Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Fierté socialiste

Posted by quebecsocialiste sur 22 février, 2009

Jacques Lanctôt - Gros mots

 Retour sur la controverse entourant Sylvain Bouchard, animateur typique d’une radio poubelle de Québec City, qui avait fait un appel en onde à arracher la photo de Francoise David d’une page d’un manuel scolaire abordant le féminisme. Écrit par Jacques Lanctôt, voici le texte « gros mots », qui se veut également la critique d’une société qui a une peur maladive des mots:

A-t-on peur des mots au Québec, à ce point qu’on tente toujours de faire peur au monde, de discréditer une personne ou d’attiser des haines en traitant quelqu’un, sur la scène publique, de «gros mots», tels marxiste, socialiste, syndicaliste, communiste ou soviétique? En criant à l’endoctrinement et au lavage de cerveau? Ça pogne encore, ça?

C’est quoi l’affaire de Sylvain Bouchard et d’une station de radio de Québec qui pensent faire peur au monde avec de telles épithètes? Et le pire, c’est qu’ils réussissent… du moins, à faire sortir de ses gonds la principale personne visée, Françoise David.

Admettons-le, c’est carrément grotesque. Un jeune-vieux schmouk, émule de Duplessis sans doute sans le savoir, qui surfe sur la vague gluante de l’antisyndicalisme primaire, tente de convaincre ses auditeurs de dénoncer une personne publique pour ses idées de gauche, en utilisant des termes dignes de la guerre froide, c’est-à-dire il y a plus d’un demi-siècle, à l’époque où on mettait les gens sur une liste noire pour avoir manifesté des idées de solidarité avec les plus démunis de la société. Est-ce que de tels propos gnochons peuvent encore faire recettes aujourd’hui comme ils ont fait recettes, il y a trente ans, lorsque des fanatiques dénonçaient la pièce de Denise Boucher, Les fées ont soif?

Au lieu de s’indigner, Françoise David devrait être fière. Non pas de susciter une telle réaction, c’est de bonne guerre, mais d’être qualifiée de socialiste. Je sais bien que Françoise David est davantage outrée de cet appel à la violence à peine déguisé. Demander de déchirer une page d’un livre, c’est inciter à la haine, c’est évident, mais là encore, c’est de bonne guerre. Moi aussi je les «aguis» ces petits fascistes à la con, ces petits baveux qui parlent à travers leur chapeau et qui déblatèrent sur tout ce qui se fait à gauche, sur les luttes sociales, sur les revendications syndicales, sur ceux qui rêvent qu’un autre monde est possible, sur les indépendantistes, sur Chavez, sur Morales, sur Cuba, sur les Palestiniens, etc.

Amir Khadir a récemment lancé, dans un geste symbolique, sa chaussure sur une affiche du présumé criminel de guerre George W. Bush, pour appuyer le journaliste irakien et aussi pour protester une fois de plus contre les politiques génocidaires de l’ex-bourreau de la Maison Blanche. J’avais applaudi à ce geste dans une chronique précédente tandis que Khadir recevait une pluie d’insultes. C’est de bonne guerre! Quand on lutte, on dérange, on va à contre-courant, on est minoritaire, et on risque fort de manger une claque, comme on dit. Je ne vois pas pourquoi il faudrait se plaindre de cela. Ceux qui décident de lutter ne sont pas des victimes.

Je dois avouer qu’il faut être cuirassé quelque peu. Moi, on continue de me traiter de tous les noms, y compris de terroriste, d’extrémiste, de gauchiste et, bien entendu, de séparatiste et d’ex-felquiste. Avec mes chroniques sur Cuba, je m’imagine bien que je suis à contre-courant des idées dominantes et qu’une bonne partie de la population me considère comme un aveugle, un fou, un maudit communiste, un dangereux castriste, un révolutionnaire, un vendu, un utopiste et quoi encore? Je le répète, il faut s’y attendre. Car il y a deux façons d’être libre: lutter, avec toutes ses conséquences, ou laisser faire.

Au début des années soixante, nous n’étions qu’une petite poignée à manifester dans les rues de Montréal en faveur d’un Québec libre et socialiste. On nous criait des bêtises, on nous insultait, on nous agressait. Nous étions des sales, des barbus, des détraqués, des homosexuels, de dangereux révolutionnaires. Les temps ont changé et nous ne sommes plus aussi minoritaires. Nos idées ont fait du chemin et ont conquis bien des cœurs, mais nous sommes toujours minoritaires, il ne faut pas s’illusionner, et l’intolérance est toujours aussi omniprésente comme le prouvent ces propos d’un triste animateur de radio.

Alors, Françoise, oublie ce petit con et n’aie pas peur des mots. D’ailleurs, Québec solidaire devrait s’appeler, selon moi, le Parti socialiste du Québec. Tous les pays ont le leur, du Chili à la France. Le mot socialiste n’est pas un gros mot. Il ne fait plus peur, sauf à des gnochons, et c’est un beau mot, associé à des expériences et des idéaux fort nobles. Et puis, comme dit la chanson, «j’aimerai toujours le temps des cerises / c’est ce temps-là que je garde au cœur / moi qui ne crains pas les peines cruelles /je ne vivrai pas sans souffrir un jour…»

Publicités

48 Réponses to “Fierté socialiste”

  1. krymz said

    Moi aussi je les «aguis» ces petits fascistes à la con, ces petits baveux qui parlent à travers leur chapeau et qui déblatèrent sur tout ce qui se fait à gauche, sur les luttes sociales, sur les revendications syndicales, sur ceux qui rêvent qu’un autre monde est possible, sur les indépendantistes, sur Chavez, sur Morales, sur Cuba, sur les Palestiniens, etc.

    bon texte, sans nièsage.

  2. sylvainguillemette said

    Je suis entièrement d’accord avec l’auteur. Il n’y a rien de gênant à se faire traiter de socialiste, encore moins de soviétique, puisque le régime visé, l’URSS, n’était point soviétisée. Je suis fier d’être socialiste, de vouloir partager les richesses de ce monde tout en atteignant un but ultime, soit l’abolition de l’exploitation d’autrui.

  3. Jacques said

    Lanctôt élude toutefois la raison principale de ce fameux épisode de « L’arrachage de pages »: la propagande dans nos écoles. Le fait qu’elle soit socialiste, staliniste, séparatiste, féministe ou affreuse à faire peur, on en a rien à cirer (ben en fait, oui, mais là n’est pas la question). Le problème réel, c’est qu’on désinforme nos enfants à l’école, avec la complicité du ministère de l’éducation.

    On tente de faire croire à nos enfants que la David a joué un rôle très important au Québec, ce qui n’est pas le cas. Et, surtout, elle est active politiquement, présentement, ce qui fait qu’on tente, dans les faits, d’enrôler les enfants dans une cause en lui faisant porter une fausse auréole.

    Je suis certain que si un chapitre du même livre d’école parlait du rôle de Harper dans « l’établissement d’une nouvelle ère économique au Canada », vous auriez levé les mêmes boucliers.

    Quand à ce paragraphe:
    « Moi, on continue de me traiter de tous les noms, y compris de terroriste, d’extrémiste, de gauchiste et, bien entendu, de séparatiste et d’ex-felquiste. »

    Eh bien, c’est exactement ce qu’il est, non? J’ajouterais même une épithète: meurtrier. Ils ont quand même tué des gens, lui est ses p’tits copains.

  4. On désinforme nos enfants. Je suis franchement chanceuse, j’ai toujours rêvé de rencontrer une personne détenant la vérité absolue et objective. Dis-moi, quand est-ce qu’on sort de la « propagande », de l’idéologie et des valeurs quand on parle de politique et d’éthique?

    Françoise David n’est pas une matante no name. Elle a milité activement dans le milieu féministe depuis plusieurs années et a fait avancé plusieurs causes de façon concrète. Que tu le veuilles ou non, le féminisme est un courant qui a façonné notre société québécoise et on adhère socialement à certaine de ces valeurs. C’est donc normal d’en parler dans un cours d’éthique sur la société québécoise.
    Et le fait que tu sous-entendes que le ministère de l’éducation avait l’intention de donner volontairement une auréole à Françoise David parce qu’elle est dans QS n’est que trop risible.

    On ne parle pas d’Harper parce que c’est une larve réactionnaire pro-guerre et avec des alliés douteusement religieux et anti-avortement. C’est donc en contradiction avec les valeurs que soutiennent la majorité au Québec (sauf peut-être 2-3 nowhere dans les radios poubelles de Québec) et ça explique pourquoi on ne parle pas de lui.

    Oh et puis, j’imagine que toi tu te réclames du capitalisme : tu mériterais donc amplement l’épithète de meurtrier, à voir le nombre de personnes qui sont mortes dans des guerres de contrôle de ressources et à cause de la pauvreté nationale et internationale.

  5. Jacques said

    Exovirtuelle:

    D’une part, je ne me souviens pas que nous ayons élevé des cochons ensemble. Alors, votre tutoiement, je vous prierais de le réserver à vos copains des piqueries. Vous réagissez exactement comme on pourrait s’y attendre des hystériques militants pour cette soi-disante « vérité » que peut être le socialisme.

    Bien sûr que Françoise David est une no-name, voyons. Le féminisme a existé bien avant elle, et de façon bien plus éclatante et inspirante. Ses petites marches n’étaient que le résultat d’efforts des syndicalistes pour avoir une publicité bien requise. Mais là n’est pas la question. D’une part, le fameux cours en question, je suis contre. Il s’agit d’une risible tentative d’inculquer « les bonnes valeurs » à nos enfants, alors qu’il s’agit en fait d’une responsabilité parentale. La prémisse même de ce cours est une aberration. Un cours d’histoire, en bonne et due forme, aurait rendu un meilleur service que ce torchon pseudo-pédagogique.

    « Et le fait que tu sous-entendes que le ministère de l’éducation avait l’intention de donner volontairement une auréole à Françoise David parce qu’elle est dans QS n’est que trop risible. »

    Ah oui? Connaissez-vous les bonzes de ce ministère? Moi, oui. Il y a des années, ils avaient consultés des gens d’affaires pour tenter de modifier leur cursus au Collégial afin de répondre aux besoins des entreprises québécoises. Quel pourcentage de ces consultations s’est retrouvé dans les programmes? Zéro, bien sûr. Ceux que j’ai rencontrés étaient des pseudo-philosophes poteux dotés d’une incroyable suffisance et de l’assurance de connaître la vie mieux que quiconque.

    « les valeurs que soutiennent la majorité au Québec (sauf peut-être 2-3 nowhere dans les radios poubelles de Québec) »

    Sur quelle planète vivez-vous? Le QS a obtenu quelques maigres votes, et vous affublez le Québec entier de vos délires socialistes? Allons, madame, soyez un peu plus réaliste et sortez de vos blogues gauchistes.

  6. quebecsocialiste said

    @JSP

    « D’une part, je ne me souviens pas que nous ayons élevé des cochons ensemble. Alors, votre tutoiement, je vous prierais de le réserver à vos copains des piqueries. Vous réagissez exactement comme on pourrait s’y attendre des hystériques militants pour cette soi-disante “vérité” que peut être le socialisme. »

    Au vu de l’absence totale de respect que vous inspirez, je crois qu’il est au choix de la personne de vous vouvoyez ou non. Vous et vos insultes gratuites et inutilement provocatrices n’avez rien à y redire.

    « Bien sûr que Françoise David est une no-name, voyons. »

    Ça vient d’invalider le reste de ton commentaire. Tu iras dire ça dans les foyers de femmes battues pour voir…
    Je ne vois pas l’intérêt de vouvoyer un petit être méprisant qui n’arrive même pas à la cheville d’une « no name ».
    Sur un prochain billet alors…

    « Ah oui? Connaissez-vous les bonzes de ce ministère? »

    Des connards de bureaucrates qui n’ont rien à foutre des enfants.
    « NEXT »

    « Sur quelle planète vivez-vous? Le QS a obtenu quelques maigres votes, et vous affublez le Québec entier de vos délires socialistes? Allons, madame, soyez un peu plus réaliste et sortez de vos blogues gauchistes. »

    Il y a toujours 70% de la population du Québec qui rejette catégoriquement vos sales aventures impérialistes, un maigre écart de de +/- 5% qui supporte l’indépendance du Québec et seulement 5% séparent maintenant Québec Solidaire de l’ADCUL/Équipe Nobody.
    Sortez donc de vos blogues de droites monolithiques et pro-censure. Il y a des méchantes bonnes chances pour que les GENS NORMAUX vous donnent un tout autre son de cloche que ce débile méprisant et méprisé de Martineau par exemple…

  7. quebecsocialiste said

    Ce qui est vraiment incohérent dans la position de la droite et des évangélistes dans cette affaire, c’est sans doute le fait qu’ils ne se gênent pas pour hurler au « brainwashing » de nos jeunes pour une page avec la photo de Françoise David dans un manuel scolaire où le féminisme est abordé, mais qu’ils restent muets comme des tombes sur la propagande de l’ARMÉE dans les ÉCOLES et les institutions de SPORT. Ils se pointent dans les écoles et ils montrent aux jeunes à quel point c’est « l’fun » de tirer une cible avec un gun et leur font croire que c’est « l’fun » comme ça dans l’armée…
    Au diable la « défense de la patrie » comme concept central de l’armée on dirait…

    L’Armée n’est qu’une masse de gens endoctrinés (ou que l’armée tente d’endoctriner) dont le principal devoir est de faire le sale boulot de la grande bourgeoisie.

  8. Jacques said

    « Ce qui est vraiment incohérent dans la position de la droite… »

    Vous ne savez pas lire, bien sûr, mais il ne faut pas trop en demander à un séparatiste enragé aveuglé par des doctrines hystériques…

    J’ai dit dans mon commentaire que je rejettais ce cours en bloc, avec tout ce qu’il comporte. L’école doit être là pour transmettre des connaissances, maintenir un niveau d’activité chez les jeunes, assurer une discipline et, surtout, transmettre un goût d’apprendre. Dans certains cas, et c’est très bien ainsi, elle doit aussi aller plus loin et offrir une pédagogie différente pour les élèves avec des besoins spéciaux.

    Les valeurs morales et les orientations politiques ou religieuses ne doivent pas être l’affaire de l’État, comme c’est le cas dans les dictatures, par exemple, à Cuba ou au Venezuela, avec leurs petits manuels du parfait socialiste. La famille (et la communauté immédiate, à la limite) doit être la seule courroie de transmission des valeurs.

    Bien sûr, pour bon nombre de gauchistes, l’État doit tout faire pour eux, allant jusqu’à exiger des places en garderie dès que les enfants ont 6 mois (bien qu’ils exigent, en plus, des congés parentaux de 1 an, et l’avortement libre de toutes conséquences, allez donc trouver un sens à ceci). Il est donc normal qu’ils demandent aussi à l’État d’élever leurs enfants pour eux, puisqu’ils sont sans doute incapables de le faire eux-mêmes.

  9. pwel said

    C’est dur des fois sur le moral (mais jamais sur la morale interne^^) de ne pas faire partie de l’idéologie dominante quand on entend toutes les âneries qui se disent…

    Merci d’avoir mit ce texte là.

    @JSP
    Là faut se brancher… David est une no name ou une dangereuse socialiste qui pervertit la jeunesse? Elle est une loser qui ne s’est même pas fait élire et son parti a récolté un maigre pourcentage aux dernières élection ou une politicienne dangeureusement active qui fait de la propagande?

    Et il ne faut pas aller loin dans l’exploration du féminisme pour savoir que pendant les mêmes époques il pouvait y avoir différents féminismes et que tous ont ouvert différentes voies de compréhension et/ou de contestation.
    Il faut être de bien mauvaise foi pour affirmer que les femmes qui ont lutté au siècle dernier sont plus inspirantes que celles qui ont exactement le même esprit, des décennies plus tard. Pas la même époque historique, pas les mêmes moyens (étrangement…les mêmes enjeux).
    David à contribué à créer un réel dynamisme dans un moment historique où le féminisme n’était pas super in (l’a t’il déjà vraiment été? Mais bon je m’égare encore…). Des gens se sont mobilisés, des cerveaux du monde entier se sont penchés sur des problèmes existants et urgents.

    Détail amusant… Elle a reçu l’ordre du Québec. Décoration que Marcel Dubé, Claude Castonguay, Gaston Miron, Paul-Guy Desmarais, Brian Mulroney, Armand Frappier, Alain Stanké, Marcelle Ferron et Jacques Lacoursière ont également reçu. D’illustres inconnus qui n’ont jamais eu d’impact sur les Québecois?

    Par rapport à la question du vouvoiement; quand on s’exprime dans un lieu ouvert, on n’a pas à contrôler comment les autres s’expriment. J’ajouterais également que la familiarité dans ce format d’interaction n’est pas perçue de la même manière par tous. Par exemple, si ça fait des années que je lis vos commentaires antagonistes, je vous connais. Vous êtes devenu familier, je vois votre nom et je sais déjà le ton que les mots vont dégager. Aux premières lignes, je sais je que je ne me suis pas trompée. Quand la curiosité des premiers temps s’est changée en incompréhension puis encore en agacement… on peut dire que celui qui pond ces lignes est devenu familier.

    Mais j’avoue que certains peuvent se sentir quand même plus confortable à vous vouvoyer qu’à vous tutoyer. Ni voyez pourtant pas un manque de familiarité, ni une tite gêne, mais peut-être juste une envie de garder ses distance.

    Peut-être comme quelqu’un qui met des gants pour ne pas toucher à quelquechose.

  10. jeanlucproulx said

    La chronique de J. Jacques Samson
    Une nouvelle Jeanne d’Arc
    J. Jacques Samson
    05/02/2009 10h47

    Françoise David est une politicienne active, co-cheffe et candidate de Québec solidaire, un parti marginal à connotation communiste et souverainiste qui a recueilli 3,7 % des voix aux élections du 8 décembre dernier. Le choix de cette personne pour représenter les militantes féministes dans le cahier d’exercices du cours d’Éthique et culture religieuse est au minimum une erreur de jugement de la part des responsables du matériel scolaire ou, au pire, une volonté philosophique d’offrir Mme David comme modèle à des élèves du secondaire.

    Ces derniers la reconnaîtront inévitablement à la télévision ou dans les journaux lorsqu’elle apparaîtra en tant que porte-parole de Québec solidaire et ils seront enclins à accueillir favorablement ses propos politiques.

    Le gouvernement du Québec fait la chasse à une entreprise commerciale comme Saputo qui cherche à faire goûter ses petits gâteaux Vachon aux élèves ; il interdit la publicité destinée aux enfants ; il bannit la commandite de certains équipements en milieu scolaire ou de la santé ; il retire tout symbole religieux au nom de la liberté de choix ; mais le ministère de l’Éducation donne à répétition son imprimatur à du matériel qui fait la promotion d’orientations gauchistes ou du syndicalisme.

    Le féminisme n’est pas de gauche, mais la porte-parole de Québec solidaire, à qui on accorde un traitement de vedette, l’est à l’extrême.

    Les parents du Québec constatent depuis longtemps avec impuissance le lessivage de cerveau que les enseignants font subir à leurs enfants. Ce phénomène n’est d’ailleurs pas étranger à la montée de popularité des écoles privées. Outre l’encadrement plus serré que celles-ci offrent, de nombreux parents veulent soustraire leurs enfants de l’emprise idéologique des enseignants du réseau public et leur permettre de se développer dans un milieu où les valeurs mises de l’avant correspondent davantage aux leurs.

    De nombreuses autres femmes québécoises, à commencer par Thérèse Casgrain, ont fait plus pour l’avancement des femmes que Mme David et auraient pu être présentées aux élèves pour illustrer ce mouvement.

    De plus, ce cahier d’exercices n’appartient pas aux commissions scolaires. Si l’idée de l’endommager en déchirant une page pour participer à un petit concours n’est pas très brillante de la part de l’animateur Sylvain Bouchard de la station 93,3, la ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne, a certainement un ménage plus important à faire chez les hurluberlus à barbichette de son ministère que dans le contenu d’un show matinal de radio.

    Quant au CRTC, qu’il analyse d’abord le scandale du dernier Bye-Bye, dans le cadre de la mission de Radio-Canada telle que définie dans la Loi sur la radio-télédiffusion canadienne. Ce qui s’est fait là, avec des deniers publics, est mille fois plus scandaleux que la supposée offense de Bouchard à Françoise David.

    Mme David, qui a de nombreux alliés dans les médias, a obtenu ces derniers jours, de toute façon, une publicité qui vaut en réparation beaucoup plus que les préjudices qu’elle aurait pu subir.

    Un ado attardé

    Sylvain Bouchard est une version édulcorée de Jeff Fillion. Il vise les mêmes strates de clientèle ; il propage les mêmes idées ; il invoque la même liberté d’expression ; il va juste un peu moins loin dans le choix des mots. On ne peut l’accuser pour autant de faire de la «radio poubelle». Il est aussi resté, à certains égards, un adolescent attardé. Il s’émoustille aussitôt qu’il est question des attributs sexuels des femmes et il a des montées de testostérone en parlant de football. Je lui reconnais toutefois le talent d’avoir mené certaines bonnes entrevues d’affaires publiques qui ont fait avancer des dossiers chauds.

    Mais il est friand de coups d’éclat pour attirer l’attention sur son émission et il attise artificiellement des polémiques. Les fonctionnaires de la Ville de Québec étaient tombés dans le panneau avant Françoise David et Pierre Falardeau. Il est aussi un narcissique insatiable qui ne tolère pas assez bien la chaleur du four pour être cuisinier et ses interminables jérémiades sur son pauvre sort chaque fois qu’il reçoit un coup me tapent sur les nerfs. Je pitonne alors, ce que devraient faire aussi les David et autres, plutôt que de mordre à l’hameçon.

    http://fr.canoe.ca/infos/chroniques/jeanjacquessamson/archives/2009/02/20090205-104721.html

    En passant, vous direz à votre cheffe qu’un jeu vidéo Guitar Hero coûte 100$ et non pas 300$, comme elle l’a faussement affirmé sur toutes les tribunes qu’on lui a donné sur cette histoire. C’est la console qui coûte 300$, pas le jeu vidéo.

  11. Jacques said

    Décidémment, la lecture de mes commentaires laisse à désirer ici…

    « Là faut se brancher… David est une no name ou une dangereuse socialiste qui pervertit la jeunesse? Elle est une loser qui ne s’est même pas fait élire et son parti a récolté un maigre pourcentage aux dernières élection ou une politicienne dangeureusement active qui fait de la propagande? »

    La David n’est pas en cause ici, point final. Ce qui est en cause, c’est le fait que nos institutions scolaires adoptent des manuels qui propagent des idées politiques à des enfants qui ne sont pas encore équipés pour savoir distinguer ce qui colle à leurs valeurs ou non (sauf ceux de Guillemette, bien sûr, qui se font lire des histoires anticapitalistes tous les soirs). Si vous avez vu la page en question, vous comprendrez qu’il s’agit, ni plus ni moins, qu’une page de publicité pour le QS. Est-ce si difficile à comprendre?

    J’ai vu, dans une école primaire il n’y a pas si longtemps, une affiche avec la photo d’Obama, entouré de coeurs et de fleurs, avec la mention suivante: « Enfin, la terre peut respirer ». Je sais que vous n’y verrez aucun problème, simplement parce que vous aveuglés par votre pensée unicellulaire. Le fait est que ce genre de propagande ne devrait pas se retrouver dans une école. Avant que vous ne le disiez, j’aurais aussi été choqué d’y retrouver une publicité de forces armées ou un portrait de Harper.

    Pour ce qui est de votre défense de sa contribution au féminisme, je vous répondrai que Joe Chippendton*, illustre inconnu de l’Iowa qui a obtenu, pour ses confrères noirs, de meilleures conditions de travail dans son usine de transformation de patates ne peut, et ne doit pas être, traité au même titre que Mandela ou Jackson.

    *Personnage inventé, bien sûr, qui donne une idée de la notoriété que j’accorde à la David.

  12. quebecsocialiste said

    JSP me dit que je « ne ses pas lire » ses commentaires méprisants, puis sa « justification » correspond exactement à l’idée que je me faisais de son opinion sur la situation.
    Franchement pathétique…

    @J-LP

    Jean-Jacques Samson est un petit journaleux minable et complètement déconnecté du JDQ qui suppoorte encore Bush alors que le monde entier a réalisé que ce n’était qu’une ordure humaine fasciste et détesté jusque dans son propre pays. En parfait stéréotype droitiste qu’il est, il crache sans le moindre argumentaire à l’appui sur les tenants de la théorie du complot du WTC, où la version officielle est remplie de trous assez gros pour y faire passer un dix roues, mais crois dur comme fer à l’idée que la racaille libérale veut « brainwashé nos enfants » au nom de Françoise David.

    Même le démagogue baveux Michel Hébert, un homme dénué de vocabulaire, ressemble plus à une ombre de journaliste qu’à Samson et ses textes de vieux sénile pro-Reagan (il semble être frappé par la même maladie que son héros en plus).

    Pour finir, pourquoi donc nous citez-vous ce sombre fédéraliste J-LP? N’êtes-vous pas souverainiste? Il n’y a pas si longtemps, il y a quelques jours à peine en fait, il faisait l’éloge de Wolfe et de « l’héritage britannique » dans un délire monarchique comme j’en ai rarement vu.
    Sale vendu…

  13. quebecsocialiste said

    Note à monsieur Samson:
    Le supposé « scandale » entourant le bye-bye de Rad-Can n’était qu’une tempête dans un ver d’eau exagérée à l’extrême par un empire médiatique rival (Quebecor), à travers une meute de pseudo-chroniqueurs déchaînés contre des « jokes d’un mauvais goût inacceptable » et contre la liberté d’expression en général, en bon ti-chiens faux journaleux qu’ils sont, malgré le fait que ce soit les mêmes « journalistes » qui voient d’ordinaire des menaces à LEUR sacro-sainte « liberté de presse ou de penser » de toute part dans des tentatives de lancement de campagnes de peur et de paranoïa collective contre des groupes de pensée ou de religion ciblés qu’ils haïssent.

    Ces enragés lunatiques, des malades double standardistes de ce genre, il y en a en ce moment deux dans le JDM et un dans le JDQ. Je vous laisse trouver de quels individus je parle…

  14. Jacques said

    N’êtes-vous pas souverainiste?[…]Sale vendu…

    Attention, tenez-vous le pour dit. Si vous n’êtes pas dans le camps des séparatistes enragés, vous êtes des vendus!
    Ça me fait penser à un certain soir trop arrosé où le chef des séparatistes avait dit sa façon de penser à la face du monde…

    De plus, est-ce que j’ai bien lu? Il vient d’avouer dans ce commentaire qu’il était un tenant de la théorie du complot du WTC??? Ouf, on est dans le véritable délire psychotique ici.

  15. quebecsocialiste said

    HAHAHAHAHAHA! Que tu es drôle Saint-Pierre!

    Première affaire: Ça ne sert à rien de cacher mon commentaire complet, il est juste en haut du con. Ce que j’ai soulevé, c’est que J-LP l’incohérent, qui se dit souverainiste, ne fait que citer des fédéralistes, ou des personnages douteux d’extrême droite, tout ça au nom du Ô capital, soit par corruption. Vous n’avez plus rien de pertinent à dire depuis la fin de 2008. Ça fait dur… TRÈS dur…

    Deuxième affaire: Je n’ai écrit nulle part que j’étais moi-même un « tenant » de la théorie du complot, mais seulement que la version officielle était pleine de trous. Ça laisse légitimement la place au questionnement, sans pour autant sauter directement dans la théorie (parmi plusieurs autres) de Meyssan sur ces évènements. Apprenez à lire bon sang!

  16. Jacques said

    « Première affaire », comme vous dites: Vous l’avez quand-même traité de sale vendu. Si les séparatistes continuent de se déchirer comme ça, ce rêve débile va s’auto-détruire, c’est très bien ainsi.

    « Deuxième affaire », comme vous dites:

    En parfait stéréotype droitiste qu’il est, il crache sans le moindre argumentaire à l’appui sur les tenants de la théorie du complot du WTC, où la version officielle est remplie de trous assez gros pour y faire passer un dix roues, mais crois dur comme fer à l’idée que la racaille libérale veut “brainwashé nos enfants” au nom de Françoise David.

    Tirez vos conclusions vous-mêmes. Je crois qu’il est un de ces hystériques qui croient que « nous ne savons pas tout » et que « le gouvernement y est pour quelque chose ». C’est la marque de ce type d’individu. C’est la réaction de ceux qui refusent de voir la vérité en face. C’est beaucoup plus facile, comme l’avait fait Parizeau en rejettant la faute de la DEUXIÈME défaite du séparatisme sur le dos des immigrants, d’imaginer pleins de causes connexes à nos malheurs afin de refuser de régler les vrais problèmes.

  17. internationaliste said

    Je me permets de mettre mon grain de sel ici. En général je constate que les commentaires restent dans la politesse, mais il y a encore des efforts à faire pour avoir un débat sain.

    Pour ceux qui ne l’ont pas compris la politesse ne veut pas dire d’être d’accord avec la ligne du RWatch mais de donner son opinion sans insultes et attaques personnelles point à la ligne.

    Pour revenir au sujet, bien sûr que Françoise David n’est pas une vedette mondiale mais elle a quand même contribué à la lutte des femmes que ce soit avec la Marche Mondiale des Femmes ou la Marche Du Pain et des Roses. Elle a aussi dirigé la Fédération des Femmes du Québec pendant sept ans et a contribué encore plus à la faire connaître. Et pour ce qui est d’Obama je ne suis pas un de ses admirateurs.

  18. Jacques said

    Internationaliste:

    Dois-je le répéter, encore? On s’en fout que cette controverse soit au sujet de la David! Le problème n’est pas là! Mais si vous tenez à défendre sa contribution, je vous dirai qu’elle a été, somme toute, une citoyenne admirable de par son implication (pas comme Falardeau). De là à en faire le sujet d’une page d’un livre scolaire, il y a une marge.

    Faire de la propagande dans nos écoles, c’est à proscrire, un point c’est tout.

  19. quebecsocialiste said

    « ce rêve débile va s’auto-détruire, c’est très bien ainsi. »

    45% d’appui à l’indépendance Jacques… 45%…
    Le conservatisme est mort, le capitalisme est sur le respirateur artificiel depuis six mois et l’extrémisme sioniste est dans un état avancé de panique existentiel. Le chemin vers la destinée du prolétariat avance.
    😀

    Ensuite, ce n’est pas de ma faute si l’incohérence de Samson est si évidente.
    Le référendum de 1995 nous a été volé par une entité pro-monarchique corrompue (la fédération canadienne) qui n’a elle-même JAMAIS été soumise au vote populaire.
    Nous avons déjà eu cette discussion et franchement, je trouve que vous radotez.

  20. quebecsocialiste said

    « Dois-je le répéter, encore? On s’en fout que cette controverse soit au sujet de la David! Le problème n’est pas là! Mais si vous tenez à défendre sa contribution, je vous dirai qu’elle a été, somme toute, une citoyenne admirable de par son implication (pas comme Falardeau). De là à en faire le sujet d’une page d’un livre scolaire, il y a une marge.

    Faire de la propagande dans nos écoles, c’est à proscrire, un point c’est tout. »
    (JSP)

    Vous le faites exprès ou quoi? Je vais devoir me répéter:

    « Ce qui est vraiment incohérent dans la position de la droite et des évangélistes dans cette affaire, c’est sans doute le fait qu’ils ne se gênent pas pour hurler au “brainwashing” de nos jeunes pour une page avec la photo de Françoise David dans un manuel scolaire où le féminisme est abordé, mais qu’ils restent muets comme des tombes sur la propagande de l’ARMÉE dans les ÉCOLES et les institutions de SPORT. Ils se pointent dans les écoles et ils montrent aux jeunes à quel point c’est “l’fun” de tirer une cible avec un gun et leur font croire que c’est “l’fun” comme ça dans l’armée…
    Au diable la “défense de la patrie” comme concept central de l’armée on dirait…

    L’Armée n’est qu’une masse de gens endoctrinés (ou que l’armée tente d’endoctriner) dont le principal devoir est de faire le sale boulot de la grande bourgeoisie. »

  21. Jacques said

    Sombre démagogue. Vous n’avez pas lu mon commentaire plus haut:

    « Avant que vous ne le disiez, j’aurais aussi été choqué d’y retrouver une publicité de forces armées ou un portrait de Harper. »

    Évidemment, vous avez décidé, avant même d’en débattre, que vous ne pouviez qu’avoir raison. Heureusement, d’autres auront compris que vous êtes de mauvaise foi.

  22. Jacques said

    « 45% d’appui à l’indépendance Jacques… 45%… »

    Exactement comme les DEUX autres fois où nous avons refusé la séparation (en fait, c’est moins). Ça ne changera pas beaucoup.

  23. internationaliste said

    C’est facile Jacques de dire que tu serais contre une publicité vantant Harper car il n’y en pas présentement dans les livres scolaires. Je peux bien t’accorder le bénéfice du doute, mais ce n’est pas une situation concrète comme c’est le cas avec Françoise David.

  24. quebecsocialiste said

    Jacques, Françoise est seulement mentionnée dans le dit livre. Jean Chrétien aussi était mentionné dans des manuels scolaires alors qu’il était toujours PREMIER MINISTRE et ça n’a jamais fait de vagues… qu’est-ce qu’il avait de spécial aussi… Ah oui: PLUSIEURS MANDATS, comme n’importe quel politicien canadian y a droit. Toujours pas de vagues…

    Ensuite, connaissant votre comportement méprisant et anti-démocratique, je ne suis pas surpris de vous voir cracher ainsi votre dédain sectaire sur plus de 3 millions de personnes.

  25. Mon livre de politique au Cégep fait bien mention de René Lévesque et personne ne monte dans les rideaux pour ça… câlisse…

  26. La droite à peur du changement qui va vers l’avant, car pour eux, un changement positif, c’est lorsqu’il va vers l’arrière…

    Remise en cause du droit à l’avortement, surveillance accrue des citoyens par le gouvernement, attaques contre l’équité salariale, dérèglementation des marchés financiers, coupures dans les programmes sociaux et les écoles…

    La droite n’a pas son mot à dire. Ses solutions sont à chier, puisqu’ils sont appliqués depuis des siècles et on voit que ça ne marche pas !

    Françoise David est une femme que je respecte beaucoup, car elle à servie toute sa vie ses idéaux de justice sociale. Les minables de CONservateurs comme Saint-Pierre et Kawa ont peur de ce qu’ils représentent. Amir est attaqué de toutes parts par les médias de droite. C’est parce qu’il fait chier la classe réactionnaire québécoise avec son discours différent. Alors, tant mieux ! Et savez-vous quoi, il est là pour 4 ans ! Et peut-être même plus !

  27. Jacques said

    « Mon livre de politique au Cégep fait bien mention de René Lévesque et personne ne monte dans les rideaux pour ça… câlisse… »

    Pas pareil. D’une part, il est mort. D’autre part, il a été premier ministre du Québec et d’un point de vue historique, c’est notable. D’un point de vue politique, il faut bien en parler, aussi, puisqu’il a tout de même organisé le premier référendum sur la séparation.

    Il ne s’agit pas d’un livre de politique dont on parle ici, mais d’un livre portant sur « l’éthique et la religion », qui s’adresse, de surcroît, aux enfants du primaire, pas à des presqu’adultes du Cégep. On dit à ces enfants, et je cite: « Elle souhaite aujourd’hui faire progresser sa vision de la justice sociale par le biais de politique ». Le problème, c’est qu’on lui fait une certaine publicité, alors qu’elle est toujours politiquement active. Si ce n’est pas du recrutement, alors j’aimerais bien savoir de quoi il s’agit.

    @Quebecsocialiste:
    « Jean Chrétien aussi était mentionné dans des manuels scolaires  »

    Exactement, c’était mal, ils n’auraient jamais dû faire ça. Je suis conséquent d’un bout à l’autre, la propagande n’a rien à faire dans les écoles, surtout au primaire.

    Pourquoi est-ce que ça se produit aussi souvent? Parce que ce sont des écoles publiques, contrôlées par l’État et, surtout, par les syndicats. Ils vont toujours, toujours, essayer de recruter nos jeunes dans les rangs des socialistes. Heureusement, les parents veillent au grain et ont l’opportunité d’envoyer leurs enfants au privé.

  28. sylvainguillemette said

    @ JSP

    « Je suis certain que si un chapitre du même livre d’école parlait du rôle de Harper dans “l’établissement d’une nouvelle ère économique au Canada”, vous auriez levé les mêmes boucliers.»

    D’abord, la lutte d’émancipation des femmes et celle des bourgeois qui veulent conquérir de nouveaux territoires n’ont rien en commun. Vous parlez vous, d’impérialisme, puisque de développer des ententes commerciales, certaines avec des terroristes notoires, ainsi que de traficants de cocaïne, n’a rien de comparable et se place directement dans cette balance.

    Sinon, madame David a joué un grand rôle pour les femmes et au Québec, et dans le monde entier de par son exemple. Seriez-vous négationniste?

    «Eh bien, c’est exactement ce qu’il est, non? J’ajouterais même une épithète: meurtrier. Ils ont quand même tué des gens, lui est ses p’tits copains.»

    Vous avez un tas d’alliés idéologiques semblables, prenez-vous en à vous-même. Bush est un tueur de masse, Reagan fut un tueur de masse, Kennedy fut un tueur de masse, Harper est un tortionnaire d’enfants-soldats et j’en passe. D’autant plus que qu’Al-Qeada et les talibans furent financés par vos copains… À votre place, je tournerais ma langue 7 ou 8 fois avant de parler.

    Et je suis d’accord avec Exovirtuellle, vous n’êtes qu’un meurtrier puisque le capitalisme l’est, c’est relatif. Mais j’ajouterais un «gros égoïste».

    « Mais là n’est pas la question. D’une part, le fameux cours en question, je suis contre. Il s’agit d’une risible tentative d’inculquer “les bonnes valeurs” à nos enfants, alors qu’il s’agit en fait d’une responsabilité parentale. La prémisse même de ce cours est une aberration. Un cours d’histoire, en bonne et due forme, aurait rendu un meilleur service que ce torchon pseudo-pédagogique. »

    Sauf que de fait, vous n’êtes que quelques milliers sur des millions à vous en prendre à ce cours. La démocratie a parlé, selon les sondages et les plaintes amassées. Aussi, ce cours est parfait, il explique que toutes ces sectes sont exactement la même chose, des sectes. Avec tout le respect que je peux donner aux croyants, je ne veux pas que mes enfants croient que c’est du sérieux, ils ont le droit de savoir la vérité. Dieu n’est qu’une invention humaine qui nous divise, afin de mieux nous encadrer, de régner sur nous.

    « Ceux que j’ai rencontrés étaient des pseudo-philosophes poteux dotés d’une incroyable suffisance et de l’assurance de connaître la vie mieux que quiconque. »

    On dirait que vous vous décrivez…

    « Sur quelle planète vivez-vous? Le QS a obtenu quelques maigres votes, et vous affublez le Québec entier de vos délires socialistes? Allons, madame, soyez un peu plus réaliste et sortez de vos blogues gauchistes. »

    Sur quelle planète vivez-vous vous-même? Le Québec dispose d’un système de santé universel, c’est crissement socialiste. Pareil pour l’éducation, crissement socialiste aussi. Il n’y a que la centralisation des pouvoirs qui soit staliniste au Québec, pour le reste… On ne parle pas de Q-s là, mais des imbéciles quoi pleurent la venue de la clarté sur les sectes existantes, sectaire… Vous n’êtes que quelques milliers à vous en plaindre, revenez-en.
    «Les valeurs morales et les orientations politiques ou religieuses ne doivent pas être l’affaire de l’État, comme c’est le cas dans les dictatures, par exemple, à Cuba ou au Venezuela, avec leurs petits manuels du parfait socialiste.»

    Encore une fois, je vous prierais de ne pas mentir. Chavez fut élu démocratiquement et n’est donc pas un dictateur. Le cours comme tel dénonce les religions comme étant toutes égales, toutes des sectes. Nos enfants ont le droit de savoir, que les parents le veuillent ou non, la vérité sur les dieux et déesses qui existent sur cette Terre, ou plutôt qui n’existent pas. C’est l’affaire de l’État d’avertir nos jeunes qu’il y a une multitude de charlatans.

    « Il est donc normal qu’ils demandent aussi à l’État d’élever leurs enfants pour eux, puisqu’ils sont sans doute incapables de le faire eux-mêmes. »

    Apprendre à des enfants qu’un être divin nous surveille et a tout créé, c’est selon moi loin d’être un bon exemple à donner. Le créationnisme nie des faits historiques connus, comme l’érosion du Grand Canyon que ceux-ci attribuent au grand déluge de Noé.

    « La David n’est pas en cause ici, point final. Ce qui est en cause, c’est le fait que nos institutions scolaires adoptent des manuels qui propagent des idées politiques à des enfants qui ne sont pas encore équipés pour savoir distinguer ce qui colle à leurs valeurs ou non (sauf ceux de Guillemette, bien sûr, qui se font lire des histoires anticapitalistes tous les soirs). »

    La parution de madame David dans le manuel scolaire n’a rien de politique, bien essayé.

    «Si vous avez vu la page en question, vous comprendrez qu’il s’agit, ni plus ni moins, qu’une page de publicité pour le QS. Est-ce si difficile à comprendre?»

    J’ai vu cette page et ce n’est pas vrai du tout. Elle y apparaît en tant que militante féministe, point final. Jamais il n’est question de Q-s. Menteur.

    «J’ai vu, dans une école primaire il n’y a pas si longtemps, une affiche avec la photo d’Obama, entouré de coeurs et de fleurs, avec la mention suivante: “Enfin, la terre peut respirer”. Je sais que vous n’y verrez aucun problème, simplement parce que vous aveuglés par votre pensée unicellulaire. Le fait est que ce genre de propagande ne devrait pas se retrouver dans une école. Avant que vous ne le disiez, j’aurais aussi été choqué d’y retrouver une publicité de forces armées ou un portrait de Harper.»

    Ça me dérange, Obama n’est pas un sauveur, c’est un capitaliste et un impérialiste.

  29. sylvainguillemette said

    @ JLP maintenant…

    «Françoise David est une politicienne active, co-cheffe et candidate de Québec solidaire, un parti marginal à connotation communiste et souverainiste qui a recueilli 3,7 % des voix aux élections du 8 décembre dernier. Le choix de cette personne pour représenter les militantes féministes dans le cahier d’exercices du cours d’Éthique et culture religieuse est au minimum une erreur de jugement de la part des responsables du matériel scolaire ou, au pire, une volonté philosophique d’offrir Mme David comme modèle à des élèves du secondaire.»

    Françoise David fut élue comme co-porte-parole, pas comme co-cheffe. Notre chef est enregistré au DGEQ, faites vos devoirs insignifiants paresseux.

    Le Parti communiste du Québec est un collectif dans Q-s et ne représente pas la majorité populaire de ce parti. La connotation communiste dont parle ce singe parlant n’est donc qu’un mythe.

    Le parti est indépendantiste et le fait que JLP le dénonce sur cette base en dit long sur sa soit-disant volonté de faire l’indépendance du Québec.

    « Ces derniers la reconnaîtront inévitablement à la télévision ou dans les journaux lorsqu’elle apparaîtra en tant que porte-parole de Québec solidaire et ils seront enclins à accueillir favorablement ses propos politiques. »

    S’ils les ont acceptés… N’importe quoi.

    « Le gouvernement du Québec fait la chasse à une entreprise commerciale comme Saputo qui cherche à faire goûter ses petits gâteaux Vachon aux élèves ; il interdit la publicité destinée aux enfants ; il bannit la commandite de certains équipements en milieu scolaire ou de la santé ; il retire tout symbole religieux au nom de la liberté de choix ; mais le ministère de l’Éducation donne à répétition son imprimatur à du matériel qui fait la promotion d’orientations gauchistes ou du syndicalisme. »

    Le syndicalisme est un droit québécois, comme il est français, ou autre. Agissant ainsi, l’auteur se plaint qu’on enseigne aux enfants qu’ils ont ces droits et préfère, semble t-il, que des «Patrick Morin» le leur enseigne dans une entrevue discriminatoire.

    « Le féminisme n’est pas de gauche, mais la porte-parole de Québec solidaire, à qui on accorde un traitement de vedette, l’est à l’extrême. »

    En quoi est-ce un problème?

    «Les parents du Québec constatent depuis longtemps avec impuissance le lessivage de cerveau que les enseignants font subir à leurs enfants. Ce phénomène n’est d’ailleurs pas étranger à la montée de popularité des écoles privées. Outre l’encadrement plus serré que celles-ci offrent, de nombreux parents veulent soustraire leurs enfants de l’emprise idéologique des enseignants du réseau public et leur permettre de se développer dans un milieu où les valeurs mises de l’avant correspondent davantage aux leurs.»

    Les écoles privées sont populaires pour leur gestion, non pas pour leur financement privé. D’autre part, il n’y a quelques milliers de plaintes enregistrées sur le cours en tant que tel. De grosses vagues pour pas grand-chose dans le fond.

    « De nombreuses autres femmes québécoises, à commencer par Thérèse Casgrain, ont fait plus pour l’avancement des femmes que Mme David et auraient pu être présentées aux élèves pour illustrer ce mouvement. »

    Sinon, mère Térèsa, X, Y, ou Z?

    « En passant, vous direz à votre cheffe qu’un jeu vidéo Guitar Hero coûte 100$ et non pas 300$, comme elle l’a faussement affirmé sur toutes les tribunes qu’on lui a donné sur cette histoire. C’est la console qui coûte 300$, pas le jeu vidéo. »

    C’est une porte-parole, élue en plus de ça.

  30. quebecsocialiste said

    @JSP l’anti-syndicaliste crasse, donc anti-droits des travailleurs

    « Pourquoi est-ce que ça se produit aussi souvent? Parce que ce sont des écoles publiques, contrôlées par l’État et, surtout, par les syndicats. »

    Aucun foutu rapport Saint-Pierre, vous divaguez complètement. Si le syndicalisme, le moyen de défense par excellence du travailleur contre un employeur abusif (exploiteur) n’était pas enseigné dans les écoles, il y aurait un maudit gros problème de « brainwashage » dans nos écoles, pas de doute là-dessus.

    « Ils vont toujours, toujours, essayer de recruter nos jeunes dans les rangs des socialistes. »

    Le complot socialiste omniprésent dans l’état! Mwuhahahaha!
    Sérieusement, c’est vraiment n’importe quoi vos affirmation. Si ça se trouve, vous êtes parano ou un truc du genre…

    « Heureusement, les parents veillent au grain et ont l’opportunité d’envoyer leurs enfants au privé. »

    Pffff! Qu’elles sont roses les lunettes à JSP…
    Fuck le privé! Les PPP, on voit bien ce que ça donne dans ma ville dirigée par un maire verreux qui nous a révélé sa vrai nature en automne dernier en tentant de s’échapper vers le fédéral sous la bannière conservatrice (le Bloc lui a sacré une maudite volée bien méritée). C’est de la merde! Les organismes communautaires ont été sacrés à terre au profit d’amis bourgeois profiteurs du maire, le transport en commun est une vrai joke et le « service » de ramassage des déchets est rendu défficient à force de couper dans le personnel par soucis de « rentabilité »!

    P.S.: Les adéquistes finis qui pensent encore en 2009 que la « discipline » à travers l’uniforme va régler les problèmes dans nos écoles, eh bien devinez quoi? Vous êtes dans l’champs.

  31. pwel said

    @JSP Réponse au commentaire 11 et 27:

    Prétentions… prétentions…
    D’où sort Obama dans cette histoire?! Et quelle est cette prétention de connaitre mon supposé avis sur Obama?
    Rigueur intellectuelle svp.

    Ensuite, c’est ce que j’essaye péniblement d’exprimer: David ne peut pas être comparée à trucmachin de l’Iowa. Juste le fait qu’elle soit autant connue à l’intérieur du Québec (sans parler du monde) AVANT même qu’elle aille en politique le prouve.
    Ce n’était pas une figure de style quand j’ai parlé de mobilisation et d’étude de problèmes… Les nombreuses marches, forums et colloques ont été DÉTERMINANTS pour le féminisme québecois et qui ont gardé le lien avec des militantes internationales (certains québecois ne connaissent pas David? Marta Buritica, militante pour la paix colombienne, la connait elle). Je rappelle que dans les années 90 le féminisme était loin d’être sexy (il est toujours autant attaqué). Plus la conversation avance et moins je pense que vous possédez une compréhension de la notion de « féminisme ». Je vous demande donc… qu’est ce que c’est pour vous le féminisme? Davis s’est positionnée en rassembleuse. Elle s’est positionnée contre la pauvreté (des femmes et de tous), contre le déficit zéro, contre la guerre…

    Finalement, à propos de votre argument principal, (« l’immoralité de la propagande aux pôvres enfants »).
    Si David avait été dans un livre de politique historique, j’aurais eu un malaise. Mais dans un cours « d’éthique et culture religieuse » je trouve qu’elle est parfaitement à sa place.
    D’ailleurs si elle est dans ce cahier c’est bien à cause de son implication en tant que FÉMINISTE et non en temps que politicienne. Québec solidaire aurait pu ne jamais naître, mais David serait quand même une féministe importante. Qui plus est, certaines actions sont maintenant vieilles de 15 ans… c’est donc dans le passé. Ce qui est arrivé est arrivé, et ça serait de la propagande hautement plus choquante d’oublier un acteur important de la société « parce qu’elle n’est pas encore morte ». Qu’est ce qu’on essaie de dire ici au juste? Que tant que quelqu’un est vivant, son poids historique ne compte pas?

    Qui plus est, si Carey Price peut être transformé pour, tout à coup, être un exemple pour les enfants, je vois mal pourquoi David ne peut pas être présentée (et sans transformations) comme un exemple d’implication féministe des dernières années.

    Autre détail amusant… avez-vous remaqué que quand le message fait notre affaire on l’appelle de « l’information » et quand nous ne sommes pas d’accord ça devient de la « propagande »?
    L’information des uns est toujours la propagande des autres…

  32. @ Jacques :
    Je peux bien te tutoyer même si nous n’avons pas élevé les cochons ensemble, tu sembles te vautrer dans la même boue qu’eux. De toute façon, le point n’est même pas là. Apparemment, l’objectif des discussions avec toi est de se lancer de charmantes piques rhétoriques émoussées par un vouvoiement supposément respectueux (de la merde dans un gant de soie, comme dirait l’autre). Cessons l’hypocrisie : tout ce que tu cherches, c’est de rendre le débat émotif en lançant de vulgaires insultes ad hominem et généralistes qui se veulent bien tournées, en te complaisant dans ton mépris de la gauche et en te masturbant sur ta coolness illimitée en matière de réflexion politique. Chacun son style. Un être avisé te qualifierait surement de troll, moi je me risquerais à dire que tu es un autre de ces innombrables fous en manque d’attention et carencé affectif qui navigue sur le web.

    Ton utilité dans mon existence sera donc de t’utiliser pour canaliser ma mauvaise humeur dans mes mauvais jours, un défouloir bref. Je resterai sur les attaques ad hominem aujourd’hui, d’autres t’ont apparemment répondu sur le plan politique.

    Sur ce, comme disait Tenshinhan dans le DragonBall 10 : « Pour l’instant tu gâches le paysage, tire-toi! ».

  33. jeanlucproulx said

    @ Guillemette et l’autre socialiste.

    Je ne dénonce pas QS parce que ce parti est souverainiste, je citais Jean-Jacques Samson. Je dénonce QS parce qu’il est communiste, conspirationniste islamiste et fémi-fasciste, d’où le fait que je l’appelle Culbecistan suicidaire et fémi-fasciste.

    Pour Samson, je le citerai tant que je veux, et ce, même si il est monarcho-fédéraste et même si je préfère nettement citer des souverainistes lucides comme Joseph Facal ou Jacques Brassard. Si je tombe d’accord avec un monarcho-fédéraste sur un dossier autre que celui de la question nationale, c’est mon droit de le citer là-dessus si je le veux. Est-ce bien clair, Gabriel? Ça ne fait pas de moi un vendu ou quelqu’un de moins souverainiste que toi pour autant, tout comme tu as le droit toi-aussi de citer des communistes anti-souverainistes primaires, si vraiment le communisme dépasse largement tes convictions souverainistes pour toi.

    Moi, je me définis comme souverainiste et libertarien, car les deux idéologies se complètent. J’ai au moins le mérite de vouloir que le pays du Québec soit véritablement libre. LIBRE DE VOTRE IDÉOLOGIE TOTALITAIRE, SECTAIRE, DÉMAGOGUE ET MALHONNÊTE, OUI!!!!!!! Nous n’avons en commun uniquement le fait que nous sommes souverainistes. Pour le reste, nous sommes diamétralement opposés et encore, QS divise le vote souverainiste en empêchant le PQ de prendre le pouvoir. Vous êtes largement responsables des deux dernières victoires électorales de John-James Charogne du Parti des guidounes charognardes soi-disant libérales du Culbec. De plus, votre façon d’arriver à l’indépendance est la façon la plus étatiste qui ne m’est adonné de voir.

    En passant Guillemette, tu devrais visiter le site du PCQ plus souvent. En une simple petite recherche sur Google, j’ai trouvé ces deux liens prouvant que vous êtes plus qu’un collectif chez QS. Je cite quelques lignes pour le plaisir des yeux.

    «Tous les membres du PCQ sont également membres de Québec solidaire. Cela découle d’un engagement ferme de la part du PCQ vis-à-vis de l’unité de la gauche au Québec en même temps que du fait que, pour nous, cette question d’unité est d’une importance stratégique pour l’avancement des idées de gauche, ici même au Québec.

    Bien que le PCQ soit lui-même un parti légalement reconnu par les autorités de la Direction générale des élections du Québec (DGEQ), et qu’il pourrait conséquemment présenter ses propres candidats et candidates lors d’élections, nous avons fait le choix depuis déjà plusieurs années (et nous nous sommes également engagés formellement auprès de Québec solidaire dans ce sens) de ne pas le faire et de plutôt oeuvrer, sur le plan électoral, au développement et à la popularisation de Québec solidaire. Cet appui à Québec solidaire ne se limite pas, du reste, au seul terrain électoral. Il ne se limite pas non plus aux seules périodes électorales. Il s’agit en même temps d’un engagement ferme et de longue durée.»

    http://www.pcq.qc.ca/Dossiers/QuebecSolidaire/EngagementsPourQS.htm

    «Message de salutations adressée par la direction de Québec solidaire à l’occasion du XVIe congrès du PCQ»

    http://www.pcq.qc.ca/Dossiers/PCQ/Congres/XVIeCongres/Documents/MsgQuebecSolidaire.htm

  34. Je ferais jamais confiance à des libertariens pour mener à bien l’indépendance du Québec. Pour nous, l’indépendance du Québec est un moyen d’arriver à un type de société libre de toute exploitation et de l’impérialisme anglo-saxon (canadien, américain et britannique).

    Dans ce Québec souverain, nous supporterons les peuples en lutte à travers le monde. Des palestiniens aux basques, en passant par les irlandais. Dans la famille des nations, il y a une nouvelle voix au côté de la paix, le Québec.

  35. internationaliste said

    C’est ironique de voir que d’un côté les droitistes disent que QS a eu un pourcentage de votes insignifiant lors des dernières et qu’en même temps on accuse QS de diviser le vote souverainiste. Il faudrait se brancher. Si QS a vraiment eu un score sans importance je ne vois pas en quoi il a pu diviser le vote souverainiste.

    En 2003 le PQ a perdu et l’UFP, qui était le prédécesseur de QS, a eu un peu plus que 1% du vote. On est donc loin d’une division quelconque!

  36. internationaliste said

    Si je ne me trompe JLP tu as voté pour l’ADQ en 2007. Tu as donc contribué à diviser le vote et à faire élire Charest si on suit ta « logique »! Tu dis n’importe quoi et tu passes ton temps à changer d’idée. Un temps c’était l’ADQ, ensuite le PI et maintenant le PQ!

  37. quebecsocialiste said

    @J-LP qui nuirait moins à l’indépendance s’il se la fermerait au lieu de faire rire de lui sur la place publique

    Samson n’est qu’un vieux connard fini admirateur de l’extrême droite et de l’impérialisme, tout comme Brassard et Facal, sauf qu’il est fédéraliste. Tu peux bien nous citer ces ordures sur deux pattes comme « références » (hystériques).

    « conspirationniste islamiste et fémi-fasciste »

    Ridicule ET immature comme affirmation. Des preuves maintenant…

    « d’où le fait que je l’appelle Culbecistan suicidaire et fémi-fasciste. »

    Les « dignes » paroles d’un disciple de Jean-François Plante, le taliban québécois qui a tenté de « légitimer » le massacre de polytechnique en 2007.

    « Pour Samson, je le citerai tant que je veux, et ce, même si il est monarcho-fédéraste et même si je préfère nettement citer des souverainistes lucides comme Joseph Facal ou Jacques Brassard. »

    Lucides!? LUCIDES!? HAHAHAHAHAHA!!!!
    Des petits connards arrièristes qui nous font honte, certainement, mais « lucides » (rire retenu)…

    « Si je tombe d’accord avec un monarcho-fédéraste sur un dossier autre que celui de la question nationale, c’est mon droit de le citer là-dessus si je le veux. Est-ce bien clair, Gabriel? »

    Quatre lignes plus haut:
    « conspirationniste islamiste et fémi-fasciste, d’où le fait que je l’appelle Culbecistan suicidaire et fémi-fasciste. »
    Regardez J-LP qui fait son dur à cuire tout à coup… juste après nous avoir démontré à quel point il était immature… que d’incohérence…

    « Ça ne fait pas de moi un vendu ou quelqu’un de moins souverainiste que toi pour autant »

    En tout cas, c’est sûr que té pas mal moins souverainiste que les membres du RRQ, ou que Falardeau qui ferait passer Facal et Brassard pour des légumes…

    « tout comme tu as le droit toi-aussi de citer des communistes anti-souverainistes primaires »

    Ce que je ne fais pas…

    « Moi, je me définis comme souverainiste et libertarien, car les deux idéologies se complètent. »

    C’est ça J-LP, c’est ça… faisons l’indépendance pour ensuite démolir la société ET l’économie avec cette doctrine débile qu’est le libertarianisme autodestructeur… grandi un peu, ça ne te ferais pas de mal.

    « QS divise le vote souverainiste en empêchant le PQ de prendre le pouvoir. Vous êtes largement responsables des deux dernières victoires électorales de John-James Charogne du Parti des guidounes charognardes soi-disant libérales du Culbec. »

    Il a été prouvé que ces imputations honteuses d’un PQ qui n’assume pas ses défaites sont totalement fausse. Même si QS vole à peu près 1% du vote péquiste pour l’instant, ce qui fait paraître les accusations de « vol » du PQ pour « justifier » son manque de courage politique (la cause de leurs déboires) risibles au mieux, la majorité des votes de QS provient des personnes qui en ont leur claque des partis dinosaures menteurs et presque identiques à quelques points près.

    « De plus, votre façon d’arriver à l’indépendance est la façon la plus étatiste qui ne m’est adonné de voir. »

    Ben voyons… « étatiste »: Une invention bidon de la droite pour désigner tout ce qu’ils n’aiment pas. Vraiment mature (sarcasme)…
    Consulter la population trop directement: Encore de l’étatisme sûrement…

    Tes citations du PCQ ne sont un mystère pour personne. Pour être surpris de ce communiqué, il faut soit ne vraiment pas connaître grand chose sur QS, soit faire preuve de mauvaise foi. Dans ton cas, c’est un mélange des deux.

  38. jeanlucproulx said

    @ Antho.

    «Je ferais jamais confiance à des libertariens pour mener à bien l’indépendance du Québec.»

    Sectarisme que ça s’appelle!

    @ internationaliste.

    J’ai voté ADQ en 2007 et PQ en 2008. Je ne suis pas un vire-capot, car j’ai presque toujours été souverainiste. En fait, je ne me rappelle même plus de la dernière fois où j’ai affirmé un certain attachement pour le Canada. Par contre, j’admets être un vire-parti. Depuis que je suis la politique, j’ai été péquiste, puis adéquiste, pour ensuite devenir un pro-PI, pour finalement retourner au PQ seulement pour l’indépendance.

    @ Gabriel.

    «Samson n’est qu’un vieux connard fini admirateur de l’extrême droite et de l’impérialisme, tout comme Brassard et Facal, sauf qu’il est fédéraliste.»

    Ho, les belles épithètes sans arguments pour les soutenir que tu nous sors là!

    «“conspirationniste islamiste et fémi-fasciste”

    Ridicule ET immature comme affirmation. Des preuves maintenant…»

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/02/propagande-femi-fasciste-equite.html

    «En tout cas, c’est sûr que té pas mal moins souverainiste que les membres du RRQ, ou que Falardeau qui ferait passer Facal et Brassard pour des légumes…»

    Malgré un certain respect que je peux avoir envers Patrick Bourgeois et le RRQ pour sa pétition contre la reconstitution de la Bataille des Plaines d’Abraham, pétition que j’ai signé et que j’ai même affiché sur mon blogue, ce n’est pas en faisant des menaces de mort que l’on fera avancer la cause de l’indépendance et je suis sûr que même toi tu le sais.

    «grandi un peu, ça ne te ferais pas de mal.»

    Voyez qui vient me dire ça! Le grand Gabriel Proulx, cégépien extraordinaire de 18 ans de Saint-Eustache qui possède la vérité absolue entre ce qui est bien et ce qui ne l’est pas!!!!! Je propose que l’on érige une statue à son effigie devant l’Assemblée nationale. Même si ça appartient au fédéral (ce qui est assez étrange, quand même)!!!!

    «Même si QS vole à peu près 1% du vote péquiste pour l’instant, ce qui fait paraître les accusations et bla bla bla.»

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/01/csciff-un-parti-politique-nuisible-et.html

  39. internationaliste said

    Et toi bien sûr qui voit des complots islamistes partout tu n’es pas sectaire! Tu passes ton temps à cracher sur la gauche mais bien entendu ce n’est pas du sectarisme et de l’étroitesse d’esprit. Tu n’es pas placé pour faire la leçon à qui que ce soit toi le petit gars de Québec agé de 20 ans qui pense détenir la vérité absolue.

    Pour quelqu’un qui prétend être indépendantiste ton passage à l’ADQ s’explique assez mal en plus de tes citations de la judéofasciste Barbara Kay qui passe son temps à cracher sur le Québec et le mouvement indépendantiste.

  40. internationaliste said

    Un Québec souverain complètement dominé par les entreprises privées ne sera pas un pays libre. D’ailleurs la plupart de ces entreprises sont américaines ou canadiennes anglaises, ce sera donc comme à l’époque de Duplessis qui était de mèche avec les capitalistes anglo-saxons. Une petite nation comme le Québec a besoin d’un État fort pour survivre dans un continent anglophone comme l’Amérique du Nord afin de conserver un minimum d’indépendance économique.

  41. sylvainguillemette said

    «Je ne dénonce pas QS parce que ce parti est souverainiste, je citais Jean-Jacques Samson. Je dénonce QS parce qu’il est communiste, conspirationniste islamiste et fémi-fasciste, d’où le fait que je l’appelle Culbecistan suicidaire et fémi-fasciste.»

    Québec-solidaire n’est pas islamiste, pas plus qu’il n’est fasciste ou suicidaire comme votre idéologie.

    « même si je préfère nettement citer des souverainistes lucides comme Joseph Facal ou Jacques Brassard. »

    Ils sont aussi lucides que vous, ce qui est inquiétant.

    «Moi, je me définis comme souverainiste et libertarien, car les deux idéologies se complètent.»

    Dans un monde capitaliste…, ce n’est pas gagné!

    « J’ai au moins le mérite de vouloir que le pays du Québec soit véritablement libre. LIBRE DE VOTRE IDÉOLOGIE TOTALITAIRE, SECTAIRE, DÉMAGOGUE ET MALHONNÊTE, OUI!!!!!!! »

    Et nous, libres de l’exploitation d’une minorité parasitaire qui n’a aucun mérite. Quant au sectarisme, dites-moi donc. Comment allez-vous globaliser votre modèle sectaire «mort» qui nécessite plus de 5 planètes Terre une fois globalisé? Prévoyez-vous vous débarrasser des autres nations, petit égoïste? Ce serait de paire avec votre idéologie sectaire de toute façon, je n’en serais point surpris.

    « QS divise le vote souverainiste en empêchant le PQ de prendre le pouvoir. Vous êtes largement responsables des deux dernières victoires électorales de John-James Charogne du Parti des guidounes charognardes soi-disant libérales du Culbec. »

    D’abord, vous avez un tel mépris pour votre terre, que vous devriez la quitter, par respect. Allez donc vivre en Afghanistan libre! Sinon, je ne suis pas responsable des gens qui votent pour le PLQ, allez-donc vous en prendre à eux, ils sont dans votre camp en passant. Vous n’êtes jamais parvenu à quoi que ce soit d’autre que des études payées par vos parents, alors gardez votre morale pour vous.

    « En passant Guillemette, tu devrais visiter le site du PCQ plus souvent. En une simple petite recherche sur Google, j’ai trouvé ces deux liens prouvant que vous êtes plus qu’un collectif chez QS. Je cite quelques lignes pour le plaisir des yeux. »

    Euh…., quoi de neuf docteur? Tu sorts de ton trou, des fois, le débile? C’est un scoop ça? Un peu plus, et il m’apprend que l’eau liquide se boit. Que de nouvelles!

    » Sectarisme que ça s’appelle!»

    Regardez-vous dans un miroir…

    « Depuis que je suis la politique, j’ai été péquiste, puis adéquiste, pour ensuite devenir un pro-PI, pour finalement retourner au PQ seulement pour l’indépendance. »

    Opportuniste…

    « «“conspirationniste islamiste et fémi-fasciste”
    Ridicule ET immature comme affirmation. Des preuves maintenant…»

    La seule réponse qu’a ce gros bêta à cette question, c’est un texte signé de sa propre main, ou sinon d’une main aussi maladroite que la sienne –sans parler des fautes d’ortho-. Non, mais quel défenseur du français! Un conservateur dit-on…

    « Voyez qui vient me dire ça! Le grand Gabriel Proulx, cégépien extraordinaire de 18 ans de Saint-Eustache qui possède la vérité absolue entre ce qui est bien et ce qui ne l’est pas!!!!! Je propose que l’on érige une statue à son effigie devant l’Assemblée nationale. Même si ça appartient au fédéral (ce qui est assez étrange, quand même)!!!! »

    Je propose qu’on ne cite jamais JLP, parce que ce serait une perte de temps pour l’humanité. Félicitation pour cette érection de statue d’un grand socialiste qu’est Quebecsocialiste! Je vote en faveur!

  42. quebecsocialiste said

    Jean-Luc le perdu parle d’ériger une statue en mon honneur pour me faire grossièrement passer pour un mégalomane fini (sans preuve à l’appui, bien entendu), puis il se cite lui-même comme source! Comique.
    Assez pathétique en fait…

    « ce n’est pas en faisant des menaces de mort que l’on fera avancer la cause de l’indépendance et je suis sûr que même toi tu le sais. »

    Regardez le « souverainiste » qui gobe la propagande fédéraliste la plus crasse! Bordel que tu nous fais honte! Lâche Antagoniste et ses « clowneries » déconnectées, ÇA PRESSE!

  43. anonymement said

    Camarade Antho a dit : Pour nous, l’indépendance du Québec est un moyen d’arriver à un type de société libre de toute exploitation et de l’impérialisme anglo-saxon (canadien, américain et britannique

    Le méchant impérialisme anglo-saxons. Aussi les méchant anglais. Quoi après sa va être les méchant juifs qui viennent profiter du capital québecois. Comment vous allez faire pour vous assurer que votre Québec national et indépendant conserve vos paramètre culturel. Vous allez imposer la loi 101 et la rendre encore plus dure. Donc vous allez passez de « l’oppressé«  à l’oppresseur«  donc votre société ne sera pas libre car vous allez brimez le droit que les individus ont de travailler, parler, commercez dans le langue de leur choix.

    Internationaliste a dit : D’ailleurs la plupart de ces entreprises sont américaines ou canadiennes anglaises, ce sera donc comme à l’époque de Duplessis qui était de mèche avec les capitalistes anglo-saxons

    En fait les principales grosse compagnie au Québec actuellement soit détenue par des Québécois. Certe il ne sont pas des souverainistes acharnés car comme tout  » bon capitaliste  » il sont vendu au profit et non à la question nationale même si il s’en serve comme moyen de division.

  44. quebecsocialiste said

    N’importe quoi, rien de plus qu’une crise hystérique déclenchée sur la base d’un mépris évident du droit à l’indépendance d’une nation. Ça me fait penser aux campagnes de peurs déclenchées par les fédéralistes lunatiques toujours en manque d’argument pour défendre leur idéologie qui n’a jamais eu le courage de passer par les urnes et qui nous a été imposé quand même.

    Désolé « Anonyme », mais la majorité des anglos de l’ouest conservateur nous haïssent sur les bases de notre langue et de notre culture, c’est un fait.

    À titre d’exemple parmi tant d’autres, notons qu’il y a quelques jours, alors que je me suis arrêté par hasard sur CTV (chaîne canadienne anglaise), j’ai remarqué que l’annonce de la RBC où on voit des ti-bonshommes en 3-D faire le tour du Canada avec la flamme olympique (qui va faire beaucoup de m**** à Vancouver) et j’ai remarqué, alors que cette annonce avait été présenté à plusieurs reprises, que le bout où les ti-bonshommes passent par Québec avait été supprimé dans la version anglaise…
    Eh oui, leur racisme envers nous se rend aussi loin que ça… et des exemples comme celui-là, il y en a des centaines d’autres.
    Si la situation avait été inversée au Québec et que les bouts de Toronto et des Prairies avaient été effacé de la même façon, je suis certain que nos « bien-pensants » fédéralistes des blogues et de Québecor se seraient indigés au point d’en faire un scandale sur le supposé « enfermement sur soi-même » de la société québécoise pluraliste.
    Cela aurait bien fait l’affaire des fédéralistes qui, au fond, auraient pu faire oublier le VRAI scandale qu’est celui de la caisse, qui nous démontre que nous ne vivons pas dans une vrai démocratie, puisque si c’était le cas, la méprisante menteuse qui nous sert de « ministre des finances » aurait déjà été mise à la porte.

  45. internationaliste said

    Il y a beaucoup de compagnies qui sont détenues par des capitalistes anglophones au Québec. Je travaille dans le domaine des affaires et la plupart des grandes entreprises ont des propriétaires anglo-canadiens ou américains.

    De toute façon je répondais à JLP sur la question de la privatisation généralisée, car de tout privatiser au Québec serait une chose très négative. Mais comme je vois tu n’avais rien à redire sur ça.

    Pour ton info on est encore obligé de se battre pour être servi et travailler en français à Montréal.

  46. «Vous allez imposer la loi 101 et la rendre encore plus dure. Donc vous allez passez de “l’oppressé“ à l’oppresseur“ donc votre société ne sera pas libre car vous allez brimez le droit que les individus ont de travailler, parler, commercez dans le langue de leur choix.»

    – Je ne suis pas du tout d’accord. La loi 101 permet à la majorité de pouvoir vivre et travailler en français car avant, nous devions parler automatiquement anglais, même pour travailler dans une shop ! En plus, cela à permis au français de demeurer la langue d’usage au Québec, puisque le français perdait de l’importance.

    Le gouvernement doit serrer la vis aux entreprises qui ne respectent pas la loi et il doit investir davantage dans les cours de français destinés aux nouveaux arrivants, en par exemple, offrant un service de garderie étendu (le soir par exemple) pour les enfants ou en donnant des incitatifs financiers.

  47. sylvainguillemette said

    «Vous allez imposer la loi 101 et la rendre encore plus dure. Donc vous allez passez de “l’oppressé“ à l’oppresseur“ donc votre société ne sera pas libre car vous allez brimez le droit que les individus ont de travailler, parler, commercez dans le langue de leur choix.»

    C’est quoi cet amas de procès d’intentions?

    « En fait les principales grosse compagnie au Québec actuellement soit détenue par des Québécois. Certe il ne sont pas des souverainistes acharnés car comme tout ” bon capitaliste ” il sont vendu au profit et non à la question nationale même si il s’en serve comme moyen de division. »

    Vous donnez aux seuls capitalistes, le droit d’être indépendantistes alors que pourtant, ce n’est nullement un appétit nationaliste qui me pousse à prôner l’indépendance du Québec, n’importe quoi…

    Les immigrants, s’ils viennent au Québec spécifiquement, c’est qu’ils y sont intéressés. Nous ne divisons rien du tout, l’indépendance ne doit pas se faire sur la critique d’une autre nation, mais pour les intérêts de classe qui y sont rattachés dans la nation touchée. Tout bon capitaliste n’est pas indépendantiste, JSP a démoli votre dogme depuis déjà plusieurs mois. Revoyez votre argumentaire.

  48. sylvainguillemette said

    Les assises sociales que se sont données les québécoises et québécois sont ainsi faites qu’elles attirent le regard des nations étrangère.

    Nous possédons un système de santé universel qui assure le droit à la santé à tout habitant -et plus encore- du pays que pourrait être le Québec, nous possédons également un système d’éducation universel (En partie seulement, les hautes études ne sont pas gratuites -cela pénalise évidemment plusieurs prolétaires-.), lesquels seraient fort appréciés dans nombres de ces dits tiers mondes.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :