Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Discussion avec… Jean-Pierre Blackburn

Posted by quebecsocialiste sur 24 février, 2009

Aujourd’hui, mardi le 24 février 2009, à mon école, j’ai eu l’occasion de rencontrer Jean-Pierre Blackburn, ministre fédéral conservateur de l’agriculture et ministre d’état* du revenu. La conversation a porté en grande partie sur la crise économique, mais elle nous tout de même réservé quelques surprises à moi et au camarade Ben, camarade étudiant avec moi et également présent à cette rencontre. Je vous présente ici les grandes lignes de cette rencontre qui a duré un peu moins d’une heure et demi.

*Ministre d’état: L’équivalent au fédéral d’un sous-ministre provincial. Ils en connaissent souvent plus sur les sujets touchant à leur ministère qu’au ministres eux-mêmes.

 D’entrée de jeu, le ministre se familiarise avec la salle, dans laquelle étaient également présents des gens en formation professionnelle, avec quelques pointes d’humour bien propres à ces chers saguenéens. Jusque là, tout va bien, un peu d’humour n’a jamais fait de mal à personne. C’est alors que le sujet du logement est abordé par des élèves, qui font valoir que la ville albertaine de Calgary (la « capitale nationale » du conservatisme canadien), qui est en grand manque de main d’oeuvre, ressemble à un piège pour les travailleurs. Certes, une ville où tant d’emplois sont disponibles en temps de crise économique semble alléchante, mais il y a également un revers majeur dans cette situation: Alors que le salaire horaire moyen y est de 12$ l’heure, un appartement standard y coûte pas moins de 1000 dollars par mois. Rien de bien abordable pour des « touristes travailleurs » à 12$ l’heure disons… la réponse du ministre a été de parler des plans fédéraux d’aide à la rénovation. Rien de surprenant, jusqu’à ce qu’il nous sortes une blague un peu déplacée: « Ce genre d’aide est vraiment pratique, surtout avec les femmes qui veulent toujours tout rénover dans vos maisons: La cheminée, la cuisine, le salon… bref, vous savez comment elles sont (rire un peu forcé). » Venant d’une personne ordinaire, ça ne m’aurait pas dérangé. En fait, même venant d’un élu, ça ne m’aurait pas fait tiquer outre mesure… mais dans le contexte actuel de chasse aux sorcières dans les médias (les sorcières étant les personnes « politiquement incorrectes » selon l’élite dirigeante), en plus des qualifications insultantes de « terroristes », puis de « sectaristes » à l’endroit de députés élus du Bloc Québécois formulées par des membres du cabinet Harper à la chambre des communes et du déluge d’insultes et de calomnies qu’a dû supporter Amir Khadir à la suite de son simple lancé de soulier contre une affiche de George W. Bush, symbole international d’abus des droits de la personne, de la guerre, des crimes de guerre et de l’impérialisme en général (insultes reçus malgré le fait qu’il eu spécifié avant son geste symbolique qu’il ne lancerait jamais de soulier à qui que ce soit en vrai)… surtout avec le cas d’Amir en exemple, disons que la droite devrait être d’accord sur le fait qu’un ministre fédéral ne devrait pas tenir ce genre de propos en public.

Ensuite, la situation des chômeurs fut abordée. Un élève demanda ce que le gouvernement comptait faire pour aider les chômeurs, ce à quoi le ministre répondit: « Dans le dernier budget fédéral, nous avons dû nous retrouver avec un déficit de 34 milliards de dollars. Ce n’est pas rien, surtout que nous prédisions un surplus budgétaire d’un milliard en 2009. Malheureusement, notre secteur privé, qui s’occupe de l’exportation de nos produits vers les marchés étrangers, marché dont les États-Unis occupent 84% de l’espace, est paralysé par la présente crise économique et les États-Unis n’achètent plus autant qu’avant les produits étrangers comme ceux du Canada. C’est pour cette raison que nous avons dû, au fédéral, transformer un surplus d’un milliard en un déficit de 34 milliard: Pour compenser ce que le privé n’a pas été en mesure de faire. » (ouch…) « Dans ce budget, des mesures ont été prises afin de venir en aide aux travailleurs ayant perdu leur emploi. Nous avons pris l’excellente initiative d’allonger le temps de prestation à l’assurance-chômage de 5 semaines. » (Concrètement et au vu de l’ampleur de la crise qui se pointe à l’horizon pour le Canada, ces mesures sont nettement insuffisantes.) « Nous avons débloqué 40 millions de dollars pour la formation professionnelle, ce qui aidera les travailleurs à trouver de nouveaux emplois lorsque la crise sera terminée. » Ce qui me fait tiquer dans cette politique, ce n’est pas seulement le fait que les conservateurs appréhendent déjà la fin de la crise sans même l’avoir affronté, mais surtout le fait que le regretté camarade Henri Gagnon, dans son livre de 1989 intitulé « Les dinosaures du XXe siècle », avait déjà prouver la parfaite inefficacité de cette mesure qui ne consistera, à court et à moyen terme, qu’à créer un grande classe de chômeurs instruits. En résumé, il n’y a là, comme pour le budget Mulroney-Wilson de la même année (1989), absolument rien de concret pour les travailleurs. Ce « budget » n’est qu’un énorme plan d’aide destiné aux grandes entreprises parasitaires et financé à même les fonds publiques! Ça me fait un peu penser à ce que le gouvernement irlandais tente de faire faire chez lui, sauf que ce dernier s’est ramassé avec une puissante manifestation populaire entre les mains. Le mouvement contestation et de ras-le-bol populaire là-bas est indéniable. Les irlandais connaissent les limites que leur gouvernement ne doit pas franchir, eux au moins…

Ensuite, dans le cadre d’un tour de table pour savoir ce que les intervenants présents voulaient faire dans la vie, monsieur Blackburn nous parla brièvement de son fils et de l’expérience de ce dernier dans l’armée, à la suite de quoi il dut lui aussi terminer ses études. C’est alors que vint le tour du camarade Ben, qui a lui même été « servir » dans l’armée, dont six mois en Afghanistan. Il raconta au ministre conservateur comment son expérience dans l’armée canadienne lui avait ouvert les yeux et fait découvrir qu’au final, il était dans son intérêt de finir ses études plutôt que de vivre des illusions des forces armées canadiennes. Le ministre, une lueur dans l’oeil, demanda: « L’Afghanistan? C’est intéressant ça. Continuez s’il-vous-plait. » Ben: « Pour être allé en Afghanistan, je peux vous dire que ce n’est certainement pas une mission de paix. C’est une mission de guerre vraiment violente et nous commettons des crimes dans cette guerre. Tout ce que je peux dire, c’est que le gouvernement ne dit pas tout à la population. L’armée nous cache des choses. » Le ministre conservateur (visiblement déconcerté), qui était pourtant « intéressé » il y avait à peine 30 secondes, changea subitement de sujet… et d’interlocuteur.

Avant cet épisode, le ministre conservateur avait abordé brièvement l’accord de libre-échange Canada-Pérou comme « exemple » pour « améliorer le sort des travailleurs étrangers tout en retirant de bons bénéfice pour le Canada ». Voici le moment le plus marquant de cette discussion selon moi…

(la vrai valeur des « droits humains » selon le capitalisme)

Pourquoi cette affirmation? Tenez-vous bien: J’ai finalement pu prendre la parole et j’ai décidé de demander des clarifications sur ce fameux lien entre le libre-échange et les droits humains. Il me répondit qu’il avait voyagé là-bas (au Pérou) et qu’il y avait vu la misère des gens et comment ils s’entraidaient et que c’était magnifique et que selon lui et monsieur Harper, il fallait les aider… en faisant affaire avec leur élite corrompue et despotique… ouais… je lui ai ensuite fait remarquer que le Pérou et la Colombie, deux pays avec lesquels le Canada a conclu des accords de libre-échange, ont de bien piètres résultats en matière de droits humains. Il me répondit alors que le que le gouvernement canadien était au courant de ce fait, en plus du fait que le Pérou et la Colombie ne répondent à aucune des normes élémentaires en fait de droits des travailleurs (sécurité minimale des lieux de travail, travail des enfants en bas âge, exploitation inhumaine, dignité des travailleurs, discrimination sexiste, menaces (et meurtres) contre les membres de syndicats, etc.)… logiquement, il enchaîna immédiatement: « Bien-sûr, nous faisons pression sur les gouvernements fautifs pour qu’ils fassent respecter les droits élémentaires des travailleurs, mais nous sommes fier, au gouvernement canadien, d’inclure une clause punitive dans nos accords de libre-échange: Lorsqu’un état signataire ne respecte pas ses engagements en fait de droits humains, une pénalité de 15 millions de dollars lui est imposé, une somme qui lui sera ensuite rendue avec la garantie de l’état fautif qu’il réinvestira cette somme pour améliorer le sort des travailleurs dans le pays. » … Je suis convaincu que je ne suis pas le seul ici à trouver cette mesure totalement insignifiante. Pour état narco-traffiquant et bourré d’autres ressources naturelles comme la Colombie, qui possède un budget de plusieurs milliards de dollars, en plus d’être armé pour pratiquement aucun coût par les USA, qui arment et aident financièrement le Pérou également, 15 millions, ce n’est rien. Pour mettre la situation en image, disons que c’est comme si j’allais dans un restaurants hupé manger un repas à 100$ avec un vin à 300$ et qu’il me serait permis de payer le tout avec une poignée d’arachides, en l’honneur de ma mauvaise conduite. Rappellons que les deux états voyous mentionnés ici étaient cités en « exemples de démocraties » par le criminel de guerre Bush de Washington. Une « démocratie » dans ce sens là, non merci.

Après cette révélation, j’ai insisté sur le fait qu’on ne pouvait pas faire confiance à un gouvernement comme celui d’Alvaro Uribe, qui bafoue systématiquement les droits humains en envoyant ses paramilitaires gouvernementaux massacrer des paysans et assassiner des opposants politiques. J’ai ensuite cité un cas de meurtre d’un opposant politique d’Uribe… « Faisait-il partie des FARC? » me demanda-t-il. « Non, il ne faisait pas parti des FARC monsieur, il faisait parti du… c’était quoi déjà… ah oui: Le Parti Communiste Colombien. Cet homme a été abattu par la police pour ses idéaux politiques et des organisations comme Human Right Watch dénoncent beaucoup d’autres cas similaires. » lui répondis-je. Le ministre réplica alors qu’il s’agissait bien d’un point à observer, mais que « ce n’est certainement pas une pratique systémique du gouvernement ». J’ai donc lâcher le morceau, satisfait d’avoir fait ressortir le manque d’argument d’un ministre fédéral (ayant voyagé dans la région) en la matière. Il faut aussi avouer que vu le peu d’intervenants présents à l’évènement (assez discret il faut dire), effectuer un coup d’éclat contre le gouvernement et ses pratiques fort douteuses à l’étranger ne comportait aucun avantage pour notre cause à mes yeux. Soulignons également aux miltants enragés de la droite et de l’extrême droite que si le massacre de milliers de paysans et d’opposants politiques en Colombie ne constitu pas une « pratique systémique du gouvernement colombien » (du narco-trafiquant Alvaro Uribe), je vois mal comment le meurtre de quatre militants syndicalistes par des policiers corrompus de la droite au Vénézuela pourrait en constituer une.

Pour finir, notons que le ministre conservateur a terminé la rencontre sur une note d’arrogance en vantant sa « grande victoire » sur la candidate bloquiste dans sa circoncription. Je me suis pour ma part gardé une petite gêne en ne lui rappellant pas que le candidat conservateur dans Rivière-Des-Milles-Îles et maire verreux de Saint-Eustache, Claude Carignan (que Blackburn avait visité peu avant son arrivée), s’est fait écrasé dans les urnes par Luc Desnoyers, le nouveau venu du Bloc dans la circonscription.

Sur ce, mes salutations solidaires à tous les lecteurs et lectrices et rappellez-vous: Les ministres ne sont pas des gens « d’un autre niveau » ou quelque chose du genre, ce sont des humains comme vous et moi, avec leurs failles et leurs forces. Ne soyez jamais intimidés par un ministre, en particulier si ses agissements ne commandent pas le respect.

Vive le Québec libre, future nation exemplaire dans le domaine des droits humains!

Advertisements

23 Réponses to “Discussion avec… Jean-Pierre Blackburn”

  1. krymz said

    Sur ce, mes salutations solidaires à tous les lecteurs et lectrices et rappellez-vous: Les ministres ne sont pas des gens “d’un autre niveau” ou quelque chose du genre, ce sont des humains comme vous et moi, avec leurs failles et leurs forces. Ne soyez jamais intimidés par un ministre, en particulier si ses agissements ne commandent pas le respect.

    ha je traite les autre humain comme des humains, qu’ils ait une courone de laurier sa tête ou non. le respect sa se mérite

  2. sylvainguillemette said

    Excellent résumé! Merci et excellente initiative que de répondre à ce ministre. Blackburn, à la chambre des communes, est l’un des ministres les plus muets et déconcertés lorsque les questions lui pleuvent dessus.

    Quant à la mission afghane, il aurait fallu lui imposer les faits (coup d’État-dictature), mais c’est bien quand même! Excellent travail!

  3. camaradeben said

    Oui je voulais lui en faire par. Mais sachent de quoi se gouvernement est capable j’ai préféré me ne pas lui mentionné. De toute manière il devait déjà savoir que ses semblables et lui-même commettent des crimes de guerre.

  4. Jacques said

    « il aurait fallu lui imposer les faits (coup d’État-dictature) »

    « De toute manière il devait déjà savoir que ses semblables et lui-même commettent des crimes de guerre »

    Non, mais, est-ce que vous vous relisez des fois? Vous rendez-vous compte de ce que vous dites?

    Incroyable.

  5. clusiau said

    …..Vous rendez-vous compte de ce que vous dites?….

    Je crois que oui, Le Cacanada est coupable de crimes de guerre, period.

  6. Jacques said

    « Je crois que oui, Le Cacanada est coupable de crimes de guerre, period. »

    Ouf… méchant délire collectif ici. Va falloir donner de la substance à ces accusations un jour. N’oubliez pas que le Canada est en Afghanistan sur un mandat de l’OTAN. Je sais bien que vous rejetez toute institution qui n’est pas menée par un ti-pout sud-américain, ou un vieux barbu sénile tueur d’innocents homosexuels, ou un tyran bolchéviste, mais là, vous lancez toutes sortes de diatribes mensongères à tous vents.

    Sérieusement, calmez-vous, vous commencez à ressembler à ces pauvres hommes qu’on voit déambuler le soir, tard, et qui se parlent à eux-mêmes parce qu’ils n’ont pas pris leurs médicaments.

  7. internationaliste said

    Le Canada est en Afghanistan pour défendre les intérêts américains et les bandits politiques qui sont au pouvoir dans ce pays sont aussi réactionnaires que les Talibans. C’est la même racaille et on a vu le sort qu’ils ont réservé à la députée Malalai Joya. Quant aux tueurs d’homosexuels comme tu dis on dirait que c’est seulement quand ils ne sont pas pro-américains que t’en parle.

    C’est plutôt toi qui me fait penser à quelqu’un qui n’a pas pris ses médicaments.

  8. sylvainguillemette said

    Ouf… méchant délire individuel isolé ici!

    LA guerre en Afghanistan n’est donc pas légale, puisque légitimée par la seule coalition de pilleurs de ressources et de terroristes qu’est l’OTAN. L’OTAN n’est qu’un outil servant les intérêts des parasites bourgeois impérialistes.

    La mission afghane n’est qu’un coup d’État déguisé en mission de paix, alors que l’ancien consultant d’UNOCAL mandaté alors par la maison blanche, le dictateur Karzaï aujourd’hui, n’a jamais été élu par la population afghane. Ce dictateur a privatisé les ressources humaines et naturelles en instaurant un désuet système capitaliste, lequel les afghans n’ont pas voté pour.

    Al-Qeada et les talibans fut financé, armé et entraîné par la CIA, une organisation terroriste états-unienne financée à même les contribuables états-uniens floués par ce capitalisme et par la drogue que vend le beau-frère de Karzaï -le dictateur-. Les talibans aussi, en 2000, ont reçu une belle somme de la part de Washington, alors qu’ils étaient considérés comme légitimes par celle-ci, l’appelant «gouvernement taliban»

    Sans parler des crimes de guerre, des meurtres de civils, du terrorisme qui s’y pratique, ou des viols systématiques qui s’y produisent…

    Vraiment Saint-Pierre, plus ça va, plus c’est pareil avec vous. Vous faites pitié mon pauvre. Vous êtes aussi négationniste que tant d’autres.

    «Je sais bien que vous rejetez toute institution qui n’est pas menée par un ti-pout sud-américain, ou un vieux barbu sénile tueur d’innocents homosexuels, ou un tyran bolchéviste, mais là, vous lancez toutes sortes de diatribes mensongères à tous vents.»

    L’OTAN est menée par la bourgeoisie, mais commandée en réalité par Washington, qui défend leurs intérêts.

    Cuba n’a jamais exécutés ses homosexuels, mais les a emprisonnés injustement. C’est déplorable, mais cela ne vous permet pas de mentir effrontément comme vous le faites si souvent. Rendez-vous bien compte que des gens connaissent la vérité et que quand ils vous lisent, ils ne peuvent que tomber en bas de leur chaise.

    «Sérieusement, calmez-vous, vous commencez à ressembler à ces pauvres hommes qu’on voit déambuler le soir, tard, et qui se parlent à eux-mêmes parce qu’ils n’ont pas pris leurs médicaments.»

    N’importe qui peut vous la renvoyer celle-là, vous faites si pitié… (J’adore mon nouveau boulot monsieur Saint-Pierre, mon patron est radicalement à gauche, ainsi que les employés…)

  9. quebecsocialiste said

    @JSP, le gars qui n’a VRAIMENT plus rien de pertinent à dire

    « Non, mais, est-ce que vous vous relisez des fois? Vous rendez-vous compte de ce que vous dites? »

    Vous n’êtes pas d’accord? WOW! Quelle surprise… « NEXT! »

    « Ouf… méchant délire collectif ici. Va falloir donner de la substance à ces accusations un jour. »

    C’est déjà fait. Vous perdez la mémoire maintenant? Foutu syndrome de la mémoire sélective! Si au moins JSP allait chercher de l’aide pour ça au lieu de déverser ses hallucinations sur ce blogue, il aurait l’air beaucoup moins fou…

    « N’oubliez pas que le Canada est en Afghanistan sur un mandat de l’OTAN »

    … et en quoi est-ce censé peser dans la balance plus qu’autre chose? L’OTAN criminelle est une organisation anachronique qui n’a plus sa raison d’être depuis la disparition de l’empire staliniste en 1991. Parlez-moi de gens vivants dans le passé…

    « Je sais bien que vous rejetez toute institution qui n’est pas menée par un ti-pout sud-américain, ou un vieux barbu sénile tueur d’innocents homosexuels, ou un tyran bolchéviste, mais là, vous lancez toutes sortes de diatribes mensongères à tous vents. »

    C’est ça JSP, c’est ça…
    Premièrement, l’histoire des homosexuels tués à Cuba n’est qu’une grossière pièce de propagande anti-Cuba. Avant la révolution, ils étaient fusillés par les « forces de l’ordre » droitistes de Batista. Après, ils étaient jetés en prison (nous condamnons). Aujourd’hui, c’est légal d’être gai à Cuba. On appelle ça l’évolution. Êtes-vous au courant de toute la discrimination dont ont été victimes les gais et lesbiennes en occident (et particulièrement en Amérique du Nord) jusque dans les années ’90s? Viviez-vous sur une autre planète avec vos copains imaginaires de Mosanto-Killers et de Wal-Marde?
    Deuxièmement, vous n’avez aucune autorité morale pour critiquer les leaders démocratiques de l’ALBA, vous qui supportez des régimes sanguinnaires despotiques comme ceux d’Israël, de Bush, de Saakachvili ou d’Alvaro Uribe.
    Troisièmement, je voudrais vous faire remarquer que pendant que nous présentons des faits vérifiables, vous ne faites qu’insulter à tous vents et inventer vos mensonges minables à mesure que la discussion avance.
    Vous faites pitié, vraiment…

    « Sérieusement, calmez-vous, vous commencez à ressembler à ces pauvres hommes qu’on voit déambuler le soir, tard, et qui se parlent à eux-mêmes parce qu’ils n’ont pas pris leurs médicaments. »

    Comme l’a dit le camarade Sylvain, n’importe qui pourrait vous la renvoyer celle-là. Je rajouterai que vous parler à vous-même dans le mirroir, ce n’est pas un signe de bonne santé mentale.

  10. krymz said

    “De toute manière il devait déjà savoir que ses semblables et lui-même commettent des crimes de guerre”

    Non, mais, est-ce que vous vous relisez des fois? Vous rendez-vous compte de ce que vous dites?

    Incroyable.

    ——–

    pas besoin de se répéter sans saisse. sa fait longtemps que s’est prouvé que l’on comaient des crimes de guerre. on vas pas réouvrir un débat conclus à chaque fois

    quand meme incroyable

  11. pas besoin de se répéter sans saisse. sa fait longtemps que s’est prouvé que l’on comaient des crimes de guerre. on vas pas réouvrir un débat conclus à chaque fois

    quand meme incroyable

    Je ne sais par quel miracle, mais j’ai réussi à lire et à (presque) comprendre cette intervention.

    Vous affirmez, sans rire, que « s’est prouvé » et que l’on ne peut donc « réouvrir le débat conclus »???

    Ben voyons, à ce compte, vous ne pouvez donc pas remettre en question le livre noir du communisme, puisque tout ce qui s’y trouve est prouvé. Vous ne pouvez remettre en question le fait que Che était gai et que les révolutionnaires barbus et poteux de Cuba ont exécutés froidement des centaines d’homosexuels, parce que ces faits sont documentés. Vous ne pouvez remettre en question le fait que le communisme a existé et a royalement foiré, puisque ceci fait maintenant partie des livres d’histoire.

  12. internationaliste said

    Et toi tu ne peux remettre en question le fait que les puissances occidentales ont massacré des centaines et des centaines de milliers de personnes lors des guerres coloniales et que les escadrons de la mort pro-américains en Amérique Latine ont tué des dizaines de milliers de personnes dont bon nombre de gais.

  13. internationaliste said

    Dans le cas du Livre noir du communisme il y a eu des auteurs qui se sont dissociés de l’auteur principal Stéphane Courtois et de ses conclusions.

  14. sylvainguillemette said

    Ainsi que des historiens, à travers le monde -dont aux États-Unis-, qui ont rejeté le livre amateur de monsieur Courtois. Pure propagande.

    Mais sinon, JSP ne peut pas rejeter le fait que George Bush, qu’il soutenait aveuglément, a commis bon nombre de crimes contre l’humanité il y a moins de 10 ans et qu’il est responsable de plus d’un million de morts -en Irak seulement-. Gros nono…

  15. sylvainguillemette said

    Le capitalisme a foiré plus d’une fois déjà et s’apprête à repartir, après avoir foiré un bon coup encore une fois. C’est documenté, comme dirait le cinglé.

  16. quebecsocialiste said

    @JSP le pas de classe nul en histoire

    « Je ne sais par quel miracle, mais j’ai réussi à lire et à (presque) comprendre cette intervention. »

    C’est vrai que Krymz écrit mal, ça il n’y a pas de doute, mais franchement, qu’est-ce que j’en ai à foutre de ces dénonciations de la part d’un personnage aussi irrespectueux que vous? Exovirtuelle a pointé en plein dans l’mille le genre de personnage que vous êtes et croyez-moi, ce n’est pas très reluisant…

    « Ben voyons, à ce compte, vous ne pouvez donc pas remettre en question le livre noir du communisme, puisque tout ce qui s’y trouve est prouvé. »

    Si, nous le pouvons, puisque plusieurs historiens et même certains des auteurs de ce torchon le remettent en question et le considèrent comme grossièrement exagéré.

    « Vous ne pouvez remettre en question le fait que Che était gai et que les révolutionnaires barbus et poteux de Cuba ont exécutés froidement des centaines d’homosexuels, parce que ces faits sont documentés. »

    Oh que si nous le pouvons! Pas juste parce que vos allégations sur le Che ne sont que les fruits de votre délire anti-communiste primaire, mais également parce qu’elles ne sont aucunement « fondées » comme vous le prétendez si faussement et avec tant d’arrogance mal placée! Pour ce qui est des homosexuels « exécutés » à Cuba, nous avons déjà démontré que ce n’était que pure propagande. En fait, si l’on additionne tous les gais assassinés aux USA par des merdes conservatrices sans couilles, je suis certain que l’on atteint les plusieurs milliers de tués sans problèmes. Pas mal mieux que vos héories de fumeux d’opium sur Cuba. Enfin, pour ce qui est du Che et son imaginaire homosexualité, j’aurai deux choses à dire: De un, il n’y a aucune preuve de ça et franchement, nous n’en n’avons rien à foutre, ce qui explique pourquoi je ne mettrai pas plus d’effort là-dessus. De deux, cette histoire est tellement récurente de votre part dès que l’on aborde la question du Che que je commence sérieusement à me poser des questions à savoir si vos accusations débiles de « meurtres d’homosexuels » et de « Che est gai et c’est censé vous provoquer » ne cachent pas en fait votre propre hypocrisie conservatrice anti-gais sur la question. Je sais que vous allez me dire que vous n’êtes pas homophobe, que vous êtes choqué et bla bla bla, mais franchement, la question est légitime.

    Pour finir, je vous rappellerai por la énième fois que vous n’avez pas la moindre autorité morale dans cette affaire, vous qui supportez les pires génocidaires de notre décennie (Bush, Sharon (qui se classe aussi aisément dans d’autres décennies), Olmert et Uribe… ne manque que Bechir du Soudan). Pathétique! Vos interventions ne sont plus qu’un gros tas de « n’importe quoi » à la sauce troll! Que des petites provocations puériles d’enfant de cinq ans en manque d’attention! Tout comme Sarko l’facho qui ne fait qu’attirez l’attention sur sa petite personne par diverses niaiseries, discours racistes et autres bourdes diplomatiques, le tout au prix de la crédibilité de « son » pays.
    En fait, comme dirait Sarkozy le sectaire: « Tasse-toi pauv’con! »

  17. eberhardt1972 said

    Le niveau argumentaire de l’inéfable Jacouille, intronisé au temple des grands ambassadeurs de la nulité et de l’idiotie, est dangereusement à la baisse. Il n’a jamais été très haut, mais là il a atteint un niveau dangereusement bas. Personne n’a désormais besoin de souligner l’absurdité de ses propos, il a atteint un seuil de médiocrité tel, que rien n’est à redire.

  18. eberhardt1972 said

    Mes excuses au sieur Jacouille, j’aurais dû écrire « ineffable ». Mille pardons pour ce malencontreux outrage, digne représentant de la conarchie absolutiste.

  19. krymz said

    Je ne sais par quel miracle, mais j’ai réussi à lire et à (presque) comprendre cette intervention.

    J’avoue que sa a du être difficile a comprendre. Franchement les fautes d’orthographe change complètement le contexte, le son de l’espace temps mesuré sur la trajectoire des rayons gamma projeté par le soleil lorsqu’ils interceptent la radiation de mars, et ce qui est écrit devient complètement incompréhensible.

    tien, ma passer mes pensés dans word pour enlever quelques fautes pour te faire plaisir.

  20. sylvainguillemette said

    Courtois avoue également qu’il ne s’est pas adonné à classer ces régimes dits marxistes, mais qu’il a plutôt mis dans un paquet cadeau tout régime se disant tout bonnement communiste, sauf que…

    Nous ne sommes pas sans savoir que plusieurs impostures se prétendent socialistes ou communistes,, tout comme la Russie par exemple, se prétend aujourd’hui ouverte au marché international, alors que nous savons que c’est ultra-faux. Courtois n’est qu’un imbécile, un mercenaire en fait. On lui a commandé de faire un torchon bourré de fautes, il a obtempéré puisqu’il a reçu son chèque.

  21. krymz said

    hier à la télé j’ai vu sur une émission de nouvelles un vieux général retraité qui s’est fait demander ce que sa voulait dire que la russie envoie un avion dans nos zones par surprise.

    selon lui,c’est la guerre froide qui vas recomencer avec les soviets les comuniss de russie qui vont reprendre le pouvoir, y sont déja en train de booster leur armés…

  22. sylvainguillemette said

    Les communistes sont des opposants au régime de Putin en Russie, aucune chance pour qu’ils n’accèdent au pouvoir dans les prochaines décennies, sauf si…

    Quant au Bear russe intercepté, je crois qu’il s’agit effectivement d’une tactique d’agacement puisque la Russie, comme tout le monde, constate la faiblesse des États-Unis associée à sa débâcle économique. On pourrait facilement assister à une intimidation de la part des russes et les canadiens seraient en première ligne. Toutefois, le Canada ne dispose pas d’une armée apte à affronter la Russie, McKay fait le coq, mais c’est aussi un cock dans le cul qu’il va se le prendre s’il continue de la sorte, à faire le fier canadien combatif.

    Et ne comptez pas sur moi pour sauter dans la tranchée aux côtés des canadiens si ça se déclenche, ce n’est pas ma «patrie».

  23. sylvainguillemette said

    J’entends les ouvriers parler de guerre, de révolte, de meurtres, sans farce, et tout ça, sans provoquer ce genre de propos. C’est assez bizarre disons, je n’en demandais pas tant. Tout se déroule à vive allure, l’économie chancelante des États-Unis est en vérité une faillite déguisée, puisque sans notre aide, sans l’aide des payeurs de taxes, des contribuables et des prolétaires, le système capitaliste est tout simplement mort. Les nécrophiles se bousculent à défendre leur idéologie, mais en vérité, leur système est mort. Ne nous reste qu’à enterrer le cadavre­.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :