Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Dan Bigras écrit sur les émeutes de Montréal-Nord

Posted by quebecsocialiste sur 25 novembre, 2008

La faute de la répression

Au lieu de bêtement réclamer plus de répression face à un gang de rue qui n’était même pas là lorsque le jeune Fredy Villanuava et deux de ses amis ont été criblés de balles le 8 août, au lieu d’être indignés par la révolte des citoyens de Montréal-Nord, il me semble que nos politiciens auraient pu être révoltés par la mort inutile d’un jeune garçon arraché à sa famille.

 

Pas un ne l’a même mentionné. C’est assez révoltant. C’est révoltant pour une famille brisée, un quartier blessé et inquiet, et pour la population en général.

 

Je ne critiquerai pas le travail en général des policiers sur le terrain, ils sont tous différents. Des humains. Il y a des policiers sympathiques et d’autres non. Il y a des chanteurs sympathiques et d’autres non.

 

Je sais qu’il est difficile d’être policier, et cela dans bien des quartiers, pas seulement dans Montréal-Nord. Sauf qu’aujourd’hui, un jeune garçon est mort pour rien, une famille est anéantie et un quartier, déchiré.

 

Je ne critiquerai pas non plus l’intervention policière, elle fait l’objet d’une enquête… menée par un autre corps policier, qui vient de se faire renvoyer faire ses devoirs par les procureurs de la Couronne. Cela inquiète grandement la population de Montréal-Nord.

 

La vérité, c’est que cette fois-ci, c’est la répression qui a tout commencé. Peu après, une manifestation a tourné en émeute et ça a foutu la trouille à tout le monde. Il y a eu des casseurs, mais il y a eu autre chose. Quelque chose d’autre qui m’a fait froid dans le dos.

 

La population, les «Monsieur et Madame Tout-le-monde» de Montréal-Nord, qui applaudissaient les casseurs. Des gens paisibles qui essaient juste d’habiter en paix dans un quartier qui le leur refuse.

 

PROFILAGE

 

Ce coup-ci, ce ne sont pas les gangs de rue, c’est le profilage. Celui des jeunes, mais aussi celui des bonnes gens qui ne veulent pas d’histoires et qui se font harceler. Je me le fais raconter presque tous les jours par les gens qui la subissent.

 

Voyez-vous, la première version officielle est que les policiers se seraient retrouvés entourés d’une vingtaine de membres de gangs de rue hostiles et qu’ils ont dû faire feu. Nous savons tous maintenant que c’était un mensonge éhonté élaboré à la hâte. Il n’y avait que cinq jeunes qui jouaient tranquillement aux dés.

 

La population de Montréal-Nord est inquiète. Elle redoute profondément une version de l’enquête plus perfectionnée mais pas plus honnête.

 

Cela devrait aussi inquiéter la population. Avez-vous remarqué ? Je n’ai pas dit la population de Montréal-Nord. J’ai voulu dire «nous».

 

Les «autres», ce sont les soi-disant «différents» de la majorité. Selon la situation, ce sont les Arabes, les Noirs, les jeunes, les vieux, les gais, les B. S… Les «autres».

 

Ce serait un de «nos» enfants qui se serait fait tuer, il y aurait une méchante levée de boucliers. Mais non, c’est un enfant des «autres». Moi, ça me coupe l’envie d’être un «nous».

 

Ces «autres» qui, évidemment, aiment leurs enfants comme «nous», ont pété les plombs d’indignation et de tristesse et nos politiciens, qui gagnent leurs jobs avec les votes de la majorité, ont simplement joué les vierges offensées en oubliant délibérément ceux qui souffraient. Un simple mot à la famille aurait été un début. Ils ne l’ont pas fait.

 

C’est triste et dangereux.

 

>Réagissez à cet article en ligne à :

 

bigras_commentaire@journalmtl.com

Source

Advertisements

39 Réponses to “Dan Bigras écrit sur les émeutes de Montréal-Nord”

  1. internationaliste said

    C’est intéressant comme commentaire. Même si je ne partage pas entièrement la perspective de Dan Bigras j’apprécie ce qu’il a écrit. C’est déjà beaucoup mieux que le communiqué honteux de Québec Solidaire sous la plume de l’ineffable Françoise David!

  2. gvsan said

    C’est un magnifique texte d’opignon et mieux construit que ceux de Martineau.

    PS: Pourquoi mon commentaire dans image de la semiane est toujours en attente d’une modération?

  3. quebecsocialiste said

    @Gvsan

    « C’est un magnifique texte d’opignon et mieux construit que ceux de Martineau. »

    Martineau ne peut que rêver d’atteindre ce niveau littéraire. Dan Bigras, il a l’écriture dans le sang. Ça se voit tout de suite.

    « PS: Pourquoi mon commentaire dans image de la semiane est toujours en attente d’une modération? »

    Est-ce qu’il y avait plusieurs liens dedans? Si oui, ce qui semble être le cas habituel, le système anti-spam a dû s’en débarrasser automatiquement.
    Désolé.

    Je sais que c’est chiant, mais je pense qu’il est préférable de faire un seul lien par commentaire afin de ne pas avoir de problème. Il y a eu des abus auparavant, alors c’est comme ça maintenant. En plus, je n’ai pas de pouvoir là-dessus (le système anti-spam), je ne suis qu’un auteur.
    En tout cas, merci quand même pour la participation, ton premier lien sur la dernière image de la semaine était bien apprécié. Je vais aller voir dans les « commentaires indésirables ». Peut-être qu’il est là, mais comme je te dis, je ne crois pas pouvoir le faire publier. Le système l’a peut-être « flushé » si ça se trouve…

    Encore désolé pour ce désagrément,
    Gabriel

  4. quebecsocialiste said

    @Gvsan

    Ton problème est réglé. C’était rien de bien compliqué finalement. J’ai trouvé comment « approuver » les commentaires interceptés par le système anti-spam. Tu comprendras sans doute qu’il est essentiel de protéger notre site du spam publicitaire pour le bien du débat.

    Merci de la compréhension.
    😀

  5. sylvainguillemette said

    « C’est déjà beaucoup mieux que le communiqué honteux de Québec Solidaire sous la plume de l’ineffable Françoise David! »

    Je suis d’accord sur la plume de Françoise David, mais que proposes-tu Hugo? L’abstention? Encore une fois? Alors y a rien là si mes enfants se tapent Mario Dumont et ses mesures? Celles de Charest, ou de Marois?

    C’est « cute » la perspective du marxisme parfait, mais on vit dans le présent. Et dans le présent, si tu t’abstiens de voter, tu ne fais que sortir des rangs et tu regardes de loin ce qui se passe.

    Y te reste le PVQ et le PI si ça te chante.

    Tes attaques Hugo, envers Québec-solidaire, commencent à ressembler aux virulentes attaques du PCV contre le PSUV. Au bout du compte, c’est le statu-quo et la continuité du capitalisme quand même.

    Bah, c’est toi qui le sait dans le fond…

    Québec-solidaire est la seule alternative au Québec Hugo, à moins que tu ne sois rendu avec des envies de privatiser le Québec à la grandeur.

  6. sylvainguillemette said

    Ou que tu envisages te présenter comme candidat indépendant. Sinon, certes, demain, le capitalisme sera encore là…

    Mais t’es plus futé que ça d’habitude, t’as vu le nouveau 800 milliards de dollars volés aux états-uniens ce matin? Oui, oui, encore!
    Est-ce que ça, ça a tué le capitalisme ou mené le prolétariat états-unien à la révolte?

    Pas encore on dirait…

    Un autre « New Deal » et paf, le prolétaire n’a rien vu venir.

    Tu peux changer les choses, radicalement, tout en étant pas certain du résultat final. Tu peux essayer de les changer à l’avantage des intérêts du prolétariat. Ou tu peux rester chez vous et lire, et relire les récits des autres.

  7. sylvainguillemette said

    Moi même Hugo, étant plus radical que Q-s, je ne vois aucune autre alternative, pour l’instant. Ailleurs, ces partis gagnent démocratiquement et changent les choses.

    Est-ce que le communisme ou le socialisme sont arrivé chez eux? Surement pas! En sont-ils néanmoins plus près que nous? Indéniablement!

  8. internationaliste said

    Je trouve ça un peu surprenant que tu me parles du PCV, car Chavez a menacé ce parti récemment à cause de son refus d’appuyer le PSUV, qui n’est rien d’autre qu’un parti socialiste d’État, représentant les secteurs soi-disant progressistes de la bourgeoisie vénézuélienne. Sur ce point je suis d’accord avec le Parti Communiste du Vénézuéla.

    Quant à QS et à la diva Françoise David je n’en ai rien à cirer.

  9. internationaliste said

    Que Dan Bigras soit capable de faire une analyse plus intelligente que Françoise David des évènements de Montréal-Nord en dit beaucoup sur la direction de QS.

  10. internationaliste said

    QS n’est aucunement une alternative pour les travailleurs du Québec. C’est un parti populiste qui cherche uniquement à « humaniser » le capitalisme avec quelques réformes de l’époque de l’État-providence. Rien à voir avec la lutte pour le socialisme.

  11. quebecsocialiste said

    @Inter

    Le PCV est devenu une nuisance pour le peuple vénézuélien en ne représentant plus ses intérêts vitaux. Le fait qu’ils aient quitté la coalition du PSUV pour pouvoir faire partie des gérants estrades de l’opposition (ce qui équivaut, au Vénézuela, à être l’allié de l’oligarchie parasitaire et pro-putsh anti-peuple) en dit long sur leur mépris sectaire des intérêts du peuple vénézuélien. C’est le PSUV de Chavez qui a instruit le peuple, c’est le PSUV qui a rendu au peuple ses ressources naturelles, c’est le PSUV qui a construit un système de santé universel digne de ce nom et c’est Hugo Chavez qui tient tête à l’impérialisme yankee dans la région.

    Accomplissements de l’opposition bourgeoise « Made in Washington » pour le peuple vénézuélien: ZÉRO.

    Tant qu’à moi, le PCV devrait changer de nom pour se renommer « le Parti Contre-Révolutionnaire du Vénézuela ». Ça lui va beaucoup mieux.
    Le PCRV: Une belle gang de bornés déconnectés de la réalité du peuple. Je leur suggère d’aller faire un tour dans la honte mondiale qu’est « l’internationale socialiste » du PS bourgeois français en ruine. Ils y trouveront facilement leur place.

  12. internationaliste said

    Je ne veux pas défendre nécessairement le PCV, qui est tout aussi réformiste que le PSUV, mais c’est clair que Chavez s’enfonce de plus en plus dans l’autoritarisme. Il est faux d’attribuer exclusivement les avancées sociales du Venezuela exclusivement au bonapartiste Hugo Chavez. Il y a eu des luttes ouvrières qui ont permis ça et certaines d’entre elles ont été réprimé par la Garde Nationale de Chavez. Le fait de s’opposer au PSUV ne veut dire être dans le camp de l’opposition de droite. Un peu de rigueur Gabriel.

    Le régime de Chavez doit certes être défendu contre l’impérialisme mais il faut garder en tête que c’est un régime bourgeois, malgré une certaine coloration « progressiste », qui est lié à certains secteurs de la bourgeoisie vénézuélienne.

    Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que Chavez a dénoncé les émeutes des banlieues françaises en 2005 car il cherchait les faveurs de Chirac.

  13. quebecsocialiste said

    « QS n’est aucunement une alternative pour les travailleurs du Québec. C’est un parti populiste qui cherche uniquement à “humaniser” le capitalisme avec quelques réformes de l’époque de l’État-providence. Rien à voir avec la lutte pour le socialisme. »

    Tu en connaîs beaucoup toi, des partis politiques qui défendent corps et âme les systèmes (santé, éducation et énergie) publics universels et gratuits pour tous? Q-S est anti-capitaliste en passant.
    Tenez tout le monde, j’ai une idée ultra-gauchiste totalement improductive pour les intérêts du prolétariat: Que chaque communiste, socialiste ou progressiste forme son propre parti à lui tout seul, question d’être bien certains que nous seront tellement divisés que le peuple n’aura aucune chance d’avancer dans sa lutte non-violente contre la bourgeoisie unifiée.

    Le 8 décembre prochain, les abstentionistes partisans de l’ultra-gauchisme déconnecté auront le grand honneur de rester chez eux pour regarder passer le défilé et ne faire absolument rien de productif pour le prolétariat. Pendant ce temps, le PCQ va continuer de pousser au sein de Q-S pour des idées plus concrètes pour le prolétariat et l’avancement de la société québécoise sur le chemin de l’indépendance et du socialisme, que ça plaise ou non à certains abstentionistes qui, de toute façon, ne sont jamais satisfaits.

  14. quebecsocialiste said

    « mais c’est clair que Chavez s’enfonce de plus en plus dans l’autoritarisme »

    Une affirmation en l’air pour laquelle il n’existe aucune preuve à l’appui. Perdre un référendum et deux provinces, c’est être autoritaire ça? Oh je sais: Chavez achète des armes aux impérialistes russes pour défendre son pays contre l’impérialisme yankee, alors c’est un militariste! Ou encore mieux: Quand il y a eu cette fameuse émeute d’étudiants partisans de l’oligarchie qui ont tiré sur des étudiants partisans de Chavez et que la police a dû intervenir pour calmer tout ça, c’était sans doute un cas flagrant de répression sanguinaire. Quant au fait que RCTV, qui menace le président démocratiquement élu de mort sur une base quotidiene, diffuse encore… ça se passe de commentaire sur ceux qui prétendent qu’Hugo Chavez est « autoritaire ». Un peu de rigueur Hugo.

    Le « régime » démocratique de Chavez est opposé à la mainmise bourgeoise sur les ressources du peuple et il a fait beaucoup plus pour le peuple que n’importe quelle émeute populaire désorganisée. Désolé s’il y en a dans Q-S qui considèrent que faire brûler des chars de la police raciste-fashiste, même si c’est parfaitement légitime, ça ne fera pas avancer grand chose à long terme.

    « mais il faut garder en tête que c’est un régime bourgeois, malgré une certaine coloration “progressiste”, qui est lié à certains secteurs de la bourgeoisie vénézuélienne. »

    Comment pense-tu pouvoir faire un appel à ma rigueur après ça? Un coup parti, n’importe quel parti qui se présente à une élection dans le but de prendre le pouvoir et de mettre en oeuvre des réformes populaires qui ne plaisent pas à 100% de la population devient automatiquement un parti bourgeois (je sais qu tu n’as pas dit ça, mais c’est tout aussi dénué de sens). Franchement!

    Je commence vraiment à en avoir assez de devoir composer avec toutes ces divisions niaiseuses au sein de la gauche qui font en sorte que pendant ce temps, les travailleurs et les travailleuses continuent de nous voir comme des marginaux incapables de faire quoi que ce soit pour améliorer leur sort. C’est pas comme ça qu’on avance dans la vie, que ce soit en politique ou dans la lutte des classes. Bref, ce que je voulais dire tout à l’heure, c’est que l’oligarchie exploiteuse et minoritaire (sur Terre) du Vénézuela doit bien rigoler en voyant le supposé « PCV » claquer la porte du PSUV pour des divergences d’opinion sur la manière de mener la révolution à bon port. Il me semble que c’est évident.

  15. internationaliste said

    Suite au dernier référendum Chavez a congédié un dirigeant syndical qui préconisait l’abstention. C’est bel et bien un geste d’autoritarisme.

    Reinstate Orlando Chirino!
    A Statement of International Solidarity from the LRP-COFI
    The League for the Revolutionary Party (LRP) wishes to join our fellow workers in Venezuela and elsewhere who are protesting the dismissal of union leader Orlando Chirino on December 28, 2007 by the PDVSA of Venezuela, the state-owned oil company. Chirino has worked at the PDVSA of Venezuela, since 2003. He is a prominent left-wing union leader and critic of President Hugo Chávez’s recent scheme to revise the Constitution. We agree with Chirino’s own declaration that his dismissal was an act of “discrimination and political persecution.”

    The ruling Chávez regime, which totally controls the PDVSA, has made specific efforts to curtail the union movement. The regime especially wants to suppress militant and independent developments among workers in the pivotal oil industry. During recent contract negotiations, the regime refused to bargain with the four existing federations that already represent workers in the oil industry. It also refused to allow new elections whereby oil workers themselves could have selected a united bargaining slate. Instead, the regime colluded with its hand-picked Minister of Labor and hand-picked union hacks that are totally under its control. It set up a new federation, the so-called United Oil Workers Federation of Venezuela (FUTPV), which was not elected by the ranks. Chirino and other union leaders and union militants demanded that the FUTPV hold elections immediately but the demand for elections was denied. Oil workers had even been attacked by state police forces when they mobilized to protest this process.

    To date the FUTPV is still under pressure to hold elections. It is no accident that the FUTPV and the regime would want to get Chirino removed from the PDVSA workforce at this point. There has been a small but growing number of class confrontations between the regime and the workers in other industries as well.

    Chávez was defeated in his attempt in early December to impose amendments to the constitution-via a “referendum” – whose main effect would have been to strengthen the ability of the capitalist state to repress working class struggle. Chirino advocated an abstention in the referendum. He also solidarized with those workers who would vote No against the referendum on a working class basis, the position which the LRP favors.

    Chávez not only declared any type of opposition to his referendum as “counterrevolutionary” but even declared a campaign for abstention to be illegal. Nevertheless, for the first time since he took office, Chávez was defeated in a voting process. Large numbers of working class and poor people refused to back his proposals. Despite still great illusions in Chávez’s populist promises, many workers refused to back the idea of increased repression by the state and increased power in the hands of Chávez.

    As the recent food and milk shortages have made painfully obvious, despite great oil wealth, Venezuela is being run in the interests of Venezuelan capitalism and the imperialists still dominate the economy. The firing of Chirino also takes place within a general context where the Chavez regime has recently granted amnesty to many of the coupsters and has moved in the direction of making other concessions to the rightwing opposition as well.

    As revolutionary socialists we have always argued that Chavez’s pro-capitalist populism was fundamentally anti-working class. We believe that the situation in Venezuela will only be decisively reversed with workers’ socialist revolution. That requires the building of an international revolutionary vanguard party.

    As articles on this website have made clear, we have fundamental political differences with the perspective and policies that Chirino and his co-thinkers have carried out over the years in Venezuela and elsewhere. These differences are no obstacle to a united defense campaign, which in fact is the duty, not only of those of us who believe in workers’ revolution, but of all who wish to defend the working class and its basic rights.

  16. gvsan said

    « Ton problème est réglé. C’était rien de bien compliqué finalement. J’ai trouvé comment “approuver” les commentaires interceptés par le système anti-spam. Tu comprendras sans doute qu’il est essentiel de protéger notre site du spam publicitaire pour le bien du débat. »

    Merci beaucoup! Je comprend tout à fait ce problème qui peux contaminer les blogues!

  17. internationaliste said

    Chavez fait partie d’une longue série de dirigeants populistes latino-américains, dont font partie aussi Juan Peron et Lazaro Cardenas. Ce dernier était au pouvoir au Mexique dans les années 30. Léon Trotsky a écrit sur lui et a appuyé sa politique de nationalisation du pétrole en tant que mesure d’auto-défense contre l’impérialisme, mais sans pour autant lui donner le moindre soutien politique. Cardenas, tout comme Chavez aujourd’hui, était un politicien bourgeois se servant d’une certaine rhétorique « progressiste » pour se gagner le soutien des masses. Les textes de Trotsky sur Cardenas devraient faire réfléchir les pseudo-trotskystes d’aujourd’hui qui voient Chavez comme un sauveur! Cette notion de sauveur vient directement de l’héritage du stalinisme et n’a rien à voir avec le marxisme et le léninisme.

  18. quebecsocialiste said

    Encore cette foutue division enfantine! Chavez, un vrai socialiste qui AGIT pour le peuple, n’a absolument rien à se reprocher là-dedans. Est-ce que le gauchisme irréaliste en est rendu au point où il croît qu’à la seconde précise où un parti socialiste atteint le pouvoir, la corruption et les abus de la bureaucratie disparaîtront comme par magie? Ridicule! Chavez est arrivé au pouvoir en 1998 avec entre les mains un état traditionellement répressif (un genre de RCTV dans le régime néo-libéral répressif d’avant Chavez, ça aurait terminé au trou assez rapidement), un peuple malade et analphabète, des ressources et des moyens de productions entre les griffes des 5 grandes composant l’oligarchie exploiteuse et avec 97% des médias PRIVÉS et sous contrôle des alliés de l’oligarchie. Dans ces conditions extrêmement défavorables, c’est effectivement une grande réalisation POUR le peuple que d’avoir réussi à lui apprendre à lire et écrire, de lui avoir donné un système de santé universel digne de ce nom, de lui avoir redonné ses ressources naturelles et par-dessus tout, de lui avoir redonné espoir en l’avenir.

    Quant à monsieur Chirino, mettre la faute de son congédiement sur le dos de Chavez, c’est vraiment tiré par les cheveux. Comme si Chavez ou ses proches examinaient, cas par cas, les contre-révolutionnaires pour leur faire perdre leurs jobs! Et puis de toute façon, pourquoi devrais-je me soucier du sort d’un sale hypocrite qui a fait campagne CONTRE un référendum sur des réformes SOCIALISTES qui aurait grandement bénéficier à ses « camarades » de classe? Il devrait se compter chanceux d’être un opposant politique au Vénézuela et non en Colombie, où les autorités narco-trafiquantes fashistes auraient très bien pu aller jusqu’à l’assassiner. Ce type est toujours libre comme l’air et il peut dire ce qu’il veut à qui il veut. Considérer la perte de som emploi comme de « l’autoritarisme », c’est comme donner une gifle à toutes les victimes de la répression atroce commise par les régimes d’extrême droite pro-Washington à travers l’Amérique Latine! Ces gens-là ont été sur le terrain et ont combattu le fashisme au péril de leur vie et pourtant, ils seraient prêts à y retourner sans hésiter pour défendre la révolution bolivarienne. À côté de ça, les chialeux insatisfaits de la LRP n’ont aucune crédibilité! Le reste de leur texte ultra-gauchiste et contre-productif pour le prolétariat (selon les standarts de Marx et de Lénine) n’est qu’un vulgaire ramassis de démagogie anti-Chavez crasse! Le pire, c’est qu’il traîtent presque de dictateur de droite un homme politique courageux qui a remis son bilan en question par le peuple pas moins de 13 fois en 10 ans (ce qui est l’équivalent de toutes les élections au Vénézuela dans les 40 ans précédant Chavez) et qu’il n’en n’a perdu qu’un (le référendum de décembre 2007) à cause de… la campagne de peur hystérique et désespérée des mass médias de l’oligarchie.

    Bravo aux ultra-gauchistes qui traîtent le gouvernement démocratique d’Hugo Chavez de tous les noms et qui servent bien les intérêts des mass médias menteurs! Avec vous et vos caprices, le prolétariat ira loin! Qui sait? Peut-être que grâce à l’abstentionisme borné prôné en masse par des organisations déconnectées comme la NEFAC ou le PCR, des gouvernements de plus en plus à droite prendront le pouvoir et le prolétariat pourra se rendre… jusque dans les années ’50!

    P.S.: Quand je trouve un bon texte en anglais (ce qui n’est pas le cas pour celui-là), je me donne au moins la peine de le traduire afin d’être sûr que tout le monde ait l’occasion de le lire convenablement. Après tout, c’est un blogue francophone et les lecteurs s’attendent sans doute à y trouver des textes traduits dans leur langue natale. C’est un minimum de respect selon moi.

  19. quebecsocialiste said

    Pour ce qui est du commentaire #17, j’aimerais souligner que je ne me décris pas comme un trotskyste et que je suis loin de considérer tous les textes d’un homme ayant déjà collaboré avec l’ancêtre de la CIA terroriste comme « éclairés » ou proches de la réalité des peuples d’Amérique Latine à l’époque soummis à l’impérialisme yankee. Ses textes sur Staline (le traître anti-peuple) ainsi d’autres étaient excellents, mais je ne suis pas d’accord avec la totalité de son oeuvre, contrairement aux trotskystes. Vais-je commencer à traîter les trotskystes de « capitalistes représentant un certain progressisme bourgeois » pour autant? Non. De plus, je crois que commencer à faire des liens entre Cardenas et Chavez est vraiment un acte de mauvaise foie.

    Rien n’est parfait dans la vie et il serait grand temps que les ultra-gauchistes abstentionistes s’en rendent compte s’ils veulent un jour pouvoir faire quelque chose pour améliorer le rapport de force du prolétariat face à la bourgeoisie parasitaire et mesquine. Q-S est l’unique parti des travailleurs ayant une quelconque chance d’un jour atteindre le pouvoir au Québec et même s’il n’est pas parfait, ça reste la seule entité crédible qui puisse défendre le prolétariat contre les assauts des parasites privatisateurs. Il y aura toujours place à amélioration dans n’importe quel parti ou pays de toute façon, alors pourquoi ne pas choisir de bâtir le Québec socialiste, indépendant et solidaire de demain tous ensemble? Il me semble que les travailleurs exploités du Québec (et du monde entier) ont déjà beaucoup trop attendu notre aide à nous, socialistes, pour que nous puissions continuer à nous battre entre nous pour des alinéas et des virgules (des divergences sur la façon d’atteindre notre but commun)…

  20. jeanlucproulx said

    Bel exemple d’unité chez les gau-gauchistes étatistes anti-américains, antisémites et pro-islamisme qui teinte les commentaires précédants!

    Pour le sujet du billet, je cite un commentaire d’un certain LGB, commentaire qui est sûrement le plus censé que j’ai lu dans ce dossier.

    «En consultant les médias, on a l’information suivante (même si ce n’est pas là dessus que l’accent est mis):

    L’intervention des 2 policiers était légale. Ils ont reconnu un criminel connu qui était en bris de condition. Le juge l’avait remis en liberté en attendant son procès pour vol qualifié et avait assorti sa liberté de conditions incluant de ne pas se trouver dans le parc où il était.

    Dany Villanueva a résisté à son arrestation, ce qui donne aux policiers le droit, et même le devoir d’utiliser la force nécessaire pour le maîtriser. C’est ce que le policier a fait. D’habitude, on maîtrise quelqu’un à deux contre un. Il y a moins de chance de le blesser et ça va plus vite. Par contre, dans la situation où ils étaient, ils faisaient face à un groupe hostile, alors il y a eu un policier qui a maîtrisé le criminel et l’autre assurait sa sécurité en se plaçant entre le groupe et son collègue.

    Il y a des membres de ce groupe hostile qui ont foncé sur la policière et l’un d’eux l’a prise à la gorge. (Je n’aime pas l’expression ‘’sauter au cou” qu’on utilise dans les journaux. On saute au cou du Père Noël quand on a 4 ans mais cette policière s’est fait sauter à la gorge). Prendre quelqu’un à la gorge, c’est une agression potentiellement mortelle.

    Il y avait donc plusieurs personnes qui ont attaqué une policière et l’agression était potentiellement mortelle pour celle-ci. Son collègue se battait déjà avec un criminel hostile qui avait des antécédents de violence et qui avait clairement démontré son agressivité envers la police. Il ne pouvait pas tout simplement le lâcher et aller aider sa collègue parce qu’ils auraient eu un autre agresseur dans le dos.

    Les médias ne mettent pas beaucoup l’accent non plus sur le fait que le criminel qu’ils étaient venus arrêté avait la fâcheuse habitude de se promener avec des armes à feu et avec d’autres criminels armés d’armes à feu. Le policier qui le connaissait était fort probablement au courant de cette situation.

    Le policier, après probablement quelques courtes secondes de réflexion, a pris la décision de mettre fin à la menace que vivait sa collègue. On appelle ça une tragédie…

    On parle de gabarit de policiers et de femmes dans la police. En faisant ça, on passe à côté de la véritable question. Il y a eu plusieurs gestes très peu intelligents qui ont été posés pour en arriver à cette ”tragédie”. Premièrement, un criminel se fait remettre en liberté sous conditions par un juge et ne respecte pas ses conditions. Il n’y a pas d’autorité plus grande que celle des tribunaux dans notre société et il ne respecte pas les conditions imposées par un juge. Ensuite, lorsqu’un policier le reconnaît et veut l’arrêter, il refuse et se bat avec le policier. Il aurait dû se laisser arrêter et laisser son avocat s’assurer que notre système bonbon lui donne une petite tape sur les doigts. Ensuite il y a eu le groupe qui a été agressif envers les policiers. S’ils avaient été de bons amis pour Dany Villanueva, ils lui auraient dit de se laisser faire parce que de toute façon, le système de justice ne lui ferait pas grand chose. Ensuite il y a eu ceux qui ont essayé d’intimider la policière et le plus stupide, irresponsable et dangereux de tout, il y a eu ceux qui ont foncé sur elle et l’ont agressée.

    Si les médias étaient socialement responsables, ils souligneraient le fait que c’est potentiellement mortel que d’attaquer des policiers. Que les policiers sont là pour faire respecter les lois de la société et garantir l’ordre. Que d’attaquer des policiers revient à démontrer un total manque de respect pour la société, ses lois et les gens qui y vivent. En laissant le débat glisser sur le gabarit des policiers et les femmes dans la police, on amène les gens à croire que le jeune est mort parce que les policiers étaient trop petits, faibles et peureux pour le maîtriser autrement. C’est à la fois faux et irresponsable que de véhiculer un tel message.

    Il existe une notion de « suicide par policier » Ça se fait de temps en temps. Quelqu’un qui veut se suicider et qui fonce vers des policiers pour que ce soit eux qui mettent fin à ses jours. Le jeune n’avait probablement pas l’intention de mourir, mais il a pris un risque énorme avec sa vie…

    Même si le policier avait mesuré 12 pieds et peser 500 livres, il était occupé à maîtriser quelqu’un d’agressif et le fait d’être plus gros que le suspect ne donne pas toujours un avantage pour le maîtriser. Ce n’est pas une bagarre de rue mais un menottage. La grosseur du policier qui a tiré ne change donc strictement rien à l’intervention. De plus, on dit que l’intervention a duré environ 45 secondes de l’interpellation de Dany Villanueva aux coups de feux. Maîtriser quelqu’un d’agressif, qu’il soit plus petit ou plus gros que soi, prend plus que quelques secondes.

    On parle ensuite du fait que l’autre constable qui s’est faite agresser était une femme. Encore là, elle a été agressée par un groupe et prise à la gorge. Elle était seule face à un groupe. Les suspects disent qu’ils étaient 6 ou 7, les policiers disent qu’ils étaient une vingtaine. J’ai plus tendance à croire les policiers, même si il y en avaient eu seulement 6 qui avaient attaqué la policière. En sachant que les policiers étaient venu arrêter un criminel violent qui faisait des agressions armées avec des amis et que c’était les amis de ce criminel qui attaquaient la policière, je ne pense pas qu’une vieille police de l’ancien temps qui faisait 6 pieds 2 pouces se serait sentie en parfaite sécurité.

    Il y a aussi des intervenants qui disent que les policiers auraient dû appeler du renfort avant l’intervention. Est-ce qu’il l’ont fait? Est-ce que ce serait possible qu’un samedi soir d’été où il fait beau aucun renfort n’ait été disponible? Est-ce que c’est possible que l’été, à Montréal, les soirs de fin de semaine soient très occupés pour la police? Les médias ont dit qu’il y a 7 policiers qui travaillaient à Montréal-Nord. Donc un superviseur et trois véhicules de 2 policiers. Est-ce que ce serait possible que les deux autres duos étaient ailleurs, sur d’autres appels. Est-ce qu’ils ont demandé à quelqu’un de s’approcher et que la répartition leur ait répondu que personne n’était disponible dans leur secteur et qu’ils ont décidé de faire leur travail quand même. C’est une possibilité. On va attendre les résultats de l’enquête.

    On entend aussi des absurdités sur le Taser et le poivre de cayenne. Les policiers qui répondent aux appels à Montréal n’ont pas de Taser. Ce sont les groupes d’intervention qui en ont. On ne peut pas laisser une policière se faire étrangler pendant 20 minutes en attendant qu’ils arrivent.

    Le poivre de cayenne ne doit pas être utilisé contre un groupe. C’est contre les directives et, de toute façon, ça ne donnerait pas grand chose. Il faut atteindre les yeux ou la bouche et, dans une mêlée, les chances que l’usage du poivre soit efficace sont à peu près nulles.

    En combinant l’information disponible dans les médias, je pense que l’intervention et l’usage de l’arme à feu étaient justifiés. Les deux policiers ont fait leur travail qui était d’arrêter un criminel et ils se sont défendus adéquatement lorsqu’ils ont été attaqués.

    Quand les médias n’ont rien à dire, ils vont aller chercher des intervenants qui veulent se faire passer en entrevue pour toutes sortes de raisons… Pas toujours les plus louables. Quand j’entends l’ancien sergent du SPVM qui a maintenant la compagnie ”SOS Ticket” venir dire aux gens ce qu’ils veulent entendre sur l’ancienne police, sur l’importance des grosses brutes et le danger des femmes policières, je me demande comment interpréter ça autrement qu’une recherche de publicité gratuite pour son entreprise, laquelle est un pied de nez à son ancienne profession de policier… Tout un expert! Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres d’intervenants qui n’ont pas grand-chose à apporter mais qui passent en entrevue dans les médias pour meubler les ondes. C’est triste, parce qu’il y a probablement encore des gens qui pensent que les policiers sont allés assassiner un jeune garçonnet qui jouait aux dés assis sur les genoux de son grand-frère…»

  21. internationaliste said

    Le gros pou qui nous sort son délire habituel de facho frustré.

    Selon les témoignages recueillis Freddy Villanueva était en train de jouer aux dés quand la police est intervenu. La version de la police a été démentie depuis longtemps.

    Il n’y a jamais eu d' »agression » envers les policiers. Freddy a voulu se porter à la défense de son frère Danny qui était harcelé par les policiers et une policière lui a tiré dessus. Par la suite une membre de la famille Villanueva a voulu secourir son frère qui saignait abondamment et la police l’en a empêché. C’est un meurtre pure et simple.

    LGB et JLP devraient se renseigner un peu avant de dire des conneries. Même La Presse, journal très bourgeois et très pro-système, a publié des témoignages allant dans le sens de la vérité sur cette affaire.

  22. internationaliste said

    Les Bérêts Blancs passent pour des gauchistes comparé aux propos schizophrènes de JLP le gros puceau. Dire qu’il a seulement 20 ans!

  23. sylvainguillemette said

    @ Internationaliste

    « Je trouve ça un peu surprenant que tu me parles du PCV, car Chavez a menacé ce parti récemment à cause de son refus d’appuyer le PSUV, qui n’est rien d’autre qu’un parti socialiste d’État, représentant les secteurs soi-disant progressistes de la bourgeoisie vénézuélienne. Sur ce point je suis d’accord avec le Parti Communiste du Vénézuéla. »

    Chavez a changé le cours de l’histoire au Venezuela, ce que tu n’as pas fait ici Hugo, et ce que tu ne feras jamais dans les estrades…comme le PCR.

    Si t’as une solution magique aux politiques démocratiques, vas-y, proposes! Les armes? Aies au moins le courage de le dire haut et fort, ou formes-toi un parti, on en reparlera après.

    « Quant à QS et à la diva Françoise David je n’en ai rien à cirer. »

    Correct Hugo, mais à cause des abstentionnistes comme le PCR et toi, on va se les taper les Dumont et les autres tarés du genre (Harper), et même si ça vous enchante pas, on va se taper leurs politiques de merde, bien pires que celles que pourraient apporter Q-s pour le prolétariat.

    Fait est que ces reculs prennent ensuite des années à se résorber et qu’au bout du compte, votre choix n’est pas vraiment meilleurs que le nôtre.

    Tu peux prôner autre chose si tu veux, mais aies le courage de le faire au moins. En attendant, comme tout le monde au Québec, dont le prolétariat, on va se taper des politiques de droite à cause des divisions gauchistes et des abstentionnistes. Ça, c’est un fait indéniable qu’on aura la chance de pleurer ensembles si tu veux.

    « Que Dan Bigras soit capable de faire une analyse plus intelligente que Françoise David des évènements de Montréal-Nord en dit beaucoup sur la direction de QS. »

    Et alors? Toi et moi avons certes plus de radicalité que Françoise David, et puis? Je ne me suis pas présenté à la direction de ce parti, ni toi. Ensuite, c’est une porte-parole, point final.

    Ce qu’elle dit à la télévision ne me convient pas toujours non plus, comme les propos de Chavez ne plaisent pas toujours au PCV dans le PSUV.

    N’empêche que, pour revenir à Chavez, il aura fait plus que toi et moi réunis ces 10 dernières années et peut-être, de toute notre existence, pour l’humanité.

    Si tu veux, tu peux autant trouver des « bugs » à Lénine, Marx, Castro, bref, à tout le monde qui est passé sur les tribunes du monde entier. Tout le monde s’est déjà fouillé dans le nez! Demandes à tes parents de te raconter ton enfance…

    Et pour revenir à Dan Bigras, c’est bien « cute » ce qu’il dit, mais a t-il mis le doigt sur le bobo? A t-il dénoncé le capitalisme? C’est ce que je croyais!

    « QS n’est aucunement une alternative pour les travailleurs du Québec. C’est un parti populiste qui cherche uniquement à “humaniser” le capitalisme avec quelques réformes de l’époque de l’État-providence. Rien à voir avec la lutte pour le socialisme. »

    Et pourtant, les termes « anti-capitalisme » circulent de plus belle dans les instances, et toujours est-il que tu n’as qu’à participer aux instances si tu veux que ce que tu « penses », y circule! Dans les estrades, avec le PCR, tu ne pourras que critiquer vainement les choix démocratiquement faits par nos instances.

    Et nous, le PCQ, dans Q-s, on pousse vers le socialisme. Avec toute la gauche, extrême comme molle, comme dans les instances des autres pays dans le fond, on arriverait certainement à un compromis. Autrement, tu es en train de me parler de DICTATURE SUR LE PROLÉTARIAT, puisque tu n’as pas le prolétariat de ton côté aujourd’hui.

    Alors je vais reprendre ta phrase et la revirer de bord!

    LES ESTRADES NE SONT AUCUNEMENT UNE ALTERNATIVE POUR LES TRAVAILLEURS DU QUÉBEC. LES ESTRADES SONT DES CAISSES DE BOIS DE POPULISTES FRUSTRÉS QUI REFUSENT DE PARTICIPER AUX INSTANCES DÉMOCRATIQUES, TENTANT VAINEMENT DE METTRE EN PLACE UN SYSTÈME SOCIALISTE, SANS EN CONVAINCRE PAR LES INSTANCES, LES TRAVAILLEURS DU QUÉBEC, LE PROLÉTARIAT! C’EST DONC UNE DICTATURE SUR LE PROLÉTARIAT QUI SE DESSINE DANS LES ESTRADES!

    « Il y a eu des luttes ouvrières qui ont permis ça et certaines d’entre elles ont été réprimé par la Garde Nationale de Chavez. Le fait de s’opposer au PSUV ne veut dire être dans le camp de l’opposition de droite. Un peu de rigueur Gabriel. »

    J’ai vu ces cas, je les condamne également. La Riposte a bien dénoncé ces cas d’ailleurs. Mais au-delà de cela, il n’y a pas d’alternative au Venezuela, surement pas le PCV! C’est un parti qui se rapproche beaucoup plus du PC canadien, avec de vieilles positions gauchistes.

    « Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que Chavez a dénoncé les émeutes des banlieues françaises en 2005 car il cherchait les faveurs de Chirac. »

    Parfait! Tu viens de le dénoncer, merci! Au-delà de l’appui qu’on peut donner au PSUV, on a le droit de critiquer Chavez, je n’ai rien contre cela! Est-ce que ça doit changer le rapport de force entre la droite et le PSUV maintenant? J’espère que non!

    Donc ici, au Québec, tu peux critiquer Q-s si tu veux, mais est-ce que Q-s est le pire parti au Québec, le pire pour les intérêts des prolétaires? Je ne crois vraiment pas.

    « Les textes de Trotsky sur Cardenas devraient faire réfléchir les pseudo-trotskystes d’aujourd’hui qui voient Chavez comme un sauveur! Cette notion de sauveur vient directement de l’héritage du stalinisme et n’a rien à voir avec le marxisme et le léninisme. »

    Hugo, je me fiche éperdument de Chavez. Moi, tout ce qui compte, c’est que la lutte avance au Venezuela et pour l’instant, aucun fait historique ne te peret de dire que Chavez fait reculer les intérêts des prolétaires vénézuéliens (même les nôtres, car ils peuvent servir d’exemples).

    Je l’ai dit à maintes reprises, je me fiche de Chavez, Chavez est pas LE socialisme. Chavez est certes un populiste, mais qui monte sur une caisse de bois avec un porte-voix pour prôner SES idées, le devient automatiquement.

    @ Jean-Luc Proulx l’anti-sud-américain, raciste anti-montréalais, pro-dictature bourgeoise et coup d’État, pro-terrorisme états-unien et israélien, pro-torture d’enfant-soldats, sale pro-putchistes et pro-ADM utilisées contre des civils!

    « Bel exemple d’unité chez les gau-gauchistes étatistes anti-américains, antisémites et pro-islamisme qui teinte les commentaires précédants! »

    Pauvre plouc, c’est un débat démocratique! Le monolithisme n’existe pas chez la gauche et ce billet + le débat, en est une preuve fatale pour votre argumentaire d’enfant de 4 ans.

    Ensuite, je ne suis pas anti-américain, j’adore les habitants de ce continent, sauf les tartes de dr-droite qui crassent sous le pipi des bourgeois, espérant en devenir en bons opportunistes.

    Je ne suis pas non-plus anti-états-unien et d’ailleurs, je dénonce, contrairement à la dr-droite, le pillage systématique des prolétaires états-uniens (2 X 800 milliards, ça commence à coûter ces bourgeois là (Wall Street) par l’oligarchie états-unienne!

    Je ne déteste pas les sémites et je refuse qu’on, parce que je dénonce les crimes contre l’humanité d’Israël, me traite d’anti-sémite, sale pro-terrorisme de merde! Vous vénérez donc, pauvre crétin, des tueurs d’enfants et des nazis si je comprends bien!

    Je suis athée et prône cette voie, ne vous en déplaise pauvre sectaire débile. Je dénonce tous les actes terroristes, sans exception, ce que vous ne pouvez visiblement pas faire sale hypocrite de merde!

    -Vous appuyez les attentats terroristes états-uniens contre les arabes…

    -Vous appuyez les attentats terroristes israéliens contre les arabes…

    Vous n’êtes qu’un sale raciste et j’espère que la bactérie mangeuse de chair va trouver votre gros derrière. Encore faudrait-il que vous ne restiez pas assis dessus!

    Tous les commentaires ci-hauts que vous dénoncez, ne parlent aucunement d’islamisme, d’anti-américanisme ou de sémites. Allez vous faire soigner ou rendez-vous utile et allez jouer dans le trafic pauvre crétin.

    « Dany Villanueva a résisté à son arrestation, ce qui donne aux policiers le droit, et même le devoir d’utiliser la force nécessaire pour le maîtriser. C’est ce que le policier a fait. »

    Tata! La force nécessaire!?! Qui, des jeunes gamins, était armé de force létale au juste? Merci bonjour!

    « On saute au cou du Père Noël quand on a 4 ans mais cette policière s’est fait sauter à la gorge). Prendre quelqu’un à la gorge, c’est une agression potentiellement mortelle. »

    C’est dans ce genre de situation que tous les autres outils, sauf le pistolet, prennent leur sens pauvre taré! Ne venez pas ensuite critiquer quelqu’autoritarisme de Chavez ici! Hypocrite!

    Ça, c’est comme les imbéciles qui critiquent la liberté d’expression de Cuba, tout en niant que cela existe aux États-Unis, et que c’est encore plus sévèrement puni!

    « Il y avait donc plusieurs personnes qui ont attaqué une policière et l’agression était potentiellement mortelle pour celle-ci. Son collègue se battait déjà avec un criminel hostile qui avait des antécédents de violence et qui avait clairement démontré son agressivité envers la police. Il ne pouvait pas tout simplement le lâcher et aller aider sa collègue parce qu’ils auraient eu un autre agresseur dans le dos. »

    Quand les policiers doivent intervenir contre un groupe plus nombreux qu’eux, ils doivent normalement appelé des renforts. Le rapport de force n’aurait donné aucun avantage aux gamins qui jouaient au dés, non-armés.

    C’est un homicide, jusqu’ici, involontaire! Point final! Tuer quelqu’un, c’est un homicide dans le dictionnaire, que l’on soit bourreau, truand ou policier.

    Le policier ayant fait feu est donc par les faits, un meurtrier, ne vous en déplaise sale fasciste!

    « Les médias ne mettent pas beaucoup l’accent non plus sur le fait que le criminel qu’ils étaient venus arrêté avait la fâcheuse habitude de se promener avec des armes à feu et avec d’autres criminels armés d’armes à feu. Le policier qui le connaissait était fort probablement au courant de cette situation. »

    Le protocole est néanmoins clair et net! Aucune arme en vue, aucun certificat de possession d’arme, donc aucune raison pour employer la force létale!

    Le contraire du protocole a créé un nouveau meurtrier, un policier meurtrier.

    « Le policier, après probablement quelques courtes secondes de réflexion, a pris la décision de mettre fin à la menace que vivait sa collègue. On appelle ça une tragédie… »

    Une répression et un homicide, le dictionnaire est clair comme l’eau de mon puit artésien!

    « On parle de gabarit de policiers et de femmes dans la … »

    Encore du charabia pour mêler tout le monde et qui, au bout du compte, ne change rien au fait que le policier ayant fait feu est désormais, malgré lui, un meurtrier (que ce soit volontaire ou non, le dictionnaire est clair sur une personne qui enlève la vie d’une autre!)!

    « En laissant le débat glisser sur le gabarit des policiers et les femmes dans la police, on amène les gens à croire que le jeune est mort parce que les policiers étaient trop petits, faibles et peureux pour le maîtriser autrement. C’est à la fois faux et irresponsable que de véhiculer un tel message. »

    Ils étaient trop peu nombreux, pas tous les adjectifs écrits ci-haut… Et ça demeure un meurtre cher anti-sud-américain, raciste anti-montréalais, pro-dictature bourgeoise, pro-terrorisme états-unien et israélien, pro-torture d’enfant-soldats et sale pro-putchistes de merde!

    Ensuite, le problème est en amont, pas en aval le dr-droitiste! D’ailleurs, les répressions états-uniennes, ayant fait fi de l’amont, s’en sont résolues par des échecs lamentables et aujourd’hui, le pays le plus endetté de la Terre est aux prises avec une criminalité incomparable, sauf dans les pays du tiers-monde!

    Sur plusieurs points d’ailleurs, les États-Unis commencent à ressembler aux pays du tiers-monde qu’ils ont jadis exploité, dicté et soumis à une idéologie sectaire et suicidaire qui ne savait guère partager et redistribuer les richesses… Même Cuba traite mieux ses malades et la longévité à Cuba dépasse celle des États-Unis!

    JLP, vous êtes toujours aussi con à ce que je vois! Allez retravailler votre argumentaire, c’est pas encore au point. Et c’est pas parce qu’une autre personne que vous nie les faits, que votre mensonge deviendra vérité.

    Un meurtre, c’est le fait d’enlever la vie à une autre personne. Or, le policier est devenu un meurtrier, que ce mot vous plaise ou non.

    « Le jeune n’avait probablement pas l’intention de mourir, mais il a pris un risque énorme avec sa vie… »

    C’est le seul point où je suis d’accord! Je n’aurais moi-même jamais avancé sur un policier, mais reste que le policier a commis un meurtre sur un gamin non-armé. Dommage…

    « Maîtriser quelqu’un d’agressif, qu’il soit plus petit ou plus gros que soi, prend plus que quelques secondes. »

    Et quand le groupe est plus nombreux et que les policiers ne sont pas certains, qu’ils sont aussi nerveux qu’ils semblaient l’être, par l’apparence armée des jeunes, ces policiers doivent appeler des renforts afin d’éviter ce genre de BAVURE!

    Un meurtre, c’est un meurtre! Point final!

    « Encore là, elle a été agressée par un groupe et prise à la gorge. Elle était seule face à un groupe. Les suspects disent qu’ils étaient 6 ou 7, les policiers disent qu’ils étaient une vingtaine. »

    Une opinion vaut plus qu’une autre? Qu’est-ce qui vous dit que les policiers ne mentent pas, des fois? N’improte quoi! Tenez-vous en aux faits!

    -Policiers peu nombreux.
    -Groupe de jeunes plus nombreux.
    -Crainte des policiers que les jeunes soient armés, c’est ce que vous semblez dire en tout cas, quand vous dites que les jeunes étaient connus pour être armés.
    -Donc un besoin urgent d’APPELER DES RENFORTS, pas de tirer dans le tas!

    « En sachant que les policiers étaient venu arrêter un criminel violent qui faisait des agressions armées avec des amis et que c’était les amis de ce criminel qui attaquaient la policière, je ne pense pas qu’une vieille police de l’ancien temps qui faisait 6 pieds 2 pouces se serait sentie en parfaite sécurité. »

    Voilà ce que je disais! Tata!

    S’ils en avaient peur, ils n’avaient qu’à appeler des renforts. La horde de policiers aurait vite calmé les gamins!

    « Est-ce que ce serait possible qu’un samedi soir d’été où il fait beau aucun renfort n’ait été disponible?  »

    Impossible!
    Votre explication n’a aucune sens! Quand on appelle des renforts, ils viennent de toute part, même des secteurs autres que « Mtl-Nord »!

    N’importe quoi pour justifier le meurtre du jeune gamin. Débile! Allez vous faire soigner les fachos!

    Anecdote personnelle: Quand j’étais jeune, j’ai participé à des « partys », dont un qui a vite mal tourné. En moins de cinq minutes, dans un endroit qui ne comptait pas plus de 2 policiers (Laval-Ouest), une bonne vingtaine de voitures sont arrivées en trombe! Les fachos disent n’importe quoi pour justifier la répression violente et le meurtre qu’a commis le policier. Pitoyable!

    « On entend aussi des absurdités sur le Taser et le poivre de cayenne. Les policiers qui répondent aux appels à Montréal n’ont pas de Taser. Ce sont les groupes d’intervention qui en ont. On ne peut pas laisser une policière se faire étrangler pendant 20 minutes en attendant qu’ils arrivent. »

    Totalitarisme! Vous devez tenir compte du fait qu’elle devait appeler des renforts avant d’intervenir, si elle en avait si peur. Or, vous faites fi de ce fait, et vous sautez vite aux conclusions non sensées.

    « En combinant l’information disponible dans les médias, je pense que l’intervention et l’usage de l’arme à feu étaient justifiés. »

    En combinant votre argumentaire qui manque de rigueur, les faits, et la possibilité que les policiers aient eu peur des gamins non-armés, l’appel de renforts était la seule solution plausible!

    Sinon, d’enlever une vie, ça demeure un MEURTRE pauvre fasciste autoritaire!

    « Les deux policiers ont fait leur travail qui était d’arrêter un criminel et ils se sont défendus adéquatement lorsqu’ils ont été attaqués. »

    Non, ce sont des meurtriers, point final. Ils auraient du appeler des renforts, s’ils croyaient que les gamins étaient armés, point final! C’est d’ailleurs le protocole, tata!

    « C’est triste, parce qu’il y a probablement encore des gens qui pensent que les policiers sont allés assassiner un jeune garçonnet qui jouait aux dés assis sur les genoux de son grand-frère…» »

    C’est exactement ce qu’ils ont fait…

    JLP aurait dû mettre plus de rigueur pour se chercher des alliés envers la répression policière contre les jeunes gamins non-armés.

    Le fait est que le policier ayant fait feu sur Dany est désormais un meurtrier et que les policiers se devaient d’appeler des renforts avant d’intervenir. Les renforts sont toujours disponibles et de toute façon, le jeune recherché par la police n’aurait pas été bien, bien loin! D’ailleurs, les policiers n’ont eu aucune difficulté à le retrouver parait-il…

    Meilleure chance la prochaine fois le facho!

  24. sylvainguillemette said

    Internationaliste, peux-tu me remettre dedans, parce que je ne connais pas tous les faits sur le jeune….

  25. internationaliste said

    En passant Gabriel, Trotsky n’a jamais été un agent de l’ancêtre de la CIA. C’est un mensonge stalinien pur et simple. Je ne comprends pas pourquoi tu le reprends, toi qui se décrit comme un antistalinien.

  26. ouvrier said

    houuuuuu je suis le fantome de freddy villeneuve!

    voyez ce qui arrive quant on résiste a son arrestation je croyais a tord que je pouvais tout me permettre dans un pays étranger, j’aurais mieux fait de rester dans mon pays et de jouer au dé!

  27. quebecsocialiste said

    @Internationaliste

    « En passant Gabriel, Trotsky n’a jamais été un agent de l’ancêtre de la CIA. C’est un mensonge stalinien pur et simple. Je ne comprends pas pourquoi tu le reprends, toi qui se décrit comme un antistalinien. »

    Celle-là, elle est poussée camarade. Insinuer que je suis stalinien parce que je dis des choses qui ne te plaisent pas…

    Il existe des sources résolument anti-staliniennes qui disent que Trotsky a effectivement dû « collaborer » avec les services secrets U.S. pour pouvoir continuer sa lutte médiatique (à travers des publications intelligentes) contre Staline. Sans doute qu’il n’avait pas vraiment le choix afin de pouvoir continuer son combat légitime contre le totalitarisme stalinien, mais il l’aurait quand même fait selon certains. De plus, comme il y a eu beaucoup de mystère autour de ces collaborations, certaines personnes disent qu’on ne pourra jamais être vraiment sûr à savoir s’il a effectivement « collaborer » pendant une très courte période avec les services secrets U.S. ou non.

    Je ne comprends pas pourquoi je me fais presque traîter de stalinien parce que j’entretien des doutes sur les collaborations de Trotsky, alors qu’un type qui perd son emploi après avoir fait campagne contre des réformes SOCIALISTES semble être quasiment élevé au rang de « martyr » par la même personne qui fait des insinuations éhontées sur ma pensée révolutionnaire…

  28. quebecsocialiste said

    @ « Ouvrier »

    Ce que tu peux être raciste à la fin… il est de plus en plus évident que tu n’es pas un vrai « ouvrier » méritant, mais plutôt une personne très malhonnête qui aime cracher sur ce qu’elle ne comprend pas.

    La même chose vaut pour ce sale facho raciste pro-génocide et pro-brutalité policière qu’est le saint connard JLP. Vous n’avez aucun argument, alors vous venez ici à l’occasion pour nous faire perdre notre temps.

    Nous au moins, on est capable d’avoir des divergences d’opinion entre nous et d’en discuter, quelque chose que la droite monolithique est tout simplement incapable de faire!

    @JLP

    Le policier qui a tiré n’est qu’un sale meurtrier criminel, que ça te plaise ou non! N’importe qui se plaisant à affirmer le contraire sans la moindre preuve crédible à l’appui (comme vous deux, les fachos de service) n’est à mes yeux qu’un minable pseudo-moralisateur de merde! De toute façon, je me rappelle avoir déjà eu quasiment la même discussion sur ce sujet, alors je vais passer mon tour afin d’éviter de caler à votre niveau d’insulteurs gratuits. Le pauvre gars n’est plus là pour défendre son intégrité, alors fermez vos gueules de fachos, c’est indécent…

    Repose en paix Freddy.
    Non à l’état policier!

  29. quebecsocialiste said

    En passant « Ouvrier » raciste, son nom était Freddy Villanueva. Ce serait sans doute trop te demander que de faire appel à ta rigueur, mais il faut quand même rectifier tes conneries.

  30. Si vous voulez chers camarades, je vais ajouter mon grain de sel dans le débat.

    Ce que QS et Sylvain affirment au sujet de Québec Solidaire, il faut s’y impliquer. Mais en même temps, il est vrai que Québec Solidaire à ses limites qu’il ne veut pas franchir. Cela signifie simplement que c’est à nous, le PCQ, d’essayer de faire en sorte que QS (je parle du Parti) reste à gauche, et qu’il puisse se radicaliser, sans pour autant devenir extrémiste comme la NEFAC ou le PCR. Je pense que Amir Khadir est une valeur sûre pour la gauche au Québec et qu’il faut oser : proposer le socialisme dans le programme de QS.

    Pour répondre à Hugo au sujet du texte de Françoise David sur les émeutes de Montréal Nord, j’ai le même avis que toi : c’était de la bouillie pour les chats. Simplement parce que l’analyse dénotait un point de vue bourgeois, qu’il faut accepter le système tel qu’il est, et au mieux, tenter de l’humaniser. Je parle en mon nom personnel, mais je crois que les émeutes de Mtl-Nord étaient légitimes. Même si ça sert à rien de démolir la Honda civic 1992 du gars qui travaille à la belle province, les jeunes ont montrés qu’ils en avaient plein le cul de l’exploitation et du racisme.

    Pour répondre à Jean-Luc Proulx, ça ne vaut même pas la peine de commenter tes sottises. Tu es rien qu’un gros trou d…(désolé de l’expression) qui fait passer la brutalité policière et le terrorisme d’État comme étant une nécessité. Dire que tu n’a que 20 ans !

    Quant à ouvrier, tu peux rejoindre tes amis du forum de Stormfront, et partir du Reactionism Watch pour de bon. Tu va trouver que les gens présents sur ce forum sont très près de tes idées à propos des immigrants.

  31. internationaliste said

    Si tu avais lu comme il faut Gabriel tu aurais compris que je ne t’accuses pas d’être un stalinien, mais que je trouve douteux le fait que tu utilises une information forgée de toutes pièces par les staliniens et reprises sans doute par des anticommunistes notoires dans le but de discréditer le bolchévisme authentique.

    Il n’existe AUCUNE preuve que Trotsky ait collaboré avec les services secrets US. C’est de la diffamation.

    Quant au syndicaliste Chirino il n’a jamais travaillé contre le socialisme, au contraire il s’est opposé à l’autoritarisme de Chavez, qui n’a rien à voir avec le socialisme authentique. Une révolution socialiste ne se fait pas décret ni par changement constitutionnel.

  32. sylvainguillemette said

    Ouvrier n’est qu’un sale raciste, mais toujours est-il que cette chiure de mouche est incapable de redire les mêmes choses, en mettant ici, sur le blogue, son véritable nom! Peureux ou peureuse, le ou la raciste?

  33. sylvainguillemette said

    « …ni par changement constitutionnel. »

    Expliques ce que tu veux dire Internationaliste, je ne suis pas certain de comprendre.

    Les avancées bolivariennes sont quand même indéniables, on s’entend?

  34. quebecsocialiste said

    @Internationaliste

    http://www.canoe.com/infos/chroniques/jacqueslanctot/archives/2008/08/20080814-175452.html

  35. internationaliste said

    C’est vrai que le gouvernement Chavez a instauré des mesures progressistes, comme l’avait Cardenas dans les années 30 au Mexique. Mais il préside un régime bourgeois. Il n’y a pas eu de révolution sociale au Vénézuéla comme ce fût à Cuba par exemple et bien sûr en Russie. Cuba est un État ouvrier bureaucratiquement déformé ce qui n’est pas le cas du Vénézuéla de Chavez.

    Quand je parlais de changements constitutionnels je faisais référence au référendum de l’année dernière ou Chavez voulait transformer la Constitution du pays. Ce n’est pas comme ça que le socialisme s’implante dans un pays. Si on pense que oui, alors ça veut dire qu’on abandonne la nécessité d’une révolution socialiste pour renverser le capitalisme et on rompt totalement avec l’analyse marxiste.

  36. sylvainguillemette said

    Mais Internationaliste, on enlève pas les bourgeois du jour au lendemain. Tu sais très bien que les États-Unis attendent juste qu’il fasse une erreur « démocratique » pour se donner des raisons de débarquer là. Il n’y en a pas, pour l’instant…

    Tu ne peux pas comparer Cuba et le Venezuela, tu le sais bien toi qui a lu Karol, ou d’autres auteurs qui parlent de l’histoire unique de Cuba. Tout n’a pas commencé par le socialisme à Cuba, tu le sais bien. Les luttes intestinales ont été difficiles, même à l’interne entre Castro et Che.

    Chavez a gagné des élections dites démocratiques en Amérique du nord, il a un soutient populaire indéniable, les États-Unis ne peuvent que le reconnaître. Certes, ces impérialistes n’ont aucun mot à dire sur ces pays socialistes, mais toi et moi savons très bien qu’ils se sont toujours mêlés des affaires internationales qui les dérangeaient, pas vrai?

    C’est surtout pas le temps de diviser les masses au Venezuela, que le syndicaliste ait raison ou pas, la révolution avance quand même. Une division se conclurait par un retour de la droite au pouvoir, on le sait trop bien.

    « Ce n’est pas comme ça que le socialisme s’implante dans un pays. Si on pense que oui, alors ça veut dire qu’on abandonne la nécessité d’une révolution socialiste pour renverser le capitalisme et on rompt totalement avec l’analyse marxiste. »

    Je pense que chaque pays a état géopolitique bien à lui. Autant que je ne prône pas la prise d’armes ici, je l’aurais prônée ailleurs je crois… Mais en fait, je suis comme toi sur certains points Internationaliste, je veux que Chavez arme son peuple et sorte les poubelles au plus sacrant.

    Peut-être qu’avec la Russie « impérialiste » aux côtés des socialistes, le rapport de force leur donnera cette option, je l’espère en fait.

  37. sylvainguillemette said

    Là, Gabriel me disait hier que les paramilitaires sont encore au Venezuela, dans les provinces pro-bourgeoisie je crois. Ce ne serait pas la première fois! Au moins à deux reprises, les sales paramilitaires colombiens ont pénétré, armés jusqu’aux dents, le territoire vénézuélien avec pour but de déranger l’ordre et d’assassiner Chavez.

    Changement de sujet, mais qui ne s’écarte pas tant que ça…
    Hier, à la chambre des communes, un député du NPD a dénoncés les meurtres des syndicalistes colombiens, assassinés par les paramilitaires au service d’Uribe. Cette année, 2008, a battu des records de meurtres de syndicalistes colombiens. Il a même été démontré que les paramilitaires recevaient des primes par tête.

    Le conservateur ayant fait le voyage avec le type du NPD a tout simplement nié cette information, après avoir pourtant vu les même témoignages que ce dernier!

    Depuis qu’il est au pouvoir, Uribe est directement et indirectement responsable de plus de 300 massacres distincts en Colombie, on parle ici de meurtres de civils, pas de « guéguerre » avec les F.A.R.C. là!

    En Colombie, et David Lanville pourra confirmer, les publicités d’Uribe disent carrément que voter contre le Uribe, c’est du terrorisme…

    Avec la loi avancée hier par le Parti conservateur canadien sur le financement publique électoral, on est en droit de se demander si Ottawa n’essaie pas de copier le fasciste, terroriste et narco-traficant Uribe!

    À la prochaine élection fédérale, vous ne verrez que des pancartes conservatrices, car les autres partis seront cassés raide!

  38. rackhamlerouge said

    Juste pour répondre à «Québecsocialiste», qui parle de «l’abstentionisme borné prôné en masse par des organisations déconnectées comme la NEFAC ou le PCR»: ces organisations ne doivent pas être si déconnectées que ça, alors que 41% des électeurs et électrices se sont abstenuEs au dernier scrutin fédéral.

    Et ils et elles seront pas mal plus nombreuses et nombreux à s’abstenir qu’à voter QS le 8 décembre prochain…

  39. sylvainguillemette said

    « Juste pour répondre à «Québecsocialiste», qui parle de «l’abstentionisme borné prôné en masse par des organisations déconnectées comme la NEFAC ou le PCR»: ces organisations ne doivent pas être si déconnectées que ça, alors que 41% des électeurs et électrices se sont abstenuEs au dernier scrutin fédéral. »

    Course au capital politique? On croit sincèrement ici, que le peuple écoute et lit les textes du PCR ou de la NEFAC et les appuie, en plus de les appliquer? Commencez donc pas un sondage de la connaissance de votre existence, ça vous rafraîchira les idées…

    Y a du hockey ces temps-ci, meilleure chance la prochaine fois! Sinon, y aura toujours Bernie et sa F1 pour occuper l’espace médiatique!

    Et encore, au nombre de fois où les imbéciles disent à la télévision que les électeurs ne veulent pas voter ces «temps-ci», alors qu’ailleurs, on meure pour ce droit, c’est pathétique et digne de la bourgeoisie qui ne cesse de vouloir désintéresser -nous diviser par nationalisme, etc..- l’électorat de son devoir, le prolétariat surtout!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :