Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Archive for 5 janvier 2009

Un avoeu pertinent et compromettant pour les forces canadiennes et israéliennes

Posted by sylvainguillemette sur 5 janvier, 2009

«Voici la preuve qu’Israël utilise des ADM sur Gaza. Je confirme que pour en avoir tiré en Afghanistan, qu’il s’agit bel et bien de Phosphore Blanc, connu sous l’abrégé WP.

Donc, j’ai commis sans le savoir, un crime contre l’humanité lors de la mission Canadienne en Afghanistan, respectant ainsi mes ordres reçus d’un supérieur. Israël en commet quotidiennement.

clip_image0021

Voici un obus au phosphore blanc. On peut reconnaître cette munition par sa couleur blanchâtre. J’ai eu l’occasion de manipuler deux de ces engins de destruction massive lors de ma carrière militaire au sein du 5ièmeRALC, des Forces Armées Canadiennes. »


C’est ici l’avoeu d’un camarade dont j’admire le courage énorme d’avoir osé parler de ce qu’il a pu faire en Afghanistan, au nom de la reine d’Angleterre et de nos dites «valeurs canadiennes». Ce camarade ose en effet, malgré les potentiels problèmes que cela importe, dénoncer un non-respect du droit international, et de la part d’Israël en premier lieu, et du Canada lors de sa mission en Afghanistan. Il sait très bien qu’il risque gros à dévoiler ainsi la criminalité de l’État canadien.

Et nous pouvons maintenant, également, mieux comprendre le soutient inconditionnel d’Ottawa et du ministre Cannon -ce gouvernement complice, de par son mutisme- envers des crimes commis par Israël contre l’humanité. Rien d’étonnant, puisque le gouvernement Harper, s’il avait été au pouvoir en Mars 2003, nous aurait engagé sur le front irakien, brisant donc ainsi, encore une fois, le fameux droit international si vanté.

Nous connaissons aujourd’hui le malheureux constat de l’échec irakien…et du nombres de tombes creusées.


Et voici se que dit wiki sur le phosphore blanc :

«Le phosphore blanc (aussi appelé phosphore jaune) est un allotrope commun de l’élément chimique phosphore qui permet des utilisations militaires extensives comme agent incendiaire, agent de protection par écran de fumée, et comme un composant d’arme anti-personnel capable de provoquer des brûlures graves. Couramment utilisé en tant que fumigène, il devient une arme chimique lorsqu’il est utilisé directement pour ses capacités offensives. Le protocole III additionnel à la Convention sur certaines armes classiques de l’ONU, signé en 1983, interdit son utilisation offensive, qui est considérée comme un crime de guerre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phosphore_blanc


Les crimes de guerre ne peuvent être tolérés, ils ne doivent pas l’être.


(Note importante: Merci à la permission du camarade concerné, pour avoir braver les instances militaires qui n’hésitent pas à violer les lois internationales, tout comme leurs alliés. J’insiste aussi pour dire que l’article est en partie fait par ce camarade en question.)


Posted in Actualité, Afghanistan, Armée, Armée canadienne, Armes, Article, États-Unis, Bush, Canada, Conservateur, Conservateurs, Crime contre l'humanité, Crime de guerre, Droite, Guerre, Internationale, Irak, Israël, Lettre ouverte, Militaire, Palestine, Sionisme, Terrorisme, Terrorisme étatique, USA, Vidéo, Violence | 53 Comments »

Lettre envoyée à l’Assemblée nationale ce 5 janviers 2009

Posted by sylvainguillemette sur 5 janvier, 2009

5 janvier 2009

Cher président de l’Assemblée nationale,

(Vous noterez que j’ai mis l’accent sur certains termes, en les soulignant en caractère gras. Je visais à attirer votre attention sur des termes qui définissent des crimes cités ci-dessous, pour défendre ces mêmes crimes. Sinon, les autres caractères gras ne visent qu’à attirer votre attention.)

Cette lettre se veut d’un objectivisme totalement impartial, qui donc, ne prendra aucune des parties citées dans ce texte, ni même l’excuse de quelconque crime commis contre l’humanité par une ou l’autre des parties.

D’abord, vous n’êtes pas sans savoir que l’État d’Israël (1) occupe en ce moment les territoires palestiniens illégalement, selon toutes les lois internationales alors en vigueur. Et que bien entendu, les palestiniens narguent Israël avec leurs roquettes et d’autres moyens très limités.

Bien, attardons-nous ici aux termes. Je tâcherai d’être aussi efficace que bref.

ADM

D’abord, prenons les Armes de Destruction Massive. Vous savez? Les «ADM», ce terme pour lequel le président des États-Unis, en 2003, a impunément envahi l’Irak, résultant un bon million de morts irakiennes et des guerres de factions violentes et terrorisantes pour le peuple irakien.

Bref, le Hamas ne possède point de ces technologies aux seules efficacités destructrices, mais commet tout de même des crimes contre l’humanité (2)… Mais Israël, elle, en possède en grande quantité.

Elle possède des armes chimiques, bactériologiques et nucléaires. Ces dernières, les nucléaires, on peut en trouver chez les détenteurs d’Armes Nucléaires, enregistrés dans le registre de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique, l’A.I.E.A., la police des ADM. Sauf qu’Israël est le seul État du monde à en posséder, sans pourtant faire partie de ce fameux club sélect détenteurs d’ADM (3). Elle n’a aucun compte à rendre, alors que d’autres subissent sanctions, invasion et humiliation pour de simples soupçons (Iran). C’est à vous d’y voir, chers élus.

D’autres pays en possèdent également, vous n’êtes pas sans le savoir. À vous, maintenant que je vous y invite, d’être cohérent avec le droit international qui devrait s’appliquer partout sur Terre et que vous dites tous reconnaître. Une ADM est une ADM, autant en Irak, en Israël, qu’en Amérique du Nord. Soit on peut posséder des ADM, soit on ne peut tout simplement pas en posséder.

En ce moment règne un état de DOUBLES-MESURES, qui ne persiste que parce que vous ne le condamnez pas. Une simple condamnation de cette DOUBLE-MESURE ne vous rend aucunement responsable des crimes perpétrés par ces États voyous qui bafouent ainsi les droits humains et les lois internationales selon l’aspect que l’on le conçoit ou que l’on devrait le considérer ici au Québec, je l’espère.

On est pour, ou contre les crimes commis à l’endroit de nos semblables humains, peu importe qui commet le crime. Suffi d’être cohérent.

Crimes de guerre

Si vous avez suivi le concept de ma première remarque portant sur les ADM, vous avez donc déjà compris que j’en viendrai au même point sur cet aspect.

Certes, il est probable que le Hamas ne fasse aucun prisonnier cette nuit, ni la prochaine, mais si le constat contraire peut également se confirmer, soit. Accusons-les, sinon, d’exécuter des prisonniers. Mais attendons les faits. Ensuite, si tel est le cas, vous pourrez affirmer que ces derniers ne respectent pas les lois de guerre, ces lois qui définissent nos pouvoirs de commettre des CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ finalement. De toute façon, certes, leurs seuls lancements de roquettes suffiraient à les inculper de crimes de guerre, puisqu’il y a ici une attaque contre des civils, délibérée.

Sauf qu’Israël commet également des CRIMES DE GUERRE et exécute elle aussi des prisonniers. Son armée tire par exemple, et les archives de RDI ne pourront que confirmer, du phosphore blanc sur les zones habitables et habitées de Gaza, ce qui constitue en effet, si vous êtes aussi neutre que vous le dites, un CRIME DE GUERRE. Cette arme chimique pulvérise tout sur son passage et fut déclarée «de destruction massive» dû à sa large superficie d’efficacité.

Sinon, Israël pilonne Gaza, une ville habitée par plus d’un million de palestiniens, bref, d’êtres humains comme vous et moi, avec des bombes de plusieurs kg d’explosifs. Il faut être dupe pour croire que celles-ci ne tuent que des militants de quelconque branche palestinienne (qui n’occupe que SON propre territoire en fait), sans faire des dommages collatéraux, des décès parmi les civils par exemple. Se faisant, Israël ne fait plus que commettre de simples CRIMES DE GUERRE, mais bafoue systématiquement tous les droits internationaux qui ne sont en fait pas appliqués, que parce que VOUS NE LES CONDAMNEZ PAS tout aussi catégoriquement qu’ils sont bafoués.

Sinon, d’harceler un peuple occupé est déjà classé, selon les lois internationales, de CRIME DE GUERRE. Ainsi que la torture des prisonniers. Or, le Canada, sous Stephen Harper à tout de moins, a ordonné la torture de prisonnier, dont d’un enfant-soldat nommé Omar Khadr. Ce qui déjà, place le Canada dans une position extrêmement gênante pour se porter juge de quelconque situation ailleurs dans le monde.

Dois-je vous rappeler chers parlementaires, que les États-Unis ont aussi torturé nombres de prisonniers, donnant donc encore, un DOUBLE-SENS au terme DROIT INTERNATIONAL et torture?

Et je n’aurais qu’à ajouter les pays qui continuent d’utiliser des mines anti-personnelles pour démontrer la parfaite incohérence de nos instances démocratiques. Passons à autre chose, les crimes de guerre semblent tout simplement trop courants en notre ère, comme jadis finalement, pour qu’ils soient jugés par votre instance.

Crimes contre l’humanité

Maintenant, prenons les crimes contre l’humanité, derniers, mais non les moindres des contradictions qui m’inquiètent.

Ce crime-ci constate une atteinte au droits humains, alors nul besoin de vous expliquer le droit de vivre, je l’espère. Tout le monde à l’Assemblée nationale, j’ose l’espérer, saura reconnaître le droit de vivre à un être humain. Et si oui, vous devez donc lire ce qui suit.

Terroriser une population civile, non-souscrite à ce type de harcèlement, est selon moi, un crime contre l’humanité. Or, nous pouvons je crois, affirmer que les tirs de roquettes palestiniennes terrorisent les habitants d’Israël, mais non plus que les bombes israéliennes qui elles, frappent leurs objectifs de plein fouet, ainsi que ses passants voisins, souvent civils.

Mais encore, de quel droit peut-on mettre sous enclos une nation? Est-ce que le Québec, indépendantiste soit-il ou non, peut accepter qu’une autre nation, tout comme la sienne, puisse être mise sous verrou de la sorte? Est-ce que ma capitale, mon État, non-nécessairement désiré, peut à tout de moins condamner cette mesure moyenâgeuse que l’on fait subir aux palestiniens? Les derniers humains mis sous verrou dans le même type de cause furent justement les humains de croyance juive, par les allemands NAZIS et leurs comparses. Vous n’êtes pas sans savoir que les territoires palestiniens sont isolés, bouclés et parsemés de points de contrôle où ils sont systématiquement humiliés par l’occupant.

Sinon que les exécutions soudaines sont communes pour les tireurs d’élite israéliens, tout comme probablement, ceux de l’autre camp. Et que pour ce qui est du reste des droits, il n’enfreint pas moins les règles d’un côté que de l’autre. Le non-respect de toutes les chartes semble bien partagé chez l’ensemble des nations humaines, quelque religion ou croyance que ce soit.

Terrorisme

Ici, je ne m’attarderai qu’au mot. Terrorisme.

Ce dernier s’apparente à une situation terrorisante pour quiconque, sauf peut-être les ennemis de X en uniforme en attente d’un conflit avec un ennemi Y. Ces derniers savent à quoi s’en tenir lorsque par exemple, ils occupent un territoire ennemi. Sinon, ce qu’un ennemi désirant un même territoire peut leur réserver, cela fait partie de leur boulot comme on dit.

Mais lorsque l‘on parle de terrorisme, nous parlons surtout de civils terrorisés par des actions militaires, terrorisantes.

Par exemple, le tir de roquettes aveugles, pour un israélien habitant Sdérot, peut certes nous paraître agressant et terrorisant. Je ne m’en cacherai pas, ayant moi-même deux enfants et en attendant un troisième, je me vois mal bien évoluer dans de telles conditions. C’est un fait je crois, de parler de terrorisme ici.

Cependant, les bombes israéliennes, les tirs d’artillerie et les tirs des flottes israéliennes touchent leurs cibles et les passants, en causant également de graves dégâts dans l’infrastructure de Gaza. Elles sont précises, destructrices, mais malgré tout, détruisent des vies humaines non-engagées dans ce conflit ARMÉ, alors que ces mêmes familles concernées, dans un système n’acceptant pas la DOUBLE-MESURES, pourraient livrer un combat démocratique, sans verser une seule goûte de sang comme vous et moi, parlementaires.

Mais pour cela, toutes les parties doivent jouer le jeu et non pas une seule d’entre elle, comme c’est actuellement le cas, du moins des punitions et sanctions internationales si j’ose dire.

Et là, je ne parle que d’Israël, car je n’en finirais pas avec le dernier siècle qui vient de se terminer.

Le terrorisme peut également se retrouver sous plusieurs autres formes, dont le maintient d’une force occupante sur un territoire occupé, mais pourtant pleinement souverain. Seriez-vous prêts, vous, parlementaires, à subir l’occupation d’une quelconque nation adverse, peu importe sa volonté?

Conclusion

Bref, ici, je n’ai exprimé que mes principales préoccupations. Mais se faisant, je vous invitais également à condamner les crimes, et des palestiniens occupés, mais des israéliens occupants également.

Et c’est ici que ma demande se débute réellement…

Chers parlementaires, je vous demande d’affirmer, d’une seule voix, votre opposition des plus féroces envers les crimes commis de part et d’autre, par le Hamas et le parti au pouvoir à Tel-Aviv concernant ces crimes graves cités ci-haut. Soyez sans pitié si vous le voulez, mais soyez-le de part et d’autre des parties citées. L’État d’Israël est resté trop longtemps impuni et les condamnations contre les palestiniens elles, n’ont jamais cessé depuis une quarantaine d’années déjà. Les deux partie sont coupables, mais une seule paie réellement le tribut et rend des comptes à la dite communauté internationale (C’est vous ça!). 

(1) Ce qui n’engage donc pas l’ensemble de ses habitants, mais bien ceux qui ont gagnés leurs élections, qui ont voté pour le parti responsable des actes cités.

(2) Car quiconque tue un être humain, commet un crime contre l’humanité.

(3) Si le droit international était respecté, nul n’en posséderait. Ne reconnaissant pas ce fait, vous tombez spécifiquement dans la zone dont je parle, celle qui permet des DOUBLES-MESURES. Toutes les parties doivent rendre compte de leurs ADM.

Posted in Lettre ouverte | 33 Comments »