Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Une autre excellente politique de Québec Solidaire

Posted by quebecsocialiste sur 18 novembre, 2008

Une nouvelle raison pour moi de voter pour Québec Solidaire, paru dans la « Presse Canadienne » en passant:

Québec solidaire propose la fin du financement gouvernemental de l’école privée afin de mieux financer le réseau public.

Le parti estime que le secteur public souffre d’un sous-financement chronique.

Québec solidaire propose de réinvestir dans le secteur public, du préscolaire à l’université, et de transférer les subventions gouvernementales actuelles aux écoles privées vers les écoles du secteur public.

De plus, le parti de gauche vise également, à terme, l’élimination des frais de scolarité et des frais afférents, se basant sur les expériences vécues en Allemagne, au Mexique et en Suède.

Par ailleurs, le parti veut améliorer la réussite des élèves du primaire et pour donner du répit aux enseignants, Québec solidaire réduira la taille des classes et embauchera davantage d’orthopédagogues et de spécialistes en soutien pédagogique.

Enfin, le parti critique le projet de loi sur la gouvernance des universités présenté par la ministre de l’Education, Michelle Courchedne, qui propose de «privatiser» le conseil d’administration des universités, prétextant qu’elles seraient mieux gérées ainsi.

Selon Amir Khadir, contrairement au PQ et au PLQ dont les programmes en éducation sont des copies conformes sans imagination, et contrairement à l’ADQ qui s’enfonce davantage dans la privatisation tous azimuts, Québec solidaire propose une école de qualité, véritablement accessible pour tous les élèves, peu importe leur origine, peu importe l’épaisseur du porte-monnaie de leurs parents.

Source

On se revoit à la manif pour la gratuité scolaire demain (mercredi 19 novembre) qui aura une grande signification en lien avec cette politique de Q-S.

(Cet article n’engage que moi et n’est que la retransmission de l’article de la « PC » cité plus haut.)

Publicités

32 Réponses to “Une autre excellente politique de Québec Solidaire”

  1. […] La première proposition à atteindre mon radar (pas très fixé sur ce parti) depuis la formation de de Québec Solidaire avec laquelle je suis d’accord. […]

  2. camaradevez said

    Voilà un parti qui offre de VRAIS solutions au problème qui nous touchent en éducation et j’ai nommer la privatisation. Une école privé n’a pas besoin d’argent venant de nos coffres surtout que les parents jouent le rôles de payeurs pour ces même institutions lorsqu’ils inscrivent leur enfants .
    Je ne comprend pas pourquoi pour commencer il y a des subventions pour les écoles privés .

    Quand Charest dit que c’est la faute du PQ si le système de santé et d’éducation va mal il oublit de mentionner que c’est LUI et son parti de bourgeois qui est là depuis 5 ans et demi et quel est le résultat? Un intérêt pour la privatisation des soins de santé et une contestation massive de la plus part des étudiants des CÉGEP et universités du Québec. Bravo Mr. le Premier ministre!

  3. sylvainguillemette said

    Le privé, dans tous domaines, n’est d’aucune utilité. Il ne permet que le parasitisme des moins nantis par les mieux nantis. Il ne fut surtout pas mêler gestion et financement, ce sont deux sujets bien différents. On peut gérer le public de millions de façon différentes, comme le privé. Seule différence, l’existence ou non du parasitisme dans notre société.

  4. sylvainguillemette said

    Nos adversaires qui, comme Jean-Luc Proulx, critiquent nos positions sur la gratuité scolaire sont en fait en contradiction majeure sur le dossier. Lui-même, nous avouait que ses parents lui avait payées ses études alors que Jacques Saint-Pierre se vantait d’envoyer ses enfants à Harvard (donc d’offrir la gratuité scolaire à ses enfants!).

  5. « Québec solidaire propose la fin du financement gouvernemental de l’école privée afin de mieux financer le réseau public. »

    Le pire, c’est que QS a raison, sans aucun doute! Là-dessus, ils sont mieux que les autres partis, mais voter pour eux favorise la charogne libérale qui souhaite limiter l’accès à l’éducation!

    Mais encore mieux serait de faire la même mais en permettant la concurrence privée dans les universités (je ne parle pas de PPP), ce qui existe déjà dans les autres ordres d’enseignement.

    Mais effectivement, QS a raison dans ce dossier! Du moins, plus que les autres…

  6. Faites ce que vous voulez avec ce poster de mon crû:

  7. camaradevez said

    Ha ha ha merci pour la photo A-P .Sa fait du bien de rire un peu après un journée d’exploitation au travail …

  8. sylvainguillemette said

    Mais n’empêches que le privé ne devrait pas exister pour simple fait que c’est purement et simplement l’exploitation du labeur d’autrui, ce qui ne convient pas à mon niveau d’évolution. Je viens de passer l’étape des singes dominants, désolé pour mon incompatibilité avec vos principes dépassés.

    Je n’ai aucune aspiration à la bourgeoisie, aucune. Cette minorité nous parasite et nous exploite depuis des lustres, c’est assez. Votre modèle semi-privé, n’est qu’une copie conforme du capitalisme, plus «gentil». Il permet encore l’exploitation des masses prolétaires par la bourgeoisie, toujours minoritaire. Pour le partage des richesses mon pauvre, c’est raté. Meilleure chance la prochaine fois, l’humanité a assez payé du parasitisme…

    Non au privé!

  9. 1agentsecret2mossad said

    Francoise David a envoyé ses kids au public, mmh ?

    Blague a part, je suis allé dans une école privée-et je puis vous dire qu’on était effectivement face à une bande d’affreux capitalistes sans pitié (je fais ici abstraction des écoles privées très dispendieuses, qui regroupe un fabuleux 2000 eleves)

    Je me souviens des occupations de quinze des parents de mes collègues
    -Boucher
    -Pharmacien
    -Médecin (deux)
    -Infirmière
    -Travailleur forestier
    -Travailleur d’imprimerie
    -Secrétaire
    -Professerus du primaire…

    Dois je continuer ? Tous de dangereux exploiteurs du peuple.

    Aucun directeur d’entrprise plus grosse que 20 personnes. La majorité était des  »prolétaires », en fait. Donnée qui se retrouve dans la majorité des écoles privées.

    Peut être que si l’école publqiue n’était pas assez nulle pour réussir à avoir un taux de diplomation inférieur à 40% pour le secondaire V….

    PS : oui, vous allez me souffler Fidel, Fidel est bon lui. Je suis positivement sur par contre que Cuba, AU MOINS, ils ont pas l’imbécilité absolue qu’est l’apprentissage par compétences.

    PS2 : l’intégralité de mes professeurs étaient de votre espece, c’est a dire haissant compulsivement les États-Unis et maniaques de la souveraineté. Fait que, dites pas que l’école endoctrine contre le socialisme : elle esssaie d’endoctriner de l’autre bord, et ca marche pas…

  10. 1agentsecret2mossad said

    Vous êtes accessoirement au courant que le fait d’abolir le financement pour les écoles privées aura comme résultat immédiat de faire que, effectivement, les écoles privées ne seront disponibles que pour les plus riches. Mais quel bon plan.

    Tout le monde à l’école publique, ou avoir son secondaire V est en passe de devenir un exploit.

  11. 1agentsecret2mossad said

    Je note aussi qu’à part pour les causes identifiées par vous (personellement, je préférerais crisser mon argent au feu que de donner une cenne à QS), il n’y a pas une dépense qui est acceptable-tsé, c’est donc DÉGUEULASSE des parents qui paient de leur poche pour donner à leurs enfants une bonne éducation.

  12. sylvainguillemette said

    « Blague a part, je suis allé dans une école privée-et je puis vous dire qu’on était effectivement face à une bande d’affreux capitalistes sans pitié (je fais ici abstraction des écoles privées très dispendieuses, qui regroupe un fabuleux 2000 eleves) »

    Ce sont en effet des capitalistes. Sont-il sales? Je n’en sais rien, à vous de me le dire, puisque vous êtes sans cesse à leur lécher le cul.

    « Dois je continuer ? Tous de dangereux exploiteurs du peuple. »

    Le fait que l’école soit privée n’est pour rien quant à la réussite des étudiants qui y étudient. Des génies ont déjà vu le jour dans des égouts comparés aux écoles pour riches… Vous n’avez surtout pas le monopole de l’intelligence, surtout vous en particulier.

    Le fait que ce soit au privé, signifie qu’un parasite en retire des bénéfices. Ce dernier n’a aucune utilité chez l’humanité, nous pouvons le remplacer par un singe, ça fera pareil.

    L’exploitation des uns les autres a mené, certainement, sans aucun doute, à l’égoïsme. Aujourd’hui, les libertariens sont nés de ce mouvement parasitaire et l’exploitation est devenue normale, à leurs yeux, à vos yeux… Totalitarisme.

    Heureusement, votre secte décède aux 20 ans! Fanatique! Passionné du terrorisme! En tout à Gaza, c’était loin d’être aussi paisible que dans votre école privé, hein le pro-terrorisme?

    « Peut être que si l’école publqiue n’était pas assez nulle pour réussir à avoir un taux de diplomation inférieur à 40% pour le secondaire V…. »

    2 mots ici; GESTION, FINANCEMENT.

    En plus de ne pas savoir écrire, vous confondez deux sujets totalement distincts l’un de l’autre.

    Comme argumentaire, j’ai vu mieux…

    « PS2 : l’intégralité de mes professeurs étaient de votre espece, c’est a dire haissant compulsivement les États-Unis et maniaques de la souveraineté. Fait que, dites pas que l’école endoctrine contre le socialisme : elle esssaie d’endoctriner de l’autre bord, et ca marche pas… »

    -Je ne déteste pas les États-Unis, je déteste les bourgeois.

    -Je ne suis pas nationaliste du tout.

    -Le capitalisme est encore mort pauvre pro-terrorisme israélien, alors cessez de répandre votre maladive nécrophilie. Meilleure chance la prochaine fois! Votre système s’écroule encore, et oui, ENCORE.

    Sans les fonds de poches des prolétaires majoritaires, les parasites bourgeois minoritaires mourraient de faim.

    Et chez vous, l’aveuglement idéologique vous amené à la défense du terrorisme israélien et états-unien. Pitoyable…

    Vous faites plus pitié qu’autre chose en fait.

    « Vous êtes accessoirement au courant que le fait d’abolir le financement pour les écoles privées aura comme résultat immédiat de faire que, effectivement, les écoles privées ne seront disponibles que pour les plus riches. Mais quel bon plan.

    Tout le monde à l’école publique, ou avoir son secondaire V est en passe de devenir un exploit. »

    Un système d’extrême gauche ne permettrait pas le privé, alors vos élèves riches iraient se faire siphonner le compte de banque ailleurs, tout simplement.

    Non au parasitisme!

    « c’est donc DÉGUEULASSE des parents qui paient de leur poche pour donner à leurs enfants une bonne éducation. »

    Je connais deux imbéciles de droite qui adhèrent quand même à cette idée, ne vous en déplaise.

    -Jacques Saint-Pierre a dit qu’il allait payer les études à Harvard à ses enfants…

    -Jean-Luc Proulx a lui, eu la chance de se faire payer les études par ses parents…

    Et vous?

    Partout où le système est publique, les chances sont réparties, non concentrées sur une minorité bourgeoise qui exploite le labeur d’autrui, tout en faisant faillite consécutivement, avec les fonds de poches des prolétaires!

    Ce que vous faites pitié, pro-terrorisme.

  13. sylvainguillemette said

    Le pro-terrorisme sait pas trop quoi dire, alors il lance ses balivernes et ses leçons démagogiques à deux cents. Ne lui en déplaise, le privé permet le parasitisme d’un non-méritant, d’un non-élu, faisant lui-même partie d’une minorité vis-à-vis la masse dont il exploite le labeur ou le besoin -comme par exemple la misère humaine du côté de la santé-.

    Le privé, c’est la porte ouverte aux parasites, point final!

  14. sylvainguillemette said

    Et ce même sermonneur qu’est l’agent du mossad n’est en fait qu’un appui, parmi tant d’autres, au terrorisme d’Israël et des États-Unis.

    Il doit être salement fâché qu’Obama ait pris le pouvoir!

  15. 1agentsecret2mossad said

    Vous n’avez pas répondu à l’argument central, bien sur, a savoir que le profil type du parent utilisateur de l’école privée est loin d’être  »gros riche sale ».

    Accessoirement, permettez moi d’évoquer un exemple un peu particulier. Dans les années 90, la lutte pour qui sortirait la premiere console CD fit en sorte que la Turbo-Duo axa sa publicité sur le fait que le SegaCD était produit par des robots mangeant les enfants.

    Moralité, quand on sait qu’on ne peut pas battre la concurrence, on utilise des argument stupides ou on veut la supprimer. Le public ne coutant rien, logiquement il devrait être beaucoup plus attirant que le privé (qui coute la sommme faramineuse de 350 millions de dollars pour 20% des élèves du Québec) alors que le budget est de 12 milliards…

  16. 1agentsecret2mossad said

    Vous savez, ca se joue à deux ce jeu la. Des gens de mauvaise foi pourrait penser que vous désirez mettre la main sur toute l’éducation, pour que toute la population du Québec soit contrainte d’entendre toute l’année des tirades d’excités…

  17. 1agentsecret2mossad said

    Effectivement, un raisonnement capitalisme est de dire que si une organisation réussit mieux avec des budgets similaires, il faudrait peut être en copier certaines méthodes.

    Un raisonnement socialiste est d’éliminer la concurrence pour éviter des comparaisons gênantes.

  18. 1agentsecret2mossad said

    Mais, soyons plus positif.

    QS a surement une idée réaliste pour améliorer le système public. (Mis à part mettre plus d’argent-comme vous l’avez dit vous même, le financement et la gestion sont des choses à part). Qu’est que QS propose comme solution ?

  19. camaradevez said

    Québec Solidaire a un esprit d’ouverture pour élaborer de nouvelles solutions. Ce que j’aime dans ce parti c’est que les idées avances avec des dialogues intelligents et qui a une structure bien plus démocratique que les autres partis, un peu comme le Parti Communiste du Québec.

    Je vais dans le sens des lignes du parti en ce sens , le privé ne doit pas être subventionner ! Point final ! Ce que propose QS pour l’éducation (mis à part l’arrêt du financement du privé) est de réduire de nombre d’élèves par classe ce qui permettra une éducation plus personnelle pour les élèves et moins exigeante pour les enseignants ce qui rehaussera la qualité de l’éducation donc moins de d’élèves qui coulent et un taux de réussite plus élevé. Bien sûr il est important de mettre à l’avant l’intérêt des jeunes enseignants, a favorisé le système publique dans l’enseignement et c’est pourquoi il faut réduire les dépenses inutiles au privé . QS propose aussi plus d’aide pédagogique , inutile de vous en décrire l’utilité de la manœuvre elle vient dans le même sens que la phrase précédente.

    1agentsecret2mossad a dit:

     »Moralité, quand on sait qu’on ne peut pas battre la concurrence, on utilise des argument stupides ou on veut la supprimer. »

    -Ceci est vrai, les État-Unis et leur ultimatum contre l’Irak, supposément a cause d’armes nucléaires jamais trouver, en est une bonne.Il ne faut pas oublié la CIA qui a pratiqué cette technique tellement de fois que je ne sais pas si on pourrait les compter.C’est aussi la technique utilisé par l’empire austro-hongrois pour déclencher la première guerre mondial.

     »Le public ne coutant rien, logiquement il devrait être beaucoup plus attirant que le privé (qui coute la sommme faramineuse de 350 millions de dollars pour 20% des élèves du Québec) alors que le budget est de 12 milliards… »

    Le publique a besoin de financement et de gestion et en passant il ne coute pas rien , vôtre réponse ne sert qu’a justifié le financement du privé, or ce système n’a aucunement besoin de financement de l’état.
    Comme a voulu le faire le gouvernement de Jean Charest en 2005 avec 5 écoles juives financé a 100% (10 millions). Je souligne ici que le fait que les écoles soient juives nous apporte deux points .
    Premièrement les communautés juives n’ont pas besoin de se faire financé l’éducation plus que tout autres groupes religieux ou ethniques que ce soit . C’est une forme de favoritisme qui crée des tentions dans la société et même du racisme et de l’exclusion.
    Deuxièment, beaucoup de contestations affirmer par l’opposition tendent a dire qu’il y aurait un lien avec l’argent remis par la communauté juive pour renflouer les coffres du Parti libéral.

    Que répondra-t-il aux écoles publiques qui vivent des difficultés financières majeures, quand celles-ci lui demanderont d’ajouter du financement, alors qu’il aura mis 10 millions pour soutenir des écoles privées, sans leur demander de respecter les règles prévues pour l’école publique ?
    Double mesure , tien donc on en a cher nous aussi!

  20. 1agentsecret2mossad said

    Les écoles publiques ne coutant rien AUX PARENTS.

    Je suis tellement surpris de voir que vous parliez des écoles juives-ca me stupéfie tellement que vous soyiez fous de rages pour ce 10 million. C’est pas comme si c’était un dix million qui était allé à la  »bonne religion ».

  21. 1agentsecret2mossad said

    Bon, voila qu’ils sont contre l’empire austro-hongrois. Vous avez des petits namis serbes et vous voulez leur faire une fleur ? (1)

  22. 1agentsecret2mossad said

    Le fait d’engager plus d’enseignants peut être une solution. Encore que j’ai des doutes que 25 kids peuvent être significativement plus aisés à gérer que 30 si parmmi les susdits kids il y a toujours 4-5 perturbateurs.

    Cela dit, cette solution est promu par tout les partis. En abolissant le privé, vous renvoyez 20% des éleves du Québec dans le systeme d’éducation public. Cette  »économie » de 350 millions risque d’être discutable.

  23. gvsan said

    Pour avoir été au privée,(secondaire)

    En ce qui concerne les subventions, je plus nuancé. Le privé reçoit la même chose que au public, sauf une partie est payé par les parents. Par contre, l’école privée n’est pas tenu de donner des services aux handicapés et d’autres comme un service d’orthopédagogie.Ainsi, toute l’argent libérée sert au luxe de l’école. (Cela(de mémoire)venait d’un de mes enseignantes du privée.)

    Il est vrai que ce n’est pas que les super riches qui vont au privée et que (comme disais mon ex-enseignante) les subventions sont l’oxygène qui font tenir bien des écoles privées.

    Alors, si on couperait les subventions, la majeure partie des étudiants iraient au public et l’état subventionnerai à 100%.(Avec la baisse de la démographie, tout le monde aurait une place au public.) Mais en disant cela, je ne suis pas pro-privé. Au contraire, le privée construit des écoles, fait de la pub et autres inutilités sociaux qui pourrait être investit dans des choses plus productifs comme la maintenance des bâtiments déjà existants.

    “c’est donc DÉGUEULASSE des parents qui paient de leur poche pour donner à leurs enfants une bonne éducation.”

    Je remercierai à jamais la générosité de mes parents, car peu importe ce que l’on penses, envoyé un enfant au privée est un sacrifice d’amour. Si c’est une bonne éducation, je ne sais pas, à votre discrétion.

    PS: Mon école privée était sans but lucratif… Je ne sais pas si c’est le cas pour toutes les écoles.

  24. gvsan said

    « Cela dit, cette solution est promu par tout les partis. En abolissant le privé, vous renvoyez 20% des éleves du Québec dans le systeme d’éducation public. Cette ”économie” de 350 millions risque d’être discutable. »

    Oui, mais que ça sois par l’état ou direct, 1$, c’est 1S qui viens de la même poche.

  25. gvsan said

    PS: Je suis contre aussi le luxe fait sur le dos des étudiants en difficultés et des handicapés.

  26. camaradevez said

    1agentsecret2mossad a dit:

     »Les écoles publiques ne coutant rien AUX PARENTS. »

    A oui?! Je vient personnellement d’un famille nombreuse et laissez moi te dire que 5 enfants à l’école sa ne coûte pas rien même au publique.

     »Je suis tellement surpris de voir que vous parliez des écoles juives-ca me stupéfie tellement que vous soyiez fous de rages pour ce 10 million. C’est pas comme si c’était un dix million qui était allé à la ”bonne religion”. »

    Je ne sais pas de quoi vous parler quand vous dites
     »bonne religion » pour moi il n’y a aucune religion de bonne, du lavage de cerveau sous des formes différentes. Et oui cela me fait chier de voir des écoles PRIVÉ subventionner par l’état a 100% rendu là ont n’appelle plus sa une institution privé ont appelle sa un paradis fiscal!
    Siboire suis-je le seul a voir que cet mesure prise par le gouvernement est une insulte au reste de la population qui doit payer comme tout les autres?

     »Bon, voila qu’ils sont contre l’empire austro-hongrois. Vous avez des petits namis serbes et vous voulez leur faire une fleur ? »

    Premièrement je n’ai aucun ami serbe et je n’ai absolument rien dit contre l’empire austro-hongrois sinon , je n’ai que soulevé le fait de dire que cet empire est à l’origine de la première guerre mondiale et si vous me contredisez là dessus c’est que vous ne connaissez rien à l’histoire!

     »Le fait d’engager plus d’enseignants peut être une solution. Encore que j’ai des doutes que 25 kids peuvent être significativement plus aisés à gérer que 30 si parmmi les susdits kids il y a toujours 4-5 perturbateurs. »

    Ont voit tout de suite l’idéologie de la droite , toujours penser au perturbateurs. Au lieu de penser négativement , moi j’ai confiance au enseignants pour bien encadrer ces élèves.

    Ont voit aussi que vos parent ont gaspillé leur argent en vous envoyant à l’école privé avec vos anglicismes commes  »kids » …

  27. 1agentsecret2mossad said

    Assassiner un prince héritier, c’est une MÉCHANTE provocation.

  28. 1agentsecret2mossad said

    La vraie histoire (ie, celle qui ne vient pas des incompétents  »engagés » qui sortent des livres de leur cerveau sans faire des niaiseries capitalistes comme des notes en bas de page et des références ou des petits sites webs bourrés de fautes) est intégralement convaincue de nos jours que l’Autriche Hongrie n’est certainement pas la seule responsable de la première guerre mondiale.

  29. 1agentsecret2mossad said

    Je vais clarifier mon point de vue. QS propose de couper le 350 millions de dollars attribué aux écoles privées pour attribuer cet argent à l’augmentation du nombre de professeurs. Fort bien.

    Mais…couper ce 350 million va envoyer au moins les trois quarts des éleves du privés dans le public ! La hausse du nombre de professeur sera accompagnée d’une hausse d’eleves.

    Et ce, c’est sans considérer les capacités de gestion du privé-qui sont, admettez le, supérieures, le privé faisant mieux avant moins de moyens.

  30. 1agentsecret2mossad said

    Le  »mieux » étant l’objectif très modeste de faire diplôner de secondaire V plus d’éleves. Je voudrais aussi préciser que la majorité des écoles privées n’écrèment pas tant que ca au niveau académique : en revanche, le perturbateur ne fait pas long feu en ces lieux.

    (Nota : je voudrais que vous m’exposier ce qui arriverait à un étudiant insultant en pleine classe son professeur à La Havane avant que vous hurliez au fascisme)

  31. camaradevez said

    1agentsecret2mossad a dit:

     »Assassiner un prince héritier, c’est une MÉCHANTE provocation. »

    Le fait est que la personne qui a tuer François-Ferdinand n’est rien d’autre qu’un étudiant bosniaque et que du coup le prétexte de la guerre devenait réel et l’Autriche, avec l’appuis de l’Allemagne , a attribuer au gouvernement serbe la responsabilité du crime . Ensuite le 23 juillet 1914 à Belgrade l’Autriche dresse un sévère ultimatum à la Serbie tenue responsable d’un plan antiautrichien. Donc oui l’Autriche a déclarer la première guerre mondial , mais il est vrai qu’il n’y avait pas seulement l’Autriche qui voulais déclencher la guerre la France , l’Angleterre , l’Allemagne et la Russie aussi qui avait tous des intérêt impérialistes.

     »Mais…couper ce 350 million va envoyer au moins les trois quarts des éleves du privés dans le public ! La hausse du nombre de professeur sera accompagnée d’une hausse d’eleves. »

    Les écoles privé n’ont pas besoin du soutien financier de l’état pour survive et si c’est 350 millions sont investi dans le publique crois moi qu’il va y avoir du changement ou quelqu’un quelque part s’en met dans les poches , avec ces fonds débloqués nous serons plus en mesure d’offrir tout l’aide qu’il faut pour les élèves en difficultés , nous pourrons ainsi contribuer à l’émancipation de la société en réformant l’éducation sans même appeler sa une réforme .

    C’est pas comme la réforme scolaire de l’ADQ qui veut l’abolition des commissions scolaires…

     »Et ce, c’est sans considérer les capacités de gestion du privé-qui sont, admettez le, supérieures, le privé faisant mieux avant moins de moyens. »

    Je ne crois sincèrement pas que les capacités de gestions des employés du privé soit mieux que celles de ceux du secteur publique je pense seulement que ceux du secteurs privé ont plus de moyens et non pas moin .Vous ne pouvez pas comparer le système privé qui n’a pas de moyen et le publique qui en a , sa n’existe pas un système privé qui n’a pas de moyen c’est impossible.

     »(Nota : je voudrais que vous m’exposier ce qui arriverait à un étudiant insultant en pleine classe son professeur à La Havane avant que vous hurliez au fascisme) »

    Premièrement en quoi Cuba est-il conserner avec tout sa ?!
    Mais pour répondre à la question il doit probablement faire la même chose qu’ont veut faire avec les nôtres, les encadrer et les écouter mais je suis sur qu’ils font sa depuis longtemps au nombre de médecins qui sont diplômés et envoyés a travers le monde.
    Tant que vous n’avez pas de propos fascistes dans la discussion je n’ai aucun raison de vous traiter de la sorte surtout qu’on a un échange dans la conversation.

  32. sylvainguillemette said

    @ 1agentsecret2mossad

    « Moralité, quand on sait qu’on ne peut pas battre la concurrence, on utilise des argument stupides ou on veut la supprimer. Le public ne coutant rien, logiquement il devrait être beaucoup plus attirant que le privé (qui coute la sommme faramineuse de 350 millions de dollars pour 20% des élèves du Québec) alors que le budget est de 12 milliards… »

    Vous sortez exactement le type d’argumentaire que vous tentez de dénoncer! Y a pas à dire, vous avez de la suite dans les idées!

    La gestion et le financement sont deux choses totalement différentes. On pourrait par exemple prendre le mode de gestion du privé et l’appliquer au publique ou vice-versa. C’est faisable, pourquoi? Parce que vous mêlez deux choses qui sont dissociables, tout simplement.

    Donc, je répète, votre accusation vous va à merveille!

    « Vous savez, ca se joue à deux ce jeu la. Des gens de mauvaise foi pourrait penser que vous désirez mettre la main sur toute l’éducation, pour que toute la population du Québec soit contrainte d’entendre toute l’année des tirades d’excités… »

    Vous savez, ça se joue à beaucoup plus que 2 ce jeu là, mais pour l’instant, nous deux ça suffira, car c’est plus facile que vous le pensez de démolir votre argumentaire.

    On pourrait croire que vous voulez piller le peuple en installant des écoles privées, lesquelles ne sont pas meilleures par leur mode de financement, mais par leur gestion. Qui ici, doute de l’efficacité d’une classe de 15 à 20 élèves, versus une autre classe de 30?

    Sinon, on pourrait également croire que vous tentez de capitaliser le génie humain, pour en avantager une minorité parasitaire, mais bordel! C’est exactement ce que vous faites!

    Ainsi, toute la population du Québec croirait encore à un modèle essoufflé, voire mort, qui survit aujourd’hui grâce à une générosité non-consentie du prolétariat! Le plan de sauvetage n’a été accepté que les par les imbéciles vendus au système, Paulson n’a rien de hasardeux dans toute cette histoire, comme les autres banquiers.

    « Effectivement, un raisonnement capitalisme est de dire que si une organisation réussit mieux avec des budgets similaires, il faudrait peut être en copier certaines méthodes.

    Un raisonnement socialiste est d’éliminer la concurrence pour éviter des comparaisons gênantes. »

    D’abord, je me cacherai pas derrière de faux communistes qui ont été incapables de s’auto-critiquer, sinon Che Guevara était on ne peut plus sévère envers lui-même et le modèle cubain.

    Je vais m’en tenir à la première phrase alors…

    MÉTHODES!!! parle t-on ici de financement ou de gestion, de méthodes? C’est pas du tout la même chose!

    Je peux faire une transfusion sanguine au privé, comme au publique, et fortes sont les chances que la MÉTHODE soit exactement la même!

    FINANCEMENT ET GESTION = 2 choses bien différentes!

    Sinon, le privé coûte plus cher et n’impose aucune méthode dite meilleure que les autres.

    Vous êtes celui qui est de mauvaise foi ici.

    « QS a surement une idée réaliste pour améliorer le système public. (Mis à part mettre plus d’argent-comme vous l’avez dit vous même, le financement et la gestion sont des choses à part). Qu’est que QS propose comme solution ? »

    Entre autres, d’ajouter des enseignants afin de d’abaisser le nombre d’élèves par classe, c’est pressant!

    « Je suis tellement surpris de voir que vous parliez des écoles juives-ca me stupéfie tellement que vous soyiez fous de rages pour ce 10 million. C’est pas comme si c’était un dix million qui était allé à la ”bonne religion”. »

    Le voilà reparti! Il va bientôt nous traiter d’antisémites!

    10 millions dans les écoles juives, c’est 10 millions de moins dans le réseau publique! C’est tout ce que dénonçait Camaradevez, n’allez pas plus loin.

    @ Gvsan

    « Alors, si on couperait les subventions, la majeure partie des étudiants iraient au public et l’état subventionnerai à 100%.(Avec la baisse de la démographie, tout le monde aurait une place au public.) »

    C’est exactement comme les médecins, si l’on permet qu’ils travaillent au privé. Pas de privé en santé, pas de médecin au privé en santé! Logique comme tout!

    @ 1agentsecret2mossad

    « en revanche, le perturbateur ne fait pas long feu en ces lieux. »

    C’est clair! Il y a des classes spéciales pour ces comportements au public.

    « (Nota : je voudrais que vous m’exposier ce qui arriverait à un étudiant insultant en pleine classe son professeur à La Havane avant que vous hurliez au fascisme) »

    Pour ma part, je ne tolèrerais pas ce comportement, il y a des classes spéciales pour ce type de comportement. On sait par exemple aujourd’hui, qu’une multitude de maladies mentales sont trouvées annuellement et que, malheureusement, nos enfants en sont les victimes.

    Les raisons? C’est aux scientifiques de démystifier… Trop de plastique, trop de métal, allez savoir.

    Et certains vous l’ont dit 1agentsecret2mossad, vous êtes bourré de fautes d’orthographe. Donc le privé, dans votre cas, aura été un vain espoir.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :