la présence du privé dans le domaine de la santé. Quant au principe d’étanchéité, qui interdit à des médecins du réseau public de pratiquer dans le privé et inversement, l’abandonner serait nuisible aux services de santé en raison d’un effet paralysant sur le système public. En effet, des incitatifs financiers majeurs s’offriraient indirectement à tous les médecins oeuvrant dans les deux systèmes, puisque plutôt que de faire le maximum pour réduire rapidement les listes d’attentes dans le secteur public, les médecins seraient plutôt incités à favoriser une redirection d’une partie des patients vers le privé, comme nous verrons qu’il s’est produit dans le cas australien. En somme, non seulement le privé ne réduirait pas les temps d’attente en santé, mais il risquerait fort de les faire augmenter.» «La qualilité…» «L’efficacité…» http://www.iris-recherche.qc.ca/publications/le_prive_en_sante.pdf

Posted in Bourgeoisie, Réactionnaire | 13 Comments »

Conclusion du « débat » avec les extrémistes libertariens

Posted by quebecsocialiste sur 14 novembre, 2008

Ce ne sera peut-être pas une surprise, mais je crois que cette réplique mérite amplement d’être mise en caractère gras sur notre site de surveillance de la droite et de l’extrême droite:

« Comptes-toi chanceux, mon petit crisse, que je ne suis pas au pouvoir, car des trous de cul de voleur de salaire comme toi, je transformerais ça en bouffe à chien !!!!! »

Par « Le Saint Bock », un libertarien « contre la violence du gouvernement socialiste au pouvoir ici » (incohérent), qui voudrait posséder une arme pour « se défendre contre la violence des gauchistes » (danger publique), qui pense que Bush et Harper sont socialistes (déconnecté de la réalité) et qui pense que le gouvernement ultra-militariste états-unien « fonctionne selon le modèle de Marx-Engels » (ignorant des systèmes politiques mondiaux)…

Je crois que cette seule phrase représente bien le mouvement libertarien dénué de tout soutien populaire: Une bande d’anarchistes d’extrême droite cinglés et sectaires désirant imposer leur « modèle » de société « je-m’en-foutiste » aux autres, ce qui comprendrait la disparition de tous les programmes sociaux nécessitant une quelconque contribution de la population, ainsi que la privatisation de la santé, de l’éducation, des pompiers, de la police et des tribunaux!!!!! Bonjour la corruption!

J’ajouterai aussi que pour les libertariens, ce n’est pas grave si un travailleur se blesse au travail dans leur monde magique: « Si on se blesse, c’est de notre faute et la société n’a pas à payer pour nous. » Ce n’est pas grave non plus si on tombe gravement malade: « MOI, j’ai fait des économies en conséquence et je n’ai pas envi de payer pour les autres. » Pas grave non plus si les gens perdent leurs jobs par milliers en ce moment: « Je veux pas donner 150% de mon salaire à des salauds de BS improductifs! » Et finalement, pas grave si la planète ne possède pas assez de ressources pour globaliser le système suicidaire qu’est le capitalisme: « Si le monde venait à manquer de ressources comme tu dis, on n’aurait qu’à monter les prix. Comme ça, ce serait chacun pour soit et les vaillants entrepreneurs épargnants (il doit vouloir dire exploiteurs) auront droit à ce qui leur revient pour l’argent qu’ils amassent en conséquence. » Tout cela en parasitant le travail des autres bien-sûr. Rappellons qu’il est hystériquement opposé à la hausse du salaire minimum pour les vrais travailleurs vaillants: Le prolétariat.

Voici donc ma réponse finale aux tenants du libertarianisme égoïste et sectaire comme « Le Saint Bock » (lunatique enragé) ou Dave Thompson (non-violent celui-là, mais quand même arrogant comme ça se peut pas) du blogue à Martineau et qui nous menacent d’extermination:

Posted in Citation, Réactionnaire, Violence | 6 Comments »