Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

50 ans de révolution à Cuba, tout est près pour se rendre à un siècle

Posted by quebecsocialiste sur 3 janvier, 2009

« Solidarité mondiale avec la révolution cubaine »

Le premier janvier 2009, c’était le cinquantième anniversaire de la victoire de la révolution cubaine, ni plus ni moins que la véritable indépendance de Cuba, celle de 1898 ayant été volé par les USA qui transformèrent l’île en colonie fantoche et facilement exploitable, plus tard surnommée « le bordel de l’Amérique ». Cuba toucha le fond durant la dictature sanguinaire de Fulgencio Batista, issue d’un coup d’état supporté par les États-Unis, qui avaient horreur de « perdre le contrôle pour des détails de volonté démocratique ». La révolution cubaine, c’est avant tout le triomphe commun d’un peuple sur l’impérialisme et sa propulsion vers la dignité humaine. L’histoire se rappelle et se rappellera de ce jour comme le début de la route des cubains vers le succès en matière de santé, d’éducation et de sécurité civile. En effet, les chiffres sur ces départements vitaux de la vie quotidienne d’une société parlent d’eux-mêmes:

En santé: Avant la révolution, le système de santé cubain était privatisé et les meilleurs soins n’étaient accessibles qu’aux quelques riches exploitants agricoles cubains et aux mafieux états-uniens en visite sur l’île « pour affaires ». L’élite batistienne, quant à elle, préférait se faire soigner aux USA. La situation pour la classe ouvrière était plus que déplorable, affichant les statistiques habituelles d’un état du tiers-monde en grande difficulté. Depuis le début des mesures révolutionnaires, en revanche, le système de santé cubain affiche ces statistiques: Selon les chiffres de l’ONU, l’espérance de vie des Cubains est de 77,9 ans (elle est de 78 ans aux États-Unis)… des statistiques de pays développés. Rappelons que la ressource naturelle nationale des cubains n’est autre que le sucre. Pas vraiment le gros lot naturel disons… et ils ont réussi à bâtir un système de santé universel avec çà, pendant qu’au Québec, avec notre multitude de ressources naturelles plus que suffisantes et une population inférieure en nombre à celle de Cuba, nous ne sommes même pas foutus d’atteindre les standards canadiens… merci au privé et au laisser-faire gouvernementale des 15 dernières années pour ce fiasco complet! Déficit ZÉRO qu’il disait… pendant ce temps, « l’île communiste » a découvert rien de moins qu’une solution pour guérir le cancer du poumon cette année. En passant, mes félicitations à ces brillants médecins! Pour finir sur ce sujet, notons que Cuba est le plus grand exportateur de médecins au monde. Pas pire pour un « méchant régime communiste », n’est-ce pas Éric Caire?

En éducation: Avant la prise de pouvoir légitime des révolutionnaires, seulement un cubain sur dix savait lire… aujourd’hui, l’analphabétisme a été éradiqué, le pays affichant un taux d’alphabétisation (extraordinaire pour un pays du tiers-monde) de 99,8%. À ce qu’on dit, un dictateur a tout intérêt à garder sa population dans l’ignorance, parce qu’un peuple instruit ne peut être vaincu. Il semblerait que le peuple cultivé de Cuba a eu tout le loisir d’analyser sa situation et qu’il préfère de loin son gouvernement national responsable à un pantin pro-empire qui s’empresserait de réduire ses droits au niveau de 1958. Finalement, la révolution a fait beaucoup pour faire avancer les droits des femmes sur son territoire, à travers une éducation moderne, ce qui était loin d’être une tâche facile dans ce pays à la culture machiste.

La sécurité civile: En matière de sécurité nationale, Cuba n’a aucune leçon à recevoir de personne. En plus de faire régulièrement face à des actes terroristes de la part des expatriés mafieux de Miami (terrorisme justifié par Washington et ses éternelles double-mesures qui lui donnent le droit divin d’abriter des terroristes faisant face à un mandat d’arrêt international sur son sol) et d’en avoir fait avorter une bonne partie (pas tous malheureusement), les forces de sécurité de Cuba sont passées maîtres dans le domaine de la protection contre les ouragans. Un des exemples les plus frappants est celui de l’année dernière, 2008: Dans la période des ouragans de 2008, pas moins de trois ouragans destructeurs ont fait des ravages sur l’île, pour un montant total d’environ dix milliards de dollars. Ce qu’il faut retenir dans cette tragédie, c’est que dans toute cette destruction de la part de la nature (la plus puissante armée du monde), une seule personne a trouvé la mort. Ça aurait pu être bien pire sans les mesures de sécurité civiles exemplaires dont s’est prévalu l’état cubain. Les responsables de la sécurité intérieure de l’empire yankee devraient définitivement aller suivre des cours de protection civile à Cuba. C’est justement à cause des ouragans de l’automne dernier que les autorités cubaines ont décidé de s’en tenir à de tranquilles célébrations pour le cinquantième, en solidarité avec les personnes dont les domiciles sont toujours en reconstruction.

Le devoir internationaliste: Il ne faudrait surtout pas oublier de souligner les résultats du devoir internationaliste de Cuba. L’aide militaire cubaine en Afrique, dont l’idée était dû au regretté guérilleros et héros du tiers-monde, Ernesto « Che » Guevara, aura mené, sur une période de trente ans de durs combats, à l’indépendance de la Guinée-Bissau, de l’Angola et de la Namibie, ainsi qu’à la chute du régime d’apartheid raciste sud-africain, pays qui pourrait bien élire un gouvernement à orientation communiste sous peu. La fin de l’aide militaire ne signifia nullement la fin du mandat internationaliste de Cuba qui, comme je l’ai mentionné plus haut, est aujourd’hui le principal exportateur de médecins de la planète. Ce que Cuba a retiré de tout ça: En premier lieu, il n’y avait que la satisfaction du devoir accompli, mais aujourd’hui, Cuba constate avec encore plus de force les résultats de ses efforts solidaires, assistant aujourd’hui à la naissance de toute une nouvelle génération de gouvernements de gauche en Amérique du Sud ayant à coeur le bien-être de leurs peuples respectifs, plutôt que les intérêts de la maison blanche et des multinationales exploitantes et criminelles, de par le vol de ressources qu’elles effectuaient encore en toute impunité sur ce continent il n’y a pas si longtemps que ça. Les seuls pays encore sous le joug de valets locaux de Washington en Amérique du Sud sont en fait la Colombie narcotrafiquante, fasciste et agressive d’Alvaro Uribe l’exterminateur de syndicalistes et de paysans, ainsi que le Pérou totalitaire (voter dans des boîtes transparentes sous les yeux de soldats armés, ce n’est pas démocratique, peu importe l’avis positif borné de Washington là-dessus). Cuba a de plus enfin pu profiter d’un retour d’ascenseur lorsque le Venezuela et l’Angola lui ont apporté leur aide après les ouragans de l’automne dernier.

Nous souhaitons une excellente fête nationale à tout le peuple cubain, ainsi que toujours plus de succès dans l’avenir!

Hasta la victoria siempre!

Publicités

28 Réponses to “50 ans de révolution à Cuba, tout est près pour se rendre à un siècle”

  1. redfuture said

    Votre blog gagnerait à ajouter des hyperliens vers les faits que vous citez, cela appuyerait ces faits importants.

  2. gvsan said

    « Rappelons que la ressource naturelle nationale des cubains n’est autre que le sucre. »

    Le nickel est en forte hausse.

    Également, selon wikipedia et problablement le gouvernement de France, la croissance est de 8% (6,5% pour la CIA), sois une forte hausse digne des pays émergents et plus que le Brésil avec 5,4%.

    Néanmois, pour ne pas faire de double-mesure, il faut rappeler les milliers d’exécutions, les lacunes en liberté d’expression et la torture. Je ne dit pas que les autres pays ne font pas cela, mais aucune double-mesure.

    Je ne connais pas les réels intentions de Cuba dans les différentes guerres. Il faudrait faire une étude la-dessus.

    Bonne fête Cuba qui a été meilleur que bien des pays du continent.

  3. gvsan said

    Juste rappeler que cuba à un PIb de 11,000 par capita (94ième) à côté de la Roumanie et du Kazakhstan. Comme quoi, cela démontre la bonne gestion cubaine.

    https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/rankorder/2004rank.html

  4. sylvainguillemette said

    Redfuture, vous avez raison. Nous l’avons fait dans nos antécédents billets portant sur ce sujet en particulier. Un camarade devait se charger de faire un billet sur le 50e, mais il n’a malheureusement pas pu trouver de temps pour ce avant le 1er janvier 2009. Bien désolé.

    Sinon, je vous conseille «Le socialisme à la cubaine» comme bonne source de renseignements sur Cuba, ou même les sites de l’O.N.U., l’OCDE, etc.. Un article ou plusieurs de Cyberpresse rapporte également ces faits et si vous tapez le sujet sur internet, vous tarderez pas à trouver ce que vous cherchez, sans nécessaire passer par des blogues, mais bien des sites officiels et des sources reconnues par les instances internationales actuelles, peu fiables peuvent-elles être quant à la création de richesse et le partage de celle-ci. N’importe, qui pourrait alors, se dire plus fiable que les autres, si vous jugez celles-ci inacceptables?

    Bonne recherche, en attendant que le billet sorte sur le 50e de la révolution cubaine, citant je l’espère, ses gains indéniables. Car si vous cherchez sur internet, il vous sera facile de trouver les bilans cubains, ils sont rendus publiques. Ainsi que les missions humanitaires au Venezuela et le reste de l’Amérique latine, alors qu’elle a elle-même besoin d’aide.

    @ Gvsan

    « Également, selon wikipedia et problablement le gouvernement de France, la croissance est de 8% (6,5% pour la CIA), sois une forte hausse digne des pays émergents et plus que le Brésil avec 5,4%.

    Néanmois, pour ne pas faire de double-mesure, il faut rappeler les milliers d’exécutions, les lacunes en liberté d’expression et la torture. Je ne dit pas que les autres pays ne font pas cela, mais aucune double-mesure. »

    C’est vrai, aucune double-mesure, mais j’étais déjà contre la peine de mort, alors c’est relatif. Mais rappelons également que les socialistes de Cuba ont converti plusieurs peines de mort en prison à vie, malgré l’évident mécontentement de la population qui ne voulait que se venger. Vous en trouverez au moins un exemple dans «les Guérilleros au pouvoir» et ce n’était pas le seul.

    Quant aux libertés d’expressions, Voltaire, Lamrani avait bien illustré la double-mesure avec Washington, cette dernière punissait plus sévèrement les dissidents états-uniens que Cuba ne le faisait avec ses dissidents. Ensuite, la liberté d’expression, certes, pour dénoncer les traîtres, etc., je n’ai rien contre. Mais lorsque que cette liberté d’expression donne le droit à un dissident de cracher sur le socialisme pour vénérer le capitalisme -exploitant-, je propose que l’on isole la situation., tout en la gardant très publique, et que l’on fasse un réel débat de fond, chaque fois, que la question se soulève.

    En voulant abolir la propriété privé, c’est surtout afin d’éviter que ne retourne le droit d’exploitation d’une majorité par une minorité, ou d’une exploitation quelconque en fait.

    Ils ont le droit de chialer, mais n’oubliez pas que les bourgeois de par le monde, dont ceux des États-Unis, vont bien plus loin que ça, en faisant exprès de forcer les écarts entre riches et pauvres. Par exemple, les riches bourgeois hôteliers de Cuba peuvent mieux rémunérer un labeur qu’un compétiteur, mais se faisant, il démolit le travail accompli sur une longue période par les socialistes qui visent, par essais erreurs, d’éradiquer ce modèle. Les groupes principaux de dissidents cubains sont financés à même les poches des contribuables états-uniens, à coups de dizaines de millions par année, sinon plus car au moins une preuve que leurs activités furent financés une année, à coups de centaines de millions de dollars. Les États-Unis investissent des centaines de millions de dollars par année, afin de briser le socialisme de Cuba. Ils financent également des activités terroristes antisocialistes, contre le gouvernement et les civils. Ils font exploser des bombes dans les hôtels, les discothèques et font exploser des avions bourrés de civils. Luis Posada Cariles a été financé, armé et entraîné par la C.I.A., qui n’hésite jamais à former des terroristes de par le monde.

    Ils créent une contre-révolution, leurrant le prolétariat que cela serait bon pour eux, etc.. Mais regardons justement ce qui se passe ailleurs, dans les autres pays du tiers monde, qui ne sont en rien comparables au plan des services publics, à Cuba. Aussi, imaginez ce que deviendrait Cuba, si elle pouvait faire des ententes avec des pays de par le monde, comme un Québec indépendant qui jusqu’ici, suit un parcours non si loin idéologique, avec son système d’éducation universel et son système de santé universel. Sur une certaine base, un Québec indépendant, non-dépendant du carcan idéologique d’Ottawa, confirmant son idéologie par sa constitution, serait avantagé par de telles ententes. Sur des services de base seulement, puisqu’il est à considérer qu’il faille restreindre le commerce localement, afin d’éviter de polluer d’avantage cette planète qui est jusqu’ici, la seule habitable que nous ayons.

    Le problème que les capitalistes n’osent pas avouer, c’est que leur système économique est encore plus dépendant de l’impérialisme que le nôtre, et à tout de moins, le nôtre, peut faire survivre un bout de temps une population, tout en respectant l’environnement et une équité entre humains. L’autre, dans un seul pays, serait pire encore que le socialisme, car nous pourrions pratiquement y voir une réplique des systèmes féodaux, avec ses PDG ultra-riches, puisque les richesses cartellisées à fond, et ses serviteurs prêts à tout pour eux, puisque mercenaires.

    Un système économique dans un seul pays comme Cuba, à long terme, ouf… Et oui, le Nickel monte, mais comme le sucre, c’est variable. Et on ne peut toujours pas comparer Cuba au Québec. Nous sommes avantagés, c’est sûr. Ça leur coûtera cette année, de 10 à 20 milliards de reconstruction! Pratiquement aucune aide concrète, sauf de la part des mêmes pays que toujours, Russie et Chine.

    « Je ne connais pas les réels intentions de Cuba dans les différentes guerres. Il faudrait faire une étude la-dessus. »

    Cuba est internationaliste, elle défend toutes les batailles socialistes ou arborant une libération de peuple. Elle n’a aucun intérêt impérialiste, matériel ou du type à l’étranger. Elle a fait l’Angola, y a envoyé des dizaines de milliers de soldats, afin de libérer le peuple angolais, sans même recevoir une goutte de pétrole. L’Angola est riche en pétrole et l’enjeu y était justement, pétrolier.

    Che Guevara est allé faire son tour également. Je vous conseille «Cuba:Une Odyssey Africaine». Incroyable…

  5. sylvainguillemette said

    Ultra-pauvre, ça, y a pas à dire. Mais ce n’est certes pas d’y ajouter des parasites, juste parce qu’ils possèdent les capitaux. Il faut saisir les capitaux ou à tout de moins se poser les questions pertinentes suivant cette logique de tordus.

    Je crois aussi qu’on a déjà fait le tour de la question sur les supposés «mérites» des bourgeois. Le mythe n’a pas tenu. Même le pro-terrorisme Jacques Saint-Pierre n’a pas su, alors qu’il est lui-même bourgeois, comment défendre l’indéfendable. Il ne nous a livré aucune utilité de sa classe quand je lui ai posé la question.

    Soit dit en passant, j’espère qu’il est du groupe ayant perdu en tout, 50 milliards. Ah l’argent facile…pendant que des humains crèvent de faim et de soif faute du système.

  6. sylvainguillemette said

    Mais tout cela dit, j’espère que le Québec n’en viendra jamais aux assassinats politiques, encore moins à la peine de mort. Et qu’ici, on puisse toujours s’exprimer comme on le fait ici.

    Un Québec socialiste serait tout sauf une antre anti-liberté d’expression je crois. Tout sauf un tortionnaire et un bourreau. Je militerai toujours contre ces crimes inhumains.

  7. sylvainguillemette said

    Oups, désolé le message sur l’auteur du billet qui a rendu son travail!

  8. sylvainguillemette said

    Alors Redfuture, l’auteur cite ses sources, ONU.

  9. sylvainguillemette said

    Notons aussi que si Fidel Castro n’avait pas eu ce soutient populaire si important, il y a fort longtemps que les États-Unis se seraient débarrassé de lui, comme ils ont payés bien plus cher pour le faire avec Saddam Hussein, leur ancien copain!

    Aussi, dès 1961, l’éradication de l’analphabétisme eut lieu. En une seule année! Et vous savez ce que faisaient les copains de Washington en attendant? Ils tuaient des missionnaires dans le Nord de Cuba, ils faisaient la contre-révolution populaire! Ils étaient déjà, en moins de 2 ans, nostalgiques du passé glorieux de la dictature états-unienne et bourgeoise!

    « C’est justement à cause des ouragans de l’automne dernier que les autorités cubaines ont décidé de s’en tenir à de tranquilles célébrations pour le cinquantième, en solidarité avec les personnes dont les domiciles sont toujours en reconstruction. »

    Ce qui est très noble plutôt que de faire comme les conservateurs canadiens et saboter le financement des partis politiques comme le Bloc québécois en enlevant le droit de relever un montant par vote, ce qui est de loin, plus démocratique que de compter sur le financement de personnel. Entendons-nous que les riches peuvent faire de plus gros dons, donc que les gens votant pour des partis bourgeois peuvent plus efficacement financer ce dernier. Le Parti conservateur canadien n’a donc rien à montrer à personne sur la démocratique non plus.

    « une seule personne a trouvé la mort.  »

    Non, le compte a augmenté, mais n’a toutefois pas dépassé celui des États-Unis, le pays le plus puissant du monde.

    Très bon texte camarade!

  10. quebecsocialiste said

    Désolé tout le monde, il est vrai que j’ai oublié de citer mes sources cette fois-ci. En fait, je l’ai fait pour la santé, citant l’ONU, et sachez que cette source est tout aussi fiable pour l’éducation et la sécurité civile.

    Pour ce qui est du devoir internationaliste, je vous conseille cet excellent documentaire: « Cuba: Une odyssée africaine » de Jihan El-Tahri.

    Alors que Cuba fête les 50 ans de sa révolution, l’Union Européenne accueille à sa présidence… la République Tchèque! Un état qui se fiche des droits humains et qui pratique la ségrégation raciale sera donc maintenant, pour les prochains six mois, le porte-parole de la moitié du supposé « monde libre »… franchement pathétique!
    Je sens qu’on va connaître bien pire que Sarko l’facho dans les prochain mois. Attachez vos tuques.
    Un billet est à venir sur le bilan de la République Tchèque et la « pertinence » inexistente dont ce pays bénéféciera lorsqu’il critiquera d’autres pays sur leur niveau de droits humains.

  11. internationaliste said

    Je suis en train de lire le livre de Salim Lamrani « Cuba face à l’Empire ». C’est très intéressant, surtout au niveau de l’analyse du terrorisme américain envers Cuba.

  12. kawa1000 said

    Une chance que Pépère Fidel ait pas été capable de se montrer en public; il leur aurait encore infligé un discours interminable sur les « bienfaits » de la Révolution sous un soleil de plomb…

    Ceci dit, si Cuba est un succès et les USA un échec, il serait intéressant de comparer les statistiques d’immigration dans les deux pays…peut-être que M. Guillemette décidera enfin d’aller goûter aux joies du paradis prolétarien!

    Dépêchez-vous! Quand les cubains apprendront qu’ils en ont encore pour un demi-siècle de « bonheur socialiste », je prévois une pénurie de tripes de tracteur (qui comme chacun sait, loge aisément 30-40 « ennemis de la Révolution » en route vers Miami!)

  13. redfuture said

    Citer ces sources c’est bien, les mettre en hyperlien dans le texte c’est encore mieux! Mais en même temps je sais que ça prend du temps à faire, je ne faisais que faire une critique que je veut constructive afin d’améliorer ce blog, en même temps je sais que je n’ai pas trop à parler je ne prends pas le temps d’en faire un moi-même, alors je peux bien comprendre que d’aller chercher les documents sur le net et de les mettre en hyperlien à chaque fois peut-être fastidieux.

  14. internationaliste said

    Le taux de mortalité infantile est plus bas à Cuba qu’aux États-Unis et si on compare avec le reste de l’Amérique Latine la différence est encore plus flagrante.

  15. sylvainguillemette said

    « Une chance que Pépère Fidel ait pas été capable de se montrer en public; il leur aurait encore infligé un discours interminable sur les “bienfaits” de la Révolution sous un soleil de plomb… »

    C’est le même Kawa1000 qui ne lisait pas mes réponses entièrement, parce que lire et Kawa1000, ça fait deux. Et que les discours de Fidel sont trop complexes pour le petit pois qui lui sert de cervelle.

    « Ceci dit, si Cuba est un succès et les USA un échec, il serait intéressant de comparer les statistiques d’immigration dans les deux pays…peut-être que M. Guillemette décidera enfin d’aller goûter aux joies du paradis prolétarien! »

    Kawa1000 fait encore l’imbécile. personne ici ne nie la pauvreté des cubains, mais sachez cher Kawa1000 que vous devez maintenant ajouter plusieurs milliers de milliards à la dette états-unienne et le fait que cet État terroriste et illégale dans plusieurs dossiers, survit grâce à son impérialisme! Sans impérialisme, pas de pays pour servir ses besoins de base! Sans immigrant mexicains, pas de main d’oeuvre à bon marché pour faire son sale boulot! Sans armes, fini la grande démocratie…

    « Dépêchez-vous! Quand les cubains apprendront qu’ils en ont encore pour un demi-siècle de “bonheur socialiste”, je prévois une pénurie de tripes de tracteur (qui comme chacun sait, loge aisément 30-40 “ennemis de la Révolution” en route vers Miami!) »

    Il y a de plus en plus d’états-uniens qui vont se faire soigner à Cuba, en cachette! Pourquoi? Parce que depuis la mort du système capitaliste qui ne survit que grâce au pillage des prolétaires de par leurs fonds publics pour éponger les dettes bourgeoises, il y a par jour, 2700 états-uniens qui perdent leur maison! Ouf Kawa! En plus, vous légitimez le blocus qui donne à Cuba, ses manques de tripes! Tata!

    Quiconque connait l’histoire cubaine sait qu’elle n’a que fait des gains depuis 1959! C’est difficile, c’est clair, mais pas plus qu’au Ghana, repère par excellence des bourgeois puisque c’est un paradis fiscal! Sinon, les cubains n’ont rien à envier aux habitants du Ghana qui de plus, possède beaucoup plus de ressources naturelles payantes que Cuba! Pitoyable! Ils sont assis sur l’or, mais c’est réservé aux riches! Onnnn!

    Quel clown vous faites! Vous comparez des statistiques économiques états-uniennes, soit le pays le plus puissant du monde, avec celles d’un pays du tiers monde! Non mais quel clown! Même David Gagnon rirait de vous! Crétin!

    Je ne lis jamais les «LUCIDES» comme ce taré de Facal, mais je vais le faire, juste pour démolir cette tarte, par plaisir!

    «En 1867, Médéric Lanctôt réussit l’exploit de regrouper 26 corps de métier dans une association inspirée des mouvements socialistes européens d’alors. Il milite vaillamment au nom de la classe ouvrière. Des milliers de personnes viennent à ses assemblées publiques. À un certain moment, il inquiète sérieusement l’establishment.

    Mais il veut ensuite transformer son mouvement en parti politique. Quand il se présente aux élections, la machine politique de George-Étienne Cartier l’écrase impitoyablement.

    Au début du XXe siècle, un autre homme extraordinaire, Albert Saint-Martin, organise des cours du soir pour les ouvriers, milite pour les droits des femmes, lutte contre la montée du fascisme. Mais au plan électoral, il ne connut que l’échec et la déception.»

    D’abord, ses deux premiers paragraphes que voici, ne sont que des constats des élections! Mais nous savons tous que même si j’obtiens 98% en disant que la Terre est plate, elle sera toujours ronde, plus ou moins ovale! L’appui populaire ne donne pas la raison. Bien désolé monsieur Facal!

    «Regardons cependant les choses en face. Aux dernières élections, Québec solidaire a obtenu 21 000 votes de moins qu’en 2007. De moins. Ce n’est pas particulièrement un signe de progrès. Malgré l’effondrement de la participation, le PLQ, lui, a obtenu 49 000 votes de plus, et le PQ a progressé de 14 000.»

    Pareil! C’est juste un constat de la popularité. Kawa1000 passe autant pour un con que son acolyte JLP. L’art de se démolir tout seul! Mais encore, cela donne t-il raison à quelqu’un qui soutient un système parasitaire, non-viable et qui s’effondre de plus, à tous les 30 ans, si le prolétariat ne se sert pas la ceinture d’avantage pour éponger les dettes des bourgeois? Aucunement!

    C’est rare d’être autant dans le champs que Facal. Si c’est tout ce que vous avez trouvé monsieur Kawa1000 le militariste pro-terrorisme, ce n’est pas assez, désolé. Je le croyais plus intelligent que ça!

    «Peut-être la crise économique donnerat-elle un souffle nouveau à la gauche radicale. Mais dites-moi: vous sentez, vous, un grand désir chez les Québécois d’alourdir les impôts?…..

    ….Mais quand ils ont emprunté le chemin électoral, ils ont découvert qu’il n’y a pas beaucoup de votes à cueillir à l’extrême gauche. C’est tout ce que je dis. Mais je le sais: de leur point de vue, je suis un cas désespéré.»

    Il a raison, c’est un cas désespéré! Sinon, il appuie tout bonnement, comme vous appuyez vous le terrorisme, l’exploitation des êtres humains par leurs semblables. C’est tout dire la pertinence d’un type, qui rappelons-le, nous défend ici, un modèle où une minorité bourgeoise très infime peut profiter du labeur des autres, des majoritaires prolétaires en l’occurrence. Ce, en ayant tout simplement les capitaux nécessaires pour le faire.

    Mais comment déjà, trouve t-on des capitaux divins pour s’enrichir sur le labeur des autres? Facile! Loterie! Héritage! Antécédente exploitation! Financement des fonds publics! Bref, c’est un tas d’assistés sociaux qui nous exploite! Sans le labeur et les poches des prolétaires, les bourgeois crèvent de faim, comme c’est actuellement le cas pour des milliers d’entreprises à travers le monde! Parce que c’est simple! Leur vie est basée sur un parasitisme!

    Et pour la cartellisation, elle est indéniable! Et je me demande où Facal ou Kawa1000 prendront leurs statistiques inverses à celles des bourses internationales sincèrement. Sur Terre, il y a 10 000 000 de millionnaires! Ce qui fait un gros 0.15% de la population mondiale! On repassera côté partage des richesses ha ha!

    Cré Facal! Cré Kawa1000!

    Et je me demande ce que pense Facal des actes terroristes israéliens! Quelle drôle de coïncidence cela ferait qu’il les appuie! Qui connait ses positions ici?

  16. sylvainguillemette said

    Que de logique! Selon Facal, toujours, si la majorité terrienne croit que la Terre est plate, ainsi soit-il! Et c’est ce que Kawa1000 me sert comme argumentaire pour critiquer Cuba, que lui-même compare avec le pays le plus puissant du monde! Que de pertinence!

    Incroyabale!

  17. sylvainguillemette said

    «Mais en même temps je sais que ça prend du temps à faire, je ne faisais que faire une critique que je veut constructive afin d’améliorer ce blog, en même temps je sais que je n’ai pas trop à parler je ne prends pas le temps d’en faire un moi-même, alors je peux bien comprendre que d’aller chercher les documents sur le net et de les mettre en hyperlien à chaque fois peut-être fastidieux.»

    Mais néanmoins Redfuture, vous aviez tout à fait raison!

  18. sylvainguillemette said

    Et avant que Kawa1000 ne nous dise qu’il y a de la prostitution infantile, Robert Gilet, à Québec, a su aussi se satisfaire dans les limites de son propre État!

  19. quebecsocialiste said

    Eh camarades! Le lien tout seul de Kawa 1000 vers le texte de merde de Joseph Facal s’est fait bouffer par le système anti-spam.
    Je le remet ou pas?

  20. internationaliste said

    Kawa 1000 est profondément hypocrite car il se fiche complètement du sort des Latinos-Américains qui croupissent dans la pauvreté dans nombre de pays d’Amérique du Sud et qui sont condamnés à vivre dans des favelas ou bidonvilles.

  21. sylvainguillemette said

    Si Kawa1000 se fiche des palestiniens qui meurent sous les ADM israéliennes et les armes chimiques, dont le phosphore blanc, c’est clair qu’il se fiche pas mal des latino-américains. Sinon, il peut constater son impertinence par les vestiges du capitalisme dans l’Amérique latine!

    Chacun son trip, mais parmi les siens, Kawa1000 a le terrorisme.

  22. jeanlucproulx said

    «la prise de pouvoir légitime des révolutionnaires»

    Depuis quand un coup d’État et une dictature sont-ils révolutionnaires?

  23. internationaliste said

    Donc si je comprends bien les coups d’État financé par les États-Unis, comme celui qui a renversé le président Aristide pour ramener au pouvoir les escadrons de la mort duvaliéristes n’est pas légitime?

  24. quebecsocialiste said

    @Internationaliste

    Et n’oublie surtout pas le coup d’état en Afghanistan! L’occupation illégitime du pays par nos jeunes soldats que JLP envoie lâchement se faire tuer, tout cela au nom de la bourgeoisie et du dictateur Karzaï! Et ça pense posséder la moindre parcelle de crédibilité pour critiquer une révolution APPUYÉE MASSIVEMENT PAR LE PEUPLE CUBAIN en plus!? Pffff! Double mesure JLPiste, comme d’habitude…

  25. sylvainguillemette said

    « Depuis quand un coup d’État et une dictature sont-ils révolutionnaires? »

    Si l’appui à Fidel Castro n’avait pas si été si majeur, Washington aurait depuis longtemps renversé les socialistes de Cuba. Ça aurait coûté moins cher que d’envoyer des troupes en Irak, etc… Sinon, cela confirme l’enjeu impérialiste! Bref, vous perdez dans un cas ou l’autre!

  26. krymz said

    cuba, si!

  27. sylvainguillemette said

    Cuba, si!

  28. quebecsocialiste said

    Cuba, si!
    Hasta la victoria siempre!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :