Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 9 décembre 2008

Le livre noir du capitalisme

Posted by sylvainguillemette sur 9 décembre, 2008

(Je ne suis pas l’auteur, la source est au bas de la page.)

https://i0.wp.com/www.memo.fr/Media/Symbole_communisme.jpg

En 1996, le « Livre Noir du Communisme » fit un tabac en établissant le bilan de la soit disant plus grande utopie du XXème siècle: 100 millions de mort-es. Pour faire bonne mesure, que dirait la comptabilité des mort-es du capitalisme ? La voici donc, par ordre chronologique de la Traite des Noir-es à la guerre du Golfe.

– Traite des Noir-es aux XVII ème et XVIII ème siècle: 10 000 000 mort-es


– Liquidation des Indien-nes d’Amérique de 1500 à 1860: 70 000 000 mort-es


– Guerre de Crimée: 252 000 mort-es


– Guerre de Sécession américaine 1860-1865: 617 000 mort-es


– Guerre de 1870 (France contre Allemagne) : 220 000 mort-es


– Ecrasement de la Commune de Paris en 1871: 20 000 mort-es


– colonisation de l’Algérie par la France en 1840: 10 000 mort-es


– Colonisation de l’Afrique par la France au XIX ème siècle: 112 000 mort-es


– Colonisation du Congo par la Belgique au XIX ème siècle: 1 000 000 mort-es


– Guerre USA-Espagne en 1898: 100 000 mort-es


– par les Boers en Afrique du Sud en 1900: 57 000 mort-es


– Guerre 1914-1918: 10 000 000 mort-es


– Guerre d’Espagne 1936-1939: 410 000 mort-es


– Guerre 1939-1945: 50 000 000 mort-es


– Répression de l’armée française à Madagascar en 1948 : 80 000 mort-es


– Guerre d’Algérie: 380 000 mort-es


– Guerre d’indépendance du Vietnam: 3 107 000 mort-es


– Répression anti-communiste en Indonésie en 1965: 500 000 mort-es


– Répression mai 68 en France: 4 mort-es


– Massacre d’étudiant-es à Mexico: 400 mort-es


– Guerre du Biafra 1966-1969: 1 000 000 mort-es


– Dictature du Chili 1973-1990: 3 167 mort-es


– Dictature en Argentine 1976-1982: 30 000 mort-es


– Escadrons de la Mort au Guatemala, Brésil et au Salvador 1975-2000: 50 000 mort-es


– Guerre des Malouines: 1 005 mort-es


– Usine explosée à Bhopal (Inde) en 1984: 2 900 mort-es


– Guerre du Golfe en 1991: 160 022 mort-es

TOTAL: 147 387 051 personnes mort-es du capitalisme !

Nous pouvons également ajouter les 100 000 000 de mort-es du communisme, et ce, pour deux raisons;


1) Le communisme est directement issu de la guerre 14-18, guerre capitaliste par excellence.


2) Le communisme n’a jamais existé: ce qui s’est produit-e en URSS et en Chine fut en
réalité du capitalisme d’Etat.

Ce qui ferait donc un total de:

147 387 051 + 100 000 000
=
247 387 051 mort-es !!!

Merci le capitalisme !

… Et nous ne parlons là que de personnes dont le capitalisme est responsable de leur mort.
Les crimes du capitalisme ne se limitent bien sûr-e pas au nombre de mirt-es mais aussi à la quantité et à la gravité des conséquences dramatiques en terme social, psychologique, éthique, sanitaire, etc…

Le nombre de personnes physiquement ou psychologiquement mutilées par le capitalisme additionné au nombre de personnes tuées par celui-ci vous donne une idée de ce qu’est le capitalisme.


ET ENCORE ! Cette comptabilité n’inclut pas les millions de mort-es de faim du Tiers-monde
(même si la Communauté Européenne détruit des stocks de nourriture !!)


– Les mort-es des maladies et la criminalité -dans le Tiers-monde encore- induites par les « mesures de redressement » du Front Monétaire International (FMI) et dont le chiffre est étrangement rendu inconsultable (!!!)


– Les mort-es explosé-es sur les mines antipersonnelles fabriquées par des industries occidentales


– Les 100 000 mort-es et plus de la guerre civile colombienne qui perdure depuis 1948 (même si, bien entendu-e, ellil s’agît d’affrontements locaux et que le capitalisme n’a rien à y voir, ce qui reste d’ailleurs à démontrer)


– Les millions de mort-es des guerres de Napoléon (même si, là encore, ces guerres résultant
de la folie mégalomaniaque d’un Corse dérangé n’ayant, c’est bien connu-e, rien à voir avec le capitalisme (ce qui reste encore à démontrer)


– Les millions de mort-es de la partition de l’Inde en 1947, en admettant qu’ellil s’agisse d’une affaire religieuse (hindouistes contre musulmans) et non pas d’une manip’ une manip’ de l’Empire britannique, ce qui reste toujours à démontrer


– Les 8 000 000 mort-es de la guerre Irak-Iran de 1980 à 1988, guerre religieuse et nationaliste, en admettant que les intérets pétroliers n’y soient pour rien (ce qui reste à démontrer)


– Les milliers de mort-es de la guerre Israélo-Arabe, guerre religieuse et nationaliste en
admettant que le capitalisme n’y soit pour rien (ce qui reste à démontrer)


– Les milliers de mort-es de la guerre civile en Irlande de 1920 à nos jours, guerre religieuse et nationaliste, en admettant que le capitalisme n’y soit pour rien (ce qui reste à démontrer)


– Les millions de mort-es (chaque année ) du paludisme, de la maladie du sommeil et du sida
en Afrique et ailleurs, évitables si les laboratoires pharmaceutiques occidentaux distribuaient gratuitement les vaccins et traitements au lieu de les vendre à des prix inaccessibles à des malades qui n’ont même pas les moyens de vivre décemment


– les centaines de millions de mort-es (dans le monde et par an) en bagnole à cause de moteurs non bridés par des industriels irresponsables, parce que les accidents de voiture ont, nous dit-on, souvent plusieurs causes inextricablement mêlées


– Les centaines de milliers de mort-es de la guerre russo-japonaise de 1905 parce que les chiffres manquent


– Les millions de mort-es par suicide chaque année dans le monde dûs au désespoir et à la violence sordide du capitalisme,


– les millions de mort-es par overdoses alors que celles-ci pourrait être évitée si les drogues et leurs usager-es étaient mieux entouré-es, moins plongé-es dans l’isolement, le
tabou et la répression, que de véritables structures d’aide gratuites soient à la disposition des toxicomanes pour leur permettre de décrocher en douceur et sans risque sanitaire


– les centaines de millions de femmes dans le monde violées, battues, prostitué-es et/ou tuées, violences causées par le système capitaliste qui promeut l’image de la femme objet via le porno et les publicités et films sexistes, et par l’exploitation de la misère des femmes qui crée le profit et la domination, schéma perpétué, plébiscité, encouragé, martelé et défendu par le capitalisme, ou par l’entente complice de celui-ci afin de ne pas perdre une part de marché dans les pays arabes qui détiennent le pétrole


– les centaines de millions de personnes tué-es par des armes vendues par le capitalisme occidental et la perpétuation du marché des armes si rentable au capitalisme


– la destruction de la faune et la flore – et certainement à moyen ou long terme des 6 000 000 000 de personnes vivant sur Terre- dûe aux marées noires, au bouleversement climatique lié à la déterioration de l’éco-système qui implique directement le capitalisme dans ses ventes effreinées de produits toxiques et polluants (des produits complètement écologiques rapporterait bien moins)

La liste est bien trop longue pour mesurer le nombre de crimes imputable au capitalisme.


LE CAPITALISME TUE PREMATUREMENT !

LE CAPITALISME NUIT GRAVEMENT A LA SANTE !

LE CAPITALISME NUIT A VOTRE ENTOURAGE !

POUR ETRE EN BONNE SANTE, NE CAPITALISEZ PAS (et ne capitulez pas non plus)!

http://lesfuries.chez-alice.fr/crimes.htm

Publicités

Posted in Actualité, Amérique du Sud, Analyse, Anarchisme, Armée, Armes, États-Unis, Bourgeoisie, Brutalité policière, Capitalisme, Chine, Communisme, Compagnie, Conservateurs, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Cuba, Démocratie, Dictature, Droite, Exploitation, Extrême-droite, Gauche, Guerre, Histoire, Homophobie, Impérialisme, Internationale, Lutte de classe, Militarisme, Mouvement ouvrier, Nazi, Néo-libéralisme, Pauvreté, Racisme, Réactionnaire, Répression, Résistance, Révolution, Russie, Terrorisme, Terrorisme étatique, URSS, USA, Violence | 18 Comments »

Quelle soirée!

Posted by sylvainguillemette sur 9 décembre, 2008

https://i0.wp.com/www.ledevoir.com/2008/12/09/images/kha_jg_091208.jpg

Non mais quelle soirée! D’abord, la victoire d’un candidat de Québec-solidaire, qui fera enfin dévier les débats vers la gauche sur les diverses tribunes… Mais qui allait croire que la Tsunami ayant porté l’ADQ/Équipe Mario Dumont à l’opposition officielle allait de sa vague réversible, ramener au large les détritus tout aussi loin, sinon plus, qu’en 2007?

Quel revirement de situation! Après un acharnement à prôner la privatisation dans toutes les instances, Mario a certes su nous garder la meilleure surprise pour la fin. C’est qu’il nous avait averti que nous aurions des surprises, mais à ce point…

C’est sinon, une excellente nouvelle pour les québécoises et les québécois que de savoir qu’à peu près toute son équipe retourne d’où elle venait, et que le discours de gauche puisse enfin faire son entrée à l’Assemblée Nationale!

Éric Caire par exemple, qui nous a martelé le contraire de la vérité toute la dernière année sur la santé et la divinité du privé, a semblé plutôt surpris, triste même, sinon embarrassé d’apprendre le départ de la vie politique de Mario Dumont. J’ai d’ailleurs moi-même réécouté la reprise et les propos endormants de Derome pour m’en assurer, je n’y croyais pas!

L’ADQ paraît même sur le point de se dissoudre et de toute façon, elle devra changer de nom, à moins de faire hommage au propriétaire et dirigeant de ce parti démagogique et plus populiste que tout autre jusqu’à la fin des temps. Bon, assez de pleurnicheries! Québec-solidaire a fait tout un gain, bien mérité! Mais connaissant l’opportunisme de Mario, il ne serait pas étonnant de le voir prendre la barque conservatrice à Ottawa, avec son copain conservateur!

Sinon chers lectrices et lecteurs, nous revoilà dans un gouvernement libéral majoritaire, donc un retour aux baillons, à l’antidémocratie. Retour également aux projets de loi qui sabreront dans les secteurs publiques ou syndicaux, que d’antidémocratisme et encore, Charest nous fera regretter ces gouvernements minoritaires qui l’empêchaient de jouer l’empereur tout puissant…

Avions-nous d’abord besoin de Charest pour comprendre que la majorité pour Harper, signifiait la fin de la démocratie au Canada, un retour en arrière de 50 ans sur les droits syndicaux ou même, de la femme? Absolument pas, ce mal ne m’était d’aucune nécessité…

Mais encore une fois, on peut en remercier les abstentionnistes (57% de participation)… on pourrait presque, au même titre que pour le fuyard d’un accident ou du témoin muet d’un crime du moins, les accuser de mutisme volontaire.

Ici, la phrase de ce pauvre type (Edmund Burk) est de mise!

«All that is necessary for the triumph of evil is that good men do nothing. …»

Quant à Mario, espérons qu’il ne s’agisse pas d’un simple au-revoir, mais bien d’un adieu!

Je lance bien entendu pour terminer, un gros BRAVO à Québec-solidaire, spécialement à Amir Khadir! Quelle victoire Amir, quelle victoire!

Posted in Actualité, Élection, Évémement, Charest, Démocratie, Droits de la femme, Gauche, Lutte de classe, Mouvement ouvrier, QS, Québec, Reactionism Watch, Santé, Secte, Société | 20 Comments »