Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Conclusion du « débat » avec les extrémistes libertariens

Posted by quebecsocialiste sur 14 novembre, 2008

Ce ne sera peut-être pas une surprise, mais je crois que cette réplique mérite amplement d’être mise en caractère gras sur notre site de surveillance de la droite et de l’extrême droite:

« Comptes-toi chanceux, mon petit crisse, que je ne suis pas au pouvoir, car des trous de cul de voleur de salaire comme toi, je transformerais ça en bouffe à chien !!!!! »

Par « Le Saint Bock », un libertarien « contre la violence du gouvernement socialiste au pouvoir ici » (incohérent), qui voudrait posséder une arme pour « se défendre contre la violence des gauchistes » (danger publique), qui pense que Bush et Harper sont socialistes (déconnecté de la réalité) et qui pense que le gouvernement ultra-militariste états-unien « fonctionne selon le modèle de Marx-Engels » (ignorant des systèmes politiques mondiaux)…

Je crois que cette seule phrase représente bien le mouvement libertarien dénué de tout soutien populaire: Une bande d’anarchistes d’extrême droite cinglés et sectaires désirant imposer leur « modèle » de société « je-m’en-foutiste » aux autres, ce qui comprendrait la disparition de tous les programmes sociaux nécessitant une quelconque contribution de la population, ainsi que la privatisation de la santé, de l’éducation, des pompiers, de la police et des tribunaux!!!!! Bonjour la corruption!

J’ajouterai aussi que pour les libertariens, ce n’est pas grave si un travailleur se blesse au travail dans leur monde magique: « Si on se blesse, c’est de notre faute et la société n’a pas à payer pour nous. » Ce n’est pas grave non plus si on tombe gravement malade: « MOI, j’ai fait des économies en conséquence et je n’ai pas envi de payer pour les autres. » Pas grave non plus si les gens perdent leurs jobs par milliers en ce moment: « Je veux pas donner 150% de mon salaire à des salauds de BS improductifs! » Et finalement, pas grave si la planète ne possède pas assez de ressources pour globaliser le système suicidaire qu’est le capitalisme: « Si le monde venait à manquer de ressources comme tu dis, on n’aurait qu’à monter les prix. Comme ça, ce serait chacun pour soit et les vaillants entrepreneurs épargnants (il doit vouloir dire exploiteurs) auront droit à ce qui leur revient pour l’argent qu’ils amassent en conséquence. » Tout cela en parasitant le travail des autres bien-sûr. Rappellons qu’il est hystériquement opposé à la hausse du salaire minimum pour les vrais travailleurs vaillants: Le prolétariat.

Voici donc ma réponse finale aux tenants du libertarianisme égoïste et sectaire comme « Le Saint Bock » (lunatique enragé) ou Dave Thompson (non-violent celui-là, mais quand même arrogant comme ça se peut pas) du blogue à Martineau et qui nous menacent d’extermination:

Publicités

6 Réponses to “Conclusion du « débat » avec les extrémistes libertariens”

  1. quebecsocialiste said

    Je soulignerai aussi que dans une moquerie dégoutante du processus démocratique, le Saint Boss des bécosses libertariennes m’a dit que: « Si moi et Dave Thompson on se retrouve dans le même assenceur que toi et qu’on vote à deux contre un pour te casser la gueule et te voler ton argent, est-ce qu’on aura le droit de le faire? Il me semble que non, alors 80% de la population n’a pas à me voler mon argent pour payer pour ses caprices socialeux de BS. »

    Vraiment mature comme « métaphore »…
    Maudit chialeux non-constructif doublé d’un fashiste de merde…

    Et la pire de toutes les métaphores:
    « Le capitalisme, c’est comme faire l’amour à ma femme.
    Le socialisme, c’est comme battre et violer ma femme. »

    Aucun ostie de rapport, mais j’imagine qu’il ne faut quand même pas trop en demander aux défensseurs de l’indéfendable… surtout s’ils sont aussi cons et incohérents.

  2. QS,

    J’ai un léger problème avec ton billet. En principe, la citation de la semaine doit porter sur une citation historique qui doit porter à réflexion. Il ne doit pas s’agir d’une insulte qui te visait.

    Également, on évite de trop commenter sur cette citation, car on souhaite que les gens en aient une interprétation qui leur est propre.

    Ton billet est bon, mais il devrait juste pas être considéré comme la citation de la semaine.

  3. quebecsocialiste said

    C’est réglé camarade. On s’occupera de la vrai citation de la semaine aujourd’hui (samedi).

  4. Merci, ta citation est bien choisie !

  5. Ce que vous critiquez, c’est le libertarianisme vulgaire (et vous avez raison sur ce point), pas le vrai libertarianisme.

    http://anarchopragmatisme.wordpress.com/libertarianisme-vulgaire/

  6. sylvainguillemette said

    Un ou l’autre, c’est de l’opportunisme crasse et vous le prouvez dans vos commentaires sur le privé en santé. Fanatisme sur le parasitisme des misères humaines, tout en espérant devenir bourgeois. Les libertariens m’ont l’air de rêveurs et d’aspirants bourgeois, rien de moins, rien de plus. Tous aussi déconnectés de la réalité et des problèmes des masses…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :