Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Discours du trône

Posted by sylvainguillemette sur 19 novembre, 2008

http://canadianobserver.files.wordpress.com/2007/04/stephen_harper_victory.jpg

Alors qu’en Iran on souffre de sanctions économiques pour simple présomption de vouloir construire une arme nucléaire -sans fondement-, au Canada, Stephen Harper veut faciliter l’utilisation de l’énergie nucléaire -polluante à long terme et elle aussi conviée à une réserve limitée- au niveau provincial.

Il affirme que la répression sera haussée de plus belle, malgré les constats d’échec aux États-Unis. Certes, certains changements s’imposent au niveau de la justice, mais ceux proposés par le gouvernement conservateur n’en sont points pertinents.

Par le biais de la représentante de la reine, Stephen Harper promet également plus de militarisme actif, donc un impérialisme soutenu. Profitant du sujet militaire, le gouvernement conservateur vante le coup d’État suivi d’une dictature, menés en Afghanistan par Washington et ses alliés capitalistes et impérialistes.

Harper va même jusqu’à affirmer que la mission illégitime, déclenchée sur des mensonges, rappelons-le, aura laissé un «héritage durable d’un pays plus sécuritaire, plus pacifique, mieux gouverné…». Soyons francs et regardons les faits, tous les médias du monde, tous les spécialistes en conflit, en sécurité, etc., sont catégoriques! L’Afghanistan est à son plus dangereux depuis la chute des talibans –eux-mêmes déjà soutenus par Washington- ! Hamid Karzaï n’a jamais été élu démocratiquement, puis la gouverne est en fait sous tutelle des seigneurs de guerre! Pathétique!

Pire encore, sans le nommer, Ottawa envisage créer un organisme « démocratique » à la sauce «N.E.D.» -présente aux États-Unis- et les autres bidules utilisés à Cuba par Washington, afin de renverser le socialisme bien implanté. Cet outil viserait à prôner la « démocratie » dans les pays du tiers-monde, etc.. Plutôt douteux, mais venant d’un gouvernement qui autorise ses agents du S.C.R.S. –une agence terroriste qui coopère avec une autre agence terroriste (C.I.A.)- à torturer des enfants-soldats dans une prison illégale et illégitime, c’est tout à fait normal. Venant d’un gouvernement qui légitime le terrorisme de Tel-Aviv et de Washington, et leur possession d’Armes de Destruction Massive, ainsi que l’utilisation de celles-ci sur des civils « ennemis », c’est encore plus compréhensif! Qui est surpris?

Et comme toujours, les conservateurs, ces concédés, ces vendus, veulent faciliter la vie des pétrolières, au détriment du prolétariat qui affrontera bientôt la crise économique bien réelle –cette opportunité dont parlait Harper au débat des chefs- et au dépend de l’environnement –lequel est soumis à un méchant complot socialiste (sic!)-.

Conservatisme à l’horizon, et les libéraux appuieront, encore!

Publicités

6 Réponses to “Discours du trône”

  1. krymz said

    c<est vraiment chiant lorsque les vidéos de complot mégalomane finissent par avoir raison…

    dr.deagle-granada forum 2006
    endgame- blueprint for global enslavement (je trouve que le gros avec sont aut-parleur a lair dun enfant plus que autre chose, mais quand on y voit pas la face sa fait peur)
    et puis surment zeitgeiz ou whatever comment sa s’épelle et autre…

  2. camaradevez said

    Voici un texte tiré du livre L’État Voyou de William Blum ;

    En novembre 1999, le président Clinton visite la Bulgarie et devant la foule , à Sofia , se réjouit que le peuple bulgare ait rejeté le communisme et organisé des élections démocratiques.(1) Ce qu’il oublie malheureusement de dire c’est que lorsque les communistes avait gagné une une de ces élections démocratiques,le gouvernement américain avait essayé de les renverser.
    En 1990, le National Endowment for Democracy (NED) dépense plus d’un million et demi de dollars
    en Bulgarie afin de battre le Parti Socialiste Bulgare (l’ancien parti Communiste) lors des élection nationales qui doivent se tenir en juin. En proportion, c’est comme si une puissance étrangère avait dépensé 38 millions de dollars dans une campagne électorale américaine. Le principale bénéficiaire de ces largesses du NED est le principal parti d’opposition, l’Union des Forces démocratiques, qui reçoit 517 000 dollars et son journal 233 000 dollars.(2) Mais, à la consternation de Washington, ce sont les socialistes qui gagnent.
    Il faut y remédier. La position idéologique des Américains est claire : le Parti Socialiste Bulgare ne doit pas avoir l’opportunité de prouver qu’une économie mixte, démocratique et socialiste, pourrait donner de bon résultats en Europe de l’Est , à un moment où le modèle capitaliste a déjà commencer a désenchanter les populations. Le NED intervient alors avec des financements très généreux et des conseillers au près des groupes d’opposition,qui pendant presque cinq mois mènent une campagne d’agitation antigouvernementale : manifestations agressives et turbulentes, grèves paralysantes, sit-in, grèves de la faim, incendies. Le parlement et le gouvernement est assiégés. Le président est obligé de démissionner avec quelques-uns de ses ministres, puis c’est au tour du premier ministre d’abandonner son poste.
    En 1991, le NED investira encore une fois des centaines de milliers de dollars dans les élection bulgares. Et cette fois ce sont les forces que le NED appelle  » démocratique  » qui gagneront.(3)

    (1) Washington Post 23 novembre 1999.
    (2) National Endowment for Democracy,
    Washington,Annual Report, 1990 (1er octobre
    1989-30 septembre 1990), pp.23-24.
    (3) Obid.,1991, pp.41-43.

  3. sylvainguillemette said

    « En novembre 1999, le président Clinton visite la Bulgarie et devant la foule , à Sofia , se réjouit que le peuple bulgare ait rejeté le communisme et organisé des élections démocratiques.(1) Ce qu’il oublie malheureusement de dire c’est que lorsque les communistes avait gagné une une de ces élections démocratiques,le gouvernement américain avait essayé de les renverser. »

    Mais Washington joue comme toujours sur les mots et SON système est le seul LIBRE, d’ailleurs, combien de fois Washington le répète-t-elle dans ses discours écrits par des think tank?

    « En 1990, le National Endowment for Democracy (NED) dépense plus d’un million et demi de dollars
    en Bulgarie afin de battre le Parti Socialiste Bulgare (l’ancien parti Communiste) lors des élection nationales qui doivent se tenir en juin. En proportion, c’est comme si une puissance étrangère avait dépensé 38 millions de dollars dans une campagne électorale américaine. Le principale bénéficiaire de ces largesses du NED est le principal parti d’opposition, l’Union des Forces démocratiques, qui reçoit 517 000 dollars et son journal 233 000 dollars.(2) Mais, à la consternation de Washington, ce sont les socialistes qui gagnent. »

    Et qui ici, croit que Washington le laisserait s’infiltrer dans une campagne électorale aux États-Unis LIBRES? …………
    La NED est un outils de la C.I.A.. C’est ce que Harper, très près du Bilderberg et de ces pilleurs, veut créer au nom du ô Canada. C’est une honte!

    Merci camarade, quelle bande de cons! La droite sur son 31! Bande de putchistes! Sales rats!

  4. camaradevez said

    Peu-être que le nouveau NED canadien va fournir une tonne de financement a l’ADQ qui sait , ils ont eux aussi le mot  »démocratique » dans leur nom…

  5. En plus, Uncle Tom Obama veut redoubler les efforts en Afghanistan, donc Art-Peur pourra lui offrir une contribution supplémentaire!

    Mais tant qu’on restera dans le Cacanada, on sera prisonnier de ce problème.

  6. sylvainguillemette said

    Et voilà! De plus, ce problème n’est même pas en vogue ici au Québec, le canadiennisme n’est si fort qu’il le paraît.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :