Reactionism Watch

Centre de Surveillance de la Droite Internationale

Québec solidaire propose les cercles citoyens 2/4

Posted by Jean-Sébastien Vézina-Girard sur 23 mars, 2009

Voici ce que propose en deuxième lieu Québec solidaire dans les discutions de cercles citoyens.S’il-vous-plaît restez dans le sujet. En lien avec le premier thème.

Thème 2 Quels sont les axes de notre stratégie d’accession à un Québec souverain ?

La question nationale n’appartient pas à un seul parti politique ni même à l’Assemblée nationale de Québec. Elle appartient à toute la population. Les résultats des référendums de 1980 et 1995 comfirment l’impasse de la stratégie référendaire du Parti québécois. Québec solidaire propose plutôt que le débat sur l’avenir du Québec se fasse au moyen d’une vaste démarche de démocratie participative qui peut prendre plusieurs formes. C’est pourquoi il est nécessaire de redéfénir la stratégie de lutte pour la souveraineté du Québec et définir ce que signifie un vote pour Québec solidaire sur cette question.

1 L’Assemblée constituante proposée par Québec solidaire dans ses engagemens électoraux est-elle le meilleur moyen de parvenir à la souveraineé ? Que pensons-nous de la perspective d’élection référendaire ? Quel type de stratégie préconisez-vous ?

2 Qu’est-ce qui peut mobiliser l’emsemble de la société québécoise pour la réalisation de la souveraineté, en particulier les personnes issues de l’immigration et les anglophones afin qu’elles et ils deviennent parti prenante de notre projet souverainiste ?

3 Comment articuler la lutte nationale à notre action pour une société égalitaire, féministe, pacifiste et écologiste ?

4 Quels rapports faut-il établir entre les luttes des mouvements sociaux et le soutien populaire de l’option souverainiste ?

5 Comment se situer face à la perspective de gouvernance provinciale compte tenu de notre projet social et nationale ? Un vote pour Québec solidaire est-il:

  • un vote pour enclencher un processus vers la souveraineté ?
  • un vote pour un gouvernement provincial d’abord progressiste qui fera la promotion de la souveraineté ?
Publicités

12 Réponses to “Québec solidaire propose les cercles citoyens 2/4”

  1. camaradevez said

    Que pensons-nous de la perspective d’élection référendaire ?

    Moi je suis pour, parce que un coup Québec solidaire au pouvoir l’indépendance se fera (pour ma part j’espère que ce sera une souveraineté populaire et prolétarienne), nous pourrons ainsi mieux diriger le pays vers le socialisme. Nous n’aurons plus l’obstacle du fédéralisme canadien qui n’est qu’un piège bourgeois canadien. Ainsi avec ses conseils populaires et assemblées citoyennes , Québec solidaire aura déjà établis sa démarche pour arriver à un but précis et populaire dans un cadre qui reflétera vraiment les besoins de la population puisque c’est elle même qui aura décidé et voté sur ces projets en question.

    3 Comment articuler la lutte nationale à notre action pour une société égalitaire, féministe, pacifiste et écologiste ?

    Le socialisme encadre tous cela et encore plus , nous devons proposer que soit ériger une structure sociale de prise de décision. Une société égalitaire n’est pas possible sous le capitalisme c’est dans sa nature même d’avoir un hiérarchie dominatrice et exploiteuse ce qui est inacceptable au yeux d’une population se voulant égalitaire.

    Le féminisme doit être interprété de la façon suivante, l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines de travail que se soit sur le plan morale ou salariale, les compétences doivent être reconnus peu importe le sexe ou la provenance de la personne. Dans la société en tant que tel nous devons combattre le sexisme que les agences de publicité utilisent à des buts lucratifs en prônant le culte de la beauté et de la perfection engendrant ainsi la culpabilité de beaucoup de femmes, ce qui est encore un produit de nôtre société de consommation inutile engendré par le capitalisme.

    Le pacifisme doit se manifester dans l’attitude que portera le Québec dans le reste du monde. S’opposant ainsi à toute guerres au nom de l’impérialisme, des religions et/ou autre. Il doit aussi se manifester en créant des alliances avec les autre nations du monde qui voudrons bien partager les ressources pour un meilleur équilibre au niveau planétaire.

    Notre politique écologique doit se refléter avec des buts concrets comme par exemple l’arrêt d’émission de gaz à effet de serre en prônant les transports en commun verts (autobus électriques, tramway, métro plus accessible, train à grande vitesse etc.). Un projet de voiture électrique doit être nationalisé pour que les redevances de ce projet écologique retourne à la population et non dans les mains de grosses multinationales qui ne cessent d’en redemander et qui foutent quand même du monde à la porte. Les projets de barrages hydroélectriques ne sont plus une option, ils contribuent a la destruction des écosystèmes, plus de 10 000 caribous noyés par les eaux dû au barrages ( http://archives.radio-canada.ca/environnement/ecologie/clips/1619/ ). Les énergies alternatives existent et doivent être prisent en considération, éolienne, solaire, biomasse, maréemotrice etc.

    Voilà en brèf ce que j’ai à dire sur ces sujets.

  2. jv said

    pour ce qui est d’une élection référendaire, je suis pour. Je crois que le pq n,aurait pas du renier cet aspect de son programme au début de sa création.

    Ensuite, je crois qu’il est faut de dire que la stratégie référendaire du pq est dans une impasse.

    celui de 80 fut une bon réveil qui nous a permis de nous voir, nous les indépendantistes.

    Ensuite celui de 95, avec tout ce que nous savons aujourd’hui sur l’immigration illégale précédent le référendum, option canada, a été gagné pas le camp du oui, mais l’argent et le vote ethnique légalement et illégalement ont fait perdre le camp du oui.

    Donc, en conclusion, Je trouve ridicule de se demander si on doit faire un référendum ou une élection référendaire qui seront volé de toute facon. les 2 approches sont bonnes, mais la démocratie n’est jamais respecté quand elle va à l’encontre de ceux qui détiennent le vrai pouvoir.

    Commençons donc par faire appliquer les vrais résultat de 95, en les faissant appliquer on se fera peut-etre prendre au sérieux.

  3. camaradevez said

    jv a dit:

     »Ensuite, je crois qu’il est faut de dire que la stratégie référendaire du pq est dans une impasse. »

    Le PQ a toujours voulu faire l’indépendance bourgeoise du Québec avec René Lévesque pour partir le bal, tous ce qu’il ont toujours voulu faire n’est que séparer les bourgeois canadiens et québécois.

  4. 1 L’Assemblée constituante proposée par Québec solidaire dans ses engagements électoraux est-elle le meilleur moyen de parvenir à la souveraineté ? Que pensons-nous de la perspective d’élection référendaire ? Quel type de stratégie préconisez-vous ?

    Non. Ce serait inutile et contre-productif. Laisser la souveraineté imploser.

    2 Qu’est-ce qui peut mobiliser l’ensemble de la société québécoise pour la réalisation de la souveraineté, en particulier les personnes issues de l’immigration et les anglophones afin qu’elles et ils deviennent parti prenante de notre projet souverainiste ?

    Rien. Et cette question ressemble au discours de Parizeau quand vous avez perdu la DEUXIÈME fois.

    3 Comment articuler la lutte nationale à notre action pour une société égalitaire, féministe, pacifiste et écologiste ?

    Il suffit de b-i-e-n p-r-o-n-o-n-c-e-r les mots pour articuler. Et, c’est quoi, ça, une société féministe?

    4 Quels rapports faut-il établir entre les luttes des mouvements sociaux et le soutien populaire de l’option souverainiste ?

    Aucun.

    5 Comment se situer face à la perspective de gouvernance provinciale compte tenu de notre projet social et nationale ?

    Il suffit de se placer au centre et attendre les tomates.

    Un vote pour Québec solidaire est-il:

    * un vote pour enclencher un processus vers la souveraineté ?
    * un vote pour un gouvernement provincial d’abord progressiste qui fera la promotion de la souveraineté ?

    Non, c’est un vote perdu.

  5. internationaliste said

    Je ne suis pas membre de QS mais quand je vois la pauvreté des arguments de St-Pierre, qui se contente de dire non quand les autres disent oui, me donne presque le goût de les appuyer.

  6. camaradevez said

    Jacques Saint-Pierre a dit:

     »Non. Ce serait inutile et contre-productif. Laisser la souveraineté imploser »

    Bien sûr je vais m’asseoir sur mes lauriers et je vais innocemment attendre que quelque chose se passe…Et dites-moi comment la souveraineté peut-elle imploser?

     »Rien. Et cette question ressemble au discours de Parizeau quand vous avez perdu la DEUXIÈME fois »

    Je ne vois pas en quoi le discours de Parizeau a rapport avec un parti qui veut justement intégrer ces individus et non pas jeter le blâme sur eux. De toute façon le scandale des commandites y est pour beaucoup dans le référendum de 1995, cela a été une véritable occasion pour les bourgeois libérales du Canada de s’en mettre plein les poches. Et vous nous sortez encore le  »vous avez perdu pour la deuxième fois », jamais deux sans trois en passant et puis moi je n’était pas en âge de voter à cette époque nous verrons la prochaine fois ce qui va se passer.

     »Il suffit de b-i-e-n p-r-o-n-o-n-c-e-r les mots pour articuler.  »

    Commentaire complètement inutile.

     »Et, c’est quoi, ça, une société féministe? »

    Aller voir ma réponse 1, je crois que c’est asser claire.

     »4 Quels rapports faut-il établir entre les luttes des mouvements sociaux et le soutien populaire de l’option souverainiste ?

    Aucun. »

    Bien sûr les bourgeois ne veulent pas que les prolétaires s’unissent c’est pour cela que vous nous dites restez cher vous, restez diviser etc. Il est très compréhensible que vous n’y voyez rien car ce texte à la base ne vous est destiné en aucune manière.

    Mais pour répondre à cette question je dirais que les mouvements sociaux vont de par eux même appuyer Québec solidaire , car il est issus lui aussi de mouvements sociaux ce que aucun autre parti n’est .

     »Il suffit de se placer au centre et attendre les tomates. »

    Autre commentaire inutile…

     »Non, c’est un vote perdu. »

    Un vote perdu c’est un vote pour le Parti libérale du Québec, vous critiquez Québec solidaire et cela ne fait que trois ans que nous existons mais le gouvernement Charest lui nous vole littéralement et fait dans le populisme le plus crasse qu’il ne peu y avoir. Monique Jérôme-Forget elle, nous ment en pleine face avec ces foutus tournures de phrases et elle fait exactement comme vous JSP elle détourne la discussion a son avantage pour protégé des criminels.

  7. jv said

    @ camaradevez

    « Je ne vois pas en quoi le discours de Parizeau a rapport avec un parti qui veut justement intégrer ces individus et non pas jeter le blâme sur eux. »

    Juste une précision sur ce qu’a dit Parizeau apres la défaite de 1995,

    « C’est vrai, c’est vrai qu’on a été battus, au fond, par quoi ? Par l’argent puis des votes ethniques, essentiellement. »

    Je vais le décortiquer en 2 parties.

    LÉGALEMENT:

    Légalement, il est vrai que les riches ont eu tendance a voté non. (argent)

    Légalement, il est vrai que les anglophones, les juifs et les grecs ont voté a plus de 90% pour le non. (vote ethnique)

    ILLÉGALEMENT:

    Illégalement, option canada et le scandale des commandites ont donné au camp du non des sources financieres supérieur a ce qui était légal d’utiliser. (argent)

    Illégalement, 43855 nouveaux québecois ont eu leur citoyenneté en 95 soit une augmentation de 87%. De plus juste en octobre, 11429 nouveau citoyen ont eu leur citoyenneté et le droit de vote. En 1996 ont remarqua une chute de l’immigration de 39%. (vote ethnique)

    Donc, quand on sait que la différence fut de 54 288 votes, soit moins de 1%, je crois que Parizeau a totalement raison de pointer l’argent et le vote ethnique et ce de facon légale et illégale.

    Donc, c’est pour ca que je prone que si un parti avait vraiment des couilles sur l’indépendance, il ne se demanderait pas comment faire le prochain vote, mais il adopterait les vrais résultat du vote de 1995.

  8. internationaliste said

    @JV

    Tu devrais peut-être regarder du côté du Parti Indépendantiste si tu cherches un parti pur et dur sur cette question.

    http://www.parti-independantiste.org

  9. camaradevez said

    @ Jv

    Merci pour les précisions sur le référendum de 95. Je n’étais pas au courant des chiffres. Sauf que je pense que nous ne voulons pas le même genre d’indépendance, Parizeau n’a jamais remis en cause le capitalisme il fait dans le nationalisme ce que je dénonce, qu’il soit de n’importe quel pays (le Québec y compris). La souveraineté populaire des peuples doit être prolétarienne et internationale c’est surtout vers cela que devrait aller le peuple québécois.

  10. jv said

    @ camaradevez

    d’accord avec vous, parizeau n’a jamais remis en cause le capitalistme, lui meme ayant fait ces études en économie et ayant été ministes des finances si je ne me trompe.

    Par contre, je crois que le capitalisme dans sa base comme le communisme sont de bonne chose. il ne faut juste pas qu’il deviennent du capitalisme sauvage comme on le vit depuis des décennies.

    @ internationaliste

    Mon choix politique est entre le QS et le PI, mais comme je suis essentiellement de gauche sur plusieurs questions, QS me rejoins plus.

    Je suis d’accord avec vous; a quoi ca sert de faire l’indépendance face a Ottawa si on est toujours dépendant de Washington et de Wal-mart. ok je paraphrase. 🙂

    Mais comme je le dis, c’est ni Charest ni Harper qui ont le vrai pouvoir au québec et au Canada, c’est des Péladeau, des bronfmann, des desmarais et d’autres qui s’arrangent pour qu’on ne puissent meme pas les nommés.

    Donc, l’indépendance territorial est un bon pas que je prone fort mais elle doit etre accompagné d’une indépendance d’opinion et d’expression face a cette « culture occidentale » qui te tapoche dessus si tu dis pas pareil.

  11. sylvainguillemette said

    Le Parti indépendantiste est ultra-nationaliste et ne présente aucune alternative économique, sauf peut-être un soupçon de protectionnisme. Mais au-delà de cette perspective, rien, rien de neuf en tout cas. C’est clair, l’indépendance est primordiale, mais les causes sociales le sont encore plus. Québec solidaire pour ce, vient éclipser toute concurrence.

    Dans les prochaines décennies, cela deviendra de plus en plus évident.

  12. […] En lien avec Thème 1 et Thème 2 […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :