Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 10 décembre 2008

60e anniversaire de la charte des droits de l’homme…

Posted by sylvainguillemette sur 10 décembre, 2008

https://i2.wp.com/www.thewe.cc/thewei/&_/images8/iraq_image_/victims_of_us_attack.jpg

En Irak et en Afghanistan, les États-Unis d’Amérique et le Canada ont commis des bavures comme ils les appellent,

tuant certes, autant d’innocents que les armées pauvres qui les affrontent sans moyen l’ont fait.

En ce 60e anniversaire de la charte des droits de l’homme,

j’aimerais en profiter pour dénoncer deux pays de l’Amérique du Nord qui n’ont pas respectée cette charte, tout en s’en prétendant membre.


D’abord, les États-Unis d’Amérique qui;

-utilisent la violence pour défendre leur idéologie qui ne privilégie qu’une minorité parasitaire, impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-utilisent et possèdent donc, des Armes de Destruction Massive, sur des civils en toute connaissance de leur présence lors de ces usages -dont MÊME l’arme nucléaire, ceci impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-mettent en place des dictatures ne respectant aucunement ces mêmes droits de l’homme, encore pour des intérêts idéologiques bourgeois, impliquant encore le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»

-utilisent le terrorisme -tout en se disant chasseur de…- afin de défendre leur idéologie sectaire privilégiant cette même minorité parasitaire déjà nommée ci-haut, impliquant encore et toujours, le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-utilisent la torture, ainsi que les enlèvements, encore afin de faire avancer leur idéologie sectaire et dictatrice à travers le monde, etc.. (pour ne nommer que ceux-là) en devinez quoi!!! En impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme», un pacte pourtant hypocritement signé par ce pays…

N’est-ce pas déjà contradictoire jusqu’ici?


Ensuite, vient notre territoire tout aussi impérialiste et dévoué à défendre les intérêts de la bourgeoisie de par;

-son association aux États-Unis d’Amérique dans la plupart de ses agressions impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme.»,

-son absence de critique envers les actions états-uniennes, qu’elles soient terroristes ou complètement débordantes de violence inutile, impliquant donc, le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme»,

-la torture qu’ordonne Ottawa envers Omar Kadhr, un simple enfant-soldat condamné d’avance pour des crimes que commettent quotidiennement les États-Unis d’Amérique et le Canada, donc impliquant le non-respect de la dite «charte des droits et libertés de l’homme» encore et toujours…

Je rappellerai que ces crimes ne respectent déjà pas le premier article de la charte des droits de l’homme, charte que ces deux pays hypocrites et impérialistes ont frauduleusement signé.


Honte aux États-Unis d’Amérique!

Honte au Canada!

Honte au capitalisme et à l’impérialisme qui en découle!

Publicités

Posted in Actualité, Afghanistan, Amérique du Sud, Armée, Armée canadienne, Armes, Économie, États-Unis, Évémement, Bourgeoisie, Bush, Canada, Capitalisme, Chavez, CIA, Conservateur, Coup d'état, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Démocratie, Dictature, Droite, Extrême-droite, FARC, Gauche, Guerre, Histoire, Impérialisme, Internationale, Irak, Militaire, Militantisme pour la paix, Militarisme, Néo-libéralisme, Répression, Terrorisme, Terrorisme étatique, USA, Vénézuéla, Violence | 4 Comments »

Vers une révolution en Grèce

Posted by Libertad ! sur 10 décembre, 2008

GREECE-STUDENTS-DEMO-CLASHESSamedi dernier, un jeune grec âgé de 15 ans, Alexis Grigoropoulos, à été tué par des flics lorsqu’il tirait des pierres sur une voiture de police avec d’autres lycéens. Les réactionnaires de tout acabit vont immédiatement sauter aux conclusions en disant que le jeune n’a eu ce qu’il méritait, mais tout ceci est le résultat de la répression vis-à-vis des réfugiéEs, des jeunes, des pauvres et des militants de gauche ainsi que de l’application du « modèle » néo-libérale d’un gouvernement corrompu.

La Grèce est littéralement en feu, car chaque jour, les émeutes prennent de l’importante, autant qu’elle gagne de villes à travers le pays. Les révolutionnaires occupent des campus et des universités, créant ainsi des fronts de résistances contre l’État policier. De plus, l’appui populaire est important. Les principales centrales syndicales du pays ont appelées à une grève générale, paralysant ainsi de nombreux services, tels les hôpitaux, les transports, l’électricité, les banques, l’administration…

Les réformes conservatrices profondément impopulaires du premier ministre Costas Karamanlis, accompagnée de cette brutale répression policière à mis le feu aux poudres. Karamanlis doit en ce moment composer avec une baisse extrême de sa popularité, au point où de plus en plus de politiciens, dont le chef du parti socialiste, appellent à sa démission et à de nouvelles élections. Les jeunes générations, appuyés par les plus vieux, prennent le devant de ce combat contre le capitalisme, le néo-libéralisme et la brutalité policière.

Les deux policiers responsables du meurtre sont en ce moment accusés au palais de justice d’Athènes. Des affrontements intenses entre la police et les manifestants ont également eu lieus en face du palais de justice dans les dernières heures.

Ils s’appellent Freddy Villanueva, Anthony Griffin, Alexis Grigoropoulos. On en oublie sûrement des centaines d’autres, mais ils ont été chacun victimes des agents de l’État, ce bras armée de la bourgeoisie.

Solidarité avec nos camarades grecs !
Pour tous les morts, pas une minute de silence, toute une vie de lutte !

Source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/12/09/avec-les-jeunes-grecs-au-coeur-de-l-universite-polytechnique-d-athenes_1128592_3214.html#ens_id=1127970 
Suivre la révolte populaire en temps réel : http://emeutes.wordpress.com/

Posted in Actualité, Article, Brutalité policière, Communisme, Démocratie, Droite, Gauche, Internationale, Réactionnaire, Répression, Résistance, Révolution | 12 Comments »

Crise à la chefferie ou problème de pertinence?

Posted by sylvainguillemette sur 10 décembre, 2008

//danielattias.blog.lemonde.fr/files/2007/12/cul-de-sac.1197321963.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Aux dernières nouvelles, l’équipe Mario Dumont perdait son chef, celle-ci portant le nom de ce dernier. Depuis, les manifestations d’intérêt envers la direction de cette équipe de défense des intérêts bourgeois se sont multipliées. Du très respecté -chez la droite- Éric Caire au maire Gendron, aucun n’a pris le temps de mesurer la pertinence d’un tel parti au Québec.

Le problème, ce n’est pas tant le chef que les intérêts que défend ce parti populiste crasse et menteur à souhait. Que l’on parle de la santé, de l’éducation ou de tout autre intérêt populaire, il en va de la privatisation, alors qu’ailleurs, jusqu’en Europe, on remet en question le libéralisme et même, le capitalisme. Les livres de Karl Marx n’ont jamais été aussi populaires depuis les années ’60… De plus, les mesures prônées antérieurement par le chef de cette secte et ses moutons, sont demeurées inefficaces à travers le monde.

Prenez par exemple le rôle du privé en santé aux États-Unis, où maintenant plus de 55 millions de personnes n’ont aucune couverture médicale, il serait difficile pour le pays de la liberté de vanter l’accessibilité de son réseau, lequel est particulièrement plus efficace à Cuba, l’île socialiste tourmentée depuis près de 50 ans par un blocus illégal et laquelle fait aussi partie des pays du tiers-monde. Sinon, que de permettre le parasitisme et l’installation de cette minorité dans les instances publiques n’a pu que faire exploser le coût de ce service essentiel, lequel les pays socialistes ou plein de bons sens n’ont pas hésité à socialiser universellement. Encore faudrait-il que le cadre financier états-unien permette au système publique sous-financé de survivre, mais la vague de nouveaux pauvres -dû à la crise économique sans précédent- qui se chiffrent à 2700 par jour (2700 états-uniens perdent leur maison chaque jour!), aura vite fait de chambarder les prévisions de budget en ce sens! Et pour finir, il s’agit tout simplement d’une permission accordée aux mieux nantis, qui sont minoritaires, d’exploiter la misère humaine souvent hasardeuse et généralement attribuée à d’autres classes que cette minorité parasitaire, sinon la plus pauvre. Il est également un fait qu’au Québec, le problème réside surtout dans l’absence de médecins, d’infirmières et d’autres professionnels du domaine. Sinon, me faire croire que le privé multipliera cette offre en carence, revient à me répéter que Jésus multipliait les pains… Mettre un prix sur la santé, cela relève je crois, des plus bas fonds du capitalisme sauvage et des plus bas instincts primaires de l’humanité. C’est le singe qui parle ici…

Pareil pour l’éducation, l’ADQ/Équipe Mario Dumont proposait ni plus, ni moins de privatiser le réseau, en faisant sauter la barrière protectrice de la commission scolaire. Or, dans les faits, chaque ville et village se retrouveraient pris avec ses propres moyens financiers, frappés ou non par cette crise économique! Le bon sens n’était encore pas au rendez-vous! Certes, des mesures s’imposent en éducation, comme par exemple l’abaissement du nombre d’élève par classe, de la gestion ou des méthodes de travail, mais voilà tout ce qui presse! Il n’est certainement pas pressant d’accorder un autre poste de parasitisme, aux parasites intéressés, qui sont les mêmes en fait, qui investissent dans les cliniques privées ou les autres entreprises exploitantes du labeur du prolétariat.

Et encore, ce parti plus répressif que les autres envisage une formule à l’états-unienne, c’est-à-dire plus répressive envers les criminels, laquelle est loin d’avoir portées ses preuves quant à l’efficacité de la lutte à la criminalité ailleurs dans le monde. Même les associations de policiers aux États-Unis l’affirment! Sinon, il suffit de regarder les statistiques qu’adorent nos copains de droite pour s’en convaincre. C’est l’horreur!

Que dire des politiques visant les assistés sociaux en besoin, alors que les autres assistés sociaux, les vrais, les PME et les grandes entreprises, sont eux épargnés?

Le maire Gendron se dit intéressé à prendre les reines de ce parti, tout en parlant de certaines des mesures qu’il mettrait en place si tel était le cas. Comme de remettre en vigueur les 40 heures/semaine et il s’explique en disant que ce sera difficile de faire concurrence sinon, aux autres puissances mondiales… Or, monsieur Gendron, s’il voudrait démontrer un grain de sérieux dans ses propos, s’en remettrait aux instances scientifiques qui répètent et martèlent que nous n’avons plus les ressources naturelles nécessaires sur Terre, pour permettre la continuité du massacre de celle-ci, en rapport avec la population mondiale sans cesse grandissante. Serait-il donc, plus viable de faire confiance à Gendron qu’à Dumont? J’en doute!

Gendron s’est également dit très intéressé par la privatisation des réseaux scolaires, mais on connait également l’ambition du pouvoir de cet homme, lequel se dit lui-même, assez charismatique pour prendre le pouvoir du Québec. Il s’est d’ailleurs dit intéressé à prendre le pouvoir de quelconque parti, sauf le PLQ! Toute une allégeance!

Et Caire?!? Celui qui crachait sur le système de santé de Cuba, en le comparant à celui de la Corée du Nord, tout en vantant la privatisation du système malgré les études scientifiques qui démontrent que le coût serait exorbitant et que l’accessibilité n’en serait nullement améliorée… C’est tout dire le sérieux que peut offrir un tel parti, malgré les compétences des principaux intéressés. Caire aurait dû faire son enquête personnelle et il aurait vite fait de voir que Cuba offre la même longévité que le Canada et qu’il affiche un identique taux de mortalité infantile, tout en offrant pour 10 000 habitants, près de 60 médecins alors que le Canada, pour autant de monde, en offre 16! Si Caire avait été on ne peut plus sérieux, il aurait également constaté que l’île « socialiste », non « communiste », pouvait également offrir à ses voisins la présence de ses médecins, ainsi que leurs services, à moindre coût, parfois gratuitement (30 000 médecins oeuvrent au Venezuela! Je mets au défi Éric Caire de me trouver un seul autre pays au monde capable d’en faire autant!). Je rappellerais au démagogue par excellence que Cuba est un pays du tiers-monde…

Bref, le problème de l’ADQ/Équipe Mario Dumont n’est pas tant sa chefferie que sa propre pertinence. Partout dans le monde, le modèle capitaliste a fait ses dégâts. On n’a qu’à prendre la crise actuelle, que le prolétariat paie de sa poche à coups de milliers de milliards de dollars, ce dont les médias ne parlent que trop brièvement, sans parler de vol pur et simple des contribuables!

L’ADQ/Équipe Mario Dumont doit mourir, elle n’a plus sa place en 2008, encore moins en 2009!

Posted in Actualité, ADQ, Amérique du Sud, Économie, Éducation, Élection, États-Unis, Bourgeoisie, Brutalité policière, Capitalisme, Communisme, Compagnie, Conservateurs, Corée, Cuba, Démocratie, Dictature, Droite, Environnement, France, Gauche, Impérialisme, Internationale, Lutte de classe, Néo-libéralisme, Pauvreté, Police, Politique, Pseudo science, Québec, Réactionnaire, Répression, Révolution, Santé, Secte, USA, Vénézuéla, Violence | 9 Comments »