Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Les conservateurs anti-démocratiques!

Posted by sylvainguillemette sur 27 novembre, 2008

https://i2.wp.com/argent.canoe.com/archives/lca/infos/canada/media/2006/06/20060626-143247-g.jpg

Les conservateurs envisagent présentent un projet de loi qui couperait ni plus, ni moins, le financement publique des partis politiques.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les partis politiques devront désormais compter sur le financement des dons individuels, donc du bon vouloir de l’électorat.

Il faut ajouter qu’avec une idéologie conservatrice et bourgeoise à souhait, le parti conservateur peut lui, compter sur les dons des riches bourgeois. Si le parti conservateur a les caisses pleines, ce n’est pas tant par mérite, que par les moyens financiers de ceux et celles qui votent pour ce genre de parti, ultra bourgeois!

Certains ont pourtant affirmé cette raison pour expliquer les coffres pleins du parti conservateur, mais il est indéniable que plus de pauvres, par exemple, voteront pour des partis comme Québec-solidaire au provincial, ou NPD au fédéral.

Les conservateurs se targuent d’avoir su soutirer les dons, or, il en est tout autre! Ici par exemple, au Québec, nous pouvons donner jusqu’à 3000 dollars individuellement à un parti politique. Mais qui, dans la classe plus pauvre, pourra faire une telle transaction? Qui, parmi les nouveaux chômeurs issus du secteur manufacturier ou de la foresterie, pourra faire des dons de 3000$?!?

Il s’agit en fait, de la mesure la plus anti-démocratique présentée aux canadiens depuis bien longtemps. Désormais, vos moyens dicteront la politique du Canada, peut-être bientôt celle du Québec.

Ceux qui préfèrent encore vivre dans l’abstinence politique, pourront bientôt en payer le prix avec nous, prolétaires de tout le Canada… Fini l’égalité des électeurs!

Il y a déjà cette barrière du don individuel, lequel met déjà en doute la démocratie de ce pays, nous n’avions pas besoin que cette barrière soit la seule représentante de la démocratie au Canada!

On dirait bien ici, que ce sera «À chacun son pouvoir, selon ses moyens!»! 

Au revoir démocratie!

Advertisements

18 Réponses to “Les conservateurs anti-démocratiques!”

  1. quebecsocialiste said

    J’ai vu ça aujourd’hui: Vraiment dégueulasse. Ça ne peut pas être décrit autrement…

    C’est sûr qu’avec leurs amis riches (les grands bourgeois des pétrolières), cette mesure les avantage énormément. Aucun doute là-dessus. Là encore, les conservateurs ne font qu’être fidèles à eux-mêmes: Ils se fichent de la démocratie, tant qu’elle n’est pas d’une manière quelconque à leur avantage.

    P.S.: Depuis quand le Canada (techniquement une colonie à la solde d’une monarque parasitaire non-élue) est-il une démocratie?

  2. sylvainguillemette said

    Mais ça veut aussi dire, par exemple, qu’aux prochaines élections fédérales, on va voir plus de pancartes conservatrices que de pancartes bloquistes, puisque le bloc québécois se finance à 86% des votes! Pitoyable!

    Mais c’est pas tout! Ils ont enlevé le droit de grève aux fonctionnaires jusqu’en 2011! Plus anti-démocratique crasse que ça, tu meures! Ils n’ont plus rien à dire sur Cuba, le Venezuela, ou quelconque autre pays socialiste soupçonné par la droite d’être dictatorial! Kawa1000 va être content!

    Autre chose, personne n’a désormais le droit d’aller quémander l’équité salariale par les tribunaux, les conservateurs, avec leur projet de loi, ont bloqué cette issue qui servait on ne peut plus la cause des femmes! Sexistes en plus ces sales concédés vendus aux pétrolières!

    Qui va profiter du financement des pétrolières, d’après vous? La droite pourra toujours dire que les entreprises n’ont pas le droit de donner des dons, mais les faits prouvent que les entreprises ont souvent demandé à leurs employés d’aller faire ces dons à leur place! Alors les enveloppes brunes n’ont en fait jamais disparues!

    Le Canada démocratique toé! Quelle farce! On peut maintenant se targuer d’être aussi démocratique que le Congo ciboire! Les conservatueurs de démocratie nous prouvent en même temps qu’ils n’ont pas besoin de majorité pour faire des dégâts!

    Puissent-ils tous prendre l’avion et s’écraser! Oh que oui!

    Oh! Juste comme ça, hier, à la chambre des communes, il y avait un représentant de Cuba, spécial non?

  3. rackhamlerouge said

    Il est évident que le Parti conservateur veut abolir le financement public des partis électoralistes parce que cela le favoriserait à court terme. Bien que c’est lui qui y perdrait le plus en dollars absolus, il s’en trouverait avantagé par rapport aux autres. C’est clairement une passe croche de sa part.

    Par contre, quelqu’un pourrait-il m’expliquer ce qu’il y a de correct à ce que l’État finance les partis bourgeois avec notre argent? Et en quoi la loi Chrétien constitue-t-elle une mesure « d’égalité »???

    À l’époque où l’État français avait décidé d’instituer le financement public des partis électoralistes dans les années 1980, le Parti communiste français, qui n’était pourtant pas un parti «gauchiste», s’y était opposé. Même s’il ne recevait plus que 5-6% des suffrages et qu’il n’était plus que l’ombre de lui-même sur le terrain électoral, il demeurait le principal parti de masse en France, avec le plus grand nombre de membres – et de loin. Ce parti a même refusé pendant quelques années l’allocation provenant de l’État…

    À mon avis, si tant est que le Bloc québécois n’est même pas capable d’aller chercher plus de 14% de son budget ailleurs que dans les poches des contribuables, alors il ne mérite tout simplement pas d’exister. Déjà que ces partis bourgeois et corrompus profitent des crédits d’impôt pour se financer, il me semble qu’ils pourraient faire un effort et développer leur base populaire – comme le font inlassablement les groupes et les organisations militantes qui luttent pour les droits du peuple, en comptant sur leurs propres forces.

  4. sylvainguillemette said

    « Par contre, quelqu’un pourrait-il m’expliquer ce qu’il y a de correct à ce que l’État finance les partis bourgeois avec notre argent? Et en quoi la loi Chrétien constitue-t-elle une mesure “d’égalité”??? »

    Cette loi donne du financement selon les votes, alors que les dons dépendent des moyens des sympathisants -donc des bourgeois-, qui votent pour des partis bourgeois, sont avantagés, et avantagent les partis bourgeois comme le PCC, en votant PCC.

  5. sylvainguillemette said

    « À l’époque où l’État français avait décidé d’instituer le financement public des partis électoralistes dans les années 1980, le Parti communiste français, qui n’était pourtant pas un parti «gauchiste», s’y était opposé. Même s’il ne recevait plus que 5-6% des suffrages et qu’il n’était plus que l’ombre de lui-même sur le terrain électoral, il demeurait le principal parti de masse en France, avec le plus grand nombre de membres – et de loin. Ce parti a même refusé pendant quelques années l’allocation provenant de l’État… »

    C’est quioi le rapport entre les faits de cette époque et eux d’aujourd’hui, où les partis bourgeois peuvent obtenir les dons des riches, alors que les parti comme Québec-solidaire, n’auront que de maigres contributions issues de leur dur labeur? Votre position, sauf votre respect, est plutôt gauchiste et maladroite.

    « À mon avis, si tant est que le Bloc québécois n’est même pas capable d’aller chercher plus de 14% de son budget ailleurs que dans les poches des contribuables, alors il ne mérite tout simplement pas d’exister. »

    Maladroit…

    Les riches peuvent eux, donner aisément des 3000$ de don, sans pour autant manquer de capital à la fin du mois, alors que le prolétaire…
    Réfléchissez-donc avant de parler…

    Sinon, je n’ai rien à cirer du Bloc et de ses politiques. Ce que je dénoince ici, c’est l’absence de démocratie. C’est le porte-monnaie qui parle, pont final! Or, vous savez très bien que parmi les prolÉtaires, toius ne sont pas issus de la classe moyenne, dont se targue Dumont de vouloir défendre! Les pauvres aussi, créent du capital!

    Seriez-vous issu d’une famille très, très riche par hasard? Cela m’étonne que vous, vcous n’ayez pas perçu le pteau rose.

    « Déjà que ces partis bourgeois et corrompus profitent des crédits d’impôt pour se financer, il me semble qu’ils pourraient faire un effort et développer leur base populaire – comme le font inlassablement les groupes et les organisations militantes qui luttent pour les droits du peuple, en comptant sur leurs propres forces. »

    Et on voit ce que cela donne! Ce sont les syndicats, par le biais des partis politiques, qui font avancer les causes du prolétariat, pas le PCR.

    Ensuite, si vous preniez le temps de réfléchir quelques secondes, vous pourriez apercevoir la supercherie qu’est cette loi! C’est gênant de savoir que de loin ou de près, nous sommes dans le même camp!

    Qui donc, ne sait pas aujourd’hui, que le PCC est soutenu par les pétrolières et les autres entreprises de haute bourgeoisie? Est-ce que je vous apprend quelque chose ici? Ne dites pas oui!

    Franchement…

    Et en attendant que les abstentionnistes relaxent en arrière plan, le prolétariat subit, et subira encore pour des décennies les volontés des partis bourgeois, puisqu’une partie des forces marxistes espèrent, depuis déjà plus d’un siècle, que tout s’effondre tout seul!

    Merci de rester dans les estrades pour réchauffer nos places, camarades! on va venir vous rejoindre, dès que es conservateurs auront une majorité! On viendra pleurer avec vous…

  6. Petit calcul simple:

    Disons que les « bourgeois » constituent la minorité et que les « prolétaires » constituent la majorité. Disons, dans une proportion de 10%-90% (ne sachant pas trop où vous situez la barre de la bourgeoisie).

    La loi canadienne permet de verser un maximum de 1 000$ à un parti (http://www.elections.ca/content.asp?section=loi&document=fs02&dir=gui&lang=f&textonly=false). Donc, sur une population de 1 000 individus, 100 bourgeois donneront 1 000$, pour un total de 10 000$

    Sur cette même population, 900 prolétaires donneront, disons, 200$ parce que leurs moyens sont plus limités. C’est donc un total de 18 000$ qui ira au parti visé.

    Cette loi vous permettrait donc, chers communistes de mon coeur, de donner de plus grands moyens à vos partis qu’aux partis « bourgeois ».

    De quoi vous plaignez-vous donc?

  7. Évidemment, vous aurez compris que j’ai été un peu « vite su’l piton » et n’ai pas bien révisé mes calculs….

    c’est respectivement 100 000$ et 180 000$ qui seront versés. Au final, la proportion est la même, mais je tenais à corriger…

    Désolé.

  8. camaradevez said

    Beau calcul imaginaire Mr. St-Pierre , mais vous oubliez un fait je suis un prolétaire et jamais je ne serai capable de payer 200 $ , et une personne qui est pauvre ne sera encore moins capable de payer. Alors, le parti auquel j’adhère ne reposera que sur mon militantisme et mon vote qui ne sert plus a rien …

  9. Attendez Camaradevez,

    Jamais vous ne serez capable de donner 200$ pour une cause qui vous tient à coeur? Quoi? Je ne vous crois pas.

    Je suis certain que vous dépensez beaucoup plus que ça en films, bière, et whatever the f. it is you do.

    200$, aux quatre ans, c’est pas grand chose pour appuyer une cause. Si je vous disais qu’en donnant ces 200$ vous allez vous assurer de voir QS ou quelque soit le parti que vous appuyez entrer au pouvoir et changer le monde? Vous ne vous seriez pas capable de faire ce minime sacrifice?

    Je crois qu’on touche au coeur du problème: les gauchistes sont avant tout égoïstes, ils prétendent se battre pour des idées, ils prétendent vouloir un monde meilleur, mais ne sont pas capables de donner un peu ou de faire du bénévolat. Tout ce qu’ils veulent, au fond, c’est que le gouvernement (le reste de la population) leur en donne plus.

  10. quebecsocialiste said

    WTF?
    La crise économique t’as fait oublier comment lire ou quoi?
    Vez te dit d’abord qu’il n’a les moyens de faire que du militantisme (lire BÉNÉVOLAT), puis tu accuses la gauche toute entière « d’égoïsme ». C’est pas tout le monde qui trouve honorable le fait de tirer son revenu des labeurs d’autrui tu sauras, sale parasite exploiteur.

    Le fait est que les gros bourgeois des pétrolières peuvent aisément donner 3000$ à certains de leurs employés et leur « demander » (lire ordonner) de les donner au PCC de Harpeur qui leur est idéologiquement favorable. Ton « calcul » tient autant la route que n’importe quel voiture sur laquelle on aurait sectionné les freins. « Les pauvres », tu connaîs pas?
    Plus déconnecté que ça, il y a Bushler en personne.

  11. Quebecsocialiste:

    Vous même ne savez pas très bien lire. La loi électorale empêche les dons de plus de 1 000$.

    Quand aux pétrolières, où sont les preuves de ce que vous avancez?

    Mon calcul est plus que réaliste, c’est la loi du volume, vous choisissez simplement de l’ignorer. Si les gauchistes voulaient vraiment que leurs partis aient les moyens de leurs ambitions, ils donneraient de l’argent, mais ils sont trop égoïstes.

  12. quebecsocialiste said

    Eh bien moi, j’ai entendu dire à RDI de la bouche même d’un politicologue que les dons personnels pouvaient se rendre jusqu’à un maximum de 3000$. Je ne me suis donc nullement fié à votre p’tit « calcul » vite fait pour écrire ce chiffre. Qui sait? Les « experts » concédés fédéralistes de RDI sont peut-être nuls à ce point…

    « Quand aux pétrolières, où sont les preuves de ce que vous avancez? »

    C’est logique en fait: Comment se fait-il qu’un parti qui veut retirer aux travailleurs le droit fondamental de se syndiquer, qui compte dans ses rangs des fanatiques religieux chrétiens de type « jesus camp freaks », qui fait preuve d’un énorme mépris envers la population en mettant son idéologie sectaire devant les intérêts de la population canadienne et qui ne favorise que ses copains des grandes entreprises (surtout les pétrolières et les gros bourgeois albertains et saskatchewanais) au détriment des générations futures peut-il se taper plus de trois fois la sommes des dons de l’autre grand parti bourgeois que le PLC? Tout simplement en recevant les dons des « jesus freak » et les multiples dons et « envellopes brunes » des gros bourgeois exploiteurs de cette fédération pseudo-monarchique corrompue.

    Dans vote cas, il me semble que votre « calcul » ne se base également que sur votre « logique » personnelle, alors pour qui vous prenez-vous? Qui pensez-vous être pour pouvoir traîter des honnêtes travailleurs du prolétariat exploité « d’égoïstes »? J’en donne de l’argent à mon parti, mais je ne peux pas me permettre 200$ bordel! Qui, dans le prolétariat, peut-se permettre une telle sommes en ces temps de crise économique majeure? Le capitalisme est en train de crever sous les yeux du monde et personne ne prend de mesure concrète pour faire la promotion d’un système alternatif à par les socialistes impliqués. Bref, il faut économiser de plus belle ces temps-ci. Même 150$, c’est pour les gens aisés qui se soucient vraiment de la politique.

    Pendant ce temps, il y des gens (les droitistes) qui sont tellement égoïstes et déconnectés qu’ils prônent, alors que le travailleur moyen a de moins en moins d’argent, la privatisation non-viable d’un tas de secteurs de notre vie quotidienne. En temps de crise économique, faut le faire!

  13. sylvainguillemette said

    @ Jacques Saint-Pierre, qui croyait se bâtir une armure en exil…

    (Content de te revoir champion)

    « Disons que les “bourgeois” constituent la minorité et que les “prolétaires” constituent la majorité. Disons, dans une proportion de 10%-90% (ne sachant pas trop où vous situez la barre de la bourgeoisie). »

    Je ne crois pas au sens propre, et encore, cela démontrerait le ridicule du soit disant «partage» du «ô capital» vous donna le divin droit d’exploiter le labeur d’autrui -à votre seul et unique bénéfice alors que des humains meurent de soif et de faim, non par paresse…, soit par milliers par jour- sans le consentement de de ce dernier.

    Et encore, le ratio n’en n’explique même pas l’exploitation du majoritaire par le minoritaire non-élu pour ce.

    N’importe quoi, un monde de débiles où l’on vous torche le derrière, sale flasque parasite
    qui défend; l’impérialisme, la dictature bourgeoisie, les coups d’État, les tueries massives, dont le terrorisme commis par -Armes de Destruction Massive- (commis par vos copains idéologiques défendant vos intérêts bourgeois) Washington ou Tel-Aviv qui tue bel et biens, des innocents, des civils, des femmes, des enfants et certes, quelques foetus dont vous raffolez fanatiquement.

    Et on pourrait continuer sur un tas de vos contradictions, à moins qu’elles n’aient changées?!? Ont-elles changées? Si, oui, j’en serais certes surpris!

    RÉPONDEZ À CES QUESTIONS S’IL VOUS PLAÎT MONSIEUR SAINT-PIERRE

    -Est-ce que Tel-Aviv est coupable de quelconque acte de terrorisme?

    -Est-ce que Washington est coupable de quelconque acte de terrorisme?

    -Est-ce que «Tel-Aviv» est coupable de possession d’«A»rmes de «D»estruction «M»assives selon vous -acte pour lequel bien des pays sont sanctionnés, que ce soit financièrement ou militairement, donc d’une répression démesurée?

    -Est-ce que «Washington» est coupable de possession d’«A»rmes de «D»estruction «M»assives selon vous -acte pour lequel bien des pays sont sanctionnés, que ce soit financièrement ou militairement, donc d’une répression démesurée?

    « La loi canadienne permet de verser un maximum de 1 000$ à un parti (http://www.elections.ca/content.asp?section=loi&document=fs02&dir=gui&lang=f&textonly=false). Donc, sur une population de 1 000 individus, 100 bourgeois donneront 1 000$, pour un total de 10 000$ »

    Il y a des cas de patrons qui donnent à leurs employés des chèques à cet effet -remplace les enveloppes brunes et les autres possibles commandites-.

    Sinon, puisque je viens d’en parler, ça vient surement juste de commencer à exister… Et quoi encore?

    Bientôt, Jacques Saint-Pierre me dira que les pétrolières n’ont pas à coeur une victoire des conservateurs….zzzz…..zzz..z..z.zzzzz…z

    «Je ne serais pas septique quant au fait que que certains bourgeois investissent dans leur avenir, donc dans la politique»

    « Sur cette même population, 900 prolétaires donneront, disons, 200$ parce que leurs moyens sont plus limités. C’est donc un total de 18 000$ qui ira au parti visé. »

    Si je peux donner 100$ cette année, ce sera bon. Je suis pauvre, j’étire les bouts et mon sale accident m’empêche d’avancer, de prévoir. etc.. La C.S.S.T. est obstacle au prolétaire.

    « Cette loi vous permettrait donc, chers communistes de mon coeur, de donner de plus grands moyens à vos partis qu’aux partis “bourgeois”. »
    LE MYTHEDE LA CLASSE MOYENNE

    LE MYTHE DE LA CLASSE MOYENNE

    La classe moyenne n’est pas seule productrice, puisqu’un service rendu, peut se comptabiliser comme un capital gagné, comme une «plus-value». Donc, le secteur du service, si payant pour le nouvel élite du marché, pour le «Wal-Mart» du patelin.

    Les restaurants qui poussent, les stations-service et les autres emplois précaires et sous payés qui sèment les pages du journal local sont aussi prometteuses que les promesses du «ô capital», quand au partage de son «saint sang».

    Les pauvres travaillent fort aussi, on bûche dur en bas aussi!

    Moi par exemple, je ramassais des vidanges avant de me faire écraser sous la benne à ordures. Déjà plus utile que tous vos délires…

    Et si vous êtes de ceux qui chiez sur mon métier -temporaire dans mon cas, mais que je respecte-, donnez-moi votre adresse que je préviennes des camarades de pas ramasser vos ordures! Si le site d’enfouissement est l’un de vos repères, vous n’hésiterez pas à me donner votre adresse…

    Je gagne 11$/heure, voilà! Et je me tape des 50-60 heures/semaine, moins de temps pour les enfants… (Le seul point que je donne à l’ADQ, mais il n’a rien à voir avec le reste du parasitisme. Les parents doivent être reconnus comme travailleurs, quand ils éduquent leurs enfants, HOMME OU FEMME.)

    « De quoi vous plaignez-vous donc? »

    Des injustices, de vos crimes, de vos appuis à ces crimes commis au nom de votre idéologie, etc..

    « 200$, aux quatre ans, c’est pas grand chose pour appuyer une cause. »

    Si je ne me trompe pas, c’est 3000/année au Québec, non?

    Quant à moi, je ne peux pas mettre 200$.

    « Je crois qu’on touche au coeur du problème: les gauchistes sont avant tout égoïstes, ils prétendent se battre pour des idées, ils prétendent vouloir un monde meilleur, mais ne sont pas capables de donner un peu ou de faire du bénévolat. »

    Tous mes camarades font du bénévolat…

    « Tout ce qu’ils veulent, au fond, c’est que le gouvernement (le reste de la population) leur en donne plus. »

    10 000 de millionnaires sur Terre, l’équivalent de 0.15% de la population mondiale.

    Merci Jacques-Saint Pierre d’être repassé avec votre modèle mort et ramené à la vie par le pillage des poches des contribuables états-uniniens d’abord, puis par les prolétaires certes, quelque part…

    Et maintenant, c’est à travers le monde qu’on sévit de cette façon. Mais là où le capitalisme s’applique le plus étroitement -non intervention de l’État + loi du marché-, c’est au Canada, sous Stephen Harper et on en verra bientôt l’essence de ces dits «mérites».

    Je ne m’emballerais pas tant si j’étais vous. La révolution n’attend que l’on l’allume. Question de temps monsieurs Saint-Pierre.*

    *Tant que vous venez, vous accélérez le processus.

    « Vous même ne savez pas très bien lire. La loi électorale empêche les dons de plus de 1 000$. »

    Chez les enteprises? C’est ça? Donc, si vous saviez lire, vous auriez vu que Q-s dit ce que je dis, soit que les bourgeois peuvent très bien payer quelqu’un pour payer à leur place, ET ÇA SE FAIT!

    « Quand aux pétrolières, où sont les preuves de ce que vous avancez? »

    Hé hé, les preuves…

    C’est comme les envelopes brunes, fouillez le net, il en est plein d’exemples (de corruption -tou ce qui’il y a de plus humain conditionné à cela).

    « Mon calcul est plus que réaliste, c’est la loi du volume, vous choisissez simplement de l’ignorer. Si les gauchistes voulaient vraiment que leurs partis aient les moyens de leurs ambitions, ils donneraient de l’argent, mais ils sont trop égoïstes. »

    Faux, le partage des richesses n’a tout simplement pas eu lieu.

    Ensuite, je vous ferai remarquer que votre modèle est encore mort ces dernières semaines. C’est donc peine perdue de nous vendre ce sstème qui oille systématiquement les prolétaires du monde entier au profit d’une minorité parasitaire, inutile et non-élue, nommée la bourgeoisie.

    Vous faites plus pitié que jamais pauvre fou… (Washington a maintenant, avec l’appui du nouveau capitaliste en chef nommé Obama, accordé plus de 1600 milliards aux bourgeois états-uniens, capitaux pillés systématiquement dans les poches des prolétaires et des autres contribuables -sans pour autant avoir leur consentement- en ce difficile moment.

    Votre modèle est non seulement mort, mais il fait souffrir des gens. Et le plus brutal des exemples est encore le laisser-faire, même s’il s’agit d’une contradiction, de ces concédés dits conservateurs.

    N’empêche qu’ils visent les mêmes intérêts ultimes, soit les mêmes que les vôtres, tous aussi violents ou impérialistes.

    @ Q-s

    « Eh bien moi, j’ai entendu dire à RDI de la bouche même d’un politicologue que les dons personnels pouvaient se rendre jusqu’à un maximum de 3000$. Je ne me suis donc nullement fié à votre p’tit “calcul” vite fait pour écrire ce chiffre. Qui sait? Les “experts” concédés fédéralistes de RDI sont peut-être nuls à ce point… »

    C’est effectivement 3000$.

    JSP est encore en train d’essayer de mêler le lectorat avec son omniscience…

    Cré JSP! Foutu pro-terrorisme ouais!

  14. Jacques said

    Monsieur Guillemette,

    Content de vous constater encore en forme malgré vos déboires. Pour référence: je n’ai jamais ridiculisé votre métier, je respecte presque (quelques exceptions, comme les journalistes) tous les métiers.

    Lorsque vous affirmez (et célébrez, je le jurerais) que le modèle capitaliste est mort, ou mourant, je dois avouer que vous me faites un peu rire. Attendez quelques semaines ou quelques mois, on s’en reparlera. Ou, même, visitez les centres d’achats en cette période des Fêtes, vous me direz si le capitalisme est mort.

    Évidemment, je ne peux pas dire que je sois d’accord avec la façon dont les gouvernements (quels qu’ils soient) gèrent la situation. Aider des truands (oui, certains dirigeants le sont, j’en conviens) n’est certes pas responsable. Ils auraient dû laisser se désintégrer ces compagnies. L’économie aurait fait le travail de redistribution sans leur aide.

    Pour ce qui est du maximum de don à un parti admissible, je suis le seul ici à avoir fourni une source crédible, alors je maintiens mon affirmation. À vous de discréditer, avec source s.v.p.

    Pour le reste de votre diatribe, qui porte surtout sur l’injustice sociale, je répondrai que tout est question de point de vue. Une compagnie qui se paie des dirigeants compétents, qui mènent la compagnie à un succès grandissant, traitent bien les employés (en les faisant participer au profit, par exemple), etc.. fera tout pour attirer de tels gens, et y mettra le prix. Le bénéfice, pour tous, est très grand. Par contre, je serai le premier à jeter la pierre à de mauvais dirigeants trop payés.

    Je vous souhaite sincèrement de sortir de ce tourbillon de haine dans lequel vous semblez inextricablement pris, et de pouvoir un jour cesser de ruminer sur l’injustice de ce monde pour trouver un grand bonheur à y contribuer et à en tirer profit.

  15. ouvrier said

    le même problème dans l’extrême gauche que dans l’extrême droite.
    des discours , des gens fort en gueules. mais quant vient le temps de mettre la main a la pâte ça se défile. 200 $ de dons cest rien qui son en plus déductible d’impôt.

    accepter la dure réalité votre action militante ce limite a internet et a se blog. les gens son rendu des limaces devant la télévision et seule une crise peux les faires réagir.

    de toute façon l’humain ne réagit qu’en tant de crise faite comme nous et attendez cette crise 😉

  16. camaradevez said

    ouvrier a dit:

     »le même problème dans l’extrême gauche que dans l’extrême droite.
    des discours , des gens fort en gueules. mais quant vient le temps de mettre la main a la pâte ça se défile. 200 $ de dons cest rien qui son en plus déductible d’impôt. »

    Vous ne vivez surement pas dans la même réalité que moi ouvrier , non seulement je fait du bénévolat pour militer ( porte-à-porte , blogue , conscientisation , discussion etc…), mais en plus je paye pour me déplacer pour aller voir les camarades. Oui je fait des dons mais jamais je ne suis capable de donner 200$ car internet, téléphone , appartement , carte de crédit , dettes , achats de noël , nourriture plus les imprévus sa ne se paye pas tout seul. En se moment je ne vie pas je survie moi je ne fait que 10$/heure , donc considéré comme faible revenu.
    Ici je ne donne que mon exemple personelle , je ne parle pas des étudiants a temps plein , des pauvres et des gens sur l’aide sociale.

    Jacques Saint-Pierre a dit:

     »Mon calcul est plus que réaliste, c’est la loi du volume, vous choisissez simplement de l’ignorer. Si les gauchistes voulaient vraiment que leurs partis aient les moyens de leurs ambitions, ils donneraient de l’argent, mais ils sont trop égoïstes.  »

    C’est facile à dire quand on en a de l’argent et quand on exploite les travailleurs si vous êtes vraiment un bourgeois comme vous le prétendez. Je ne crois pas que vous pouvez dire de mes camarades qu’ils sont égoïstes parcequ’ils n’ont pas d’argent franchement bas de vôtre part , généraliste .Des égoïstes il y en a dans la droite comme dans la gauche ce n’est pas une question d’idéologie politique mais de personalité.

  17. sylvainguillemette said

    @ JSP

    « Lorsque vous affirmez (et célébrez, je le jurerais) que le modèle capitaliste est mort, ou mourant, je dois avouer que vous me faites un peu rire. Attendez quelques semaines ou quelques mois, on s’en reparlera. Ou, même, visitez les centres d’achats en cette période des Fêtes, vous me direz si le capitalisme est mort. »

    Ce serait faire fi du fait que le capitalisme a eu des transfusion de «capital», comme un malade en fin de vie! Imaginez un instant qu’au plan de sauvetage, ce qui n’est en fait qu’un pillage des prolétaires pour faire survivre un système parasitaire, et hop la survie de votre système pourri!

    Sans aide des prolétaires, vous n’êtes rien! Les vrais assistés sociaux sont les bourgeois!

    Votre système est donc, et je le répète, mort! Il survit grâce au soutient, sans même en avoir leur consentement, des prolétaires et de leur dur labeur!

    Honte à vous…

    « Évidemment, je ne peux pas dire que je sois d’accord avec la façon dont les gouvernements (quels qu’ils soient) gèrent la situation. Aider des truands (oui, certains dirigeants le sont, j’en conviens) n’est certes pas responsable. Ils auraient dû laisser se désintégrer ces compagnies. L’économie aurait fait le travail de redistribution sans leur aide. »

    Peine perdue. Jamais le capitalisme n’a redistribué le capital, c’est un mythe.

    Soit, vous êtes contre la survie du capitalisme par le labeur des prolétaires, tant mieux! Mais sans eux, tout s’effondre et s’effondrera à nouveau.

    « Je vous souhaite sincèrement de sortir de ce tourbillon de haine dans lequel vous semblez inextricablement pris, et de pouvoir un jour cesser de ruminer sur l’injustice de ce monde pour trouver un grand bonheur à y contribuer et à en tirer profit. »

    Tout ceci + le paragraphe d’en haut, ne défendent en rien l’exploitation des prolétaires par la minorité parasitaire, la bourgeoisie. Ce n’est qu’une affirmation totalitaire n’étant pas soutenue par un argumentaire valable, mais plutôt par un conditionnement de vie bien implanté par vos camarades capitalistes depuis des décennies, voire des siècles.

    @ Ouvrier

    « des discours , des gens fort en gueules. mais quant vient le temps de mettre la main a la pâte ça se défile. 200 $ de dons cest rien qui son en plus déductible d’impôt. »

    Ça prenait bien un capitaliste pour penser ce genre de bêtise, encore faudrait-il qu’elle soit réfléchie cette bêtise.

    Je n’ai pas ce 200$! Je contribue à la société de pas mon métier et je fais des enfants. Je n’invente rien non plus en disant que les banques alimentaires sont de plus en plus populaires vis-à-vis les TRAVAILLEURS et PAYEURS de taxes!

    Je ne suis pas consommateur au point de tout mettre sur le crédit et malgré tout cela, je n’ai pas ce 200$ dont vous parlez si bonnement ici.

    À chacun sa situation, mais je ne connais pas grands pauvres, qui voteront Québec-solidaire, qui seront capables de lancer les 3000$ permis par le DGEQ!

    C’est une mesure totalement anti=démocratique, encore plus anti-démocratique que la coalition du Bloc, du NPD et des libéraux.

    « accepter la dure réalité votre action militante ce limite a internet et a se blog. les gens son rendu des limaces devant la télévision et seule une crise peux les faires réagir. »

    Nous n’avons encore pas de problème de recrutement, d’ailleurs, nous avons plein de nouveaux membres au sein du parti. Merci de vous en soucier!

    Sinon, votre modèle s’est effondré et dépend fortement des fonds des prolétaires. Meilleure chance la prochaine fois!

    Oh! Et regardez en Amérique du sud! C’est vous qui êtes en voie d’extinction!

  18. krymz said

    « Tout ceci + le paragraphe d’en haut, ne défendent en rien l’exploitation des prolétaires par la minorité parasitaire, la bourgeoisie. Ce n’est qu’une affirmation totalitaire n’étant pas soutenue par un argumentaire valable, mais plutôt par un conditionnement de vie bien implanté par vos camarades capitalistes depuis des décennies, voire des siècles. »

    sa me rapelle une de mes passes de film préférées.

    15 Février 1839 : La Boétie

    -sa prend d’la soumission. La boésie cherche à comprendre comment sa se fait que les milliers d’hommes obéissent, sans se révolte.
    -comme icitte?
    -ouain, à peu près
    -sa vous dérangerais tu ee, dans lire des boutes a moi pis mon frère?
    -avec plaisir.
    -bon… la première raison pourquoi les hommes servent volontiers est ce qu’il n’est sert et son nourris tel. (???) De celle ci en viens une autre, que aisément les gens deviennent sous les tirants lâches et efféminés.
    -ouin mais… c’est dur à comprendre…
    – oui mais écoute, sa vaux la peine. Le peuple, des lors qu’il est assujetti, tombe soudain en un tel et si profond oubli de la franchise, qu’il n’est pas possible qu’il s’éveille pour la ravoir. Franchise c’est le vieux mot pour l’liberté. Franc, français s-s-s-s-sa viens du même mot. Il ce met à servir si franchement et tant volonté, qu’on dirait à le voir qu’il a non pas perdus sa liberté, mais gagné sa servitude. Il est vrai qu’au commencement on sert contraint et vaincu par la force, mais ceux qui viennent après, n’ayant jamais vu la liberté et ne sachent ce que c’est, servent sans regret et vont volontiers ce que leurs devanciers avaient fait par contrainte. Les hommes qui naissent sous le jougue, nourris et élevés dans le servage, ce contentent de vivre comme ils sont nées. Ils prennent pour leur nature, l’état d’leur naissance.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :